les tibétains pro-chinois

Aller en bas

les tibétains pro-chinois

Message par maya le Ven 21 Juin 2013 - 10:49

avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les tibétains pro-chinois

Message par maya le Ven 21 Juin 2013 - 10:57

Pour beaucoup de bouddhistes occidentaux qui suivent le bouddhisme tibétain, il est inconcevable de critiquer le Dalai-Lama mais n'oublions jamais que c'est le responsable politique qui a fuit le Tibet en 1959.

Le mouvement Shougden dont me parlent souvent des amis tibétains en France s'installe peu à peu dans la conscience des jeunes tibétains en exil.
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les tibétains pro-chinois

Message par mirage le Dim 23 Juin 2013 - 1:41

je ne comprends pas trop les positions de Dédé95 et Gaston21 sur l'emprise féroce de la chine sur les valeurs traditionnelles tibétaines.
mais c'est peu être du a un rejet en bloc de l'adoration des fidèles envers le bouddhisme en général et le dalai lama en particulier.

si c'est le cas, ton sujet relance la polémique: puisque une croyance ( mouvement Shougden; dans le fond pro-chinoise ) défie celle établie. religion vs religion

le choc fait beaucoup de morts, sans compter les exactions graves que subit une population locale bien plus nombreuse. (sans rentrer dans les détails)
et la manière forte, asses cruelle selon moi, employée ne peut pas se justifier. ni pour sortir de la pauvreté, ni même pour atteindre la vision d'un "mieux être" imposé de manière asses radicale.

ou alors il y a autre chose que je ne sais pas / perçois pas ou ne comprend pas.

pour retomber sur le fil, la chine est bien partie pour conserver le Tibet, se l'attribuer complétement en y effaçant les traditions post-invasion pour établir son monopole et sa vision d'un mode de vie chinois, au sens large du terme.
je n'utilise pas les mots "conversion forcée" d'un peuple, finalement a raison peut être
mais avec le temps, les ambitions de la chines se concrétisent.

l'équation pourrait elle se résumer a:
souffrance d'une manière générale sur un temps donné et un nombre de personnes concernées (allant en diminuant dans le temps) versus hypothétique bonheur futur de tous les tibétains après totale acceptation d'un nouveau mode de vie ?
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4288
Age : 36
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: les tibétains pro-chinois

Message par _dede 95 le Dim 23 Juin 2013 - 8:33

Quelques éléments de réponse sur la région du Tibet
Dans son étude démographique sur la région de Pala dans le Changtang occidental publiée en 1994, le tibétologue américain  Melvyn C. Goldstein met en évidence le fait que de 1959 à 1990 les familles nombreuses avaient continué à être la norme chez les pasteurs nomades et qu'aucune contrainte n'avait été imposée à ces derniers : « Malgré des allégations répétées de la part de l'Occident que les Chinois avaient imposé une politique stricte de contrôle des naissances au Tibet, où "les avortements, stérilisations et infanticides forcés sont quotidiens" (New York Times, 31 janvier 1992), il n'y a pas eu à Pala Manor (Tibet) de politique de réduction des naissances, et encore moins de preuves d'avortements, de stérilisations ou d'infanticides ». L'étude des grossesses d'un échantillon de 71 femmes âgées de 15 à 59 ans permet d'affirmer qu'aucune politique de contrôle des naissances visant à réduire le nombre de naissances à deux, voire trois, n'était en vigueur. Bien plus, aucun nomade de Pala n'a dû payer d'amende pour avoir eu un troisième, quatrième, cinquième enfant et au-delà, et ces enfants ont joui de tous leurs droits au sein de la communauté.
La République populaire de Chine reconnaît l'existence, en plus des Hans (92%), de cinquante-cinq nationalités ou minorités ethniques officielles qui totaliseraient 100 millions de citoyens au sein de la nation chinoise.
Cependant, certaines minorités cohabitant avec les Hans se plaignent des différences qu'elles ressentent entre ce que prévoit le droit chinois et la situation effective telle qu'elle peut être vécue sur le terrain. Des Occidentaux dénoncent en effet des mesures discriminatoires, notamment des atteintes à la liberté de culte, une marginalisation culturelle entraînant une marginalisation économique...

Enfin une dernière statistique:
Athées  59 %
Taoïsme  27 %
Bouddhisme  6 %
Islam  2 %
Christianisme 1 %
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les tibétains pro-chinois

Message par komyo le Dim 23 Juin 2013 - 8:51

Il faut se méfier avec les statistiques en Chine, que ce soit sur les religions, leur croissance, leurs réserves d'or, le développement de leur armée, tout est pipé.
En 2000 quand je suis allé en chine, les monastères étaient pleins de visiteurs ou de pélerins, est ce a dire qu'ils sont bouddhistes, pas évident.  
au Japon, quand on fait le total des gens qui se déclarent shinto, bouddhiste, chrétien ou autre, on a un chiffre largement supérieur a la population...
En chine, mao est devenu une sorte de dieu taoiste...qui voisine avec des divinités, cela ne fait pas des gens qui l'affiche ainsi des maoistes  :)
En asie, la religion est plutot populaire et répond aux besoins fondamentaux, avoir la santé, la prospérité, réussir aux examens. Ca ne va souvent pas beaucoup plus loin !

concernant dorje shugden, en toile de fond il y a le pan assez obscur de la démonologie tibétaine et les rituels aux protecteurs pour lutter contre les sectes "opposées". Le dailai lama étant plutot œcuménique, cette divinité et ses fonctions était à mon avis en porte a faux avec sa politique particulière. On dit d'ailleurs que c'est ce qui initialement ne plaisait pas aux courants ultra traditionalistes des guelugpas. Après, que les chinois aient trouvé un point de discorde à exploiter c'est envisageable.
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum