Un acquis génétiquement transmis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un acquis génétiquement transmis ?

Message par Anthyme le Dim 10 Fév 2013 - 12:18

Ce billet fait suite à une recherche infructueuse menée depuis plusieurs mois de façon épisodique concernant une variété particulière de macaque.
Ce dont je vais parler s’apparentant au registre de « l’homme-qui-a-vu-l’homme-qui-a-vu-l’ours » ; permettez-moi une courte présentation du sujet.

… … … …

Lorsqu’une abeille éclos ; elle n’a pas besoin d’aller à l’école pour apprendre ce qu’elle a à faire :
Elle s’extrait de sa cellule, s’ébroue, déplie ses ailes, se lèche … et bosse !


Toutes les connaissances nécessaires lui ont été génétiquement transmises.
« Instinct-fruit-de-l’évolution » peuvent dire certains … Soit !


Chez des animaux plus évolués, il n’en est pas ainsi :
Les jeunes doivent apprendre.


Les épaulards, par exemple, doivent apprendre à chasser.
Un véritable enseignement donné par la mère, ou encore par le groupe, pour les stratégies de groupe.


D’autres, comme certains primates accrochés au pelage de leur mère qui les allaite encore, apprennent par mimétisme :
Se servir d’une pierre pour ouvrir une coque, ou d’un bâton pour ‘cueillir’ les termites … etc …


Cependant, pour eux aussi, l’enseignement peut également devenir effectif, comme c’est le cas des mères auxquelles on a enseigné le langage des signes, et qui en enseignent les éléments essentiels (pour ce qui les concerne) à leurs petits.
Par exemple : « manger bientôt ? » … « non, attendre ! » …etc …

… … … …

Tous les « dogmatistes » de l’évolution récusent avec fermeté toute allusion à la transmission génétique de caractères acquis ; et, comme je l’ai personnellement observé dans plusieurs forums, réagissent souvent avec violence à la simple évocation du nom de « Lamarck ».

… … … …


Et j’en arrive maintenant à « mon ours » …
… plus précisément aux macaques de barbarie de la Montagne des Singes.


==================================================


Dans le courant des années 60, des macaques de barbarie ont été implantés dans un parc de près de 25ha, près de Sélestat.


Le lieu est touristique, entre le Hohkœnigsbourg et la volerie des aigles du château de Kintzheim.
Les singes y vécurent heureux et eurent de nombreux enfants – comme on dit – qui surent parfaitement s’adapter aux nombreux visiteurs.


Il était bien sûr, et dès le début, interdit de les nourrir.
Tout au plus admettait-on du pop-corn …
… cependant … comme ceux-ci vivaient en liberté dans leur parc …
… vous imaginez qu’aucun règlement ne parvenait à leur interdire, à eux, de se nourrir sur les visiteurs !


Les premières générations étaient plutôt distantes.
Je me rappelle qu’il fallait alors les chercher avec attention, ces fameux singes.


Cependant, au fil des années, leur comportement a évolué, et ce sont eux qui les attendaient, les touristes :
Ils étaient devenus de vrais gangsters qui savaient parfaitement distinguer le sachet de pop-corn du sac du goûter d’un enfant, avec ses friandises …
… et de mettre au point des techniques d’approche et de vol adaptés !
Bref …
En quelques générations, les singes finirent aussi corrompus et dénaturés que leurs hôtes !


… … … …


C’est maintenant que j’arrive au point intéressant de l’histoire …


==================================================


L’espèce est en voie de disparition, notamment au Maroc.


La population du parc ayant augmenté au-delà du raisonnable, il avait été décidé de réimplanter des familles dans leur milieu d’origine.


Ce qui fut fait, avec une interrogation concernant l’adaptabilité au milieu naturel.


En effet, dans la nature, les macaques de barbarie se nourrissent …
… de scorpions !


… … … …


« L’homme-qui-a-vu-l’homme-qui-a-vu-l’ours » m’a rapporté que les macaques ont attrapé sans hésitation leur premier scorpion, lui ont dégagé le dard d’un geste technique (une chiquenaude du majeur brutalement libéré par le pouce) ; pour le croquer comme un pop-corn de cinéma !


Aucun macaque ne s’est fait piquer.


… … … …


Cet exemple me semble illustrer le cas d’une connaissance acquise ; et génétiquement transmise.

______________________________


Vos avis ? …

_____________________________
Si l’opium est la religion du bourgeois …
Alors le rationalisme est celui le l’athée.

avatar
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un acquis génétiquement transmis ?

Message par Ling le Dim 10 Fév 2013 - 13:02

Autre hypothèse, nous pourrions poser un "génie de l'espèce", une sorte de conscience commune à l'ensemble de l'espèce dont la conscience individuelle ne serait qu'une expression singulière.


Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un acquis génétiquement transmis ?

Message par Anthyme le Dim 10 Fév 2013 - 14:12

Merci Stirica.

C’est intéressant, comme … (je ne sais comment dire ? … « interprétation » me semble impropre ; car comment par exemple interpréter un morceau de musique dont la partition est inconnue … )

… ? … ? …

C’est intéressant, comme déclinaison poétique …

Je suggère cependant de laisser pour un temps le « génie » dans la lampe d’Aladin…
… au moins tant que cette lampe ne sera pas trouvée prouvée.

===============================

J’aimerais, si possible, avoir quelques avis scientifiques sur la validité de ce qui m’a été rapporté au sujet des macaques de la montagne des singes.

Si ce que j’ai écrit est invalidé par eux ; alors ce fil est à clore.

L’avis de @Tiel, par exemple, serait pour l’instant le bienvenu.

sourire
avatar
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un acquis génétiquement transmis ?

Message par Vincent Black le Dim 10 Fév 2013 - 15:28

Je serais bien incapable de formuler un avis scientifique étayé car cela sort pas mal de mon domaine de compétences, mais bon, comme ça j'aurais appris quelque chose si des spécialistes viennent débattre de ce sujet !

Pour moi, l'exemple des macaques de la montagne des singes est fort intéressant mais ne me choque pas plus que ça. Je serais tenté de dire que d'un côté on à l'inné du à la transmission des caractéristiques d'une génération à la suivante et de l'autre les facultés d'adaptation et d'apprentissage que l'on observe régulièrement chez les primates. L'un est compatible avec l'autre.

Cette faculté d'apprentissage du fait des facultés cérébrales des macaques leur confère une possibilité d'adaptation à court terme, ce dont seraient incapables des espèces moins enclines à anticiper des changements radicaux dans leur conditions de vie sur un aussi court laps de temps.

Toutefois, l'hérédité qui compose un socle commun dans le patrimoine génétique continu à s'exprimer au fil des générations et détermine dans leur expression la spécificité même des espèces. Le macaque de la montagne des singes reste un macaque malgré cette "sociabilisation forcée" dans un environnement humain où les possibilités de se nourrir se sont avérées plus nombreuses et surtout plus faciles.

La faculté héritée de chasser le scorpion était donc toujours là, intacte et transmise aux générations suivantes. C'est seulement l'expression de cette compétence qui était devenue obsolète dans ce petit coin pittoresque d'Alsace.

Le but était toujours le même, se nourrir, le contexte et donc les moyens pour y parvenir simplement différents.

Par exemple, est-ce que mon brave labrador (issu j'imagine de lignées de chiens de chasse et dont les ancêtres s'acclimatèrent aux rudes conditions de terre neuve) serait-il incapable de se débrouiller seul dans les montagnes et forêts qui ceinturent ma maison sous prétexte que chaque jour il se contente de lorgner son maitre lorsque ce dernier s'approche du sac de croquettes ?

Y aurait t'il une chance que son hérédité comportementale lui permettent de survivre même s'il n'a jamais expérimenté ce mode de vie sauvage ? Ou n'a t'il aucune chance de survie du fait de l'impossibilité immédiate d'adaptation à un environnement de manière si brutale ?

Vincent Black
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 12
Localisation : Forêt des Vosges
Identité métaphysique : Steve Vai...
Humeur : Musicale
Date d'inscription : 06/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un acquis génétiquement transmis ?

Message par gaston21 le Dim 10 Fév 2013 - 15:47

On ne peut absolument pas nier la transmission des caractères acquis.
Mon épagneul n'a jamais été à la chasse ni vu un de ses congénères y participer. Je l'ai pris tout petit. Pourquoi, dès qu'il voit un lapin , s'arrête-t-il, s'assoit-il, et la plupart du temps lève-t-il la patte avant droite ?
Nos gènes transmettent des quantités d'informations recueillies par nos aïeux . J'ose même dire, au risque de me faire traiter de raciste, que les qualités intellectuelles se transmettent entre générations. Et puis, Darwin, Lamarck ? Darwin a raison, mais Lamarck n'a pas complètement tort . C'est mon avis; on n'est pas obligé de le partager...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un acquis génétiquement transmis ?

Message par JO le Dim 10 Fév 2013 - 15:59

Je le partage, comme beaucoup .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un acquis génétiquement transmis ?

Message par _dede 95 le Dim 10 Fév 2013 - 17:08

Moi de même et c'est valable pour les chats!
sourire J'aime pas les chiens sourire
Quand à nous les humains notre ADN nous dit quoi?
"Aimez vous les uns (...) les autres"....j'approuve!
Vive l'acquis génétique! lol!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum