Psychanalyse ?

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par JO le Mar 15 Oct 2013 - 7:51

La science actuellle avance l'idée que le futur nous conditionne , autant que le passé .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par komyo le Mar 15 Oct 2013 - 8:55

JO a écrit:La science actuellle avance l'idée que le futur nous conditionne , autant que le passé .

Salut JO, que veux tu dire par là. S'agit il de se créer un "pont vers le futur" en gros se construire une image du futur que l'on désire pour être tiré vers celui ci.
Ou c'est autre chose ?
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par JO le Mer 16 Oct 2013 - 11:04

ça, c'est la conséquence d'une étude du temps , que des physiciens quantiques découvrent réversible . Le futur vers lequel on tend conditionne notre présent , sauf si on le modifie par l'intention ... En somme, une bille sur un plan incliné, obéit à la gravitation, mais on peut contrarier la gravitation et détourner le cours naturel du futur programmé .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Mer 16 Oct 2013 - 15:21

JO a écrit:ça, c'est la conséquence d'une étude du temps , que des physiciens quantiques découvrent réversible .
JO, où as-tu lu que le temps était réversible? Ce n'est pas ce que signifie l'intrication quantique en tout cas! Tous les spécialistes s'accordent pour dire que la causalité y est respectée. Selon moi, le temps n'est pas seulement une conséquence du mouvement, mais en est aussi la cause! Les galaxies situées à des milliards d'année lumière de nous se déplacent pour conserver leur synchronisme avec nous, et notre galaxie fait la même chose avec elles. Si l'écoulement du temps pouvait varier, la gravitation ne serait pas une loi de la nature, elle serait instable et ne serait pas demeurée la même depuis des milliards d'années.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par JO le Mer 16 Oct 2013 - 15:35

Je ne sais pas si le site ci-après donné en lien te précisera ou non des aspects de ta theorie :
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par gaston21 le Mer 16 Oct 2013 - 15:49

M'enfin, explique-moi la gravitation. Malgré les progrès fantastiques de ces dernières années, on n'arrive pas à coincer le graviton. C'est le diable dans la boîte de Pandore! Jo aborde le problème de l'espace-temps; ce n'est peut-être pas clair, mais sommes-nous sûrs de notre propre notion du temps ?
Et s'il n'existait qu'un éternel présent ? Le temps, une illusion de l'insondable Réalité...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Jeu 17 Oct 2013 - 18:56

gaston21 a écrit:M'enfin, explique-moi la gravitation. Malgré les progrès fantastiques de ces dernières années, on n'arrive pas à coincer le graviton. C'est le diable dans la boîte de Pandore! Jo aborde le problème de l'espace-temps; ce n'est peut-être pas clair, mais sommes-nous sûrs de notre propre notion du temps ? Et s'il n'existait qu'un éternel présent ? Le temps, une illusion de l'insondable Réalité...
Une illusion est un phénomène cérébral, et non pas physique. La réalité n'est donc pas une illusion, et nous mesurons le temps en comparant entre eux des mouvements bien réels.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par _dede 95 le Jeu 17 Oct 2013 - 19:21

Parceque le cerveau n'est pas quelque chose de physique? L'électricité (?) issue des neurones vers les organes adéquates, c'est pas physique!
Moi n'a rien compris au cerveau....sourire
Ou alors les croyants ont raisons, dieu est en chacun de nous! Et lui il n'est pas physique...ça se saurait! Autre sourire
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Jeu 17 Oct 2013 - 19:46

Si le cerveau est capable de modifier ses automatismes au hasard comme je le crois, ses impressions à propos de la réalité ne seraient jamais fondées d'avance, car il devrait toujours vérifier qu'elles coïncident bel et bien à des sensations réelles s'il voulait survivre. C'est justement ce que les scientifiques appellent des preuves!


Dernière édition par M'enfin le Jeu 17 Oct 2013 - 19:56, édité 1 fois
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par ronron le Jeu 17 Oct 2013 - 19:54

M'enfin a écrit:
Si le cerveau est capable de modifier ses automatismes au hasard comme je le crois, ses impressions à propos de la réalité ne seraient jamais fondées d'avance, car il devrait toujours vérifier qu'elles coïncident bel et bien à des sensations réelles s'il voulait survivre. C'est ce que les scientifiques appellent des preuves!
Je ne vois pas trop ce que ça veut veut dire, mais j'en reviens à ma première impression de lecture où je me disais que non seulement les effets suivent-ils les causes, mais j'imagine qu'il y a aussi une cohérence dans l'incohérence.
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Jeu 17 Oct 2013 - 20:24

Ronron a écrit:Je ne vois pas trop ce que ça veut veut dire,
Quand on exécute un nouveau geste, comme pour apprendre un nouveau sport par exemple, on imagine d'abord son effet et, si on est prudent, on vérifie à mesure si l'effet imaginaire coïncide bel et bien à la sensation réelle. Un geste provoque un effet sur notre milieu, qui provoque lui-même à rebours un effet sur nous: la cause précède ou suit l'effet selon le point de vue. C'est l'éternelle dichotomie entre l’œuf et la poule.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par JO le Ven 18 Oct 2013 - 7:27

Le problême du temps estloin d'être résolu . Hors de nous ou simple dimension personnelle qu'on trimballe comme l'escargot sa coquille ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Ven 18 Oct 2013 - 16:18

Il semble bel et bien ne pas être encore résolu pour toi JO, mais pour moi, il l'est. Il me suffit d'admettre que le temps se situe entre les corps et non pas en eux. Le temps que tu as dans la tête est personnel, mais celui qui nous touche tous de la même manière vient de nos interactions. Le temps qui règle les périodes orbitales vient de l'interaction entre les astres, et celui qui règle le mouvement des corps vient de l'interaction entre les atomes. Le temps permet aux choses de s'accorder entre elles, et il devrait permettre de nous accorder entre nous aussi pour peu que nous utilisions dans ce sens celui que nous avons dans la tête.  
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par JO le Ven 18 Oct 2013 - 17:50

Tout ça , c'est ce que fait le temps, pas ce qu'il est, quelle est sa nature, son statut aux yeux de la science . Il passe lentement à dix ans et trop vite à 80. Il nous use le corps sans que le coeur s'en aperçoive .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Ven 18 Oct 2013 - 21:22

JO a écrit: Il nous use le corps sans que le cœur s'en aperçoive .
C'est bien dit ça! Et la coquille d'escargot aussi! Tu fais de très belles images JO, mais une image ne peut pas cerner le temps, qui n'est qu'une idée, mais puisque cette idée semble avoir fonctionné depuis des milliards d'année, pourquoi ne pas y croire encore pour quelque temps?  
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par JO le Sam 19 Oct 2013 - 8:35

Depuis bientôt trois mille ans que les penseurs s'y cassent les dents, on en vient à se demander si le temps n'est pas comme un scénario qui défile devant nous et que nous pouvons modifier ou non, à volonté . On appelle ça le lbre arbitre .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Millenium le Sam 19 Oct 2013 - 13:38

Exactement JO, je suis de ton avis, le temps c'est l'action qui engendre la liberté d'évoluer, le temps c'est de l'amour.I love you 

avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Sam 19 Oct 2013 - 17:09

Millenium a écrit:le temps c'est l'action qui engendre la liberté d'évoluer,
Dans un sens oui, mais pour être plus précis, je dirais que le temps est causé par l'interaction entre les corps, et que la liberté vient du décalage temporel inhérent à toute interaction, ce qui leur permet d'agir avant que les autres corps perçoivent leur déplacement.
le temps c'est de l'amour. 
Ici, les ados diraient avec un air d'incompréhension: annonce haut rapport?  
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Geveil le Sam 19 Oct 2013 - 17:47

M'enfin a écrit: pour être plus précis, je dirais que le temps est causé par l'interaction entre les corps, et que la liberté vient du décalage temporel inhérent à toute interaction, ce qui leur permet d'agir avant que les autres corps perçoivent leur déplacement.
M'enfin, permets moi de faire non une psychanalyse mais une analyse logique de cette affirmation:
Faire référence à des corps implique une séparation de ces corps, donc de l'espace, or l'espace et le temps sont inextricablement reliés. Donc, qu'il y ait ou non interaction, le fait même de parler de corps fait référence au temps. Pour préciser, si deux corps allaient l'un vers l'autre avec une vitesse infinie, ils seraient instantanément confondus, il n'y aurait donc pas d'espace.

Imaginons deux corps A et B susceptibles d'interagir, que le corps A " agisse" avant que sont action ne soit perçue par B semble en effet un gage de liberté pour A, il n'y aurait pas de relation de cause à effet et donc A agirait en toute liberté. Autrement dit, si  A était seul il serait absolument et définitivement libre.  Le problème est que dès lors qu'existe un autre corps B, l'interaction est instantanée, car A n'existe comme A que parce que B existe.
Donc, dès que deux corps existent, le temps et l'espace existent et le libre-arbitre n'est plus possible.  Nous rejoignons par ce raisonnement métaphysique les découvertes de  l'EPR.
On me fera remarquer que dans l'EPR, quand deux particules ont été reliées, un changement sur l'une se répercute instantanément sur l'autre aussi éloignées soient-elles, et donc pour ces deux particules, il n'y aurait ni espace ni temps. Donc, d'après mon raisonnement, elles ne serait pas "deux".
Et du coup, j'en arrive à cette idée qu'elles ne font qu'un, et que toutes les particules de l'univers ne font qu'un, ce un que j'appelle " une présence", le " il y a ". Ce serait alors l'homme qui crée l'univers par la volonté de séparation.

Mais alors, c'est quoi, l'homme ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Sam 19 Oct 2013 - 18:24

Geveil a écrit:Le problème est que dès lors qu'existe un autre corps B, l'interaction est instantanée, car A n'existe comme A que parce que B existe.
Je dirais plutôt que les corps existent justement parce qu'ils sont en interaction, de telle sorte que, si l'échange d'information cessais soudainement, les sources d'information que nous appelons la matière s'évanouiraient, et l'information continuerait sur sa lancée sans trouver d'utilité. Si les corps existent pour nous, c'est parce que nous les percevons, et si cette perception n'est pas instantanée pour nous, il n'y a pas de raison qu'elle le soit pour eux. L’instantanéité est une vue de l'esprit, d'ailleurs, tous les spécialistes s'entendent pour dire que l'intrication quantique ne signifie pas que cette interaction est instantanée.

Je cite wiki:
"Par contre, la mécanique quantique est bien compatible avec la théorie de la relativité, car on démontre que les états intriqués ne peuvent pas être utilisés pour transmettre une information quelconque d'un point à un autre de l'espace-temps plus rapidement qu'avec de la lumière. La raison est que le résultat de la mesure relatif à la première particule est toujours aléatoire, dans le cas des états intriqués comme dans le cas des états non-intriqués : il est donc impossible de « transmettre » quelque information que ce soit, puisque la modification de l'état de l'autre particule, pour instantanée qu'elle soit, conduit à un résultat de la mesure relatif à la seconde particule qui est toujours aussi aléatoire que celui relatif à la première particule ; les corrélations entre les mesures des deux particules resteront indétectables tant que les résultats des mesures ne seront pas comparés, ce qui implique nécessairement un échange d'information classique, respectueux de la relativité. Par suite, la mécanique quantique est bien également parfaitement compatible avec le principe de causalité."
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Geveil le Mar 22 Oct 2013 - 19:33

M'enfin a écrit:Je dirais plutôt que les corps existent justement parce qu'ils sont en interaction, de telle sorte que, si l'échange d'information cessait soudainement, les sources d'information que nous appelons la matière s'évanouiraient, et l'information continuerait sur sa lancée sans trouver d'utilité. Si les corps existent pour nous, c'est parce que nous les percevons, et si cette perception n'est pas instantanée pour nous, il n'y a pas de raison qu'elle le soit pour eux.
Ça me paraît vrai, d'ailleurs, moi-même je soutiens que rien n'existerait sans interaction, je disais " relation", mais c'est la même chose.
Mais je soutiens que pour qu'il y ait relations, il faut plusieurs objets, et que donc la séparation précède les relations.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Mar 22 Oct 2013 - 20:19

C'est l'éternel problème de l’œuf et de la poule. Si la Reptation existe, je crois que ce problème ne sera jamais résolu, mais pour rester en psychanalyse, de la pensée ou du geste, lequel précède l'autre, et ne faut-il pas que nous possédions au moins un semblable pour pouvoir nous interroger sur nos propres comportements, donc pour savoir que nous existons? En d'autres termes, notre propre existence psychique ne se définit-elle pas uniquement par nos interactions avec nos semblables.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par ronron le Mar 22 Oct 2013 - 20:25

M'enfin a écrit:
C'est l'éternel problème de l’œuf et de la poule. Si la Reptation existe, je crois que ce problème ne sera jamais résolu, mais pour rester en psychanalyse, de la pensée ou du geste, lequel précède l'autre, et ne faut-il pas que nous possédions au moins un semblable pour pouvoir nous interroger sur nos propres comportements, donc pour savoir que nous existons? En d'autres termes, notre propre existence psychique ne se définit-elle pas uniquement par nos interactions avec nos semblables.
Sans le miroir, dieu n'est pas.
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Mar 22 Oct 2013 - 20:36

ronron a écrit:Sans le miroir, dieu n'est pas.
En tout cas, il ne pourrait pas s'admirer lui-même! Ça doit être parce qu'il n'y a pas de miroir au ciel qu'il veut qu'on l'adore!  
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par stana le Mer 30 Oct 2013 - 22:06

La psychanalyse peut de toute évidence apporter énormément-j'ai entendu parlé de personnes qui y avaient acqui une grande connaissance d'eux-mêmes-bien que je n'ai jamais essayé. En revanche j'ai eu un suivi psychologique récemment, qui m'a fait le plus grand bien .
Tout ce qui est "psy" peut beaucoup apporter-et pas seulement pour se connaître sois-même, ce est cependant utile: si on comprends le pourquoi et le comment de certaines de nos réactions, on peut éviter de toujours tomber dans les mêmes pièges en amour, amitié ou dans n'importe quel autre domaine de notre vie-ça peut aider pour un peu tout : arriver à descripter ce qui se cache derrière telle attitude, tel comportement d'autrui, voire les tentatives plus ou moins conscientes de la personne de possèder l'autre, le rabaisser ou le manipuler d'une manière ou d'une autre...ou, au contraire, perçevoir à certains signes que notre protagoniste est quelqu'un de bien en dépit des apparences. Il y aurait mille exemples de ce type. Bien sûr il ne faut pas se fier à 100 % à ces impressions, on peut se tromper; il vaut mieux rester ouvert que de risquer de mal jugé...mais rester prudent quoi.
Bien sûr la psychiatrie n'est pas une science exacte, et puis il s'agit de tomber sur "le bon"; dans ce genre de métier comme dans tout autre, certains ne sont pas à leur place.

stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7151
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum