Haïr

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Haïr

Message par Leleu le Sam 27 Juil 2013 - 11:08

Bulle a écrit:
Leleu a écrit:
Que nenni, que nenni Bulle, c'est du sophisme tout celà.
Faire ce que l’on est implique évidemment ce que l’on ne fait pas.
Un paresseux cherche à ne rien faire (c’est son faire à lui ; rien faire)
Un avare ne partage rien ; c’est sa nature. Etc…
Souviens-toi Leleu, je répondais à ton affirmation prétendant qu'il n'y avait pas de différence entre haïr quelqu'un et haïr quelque chose !
Donc revenons au contexte et tu verras qu'il n'y a aucun sophisme  sourire 
Pour toi donc si l'on hait, par exemple, la ségrégation raciale, et que, partant du principe que le fléau du racisme est la plupart du temps lié à l'ignorance et au manque d'éducation l'on agit par l'éducation, on est par nature haineux ? Mais haineux de qui exactement ?

La ségrégation, raciale ou autres, à pour origine la haine. Ici sous prétexte que telle ou telles races seraient inférieures. Mais la haine trouve les excuses qui l’arrangent tout étant exutoire à cette folie car la haine est en soi une folie d'impuissance avant toutes applications.
L’impuissance que j’évoque à propos de cette ultime névrose est l’impuissance à aimer et je ne parle même pas de l’amour pour autrui mais d’abord et surtout de l’incapacité à s’aimer soi-même, à s’accepter pour ce que l’on est. La haine de l’autre ou d’une action d’autrui (kif-kif) prend toujours sa source dans un désamour profond, abyssale de soi. Sinon comment ne pas reconnaître dans la folie des autres une expression de soi-même plus ou moins enfouie faute d’être réellement dépassée. Nous sommes tous fait, en tant qu’humain, du même bois, de la même provenance animale pas si lointaine malgré nos prétentions souvent illusoires. Si la haine n’existe pas chez l’animal, l’homme par sa capacité à mentaliser peut intellectuellement pervertir le sentiment de peur en haine, en panique intellectuelle. C’est le combat de l’ange contre la bête qui fait le grand écart plaçant immédiatement l’hommo dans l’Humanité. C’est la Rédemption et le Pardon contre l’humus non réfléchi et la perte pour finir.

Il faut comprendre (prendre avec soi, partager, et donc aimer) ce que l’on réfute afin de le dépasser, sans quoi c’est l’entretenir dans une guerre civile exterminatrice.
En effet Aimer ne signifie pas forcément apprécier mais comprendre par-dessus, englober, comme on ne peut rendre ses jambes à l’handicapé mais le maintenir autant que possible dans la vie générale. Oui, nous les humains avons des sentiments horribles mais sommes humains en vérité parce que nous pouvons les retenir, non pas en les niant mais au contraire parce que nous nous les cachons pas et ainsi savons les placer comme un humus celui là nourricier d’intelligence et de raison.
Ce que j’aime en toi est ta faiblesse dont tu as fait une Force, pas ta force qui n’est que l’expression de ta faiblesse.

Nous n’en sommes plus au premier Testament et déjà plus au deuxième avant que le troisième et le dernier soit (si possible) la Transfiguration de notre espèce. Pour ce faire, cette ultime Révolution planétaire secoue le vaisseau et fait monter à la surface la lie de notre humanité irrésolue.
Ainsi homhaines et femhaines de toutes espèces n’ont même plus la pudeur de leur horreur et sont près à en découdre jusqu’à la mort pour justifier leurs ridicules bannières politico-journalistement défendues. Cependant la terre se meurt, notre multiplication anarchique l’étouffe. Les ressources viennent à manquer lorsqu’elles ne sont pas tout simplement empoisonnées. La peur/haine militarisée a accumulé de quoi détruire la terre plusieurs dizaines de fois et notre confort nucléaire nous ramène ses déchets jusqu’en nos cellules. Il n’est plus un pape au monde laïc ou religieux qui ne soit en mesure de juguler la spirale de l’économie devenue autonome, seul un cri primal mondial nous sauvera de nous-mêmes, sans haine et en tout Amour enfin accepté.
Pour d’aucuns cherchant à justifier le pire (comprendre leur meilleur) par divers intellectualités farfelues, un peu de grain à moudre :
http://www.psycho-ressources.com/bibli/haine-envie-jalousie.html
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Zarzou le Sam 27 Juil 2013 - 14:17

@ Leleu

En vous lisant je me faisais la réflexion suivante: pourquoi parler d'amour quand il s'agit de haine. Intuitivement, je ne saurais dire pourquoi, il me déplait autant que l'on parle d'amour que de haine; j'éprouve un sentiment de tromperie, je n'y crois pas... Alors je tapais une requête : philosophie de la haine.

Source: http://guykarl.canalblog.com/archives/2010/03/29/17399806.html

Plutôt que combattre la haine, disais-je, l'apprivoiser. Cela signifie que la haine n'est pas exclusivement le fait de l'autre, encore qu'il ne faille pas se faire beaucoup d'illusions, mais d'abord mon propre fait intime, inévitable, congénital si l'on veut, une forme archaïque de la psyché, aussi forte que la fameuse cruauté originelle de l'enfant, son caractère impitoyable (Winnicott). Accéder à la pitié ne se fait que parce qu'on souffre, qu'on découvre un jour la vulnérabilité, la faiblesse et la précarité. L'enfant qui n'a pas connu ces expériences de relativisation, de frustration et de dépendance restera un monstre d'égoïsme. Il faut passer par la haine - moment réactionnel de projection inconsciente - pour accéder, éventuellement, mas non nécessairement, à un sens adulte de la réciprocité, de la relativité, et de l'échange de bons offices..

Je doute, quant à moi, de l'amour gratuit, universel, purement oblatif. Je ne sais d'ailleurs si c'est une bonne chose, Il ne faut pas trop de bonté car la bonté crée des obligations vite insupportables. Ce n'est pas être monstrueux que de fonder l'échange sur l'intérêt réciproque (Epicure), C'est du bon sens, et sans le bon sens on verse dans l'angélisme, cet autre face du monstrueux.

avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par gaston21 le Sam 27 Juil 2013 - 16:59

L'origine de la haine ? Sans doute l'instinct de conservation au stade primal. On veut vivre et tout ce qui s'y oppose engendre la haine. Mais cette haine originelle peut prendre des formes extrêmement diversifiées qui sont aussi fonction de l'évolution de nos sociétés et de notre conditionnement . Voir simplement notre monde politique ou l'Histoire.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par stana le Sam 27 Juil 2013 - 18:04

Il y a haine et haine.La haine inculquée:la haine qui pousse un enfant à detester un autre enfant-d'origine différente par exemple,ou gros,ou trop petit,trop grand,etc etc...cette haine n'est pas innée.A l'origine,un gosse n'a pas d'a priori,c'est prouvé.Il va spontanément,et sans discrimination,vers son camarade noir ou d'une autre"couleur",corpulent...ce sont ses parents,les on-dit et les propos d'enfants plus grands-ou déja influençés-qui le poussent à la haine.C'est prouvé.Pareil pour l'homophobie,inculquée par l'èducation religieuse ou autre.
La haine,aussi,qui pousse à abhorrer quelqu'un qui nous a fait souffrir,nous ou nos proches,injustement.C'est déja plus naturel...
Et...la haine liée au refoulement,il me semble.Pour revenir à l'homophobie,ce n'est pas toujours"appris".Un être homosexuel peut-en raison justement de préjugés-haïr les"gay"ou lesbiennes,parce-qu'il a honte de ses propres tendances.Et plus son apparent rejet est virilent,plus il est refoulé.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Rubis le Dim 28 Juil 2013 - 16:53

stana a écrit:  Il y a haine et haine.

La haine,aussi,qui pousse à abhorrer quelqu'un qui nous a fait souffrir,nous ou nos proches,injustement.C'est déja plus naturel...
Oui.
Bien sûr que c'est naturel et..humain !
Comme je l'ai dit au tout début de ce fil, comment ne pas haïr un assassin d'enfant ? ça ne fait pas de nous des monstres ou la lie de l'humanité, n'inversons tout de même pas les rôles !
Après il est possible de parvenir à dépasser ce sentiment, oui certainement, mais de grâce, ne trainez pas dans la boue des gens qui éprouvent un sentiment de haine pour des individus qui commettent des atrocités !
Je crois que pour beaucoup, le mot haine est associé principalement à racisme ou rejet de l'autre.
Ce n'est pas, pour moi, la même chose.
avatar
Rubis
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 69
Localisation : peu importe
Identité métaphysique : sans
Humeur : du jour
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par stana le Dim 28 Juil 2013 - 18:07

^^
Qui pourrait dire,en regardant tout au fond de lui,qu'il est triste lorsqu'un pédophile,tortionnaire,terroriste,dictateur etc etc...est mort???Il faudrait être un saint...et encore.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par M'enfin le Dim 28 Juil 2013 - 18:31

stana a écrit:Qui pourrait dire, en regardant tout au fond de lui, qu'il est triste lorsqu'un pédophile, tortionnaire, terroriste, dictateur etc etc...est mort??? Il faudrait être un saint...et encore.
Inversement, quel pédophile, tortionnaire, dictateur ....etc, pourrait dire qu'il est triste quand sa victime meurt. Tout le monde a l'impression de bien faire en écrasant une vermine, donc le problème vient de ce que nous percevons parfois les autres comme de la vermine, ce qui est aussi mon cas, mais je me soigne en essayant de comprendre comment fonctionne notre boite à vermine.  


Dernière édition par M'enfin le Dim 28 Juil 2013 - 19:32, édité 1 fois
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Rubis le Dim 28 Juil 2013 - 18:50

La vermine existe.
Et quand on essaie de comprendre pourquoi elle existe et comment elle fonctionne il est généralement trop tard.
C'est cela qui est désespérant.
avatar
Rubis
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 69
Localisation : peu importe
Identité métaphysique : sans
Humeur : du jour
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par M'enfin le Dim 28 Juil 2013 - 19:03

Rubis a écrit:La vermine existe. Et quand on essaie de comprendre pourquoi elle existe et comment elle fonctionne il est généralement trop tard. C'est cela qui est désespérant.
Trop tard pour ceux qui sont en train de se faire écrabouiller, mais pas pour ceux qui ont le temps de réfléchir à la question, comme nous par exemple. sourire 
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par stana le Dim 28 Juil 2013 - 21:12

lol
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Zarzou le Lun 29 Juil 2013 - 10:01

stana a écrit:^^
Qui pourrait dire,en regardant tout au fond de lui,qu'il est triste lorsqu'un pédophile,tortionnaire,terroriste,dictateur etc etc...est mort???Il faudrait être un saint...et encore.

Je ne crois pas du tout qu'il faut être saint pour s'attrister sur la mort de celui qui nous faisait horreur... A croire Stana, que les actes criminels auxquels il se livrait ne pouvait pas trouver de justifications. C'est restrictif, très restrictif. Je pourrais vous citer de multiples exemples qui faisait du plus innocent des homme le pire des criminels.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par M'enfin le Lun 29 Juil 2013 - 14:32

C'est l'instinct de conservation qui nous pousse à haïr, et cet instinct ne réfléchit pas aux causes de sa survie, il ne fait que réagir à la menace le plus rapidement possible.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Leleu le Sam 3 Aoû 2013 - 11:04

Bonjour Zarzou
@ Leleu

En vous lisant je me faisais la réflexion suivante: pourquoi parler d'amour quand il s'agit de haine. Intuitivement, je ne saurais dire pourquoi, il me déplait autant que l'on parle d'amour que de haine; j'éprouve un sentiment de tromperie, je n'y crois pas... Alors je tapais une requête : philosophie de la haine.

Source: http://guykarl.canalblog.com/archives/2010/03/29/17399806.html

Je doute, quant à moi, de l'amour gratuit, universel, purement oblatif. Je ne sais d'ailleurs si c'est une bonne chose, Il ne faut pas trop de bonté car la bonté crée des obligations vite insupportables. Ce n'est pas être monstrueux que de fonder l'échange sur l'intérêt réciproque (Epicure), C'est du bon sens, et sans le bon sens on verse dans l'angélisme, cet autre face du monstrueux.
Je suis d'accord avec çà. Seulement vous semblez superposer amour et bonté. Or si la bonté est une forme d'amour, l'Amour (grand A) au sens divin donc, est  plus que cela voir même autre chose. C'est la Vibration créatrice de ce que l'on constate comme vivant, qui ne peut-être que positif même que cette Vie, ce positif agit en passant par tous les affres de la matière qui ne sont là que pour faire avancer ; sélection naturelle non pour éliminer mais pour progresser. Le dépassement que propose cet Amour ne s'exerce pas seulement par bonté mais aussi et surtout par intelligence : ne pas entretenir la haine et de préférence même ne pas l'atteindre justement pour ne pas stagner dans l'acidité de cette rancœur négative par sa perversité mortelle comme une maladie de l'âme. Qui n'avance pas recule car l'expérience Terre avance avec ou sans nous. Si c'est avec nous nous sommes sa Parole, si c'est sans nous (sans notre participation consciente) ce sera malgré nous et l'expérience aura échouée et nous avec. Donc préconiser l'Amour, le Pardon n'est pas, loin de là, une mièvrerie mais l'expression supérieure de la Conscience qui emploie les mots de son Plan.
Lucifer, cet Ange prétendument déchu selon la lecture à la lettre, est justement cet Esprit Saint réfléchie du Saint Esprit vecteur de cette Énergie vitale qu'est l'Amour de l'Être de par sa Manifestation. Cette Amour, qui n'est pas sentimentalisme justement mais Rigueur, agit sans colère sans rage et bien évidemment sans haine au Maintient de l'Amour en coupant et promouvant comme est entretenu un jardin. Il est l'Ange de la Rectification car la haine n'existe pas dans la Nature mais seulement dans la perversion intellectuelle, névrotique de l'homme s'il a perdu la Pensée soit donc l'Amour.

Bien à vous.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par M'enfin le Sam 3 Aoû 2013 - 15:39

La haine est à l'humain ce que l'agressivité est à l'animal, la seule différence étant que la haine permet de prévoir une attaque.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Zarzou le Sam 3 Aoû 2013 - 15:57

Leleu a écrit:Je suis d'accord avec çà. Seulement vous semblez superposer amour et bonté. Or si la bonté est une forme d'amour, l'Amour (grand A) au sens divin donc, est  plus que cela voir même autre chose. C'est la Vibration créatrice de ce que l'on constate comme vivant, qui ne peut-être que positif même que cette Vie, ce positif agit en passant par tous les affres de la matière qui ne sont là que pour faire avancer ; sélection naturelle non pour éliminer mais pour progresser. Le dépassement que propose cet Amour ne s'exerce pas seulement par bonté mais aussi et surtout par intelligence : ne pas entretenir la haine et de préférence même ne pas l'atteindre justement pour ne pas stagner dans l'acidité de cette rancœur négative par sa perversité mortelle comme une maladie de l'âme.

Il est vrai que je ne fais aucune distinction entre l'amour et la bonté par ce que je ne considère pas la bonté comme un état à part entière mais comme étant intrinsèque à l'amour ce qui pourrait se traduire par: l'amour est bon. La bonté résulte de l'amour. Expliquez moi ce que vous entendez par Amour divin ? C'est que je pense que l'on ne peut parler d'Amour divin sans connaître le divin cela va de soi...
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par stana le Sam 3 Aoû 2013 - 20:12

Bien sûr lorsqu'on aime,on a envie de faire du bien à la personne,ou aux personnes,en ce sens l'amour est bon,oui.Et quant on fait du bien à des personnes même que nous n'aimons pas particulièrement a priori,c'est tout de même une forme d'amour-à condition que cette"bonté"ne soit pas purement narcissique.A condition aussi qu'il ne s'agisse pas de pitié:l'amour et la pitié sont des émotions très proches,et certaines personnes les confondent.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par M'enfin le Dim 4 Aoû 2013 - 19:30

Les filles voient l'Amour comme une panacée universelle!
Les gars voient au contraire la Confrontation comme une panacée!
Cela voudrait-il dire que les filles et les gars vont s’obstiner là dessus jusqu'à la fin des temps?
Cherchez l'erreur comme on dit!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Leleu le Lun 5 Aoû 2013 - 23:54

Expliquez moi ce que vous entendez par Amour divin ?
Bonsoir Zarzou
Je veux dire Amour au sens divin du terme.
Je pense que mon message précèdent en était une définition
« C'est la Vibration créatrice de ce que l'on constate comme vivant »
« Cet Amour, qui n'est pas sentimentalisme justement mais Rigueur »
« Il est l'Ange de la Rectification »
Bon je sais, ce n’est pas du Ibn’ Arabî, son Traité de l’Amour vaudra toujours bien mieux que le mien.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par stana le Mar 6 Aoû 2013 - 19:42

Zarzou a écrit:
stana a écrit:^^
Qui pourrait dire,en regardant tout au fond de lui,qu'il est triste lorsqu'un pédophile,tortionnaire,terroriste,dictateur etc etc...est mort???Il faudrait être un saint...et encore.

Je ne crois pas du tout qu'il faut être saint pour s'attrister sur la mort de celui qui nous faisait horreur...  A croire Stana, que les actes criminels auxquels il se livrait ne pouvait pas trouver de justifications. C'est restrictif, très restrictif. Je pourrais vous citer de multiples exemples qui faisait du plus innocent des homme le pire des criminels.  
Je parlais de la réaction instinctive face à l'injustice.
Mais c'est clair qu'un pédophile,par exemple,a souvent lui-même été abusé dans son enfance,de même qu'un enfant maltraîté d'une autre manière a plus de chance(façon de parler)de battre,voire même torturé son enfant.Et puis tout peut être question d'èducation.Un enfant à qui on enseigne le racisme,l'antisémitiste,bref la haine de l'autre,le sexisme,l'homophobie,etc etc si l'èducation n'est pas contrebalancée-et encore,ce n'est pas évident,puisque ce qu'on nous enseigne dans l'enfance est longtemps enraciné en nous-il applique ces mauvais principes.Comme lorsqu'une personne se retrouve endoctrinée par une secte dangereuse:elle essaie de transmettre,en toute bonne foi et avec les meilleurs intentions du monde,cette foi qui est désormais la sienne,tente de faire des adeptes.Les gourous eux-mêmes ont souvent eu une enfance malheureuse,et tâchent de compenser en se mettant eux-même sur un piedestal,en acquèrant du pouvoir.Et...conçernant les guerres,dans certains pays on voit de jeunes adolescents,et même des enfants,se servir d'armes,tuer,torturer sous les encouragements des adultes,parce-qu'ils ont été endoctrinés;ils croient sincèrement faire quelque chose de bien et de normal.
Evidemment que toutes ces personnes sont à plaindre à la base,et évidemment que j'èprouve plus ou moins de compassion au maximum,de pitié au minimum,pour eux et que j'essaie de comprendre.Mais je ne peux pas m'empêcher d'être avant tout du côté de la victime actuelle,la victime de la victime quoi.Malheureusement,si la personne n'est pas récupèrable et/ou si personne n'intervient,c'est un cycle sans fin.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par M'enfin le Mar 6 Aoû 2013 - 20:40

Stana a écrit:Malheureusement, si la personne n'est pas récupérable et/ou si personne n'intervient, c'est un cycle sans fin.
Si nous avons évolué ici en occident à ce sujet c'est probablement que, pour l'évolution d'une société, et même si elle est imparfaite, la compréhension vaut mieux que l'accusation. C'est difficile d'imaginer comment cette évolution se fait, mais elle se fait effectivement très progressivement chez chacun de nous puisque nous en avons conscience quand nous regardons ceux qui ont eu plus de difficulté que nous. Il ne s'agit pas de s'attrister sur le sort des tortionnaires, mais de comprendre que ça aurait pu nous arriver à nous. Malheureusement, ce n'est pas la pléthore de films américains violent qui pullulent actuellement sur nos écrans qui vont nous y aider.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par stana le Mar 6 Aoû 2013 - 20:55

Après,les films,clips,chansons,etc...violents,et même très violents,peuvent être un moyen de canalyser notre energie,notre agressivité.Ca peu être un défoulement,sans entraîner nécessairement une envie de passer à l'acte-quel que soit l'acte.
Personnelement,j'aime ce qui est gore par exemple,d'une manière ou d'une autre;les émotions intenses que ces images et/ou musiques provoquent en moi m'apaisent après coup,après m'en être bien imprègnée.Et je suis loin d'être la seule dans ce cas;plusieurs personnes de ma connaissance font de même.Ca peut être-par procuration interposée-un moyen d'évacuer des pulsions destructrices ou autodestuctrices.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par M'enfin le Mar 6 Aoû 2013 - 21:10

Moi, ça me donne juste le goût de tuer les méchants. Tu n'as pas ce goût toi quand tu regarde un film où les méchants sont vraiment méchants? Non? ......Bon, ben, je vais recommencer à en regarder alors si c'est pour me rendre plus doux! Neutral
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par Zarzou le Mer 7 Aoû 2013 - 11:19

Leleu a écrit:
Expliquez moi ce que vous entendez par Amour divin ?
Bonsoir Zarzou
Je veux dire Amour au sens divin du terme.
Je pense que mon message précèdent en était une définition
« C'est la Vibration créatrice de ce que l'on constate comme vivant »
« Cet Amour, qui n'est pas sentimentalisme justement mais Rigueur »
« Il est l'Ange de la Rectification »
Bon je sais, ce n’est pas du Ibn’ Arabî, son Traité de l’Amour vaudra toujours bien mieux que le mien.

Bonjour Leleu,

J'apprécie l'idée de la rectification, oui, il y a ainsi en nous "ce qui opère" à nous construire ou nous détruire...
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par mirage le Mer 14 Aoû 2013 - 8:19

M'enfin a écrit:Les filles voient l'Amour comme une panacée universelle!
Les gars voient au contraire la Confrontation comme une panacée!
Cela voudrait-il dire que les filles et les gars vont s’obstiner là dessus jusqu'à la fin des temps?  
Cherchez l'erreur comme on dit!
mouais, se taper une déesse juste pour la confrontation je signe. euh je signe plusieurs fois rire 
sinon sur la durée, la confrontation ...pendant que je bataille je pense a ma clope, ou au jeu vidéo auquel je vais jouer juste après, si je suis "de marbre". ça en devient presque a une corvée des fois.
se confronter a quelqu'un que l'on hait (je parle pas de viol) jamais tenté, oui en même temps un peu compliqué en ces termes, haïr est fort. mais j'aimerais bien y gouter.
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4138
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïr

Message par gaston21 le Mer 14 Aoû 2013 - 17:49

Je ne sais pas si je suis anormal ou si c'est l'effet de la vieillesse, mais franchement je ne hais personne et je ne pense pas que je pourrais le faire . D'autres pensent-ils comme moi ? Je puis désapprouver, mais haïr, non.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum