la communication, trilogie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la communication, trilogie

Message par mirage le Ven 21 Juin 2013 - 5:34

l'un des trois facteurs du degrés d'acceptation par une tierce personne de n'importe quel argument n'est t-il pas la facilité de communication de l’émetteur, en concurrence avec le degrés de connaissance du sujet abordé, et la solidité des opinions de la personne réceptrice ?

si c'est le cas, quel serait la hiérarchisation de l'efficacité de ces trois facteurs lors d'un débat ? (solidité des opinions, facilité de communication, degrés de connaissances ?) en considérant que ces trois facteurs sont sur un pied d'égalité quand a une "valeur extrapolable et arbitraire" ? ou cela reviendrait a une sorte d'équité, sauf quand cette "valeur extrapolable et arbitraire" n'est pas la même ?

question qui en découle: il y a t-il une "injustice" de fait entre deux  ou plusieurs personnes qui débattent ?
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4138
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la communication, trilogie

Message par JO le Lun 19 Aoû 2013 - 15:57

Question restée sans réponse .
Soit un sujet à débattre entre
1) un spécialiste de la question
2)un beau parleur qui croit tout savoir
3)un ignorant de la question , désireux de s'instruire

Le numero 2 finira par décourager le 1 et abuser le 3

L'inégalité provient de l'habileté à remporter l'adhésion de tiers à son discours . Les escrocs abusent des honnêtes gens crédules , sauf mefiant pathologique .
Toutefois, il est évident qu'une information demande un émetteur -un sujet- un récepteur
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la communication, trilogie

Message par gaston21 le Lun 19 Aoû 2013 - 18:04

...ou l'art de couper les poils du c...en quatre . Je pense que dans une discussion, il faut jouer franc jeu, exposer ses arguments le plus clairement possible (et ce n'est pas toujours facile), ne jamais porter de jugement de valeur sur la personne que l'on a en face de soi, et ceci est très important. Il raisonne strictement en fonction de ce qui est gravé dans son cerveau, et il ne peut y déroger. Donc l'accuser de mauvaise foi est complètement faux. Et puis l'amabilité et l'humour gentil sont d'excellents adjuvants de cette fameuse communication. Et j'ajoute: ne pas se prendre au sérieux! Les prétendus sages sont loin de toujours l'être...Dans quel pétrin parfois ils ont conduit les gens qui leur ont fait confiance...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la communication, trilogie

Message par ronron le Lun 19 Aoû 2013 - 20:12

JO a écrit:Question restée sans réponse .
Soit un sujet à débattre entre
1) un spécialiste de la question
2)un beau parleur qui croit tout savoir
3)un ignorant de la question , désireux de s'instruire

Le numero 2 finira par décourager le 1 et abuser le 3

L'inégalité provient de l'habileté à remporter l'adhésion de tiers à son discours . Les escrocs abusent des honnêtes gens crédules , sauf mefiant pathologique .
Toutefois, il est évident qu'une information demande un émetteur -un sujet- un récepteur
Vient s'ajouter:

4) quelqu'un qui a réfléchi à la question et soumet son hypothèse.

À qui les tiers adhèreront-ils? Nécessairement au spécialiste?
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la communication, trilogie

Message par mirage le Mar 20 Aoû 2013 - 1:52

ronron a écrit:
JO a écrit:Question restée sans réponse .
Soit un sujet à débattre entre
1) un spécialiste de la question
2)un beau parleur qui croit tout savoir
3)un ignorant de la question , désireux de s'instruire

Le numero 2 finira par décourager le 1 et abuser le 3

L'inégalité provient de l'habileté à remporter l'adhésion de tiers à son discours . Les escrocs abusent des honnêtes gens crédules , sauf mefiant pathologique .
Toutefois, il est évident qu'une information demande un émetteur -un sujet- un récepteur
Vient s'ajouter:

4) quelqu'un qui a réfléchi à  (une nouvelle ?) question et soumet son hypothèse.

À qui les tiers adhèreront-ils? Nécessairement au spécialiste?
effectivement dans ce cas ça enlève "solidité des opinions" au récepteur
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4138
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la communication, trilogie

Message par Bean le Mar 20 Aoû 2013 - 2:10

Un bon communicant saura mettre en valeur ses arguments, surtout s'il est spécialiste de la question.
Un spécialiste de la question aura toujours du mal à argumenter en dehors d'un cercle d'experts s'il n'est pas très bon en communication ni pédagogue.
Le pédagogue saura s'informer sur la question puis instruire ceux le désirant même s'ils sont ignorants de la question.
L'avocat, le politicien seront des bons pédagogues et de très bons communicants mais également capables de s'instruire très rapidement des questions qu'ils ignorent. Ceux-là domineront le débat.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5869
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la communication, trilogie

Message par mirage le Mar 20 Aoû 2013 - 2:14

ben...ouais rire 
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4138
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la communication, trilogie

Message par Bean le Mar 20 Aoû 2013 - 2:22

mirage a écrit:
question qui en découle: il y a t-il une "injustice" de fait entre deux  ou plusieurs personnes qui débattent ?
mirage a écrit:ben...ouais rire 
CQFD sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5869
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la communication, trilogie

Message par cana le Mar 20 Aoû 2013 - 11:02

Bonjour
Hier j’ai relu un peu ce Bon Schopenhauer et donc l’Art d’avoir raison (per fas et nefas …) je viens de découvrir une application gratuite ou les grands Philosophe y sont répertoriés, c’est de la boulette sur un téléphone ^^
La vérité objective d’une proposition et la validité de celle-ci au plan de l’approbation des opposants ou auditeurs sont deux choses bien distinctes. En général on ne cherche point la vérité mais à défendre sa thèse. C'est une humanité naturellement médiocre.
Si nous étions foncièrement honnêtes nous chercherions la vérité dans tout débat, sans se soucier si elle est conforme à l’opinion que nous avions d’abord défendue. C’est peut être ça vider son verre après tout. l’orgueil et la vanité n'accepteront pas que notre affirmation se révèle fausse, ni que celle de « l’adversaire » soit juste.
On a peur du vide de l’inconnu de l’indéterminé et à vrai dire je n’arrive pas à comprendre pourquoi.

Pourquoi Trilogie dans le titre Suspect
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 48
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum