Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par komyo le Mar 4 Juin 2013 - 9:54



A regarder, c'est assez instructif... bravo
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par Gerard le Mar 4 Juin 2013 - 14:37

...
dubitatif Le début de la vidéo est encore trés manichéen :

furieux - Qui sont les méchants salauds qui mangent les économies du gentil peuple irlandais ?!!

Heureusement, comme le ministre des finances allemands finit par l'expliquer :

Suspect - Le "gentil peuple irlandais" a bien profité du système en faisant du dumping fiscal contre le reste de l'Europe. Et quand ça ne marche plus, ils viennent pleurer.

Quant à la question : QUI profite de l'argent versé aux banques ? C'est le ministre espagnol qui donne la meilleure réponse : C'est TOUTE l'Economie qui en profite.

Evil or Very Mad Donc je trouve idiot le mec qui dit qu'il faudrait laisser les banques faire faillite, car c'est exactement ce qu'ont fait les autorités américaines en 1929 et cela n'a fait que précipiter le pays dans la ruine totale (et pas seulement la baisse de 25% de leurs revenus).

dubitatif Moins idiot, le reporter qui reconnait l'importance systèmique d'une grosse banque, mais pose la question de savoir si TOUTES les banques ont une importance systémique ?

Probablement pas, effectivement. Mais vu que nous sommes dans une monnaie commune, si chaque pays laisse tomber plusieurs "petites banques" on se retrouve avec un risque systémique. Donc il y a des règles indispensables pour éviter cela, lesquelles peuvent paraître cruelles au niveau d'un pays (Irlande, Grèce, Espagne...).

C'est pourquoi je suis bien d'accord que ça devrait être "l'ensemble de l'Europe" qui sauve les banques (car contrairement au titre de ton sujet : l'Europe ne sauve aucune banque, elle FORCE les états à sauver leurs banques.). Mais pour que l'ensemble de l'Europe sauve les banques européennes, faudrait que tous les pays d'Europe soient sur la même norme financière et fiscale, sinon ce serait injuste : Suspect pourquoi, MOI je devrais aider les irlandais alors qu'ils ont spéculé contre moi et incité à l'évasion fiscale de mon pays ?

Wink Donc je suis bien d'accord que ces règles de compétitions des pays de l'UE contribuent grandement aux prises de risque qui mènent aux faillites et qu'il faudrait les revoir. Mais une fois la faillite avérée, on n'y peut rien, faut la renflouer, sinon on perdrait beaucoup plus que ce que l'on perd actuellement...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8507
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par M'enfin le Mar 4 Juin 2013 - 15:02

Gerard a écrit: Wink Donc je suis bien d'accord que ces règles de compétitions des pays de l'UE contribuent grandement aux prises de risque qui mènent aux faillites et qu'il faudrait les revoir. Mais une fois la faillite avérée, on n'y peut rien, faut la renflouer, sinon on perdrait beaucoup plus que ce que l'on perd actuellement...
Je crois aussi que les états ont trop de marge de manœuvre, la souveraineté tout azimut tue encore trop de gens. Vivement que l'ONU puisse véritablement réguler les états. En attendant le miracle, les banques devraient être forcée de remettre leurs surplus financiers en jeu après une crise où elles ont été renflouées. Elles ont recommencé à faire des profits outranciers après la dernière crise, et seuls les actionnaires en ont profité. Qu'est-ce que hollande attend pour partir le bal? S'il taxe les profits financiers, il me semble que le reste de l'Europe va faire la même chose non? Il pourrait au moins faire semblant juste pour voir ce que les autres vont faire.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par komyo le Mar 4 Juin 2013 - 22:56

Les Islandais ont refusé de payer pour leur banque avec un raisonnement assez simple, un prêteur se doit de s'assurer de la solvabilité de ses clients. Les banques ont fait n'importe quoi ces dernières années, faisant exploser le ratio entre leurs fond propres et les encours de crédit, jouant avec les dépots qui leur sont confiés, plaçant cet argent sur des produits de plus en plus risqués et sur des économies en bulle comme les subprimes.
Menacer d'un écroulement du système si on ne les aide pas est a mon sens une excellente façon de s'abstraire de leurs responsabilités. Après to big to fail on a désormais to big to jail, le tout traité toujours dans une grande opacité
En 2008 il y a avait la possibilité de réformer le système, réintroduire le glass steagal act, le lobby bancaire a tout bloqué, dernier avatar avec en France la dernière loi qui d'après les experts a accouché d'une souris.
De toute manière, il y aura un défaut sur la dette, les politiques d'austérité fragilisent les économies qui les applique et les rendent de moins en moins performantes, créant une spirale déflationniste. Une ou plusieurs grande banques systémiques sont au bord de la faillite et ce seront les gens qui auront mis de l'argent dedans qui paieront les pots cassés, tout cela n'est que reculer pour mieux sauter en remboursant en priorité les gros poissons.
On fait payer et souffrir les ménages qu'ils soient d'un pays ou d'un autre en s'autojustifiant a postériori avec des arguments de plus en plus idiots comme celui sur l'irlande que tue relaies, dont le modèle était encore il y a peu montré comme un exemple par l'Europe et les ultralibéraux.
une partie de la solution est dans la transparence, mais ni les bankster ni leurs mandants politiques ne sont prêt a déballer sur la table le détail de leur bilan, car il y a de quoi être effaré.

Concernant le ministre allemand des finances, je le trouve particulièrement antipathique. Cette façon très méprisante de trouver des raisons au malheur des autres et de s'en dédouaner complètement est particulièrement abjecte. Je préfère de loin le dualisme du chroniqueur !






avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par Gerard le Mer 5 Juin 2013 - 12:01

M'enfin a écrit:Elles ont recommencé à faire des profits outranciers après la dernière crise, et seuls les actionnaires en ont profité.
Neutral Beh ouai, mais c'est ça le principe des banques !

Que voudrais-tu qu'elles fassent ? Qu'elles disent :

yeux ecarquilles - Attention, nous sommes une banque qui se refuse à faire des profits outranciers.

rire Tu irais investir dans une banque pareille ? pette de rire

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8507
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par Gerard le Mer 5 Juin 2013 - 12:09

komyo a écrit:Les banques ont fait n'importe quoi ces dernières années, faisant exploser le ratio entre leurs fond propres et les encours de crédit, (...)
Menacer d'un écroulement du système si on ne les aide pas est a mon sens une excellente façon de s'abstraire de leurs responsabilités.
Neutral Et la responsabilité des gouvernants, elle n'existe pas ?

Sans cette dégringolade, les gouvernants continueraient à approuver cette "explosion des ratio entre leurs fond propres et les encours de crédit.. etc..." Sarkozy lui-même trouvait ça génial, y a quelques années. Alors qui est le plus responsable ? Le joueur de casino, ou celui qui mandate le joueur ? ...

Wink Le joueur de casino fait ce qu'il sait faire : jouer.
C'est à nous de décider si on le laisse jouer ou pas (vu qu'il joue avec nos sous). Et du coup, c'est aussi à nous d'éponger ses pertes, si on le laisse jouer.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8507
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par komyo le Mer 5 Juin 2013 - 13:59

Les gouvernants ne sont que des pantins qui valident un système décidé et mis en place par la puissance financière, sachant que nous sommes dans une société ou ce sont essentiellement les marchands qui ont le pouvoir. Tout cela enrobé dans une idéologie de s'enrichir toujours plus, fusse au détriment de l'environnement ou de millions d'êtres humains. Cf les pesticides néonicotoidiques

Concernant le lien politique/finance, aux usa, il faut environ 100 millions d'USD pour avoir une chance d'être élu. C'est le système financier, banques en têtes qui contribue aux élections. Or comme généralement personne ne va mordre la main qui le nourrit, bonsoir les conflits d'intérêts...

Concernant les élections, en général, dans le cadre de la représentation, tu as le choix entre A financé par le système et porté par des médias sous contrôle et B financé de la même manière par les mêmes.

Autant dire, que pas plus le peuple grec, irlandais et français ne choisit vraiment qui va le représenter... un exemple même si demain 90% de la population votait blanc ou ne votait pas, l'élection serait valide...
C'est d'autant plus choquant, que pour ce faire élire, nos représentants (plutot maitres) mettent en avant un programme sensé représenter les intérêts de la majorité, programme qu'ils ne suivent la plupart du temps pas du tout...

Les retraites pensez donc on n'y touchera jamais, les impots ont va bien sur les baisser, etc.

Une fois un représentant choisit. Il peut faire tout le contraire de ce pourquoi il a été élu et ce pendant 5 ans...
a l'issue de ces années, sont ils jugés pour avoir trahi la confiance de ses électeurs ?
Non, ils repartent avec des émoluments, donc un peu plus riches, faire les cakes dans l'opposition avant de revenir une décennie plus tard.
On ne peut vraiment dire que les gens simples qui sont ainsi dépossédés de tout pouvoir aient une vraie responsabilité dans la gestion de la crise financière, ce sont plus des victimes du système qu'autre chose.
D'autant que le système bancaire, tout en gardant des bonus et autres versement de dividendes, a eu la très bonne idée de se rembourser de lses pertes en leur faisant payer l'addition ! Privatisation des profits, mutualisation des risques, une belle trouvaille n'est ce pas !

Normal que certains se révoltent ! il y a fort a parier que nous soyons d'ailleurs dans la même situation d'ici peu de temps !

Qui devrons nous tenir pour responsable quand des centaines de milliards seront partis en fumée à la deutsch bank ou au CA , et qu'il faudra faire payer cette gabegie a la population ce qui mettra par terre le le système social français avec des conséquences genre guerre civile...

http://www.les-crises.fr/solvabilite-banques-systemiques/



avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par troubaadour le Mer 5 Juin 2013 - 14:24

je te rappelle qu'en France les dépenses des candidats sont plafonnées et remboursées si ils dépassent les 5%
De plus ils ont tous droit au même temps de parole, durant la campagne présidentielle, sur les deux principaux médias que sont la Tv et la radio.
Et si tu veux à voir le choix et ne aps voter blanc il n'a qu'a se présenter ton "tireur au sort". Car pour que ses idées soient appliquées il faudrait à minima qu'il essaye d'avoir l'adhésion du peuple. Mais bon peut-être n'aimerait il pas avoir à faire à trop de contradicteur son projet étant très aléatoires par définition.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par komyo le Mer 5 Juin 2013 - 15:14

J'espère pour toi que tu n'es pas sérieux avec ces arguments...

Tu ne peux comparer des équipes de campagnes ayant sous la main des cabinets de communicants, des services juridiques, des officines de renseignement, des organismes de sondage, avec les moyens de communication d'un individu, sans compter le risque qu'il court d'être insolvable. De nouveau, on voit en creux l'influence de l'argent...

En deuxième lieu, avant d'entrainer l'adhésion, il faut expliquer dans quel système nous évoluons.
Depuis que nous sommes enfants nous apprenons que nous sommes dans le meilleur système du monde... la Démocratie, et qu'il ne peut y en avoir de meilleur. Or si il y en a un de meilleur, la "démocratie" mais curieusement cela n'a rien a voir avec le système dans lequel nous évoluons.
Cela ne se fera pas en un jour, mais bien poser les problèmes actuels est fondamental si on veut pouvoir un jour les résoudre.
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par _dede 95 le Mer 5 Juin 2013 - 15:24

Tu as tout a fait raison Troubaadour. Mais cela c'est la théorie. Car dans la réalitée:
C'est un peu comme pour l'impot, en théorie on est tous égaux (suivant la loi), mais dans la réalité ?
Dans la réalité, il y a la propagande servie par les médias, et les médias appartiennent à qui ?
Berlusconi est la pire des crapule en Italie, sauf qu'il possède les médias!
Alors qu'elle rapport avec les Impots?
Il a fallu qu'un "imbécile" sorte la seule chose qu'il ne fallait pas dire, les contribuables ne sont pas égaux devant l'impot.
Sur des petites phrases assassines les médias se régalent pendant des semaines, là, black-out 48h après. Bah oui hein, toute les vérités ne sont pas bonnes à dire, et les proprios des médias sont justement ceux qui "négocient leurs impots",! Faut pas déconner! sourire
Alors Komyo à raison la loi électorale est biaisée, en dehors même du mode de scrutin parfaitement contraire à la démocratie.
----------------------------
Par contre ces tirages au sort et autres votes par internet c'est non seulement du n'importe quoi mais c'est prendre l'électeur au mieux pour un robot, au pire pour un imbécile.
Quel geste éminemment républicain et démocratique que de glisser son bulletin de vote devant les représentants élus. je me suis toujours arrangé pour ne prendre qu'un bulletin à la première table et de le faire discrétement remarquer, je n'ai pas honte de mes opinions, et nous ne sommes ni en anarchie ni en dictature.
Comme je l'ai dit une fois où on me le faisait remarquer: la liberté ne se divise pas, liberté de choix mais aussi liberté de faire connaitre mon choix sans tambour ni trompette!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par troubaadour le Mer 5 Juin 2013 - 15:44

Allons un peu plus loin alors...
Comment expliquer que Komyo et dédé, entre autre, ne soit pas pris par la tourmente "médiatico-manipulatrice" et que d'autres y soient pris ?

La réponse que je suppute :
N'est-il pas facile pour certains de se persuader que leurs idées ne sont pas retenues à cause du système plutôt que de s'interroger sur le fait que si les idées ne sont pas retenues cela peut être parce qu'elles ne plaisent pas. Car ce qui plait à Komyo ou dédé ne plait pas forcément à d'autres et ce quelque soit le système. On n'est pas plus formaté que vous. Ou pas moins. Vosu n'etes pas des héros qui avez su vous échapper du système et les autres des neuneus enfermé dans le sytème. Nous sommes tous issue du même moule. La raison de la non adhésion à des idées peut venir aussi du fait que celles ci ne plaisent pas.

Tour mettre sur le système en disant "oh la la on n'y arrive pas à cause du système" je trouve cela enfantin comme démarche. Cela motive les troupes de les faire passer pour victime et persécuté mais cela n'en fait pas pour autant un argument recevable.

Enfin Komyo pour faire connaitre ses idées l'idéal est de les présenter à une élection présidentielle.Meilleur moyen et le plus efficace de les faire largement connaitre.

Par exemple bien que non adepte de Cheminade je trouvais sa proposition d'aller sur Mars très pertinente. Car cela amenait un projet à long terme apportant mutation et création technologique. On n'a plus de grands projets, de grands rêves , lui au moins, il en avait un. Et je suis content qu'il ait semé cette petite graine dans mon cerveau : On a besoin d'un grand projet industriel, même si je n'ai pas voté pour lui.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par M'enfin le Mer 5 Juin 2013 - 16:05

troubaadour a écrit:N'est-il pas facile pour certains de se persuader que leurs idées ne sont pas retenues à cause du système plutôt que de s'interroger sur le fait que si les idées ne sont pas retenues cela peut être parce qu'elles ne plaisent pas.
Ou encore que ce ne soit pas nos idées qui comptent, mais le changement d'orientation à la direction de nos institutions démocratiques? Est-ce que changer de direction plus souvent ne permet pas d'avantage d'évolution sociale s'il est admis par tous que ce changement doit absolument se faire en douceur?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par gaston21 le Mer 5 Juin 2013 - 18:13

M'enfin a écrit:
Gerard a écrit: Wink Donc je suis bien d'accord que ces règles de compétitions des pays de l'UE contribuent grandement aux prises de risque qui mènent aux faillites et qu'il faudrait les revoir. Mais une fois la faillite avérée, on n'y peut rien, faut la renflouer, sinon on perdrait beaucoup plus que ce que l'on perd actuellement...
Je crois aussi que les états ont trop de marge de manœuvre, la souveraineté tout azimut tue encore trop de gens. Vivement que l'ONU puisse véritablement réguler les états. En attendant le miracle, les banques devraient être forcée de remettre leurs surplus financiers en jeu après une crise où elles ont été renflouées. Elles ont recommencé à faire des profits outranciers après la dernière crise, et seuls les actionnaires en ont profité. Qu'est-ce que hollande attend pour partir le bal? S'il taxe les profits financiers, il me semble que le reste de l'Europe va faire la même chose non? Il pourrait au moins faire semblant juste pour voir ce que les autres vont faire.
M'Enfin, Hollande ne peut rien faire; il est ficelé par le système financier mondial. S'il bouge un pouce, terminé les prêts à taux négatif ! On impose la France à des taux punitifs !
Alors, il agite l'air et fait le moulin à vent. Parce que vous croyez qu'on va la rembourser, la dette ? L'argent est de plus en plus une valeur virtuelle, au service de ceux qui savent le manipuler et tirer les marrons du feu. Où en est l'Amérique ? Même en vendant ses indiens et la graisse de ses obèses, elle ne pourrait pas s'en sortir ! Et la dette grimpe toujours, et les obèses sont de plus en plus nombreux... En toute naïveté, je pensais que la Chine amassait le magot ou au moins des créances ! Que dalle! "La dette globale de la Chine (publique et privée, ménage et entreprises) s'élève désormais à 205 % du PIB, niveau proche de celui de la France, et au rythme vertigineux où elle croît, elle devrait être de 245 % du PIB dans deux ans seulement..." (Marianne n° 840)
Le phénomène de la Dette est un monstre créé par les grandes banques, ces morpions qui veulent toujours plus de sang. Croyez-vous que le monde peut supporter longtemps cette spéculation abjecte , autrement plus nocive que le pauvre type qui va s'acheter de temps en temps une petite folie ? On en est quand même à spéculer par batteries d'ordinateurs puissants qui n'en ont rien à foutre du brave peuple ! J'en tape du pied d'indignation! Mes durillons!
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par Gerard le Mer 5 Juin 2013 - 18:16

komyo a écrit:Les gouvernants ne sont que des pantins qui valident un système décidé et mis en place par la puissance financière...
(...)
aux usa, il faut environ 100 millions d'USD pour avoir une chance d'être élu. C'est le système financier, banques en têtes qui contribue aux élections. Or comme généralement personne ne va mordre la main qui le nourrit, bonsoir les conflits d'intérêts...
dubitatif Je trouve que tu dédouanes un peu vite les électeurs de leur responsabilité :

albino " - C'est pas de ma faute ! Je ne suis qu'un zombie conditionné par la pub !
C'est seulement pour ça que je vote toujours pour un pantin au service des banques. Sinon, j'irai voter pour un anarcho-communiste, BIEN SUR !


Suspect Ben voyons... comme c'est facile.

yeux ecarquilles Es-tu vraiment certain que tous les pauvres ont envie de se lancer dans une guerre contre les banques ? Qui n'a pas des petites économies ?... un plan retraite ? Eux aussi, ils ont peut-être peur de "mordre la main qui les nourrit". Alors ils préfèrent voter pour le candidat des banques. Le plan com de 100 millions de dollars n'est là que comme "vaseline" pour aider les gens à se mentir à eux-mêmes, afin qu'il n'ait pas à faire face à leur trouille de risquer leur petit confort dans un changement de société.

Sans ce "plan com", les gens voteraient globalement pareil, mais ils se sentiraient très mal de devoir ouvrir les yeux sur leur propre cynisme. Alors on leur donne un anesthésiant....

Je le disais pour la Version Officielle du 11 septembre :
cheers Les gens VEULENT qu'on leur mente !

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8507
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par Gerard le Mer 5 Juin 2013 - 18:29

troubaadour a écrit:Comment expliquer que Komyo et dédé, entre autre, ne soit pas pris par la tourmente "médiatico-manipulatrice" et que d'autres y soient pris ?
Neutral Etre conscient n'implique pas forcément de "voter selon sa conscience". Et c'est très désagréable de voter contre sa conscience. Voilà pourquoi beaucoup n'ont pas envie d'échapper à la tourmente "médiatico-manipulatrice".

troubaadour a écrit:Tour mettre sur le système en disant "oh la la on n'y arrive pas à cause du système" je trouve cela enfantin comme démarche.
okey Je plussoie !

troubaadour a écrit:Par exemple bien que non adepte de Cheminade je trouvais sa proposition d'aller sur Mars très pertinente. Car cela amenait un projet à long terme apportant mutation et création technologique. On n'a plus de grands projets, de grands rêves , lui au moins, il en avait un.
sourire Oui, si la vie était un jeu vidéo avec sauvegarde, j'aimerai bien tenter Cheminade comme Président... ça pourrait être sympa...

pale Mais on n'est pas dans un jeu vidéo. On n'a droit qu'à un seul essai. Dès lors, on cherche la moyenne rassurante, la moins imaginative. Encore une fois, y a pas besoin de faire de pub pour obtenir une telle attitude. C'est l'attitude naturelle de la majorité de la société.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8507
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par komyo le Mer 5 Juin 2013 - 18:31

Je ne suis pas sur que les gens soient contents du système politique actuel avec la perte de liberté qu'il leur impose et n'en souhaitent pas confusément un autre.
En réalité, la plupart sont mécontents mais sont incapables d'imaginer d'autres solutions, tant ils sont conditionnés a ne penser qu'il n'y a le choix qu'entre cette fausse de démocratie, dont depuis tout petit on leur rebat les oreilles que c'est le système le plus parfait, et un collectivisme plus douloureux.
Je maintiens que si ces idées ne sont pas débattues, c'est simplement qu'elles ne sont pas connues et qu'elles commencent tout juste a se répandre, d'une manière que je qualifierai de "virale".
Que certains aient une longueur d'avance dans la réflexion n'en fait pas des "héros" et les autres des "neuneus".
D'ailleurs je n'ai jamais dit que l'on n'y arrivera pas a cause du système, je dis juste que le système n'a aucun intérêt a ce que le peuple récupère un pouvoir qui n'appartient plus qu'a deux castes, les financiers et les hommes politiques. Il faudrait etre fou pour un élu de voter des lois qui restreignent son gagne pain, le mette sous le coup de la loi et lui oblige a rendre des comptes pour toutes les décisions qu'ils met en application.
Il faudrait etre fou, pour la finance de donner le pouvoir a la majorité des citoyens lors de référendum populaires ou autres, c'est plus facile d'avoir des relais qui votent des amendements comme lors de la dernière loi sur la finance.
concernant la politique, il y a des idées bien chez cheminade, asselineau, chouard, melenchon, le pen etc. Ils disent aussi parfois des conneries, le problème n'est pas de se donner de nouveaux maitres, ou de changer d'aristocratie mais d'avoir des représentants controlés, tout l'enjeu politique actuel est là.
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par _dede 95 le Mer 5 Juin 2013 - 18:39

troubaadour a écrit:Allons un peu plus loin alors...
Comment expliquer que Komyo et dédé, entre autre, ne soit pas pris par la tourmente "médiatico-manipulatrice" et que d'autres y soient pris ?
La réponse que je suppute :
N'est-il pas facile pour certains de se persuader que leurs idées ne sont pas retenues à cause du système plutôt que de s'interroger sur le fait que si les idées ne sont pas retenues cela peut être parce qu'elles ne plaisent pas. Car ce qui plait à Komyo ou dédé ne plait pas forcément à d'autres et ce quelque soit le système. On n'est pas plus formaté que vous. Ou pas moins. Vosu n'etes pas des héros qui avez su vous échapper du système et les autres des neuneus enfermé dans le sytème. Nous sommes tous issue du même moule. La raison de la non adhésion à des idées peut venir aussi du fait que celles ci ne plaisent pas.
En effet mais encore faut-il que les médias relaient ces idées pour qu'elles soient connues, et j'irais plus loin n'aillent pas contre ces idées, car enfin Troubaadour tu sais très bien que les médias ne sont pas neutres. Un journaliste neutre ça n'existe pas, il a un comité de rédaction qui est dirigé par un patron, patron qui dicte une ligne éditorial.
Tu veux un exemple? Le journal hebdomadaire de mon parti en France s'appelle I.O., il est édité depuis 60 ans, aujourd'hui à 20 000 exemplaires (pratiquement tous vendus) dont 11 000 abonnés, les adhérents. Tu en a déjà entendu parler? Evidemment il n'y a pas de pub dedans.
Quand à l'Internationale la revue mensuelle tirée à 18 langues existe depuis bientot 90 ans, elle s'appelle "La Vérité", tu connaissais? Comment aurais-tu pu la connaitre si je n'en parlais pas aujourd'hui?
Autre exemple pour se faire connaitre, les conférences de presse, tous les mois il y en a une au siège du parti, la plupart du temps il n'y a que deux correspondants Agence France Presse et...IO
Lors de la présidentielle de 2007 il n'y avait jamais plus de 5 ou 6 correspondants de presse pour questionner le candidat.
Tour mettre sur le système en disant "oh la la on n'y arrive pas à cause du système" je trouve cela enfantin comme démarche. Cela motive les troupes de les faire passer pour victime et persécuté mais cela n'en fait pas pour autant un argument recevable.
Là par contre pour s'emparer d'un fait divers, genre ils ont viré Pierre Broué, ou l'affaire de la mutuelle étudiante, ou le reportage honteux de Canal+ lors du décès Lambert, là ils nous connaissent. Mais on ne s'en plaint pas quand on connait ses "ennemis". Tu connais notre devise ? sourire

avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par M'enfin le Mer 5 Juin 2013 - 18:43

komyo a écrit: le problème n'est pas de se donner de nouveaux maitres, ou de changer d'aristocratie mais d'avoir des représentants contrôlés, tout l'enjeu politique actuel est là.
Pour contrôler les représentants il faut une organisation supérieure, et pour contrôler les représentants de cette organisation supérieure il en faut une autre qui lui est supérieure, ....etc....etc. Qui va contrôler les représentants de l'ONU si on arrive un jour à les élire?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par Gerard le Mer 5 Juin 2013 - 18:48

gaston21 a écrit:Alors, il agite l'air et fait le moulin à vent. Parce que vous croyez qu'on va la rembourser, la dette ?

Wink Evidemment pas. Mais l'intérêt de la com est de nous le faire oublier. Quand Hollande réussit à économiser un ptit milliard, il annonce fièrement que "le remboursement de la dette a commencé !"... Evidemment, il évite de nous dire qu'il reste 1799 milliards à rembourser et qu'à ce rythme, il faudrait deux millénaires pour y parvenir (à condition de ne plus rien emprunter).

Neutral Pourtant, ce mensonge par omission n'est pas destiné qu'à berner le public, mais aussi la confiance des banques. He oui... les banques nous mentent, mais nous, on leur ment aussi. Et ils font semblant de nous croire, parce que sinon le système s'écroule tout de suite.

dubitatif Combien de temps cette tartufferie peut durer ? Je ne sais pas, mais probablement plus longtemps qu'on ne se l'imagine. Imaginez : si en 1980, avec une dette de 70 milliards, on vous avez dit qu'en 2013, non seulement on n'aurait rien remboursé mais qu'en plus la dette serait de presque 1800 milliards, vous l'auriez cru ?!... rire Allez soyez francs... Vous auriez sûrement dit que c'est techniquement IMPOSSIBLE, non ?

Alors qui vous dit qu'en 2040, on n'aura pas une dette de 200.000 milliards ? pette de rire
Nous sommes dans l'abstrait total depuis un moment...

...


Dernière édition par Gerard le Mer 5 Juin 2013 - 18:50, édité 1 fois

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8507
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par M'enfin le Mer 5 Juin 2013 - 18:49

dede 95 a écrit:elle s'appelle "La Vérité", tu connaissais?
Je n'aime pas les organisations même si je sais qu'elles sont incontournables, et j'aime encore moins celles qui croient détenir la vérité!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par M'enfin le Mer 5 Juin 2013 - 18:52

Gerard a écrit:Imaginez : si en 1980, avec une dette de 70 milliards, on vous avez dit qu'en 2013, non seulement on n'aura rien remboursé mais qu'en plus la dette sera de presque 1800 milliards, vous l'auriez cru ?!... rire Allez soyez francs... Vous auriez sûrement dit que c'est techniquement IMPOSSIBLE, non ? Alors qui vous dit qu'en 2040, on n'aura pas une dette de 200.000 milliards ? pette de rire
Je plussssssoie! Donc il faut arrêter de s'en faire avec la dette et trouver d'autres moyens que des interventions sur le système économique pour éviter les crises.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par _dede 95 le Mer 5 Juin 2013 - 18:57

M'enfin a écrit:
dede 95 a écrit:elle s'appelle "La Vérité", tu connaissais?
Je n'aime pas les organisations même si je sais qu'elles sont incontournables, et j'aime encore moins celles qui croient détenir la vérité!
Oh mais tu confond tout, on ne prétend pas détenir la vérité, personne ne la détiens, mais dans une revue on relate des faits, et ces faits on les décrits d'une manière VRAIE et non déformée. Merci de rectifier ton erreur. sourire
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par M'enfin le Mer 5 Juin 2013 - 19:11

dede 95 a écrit:Oh mais tu confond tout, on ne prétend pas détenir la vérité, personne ne la détiens, mais dans une revue on relate des faits, et ces faits on les décrits d'une manière VRAIE et non déformée. Merci de rectifier ton erreur. sourire
Aucune manière n'est vraie Dédé, ta manière n'est pas la mienne et tu ne connais pas l'avenir plus que moi, donc tu ne sais pas plus que moi de quoi cet avenir sera fait. Ce genre de raisonnement mène à imposer ses valeurs aux autres, alors que seules les règles qui impliquent la survie s'imposent parce qu'elles sont automatiquement durables.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par _dede 95 le Mer 5 Juin 2013 - 20:06

Qui te parle d'avenir? t'es omnubilé par tes écrits, faut revenir sur terre M'Enfin
Comment on n'écrit pas d'une manière identique dubitatif
Comment tu écris: "Le soleil luit" ? Réponse souhaitée
------------------------------------
Cette revue n'impose rien, tu lui fais un procès d'intention, d'autant plus que tu ne la connais pas. Je comprend maintenant pourquoi personne ne pige ta thèse sourire
----------------------
Par contre ce qui devient grave c'est quand tu écris:
Donc il faut arrêter de s'en faire avec la dette et trouver d'autres moyens que des interventions sur le système économique pour éviter les crises.
T'a pas honte de dire ça,? tu pense qu'a toi, une dette il faut un jour la payer d'une manière ou d'une autre.
Dans les années 30 suite à la crise, il y a eu une dette , sais tu comment on l'a remboursée en 40? furieux
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye...

Message par M'enfin le Mer 5 Juin 2013 - 20:46

dede 95 a écrit:Qui te parle d'avenir? t'es omnubilé par tes écrits, faut revenir sur terre M'Enfin
C'est moi qui parle d'avenir Dédé: La réponse à une mesure prise maintenant sur une société a lieu dans l'avenir, ce qui signifie qu'il est impossible de la prévoir maintenant.
Comment on n'écrit pas d'une manière identique dubitatif Comment tu écris: "Le soleil luit" ? Réponse souhaitée
Tu parlais de décrire des faits de manière vraie et non de les écrire de manière à respecter les règles d'écriture. J'en conclue que tu essayais de noyer le poisson, non?
Cette revue n'impose rien, tu lui fais un procès d'intention, d'autant plus que tu ne la connais pas. Je comprend maintenant pourquoi personne ne pige ta thèse sourire
Je parlais seulement du titre de cette revue. Je n'utilise le mot vérité que pour dire qu'il n'y a pas de vérité, alors tu peux être certain que je ne lirai pas une revue qui porte ce titre, et je ne lirai jamais un article de la bible non plus, la vérité ne m'intéresse tout simplement pas.
Par contre ce qui devient grave c'est quand tu écris:
Il n'y a rien de grave dans une discussion, je ne t'ai menacé de rien.
une dette il faut un jour la payer d'une manière ou d'une autre.
Quand la dette des pays menace l'équilibre mondial, il faut trouver d'autres solutions que celles qui ont menées à cette dette.
Dans les années 30 suite à la crise, il y a eu une dette , sais tu comment on l'a remboursée en 40?
Les conditions ont changé justement, et il ne faut pas se baser sur ce qu'on aurait pu faire dans le temps pour l'appliquer maintenant, ça ne fonctionnera pas. Il faut cesser de vouloir prédire notre avenir économique ou social, c'est impossible, c'est de la pure spéculation.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum