Democratie constat sur le système actuel

Aller en bas

Democratie constat sur le système actuel

Message par komyo le Mar 14 Mai 2013 - 18:24

Une fois balayé les fausses accusations de populisme sur Etienne Chouard ou l'affirmation à priori que son système ne fonctionnera jamais (généralement faite par des tenants du système en place).

Il est légitime d'être interpellé par la description qu'il fait de notre système politique actuel et du fait qu'en régle général nous sommes en général largement dépossédé de tout pouvoir de décision, ce qui normalement n'est pas le propre d'une vraie démocratie.

Son discour est surprenant et assez détonant, mais le constat qu'il fait est difficilement contestable ! merci

Dans un deuxième temps, il est je pense intéressant d'étudier les propositions de réforme du système qu'il propose ! On peut souscrire a certaines, , et pas a d'autres, salaire a vie, etc. Mais le tout reste intéressant, sutout dans la situation bloquée actuelle !



avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le fétiche de la démocratie

Message par komyo le Lun 20 Mai 2013 - 9:14

Apparemment ce thème ressassé par Etienne Chouard depuis des années, semble faire tâche d'huile et s'installer dans l'actualité du fait de la crise.
Au passage, quand il est question ici de critique de la Démocratie ce n'est bien évidemment pas dans le but de la supprimer, mais de la faire évoluer vers une forme réellement au service de la majorité et non d'une oligarchie financière.
Les gens que nous élisons, qu'ils soient d'un bord politique ou d'un autre, semblant plus être les fondés de pouvoir des premiers qu'autre chose.

C'est juste dommage, que comme dans tout ces débats télévisuels, il y ai trop d'intervenants qui n'ont pas grand chose à dire, cela noie un peu les propos et certains constats de Badiou qui sont trés juste ! Dommage que l'on ne voit pas plus souvent Chouard sur les plateaux, mais est ce étonnant ?

avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par M'enfin le Lun 20 Mai 2013 - 15:27

Avec internet, la démocratie pourrait être beaucoup plus interactive, et elle le sera probablement dès que les enfants nés avec un téléphone intelligent comme hochet pourront voter. Toutes nos lois pourraient dès lors être choisies par sondage web, et nos représentants aussi. Mais il y a quand même une chose qui ne changera jamais et que Chouard n'a pas compris: selon moi, quelles que soient les politiques mises en œuvre par un gouvernement, elles ne fonctionneront jamais comme prévu, car il est impossible de prévoir l'évolution sociale. Il faudrait que nos politiciens comprennent que la démocratie est simplement un moyen comme un autre de créer de la hiérarchie mais sans provoquer d'hécatombe à chaque changement de gouvernement, et que cette hiérarchie ne sert qu'à la cohésion sociale quand un changement social imprévu survient. De cette manière, ils arrêteraient de croire que leurs valeurs sont meilleures que celles des autres partis, et ils magouilleraient moins pour garder le pouvoir à tout prix.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par komyo le Lun 20 Mai 2013 - 16:07

Les lois ne fonctionneront jamais comme prévus, d'autant plus si elles sont iniques et incompréhensibles, si globalement nous sommes convaincu de leur bien fondé, c'est déjà un grand pas pour leur acceptation. Cohésion sociale, lien social, se sont des mots forts et importants, si l'on sait pour qui l'on se bat et pourquoi, la structure avance. Actuellement, nous sommes en pleine déliquescence de ce lien, c'est chacun pour soi et qu'importe la manière, en première ligne de donneur d'exemple, nous avons souvent les hommes politiques. Les propositions de chouard visent a redonner du sens à l'ensemble par une prise en main citoyenne de la politique, plutot que le désintérêt actuel qui fait que nous donnons des blanc seings a des escrocs. Maintenant la loi est la loi, et je ne pense pas qu'elle soit susceptible de tant d'interprétation que cela, on le voit bien avec celle sur les semences, une fois qu'elles sont votées, c'est la croix et la bannière pour s'en dépatouiller. Raison de plus pour s'en occuper en amont. Je pense comme toi qu'internet peut favoriser quelque chose en niveau technique pour des référendum ou autre, a voir !
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par M'enfin le Lun 20 Mai 2013 - 16:41

komyo a écrit:Les propositions de chouard visent a redonner du sens à l'ensemble par une prise en main citoyenne de la politique, plutot que le désintérêt actuel qui fait que nous donnons des blanc seings a des escrocs.
Je ne crois pas que beaucoup de politiques soient des escrocs, je crois qu'ils sont sincères, mais l'impression de sincérité est dangereuse quand on croit mordicus que ses propres valeurs sont meilleures que celles des autres partis. Il faut cesser de croire ça, ce n'est absolument pas vrai. Qu'elles soient de gauche ou de droite, toutes nos valeurs nous servent à évoluer, mais il est tout simplement impossible de prévoir l'évolution de nos sociétés. La seule chose qui soit prévisible c'est que, en cherchant à imposer ses valeurs, les dommages collatéraux s'accumulent. Il faut éviter de faire des lois basées sur des valeurs. Les lois devraient servir à réguler l'évolution, et les valeurs à changer de direction au hasard quand un imprévu survient. De cette manière, pour que les crises soient évitées lors d'un nouveau problème, il suffit que toute la société choisisse sa nouvelle direction de manière démocratique, et que tous respectent les lois durant le changement. Peu importe si la direction est juste ou non lors d'un changement puisque l'avenir est imprévisible, mais la cohésion est essentielle.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par komyo le Lun 20 Mai 2013 - 17:16

M'enfin a écrit:
Je ne crois pas que beaucoup de politiques soient des escrocs, je crois qu'ils sont sincères, mais l'impression de sincérité est dangereuse quand on croit mordicus que ses propres valeurs sont meilleures que celles des autres partis. Il faut cesser de croire ça, ce n'est absolument pas vrai. Qu'elles soient de gauche ou de droite, toutes nos valeurs nous servent à évoluer, mais il est tout simplement impossible de prévoir l'évolution de nos sociétés. La seule chose qui soit prévisible c'est que, en cherchant à imposer ses valeurs, les dommages collatéraux s'accumulent. Il faut éviter de faire des lois basées sur des valeurs. Les lois devraient servir à réguler l'évolution, et les valeurs à changer de direction au hasard quand un imprévu survient. De cette manière, pour que les crises soient évitées lors d'un nouveau problème, il suffit que toute la société choisisse sa nouvelle direction de manière démocratique, et que tous respectent les lois durant le changement. Peu importe si la direction est juste ou non lors d'un changement puisque l'avenir est imprévisible, mais la cohésion est essentielle.

Sincères ! les hommes politiques, possible, certains finissent peut être par se penser investit d'une mission quasi divine !

J'aurai tendance a penser que la moitié des hommes politiques sont bons à rien.
Les autres sont prêt à tout. Ce n'est pas de moi, mais ça résume bien.

Tu te méfies des valeurs et exprime l'idée qu'elles doivent accompagner le changement et non le précéder. S'enfermer dans des valeurs et essayer de les imposer de force, n'est effectivement pas un idéal.
Je pense que la discussion démocratique, le débat, et la possibilité régulière de changement a justement pour but de dégager ce qui est le bien commun pour le plus grand nombre a un instant T.
Mais pour cela, il faut que le système, dans le sens la mécanique, le permette, le constat c'est que cela n'est pas vraiment le cas, et nous en revenons a Chouard ou d'autres qui cherchent comment améliorer le système !
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par komyo le Lun 20 Mai 2013 - 17:20

M'enfin a écrit:
Je ne crois pas que beaucoup de politiques soient des escrocs, je crois qu'ils sont sincères, mais l'impression de sincérité est dangereuse quand on croit mordicus que ses propres valeurs sont meilleures que celles des autres partis. Il faut cesser de croire ça, ce n'est absolument pas vrai. Qu'elles soient de gauche ou de droite, toutes nos valeurs nous servent à évoluer, mais il est tout simplement impossible de prévoir l'évolution de nos sociétés. La seule chose qui soit prévisible c'est que, en cherchant à imposer ses valeurs, les dommages collatéraux s'accumulent. Il faut éviter de faire des lois basées sur des valeurs. Les lois devraient servir à réguler l'évolution, et les valeurs à changer de direction au hasard quand un imprévu survient. De cette manière, pour que les crises soient évitées lors d'un nouveau problème, il suffit que toute la société choisisse sa nouvelle direction de manière démocratique, et que tous respectent les lois durant le changement. Peu importe si la direction est juste ou non lors d'un changement puisque l'avenir est imprévisible, mais la cohésion est essentielle.

Sincères ! les hommes politiques, possible, j'aurai tendance a penser que la moitié sont bons à rien.
Les autres sont prêt à tout. C'est d'un humoriste, mais ça résume bien.

Tu te méfies des valeurs et exprime l'idée qu'elles doivent accompagner le changement et non le précéder.
S'enfermer dans des valeurs et essayer de les imposer de force, n'est effectivement pas un idéal et ce n'est pas mon propos.
Je pense que la discussion démocratique, le débat, et la possibilité régulière de changement a justement pour but de dégager ce qui est le bien commun pour le plus grand nombre a un instant T.
Mais pour cela, il faut que le système, dans le sens la mécanique, le permette, le constat c'est que cela n'est pas vraiment le cas, et nous en revenons a Chouard ou d'autres qui cherchent comment améliorer tout cela !
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par _dede 95 le Lun 20 Mai 2013 - 17:30

J'ai l'impression qu'il faudrait éclaircir le débat et en revenir aux principes, que faut-il pour que la démocratie fonctionne?
1 - Qui fait la loi, qui l'écrit ?
2 - Sur quelle base et pour qui est-elle écrite?
3 - Qui la met en application et comment les élire?
4 - Enfin qui controle son exécution et sous quelle forme?
Si vous ne répondez pas à ces 4 questions vous en serez toujours à vous demander "comment voter" qui n'est QUE la troisième partie de la démocratie politique et sociale!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par komyo le Lun 20 Mai 2013 - 18:01

La réflexion est loin de porter uniquement sur le comment voter.

http://etienne.chouard.free.fr/wikiconstitution/index.php?title=Constitution_nationale_d%27origine_citoyenne#Introduction_au_projet
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par _dede 95 le Lun 20 Mai 2013 - 18:26

Je parlais de la réflexion sur ce forum, pas sur celle de Chouard.
J'avais déjà étudié ce projet C, tu remarquera qu'il ne répond pas aux points 1 et 2 Qui fait la loi, qui l'écrit et sur quelles bases en un mot, il faut savoir qu'est-ce qu'on entend par "pouvoir du peuple par le peuple", car dire "c'est le peuple qui gouverne" ne veut rien dire en soit!
Sur beaucoup de point, en particulier ce "corps de citoyens volontaires", c'est TRES ambigue, car tu sais bien que ce sont les partis.

J'aimerais donc que tu me donne les définitions actuelles des 4 points et comment tu les envisage à l'avenir, car ce sont les conditions sine-qua-non de la démocratie!

Je pourrais revenir plus tard sur le shéma du plan C qui fait l'impasse sur l'essentiel, le pouvoir monétaire et financier! Neutre ?
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par M'enfin le Lun 20 Mai 2013 - 18:37

dede 95 a écrit:1 - Qui fait la loi, qui l'écrit ?
Les lois ne devraient concerner que le présent, ne jamais anticiper le futur. Elles pourraient être écrites par des spécialistes en législation après avoir été discutées sur internet par quiconque est intéressé.
2 - Sur quelle base et pour qui est-elle écrite?
Elles ne devraient servir qu'à la survie des individus, rien d'autre.
3 - Qui la met en application et comment les élire?
Des fonctionnaires dûment mandatés suffiraient à appliquer les lois, mais il faut aussi des élus pour garder une certaine cohésion lors de changements sociaux imprévus, et des sondages internet permettraient d'en changer plus souvent et plus rapidement que des élections tout en minimisant d'avantage la magouille politique.
4 - Enfin qui contrôle son exécution et sous quelle forme?
Des fonctionnaires, tout simplement. Mais il faudrait un processus de révision enclenché lui aussi par internet.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par troubaadour le Lun 20 Mai 2013 - 19:11

M'enfin a écrit:
dede 95 a écrit:1 - Qui fait la loi, qui l'écrit ?
Les lois ne devraient concerner que le présent, ne jamais anticiper le futur. Elles pourraient être écrites par des spécialistes en législation après avoir été discutées sur internet par quiconque est intéressé.
Discuter pour décider ...? bigre....
Et si il n'y a pas consensus...
si 2 000 000 de discuteurs sur internet veulent rendre l'habit bleu obligatoire
Et que 2 000 000 de discuteurs veulent que se soit le rouge
Et 2 000 000 ne veulent pas de couleur obligatoire..
Que vont écrire les spécialistes ?

2 - Sur quelle base et pour qui est-elle écrite?
Elles ne devraient servir qu'à la survie des individus, rien d'autre.
C'est quoi la survie.... ?
Rouler à gauche ou à droite fait partie de la survie ?
Les règles sociales font elles partie de la survie
L'école obligatoire est ce de la survie ?
Il me semble qu'à toutes ces questions la réponse est non.

3 - Qui la met en application et comment les élire?
Des fonctionnaires dûment mandatés
Mandatés par qui ? par des discuteurs d'internet ?
Contrôlés par qui ? par des discuteurs d'internet ?
Par des sondages ?

des sondages internet permettraient d'en changer plus souvent et plus rapidement que des élections tout en minimisant d'avantage la magouille politique.
En quoi des sondages minimiseraient la magouille ?
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par M'enfin le Lun 20 Mai 2013 - 19:52

troubaadour a écrit:Discuter pour décider ...? bigre....Et si il n'y a pas consensus...
Aucune loi ne devrait servir de solution à une urgence. Alors oui, il faut discuter jusqu'à ce que le consensus se fasse pour que la loi soit durable.
Si 2 000 000 de discuteurs sur internet veulent rendre l'habit bleu obligatoire. Et que 2 000 000 de discuteurs veulent que se soit le rouge. Et que 2 000 000 ne veulent pas de couleur obligatoire.. Que vont écrire les spécialistes ?
Si la couleur de l'habit n'est pas utile à la survie, elle ne devrait pas devenir une loi.
C'est quoi la survie.... ? Rouler à gauche ou à droite fait partie de la survie ? Les règles sociales font-elles partie de la survie? L'école obligatoire est-ce de la survie ?
Il me semble qu'à toutes ces questions la réponse est non.
Que tout le monde roule du même côté est utile à la survie. Que les gens soient instruits est utile à la survie sociale, mais pas nécessairement individuelle: dans ce cas c'est moins clair, mais il faudrait en discuter plus longuement pour déterminer en quoi l'école devrait être obligatoire, et ne pas faire de loi tant que le consensus n'est pas établi, sinon une pareille loi pourrait bloquer le processus évolutif social. Je le répète, selon moi, la société évolue au hasard et nos lois ne serviraient qu'à en réguler l'évolution.
Mandatés par qui ? Par des discuteurs d'internet ? Contrôlés par qui ? Par des discuteurs d'internet ? Par des sondages ?
Je crois qu'internet permettrait effectivement un meilleur contrôle de nos lois d'ailleurs, avec leurs téléphones intelligents, les internautes participent déjà à ce contrôle en filmant tout ce qui bouge. Le dernier attentat à Boston en est un exemple probant, les responsables ont été rapidement arrêtés entre autres à cause d'internet.
En quoi des sondages minimiseraient la magouille ?
De deux manières différentes: d'abord, un sondage sur internet est pratiquement gratuit donc moins d'argent à récolter chez les nantis pour les partis, ensuite, dès qu'un politicien commencerait à magouiller, il risquerait de se faire éjecter par sondage très rapidement si une loi le permettait.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par komyo le Mer 5 Juin 2013 - 9:54

A partir des 38 minutes le débat est lancé sur la démocratie réelle. La première partie porte sur la vie en Grèce en ce moment...

avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par _dede 95 le Mer 5 Juin 2013 - 12:20

Merci Komyo, mais tout cela ce sont des grands discours qui ne remettent pas en cause le système. Système qui est responsable de la situation actuelle ne l'oublions pas, il n'y a pas de fatalité.
Les actions caritatives, bien qu'ils s'en défendent, ne sont là que pour berner le peuple si elles ne sont pas accompagneées d'une action concrète, car ces actions ne doivent être qu'un palliatif et non une fin en soit. Si tu donne un repas à un "nécessiteux" et que tu le laisse s'en retourner chez lui sans lui expliquer qu'il doit s'organiser pour que cela cesse, tu ne fait que de l'aumone et surtout tu engendre des assistés. C'est pourquoi je dénonce les "oeuvres" d'Eglise ou les "bons gestes" de l'ONU, c'est beau, c'est grand mais ça ne fait que reculer la résolution des problèmes.
C'est pourquoi j'attend une réponse aux quatre points que j'ai énoncés, qui sont la base de la démocratie...et à mon sens la résolution des problêmes.
Des actions existent, je t'en cite une, loin des médias, tu t'en doute bien. J'aimerais connaitre l'avis de chacun ici :
La Conférence de Tarragone: http://siteofficieldupoi.files.wordpress.com/2013/03/appel_tarragona_26313_mise-en-page-12.pdf

avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par komyo le Jeu 6 Juin 2013 - 9:45

Salut Dédé, je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il vaut mieux donner une cane a pèche et des moyens de subsistances décents a quelqu'un que du poisson, mais des fois nécessité fait loi.
Là, il s'agit d'actions spontanées venant de la base de la population.

Sur le fond ce que tu dis es très vrai, les moyens de productions sont accaparés par une minorité, et celle ci préférera toujours 100 fois plus faire la charité que de partager ! comme la noblesse avant 89 d'ailleurs !

Et là se pose un point que Jorion soulève, comment arrêter de remplacer une aristocratie par une autre...

Concernant les 4 points que tu poses, honnêtement j'ai du mal a comprendre le fait d'écarter un raisonnement qui tient la route, sur leur base. Car si l'on reprend le problème de l'impuissance politique il est bien là. Après sur les forme que doit prendre le modèle, cela se travaille en ce moment meme et je reconnais ne pas être compétent sur le sujet.

Sinon, j'ai lu en diagonal l'appel de Taragone, c'est très bien que des groupes se structurent ainsi au delà les frontières européennes, le 1% le fait bien et tente d'imposer son modèle partout, il faut donc se structurer pour y répondre. J'ai adhéré dans le temps a un syndicat en le choisissant uniquement par sa capacité a négocier en mettant la pression. Ce n'est pas le meilleur, les gens n'y sont pas plus parfait qu'ailleurs. Mais ils ont compris que nous avons affaire à une guerre des classes, c'est très net quand on lit eric verlague "demain si tout va bien" le repenti du Medef...qui parle de ce qu'il a vu ou entendu a l'intérieur du système parisot sur la classe ouvriere, Dernièrement je parlais aussi avec quelqu'un qui était dans le top 3 d'un labo pharmaceutique. Il m'expliquait qu'un système tournait bien mieux, quand il y avait une partie de la population pauvre, que c'était comme ça et qu'il n'y pouvait rien, rien de nouveau sous le soleil...
comme dit olivier delamarche, plus le mouton est tranquille, plus on le tond facilement...
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par _Matoll le Sam 6 Juil 2013 - 16:01

Ce sujet, très intéressant, est assez conforme avec ce que je pense de la démocratie actuelle qui est une fausse démocratie. Ils donnent l'illusion que les peuples sont souverains et décident, or il n'en est rien du tout.

Je continue le sujet avec une citation de Gerard sur ce thème.

Gerard a écrit:
Matoll a écrit:Eh bien, tu mets en place maintenant un référendum sur la destitution ou non de Hollande, en mettant en transparence les VRAIES informations le concernant : le oui l'emporterait largement. D'ailleurs, selon un sondage de cette semaine, ni Hollande ni Sarkozy sont désirés pour diriger la France.
Evil or Very Mad Tes suppositions et tes sondages ne sont pas des preuves ! Hollande lui, il a la preuve que la majorité des français lui a demandé d'être président pour 5 ans.

Et rien ne l'oblige à faire un référendum tous les ans pour savoir s'il a toujours la confiance des français.

Neutral Donc il respecte le cadre fixé par le peuple. Pour en changer comme tu le souhaites, il faudrait donc un coup d'état militaire qui suspende la constitution pour les laisser imposer de nouvelles règles. Encore une fois, au nom de qui ? Des français ? ou d'autres groupes, dont certains que tu n'aimerais peut-être pas du tout ?

Matoll a écrit:Cependant, je te répondrai sur le sujet qui est le plus adapté.
Wink Où ça ?...

...

Il faudrait savoir ! Soit tu veux des preuves soit tu n'en veux pas : si un référendum te semble être une preuve, alors qu'il s'organise ! Je suis conscient que parmi ceux qui voudront le voir être destitué, que parmi les adversaires il y a des sarkozystes ou autres mouvement du même acabit. Leurs idéologies sont aussi nuisibles que celles de Hollande. Mais leur politique est quasi identique, seule la com change.

IL FAUT SORTIR DE CE BIPARTISME QUI N'EST AUCUNEMENT DÉSIRABLE POUR LE BIEN DE LA FRANCE !

Je souhaite en effet un changement radical de la société, sur la base d'un programme clair, qui vaut engagement, et non fait de mensonges.

Hollande a été élu sur un mensonge : en quoi Hollande est encore légitime lorsqu'il sert en priorité les lobbys qui n'ont pas le droit de vote ? Rien dans son programme demandait une adhésion au probable marché transatlantique, à se rallier avec les États-Unis, à la règle d'or, à la politique d'austérité et au libéralisme, et à baisser son froc face aux marchés. Sa politique est inacceptable !

Je préfère de loin qu'il soit destitué de suite, voter ne signifie pas qu'on lui adresse un chèque en blanc.

Si pour toi la démocratie se limite à voter tous les cinq ans et n'avoir aucun droit de participer aux décisions politiques, eh bien cette fausse démocratie, qu'elle soit jetée comme le libéralisme dans les poubelles de l'histoire.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par M'enfin le Sam 6 Juil 2013 - 16:06

Et par quoi tu la remplacerais? Par des partis uniquement antilibéralistes? Tu ne trouves pas que ce serait tout aussi insidieux?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par _Matoll le Sam 6 Juil 2013 - 16:48

M'enfin a écrit:Et par quoi tu la remplacerais?

Je complète :

M'enfin a écrit:
Matoll a écrit:En aucune façon ! Les pays sont indépendants, donc du respect pour leurs spécificités. Idem pour l'Egypte.
Nous aussi nous sommes indépendants en tant qu'individus, pourtant, nous sommes régis par des lois démocratiques qui fonctionnent, alors que les pays ne le sont pas. Il me semble qu'une vraie démocratie à l'échelle mondiale résoudrait beaucoup de nos problèmes mondiaux actuels, pourquoi y es-tu si opposé?

J'y suis opposé parce que je sais que celui qui voudrait venir commander, ce sont les Etats-Unis : je ne veux ni de leur culture ni de leur libéralisme. Et je le souhaite encore moins pour que cela soit appliqué dans tous les pays de la planète.

J'ai toujours été radicalement opposé à toute forme de colonialisme et d'impérialisme, alors ce n'est pas pour légaliser ce qui doit toujours être combattu. Il y a des pays qui peuvent se gérer eux-mêmes, sans avoir besoin d'un "gendarme" qui vienne leur dire ce qui est bien de faire ou non.

Le patriotisme est quelque chose d'important afin que nous puissions apporter à notre pays autant qu'il nous apporte.

Nous sommes indépendants certes, mais solidaires : les libertés se définissent dans sa limite où la nuisance aux autres n'est plus une liberté. Un système démocratique réel, c'est :

1. L'indépendance des politiques par rapport aux médias, lobbys qu'ils soient industriels, associatifs, religieux et philosophiques, et les marchés financiers ; c'est le politique qui décide et non les lobbys.

2. Une information neutre, objective où le citoyen apprend quelque chose qui lui permette de réfléchir par lui-même, et non le prêt-à-penser que nous rabâchent sans cesse les médias. Si le monde va si mal, c'est en grande partie à cause du pouvoir actuel médias et des lobbys, de la publicité et autres saloperies de ce genre.

3. Un permis de vote, car voter sans s'impliquer dans la vie civique ne sert à rien.

4. Que toutes les questions pointues (comme le nucléaire) soient étudiées par des experts indépendants pour avoir une information objective afin de l'opinion publique se fasse une idée précise sur le sujet et d'éclairer aussi les politiques qui ne sont pas compétents pour prendre des décisions adaptées à la connaissance du sujet. Le référendum sera sollicité par la nouvelle assemblée citoyenne au 2/3.

5. Un programme politique vaut engagement. Stop les mensonges et la manipulation. Que les journalistes leur posent des questions précises sur la faisabilité de leur projet politique.

6. Pour la France, la suppression du Sénat et de le remplacer par un collège de personnes : (les chiffres sont juste un ordre d'idée) ;

-> 25 % experts indépendants sur les sujets sociétaux (sociologues, scientifiques, économistes) et convoqués selon les sujets à débattre ;
-> 25 % élus locaux ;
-> 25 % des milieux associatifs et syndicaux ;
-> 25 % des personnes de la vie civile non élues politiques, associatifs et syndicaux.

Leur avis a force de décision à 30-40 %, le reste reviendrait à l'Assemblée Nationale dont la composition, limitée à 300 députés (et non 577 comme actuellement) soient élues à la proportionnelle majoritaire, c'est à dire 40 % au parti qui remporte les présidentielles, et répartition au prorata du premier tour des présidentielles pour les autres.

7. Une élection est valable si le pourcentage de votants est de 60 %.

8. Le Président de la République a les mêmes droits et devoirs que n'importe quel citoyen.

9. Le Président de la République, s'il souhaite se représenter, perd son titre de Président au lancement de la campagne électorale, et est remplacé par le Premier Ministre (qui devra choisir un autre Premier Ministre). Aucune loi, sauf de nécessité d'urgence pour le pays ne pourra être votée pendant cette période électorale afin que le chef d'Etat ne mélange pas son titre et celui de candidat.

10. Toute personne politique ayant un mandat électoral, rendue coupable par une Justice unique et indépendante d'abus du fait de sa fonction sera déclaré inéligible à vie, avec sanctions civiles et pénales: la France a vocation à avoir des politiques intègres à bien représenter le pays.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par Jipé le Sam 6 Juil 2013 - 17:30

Hollande ne ment pas...Il s'adapte aux situations! sourire 

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26452
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par M'enfin le Sam 6 Juil 2013 - 17:33

Matoll a écrit:J'y suis opposé parce que je sais que celui qui voudrait venir commander, ce sont les Etats-Unis : je ne veux ni de leur culture ni de leur libéralisme.
Moi non plus, mais si l'ONU était élue démocratiquement, les EU ni aucun autre pays n'y auraient plus préséance avec leurs vétos.
J'ai toujours été radicalement opposé à toute forme de colonialisme et d'impérialisme, alors ce n'est pas pour légaliser ce qui doit toujours être combattu. Il y a des pays qui peuvent se gérer eux-mêmes, sans avoir besoin d'un "gendarme" qui vienne leur dire ce qui est bien de faire ou non.
Moi aussi, mais si je sais que je ne peux déjà pas me restreindre sans lois pour me sanctionner, je ne vois pas comment un pays le pourrait.
Le patriotisme est quelque chose d'important afin que nous puissions apporter à notre pays autant qu'il nous apporte.
Je me méfie du patriotisme comme de toute adhérence à une organisation politique quelconque. Selon moi, il faut lutter contre ce genre d'orgueil.
Nous sommes indépendants certes, mais solidaires : les libertés se définissent dans sa limite où la nuisance aux autres n'est plus une liberté.
Et ce pourrait être la même chose pour les états si l'ONU arrivait à les contraindre exactement comme chaque état le fait pour ses citoyens. La solidarité mène trop souvent à la rébellion armée quand l'état n'est pas démocratique.
1. L'indépendance des politiques par rapport aux médias, lobbys qu'ils soient industriels, associatifs, religieux et philosophiques, et les marchés financiers ; c'est le politique qui décide et non les lobbys.
D'accord!
2. Une information neutre, objective où le citoyen apprend quelque chose qui lui permette de réfléchir par lui-même, et non le prêt-à-penser que nous rabâchent sans cesse les médias. Si le monde va si mal, c'est en grande partie à cause du pouvoir actuel médias et des lobbys, de la publicité et autres saloperies de ce genre.
Il y a internet maintenant pour critiquer la télé, malheureusement, l'information n'est pas neutre là non plus.
3. Un permis de vote, car voter sans s'impliquer dans la vie civique ne sert à rien.
Cela va de soi!
Edit: Si tu veux dire que tout le monde ne devrait pas avoir le droit de voter, là, je ne suis plus d'accord. Je ne crois pas qu'il faille que tout le monde vote pour que la démocratie fonctionne, mais je crois que le hasard doit y garder sa place et, pour ça, il faut que le vote soit également réparti dans la population.
4. Que toutes les questions pointues (comme le nucléaire) soient étudiées par des experts indépendants pour avoir une information objective afin de l'opinion publique se fasse une idée précise sur le sujet et d'éclairer aussi les politiques qui ne sont pas compétents pour prendre des décisions adaptées à la connaissance du sujet. Le référendum sera sollicité par la nouvelle assemblée citoyenne au 2/3.
Comme les politiques concernant les changements climatiques par exemple? Ici, le gouvernement en place depuis deux mandats a complètement terni l'image du Canada dans le monde. Ce n'est pourtant pas l'opinion d'experts indépendants qui manque, mais l'appétit aveugle des électeurs pour l'argent sale y prévaut.
5. Un programme politique vaut engagement. Stop les mensonges et la manipulation. Que les journalistes leur posent des questions précises sur la faisabilité de leur projet politique.
Bien d'accord, mais on ne peut pas légiférer contre soi-même, comment faire pour les contraindre dans ce cas?
6. Pour la France, la suppression du Sénat et de le remplacer par un collège de personnes : (les chiffres sont juste un ordre d'idée) ;
Ici aussi le sujet est chaud, le sénat ne sert vraisemblablement à rien, mais alors, pourquoi le remplacer?
7. Une élection est valable si le pourcentage de votants est de 60 %.
Là, je ne suis pas d'accord. Je suis d'avis que des sondages donneraient des résultats tout aussi précis que des élections et, sur internet, les sondages sont presque gratuits.
8. Le Président de la République a les mêmes droits et devoirs que n'importe quel citoyen.
D'accord aussi, mais c'est pas demain la veille selon moi, car c'est encore une question d'orgueil national.
9. Le Président de la République, s'il souhaite se représenter, perd son titre de Président au lancement de la campagne électorale, et est remplacé par le Premier Ministre (qui devra choisir un autre Premier Ministre). Aucune loi, sauf de nécessité d'urgence pour le pays ne pourra être votée pendant cette période électorale afin que le chef d'Etat ne mélange pas son titre et celui de candidat.
C'est déjà comme ça ici pour ce qui est de l'activité gouvernementale en période d'élection, mais le gouvernement a le droit de déclencher des élections quand il veut, ce qui n'est pas démocratique selon moi.
10. Toute personne politique ayant un mandat électoral, rendue coupable par une Justice unique et indépendante d'abus du fait de sa fonction sera déclaré inéligible à vie, avec sanctions civiles et pénales: la France a vocation à avoir des politiques intègres à bien représenter le pays.
Bien d'accord aussi! Il pourrait même y avoir un mécanisme de sondage sur internet pour aller plus vite.


Dernière édition par M'enfin le Sam 6 Juil 2013 - 18:27, édité 2 fois
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par M'enfin le Sam 6 Juil 2013 - 17:42

Jipé a écrit:Hollande ne ment pas...Il s'adapte aux situations! sourire 
Je le crois aussi, et je trouve que ceux qui le critiquent vertement ici n'ont pas raison. Il s'agit pour moi d'un problème de gestion mondiale dont Hollande n'est pas le seul à subir les conséquences.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par _Matoll le Sam 6 Juil 2013 - 22:13

M'enfin a écrit:Et par quoi tu la remplacerais? Par des partis uniquement antilibéralistes? Tu ne trouves pas que ce serait tout aussi insidieux?

Des partis INDEPENDANTS des lobbys.

Quant au libéralisme, il doit disparaître avant qu'il nous fasse disparaître. Les dégâts de cette idéologie sont considérables.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Democratie constat sur le système actuel

Message par _Matoll le Sam 6 Juil 2013 - 22:30

M'enfin a écrit:Je le crois aussi, et je trouve que ceux qui le critiquent vertement ici n'ont pas raison. Il s'agit pour moi d'un problème de gestion mondiale dont Hollande n'est pas le seul à subir les conséquences.

Et l'affaire Vallourec, où la femme d'un patron d'une entreprise pétrolière serait la directrice du cabinet de F. Hollande, ce n'est pas fâcheux peut-être ? Il trouve un  prétexte pour renvoyer la Ministre de l'Ecologie, alors que ses critiques étaient bien moins virulentes que celles de A. Montebourg. F. Hollande avait fait muter l'ancienne Ministre de l'Ecologie N. Bricq, sans dire pourquoi, alors que c'était parce qu'elle s'opposait aux permis pétroliers de Shell au large des côtes de la Guyane.

Lorsque F. Hollande parle que son ennemi, c'est le marché de la finance, et qu'en parallèle, il décide dune véritable politique d'austérité pour la France, c'est vouloir donner raison aux marchés financiers.

Son action politique est d'une nullité déconcertante, et une telle médiocrité pourrait conduire le pays vers le Front National.

C'est de plus un énarque, donc un théoricien des hautes sphères qui n'a aucune fibre écologique, mais qui se limite à une fibre comptable.

Je n'ai aucune confiance en sa politique et de ce gouvernement.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum