La parabole du radeau

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: La parabole du radeau

Message par _Spin le Mar 2 Juin 2009 - 10:53

Bonjour,

Leleu a écrit:Je me réfère à ce que l’on nomme les religions du Livres, soit 3, .
Je rappelle que c'est une dénomination islamique, que ni les juifs ni les chrétiens ne se définissent comme "du Livre". Et s'il y en a deux qui ont plus d'importance c'est d'abord parce qu'elles ont fait couler plus de sang et usé plus intensivement du chantage au Paradis et à l'Enfer (les deux étant peut-être bien liés, voir le "Paradis à l'ombre des épées")...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La parabole du radeau

Message par Invité le Mar 2 Juin 2009 - 15:06

Et puis dans ce qu'il reste comme connaissances des cultures non chrétienne on retrouve partout les mêmes thèmes que dans la genèse.C'est vraiment flagrant

Bien sûr puisque la Génèse est un assemblage de mythes lointains que les juifs ont empruntés aux peuples chez qui ils étaient en captivité, babyloniens, égyptiens. Il faut se libérer de cette conspiration "Jéhoviste", pseudo révélation qui tient le monde en esclavage depuis des siècles. C'est ce qu'était venu dénoncer le Christ, mais l'église l'a renié pour servir l'Esprit de ce monde. L'enseignement du Christ, débarassé des dogmes des églises, est un enseignement de libération bien plus proche des philosophies orientales que de Moïse ou de Mahomet. C'est mon point de vue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La parabole du radeau

Message par Sebi le Mar 2 Juin 2009 - 17:04

Jayrâm a écrit:Il y a encore des adeptes du paganisme qui pensent que le christianisme est une religion importée ou des chercheurs qui pensent que le monothéisme fut un obscurantisme qui a jeté un voile sur la tradition primordiale. Je ne suis pas loin de le penser.

Je pense effectivement qu'il y a eu une tradition primordiale et qu'elle s'est diluée, et que les religions actuelles n'en sont que des bribes éparses.

Une "Atlantide" répondrait à pas mal de questions quand on s'interroge pourquoi il y a tant de similitudes dans les Textes rédigés à divers endroits. De nombreux symboles sont aussi très similaires et leur signification tourne souvent autour de thèmes communs, où que ce soit.

Quid de l'idée que la tradition primordiale consistait à toujours enrichir les textes, puis l'écriture est arrivée, avec ses propriétés très différentes et ça a causé un gros souci : qui dit écrire dit figer... Or, dans une tradition orale, rien n'est aussi figé que dans une tradition écrite. La culture primordiale aurait pu s'effondrer à cause de l'écriture et générer une forme de civilisation guidée par d'autres principes moteurs?

Les Textes seraient une tentative de sauvegarde de la culture primordiale, mais en même temps, le linceul de celle-ci? Les textes qui ont duré seraient alors ceux qui se sont montrés les plus habiles pour effectuer la transition?
avatar
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La parabole du radeau

Message par bernard1933 le Mar 2 Juin 2009 - 22:22

Oui, Jayram, j'ai aussi tendance à penser que le Christ a puisé les racines de son enseignement dans les philosophies orientales . Je me suis toujours demandé ce qu'il avait bien pu faire de l' âge de 11-12 ans à l'âge de
30 ans . Une fugue, le vilain garnement, quand ses parents lui ont "secoué
le paletot" après sa crise au Temple ?
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum