Des anges oui de l'angélisme non, abus sexuels dans le bouddhisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des anges oui de l'angélisme non, abus sexuels dans le bouddhisme

Message par komyo le Dim 31 Mar 2013 - 10:06

sujet délicat a aborder dans la mesure ou l'on est souvent en face de deux radicalismes, un qui souhaite ne rien voir et ne pas aborder le sujet, un deuxième qui saute sur l'occasion d'en faire une généralité.
Ce n'est pas un secret que le monachisme, société unisexe avec ses frustrations, quelque soit la tradition religieuse a favorisé les tendances homosexuelles. Comme dans les prisons, c'est souvent les plus faibles, à savoir les enfants dans les structures ou ceux ci rentrent jeunes, qui en font les frais.
Vu sur un blog bouddhiste :

Le Bhoutan vient de décider la mise à disposition gratuite de préservatifs dans ses monastères, afin de freiner la diffusion de maladies sexuellement transmissibles et le VIH (nombre de cas en hausse). Cela fait suite à un rapport de 2009 qui avertissait contre les dangers de pratiques sexuelles au sein des monastères. Notamment une forme spécifique répandue utilisant les cuisses (T. brla rgyag) d’un autre moine. Il n’est pas exclu que cette forme spécifique, considérée par le Code monastique (S. vinaya) comme une forme de masturbation, peut servir à masquer d’autres pratiques sexuelles avec pénétration et éjaculation. L'interdiction de la masturbation fait partie des treize vœux additionnels (T. lhag ma bcu gsum). C’est au bout de trois fois que le moine sera expulsé.

Un an après la publication du rapport, le Ministre de la santé s’était inquiété quand une douzaine de moines, parmi lesquels un moine de 12 ans, furent diagnostiqués avec des MST. Au moins cinq moins étaient porteur du virus du sidha, le plus jeune ayant 19 ans. Le nombre de porteurs du sidha avait augmenté en 2010 et en 2011 (pas de chiffres pour 2012). La décision semble faire suite à cette évolution.

Depuis février 2013, avec l’aide d’Unicef Bhutan, un service de la protection de l’enfant est rattaché aux écoles monastiques, et des droits sont accordés aux enfants. Désormais, les enfants dans les monastères ont la possibilité de déclarer les cas de violence, de négligence, de mal-traitement et de viol. Le service est en lien avec les monastères, la police et les services sociaux de l’état.

Quand le premier ministre de Sri Lanka voulait organiser une campagne de recrutement de 2000 enfants pour grossir les rangs des moines, Gananath Obeyesekere, anthropologue à l’université de Princeton, s’y était opposé. Une des raisons principales pour Obeyesekere était de les protéger contre le viol, qui est une pratique associée à toutes les formes de monasticisme institutionnalisé La lutte contre le viol dans les monastères bouddhistes devait être menée de front avec lucidité. Le même type de problème existe en Thailande.

Yangsi Kalou Rinpoché avait publié un vidéo sur sa page Facebook en novembre 2011, dans lequel il disait avoir été la victime d’une série de viols pendant plusieurs années dans le monastère où il résidait, sans donner le nom du monastère. En août 2012, il revient sur les faits au cours d’une entrevue avec un journaliste américain (ici pour la traduction française). Les « attouchements » auxquels fait allusion le journaliste correspondent sans doute à la pratique "ladyak" (brla rgyag) mentionnée ci-dessus.

« Mais Kalu dit que dans les premières années de son adolescence, il a été abusé sexuellement par une bande de moines plus âgés qui se rendaient dans sa chambre chaque semaine. Quand j’aborde la notion d’ « attouchements », il éclate d’un rire tendu. C’était du sexe hard-core, dit-il, avec pénétration. « La plupart du temps ils venaient seuls », dit-il. « Ils frappaient violemment à la porte et je devais ouvrir. Je savais ce qui allait se passer, et après on finit par s’habituer ». C’est seulement après son retour au monastère après la retraite de trois ans, qu’il a réalisé à quel point cette pratique était incorrect. Il dit qu’à ce moment là le cycle avait recommencé sur une plus jeune génération de victimes. »

Des viols systématiques, pendant des années, par une bande de moines plus âgés, et qui continuaient avec des nouvelles victimes... Il ne s’agit pas de quelques « pommes pourries », c’est le système qui est à revoir, ou qui doit être mieux encadré, ce que le Bhoutan a commencé à faire. Quid des monastères en Inde, où Kalou Rinpoché fut victime ? Des mesures ont-elles été prises ?

Dans le même interview, Yangsi Kalou Rinpoché parle de son projet d’école au Bhoutan :

« Il peste contre le coût humain du système monastique, qui consomme des milliers d’enfants, simples moines et tulkus vénérés, sans leur fournir d’éducation pratique ou de solution de repli, tout ça pour produire une poignée de maître spirituels commercialement brillants. « Le système des tulkus c’est comme des robots », dit-il. « Vous construisez 100 robots, et peut-être que 20 % réussiront alors que 80 % seront mis au rebut. »

Lors d’une conférence publique à Marseille (janvier 2013), il avait expliqué que depuis 2010, on ne prenait plus de novices dans son monastère de Sonada. Il préfère que la voie monastique soit suivie par des personnes avec une pleine expérience de la vie qui la choisissent de plein gré et en connaissance de cause.

Avec cette nouvelle mesure, le Bhoutan est en avance d'autres pays, comme p.e. les Etats-unis, où des campus universitaires (p.e. Boston) peuvent encore de nos jours refuser la distribution de préservatifs, parce que cela va à l'encontre de la volonté de l'église catholique.


http://hridayartha.blogspot.fr/search?updated-min=2013-01-01T00:00:00-08:00&updated-max=2014-01-01T00:00:00-08:00&max-results=50
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des anges oui de l'angélisme non, abus sexuels dans le bouddhisme

Message par _Coeur de Loi le Dim 31 Mar 2013 - 19:13

C'est l'époque de la fin du Dharma.

Et beaucoup ne souhaite pas voir, oui.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des anges oui de l'angélisme non, abus sexuels dans le bouddhisme

Message par komyo le Dim 31 Mar 2013 - 19:17

La fin du dharma est dans ta tête pas ailleurs
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des anges oui de l'angélisme non, abus sexuels dans le bouddhisme

Message par _Coeur de Loi le Dim 31 Mar 2013 - 19:28

Ho tu crois ?

Donc pour toi tous les bouddhistes savent que le soutra du lotus est le roi des soutras, comme il est écrit dedans ?
- Non, car les enseignements paiens se sont mélangés aux enseignements des soutras.

Sans parler de ceux qui rejettent les soutras du Mayayana !
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des anges oui de l'angélisme non, abus sexuels dans le bouddhisme

Message par komyo le Dim 31 Mar 2013 - 19:38

tu as trop lu et pas assez pratiqué, va laver ton bol jeune padawan ! sourire
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des anges oui de l'angélisme non, abus sexuels dans le bouddhisme

Message par _Coeur de Loi le Dim 31 Mar 2013 - 19:50

Puisque tu sais tout, explique moi pourquoi tu pratiques pas ça :

http://www.forum-metaphysique.com/t9466p160-le-soutra-du-lotus-2#444912
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des anges oui de l'angélisme non, abus sexuels dans le bouddhisme

Message par komyo le Dim 31 Mar 2013 - 20:08

Parce que le bouddhisme ne s'apprend pas dans des livres, pas plus que le christianisme ne consiste a apprendre la bible par coeur et à la déclamer a la demande d'un air inspiré.
C'est en méditation dehors et sous un arbre que le bouddha a eu l'éveil.
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des anges oui de l'angélisme non, abus sexuels dans le bouddhisme

Message par _Coeur de Loi le Dim 31 Mar 2013 - 20:26

Donc l'enseignement du Bouddha ne sert à rien pour toi ?
Et sa parole est fausse quand il nous dit de garder ce soutra pour toi ?

Et après tu oses dire que c'est pas la fin du Dharma !
Alors que ta parole le prouve !
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des anges oui de l'angélisme non, abus sexuels dans le bouddhisme

Message par komyo le Dim 31 Mar 2013 - 21:46

Donc, donc, donc, en français cela s'appelle ergoter.
Synonime, pinailler, ratiociner.
Pour lire l'enseignement du bouddha et surtout le comprendre il faut de la clarté.
L'eau la plus limpide en tombant par terre fait de la boue.

avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum