Psychanalyse ?

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Mar 7 Mai 2013 - 1:10

Au Québec, l'expression frais-chié a le sens de hautain, mais je ne comprend pas le sens que tu donnes à ton expression. interroge
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par _dede 95 le Mar 7 Mai 2013 - 9:30


Michael a écrit:ça, c'est de la philosophie, pas de la psychanalyse, à laquelle tu ne comprends rien (sinon tu dirais autre chose). Il y a un jour où il faut arrêter de rigoler de ce qu'on ignore : con on est, con on reste.
M'Enfin ! Tu ne connais pas encore Mickael?
Tiens une petite psychanalyse de son cas.

Complexe de supériorité
Selon les psychologues adlériens, il masque le complexe d'infériorité par une « agressivité » hyper développée, qui conduit au mépris des autres, à la recherche de la domination.


Son Ego prime sur la réalité de ce qui l'entoure. Toute blague le dépasse alors elle froisse son ego.
Chacun porte sa croix sourire
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Mar 7 Mai 2013 - 12:53

tounépavré mécépasifo !

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par M'enfin le Mar 7 Mai 2013 - 13:49

mikael a écrit:tounépavré mécépasifo !
Je vois que tu es en voie de dérision. okey Tu sais quoi, je suis persuadé que nous sommes tous aussi cinglés les uns que les autres, mais que nous sommes tout simplement incapables de percevoir nous-mêmes notre propre folie. Ce n'est que quand on devient dangereux qu'on nous le dit, autrement, personne n'en parle. Comment dire aux autres où se trouve leur folie alors qu'on ne se perçoit pas soi-même comme fou. Depuis que j'ai compris ce phénomène, je sais que tout le monde perçoit mes exagérations, alors je ne m'en cache plus en ajoutant que, à ce chapitre, nous sommes tous semblables, ce qui me permet d'en discuter. sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Bulle le Mar 7 Mai 2013 - 14:40

mikael a écrit:...couvre en fait une méconnaissance du sujet ou un dépassement de ses connaissances, ce qu'il est toujours désagréable de regarder en face. Bref, approfondir ou dire des banalités, tel est le choix...
S'en tenir aux fondamentaux démontre également une méconnaissance du sujet ... Et l'arrogance ne change rien au problème...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40266
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Mar 7 Mai 2013 - 16:29

Que de gentillesses ! je puise beaucoup dans un bon site :
http://freudtraduction.wifeo.com

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Jipé le Mar 7 Mai 2013 - 16:55

mikael a écrit:Que de gentillesses ! je puise beaucoup dans un bon site :
http://freudtraduction.wifeo.com
Désolé, c'est un peu gros ton sujet sur la psychanalyse pour faire simplement de la pub pour ton site...
Tu crois leurrer qui là ?

Et oui quand tu dis "bon site" dubitatif heu!...C'est très relatif, car ce n'est pas parce qu'on traduit des mots en allemand de Freud que l'on comprend la pensée de Freud...D'ailleurs, tu en fais la preuve, car toi et la psychanalyse ou même la psychologie, ça fait deux! rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Mar 7 Mai 2013 - 17:33

Un très, très bon site !! je confirme !!

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Bulle le Mar 7 Mai 2013 - 17:36

En tous les cas mikael n'est pas rancunier pette de rire :
"Pensez au contraste attristant qui existe entre l'intelligence rayonnante d'un enfant bien portant et la faiblesse mentale d'un adulte moyen. Est-il tout à fait impossible que ce soit justement l'éducation religieuse qui soit en grande partie cause de cette sorte d'étiolement ? Je crois qu'il faudrait longtemps avant qu'un enfant à qui l'on n'en aurait rien dit commençât à s'inquiéter de Dieu et des choses de l'au-delà. Peut-être les idées qu'il s'en ferait suivraient-elles les mêmes voies que chez ses ancêtres, mais on n'attend pas que s'accomplisse cette évolution, on lui impose les doctrines religieuses à un âge où il ne peut leur porter d'intérêt et où il n'est pas capable d'en saisir la portée. Les deux points principaux des programmes pédagogiques actuels ne sont-ils pas de retarder le dévelop­pement sexuel de l'enfant et de le soumettre de bonne heure à l'influence de la religion ? Quand alors l'enfant s'éveille à la pensée, les doctrines religieuses sont déjà devenues pour lui inattaquables. Croyez-vous cependant qu'il soit favorable au renforcement de la fonction intellectuelle qu'un domaine d'une telle importance soit interdit à la pensée de par la menace des peines de l'enfer ? Nous n'avons pas à nous étonner outre mesure de la faiblesse intellectuelle de quiconque une fois parvenu à accepter sans critique toutes les absurdités que toutes les doctrines religieuses comportent et à fermer les yeux devant les contradictions qu'elles impliquent. .Cependant nous n'avons pas d'autre moyen de maîtriser nos instincts que notre intelligence. Et comment peut-on s'attendre à ce que des personnes, qui sont sous l'influence de certaines prohibitions de penser, atteignent cet idéal qui devrait être réalisé en psychologie, la primauté de l'intelligence ? »
Sigmund Freud - Avenir d'une Illusion - p. 48
Les traductions, d'auteurs de référence, sont accessibles gratuitement sur
Ce site que je vous recommande rire

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40266
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Mar 7 Mai 2013 - 17:46

"L'avenir d'une illusion", "Totem et tabou", "Moïse et le monothéisme" ne sont pas des écrits de métapsychologie mais des constructions plus ou moins sociologico-religieuses de Freud. En dehors de toute opinion religieuse, leur faiblesse intellectuelle est avérée et acceptée sans gêne, d'autant que Freud s'appuie sur la sociologie de l'époque, reconnue comme très défaillante : quel grand homme n'a pas eu de faiblesses ?

En tout cas, rien qui puisse émouvoir le chercheur, amateur ou pro, ni mettre en cause le reste — dont on a pu éprouver la solidité en grande partie.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par gaston21 le Mar 7 Mai 2013 - 18:36

Pour rien au monde je ne me serais livré à un psychanalyste . A une psychanalyste, peut-être, mais elle se serait enfuie... J'ai trop fréquenté les psychiatres pour les tenir en haute estime . Savent très bien prescrire des médicaments , et surtout les renouveler...Des fabricants de zombies...
Les pychologues ? Pour moi de la poudre aux yeux . La dernière que j'ai eu l'occasion de rencontrer...elle était vraiment contente de me voir partir !
Le seul vrai remède, le rire, l'humour, un brin de folie, la conviction profonde que nous ne sommes que de mauvais comédiens sur terre, et rien du tout par rapport à l'immensité et à la magnifique beauté de l'Univers .
La mort ? Je parle pour moi et je voudrais avoir l'avis de la doyenne,
mais je n'en ai aucune appréhension; c'est le sommeil éternel, et basta !
Et comme la vie est de plus en plus lourde, il arrive un moment où on la souhaite même . Ce sont les religions qui entretiennent la peur de la mort.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par ronron le Mar 7 Mai 2013 - 20:05

mikael a écrit:
Dans ma thèse, un malaise survient quand un automatisme ne procure plus la même sensation que celle qui avait permis son acquisition, car il faut absolument que l'imagination y prévoie du plaisir pour exécuter un geste qu'elle n'avait jamais fait. Quand nous exécutons un automatisme, c'est le renouvellement d'un plaisir connu qui nous permet de l'exécuter machinalement de sorte que, si un changement significatif survient, il est immédiatement détecté
ah ben ça, c'est nouveau : même Freud n'y a pas pensé !!

je m'en tiens aux fondamentaux : passage délicat, voire traumatisant des stades oral, anal, phallique, oedipien. Papa, maman, la bonne et moi, disait Robert Lamoureux..
Parlant de passage délicat mais dans un ou deux autres sens, on verra se lever en soi le regard sceptique en lisant ce passage sur le stade anal freudien. Je me demande si Jung d'ailleurs ne se serait pas moqué de Freud en lui soulignant le petit côté lecture psychique de sa théorie.

Description de la théorie du stade anal

Selon la théorie freudienne, cette période se joue de 1 à 3 ans en moyenne. L'enfant découvre le plaisir que lui procure le fait de retenir les matières fécales (rétention) ou de les expulser (défécation). C'est aussi, à cet âge, la période d'opposition. Dans le stade anal et selon la théorie, la perte des excréments est assimilée, par le jeune enfant, à la perte d'une partie de son corps ; l'enfant peut en être angoissé. Le « fruit social » de ce stade anal est l'autonomie dans l'espace.

Vers deux ans, l'enfant commence à maîtriser ses sphincters, et l'anus devient, selon la théorie du stade anal, une zone érogène sous l'influence de l'exigence de propreté exprimée par les parents. L'anus, zone de passage entre l'intérieur du corps et le monde extérieur, est soumis à la volonté de l'enfant qui s'aperçoit qu'il peut empêcher l'expulsion et en retire donc un plaisir de rétention découlant de l'application de sa volonté. Il prend progressivement conscience du soulagement lié au fait de laisser sortir : c'est la découverte du plaisir d'expulsion. Selon cette théorie, il est fréquent que l'enfant s'intéresse à ses selles et les manipule, les explore ou les exhibe (comme il le fait également avec ses jouets).

Le boudin fécal stimule la zone érogène, et est perçu par l'enfant, selon cette théorie, comme une partie de son corps qu'il perd. Cette partie est valorisée et peut donc servir de monnaie d'échange. Aimer signifie à ce stade donner et garder, la possessivité est l'un des aspects dominants du stade anal. L'enfant peut satisfaire sa mère en laissant sortir à l'endroit et au moment où celle-ci le souhaite. Il peut également s'opposer à elle en retenant, c'est le développement d'un sentiment de toute puissance chez l'enfant. C'est la mère qui imprimera la notion de saleté et le sentiment de dégoût, créant chez l'enfant l'assimilation de ses rejets à un plaisir défendu, à l'interdit. L'enfant peut concevoir la rétention comme une opposition à la mère. L'expulsion est une expression de l'agressivité.

C'est une transition vers un niveau affectif plus complexe durant laquelle l'enfant passe de l'expérimentation du clivage (succession / alternance de sentiments opposés vis-à-vis d'un même objet) à celle de l'ambivalence (mélange de sentiments opposés ressentis simultanément de manière entremêlée).
Wiki
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par JO le Mer 8 Mai 2013 - 7:51

Intéressant, je trouve .La découverte phallique pour les garçons, permet d'investir dans une sexualité proprement mâle . Chez la fille, la découverte de la différence sexuelle a été moins abordée par Freud . Elle se découvre castrée, et c'est sans doute l'âge des compensations maternelles , avec les poupées . Si la transition est difficile, la psychanalyse y voit la racine de l'homosexualité , dans les deux sexes .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Bulle le Mer 8 Mai 2013 - 9:02

gaston21 a écrit:Le seul vrai remède, le rire, l'humour, un brin de folie, la conviction profonde que nous ne sommes que de mauvais comédiens sur terre, et rien du tout par rapport à l'immensité et à la magnifique beauté de l'Univers .
Et quand tu as un gamin qui n'est plus capable de rire, de parler, de dormir tu fais quoi ? Le clown toute la nuit jusqu'à ce qu'il te vire de sa piaule ? Tu lui conseilles de se saoûler la tronche ?
J'ai beaucoup fréquenté le milieu durant presque 13 années et pour deux raisons, la première étant universitaire, puisque ma thèse avait pour sujet l'image de la folie dans les nouvelles du tournant du siècle ; et la seconde parce que j'ai eu un enfant qui doit sa survie, sa réussite et son bonheur actuel à un séjour de plusieurs mois en institut psychiatrique, dont une partie effectivement sous neuroleptiques.
Sans eux j'aurais : un enfant en moins ; sans eux, j'aurais vraiment loupé quelque chose tant du point de vue culturel que de celui de la compréhension de l'humain.

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40266
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par JO le Mer 8 Mai 2013 - 9:10

Le calvaire de son enfant, il faut le vivre, oui, pour savoir à la fois, comme on est impuissant à l'en délivrer, mais en même temps, combien on y ajoute l'amour qui le lui rend supportable . Je l'ai vécu, aussi, et, quand j'ai avoué ce sentiment désespéré d'impuissance à prendre le mal sur soi, il m'a dit : "mais non, puisque tu as toujours été là!" .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Bulle le Mer 8 Mai 2013 - 9:50

Et oui... Et parfois "être là" c'est aussi se résoudre à l'"abandonner" à d'autres... Et ça il faut pas mal de temps pour le comprendre, donc l'admettre.
Mais c'est aussi ainsi que l'on grandit. sourire

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40266
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par JO le Mer 8 Mai 2013 - 10:04

Bien sûr. Quand Lacan affirmait qu'une bonne mère est celle qui est "à peine suffisante", c'est de ça qu'il parle ... La disponibilité est une qualité essentielle d'accueil non intrusif .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par gaston21 le Mer 8 Mai 2013 - 11:29

Bulle, je sais, j'exagère . Je ne nie pas l'utilité de la psychiatrie chez les enfants et les adultes. Il suffit de constater la façon dont on traite actuellement avec succès les autistes et ce qu'on en faisait il y a quelques années .Et on guérit beaucoup de dépressions. Mais tu comprendras que j'ai une dent contre certains psychiatres que j'ai vu à l'oeuvre. Je ne m'étendrai pas sur ce sujet . Ils sont un peu trop sûrs de leur science et ils feraient mieux de se montrer un peu plus humbles ...Une preuve ? Justement celui des autistes . Nos psychiatres français les ont classés irrécupérables jusqu'à ce qu'ils acceptent de se pencher sur les expériences américaines, me semble-t-il.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Jipé le Mer 8 Mai 2013 - 11:33

Tu as une dent contre "certains" psychiatres, mais tu généralises en disant "nos psychiatres"...Va comprendre... ref

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Bulle le Mer 8 Mai 2013 - 12:52

Mais moi aussi j'ai une dent (et même deux trois) contre certains psychiatre Gaston ! En particulier parce qu'ils ont failli laisser basculer une gamine, en confondant crise d'ado et pathologie. Mais j'en remercie d'autres, même si l'idée de la crise d'adolescence me convenait nettement mieux... sourire
Cela dit nous nous éloignons du sujet qui est la psychanalyse, c'est-à-dire une pseudoscience (acception non péjorative du terme) qui peut apporter une aide à la compréhension de soi, certes, mais qui, à ma connaissance du moins, n'a jamais guéri quelque pathologie que ce soit ...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40266
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Sam 28 Sep 2013 - 16:52

Ce post a été supprimé par la modération car il ne consiste qu'en une longue attaque ad hominem.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par Jipé le Sam 28 Sep 2013 - 17:12

JO a écrit:Bien sûr. Quand Lacan affirmait qu'une bonne mère est celle qui est "à peine suffisante", c'est de ça qu'il parle ... La disponibilité est une qualité essentielle d'accueil non intrusif .
Lire et relire Donald Winnicott sur les rapports mère enfant...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Sam 28 Sep 2013 - 18:25

Message supprimé - Article 15

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par mikael le Sam 28 Sep 2013 - 18:30

Message supprimé - Article 11

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychanalyse ?

Message par cana le Lun 30 Sep 2013 - 10:56

gaston21 a écrit:Pour rien au monde je ne me serais livré à un psychanalyste . A une psychanalyste, peut-être, mais elle se serait enfuie... J'ai trop fréquenté les psychiatres pour les tenir en haute estime . Savent très bien prescrire des médicaments , et surtout les renouveler...Des fabricants de zombies...
Les pychologues ? Pour moi de la poudre aux yeux . La dernière que j'ai eu l'occasion de rencontrer...elle était vraiment contente de me voir partir !
Le seul vrai remède, le rire, l'humour, un brin de folie, la conviction profonde que nous ne sommes que de mauvais comédiens sur terre, et rien du tout par rapport à l'immensité et à la magnifique beauté de l'Univers .
La mort ? Je parle pour moi et je voudrais avoir l'avis de la doyenne,
mais je n'en ai aucune appréhension; c'est le sommeil éternel, et basta !
Et comme la vie est de plus en plus lourde, il arrive un moment où on la souhaite même . Ce sont les religions qui entretiennent la peur de la mort.
Moi j'en ai fréquenté quelques un et c'est donc en toute connaissance de cause que je suis on ne peux plus d'accord avec toi. Des fabricants de zombies, des prescripteurs de comprimés, des dealeurs ...
ouais du vent du simplement !

bulle a écrit:n'a jamais guéri quelque pathologie que ce soit ...
Tout à fait. Au mieux une dépendance à la carte bleue.... Et je vois à cet instant le psy qui en refermant la porte, dit d'un ton calme..."revenez me voir quand vous voulez...on peut vous aider"
tu m'étonnes John !! pette de rire croule de rire
ah les charlatans ne sont pas toujours là ou on pense les trouver.


Dernière édition par cana le Lun 30 Sep 2013 - 11:31, édité 1 fois
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 48
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum