Haïr

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Haïr

Message par M'enfin le Sam 20 Juil 2013 - 17:22

Contrairement au caractère immédiat de nos réactions instinctives de survie, la haine apparait quand c'est la survie future qui semble menacée. Comme tout ce qui regarde le futur, ce sont les probabilités qui comptent, et les humains les anticipent comme s'ils avaient un algorithme intracérébral qui les calculait. Il suffit qu'un humain se sente menacé suffisamment longtemps pour que la haine surgisse, ce qui se produit parfois quand les humains se côtoient pour assurer leur survie. Si la survie est facile, les occasions de se sentir menacé à ce point sont plus rares, mais si la survie est difficile, certains humains mâles se mettent à croire que leur survie est plus importante que celle des autres et agissent en conséquence, ce qui attise la haine des autres mâles. Il me semble que les femmes ont généralement le pardon plus facile que les hommes. Se pourrait-il que la haine soit principalement un sentiment mâle?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par gaston21 le Sam 20 Juil 2013 - 17:47

Merci pour les dames, M'enfin....Pour certaines choses, oui. En amour, je serai plus circonspect...Elles sont capables de te les arracher avec les dents! Nous, par contre, on aurait tendance à partager..."Aimons-nous les uns les autres...".
Oui, la haine est peut-être dans certains cas un moyen de survie; c'est une conséquence de notre instinct de conservation. N'est-ce-pas la haine de l'autre qu'on attise pour envoyer les gens au combat ? Dans ce cas, faut-il toujours la déclarer nuisible ? Je ne le pense pas.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par mirage le Sam 20 Juil 2013 - 17:53

gaston21 a écrit:Merci pour les dames, M'enfin....Pour certaines choses, oui. En amour, je serai plus circonspect...Elles sont capables de te les arracher avec les dents! Nous, par contre, on aurait tendance à partager..."Aimons-nous les uns les autres...".
Oui, la haine est peut-être dans certains cas un moyen de survie; c'est une conséquence de notre instinct de conservation. N'est-ce-pas la haine de l'autre qu'on attise pour envoyer les gens au combat ? Dans ce cas, faut-il toujours la déclarer nuisible ? Je ne le pense pas.
je ne la hais point, je saute la Haye, et je me repose a Genève.
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4295
Age : 36
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par M'enfin le Sam 20 Juil 2013 - 18:10

gaston21 a écrit:Merci pour les dames, M'enfin....Pour certaines choses, oui. En amour, je serai plus circonspect...Elles sont capables de te les arracher avec les dents! Nous, par contre, on aurait tendance à partager..."Aimons-nous les uns les autres...".
Tu as raison Gaston, je crois que mes blondes que j'ai quitté m'en veulent encore, alors que je n'en ai jamais voulu à celles qui m'ont quitté. Mais n'est-ce pas plutôt du ressentiment plutôt que de la haine? En tout cas je n'ai jamais eu peur qu'elles m'en veuillent au point de me tuer, ce qui est le cas des hommes, dont moi, quand il leur semble que leur future survie est en jeu!
Oui, la haine est peut-être dans certains cas un moyen de survie; c'est une conséquence de notre instinct de conservation. N'est-ce-pas la haine de l'autre qu'on attise pour envoyer les gens au combat ? Dans ce cas, faut-il toujours la déclarer nuisible ? Je ne le pense pas.
Maintenant qu'on sait que les guerres ne servent plus à rien, la communauté internationale pourrait peut-être trouver de meilleurs moyens pour régler les différents entre les clans si elle se forçait un peu, non?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par stana le Sam 20 Juil 2013 - 20:24

La haine,c'est un vaste débat...personnellement je suis capable de haïr pendant des années-il y a même des personnes que je hais depuis plus de deux décénies.Je m'explique:quant quelqu'on m'a fait souffrir-ou,pire encore,a fait souffrir un être que j'aime-et fini par reconnaître ses torts et s'excuse,je peux pardonner;dans le cas contraire...non.Je ne veux pas être hypocrite.
Il m'est arrivé de me persuadé que j'avais pardonné,pour mon confort intèrieur.Sauf que ça me faisais encore plus de mal parce-que je refoulais.C'est important de ne pas se mentir,parce-qu'il n'y a rien de pire.Quelqu'un qui se ment d'une manière ou d'une autre,par"confort"ou conviction religieuse par exemple,est crispée,se gâche la vie le plus souvent.Il vaut mieux assumer,même lorsque nos émotions ont un côté négatif.
Exemple:une personne que je considèrais comme une grande amie m'a fait énormément de tort,ainsi qu'à mon meilleur ami-ce qui à mes yeux est pire que tout.Je m'ètais persuadée que je lui avais pardonné mais je me leurrais:il s'agissait d'un semblant de"confort"intèrieur.Et lorsqu'elle a persisté dans ses erreurs,j'ai compris:je m'ètais menti.Au bout du compte,c'est elle qui a demandé à ce qu'on tourne définitivement la page.J'ai pu exprimé le fond de ma pensée;c'est ça qui m'a aidée.J'ai alors dit qu'il faut apprendre à pardonner,parfois,pour trouver la paix.Même cela était un mensonge involontaire,je le sais à présent:je n'ai pas pardonné et ne pardonnerai jamais.Le mot c'est"oublié",tourner la page quoi.
Quant aux personnes qui parlent de"tendre l'autre joue",j'y crois très peu...même cela est hypocrite je pense:on tend l'autre joue,et ainsi on fait honte à l'adversaire qui nous trouve"si bon".Ainsi que nous-même évidemment.Il y a bien sûr des exceptions:les saints ça existe.Je pense juste que c'est plutôt rare.
Il est bon,je pense,d'admettre toutes nos émotions,positives ou a priori négatives.Ces dernières peuvent être des forces de vie par moment.Et lorsque l'on éprouve de la haine,il peut être bon de l'acceuillir,de la vivre,de la laisser brûler en nous pour qu'elle puisse se consumer.Il ne faut juste pas qu'elle prenne le pas sur des sentiments plus positifs.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Leleu le Lun 22 Juil 2013 - 11:29

Bulle a écrit:
Leleu a écrit:Je ne fais aucune différence parce qu’il n’y en a pas.
Je fais ce que je suis, je suis ce que je fais. Sinon je suis qui ? ce que je ne fais pas ?
C’est totalement zinzin comme truc !
boowang
Oui tu es aussi ce que tu ne fais pas Leleu : un paresseux si tu ne fais pas d'efforts, un radin si tu ne mets jamais la main au porte feuille, un menteur si tu ne dis pas la vérité, un égoïste si tu ne donnes rien etc etc...
Et pourtant tu peux fort bien ne pas faire d'efforts parce que tu es épuisé ; ne pas mettre la main au porte feuille parce que tu es fauché ; ne pas dire la vérité parce que tu ne veux pas faire de peine; ne rien donner parce que tu penses qu'il vaut mieux apprendre à gagner soi-même...

Que nenni, que nenni Bulle, c'est du sophisme tout celà.

Faire ce que l’on est implique évidemment ce que l’on ne fait pas.
Un paresseux cherche à ne rien faire (c’est son faire à lui ; rien faire)
Un avare ne partage rien ; c’est sa nature. Etc…
Quelqu’un qui ne fait rien par fatigue n’est pas un paresseux, mais un fatigué, un autre qui ne partage pas parce qu’il n’a rien à partager n’est pas un avare mais un pauvre. Les mots toujours les mots et leur emploie à tort et à travers !

L’oiseau ne broute pas est une des définitions par la négative du fait oiseau !
Par le positif ou le négatif on est ce que l’on fait et l’on fait ce que l’on est.
Tout est fait, minéral, végétal, animal, homme ainsi que tous les états intermédiaires sont définis par la forme physique morale ou spirituelle de leur faire. La  morpho psychologie.
La fonction crée l’organe et l’organe la fonction. L’homme n’a pas d’ailes parce qu’il ne vole pas et il ne vole pas parce qu’il n’en a pas le besoin de par son animalité qui est qu’il soit pensant ; un pentagramme. Comme il est pensant il acquiert un libre-arbitre d’inventer et de fabriquer (pour cela qu’il possède des doigts articulés). A partir de ce fait homme, il fait de l’homme, il pense, invente et fabrique de quoi voler. L’oiseau vole de son fait oiseau, l’homme invente le vol de son fait homme.
En tant que spiritualiste, donc bien assis sur le carré de la matière, pour moi un chat est un chat !
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Leleu le Lun 22 Juil 2013 - 11:41

Salut Jipé.

Je ne sais pas ce qu'est le karma, cela ne me parle pas.
Désolante réponse.
Cherchez !

Questions théâtrales assez ridicules  , que crois-tu que je répondrais à tes questionnements ?
Malheureusement à quelque chose près c'elle là fatigué ou marre de

Me haïssez-vous  grrrr     ?
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Jipé le Lun 22 Juil 2013 - 11:47

Pour te haïr, il eut fallu que tu le méritasses... lol! 

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26442
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Leleu le Lun 22 Juil 2013 - 11:55

Reconnaîtriez-vous du bon en moi ????  tu es genial
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Zarzou le Lun 22 Juil 2013 - 17:19

Leleu a écrit:Et bien non pas du tout !
La haine n’est pas un simple sentiment parmi d’autres. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises haines. La haine se suffit à elle-même, elle est froide. La haine est destructrice sans recherche d’aucune résolution ni dépassement, la haine appelle la haine. Elle est aveugle puisque apparue d’un déraisonnement totale de pensée et de sentiment. La haine du juif dont l’exemple est si caricatural même si celui-là que je connais est sympa et que je l’aime bien, le ''pétainiste'' du coin (cet impuissant aigri) le dénoncera. (ex valant aussi pour le ''pétainiste'' de gauche).
Je sais bien que la nov’langue prend les synonymes pour des mots interchangeables au point que la langue française pourrait en perdre que beaucoup ne verraient pas le manque, mais tout de même, banaliser la haine comme «limite de la frontière du moi» c’est avoir comme définition de soi-même que le rejet d’autrui.
Oui la haine est séparatrice pour ceux qui en sont atteint, séparatrice de l’humanité.
Les haineux quels qu’ils soient sont la lie du monde.

Bonjour Leleu,

J'en suis au stade psychologique de croire que la haine ne relève en rien de notre volonté... On ne peut pas plus "faire" volontairement de la haine que de l'amour d'ailleurs. On n'aime pas par ce qu'on veut, on ne hait par ce que l'on veut, mais par concours de circonstances; concours induit par la pensée. L'idée du beau, du laid, du bien, du mal contribuent en tout et pour tout à générer amour et haine. La haine émerge chez tout un chacun dès que tout un chacun s'expose à "vouloir" aimer cela mais pas ceci: comme si chacun en avait le choix et même le droit.

Je ne crois pas que ce soit la haine que certains cultivent mais plus sûrement leurs choix d'apprécier ou déprécier ce qui les séduit, les flatte pour les combler faussement; bref, la variété des raisons pour lesquelles on aime ou on aime pas est aussi riche que celle des insectes. C'est que ce monde est un ensemble indivisible ou chaque chose tient une place. Le simple fait d'aimer les haricots et pas le concombre divise les végétaux... alors les hommes!? En somme, il faut enseigner à qui l'ignore combien il est reposant de ne s'attacher à rien pour être ouvert à tout ou alors à s'attacher à tout. La haine est une chose banale, je le crains, tout le monde connait ça mais je crois oui, que le sentiment est involontaire.

Haïr aussi c'est vivre. Il est même écrit dans la tora que dieu hait... Comme quoi. Quand à Paul dans les livres des évangiles disait ceci: Les mauvaises relations pervertissent les bonnes manières. Sans aucun doute, certains trouveront chez le juif une mauvaise fréquentation, d'autres au contraire y trouveront leur comptant. Affaire de goût alors certainement. Personnellement, je déteste les tueurs, les vrais méchants, oui je les hais et celui qui dit qu'il les aime, je crois est un gros menteur qui se trompe allègrement. Je regrette de haïr mais je n'y peut rien, c'est un état de fait. Je ne peux pas non plus ne rien éprouver à l'idée de celui qui tue. Nous sommes des êtres qui éprouvent, qui ressentent: ça s'appelle le cœur.

Je crois qu'il y a de nombreuses et bonnes raisons de haïr comme il y en a de mauvaises. Haïr un homme pour la couleur de sa peau ou sa tendance religieuse révèle l'injustice. Les injustes vont haïr injustement c'est certain... La haine, c'est une totale intolérance et je crains fort de ne jamais tolérer le crime: rien à faire. Donc dire qu'il n'y a pas de bonnes haines est faux je pense, par ce que la haine supporte aussi la compassion. On peut haïr sans vouloir se venger, sans vouloir faire de mal. On peut haïr pour rejeter complètement ce qui nous est intolérable, insupportable. On tient en horreur, on abhorre parfois je le crois à juste titre. La haine est un dégout, un haut le cœur.



avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Zarzou le Lun 22 Juil 2013 - 17:31

gaston21 a écrit:Merci pour les dames, M'enfin....Pour certaines choses, oui. En amour, je serai plus circonspect...Elles sont capables de te les arracher avec les dents! Nous, par contre, on aurait tendance à partager..."Aimons-nous les uns les autres...".
Oui, la haine est peut-être dans certains cas un moyen de survie; c'est une conséquence de notre instinct de conservation. N'est-ce-pas la haine de l'autre qu'on attise pour envoyer les gens au combat ? Dans ce cas, faut-il toujours la déclarer nuisible ? Je ne le pense pas.

C'est pas sérieux mon Gaston, lorsque tu dis "nous" tu penses mal(e) ... Tu devais attirer les folles à mon avis. Par ce qu'en ce qui me concerne je te donne ma parole qu'il ne me serait jamais venu à l'idée d'émasculer un monsieur avec les dents! Il faut vraiment être tordue... Bref, tu as bien fait de les quitter à l'évidence.

Bien à toi.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Ladysan le Lun 22 Juil 2013 - 22:49

Jipé a écrit:La haine n'est pas une condamnation, c'est une émotion forte qui peut très bien rester à l'état d'émotion.
Absolument ! Comment pourrait-il en être autrement ?
La haine est un sentiment,  une émotion, au même titre que la colère, que l'amour,  etc.
S'il est difficile de définir la haine, c’est parce qu’elle se manifeste de plusieurs manières. Si elle est passive ou maitrisée, elle n'est pas dangereuse, Il m'arrive de dire à mon mari : "Aujourd'hui, je te déteste parce que tu est détestable" Cela s'arrête là, car ce mot pour moi, n'a pas d'autre but que de lui faire comprendre combien il m'énerve parfois...Mais deux heures plus tard,  ma colère est tombée et il sait que je ne le déteste plus, sourire Nous avons donc tous plus ou moins tendance à prononcer des mots inadéquats par intimidation, ou pour avoir la paix.
Mais les gens vraiment haineux, ça existe, et ce ne sont forcément pas ceux que l'on croit. Les vrais haineux, sont des manipulateurs qui ne se contentent pas seulement d'avilir, l'objet de leur haine, il ont aussi besoin de l'approbation d'un public pour conforter ou asseoir leur supériorité, et c'est là qu'ils deviennent dangereux. La haine, c'est un vrai cercle vicieux.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Zarzou le Mar 23 Juil 2013 - 6:48

Il faut tout autant considérer la peur il me semble lorsque nous parlons de haine. Les deux sont souvent indissociables. sourire 
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Jipé le Mar 23 Juil 2013 - 9:44

Je partage tout à fait ce que vous dites de la haine Zarzou et Ladysan ! bravo 

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26442
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Ling le Mar 23 Juil 2013 - 10:12

Ladysan a écrit:
S'il est difficile de définir la haine, c’est parce qu’elle se manifeste de plusieurs manières. Si elle est passive ou maitrisée, elle n'est pas dangereuse, Il m'arrive de dire à mon mari : "Aujourd'hui, je te déteste parce que tu est détestable" Cela s'arrête là, car ce mot pour moi, n'a pas d'autre but que de lui faire comprendre combien il m'énerve parfois...Mais deux heures plus tard,  ma colère est tombée et il sait que je ne le déteste plus, sourire Nous avons donc tous plus ou moins tendance à prononcer des mots inadéquats par intimidation, ou pour avoir la paix.

Confondre "détester" et "Haïr", je cours reprendre des cours de français. L'euphémisation est toujours dangereuse.

Ladysan a écrit:Mais les gens vraiment haineux, ça existe, et ce ne sont forcément pas ceux que l'on croit. Les vrais haineux, sont des manipulateurs qui ne se contentent pas seulement d'avilir, l'objet de leur haine, il ont aussi besoin de l'approbation d'un public pour conforter ou asseoir leur supériorité, et c'est là qu'ils deviennent dangereux. La haine, c'est un vrai cercle vicieux.

Lorsque je lis ce genre de propos, je comprends pourquoi inlassablement l'Histoire se répète.  

Jipé a écrit:La haine n'est pas une condamnation, c'est une émotion forte qui peut très bien rester à l'état d'émotion.

Une émotion ne reste jamais à l'état d'émotion pur, elle se manifeste dans le comportement, dans les mots.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Jipé le Mar 23 Juil 2013 - 10:18

Stirica a écrit:
Jipé a écrit:La haine n'est pas une condamnation, c'est une émotion forte qui peut très bien rester à l'état d'émotion.

Une émotion ne reste jamais à l'état d'émotion pur, elle se manifeste dans le comportement, dans les mots.
Il y a des émotions rentrées, qui sont cause souvent d'ailleurs de problèmes futurs, comme le refoulement.
Il est préférable à mon sens de verbaliser ses émotions, voire de les "crier", et crier sa haine d'actes insupportables est bénéfique à son psychisme et à sa santé.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26442
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Zarzou le Mar 23 Juil 2013 - 12:27

HAINE, nom féminin
Sens: Aversion profonde et violente pour quelqu'un ou quelque chose. Synonyme: phobie; Anglais: hatred;

Synonymes : animosité, aversion, dégoût, inimitié, intolérance, jalousie, phobie, racisme, répulsion.


Voici une citation qui me parait très intéressante, qu'en pensez-vous ??

"Haine. Sentiment approprié à la confrontation de la supériorité d'autrui." Ambrose Bierce





avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Ladysan le Mar 23 Juil 2013 - 13:26

Stirica a écrit:
Ladysan a écrit:
S'il est difficile de définir la haine, c’est parce qu’elle se manifeste de plusieurs manières. Si elle est passive ou maitrisée, elle n'est pas dangereuse, Il m'arrive de dire à mon mari : "Aujourd'hui, je te déteste parce que tu est détestable" Cela s'arrête là, car ce mot pour moi, n'a pas d'autre but que de lui faire comprendre combien il m'énerve parfois...Mais deux heures plus tard,  ma colère est tombée et il sait que je ne le déteste plus, sourire Nous avons donc tous plus ou moins tendance à prononcer des mots inadéquats par intimidation, ou pour avoir la paix.

Confondre "détester" et "Haïr", je cours reprendre des cours de français. L'euphémisation est toujours dangereuse.
...Et source de malentendus, c'est vrai. On ne devrait pas écrire comme on parle, et vice versa... sourire 
Définition
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par stana le Mar 23 Juil 2013 - 13:30

Zarzou a écrit:HAINE, nom féminin
Sens:  Aversion profonde et violente pour quelqu'un ou quelque chose. Synonyme: phobie; Anglais: hatred;  

Synonymes : animosité, aversion, dégoût, inimitié, intolérance, jalousie, phobie, racisme, répulsion.  


Voici une citation qui me parait très intéressante, qu'en pensez-vous ??

"Haine. Sentiment approprié à la confrontation de la supériorité d'autrui." Ambrose Bierce

Pas entièrement d'accord avec cette citation.Ce peut être un motif de haine-le plus souvent inconsciemment-mais ce n'est pas systématique.
Une personne,par exemple,qui nous fait injustement soufrir,nous ou les nôtres,ou...toute personne fragile,un enfant par exemple,il est bien naturel de haïr une telle personne,enfin je trouve,et là il ne s'agit pas de la supèriorité d'autrui,puisque la personne est plutôt méprisable.
Il y a cependant une chose qu'il ne faut pas oublier:quoi qu'on en dise,le contraire de l'amour,ce n'est pas la haine,c'est l'indifférence.Haïr quelqu'un,c'est lui accorder beaucoup trop d'importance,c'est un sentiment passionnel...comme quoi on a bien raison de dire que les extrêmes se rejoignent.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Zarzou le Mar 23 Juil 2013 - 14:01

Aimer est aussi involontaire qu'haïr; de même que l'on tombe amoureux, on tombe tout autant haineux... On tombe, et c'est intéressant je trouve de considérer ce qui nous fait chuter, tomber. A croire que l'on n'ai pas le choix. Comprenons que dès lors que nous aimons, nous haïrons, par ce que nous aimons connait un opposé, un contraire.

Là où l'amour est une réjouissance, la haine est une tristesse.

Dans cette citation de Bierce, il me parait pertinent de retenir ce qui est approprié; c'est à dire que la haine peut être justifiée face à l'adversité lorsqu'il y a confrontation. C'est la confrontation qui va générer de la haine, le différent, l'opposé, le contraire.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Ladysan le Mar 23 Juil 2013 - 14:04

Zarzou a écrit:HAINE, nom féminin
Sens:  Aversion profonde et violente pour quelqu'un ou quelque chose. Synonyme: phobie; Anglais: hatred;  

Synonymes : animosité, aversion, dégoût, inimitié, intolérance, jalousie, phobie, racisme, répulsion.  


Voici une citation qui me parait très intéressante, qu'en pensez-vous ??

"Haine. Sentiment approprié à la confrontation de la supériorité d'autrui." Ambrose Bierce

C'est exactement la façon dont moi, je définis la haine.  

Essayons avec d'autres synonymes pour voir ce que cela donne : Corrigez-moi si je me trompe
Animosité, = rancœur
Aversion = dégout
inimité = ennemi
Jalousie = ?
Phobie = La peur de l'autre, peur du changement, peur  de perdre son identité, sa virilité, sa foi, sa liberté..
Répulsion =  "vomir l'autre" ne pas le trouver digne d'amour, d'amitié, d'affection.
Le racisme, c'est ça pour moi. J'ai du mal à  croire que çà existe encore, et cela me fait peur.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Jipé le Mar 23 Juil 2013 - 14:10

Dans certains synonymes de la haine, il y en a qui désignent plus la personne directement que son comportement, comme l'aversion ou l'intolérance.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26442
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Ladysan le Mar 23 Juil 2013 - 14:18

stana a écrit:
Zarzou a écrit:HAINE, nom féminin
Sens:  Aversion profonde et violente pour quelqu'un ou quelque chose. Synonyme: phobie; Anglais: hatred;  

Synonymes : animosité, aversion, dégoût, inimitié, intolérance, jalousie, phobie, racisme, répulsion.  


Voici une citation qui me parait très intéressante, qu'en pensez-vous ??

"Haine. Sentiment approprié à la confrontation de la supériorité d'autrui." Ambrose Bierce

Stana a écrit:Pas entièrement d'accord avec cette citation.Ce peut être un motif de haine-le plus souvent inconsciemment-mais ce n'est pas systématique.
Une personne,par exemple,qui nous fait injustement soufrir,nous ou les nôtres,ou...toute personne fragile,un enfant par exemple,il est bien naturel de haïr une telle personne,enfin je trouve,et là il ne s'agit pas de la supèriorité d'autrui,puisque la personne est plutôt méprisable.
Par supériorité, il faut aussi entendre prise de pouvoir sur l'autre. Vouloir à tout prix montrer à l'autre que nous pouvons l'anéantir...

Il y a cependant une chose qu'il ne faut pas oublier:quoi qu'on en dise,le contraire de l'amour,ce n'est pas la haine,c'est l'indifférence.Haïr quelqu'un,c'est lui accorder beaucoup trop d'importance,c'est un sentiment passionnel...comme quoi on a bien raison de dire que les extrêmes se rejoignent
C'est un très bon raisonnement sourire
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Ling le Mar 23 Juil 2013 - 14:26

Supériorité perçue, supériorité ressentie, supériorité réelle?

Chez qui?

Le raciste, l'homophobe se sentent supérieurs à l'objet de leur haine.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Bulle le Mar 23 Juil 2013 - 14:36

Leleu a écrit:
Que nenni, que nenni Bulle, c'est du sophisme tout celà.
Faire ce que l’on est implique évidemment ce que l’on ne fait pas.
Un paresseux cherche à ne rien faire (c’est son faire à lui ; rien faire)
Un avare ne partage rien ; c’est sa nature. Etc…
Souviens-toi Leleu, je répondais à ton affirmation prétendant qu'il n'y avait pas de différence entre haïr quelqu'un et haïr quelque chose !
Donc revenons au contexte et tu verras qu'il n'y a aucun sophisme sourire 
Pour toi donc si l'on hait, par exemple, la ségrégation raciale, et que, partant du principe que le fléau du racisme est la plupart du temps lié à l'ignorance et au manque d'éducation l'on agit par l'éducation, on est par nature haineux ? Mais haineux de qui exactement ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42878
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum