Aux racines de la discrimination

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Aux racines de la discrimination

Message par M'enfin le Sam 6 Avr 2013 - 18:20

Jipé a écrit:je me demande si tu ne risquerais pas de trouver une "surprise" entre ses cuisses wistle
Après tout, elle est peut-être trans-genre qui sait, ça expliquerait ses erreurs de genre, et sa révolte contre tout ce qui bouge, parce que des trans, il n'y en pas pas beaucoup, et on doit se sentir pas mal isolé dans sa cage. C'est fou ce que l'imagination aime supputer, hein Anti?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux racines de la discrimination

Message par freefox le Sam 6 Avr 2013 - 18:24

M'enfin, elle a pas tord l'homme est un animal c'est la culture qui fait de lui un être humain.....mais d'autres espèces ont aussi une culture et sont donc à l'instar de nous plus que des animaux! Wink

Elle a juste tord quand elle affirme que la discrimination est uniquement péjorative et mauvaise. Non discriminer n'est ni bon ni mauvais c'est une manière de procéder à une sélection comme lorsque l'on trie les vêtement à laver, le coton, la soie etc. sourire

avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux racines de la discrimination

Message par M'enfin le Sam 6 Avr 2013 - 18:39

freefox a écrit:M'enfin, elle a pas tord, l'homme est un animal, c'est la culture qui fait de lui un être humain.....
Mais la culture nous vient de notre imagination, et Anti prétend que nous n'avons pas d'imagination, que nous sommes intellectuellement parfaitement identiques aux animaux, et que hommes et femmes sont intellectuellement parfaitement identiques entre eux aussi, ce avec quoi je ne suis pas non plus d'accord. Le chaos qu'elle propose serait une transition entre deux ordres, et j'ai bien peur que le nouvel ordre qui en surgirait ressemblerait étrangement à l'ancien quoique, avec l'imagination, on ne sait jamais d'avance!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux racines de la discrimination

Message par Anticléricale le Sam 6 Avr 2013 - 23:20

M'enfin a écrit:Mais la culture nous vient de notre imagination, et Anti prétend que nous n'avons pas d'imagination, que nous sommes intellectuellement parfaitement identiques aux animaux

Quel mythomane...

Le chaos qu'elle propose serait une transition entre deux ordres, et j'ai bien peur que le nouvel ordre qui en surgirait ressemblerait étrangement à l'ancien quoique, avec l'imagination, on ne sait jamais d'avance!

Qu'est-ce-que tu racontes ?

Elle a juste tord quand elle affirme que la discrimination est uniquement péjorative et mauvaise.

Pas de manière objective, la discrimination est toujours une déformation de la réalité avec des conséquences néfastes, elle est toujours un moyen simpliste d'arriver à ses fins que les fins semblent positives ou négatives.

Anticléricale
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 333
Localisation : Ici
Identité métaphysique : Quoi ?
Humeur : Spontanée
Date d'inscription : 13/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux racines de la discrimination

Message par M'enfin le Dim 7 Avr 2013 - 0:08

Anticléricale a écrit:Quel mythomane...
Peut-être, mais toi, tu t'es regardée dans un miroir dernièrement? Wink
Qu'est-ce-que tu racontes ?
Le chaos que tu proposes est l'antithèse du déterminisme, alors que l'ordre que je propose peut très bien posséder des périodes de changement, ou encore de ce chaos que tu prônes, si la transition est trop rapide.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux racines de la discrimination

Message par freefox le Lun 8 Avr 2013 - 5:26

Bon matin le monde,

Ce matin, un lapin albino ...........oops! Again: Ce matin, je suis tombé sur cet article (même pas mal!)....Y a t-il matière à réflexion ou bien à rire?
Le racistes ont une p'tite bite un p'tit Q.....I, lien cliquez moi
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux racines de la discrimination

Message par M'enfin le Mar 9 Avr 2013 - 23:35

L'autre jour, je croyais répondre à quelqu'un, mais j'étais en train de répondre à un autre. À la fin, je me suis aperçu de mon erreur, et j'ai réalisé que subconsciemment j'avais recherché, dans le message auquel je répondais, les arguments auxquels je m'attendais de devoir répondre. Sans le vouloir, j'avais fait de la discrimination et, si je ne m'en étais pas aperçu, ça aurait pu créer un quiproquos inextricable. La discrimination intellectuelle sert à répondre plus rapidement parce qu'on imagine d'avance ce qui va se dire, ce faisant, on ne comprend que ce qui fait notre affaire, idem pour la discrimination sociale.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux racines de la discrimination

Message par stana le Lun 22 Avr 2013 - 21:07

La discrimination par les enfants est bien sûr,avant tout,question d'éducation et du déplorable"exemple" de certains adultes.A ce que j'ai compris,un tout jeune enfant n'est pas raciste,antisémite ou homophobe par exemple,à la base,il vas naturellement vers les autres sans arrière-pensée,prêt à aimer.Mais lorsqu'il entend dire du mal,par ses parents,d'autres adultes,voire même des gosses plus agés,de tel ou tel groupe ethnique,ou personnes en surpoids,ou"différente"à n'importe quel niveau,alors ils suivent,tout aussi naturellement hélas.Et alors les segrégations,moqueries et rejet de l'autre surviennent,se poursuivent jusqu'à l'adolescence,voire même au-delà dans le pire des cas.Il n'y a rien de plus conventionnel qu'un enfant/ado.Ils ont un immense esprit de"caste",ils èprouvent le besoin de faire partie d'une bande,d'un"clan"pour être acceptés-et au-dela de ce besoin d'être"populaire"comme ils disent,ils en viennent à penser qu'ils sont l'élite,ou du moins la norme,et qu'il est normal de rejeter ceux qui ne sont pas comme eux.
Ainsi débutent les discriminations...
Il y a un projet de loi que je trouve très bien-je l'ai vu aux actualités tout-à-l'heure^^-c'est que dans quelques petites années,on enseignera aux enfants,dès leur plus jeune age,le respect de l'autre.Ca fera partie des"cours de moral"Cette appellation m'a fait tiquer LOL,mais en fait il ne s'agira pas de morale telle qu'on pourrait l'imaginer religieusement.Il s'agira plutôt d'inciter l'enfant à accepter l'Autre,à ne causer de tort à personne d'une manière ou d'une autre,etc...Alors là d'accord!!!J'espère seulement que cette éducation viendra contrebalancer celle de certains parents à l'esprit ètriqué.Allez savoir...
Si ça aide ne serait-ce qu'un peu,ce sera une bonne chose,car beaucoup de gens,ayant été rejetée,voire persécutés,dans leur prime jeunesse,en ont gardé des séquelles irrèversibles-on ne croirait pas comme ça,tout plein de personnes se disent"bah c'est des conneries de gosses,c'est pas grave",et pourtant si c'est grave,ça peu détruire un être psychologiquement,et je sais de quoi je parle.Il n'est pas rare,même de nos jours,qu'un gamin se suicide suite au harcèlement de ceux que l'on dit être ses camarades,sans que les adultes,profs ou autres,aient régit à temps.
Alors si on peu aider les jeunes à être plus tolèrants,tans mieux.

stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7151
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux racines de la discrimination

Message par stana le Dim 28 Juil 2013 - 21:02

Et puis...il y a d'autres raisons encore aux discriminations.Un être,par exemple,ayant subu une éducation très traditionnaliste,peu considèrer comme"mal"tout ce qui déborde de ses principes inculqués:rapports sexuels hors mariage et même flirt,plaisir solitaire,homosexualité,etc.Il peu s'agir d'adultes d'ailleurs,lesquels,toujours sous l'emprise de leur èducation,totalement conditionnés,rejettent ce qui pour eux est immoral...cela dit certains,même inconsciemment,brûlent des mêmes désirs,mais les refoulent farouchement.D'où leur haine féroche.A force de s'éttoufer sois-même...

stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7151
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum