Psychanalyse ?

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Magnus le Sam 4 Mai 2013 - 16:58

Jipé a écrit:Pas d'accord Magnus, je pense qu'il y a des gens heureux parce qu'ils savent reconnaître les petits bonheurs d'un, parfois banal, quotidien...
90% du troupeau sombre dans un ennui formaté par la répétitive banalité du quotidien, alors il tente de s'évader, de façon plus ou moins heureuse ou malheureuse. Certains parviennent à monter jusqu'aux cimes, mais tout est vain, de toute façon, la mort est toujours au bout du chemin.


_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Jipé le Sam 4 Mai 2013 - 17:12

Ce n'est pas le bout du chemin qui est important, on sait que l'on va mourir, c'est le chemin qui compte et comment on chemine.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Sam 4 Mai 2013 - 17:13

mais tout est vain, de toute façon, la mort est toujours au bout du chemin
je subodore depuis un bon bout de temps que des événements heureux répétés, ou une vie relativement heureuse, éloigne fortement la crainte de la mort : on ne redoute pas tant ce qui vient que ce qu'on n'a pas vécu..
ce que dit jipé plus concis.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Magnus le Sam 4 Mai 2013 - 17:17

Jipé a écrit:Ce n'est pas le bout du chemin qui est important, on sait que l'on va mourir, c'est le chemin qui compte et comment on chemine.
C'est très juste. N'empêche que le célèbre "vanitas vanitate vanitatum" comporte un fond de vérité, non ?

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Jipé le Sam 4 Mai 2013 - 17:23

Magnus a écrit:
Jipé a écrit:Ce n'est pas le bout du chemin qui est important, on sait que l'on va mourir, c'est le chemin qui compte et comment on chemine.
C'est très juste. N'empêche que le célèbre "vanitas vanitate vanitatum" comporte un fond de vérité, non ?
Qu'est ce qui est vanité ? dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Magnus le Sam 4 Mai 2013 - 17:28

mikael a écrit:
mais tout est vain, de toute façon, la mort est toujours au bout du chemin
je subodore depuis un bon bout de temps que des événements heureux répétés, ou une vie relativement heureuse, éloigne fortement la crainte de la mort : on ne redoute pas tant ce qui vient que ce qu'on n'a pas vécu..
ce que dit jipé plus concis.
Je ne crains que la façon de mourir, pas la mort. A l'aune de celle-ci, cependant, on peut relativiser bien des choses et en conclure à la sagesse du proverbe précité.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Magnus le Sam 4 Mai 2013 - 17:32

Jipé a écrit:
Magnus a écrit:
Jipé a écrit:Ce n'est pas le bout du chemin qui est important, on sait que l'on va mourir, c'est le chemin qui compte et comment on chemine.
C'est très juste. N'empêche que le célèbre "vanitas vanitate vanitatum" comporte un fond de vérité, non ?
Qu'est ce qui est vanité ? dubitatif
Ma foi, je te renvoie à l'Ecclésiaste. sourire

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Jipé le Sam 4 Mai 2013 - 17:44

Un des secrets du bonheur est de savoir relativiser consciemment, savoir faire perdre le caractère absolu de toute chose, car il n'y a que la mort qui est absolue, mais une fois mort, ce n'est plus notre problème...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Ladysan le Dim 5 Mai 2013 - 16:23

mikael a écrit:Mais.. si on fait des erreurs que l'on impute en plus à autrui, on n'a pas de raison d'en souffrir et d'aller voir un psy !!
A la base de tout, il y a bien notre souffrance...
Oui, si la souffrance provient du fait que tu en veux au monde entier juste parce que tu ne sais pas reconnaitre que tu en est en partie responsable.
Pardonner, et se pardonner ses erreurs, c'est déjà ne plus souffrir. Comprendre pourquoi on souffre et voir si c'est justifié, là est toute la question.
Après, on "décide" si l'on veut continuer à souffrir ou pas.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Ladysan le Dim 5 Mai 2013 - 16:25

Jipé a écrit:Un des secrets du bonheur est de savoir relativiser consciemment, savoir faire perdre le caractère absolu de toute chose, car il n'y a que la mort qui est absolue, mais une fois mort, ce n'est plus notre problème...
Exactement.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Jipé le Dim 5 Mai 2013 - 16:26

Exact Ladysan à ta réponse à Mickael ! Ne pas négliger aussi les bénéfices secondaires plus ou moins inconscients, d'être en état de souffrance...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Ladysan le Dim 5 Mai 2013 - 19:34

Jipé a écrit:Exact Ladysan à ta réponse à Mickael ! Ne pas négliger aussi les bénéfices secondaires plus ou moins inconscients, d'être en état de souffrance...
Il est vrai que certains se complaisent dans la souffrance. Je connais un cas, ou la personne "en perpétuelle souffrance" a empoisonné la vie de son mari et de toute sa famille.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Dim 5 Mai 2013 - 19:52

oui, enfin... ce n'est pas si simple, camarades... ou alors nous ne donnons pas à la souffrance psychique le même contenu. En tout cas, moi, la vie de famille, j'en ai eu plein le dos : seul un bon ostéopathe a pu m'aider..

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Jipé le Dim 5 Mai 2013 - 19:56

Ben oui...somatisation!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Dim 5 Mai 2013 - 19:56

Dans ma thèse, un malaise survient quand un automatisme ne procure plus la même sensation que celle qui avait permis son acquisition, car il faut absolument que l'imagination y prévoie du plaisir pour exécuter un geste qu'elle n'avait jamais fait. Quand nous exécutons un automatisme, c'est le renouvellement d'un plaisir connu qui nous permet de l'exécuter machinalement de sorte que, si un changement significatif survient, il est immédiatement détecté. C'est de cette manière que nous sommes avertis qu'un aliment habituel n'a pas bon goût. En détectant une pareille anomalie sur un de ses automatismes, notre imagination a différentes possibilités: elle peut tenter de développer un nouvel automatisme plus approprié à la nouvelle situation, ne rien faire et attendre que la situation change, ou devenir masochiste et exécuter de force cet automatisme même s'il est devenu désagréable. Nos automatismes dépendent les uns des autres, ils sont imbriqués les uns dans les autres, et si l'un d'eux doit changer et qu'il est ancien, tous ceux qui se sont construits après lui et qui en dépendent doivent aussi changer.

Par ailleurs, certains de nos automatismes ne peuvent pas changer: c'est le cas de nos différents instincts, de nos différents réflexes, et de nos différents traumatismes. Un réflexe survient quand un changement est tellement rapide qu'il serait inefficace de devoir réfléchir avant d'agir, et le traumatisme survient quand le réflexe lui-même est trop lent pour faire face à la situation. Si je perd un membre, je serai forcé d'oublier tous les automatismes qui en dépendaient et je devrai me construire d'autres automatismes à partir de cette nouvelle situation. Une fois habitué, je finirai par oublier qu'il me manque un membre jusqu'à ce qu'une nouvelle situation surgisse et que je me blesse à nouveau parce que ce membre est défectueux.

Certains traumatismes psychologiques ou même psychiques peuvent ainsi ressurgir face à de nouvelles situations mais, selon moi, le traumatisme originel est aussi irréparable que la perte d'un membre. Dans ce sens, la psychanalyse serait inefficace pour réparer un traumatisme, mais elle pourrait aider à construire des automatismes de compensation. Retrouver la source d'un pareil malaise serait donc inutile, il suffirait de localiser le malaise actuel, et d'essayer différentes possibilités susceptibles de le résorber jusqu'à ce qu'il commence à disparaître. Autrement dit, il serait inutile de retrouver la raison pour laquelle j'ai perdu un membre si j'ai un nouveau problème avec lui car, pour pouvoir y remédier, il suffirait de déterminer la raison pour laquelle ce membre me manque actuellement.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Dim 5 Mai 2013 - 20:00

Dans ma thèse, un malaise survient quand un automatisme ne procure plus la même sensation que celle qui avait permis son acquisition, car il faut absolument que l'imagination y prévoie du plaisir pour exécuter un geste qu'elle n'avait jamais fait. Quand nous exécutons un automatisme, c'est le renouvellement d'un plaisir connu qui nous permet de l'exécuter machinalement de sorte que, si un changement significatif survient, il est immédiatement détecté
ah ben ça, c'est nouveau : même Freud n'y a pas pensé !!

je m'en tiens aux fondamentaux : passage délicat, voire traumatisant des stades oral, anal, phallique, oedipien. Papa, maman, la bonne et moi, disait Robert Lamoureux..

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Dim 5 Mai 2013 - 20:02

mikael a écrit: En tout cas, moi, la vie de famille, j'en ai eu plein le dos : seul un bon ostéopathe a pu m'aider..
Il aurait fallu que tu puisses changer de famille, c'est pour ça que les musulmans ont plusieurs femmes. lol!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Dim 5 Mai 2013 - 20:07

mikael a écrit:je m'en tiens aux fondamentaux : passage délicat, voire traumatisant des stades oral, anal, phallique, oedipien.
Lequel de ces stades a fini par te donner du fil à retordre dans ta famille, tu l'as découvert?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Dim 5 Mai 2013 - 20:14

c'est compliqué, car si l'un est déficient, il va y avoir possible / probable réaction sur les autres....

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Dim 5 Mai 2013 - 20:24

mikael a écrit:c'est compliqué, car si l'un est déficient, il va y avoir possible / probable réaction sur les autres....
S'il est naturellement antérieur aux autres, sûrement, mais pas s'il leur est postérieur.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Lun 6 Mai 2013 - 22:05

Avec un peu de recul, je vois que ce sujet que j'ai lancé se perd dans le banal, l'anecdotique, le trivial. Il y a de fortes chances pour que ceux qui cherchent et ont vraiment appris n'aient pas souvent envie de s'exprimer sur un forum tel que celui-ci, fort honorable, certes, mais où il est facile de percevoir que le mauvais jeu de mots ou la blague facile recouvre en fait une méconnaissance du sujet ou un dépassement de ses connaissances, ce qu'il est toujours désagréable de regarder en face. Bref, approfondir ou dire des banalités, tel est le choix...

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Lun 6 Mai 2013 - 22:49

Je ne suis pas d'accord avec toi, pour moi, nos blagues relèvent justement de la psychanalyse: elles ridiculisent l'absurdité de l'existence et permettent de nous prendre un peu moins au sérieux durant quelques secondes....dit-il avec sérieux! Selon moi, sans l'humour, nos égos éclateraient en morceaux. Mais peut-être souffrais-tu d'une perte passagère d’auto-dérision?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Lun 6 Mai 2013 - 23:14

nos blagues relèvent justement de la psychanalyse: elles ridiculisent l'absurdité de l'existence
ça, c'est de la philosophie, pas de la psychanalyse, à laquelle tu ne comprends rien (sinon tu dirais autre chose). Il y a un jour où il faut arrêter de rigoler de ce qu'on ignore : con on est, con on reste.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Mar 7 Mai 2013 - 0:13

mikael a écrit:Il y a un jour où il faut arrêter de rigoler de ce qu'on ignore : con on est, con on reste.
Arrêtes, tu vas me traumatiser et je vais être obligé de subir une psychanalyse à cause de toi! lol! Le rire n'a rien à voir avec la philosophie, il suffit de lire n'importe quel philosophe pour comprendre qu'ils ne donnent pas dans la dérision. Par contre, selon moi, il a sauvé bien du monde de la psychanalyse. Si tu crois que je rigole de toi, c'est que tu ne comprends pas mes blagues. Une blague qui ne sert qu'à rire des autres n'en est pas une, c'est de l'intimidation, et comme je déteste en subir, je ne vais pas me mettre à en faire. Mais peut-être ne peut-on pas comprendre l'auto-dérision des autres sans en avoir un peu pour soi, qui sait? Je vais me répéter mais, elle n'est pas au point cette capacité que nous avons de communiquer, alors, inutile de s'imaginer le pire quand notre survie n'est pas en jeu! blabla
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Mar 7 Mai 2013 - 0:40

Eh ben, le Québec.... on est frais là.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum