La distinction science/connaissance.

Aller en bas

La distinction science/connaissance.

Message par AC* le Lun 8 Avr 2013 - 12:35


Par la présente, je me permets de prendre à mon compte le fait qu'on disait - c'était Anticléricale - que sa science pouvait être inépuisable, qui a reçu des attaques pour cette simples phrase.

Aux petits 1ers de la classe qui croient que la science, c'est les connaissances ou la vérité, je détruits leurs idées préconçues en proposant (encore) une expérience de pensée:

On peut imaginer une personne - une personne mathématique - ayant une mémoire tendant vers l'infini.

Cette personne peut aligner toutes les connaissances chimiques - comme 1mole d'acide chlorhydrique et 1 mole de soude caustique donnent un pH de 7 - et toutes sortes de connaissances factuelles dérivées, sans jamais avoir de science.

C'est d'ailleurs bien l'usage du mot science au singulier: alors que science est essentiellement non-comptable, elle est bien plus infinie qu'elle n'est un ensemble vide.


Il a été rétorqué qu'on pouvait lui répondre avec des "connaissance infinies". S'arrêtant par définition aujourd'hui, et étant comptables, il est impossible que les connaissances - factuelles - soient infinies.

Par contre, même s'arrêtant à aujourd'hui, je peux par l'expérience de pensée plus haut être amené à reconsidérer ma science et la modifier tout en lui laissant sa cohérence.

Voilà; un de mes premiers posts qui n'est pas une question. C'est un enseignement - (sic Coeur de Loi) : c'est gratuit aujourd'hui.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 34
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La distinction science/connaissance.

Message par JO le Mar 9 Avr 2013 - 8:09

Ce n'est pas gratuit, tant qu'on espère un retour, mais ça le devient si on accepte ce retour, quel qu'il soit, mais alors , on est dans le sentiment, pas dans l'intellect . Je ne crois pas que l'etre humain possède quoi que ce soit d'infini, autrement, il serait dieu et n'aurait plus besoin d'évolution; ça viendra, peut-être, mais il en est encore loin .
Pour moi, savoir consiste à pouvoir définir ce dont on parle et comprendre, "horizontalement", un sujet donné .
Connaitre, à mon sens, est une pénétration profonde, verticale, du sens .
On peut tout savoir des huîtres sans en connaitre la saveur, avec un jus de citron, face à la mer .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La distinction science/connaissance.

Message par AC* le Mar 9 Avr 2013 - 19:17

JO a écrit:Ce n'est pas gratuit, tant qu'on espère un retour, mais ça le devient si on accepte ce retour, quel qu'il soit, mais alors , on est dans le sentiment, pas dans l'intellect .
Le sentiment et l'intellect peuvent être en phase, par hasard ?

Le terme science inépuisable a été utilisé bien plus justement que "savoir infini".

(...) Message modéré - Article 15
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 34
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La distinction science/connaissance.

Message par M'enfin le Mar 9 Avr 2013 - 21:06

ACourvoisier a écrit:Par la présente, je me permets de prendre à mon compte le fait qu'on disait - c'était Anticléricale - que sa science pouvait être inépuisable, qui a reçu des attaques pour cette simples phrase.
À ma décharge, je dois dire que je m'intéressais à la combinaison suffisant/sérieux de sa déclaration, ce qui me donnait l'impression qu'elle possédait la vérité, mais peut-être que tu ne le perçois pas comme moi parce que tu aimes bien botter de cette manière, non?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La distinction science/connaissance.

Message par JO le Mar 9 Avr 2013 - 22:57

le sentiment et l'intellect sont comme la croix des coordonnées et des abscisses , les deux dimensions génèrent une courbe particulière à l'individu . Un sentiment sans intelligence est aussi faux qu'une intelligence sans affect
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La distinction science/connaissance.

Message par M'enfin le Mar 9 Avr 2013 - 23:12

JO a écrit: le sentiment et l'intellect sont comme la croix des coordonnées et des abscisses , les deux dimensions génèrent une courbe particulière à l'individu . Un sentiment sans intelligence est aussi faux qu'une intelligence sans affect
Selon moi, nous aurions trois facultés mentales, toutes trois en phases: nos automatismes, nos sensations (sentiments, intuitions, ou émotions), et notre imagination. Je les vois comme trois vecteurs orthogonaux agissant simultanément et indépendamment l'un de l'autre pour entretenir nos gestes, physiques ou intellectuels.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La distinction science/connaissance.

Message par JO le Mer 10 Avr 2013 - 7:48

Pourquoi pas : on vient de distinguer un troisième "cerveau", mimétique, parmi les neurones ...
http://lecerveau.mcgill.ca/flash/d/d_10/d_10_cl/d_10_cl_lan/d_10_cl_lan.html
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum