Lien entre bouddhisme et Jésus

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Rio sur Seine le Lun 9 Déc 2013 - 17:34

J'ajoute que les prédictions du Bouddha n'ont strictement rien à voir avec des prophéties bibliques ou des prophéties de type Nostradamus ou quelque chose que l'on trouve dans la culture occidentale judéo-chrétienne. Également dans les textes il utilise énormément de subterfuges que l'on appelle communément "expédiants", souvent en rapport avec les capacités et les croyances des auditeurs, ce qui dans d'autres textes sont parfois en contradictions. Il faut donc avoir une certaine capacité à lire entre les lignes, c'est la raison pour laquelle la Transmission et la Relation de Maitre et Disciple est très importante.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par gaston21 le Mer 11 Déc 2013 - 10:09

Le Bouddhisme, une simple affaire de conditionnement efficace, sans plus? Je m'interroge. Je relis "La mort intime" de Marie de Hennezel. Fô que je me prépare à sauter sans parachute! L'unité de soins palliatifs avait accueillie une femme convertie au Bouddhisme; elle avait demandé à ne pas recevoir d'antalgiques. "Elle avait sa manière à elle de fabriquer des endorphines, en répétant le son "OM". Je ne connais pas beaucoup de services qui, comme nous l'avons fait, auraient accepté son souhait, et auraient accepté d'entendre à longueur de journée cette mélopée douloureuse que devenait parfois la récitation de ce mantra. Certaines infirmières allaient même accompagner cette femme, en chantant avec elles ces voyelles sacrées; "Aoum."..."
Je vais essyer avec ma tendinite! Qui sait? Mais gaston ne se fait plus conditionner facilement! Il l'a suffisamment été...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Tribul2 le Jeu 12 Déc 2013 - 0:22

komyo a écrit:
1 Le bouddha a demandé de suivre son enseignement pour valider par soi meme (ou non) la véracité de son dharma.
2 Pas de l'étudier, pas d'y croire, il y a une nuance importante qui situe l'écart avec les religions demandant une foi en telle ou telle divinité pour être "sauvé".
3 Si vous reprenez la vie du bouddha, a t il étudié dans des monastères, non.
4 A t il étudié dans des bibliothèques, non.
5 A t il  pratiqué dans les forêts indiennes, restreignant ses désirs au point d etre au limite de la mort, ne causant aucune souffrance  (ethique),  oui a t il pratiqué une forme de méditation (dhyana), oui.

6 S'est il réclamé d'un bouddha transcendental particulier, non ?
7 D'un sauveur ? non.
1 : Oui ! Mais alors, pourquoi n'acceptez-vous pas que Jésus en ait fait son expérience de vie et ait accompli l'espérance et la prophétie du Bouddha ?
....
2 : Vous vous méprenez !
Est-ce pour contredire le Bouddha ou bien est-ce parce que vous vous ne croyez pas en lui que vous prenez le sens opposé à sa pensée ?
Concernant la foi, Bouddha a expliqué  : « C’est par la foi que l’on peut traverser les courants. Et c’est par la sagesse que l’on obtient la pureté.  »

Moi qui ai foi dans les paroles et enseignements du Bouddha, quand je lis simplement ces paroles qui résument bien ses instructions   :« Aime à garder ces paroles, c’est garder le nom du Bouddha de la Vie Infinie » Bouddha

J’en tire deux préceptes :
Soit on aime l’enseignement du Bouddha, et on garde ses paroles dans son coeur pour notre expérience de vie ! Soit pas !
Si on garde ses paroles, son enseignement nous invite à avoir foi dans le Bouddha Amida !
En gardant les paroles des Bouddhas dans son cœur pour les mettre au mieux en pratique, c’est dans une expérience de vie mêlée à un peu de recherche que l’on tombe sur les paroles de Jésus, auxquelles on adhère! Soit pas !
« Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui. » Jean 14.21
La similitude, la communion de pensée et sa continuité d'instructeur  à élève devenu instructeur  lui-même semble frappante !

3 et 4  :  Gautama a été un brahmane dans la forêt,  mais il a trés probablement été instruit dans la connaissance les védas qui l’ont précédés.

5 : OK

6 : Bouddha connaissait ce qui n’était qu’un mythe (Kalki l'invincible), et en a revisité le sens dans un esprit à la fois prophétique et plein d’espérance. Aussi, vous êtes à nouveau dans l’erreur, comme la plupart des bouddhistes qu n’ont pas connaissance de certains soutras, car ne connaissant pas la dimension de projection salvifique dans un premier boddhisattva parfaitement accompli, vous niez en bloc la réalité d’un SAUVEUR UNIVERSEL ; il s’est bien réclamé de ce Bouddha sauveur transcendantal qu’il a nommé Bouddha Amida, ou Bouddha de la vie infinie. Vous n’avez qu’à relire les citations que j’ai mis à disposition, à défaut d’avoir lu les soutras concernés.

Conclusion : le rejet du Christ par la plupart des bouddhistes se fait sur la base de leur ignorance et de leur manque de foi en Bouddha !

Vous n’avez d’ailleurs pas répondu à la question au sujet d’un des huit symboles auspicieux que ne posséderait pas le Christ selon vous ! Peut-être que Rio s'aventurera à une réponse à ce sujet ?
avatar
Tribul2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 230
Localisation : France
Identité métaphysique : Diverse
Humeur : Equanimité
Date d'inscription : 30/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Tribul2 le Jeu 12 Déc 2013 - 0:42

Rio sur Seine a écrit:A Il n'existe aucun enseignement bouddhiste que soit à rechercher à l'extérieur de soi-même, car la Loi Bouddhique n'existe nulle part ailleurs qu'à l'intérieur de notre propre vie. C'est la toute première règle de base à savoir lorsque l'on prétend suivre la voie bouddhique.

B Si l'on ne comprend pas ça, on peut après très bien adopter n'importe quelle logique de recherche, comme rechercher le Bouddha à l'extérieur de soi, ou à travers l'hypothétique venu d'un messie quelconque ou d'un sauveur, mais cela revient à croire que l'on suit le Bouddhisme alors qu'en réalité on suit un autre enseignement.

C Il faut beaucoup se méfier des textes bouddhiques et de leur lecture littérale, car ils veulent rarement dire ce que l'on croit comprendre. Cette Terre Pure du Bouddha Amida n'est rien d'autre que la pureté de notre propre vie. Si le cœur des hommes est impur leur terre est impure, mais si leur cœur des hommes est pur, leur terre l'est également.

D C'est d'ailleurs à ça que l'on reconnaît si une tradition est issue de maître véritablement éveillés qui comprennent réellement le Bouddhisme, ou si elles sont issu de gens considérés comme éveillés mais qui en réalité étaient encore dans l'obscurité. Et il y en beaucoup dans ce cas.


A : Si le microcosme est important, il serait sot de faire abstraction du macrocosme dans lequel se fait l'expérience de vie !
C’est d’ailleurs un point important dans l’appel à la vigilance à une approche informelle qui s’adresse aux éveillés à cela aussi !
«  L’ignorant et le sot se complaisent dans la négligence et le manque d’attention. Tandis que le sage considère la vigilance attentive et consciente comme son bien le plus précieux » Bouddha

Souvenez-vous de la synchronicité qui a mis Gautama  sur la voie du milieu !
A ce moment là, ce n’est plus en lui, mais autour de lui, qu’en entendant un enseignant dire que trop tendue ou pas assez tendue, la corde d’un instrument ne livrait pas le son correct. C’est à partir de là qu’il est entré dans la voie du milieu.
Il a été attentif à la manifestation de l'au-delà dans sa vie sous forme de coïncidence signifiante!

B :  Parce que vous n'arrivez pas encore à intégrer la continuité entre  B.S. et  B. A.

C : A trop se méfier, on tombe dans le poison de la peur, quand ce n'est pas celui de l'ignorance.
Mais à  coeurs vaillants, rien d'impossible! On étudie! On expérimente ! On progresse sur la voie !
Ainsi purifiera-t-on nos coeurs et créera-t-on ce royaume de paix, cette terre pure !

D : Le Christ dit que l'on reconnaît l'arbre à ses fruits !
avatar
Tribul2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 230
Localisation : France
Identité métaphysique : Diverse
Humeur : Equanimité
Date d'inscription : 30/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Rio sur Seine le Jeu 12 Déc 2013 - 16:49

La sagesse du Bouddha ça ne s'atteint que par notre détermination dans l'exercice de la foi à savoir notre combat dans la pratique.

Les textes ne disent pas autre chose, car la sagesse du Bouddha est entièrement contenue dans la foi, c'est au delà des mots et des concepts.

Si on s'identifie aux texte littéral et que l'on croit que l'on va atteindre la sagesse par la réflexion et la méditation intellectualiste, non seulement ce n'est pas le bon outil pour ça, mais ça revient à nous approprier quelque chose qui ne nous appartient pas.

Les attachements aux textes et à l'intellectualisme sont dans le Bouddhisme une obscurité très profonde et difficile de résoudre. C'est l'illusion que l'on peut puiser dans la fortune d'un riche voisin comme si c'était la notre, et que l'on peut avoir réponse à tout avec ça parce que cette sagesse nous appartiendrait. Même malgré tout le savoir accumulé on ne pourra pas comprendre ce que les textes et les principes veulent dire réellement si l'on a pas compris la foi, on a toutes les chances de se perdre voir même de devenir fou.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Tribul2 le Ven 13 Déc 2013 - 1:41

Rio sur Seine a écrit:
1 La sagesse du Bouddha ça ne s'atteint que par notre détermination dans l'exercice de la foi à savoir notre combat dans la pratique.

Les textes ne disent pas autre chose, car la sagesse du Bouddha est entièrement contenue dans la foi, c'est au delà des mots et des concepts.

2  Si on s'identifie aux texte littéral et que l'on croit que l'on va atteindre la sagesse par la réflexion et la méditation intellectualiste, non seulement ce n'est pas le bon outil pour ça, mais ça revient à nous approprier quelque chose qui ne nous appartient pas.

Les attachements aux textes et à l'intellectualisme sont dans le Bouddhisme une obscurité très profonde et difficile de résoudre. C'est l'illusion que l'on peut puiser dans la fortune d'un riche voisin comme si c'était la notre, et que l'on peut avoir réponse à tout avec ça parce que cette sagesse nous appartiendrait. Même malgré tout le savoir accumulé on ne pourra pas comprendre ce que les textes et les principes veulent dire réellement si l'on a pas compris la foi, on a toutes les chances de se perdre voir même de devenir fou.


1 Dans le cadre des deux premières roues du dharma, ce combat  se fait individuellement.
Le Bouddha nous exhorte dans ses derniers soutras à devenir des boddhisattvas !
Le nous augure que vous ayez foi en lui et votre phrase que vous vous comportez en tant que boddhisattva dans le cadre de la troisième roue !

Question : Est-ce votre cas en conscience ?


2 Les livres saints sont des sources du savoir que l’on peut, ou que l’on doit éprouver dans la foi et le discernement. L’intellect ne doit sans doute pas préempter sur la gnose, mais doit permettre de valider cette connaissance métaphysique d’une manière quelque peu cartésienne.

C’est l’expérience de vie dans la foi et sa mise en pratique qui permettent de « valider » les enseignements …


Les écritures saintes  sont bien sources du savoir. Cette logique a été enseignée par le Bouddha : Ainsi,parlant de Grands Saints, le Bouddha dit (entre autres choses) : «  Par la connaissance fondamentale de toutes choses, ils pénétraient jusqu’au fond le Trésor de la Loi des Boddhisattvas et, atteignant le recueillement appelé « Guirlande de Fleurs de Bouddhas », ils répandaient largement les enseignements de tous les Livres Saints. »

Votre approche sur ce sujet et la mienne semblent complémentaires.        accueil 
Mais pour progresser, il ne faut pas redouter de se faire "enguirlander"pour mieux partager, mieux comprendre et progresser vers la libération ... annonce haut 
A propos :
Rio sur Seine a écrit:
3 En Bouddhisme le Dharma (Loi bouddhique) est quelque chose qui se recherche à l'intérieur de soi-même et non pas la vénération d'une quelconque entité ayant réellement existé et encore moins un Bouddha mythologique comme le Bouddha Amida.
3 Pourquoi discréditez-vous les paroles du  Bouddha  ? :    diable au fouet

N'avez-vous point lu le Traité de la terre pure ?      interroge interroge

Alors lisez ne serait-ce que ce passage : le Bouddha historique dit à Ananda :  "Lève-toi et arrange ton vêtement. Joins les mains et rend hommage. Vénère le BOUDDHA  de la Vie Infinie, car tous les Bouddhas Réalisés des mondes des dix quartiers proclament et célèbrent constamment les qualités ineffables et sans obstacle de ce Bouddha."

Par ailleurs, de nombreux indices portent à comprendre que le Bouddha Amida est dans les propos du Bouddha considéré comme un Bouddha devant s'accomplir, d'où ses qualités ineffables et sans obstacle !
Dés que  vous aurez lu  le traité, sans doute tomberions nous d'accord sur ce point aussi .  clindoeil
avatar
Tribul2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 230
Localisation : France
Identité métaphysique : Diverse
Humeur : Equanimité
Date d'inscription : 30/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Rio sur Seine le Ven 13 Déc 2013 - 6:06

Lorsque l'on atteint la Terre Pure du Bouddha Amida, et que le Dharma nous est enseigné directement sur la Terre Pure par ce Bouddha Amida, cela veut uniquement dire que nous sommes devenue notre propre lumière. Nous sommes notre propre lumière et c'est notre propre lumière qui nous enseigne le Dharma. Le Bouddha Amida n'est rien d'autre que notre propre lumière. A ce stade là nous n'avons plus besoin des textes et es enseignements, c'est notre propre vie qui nous enseigne directement le Dharma. Ainsi nous enseignons le Dharma aux autres qui nous entourent, car ceux-ci reçoivent directement le Dharma enseigné par celui qui a atteint la Terre Pure vivant dans le Royaume du Bouddha Amida. N'importe quel profane qui souhaite sincèrement sortir de la souffrance des ses illusions à le pouvoir de faire apparaitre devant lui le pouvoir du Bouddha Amida qui va lui enseigner le Dharma. Ca ne sert strictement à rien de polémiquer au sujet du Bouddhisme, car le Bouddha Amida n'existe nulle part ailleurs que dans notre propre cœur. Il n'existe aucune Terre Pure et aucun Bouddha ailleurs que dans notre propre cœur.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par komyo le Ven 13 Déc 2013 - 10:55

Tribul2 a écrit:
1 : Oui ! Mais alors, pourquoi n'acceptez-vous pas que Jésus en ait fait son expérience de vie et ait accompli l'espérance et la prophétie du Bouddha ?
....
2 : Vous vous méprenez !
Est-ce pour contredire le Bouddha ou bien est-ce parce que vous vous ne croyez pas en lui que vous prenez le sens opposé à sa pensée ?
Concernant la foi, Bouddha a expliqué  : « C’est par la foi que l’on peut traverser les courants. Et c’est par la sagesse que l’on obtient la pureté.  »

Moi qui ai foi dans les paroles et enseignements du Bouddha, quand je lis simplement ces paroles qui résument bien ses instructions   :« Aime à garder ces paroles, c’est garder le nom du Bouddha de la Vie Infinie » Bouddha

J’en tire deux préceptes :
Soit on aime l’enseignement du Bouddha, et on garde ses paroles dans son coeur pour notre expérience de vie ! Soit pas !
Si on garde ses paroles, son enseignement nous invite à avoir foi dans le Bouddha Amida !
En gardant les paroles des Bouddhas dans son cœur pour les mettre au mieux en pratique, c’est dans une expérience de vie mêlée à un peu de recherche que l’on tombe sur les paroles de Jésus, auxquelles on adhère! Soit pas !
« Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui. » Jean 14.21
La similitude, la communion de pensée et sa continuité d'instructeur  à élève devenu instructeur  lui-même semble frappante !

3 et 4  :  Gautama a été un brahmane dans la forêt,  mais il a trés probablement été instruit dans la connaissance les védas qui l’ont précédés.

5 : OK

6 : Bouddha connaissait ce qui n’était qu’un mythe (Kalki l'invincible), et en a revisité le sens dans un esprit à la fois prophétique et plein d’espérance. Aussi, vous êtes à nouveau dans l’erreur, comme la plupart des bouddhistes qu n’ont pas connaissance de certains soutras, car ne connaissant pas la dimension de projection salvifique dans un premier boddhisattva parfaitement accompli, vous niez en bloc la réalité d’un SAUVEUR UNIVERSEL ; il s’est bien réclamé de ce Bouddha sauveur transcendantal qu’il a nommé Bouddha Amida, ou Bouddha de la vie infinie. Vous n’avez qu’à relire les citations que j’ai mis à disposition, à défaut d’avoir lu les soutras concernés.

Conclusion : le rejet du Christ par la plupart des bouddhistes se fait sur la base de leur ignorance et de leur manque de foi en Bouddha !

Vous n’avez d’ailleurs pas répondu à la question au sujet d’un des huit symboles auspicieux  que ne posséderait pas le Christ selon vous ! Peut-être que Rio s'aventurera à une réponse à ce sujet ?

A titre personnel, j'estime que les livres et les sutras, on dit d'ailleurs qu'il y en a 84000 (qui se contredisent ) sont le doigt qui pointe la lune et non celle-ci ou pour employer une autre métaphore, ce sont davantage des cartes routières que le territoire.
Je ne sais pas si c'est une déformation de l'esprit humain, mais au bout d'un moment, la vénération de cartes, d'idées, devient plus importante que le message et finit par le remplacer.
En vous lisant, ou en lisant coeur de loi, qui  fait son gras des messages qu'il pense trouver dans tel ou tel sutra ou livre saint, je comprends pourquoi les moines zen insistaient sur la seule perception directe et préféraient mettre les sutras a coté des toilettes ou les laisser dans les bibliothèques.
Ce que je veux vous dire, c'est qu'il vaut mieux que ceux ci éclairent a postériori une expérience, plutôt que de laisser croire avoir une quelconque réalisation par le biais d'une connaissance intellectuelle ou d'une croyance.
Non content de vous enfermez dans des croyances particulières, vous voudriez les imposer et traitez de sots ou de non bouddhistes ceux qui ne les partagent pas, c'est assez insane comme comportement.
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Rio sur Seine le Ven 13 Déc 2013 - 16:57

komyo a écrit:
En vous lisant, ou en lisant coeur de loi, qui  fait son gras des messages qu'il pense trouver dans tel ou tel sutra ou livre saint, ...


Parfaitement d'accord.

Il croient comprendre les paroles du Bouddha mais si on leur demande de nous expliquer en quoi consiste exactement le Dharma et de nous énumérer les tout premiers principes de base ils sont incapables de répondre.

Les théories messianiques de prophéties de l’hypothétique venue d'un sauveur ne sont totalement étrangère au Dharma bouddhique, de même que de compter sur quelqu'un d'autre comme la venu d'un messie pour notre salut en terme de philosophie bouddhique ça ne veut strictement rien dire.

De toute façon on a remarqué que pour beaucoup d'occidentaux qui se penchent sur le Bouddhisme, bien loin de devenir bouddhiste ils redeviennent en réalité chrétiens. La raison en est que dans l'esprit occidental la séparation entre le monde spirituel et le monde matériel est très profondément ancrée. Il y a de nombreuses personnes qui lorsqu'elles entendent certaines théories nihiliste du Bouddhisme sont persuadées que c'est la religion suprême que va leur permettre le mieux de s'échapper du monde matériel.

Or ils se trompent lourdement. La Terre Pure du Bouddha Amida est inséparable du Monde de Saha.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par gaston21 le Ven 13 Déc 2013 - 19:06

Il ne manque plus que notre ami CdL pour alimenter la discussion. Il avait sorti la tête de dessous son lotus...A-t-il de nouveau replongé dans la mer de sérénité si chère au Bouddha...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par maya le Sam 14 Déc 2013 - 19:28

Komyo et Rio-sur-Seine, bravo les amis, j'approuve totalement vos derniers posts...je donnerai mon avis sur La Terre Pure et Amida demain...mon esprit ce soir est trop !!!je viens de faire shikantaza devant un feu de bois  secret 
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par komyo le Dim 15 Déc 2013 - 9:16

avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par maya le Dim 15 Déc 2013 - 17:06

Rien à ajouter ou presque à ce lien que donne Komyo.

Juste que, c'est vrai, que l'enseignement de la Terre Pure ressemble à un enseignement de salut semblable à celui du christianisme. Mais le Bouddha Amitabha de l'Ecole de la Terre Pure n'est qu'une dénomination parmi d'autres du soi universel auquel, dans ce cas précis, a été donné le nom d'un bouddha. Naturellement, Amitabha, connu aussi sous le nom d'Amitayus, n'est pas le nom d'un bouddha historique. En sanscrit Amitabha ou Amitayus signifient "lumière infinie" et "incommensurable vie". En d'autres termes, le bouddha est la vie qui relie toute chose.

On dit que les pratiquants de la Terre Pure pratiquent le zen par la bouche en prononçant "namu amida butsu" et les pratiquants du zazen pratiquent avec tout le corps.
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par komyo le Dim 15 Déc 2013 - 18:07

maya a écrit:Mais le Bouddha Amitabha de l'Ecole de la Terre Pure n'est qu'une dénomination parmi d'autres du soi universel auquel, dans ce cas précis, a été donné le nom d'un bouddha. Naturellement, Amitabha, connu aussi sous le nom d'Amitayus, n'est pas le nom d'un bouddha historique. En sanscrit Amitabha ou Amitayus signifient "lumière infinie" et "incommensurable vie". En d'autres termes, le bouddha est la vie qui relie toute chose.

C'est bien formulé Maya, thich nath hanh parle lui de la dimension ultime, qui est celle de différentes dénomination, dont amida, et l'historique dans laquelle nous nous situons et ou l'on trouve gautama, le christ, etc. C'est pourquoi, le propos de cet intervenant n'est pas tout a fait faux. Mais il est aussi enfermant dans un jeu de croyance/soumission très peu bouddhiste !

Ca fait plaisir de vous relire les uns et les autres !  

un bon petit feu de bois en cette saison c'est bien agréable !  lol! 

cdt
komyo
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Tribul2 le Lun 16 Déc 2013 - 0:11

komyo a écrit:

A titre personnel, j'estime que les livres et les sutras, on dit d'ailleurs qu'il y en a 84000 (qui se contredisent ) sont le doigt qui pointe la lune et non celle-ci ou pour employer une autre métaphore, ce sont davantage des cartes routières que le territoire.
Je ne sais pas si c'est une déformation de l'esprit humain, mais au bout d'un moment, la vénération de cartes, d'idées, devient plus importante que le message et finit par le remplacer.
En vous lisant, ou en lisant coeur de loi, qui  fait son gras des messages qu'il pense trouver dans tel ou tel sutra ou livre saint, je comprends pourquoi les moines zen insistaient sur la seule perception directe et préféraient mettre les sutras a coté des toilettes ou les laisser dans les bibliothèques.
Ce que je veux vous dire, c'est qu'il vaut mieux que ceux ci éclairent a postériori une expérience, plutôt que de laisser croire avoir une quelconque réalisation par le biais d'une connaissance intellectuelle ou d'une croyance.
Non content de vous enfermez dans des croyances particulières, vous voudriez les imposer et traitez de sots ou de non bouddhistes ceux qui ne les partagent pas, c'est assez insane comme comportement.

Bonjour,

Faire des exercices sans connaître le cours est périlleux pour tout élève !
Quand on rentre dans un territoire, il est préférable d'avoir lu préalablement la carte, ou à défaut sur le moment, mais quand on le fait à posteriori, on peut se rendre compte d'erreurs de direction commises par dénigrement des cartes à cause des maras ou tentations que sont le doute à leur sujet, l'orgueil de la connaissance personnelle, la vanité, etc ... !

Alors, je veux bien vous considérer comme des boddhisattvas sur la voie de l’Eveil des Bouddhas, c'est d'ailleurs mon a priori vis à vis d'autrui, mais permettez d'abord de ne pas vouloir mettre la charrue avant les bœufs;  puis  pour  ceux qui ont la foi supérieure à leur orgueil ou au doute / foi en Bouddha et/ou en Jésus Christ de ne pas réfuter les paroles de vérité du Christ, du  Bouddha et de ne pas s'appuyer comme vous le préconisez sur la seule expérience de vie ou presque …

De plus, ne me faites pas dire ce que je ne dis pas! L’exclusivité de la foi dans les écritures  n’est pas ce que je revendique, puisque leur sagesse  doit être mise en pratique au gré des circonstances que croisent nos vies !

La voie du milieu concilie donc la foi et ce que vous, Rio et Maya défendez, mais ne les oppose pas ! Exclure l’un ou l’autre serait risqué  !

C’est bien d’ailleurs le sens des conseils de sagesse adressés par Confucius à ceux qui sont sur la voie : " Etudier sans réfléchir est vain, mais réfléchir sans étudier est dangereux " et "N'est-ce pas une joie d'étudier, puis, le moment venu, de mettre en pratique ce que l'on a appris?"

Aussi, réfuter les enseignements sapientiaux les plus élevés parce que vous ne l’acceptez pas,  et/ou ne l’avez pas compris est clairement une voie très peu sûre au sens de la sagesse. C'est me semble-t-il, dénigrer l'enseignement des Éveilles accomplis !
avatar
Tribul2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 230
Localisation : France
Identité métaphysique : Diverse
Humeur : Equanimité
Date d'inscription : 30/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Tribul2 le Lun 16 Déc 2013 - 0:28

komyo a écrit:
maya a écrit:Mais le Bouddha Amitabha de l'Ecole de la Terre Pure n'est qu'une dénomination parmi d'autres du soi universel auquel, dans ce cas précis, a été donné le nom d'un bouddha. Naturellement, Amitabha, connu aussi sous le nom d'Amitayus, n'est pas le nom d'un bouddha historique. En sanscrit Amitabha ou Amitayus signifient "lumière infinie" et "incommensurable vie". En d'autres termes, le bouddha est la vie qui relie toute chose.

C'est bien formulé Maya, thich nath hanh parle lui de la dimension ultime, qui est celle de différentes dénomination, dont amida, et l'historique dans laquelle nous nous situons et ou l'on trouve gautama, le christ, etc. C'est pourquoi, le propos de cet intervenant n'est pas tout a fait faux. Mais il est aussi enfermant dans un jeu de croyance/soumission très peu bouddhiste !

Ca fait plaisir de vous relire les uns et les autres !  

komyo

La dimension croyance/soumission véridique permet un meilleur (et indispensable !?) lâcher-prise! Cela a été initié, comme nous l'avons vu par Bouddha, puis développé par Jésus. Ce qui est nouveau ne doit pas vous effrayer (poison), mais doit être compris.

Comprenez ! Quand Bouddha dit : « Vénère le Bouddha de la vie infinie » !
Quand le Christ dit : «  En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. » Jean 6.47

C’est très clair ! De deux choses l’une ! Soit on croit , on a foi en Christ et/ ou Bouddha, et on a droit à la vie éternelle dans la mesure où l’on vit en conformité avec leur(s) enseignements, soit pas !

C’est tout à fait cohérent avec la loi karmique
Si on aime la sagesse transmise avec ses moyens sotériologiques, on en est aimé !
Si on rejette la sagesse transmise avec ses moyens sotériologiques, on est rejeté d’une manière ou d’une autre, au-delà des apparences dans le monde visible !

C’est ainsi ! Soit on accepte l’ainsité et on s’y plie, soit on se comporte comme un rebelle à ce qui est, au dharma, et on aura à en assumer les conséquences dans le cadre du samsara qui perdure dés lors !

Le Christ est très clair à ce sujet « Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge; la parole que j'ai annoncée, c'est elle qui le jugera au dernier jour. » Jean 12.48

Bonne journée
avatar
Tribul2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 230
Localisation : France
Identité métaphysique : Diverse
Humeur : Equanimité
Date d'inscription : 30/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Rio sur Seine le Lun 16 Déc 2013 - 2:39

Tribul2 a écrit:
C’est très clair ! De deux choses l’une ! Soit on croit , on a foi en Christ et/ ou Bouddha, et on a droit à la vie éternelle dans la mesure où l’on vit en conformité avec leur(s) enseignements, soit pas !

En Bouddhisme la vie humaine est déjà éternelle indépendamment du fait que l'on y croit ou pas, que l'on soit bouddhiste ou pas, où de toute autre religion. D'autre part la Loi bouddhique, à savoir le Dharma, existe de tout temps et en tout lieux encore indépendamment du fait qu'il soit enseigné ou pas. En ce qui concerne la Foi bouddhique ce n'est ni une croyance ni un sentiment. Le Bouddhisme rejette totalement les croyances et les cultes exotériques, tout comme il n'y a strictement rien à quoi se soumettre en vue d'un jugement quelconque.

Dans le Bouddhisme il n'y a aucun interdit, et c'est encore moins une religion obligatoire, tout simplement parce qu'on considère qu'il n'est pas possible de rentrer dans la vie des gens pour les obliger à faire les choses, on ne créé pas plus de bon Karma que de mauvais Karma si l'on ne pratique pas le Bouddhisme.

Le Bouddhisme ne dit pas que seul les bouddhistes peuvent devenir Bouddha, tout comme quelqu'un peut très bien devenir Bouddha indépendamment de toute religion. La boddhéité existe intrinsèquement dans la vie de n'importe quel être vivant. Un Bouddha ce n'est pas non plus une entité divine et mystique, il est fondamentalement un homme ordinaire parmi les autres hommes ordinaires car tout les hommes ont le même potentiel.

Le plus important dans le Bouddhisme c'est l'exercice de la pratique et uniquement l'exercice de la pratique avant tout et par dessus tout. On peut pratiquer le Bouddhisme en n'ayant à peine connaissance de deux ou trois concepts de base. La connaissance des textes arrive très très loin derrière, et comme je l'ai déjà dis, les attachements littéraux aux textes en s'y auto-identifiant est une grave tare, et une obscurité très profonde.

Sachant tout ça les analogie entre le Bouddhisme avec les écriture évangéliques et le message biblique est forcément erroné.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par komyo le Lun 16 Déc 2013 - 12:43

Je vais essayer de résumer votre post :

le doute au sujet des maras (le satan occidental pour ceux qui ne connaissent pas) serait du à la tentation, l'orgueil, la vanité.
La soumission permettrait le lâcher prise.
La vénération permet la vie éternelle
Réfuter cela n'est qu'une manifestation de non compréhension
si vous ne croyez pas vous serez rejeté

que voulez-vous répondre a cela !?
Ce sont vos croyances, étayées  par des raisonnements circulaires et un concordisme qui vous est propre.
vous demandez si en tant que bouddhistes ou les partage, la réponse est non.
Cela a été détaillé et expliqué ici et dans d'autres forums.

Dans ces conditions, sachant qu'un discours sur le bouddhisme doit être, juste, bon et utile.
Je ne vois pas l'intérêt de vous répondre davantage.

Une dernière remarque, les religions insistent sur le lâcher prise.
L'amidisme quand il parle de réaliser le bouddha amida après sa mort doit se comprendre par un lâché prise total,
une libération des attachements et dans ceux ci se trouve les  croyances (le mourir a soi- meme des chrétiens).
Le zen parle de tuer le bouddha quand on le rencontre. Pour l'instant, vous semblez surtout avoir pris refuge dans votre mental .
Je me demandais d'ailleurs, si votre injonction de croire en ceci ou cela, n'est pas une façon déguisée de demander
que l'on croie en vous et en ce que vous exprimez.
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par gaston21 le Lun 16 Déc 2013 - 15:08

Eh ben, dans la brouette du Bouddhisme, on y trouve de tout, comme chez IKEA...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Rio sur Seine le Lun 16 Déc 2013 - 17:44

Si l'on considère l'enseignement du Sutra du Lotus tel que je le connais, c'est la notion du Bouddha Shakyamuni atemporel qui ne meurt jamais, c'est dire qu'il est toujours ici et n'a jamais quitté cette terre et continue d'enseigner le Dharma. Il explique que la mort du Bouddha n'est rien d'autre qu'un subterfuge afin de faire naitre chez les hommes le désir de rencontrer le Bouddha, car s'il serait constamment dans ce monde les hommes tomberaient dans l'auto satisfaction et se laisseraient aller. Mais si les hommes nourrissent une profonde volonté de rencontrer le Bouddha à se moment il apparait et ça de façon atemporelle et quelque soit le lieu. Rencontrer le Bouddha Shakyamuni atemporel signifie tout simplement de voir exactement notre propre état de Bouddha et de nous enseigner le Bouddhisme directement par lui.

Cela contre dit toutes les notions selon lesquelles on devrait voir ou attendre la possibilité de la réincarnation d'un quelconque sauveur ou messie qui viendrait nous délivrer de quoi que ce soit, et que ce Bouddha serait une entité extérieure à notre propre vie qui par le pouvoir magique de ses paroles que l'on devrait croire aurait le pouvoir de nous sauver.

Tout les textes bouddhiques ce sont des guides et des modes d'emploi à l'exercice de la pratique et de l'introspection. Si l'on pense que ce sont des croyances intellectuelles cela veut dire que non seulement on ne comprend rien mais qu'on ne pratique pas non plus.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Tribul2 le Mar 17 Déc 2013 - 1:12

Rio sur Seine a écrit:
Tribul2 a écrit:
C’est très clair ! De deux choses l’une ! Soit on croit , on a foi en Christ et/ ou Bouddha, et on a droit à la vie éternelle dans la mesure où l’on vit en conformité avec leur(s) enseignements, soit pas !
1.  En ce qui concerne la Foi bouddhique ce n'est ni une croyance ni un sentiment. Le Bouddhisme rejette totalement les croyances et les cultes exotériques, tout comme il n'y a strictement rien à quoi se soumettre en vue d'un jugement quelconque.

2 Le plus important dans le Bouddhisme c'est l'exercice de la pratique et uniquement l'exercice de la pratique avant tout et par dessus tout. On peut pratiquer le Bouddhisme en n'ayant à peine connaissance de deux ou trois concepts de base. La connaissance des textes arrive très très loin derrière...

3 Sachant tout ça les analogie entre le Bouddhisme  avec les écriture évangéliques et le message biblique est forcément erroné.

Permettez-moi de m'inscrire en faux sur la base de vos connaissances incomplètes ou erronées, ainsi que sur vos conclusions hâtives qui en découlent!

1 A la base de la Foi bouddhique, il y a la confiance dans le Bouddha, lequel tire sa confiance du Dharma dont il a acquis une excellente connaissance (gnose). Le Bouddha l'explique lu-même, mais une fois de plus, vous placez votre propre conception figée du bouddhisme avant les enseignements du Bouddha ! De sorte que vous ne vous appuyez pas sur la vérité en ne vous appuyant ni sur le B.S., ni sur le B.A.car tous deux disaient la vérité ! ! ! Vous êtes donc dans l'erreur !

"Ayez foi en moi, ô Çâriputtra; je dis ce qui est, je dis la vérité, je ne dis pas le contraire de la vérité." (Lotus 2.80)

La foi en Bouddha est la base du vrai bouddhisme! Le vrai bouddhisme n'est pas de ce que des hommes en ont fait ! Si la foi n'est pas la base de la quête de la vérité pour la libération, pour la bouddhéité, ce n'est pas du vrai bouddhisme, mais une dérive de recherche de bien être individuel par exemple

Autre approche : le Bouddha a exhorté ses fidèles à devenir des boddhisattvas
et  a enseigné le mahayana, mais vous, vous éludez totalement aussi cette partie là de son enseignement ! Donc vous faussez la vue de la totalité de l'être du Bouddha, de sa bouddhéité, en éludant la plus grande partie de son enseignement, en plus de vous éloigner de la confiance en lui !

Que penseriez-vous d'un confucéen qui n'ait pas correctement lu Confucius? D'un chrétien qui ne connaisse pas l’Évangile ? D'un musulman qui n'ait pas lu le Coran? Mais que la plupart s'en tiennent à ce que quelques uns leur en ont transmis ! C'est la porte ouverte à toutes les dérives, à toutes les manipulations, allant de l'à peu prés au fanatisme en passant par l'accaparement du pouvoir, etc ...

2 A la base, je le répète, il y a un minimum de connaissance des paroles du Bouddha, précisément pour pouvoir les mettre en pratique! Sinon, si vous considérez la méditation seule comme une pratique, elle n'en est qu'une réduction . C'est la sagesse qui doit être mise en pratique, approfondie par la méditation.

3. Plus que des analogies, l' Evangile représente l'accomplissement du Bouddha de la vie infinie, de par sa maîtrise des Soutras et de leur parfaite mise en pratique! D'ailleurs, toujours dans le cadre du karma, c'est parce qu'il a fait don de sa vie pour le bien qu'il a récolté la vie infinie. Et c'est par la loi que vous ignorez d'adhésion de pensée (Foi) que l'on peut bénéficier de la vie infinie, par la sortie du samsara.

Donc oui ! C’est très clair ! De deux choses l’une ! Soit on croit , on a foi en Christ et/ ou Bouddha, et on a droit à la vie éternelle dans la mesure où l’on vit en conformité avec leur(s) enseignements! Soit pas !

Ce n'est pas moi qui le dit, ce sont le Bouddha et le Christ ! Mais visiblement, vous ne les croyez pas, et ne les croyant pas, vous luttez contre le dharma, contre la vérité, puisque ce sont eux les référents vis à vis de la vérité ! ! !
avatar
Tribul2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 230
Localisation : France
Identité métaphysique : Diverse
Humeur : Equanimité
Date d'inscription : 30/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par Rio sur Seine le Mar 17 Déc 2013 - 3:27

Tribul2 a écrit:
Permettez-moi de m'inscrire en faux sur la base de vos connaissances incomplètes ou erronées, ainsi que sur vos conclusions hâtives qui en découlent!

2 A la base, je le répète, il y a un minimum de connaissance des paroles du Bouddha, précisément pour pouvoir les mettre en pratique! Sinon, si vous considérez la méditation seule comme une pratique, elle n'en est qu'une réduction . C'est la sagesse qui doit être mise en pratique, approfondie par la méditation.


A mon avis vous seriez totalement incapable de m'énumérer dans l'ordre les principes fondamentaux du Dharma qui sont à la base du Bouddhisme et de l'illumination du Bouddha, à savoir sa parole dans les enseignements élémentaires que tout les bouddhistes doivent connaitre.

Pour le reste vos propos sont une sorte de raisonnent abstrait et de pensée circulaire typique de l'obscurantisme évangéliste, nous sortant des vérités toutes faites à coups de citations creuses sorties de leur contexte sans aucune cohérence en terme de relation de Cause et d'Effet avec le Dharma dont on voit clairement que votre obscurité n'est pas en mesure d'exprimer et encore moins d'enseigner.

Pour ce qui est de vos considérations vis à vis de la pratique, qui est la mise en exercice de la foi permettant de mettre en action touts les principes de la "production conditionnée" contenus dans le Dharma et d'en vérifier la cohérence par l'expérience, on s'aperçoit assez facilement que vous êtes totalement à l'envers.

En effet, aucun bouddhiste ne cherche à s'auto-identifier intellectuellement aux enseignements et c'est totalement déconseillé car cela revient à vouloir être quelqu'un d'autre que soi-même, alors que la pratique n'est pas un exercice intellectuel et on le fait en étant le plus naturel possible. Là raison en est que l'on ne parvient pas à la boddhéité par l'intellect, ce n'est pas la solution il fait même parti du problème.

Ce ne sont rien d'autre que de petites erreurs de débutants que l'on doit tous corriger, car quoi qu'il en soit en matière de production conditionnée si notre pratique est erronée c'est la Loi de Causalité qui s'en charge avec un bon retour de boomerang dans les dents on atterrit vite sur terre.

Le monde Dharma c'est pas dans les textes, mais dans la réalité de la vie quotidienne où il y a surtout des punissions et beaucoup plus rarement des récompenses. La récompense c'est lorsque nous sommes en accord avec notre état de Bouddha.

Si j'ai insisté sur la pratique c'est que j'ai compris tout de suite qui vous ne devriez pas pratiquer beaucoup, où alors de façon totalement déviante. Mais il est vrai que pour vous Bouddha c'est Jésus, donc vous concevez la pratique dans le sens judéo-chrétien de la méditation en tant que réflexion intellectuelle.

Cela dit ne croyez pas que je vous en veuille, car un peu comme à l'image de CDL vous avez bien le droit d'être autodidacte en Bouddhisme et de faire vos improvisations artistique si ça vous apporte quelque chose. Sauf que le Bouddhisme et la parole du Bouddha ça ne se comprend pas sans l'aide d'un bon maitre, à partir de ce moment là il faut faire preuve d'un peu de modestie vis à vis de personnes qui sont membres de Shangas et de traditions qui ont pignon sur rue.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par komyo le Mar 17 Déc 2013 - 9:40

Amida hishaku (esoteric mining of amida):

By Kakuban

General discussion

Amida Buddha is the embodiment of the wisdom of discerning and recognizing the Dharmakaya in one’s own nature and is also the common ground from which all sentient beings attain enlightenment.

If you contemplate and perceive the One Mind,1) you will also recognize the reality of all dharmas; if you know the reality of all dharmas, you will also know the mental activities of all sentient beings. Thus the One Mind contains in itself all aspects of the twofold truth2) without distinction. Every form and mind of beings in the nine realms3) equally possesses the Five Wisdoms4) in full array. It follows then that the sages in the Four Mandala5) originally reside in one’s body, which is a temporary conglomeration of the five aggregates,6) and continue to do so everlastingly. The Holy Ones who are responsive to the practicer in his Three Mystic Acts7) eternally and pervasively dwell in his delusory mind of nine consciousnesses.8)

Since the One Mind is identical with all dharmas, the realm of Buddhas and that of sentient beings are at once non-dual and dual. Since all dharmas are identical with the One Mind, the realm of Buddhas and that of sentient beings are at once dual and non-dual. Further, one’s mind and the Buddha are, from the beginning, one. Do not attempt to make this mind become a Buddha. When delusion subsides, wisdom appears and then you become a Buddha with the present body.9)

When it is taught (in other sects) that there is a Buddha beyond one’s self and a pure land beyond this defiled land, it is for the purpose of guiding ordinary ignorant persons of deep attachment and benefiting sentient beings who have committed the gravest offenses. Expositions of the Dharma accommodated to the capacities of people present shallow and simplified teachings while keeping the principle of truth hidden. The exposition of truth by the Dharmakaya Buddha10) opens up the true wisdom and destroys attachments.

If you clearly recognize the deep fountainhead of the One Mind, the Mind-Lotus of the nine ranks11) will bloom in the Pure Mind with nine consciousnesses12); if you attain enlightenment through the Three Mystic Acts, you will perceive the forms of the Five Buddhas13) manifested in your body through the five sense-organs.14) Who still aspires to the glorious land of treasures15) in the beyond? Who still wishes to see the exquisite forms there?

The difference between delusion and enlightenment rests with your mind, and so, there is no Buddha apart from your three modes of action.16) Since the true and the delusory are one, you can perceive the Land of Utmost Bliss15) in the five states of samsaric existence.17) The moment you understand this truth, this very mind of yours is called ‘Avalokiteshvara,’ for you clearly know the principle of universal presence of the One Mind in all conditioned and unconditioned dharmas.17) If you acquire the thorough knowledge of this mind, you are called ‘Amida Tathágata,’ for you truly recognize the One Mind, which is your innate virtue, free from all discriminations and attachments.  Kakuban 1095-1143
http://kalyanamitraibs.blogspot.fr/2012/05/amida-hishaku-esoteric-meaning-of.html
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par gaston21 le Mar 17 Déc 2013 - 16:57

Mais dites-moi donc ce qu'a apporté le Bouddhisme à notre civilisation! C'est la seule question qu'il faut se poser et que je pose depuis toujours! Il n'a fait qu'entretenir l'obscurantisme, la résignation et la passivité! L'individu dans sa petite bulle au détriment de la collectivité. Tapez, gaston a mis le casque lourd triple épaisseur!
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lien entre bouddhisme et Jésus

Message par komyo le Mar 17 Déc 2013 - 17:43

Gaston, je sais que tu t'ennuies, mais le bouddhisme n'y est pour rien !  sourire 

Tiens pour te changer les idées, le dernier épisode d'une très longue série, ou meme les animaux deviennent des dieux ou des bouddhas.
comme quoi, il y a une chance aussi pour ton épagneul !
On ira tous au paradis, même lui !  lol! 


avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum