alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par stana le Jeu 31 Oct 2013 - 12:24

J'ai eu un pote, par contre, qui s'est fait désintoxiqué niveau alcool, et qui maintenant fume énormément. Quelqu'un de ma connaissance a dit: "Hé bien, il ne mourra pas d'un cancer du foie, mais peut-être qu'il mourra d'un cancer du poumon..." lol Bah, qu'est-ce-qu'on en sais?...Le père d'un autre copain à moi est décédé d'un cancer du poumon alors qu'il ne fumait pas du tout; son fils m'a dit: "Moi je fume, au moins s'il m'arrive la même chose, je saurai pourquoi!" Il dit ça sur le ton de la plaisanterie...Ma mère ne buvait pas, et cependant elle est justement morte d'un cancer du foie; Je ne vais pas m'amuser à dire ce genre de chose, quant je pense à sa fin de vie, ce n'était pas beau à voire. C'est pour ça aussi que je peux à être plus modèrée à présent,les 3/4 du temps. Je n'ai pas peur de la mort, mais je tiens à la vie .
Il n'empêche que parfois, il y a de belles surprises: par exemple, mon meilleur ami m'a dit qu'à un moment donné,on donnait 6 mois d'espèrance de vie à tout cassé à son beau-père-et il est bien placé pour le savoir puisque c'était lui qui le conduisait à l'hôpital tous les jours. Et ça fait des années et des années...hé bien, le beau-père en question a toujours bon pied bon oeil, il continue de boire ses canons, à fumer ses trois paquets de clopes par jour lol Et j'ai un autre ami dont le père ètait condamné, pareil, il devait décédé quelques mois après...et il a vécu 10 ans de plus. Mon propre mari a eu une cirhose il y a un peu plus d'un an, il a été hospitalisé pendant un mois; j'allais le voire tous les jours. Son foie ne fonctionnait plus. Grace à des soins, il se porte mieux. Son médecin traîtant lui avait dit, à lui aussi, qu'il avait entre 6 et 9 mois d'espèrance de vie. Ce qui m'a fait tenir le coup, c'est justement le témoignage de ces deux amis proches. A la grande surprise de sa doctoresse, mon mari va aussi bien que possible, et elle ne craint plus pour sa vie. Bref c'est une maladie de longue durée, avec un traîtement à vie et un suivi médical, mais c'est stabilisé et il peut vivre encore très longtemps. A présent lui aussi est prudent.
Vis-à-vis de ces exemples et d'autres, il peut y avoir des rémissions, voire même des quasi-guerrisons étonnantes, mais bien sûr il vaut mieux ne pas trop tirer sur la corde .

stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7151
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par Jipé le Jeu 31 Oct 2013 - 12:48

Stana,

des cas où des malades s'en sortent plutôt bien, il y en a et tant mieux, mais n'oublies pas qu'entre les morts par les effets du tabagisme et de l'alcoolisme, il y en a aux environs de 100 000 par an en France...

Les conséquence co-latérales sur les familles ne sont pas à négliger.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par stana le Jeu 31 Oct 2013 - 13:21

Je le sais, jipé, je n'insinuais pas du tout le contraire,je ne me permettrais pas, j'ai aussi plusieurs exemples tragiques en ce sens. C'est pourquoi je dis toujours qu'il convient d'être prudent .

stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7151
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par JO le Jeu 31 Oct 2013 - 15:40

C'est beaucoup une question de constitution personnelle . Les uns résistent à tout et pas les autres .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par gaston21 le Jeu 31 Oct 2013 - 18:21

Hier soir sur France2 ,dans "Un jour, un destin", les frères Léotard. Triste destin pour Philippe Léotard, un homme extrêmement doué qui peu à peu sombre dans la drogue et l'alcool et finit dramatiquement et misérablement . Une conséquence peut-être de sa rupture avec Nathalie Baye qui n'arrivait plus à supporter ses excès . Je pense que cette rupture, dont il est responsable, lui a été fatale.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par Jipé le Jeu 31 Oct 2013 - 18:46

gaston21 a écrit:Hier soir sur France2 ,dans "Un jour, un destin", les frères Léotard. Triste destin pour Philippe Léotard, un homme extrêmement doué qui peu à peu sombre dans la drogue et l'alcool et finit dramatiquement et misérablement . Une conséquence peut-être de sa rupture avec Nathalie Baye qui n'arrivait plus à supporter ses excès . Je pense que cette rupture, dont il est responsable, lui a été fatale.
Ben non, c'était dans son "fichier" cérébral, non ?!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par gaston21 le Ven 1 Nov 2013 - 11:16

Ca ne mérite même pas une réponse.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par JO le Ven 1 Nov 2013 - 11:22

Les frères Leotard ont eu chacun un destin très différent . Pourtant élevés de la même façon, on suppose . L'un a pu vivre sa passion et l'autre , ne la trouvant pas dans ce que la vie offrait, a eu recours aux béquilles d'illusion . Le pouvoir aussi, est une drogue, comme toutes les passions qui dépassent l'auto-contrôle .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par Jipé le Ven 1 Nov 2013 - 11:23

gaston21 a écrit:Ca ne mérite même pas une réponse.
Surtout si on ne peut pas en fournir.... Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par stana le Dim 17 Nov 2013 - 20:09

J'ai remarqué une chose: la sensation de manque-bon me conçernant ce ne sont plus que des tremblements-ont lieu lorsqu'on a fait un abus; si l'on boit modèrément, il n'y a pas de manque le lendemain. D'ailleurs mon nouvel "ami" (bon on est amants lol, d'ailleurs c'est beaucoup plus qu'une amitié amoureuse à présent, nos sentiments sont plus forts)me l'a bien fait remarqué un certain jour: "Si tu bois trop aujourd'hui, demain tu seras en manque." Lui c'est pareil-je ne sais pas si c'est le cas de toute personne ayant une addiction quelconque...
Par contre on pense parfois que ça ne se voit pas, mais de l'exterieur ce doit être différent...l'autre fois à notre association(bon on donnait une soirée pour les restos du coeur), on s'ètait engagés à se surveiller mutuellement, mais apparemment...notre animateur nous a bien attrappés deux jours après, disant: "Votre surveillance, c'était un leurre. Non mais vous vous rendez compte de l'image que vous avez donné de la MJC? Ce que vous faites à l'exterieur, c'est votre vie privée, mais ici c'est 0 alcool"...Je sais qu'il a demandé à mon ami: "C'est votre amie qui vous pousse à boire?" "Je n'ai besoin de personne pour ça"a-t-il ironisé lol Il n'empêche qu'ils exagèrent, ces animateurs: tous les membres ont, ou ont eu, des problèmes d'alcool, ce n'est pas un hazard. Ils nous ont tous mis ensemble, et ensuite ils cherchent à nous diviser...ils veulent envoyer mon copain dans une autre MJC, parce-qu'il y a quelque chose entre nous lol L'insertion c'est bien beau, mais enfin bon lol de toute façon on vas rester ensemble^^
Ce qui est bien, c'est que mon ami, ayant les mêmes problèmes, me comprends, et moi aussi. Je viens de passer trois jours chez lui;comme on avait abusé, sur les coups de midi je tremblais-lui il transpirait, comme quoi les symptômes diffèrent...on mangeait, et le manque disparaissait. Bon l'amour physique détournait aussi notre attention LOL
J'y pense justement: c'est peut-être pour ça que les personnes qui arrêtent de fumer-ou fument moins-prennent du poids: elles doivent compenser aussi lol comme quoi il faut compenser, d'une manière ou d'une autre .
J'ai lu le témoignage d'une jeune fille ayant dècroché des drogues dures, et qui disait avoir compensé par la nourriture .
Mais les jours où on ne s'adonne pas à une addiction ou mauvaise habitude, il est bon de s'occupper pour...compenser justement: ce peut être du sport, une activité artistique quelconque, de la lecture, etc beaucoup de personnes le disent aussi.

N'empêche LOL c'est peut-être pour ça que lorsqu'une personne est en cure, on ne l'oblige pas à être abstinente "pour tout"^^comme expliqué précédemment, on encourage même les patients à avoir des relations amoureuses-fen ça doit dépendre des endroits-mais dans beaucoup...d'après mon ami, on ne nous ferait aucune remarque en ce sens, au contraire^^on encourage aussi beaucoup les gens à ècrire(tiens, tiens, tiens hé, hé^^)
Bah je ne sais pas...je me surveille à nouveau personnelement.

stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7151
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par stana le Jeu 21 Nov 2013 - 22:02

Tans que j'y suis, je termine mon témoignage-cette fois pour de bon, promis^^. Au bout du compte, on ne nous a pas envoyé dans deux MJC différentes, mon ami et moi, parce-que nous avons une relation amoureuse, mais parce-que les animateurs ont l'impression qu'on se maintient la "tête sous l'eau", niveau addiction. Ce n'est pas le cas(ça peut l'être pour d'autres...lorsque deux personnes souffrent d'une addiction, si l'une veut y reste, elle peut empêcher l'autre de "remonter"...il faut au moins que l'une des deux veuille aller mieux pour aider l'autre. Et je sais que les animateurs craignent que, si on fait une cure ensemble et qu'après si on est toujours ensemble on courra dans le premier bar venu, ce n'est pas forcément constructif lol) Hé bien j'ètais trèèès remontée contre l'animateur quant il a choisit d'envoyer mon "ami" dans l'autre MJC. Il me semble bien qu'il aurait pu nous laisser une dernière chance, en dépit de notre involontaire faux-pas du resto du coeur, d'ailleurs tous mes proches pensent de même. Mais on n'a pas le choix lol on est en démocratie paraît-il, mais quant on dépend du conseil général, nous devons accepter les activités imposées et les endroits où nous les pratiquons, sinon plus de RSA...mais l'animateur m'a dit: "Ce n'est pas contre votre relation." J'ètais tout de même bien enervée...au point que je suis allé à une autre association appelée "acceuil écoute", comme le nom l'indique, on peut se confier. J'ai exprimé toute ma rancoeur; la personne qui m'a reçue m'a fait comprendre qu'il faut que j'arrête de penser que cette "sèparation" (qui n'en est pas une puisqu'on se voit à l'exterieur bien sûr^^) a un rapport avec notre liaison. Ca m'a bien aidée...d'ailleurs si mon amant et moi nous faisons aider pour moins boire à nouveau, ce sera une façon de démontrer que notre relation est constructive. Comme quoi tout est possible...Mais je ne ferai rien sans lui.
N'empêche que je vois la déléguée d'insertion jeudi prochain, bigre...l'animatrice sera là, elle m'a d'ailleurs dit: "Il faudra qu'on en parle. "De quoi?" ai-je démandé. "D'alcoolisme." Ah, oui...je vais passer une mauvaise matinée LOL Ah bah...
On sais qu'on peut gèrer-d'ailleurs c'est rapartit-mais à présent il s'agit de le prouver aux autres quoi.
Pour revenir au général, je comprends ce que veut dire gaston: ben oui autrefois, sur les chantiers et compagnie, on encourageait les gens à boire lol mon mari m'a bien raconté: la première fois qu'il a travaillé en tans que maçon, il avait 14 ans (bon il est plus âgé que moi lol) hé bien les autres lui passaient des bouteilles de vin...mais en fait, ça remonte à plus loin: lorsqu'il avait 11/12 ans, il cassait du bois chez des petits vieux, lesquels lui offraient de grands verres de mirabelle (la goutte des Vosges par excellence^^) et lui disaient: "Bois, gamin! Si tu ne bois pas, tu ne seras jamais un homme..." lol

Oui je pense qu'une addiction peut être contrôlée-plusieurs personnes qui s'y connaissent le disent-bien que ce ne soit pas fréquent. Tout le monde est différent, c'est une erreur de mettre tout un chacun sur le même plan. Il y a des exemples d'un côté comme de l'autre .
Il y a des addictions dont la personne n'a aucune conscience: les addictions aux jeux vidéos, à internet, au téléphonne portable...et lorsque les gens en ont conscience, ils pensent que ce n'est pas grave...mais si on les prive de leur truc, le manque existe, c'est notoire. Quant c'est à un point extrême-j'ai eu des témoignages dignes de foi conçernant des êtres addicts à l'ordi qui ne font rien d'autre, qui passent leur vie, jour et nuit, à pianoter. Ils mangent, ils boivent devant leur appareil, c'est à peine s'ils se lavent; leur regard est rouge et fixe, comme sous l'effet de n'importe quelle drogue...il y a aussi un exemple d'un jeune homme dépendant des jeux vidéos qui, en manque depuis trois jours, s'est suicidé! Incroyable mais vrai.
Hihi je me demande si, personnellement, je n'ai pas une addiction à la lecture: j'en ai continuellement besoin, je ne suis pas bien sinon...
Bonne nuit à tous!!!



stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7151
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par pasd'idée le Ven 22 Nov 2013 - 1:51

Bonsoir à tous , sympas vos témoignages. Si je peux apporter un petit quelque chose au débat ce serait ça :

L'addiction c'est en effet un sujet en psycho mais elle a un impact plus large que celui de la sphère du comportement, l'un d'entre vous parlait d'une envie "physique" et il a raison. L'addiction active le système de récompense (notamment modulé par la dopamine et la sérotonine ) ce qui évidemment ne facilite pas les choses, donc déjà d'un point de vu cérébral il se passe quelque chose assez rapidement. Ensuite au niveau de la pensée il y a toutes sortes de schémas de pensée, schémas qui vont s'activer dans certains contextes les favorisant (par exemple, une soirée entre ami etc ). Il ne faut pas négliger l'impact de ces schémas qui font qu'on se retrouve un verre à la main sans même avoir l'envie de boire mais simplement, on a l'habitude de boire entre potes donc du coup je bois (le "je" est générale hein ^^).

Pour le cas de l'addiction à l'alcool les thérapie de groupe ont donné de bons résultats, le fait est qu'il faut verbaliser, assumer son addiction. Le travail sur sois c'est pas mal, mais je ne conseillerai pas à un addict de se fixer sois même des objectifs, car évidemment , si il est le seul à contraire son objectif, arrivé devant un verre il va négocier avec lui même se dire "bon allez j'ai fait de bon effort pendant 2 semaines je peux me lâcher un peu" le risque de rechuter quand on lutte seul est assez important ( mais pas automatique bien entendu)

Si l'individu se fixe un objectif il doit le faire de manière partagée, collective. Ainsi il peut envoyer un texto à tous ses amis disant " j'ai décidé de ne plus boire dés maintenant " on fait jouer déjà la verbalisation et aussi le phénomène de contrôle social, si d'autres personnes sont au courant de notre objectif on aura tendance à le suivre de manière plus assidue pour de nombreuses raisons , ne pas décevoir par exemple.

Enfin, si la volonté de se faire suivre par un professionnel se ressent, personnellement je conseillerai une TCC car il s'agira ici de lutter contre des schémas de pensée et tenter de les modifier.

pasd'idée
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 26
Localisation : quoi ? maintenant ?
Identité métaphysique : Euuu
Humeur : variable
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par Jipé le Ven 22 Nov 2013 - 10:34

Stana,

cette phrase de ta part m'interpelle :
"d'ailleurs si mon amant et moi nous faisons aider pour moins boire à nouveau, ce sera une façon de démontrer que notre relation est constructive."
Il me semble que le but que tu devrais te fixer est de ne plus boire, car moins boire ne résoudra absolument pas le problème d'alcoolisme à mon avis.
Tu sais comme moi qu'il n'y a que l'abstinence qui a une efficacité.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par orthon7 le Ven 22 Nov 2013 - 11:25

l'addiction est un Plaisir personel, "que l'on peux partager"

Alors à patir de là que faire ?

sortir le martinet et s'autauflageller ?

on se fait du bien, mais c'es mal.

quel bazard.explo  j'ai l'air d'un con oui je sais.

y'en a même qui on une adiction au boulot, rien que pour faire chier les autres.sourire
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4676
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par Jipé le Ven 22 Nov 2013 - 11:50

Non Orthon, une addiction n'est pas un plaisir, c'est une contrainte, une dépendance qui fait extrêmement souffrir lorsqu'on essaye de l'arrêter...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par _dede 95 le Ven 22 Nov 2013 - 13:22

Moins j'ai de l'addiction au plaisir du sexe, c'est une contrainte? Non!
Non JP ça ne me fait pas souffrir!
L'arréter? Par nécessité surement que ça arrivera mais je ne vois pas où est la souffrance!

C'était juste un exemple où il faut faire attention à certaines généralités!

J'étais GROS, TRES GROS fumeur depuis 40 ans, j'ai arrété d'un seul coup, je pensais AVANT que ce n'était pas possible! Et bien si, et ce n'a pas été une question de volonté pour tenir, contrairement a ce que dit la médecine....et les lobbys de la cigarette...pour mieux laisser croire de la difficulté à arréter!

Pour l'alcool c'est surement différent, j'ai eu deux grands amis décédés prématurément de ce fléau, tout les deux avaient des antécédents familiaux, nés alcooliques (sic) suivant leurs médecins!

Ps: Mon père est décédé du cancer du fumeur, il n'a JAMAIS fumé et n'a JAMAIS été dans une ambiance néfaste!
Donc attention aux idées reçues et aux donneurs de conseils (médecins compris)!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par Jipé le Ven 22 Nov 2013 - 13:32

Ben non Dédé, une addiction, que tu le veuilles ou non, est bien une contrainte, sinon ce n'est pas ou plus une addiction!
La souffrance réside justement dans le fait qu'il faut parfois pour raison de santé arrêter d'être addictif, et apparaît le manque, et il fait souffrir ce manque, au moins dans la quasi totalité des cas. Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas des exceptions, c'est comme en toute chose.
Un gros fumeur, ou un gros alcoolique prend toujours la décision d'arrêter parce qu'il a une bonne raison, et cette raison est la "peur"! Peur de mourir, peur de déclencher une maladie grave, peur d'être rejeté, de perdre sa femme ou son mari, ses enfants, etc...

Il n'y a pas d'idées reçues, il y a les faits et ils sont bien connus aujourd'hui, reste l'exceptionnel....

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par _dede 95 le Ven 22 Nov 2013 - 13:50

Faux l'addiction au sexe existe, on l'appelle etre "omnubilier du sexe" ou avoir "besoin de forniquer" etc....etc....tu confond avec le priapisme, qui est un besoin strictement physique.
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par Jipé le Ven 22 Nov 2013 - 13:56

Mais qui a dit qu'il n'y a pas d'addiction au sexe ?!
Je sais très bien que cela existe et cette addiction comportementale comme les autres fait souffrir lorsqu'il y a un manque.
Tu n'as pas encore compris que ce n'est pas l'addiction en elle-même le problème, elle pourrie bien la vie quand même, mais c'est lorsqu'on veut décrocher ou même ralentir, qui devient le problème.
Tu confonds addiction et hypersexualité, ce n'est pas la même chose...On peut être dans l'hypersexualité sans être addict.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par Ladysan le Ven 22 Nov 2013 - 16:14

Je fumes depuis plus depuis 49 ans, avec un arrêt complet de 3 ans et demi lorsque j'étais enceinte. J'ai recommencé à fumer parce qu' à l'époque une amie et mon beau-père ne cessaient de me proposer des cigarettes. Mon mari qui fumait lui aussi m'interdisait de recommencer, mais vu qu'à l'époque je ne travaillais pas  et que j'étais souvent seule à la maison, j'ai racheté un paquet de cigarettes que je fumais en cachette de mon mari pendant plus ou moins un an.
Depuis, je n'ai plus jamais arrêté.
La campagne anti-tabac m'a aidé à fumer beaucoup moins, et à m'en passer quand j'étais en public. Depuis la naissance de ma petite fille, en 1997, j'ai interdit qui que ce soit de fumer à l'intérieur de ma maison. Mon mari et moi fumons dehors, et par temps froids dans la buanderie ou dans le garage. Je peux rester des journées entières sans avoir envie de fumer, mais seulement quand je suis en compagnie.  

Coté santé, à par la toux du matin par temps humide, je n'ai aucun problème. Physiquement, mes dents et mes doigts ne sont pas jaunis par la nicotine, et je ne pues pas la cigarette. Je ne trouve donc aucune bonne raison d'arrêter de fumer même, si tout comme les non-fumeurs, je ne supporte plus les endroits clos enfumés que j'évites autant que possible. Grande fumeuse, j'ai la chance que ma fille et ma petite fille ont horreur du tabac, et c'est très bien comme ça.
Mais mon cas, n'est pas le cas de la majorité des fumeurs car nous n'avons pas tous hérité du même bagage /santé génétique (mon père a fumé jusqu'à l'âge de son décès 94 ans).
Mais si j'interviens dans ce fil, c'est qu'il y a une chose importante que j'aimerais que l'on sache, c'est  qu'aujourd'hui, le fumeur préfère s'éloigner de la société quitte à faire le vide autour de lui que de renoncer à la cigarette.  Celui qui ne sait, ou ne VEUT pas arrêter va s'isoler, là ou personne ne pourra le harceler ni lui reprocher son addiction ( qui ne dérange plus personne ). Il va se créer deux vies, une à l'extérieur ou il se comportera en non-fumeur, et une à l'intérieur de chez lui, et cela, même s'il est devenu moins accros à la cigarette. Il se sentira plus libre...C'est aussi  mon cas. 
Et tant que j'y suis...Je déteste les Eco terroristes, et particulièrement ceux qui,  te voyant secouer la cendre de ta cigarette sur un gazon te traite de pollueur en t'expliquant de A par Z  pourquoi il faut préserver notre planète de la pollution. furieux  
Vous avez dit addiction ?  Bien en voici une autre : Celui de vouloir aseptiser le monde. C'est pas contre nature ça interroge 
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par Ladysan le Ven 22 Nov 2013 - 16:24

dede 95 a écrit:Faux l'addiction au sexe existe, on l'appelle etre "omnubilier du sexe" ou avoir "besoin de forniquer" etc....etc....tu confond avec le priapisme, qui est un besoin strictement physique.
Hé ho Dédé, le priapisme, ça n'a rien à voir avec le besoin de faire l'amour. (Et là, pour une fois je sais de quoi je parle). lol!
Certains hommes après l'amour sont incapables de "débander" mais c'est tout à fait involontaire de leur part. Cela peut arriver quand l'homme a un peu trop bu mais pas saoul...

avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par Jipé le Ven 22 Nov 2013 - 16:34

Ladysan a écrit:
dede 95 a écrit:Faux l'addiction au sexe existe, on l'appelle etre "omnubilier du sexe" ou avoir "besoin de forniquer" etc....etc....tu confond avec le priapisme, qui est un besoin strictement physique.
Hé ho Dédé, le priapisme, ça n'a rien à voir avec le besoin de faire l'amour. (Et là, pour une fois je sais de quoi je parle). lol!
Certains hommes après l'amour sont incapables de "débander" mais c'est tout à fait involontaire de leur part. Cela peut arriver quand l'homme a un peu trop bu mais pas saoul...
Je n'avais même pas voulu relever la méconnaissance de dédé rire Tu la fais Ladysan, et nous voyons que dédé emploi des mots dont il ne connait pas la signification...(cqfd)
Le priapisme serait un "besoin" (sic dédé) croule de rire  besoin de bander en permanence ? Pourquoi faire ? pette de rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par Ladysan le Ven 22 Nov 2013 - 17:11

Note Jipé, que dans ces cas-là, quand ça arrive, c'est la femme qui s'en donne à cœur-joie.
en profitant largement de la "situation"pette de rire
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par Jipé le Ven 22 Nov 2013 - 17:15

Pas sûr...car le priapisme est extrêmement douloureux, à moins d'être un peu maso, le gars ! rire
La manière pour y mettre fin est parfois assez "horrible"...Brrrr! pale 

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: alcoolisme et autres addictions:maladies incurables?

Message par _dede 95 le Ven 22 Nov 2013 - 19:02

Tu confonds addiction et hypersexualité, ce n'est pas la même chose...On peut être dans l'hypersexualité sans être addict.
Et inversement!

Le priapisme serait un "besoin" (sic dédé)
Oui en effet mais que veux tu moi je ne suis qu'un "con"(sic JP et c°) de prolo, je ne suis pas un intello!
L'erreur est humaine dans les termes aussi!
Si tu avais été intelligent tu m'aurais demandé de m'expliquer! Mais que veux-tu on peut-etre instruit et le parfait imbécile, même à 10 000€ par mois! Et réciproquement. sourire
Ps: Ca va mon Français? sourire
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum