Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Ladysan le Lun 29 Juil 2013 - 18:00

Sommes-nous bien raisonnables ?
Définition ici
-Comment peut-on être rationnel et raisonnables ?
Mais encore...


Dans son Traité des passions de l'âme, Descartes analyse la mécanique des passions qui conduisent l'homme à une dépendance et à une aliénation. Devenir raisonnable, c'est user de sa volonté, c'est convoquer toutes ses forces, c'est lutter contre les désirs et c'est souffrir pour être sage. Ainsi, Montaigne voyait dans la maîtrise de soi la source de la sagesse et plus encore de la liberté : «La vraie liberté, c'est de pouvoir toutes choses sur soi ».

On me reproche souvent, de n'être pas raisonnable, car pour certaines personnes je ne profites pas assez de la vie...
...Mais en ajoutant à tous les coups le " Bah, c'est toi qui sait, après tout, chacun est libre d'agir comme il veut".
Comme si, le fait d'agir raisonnablement ne dépendait que de notre volonté.

Qu'en pensez-vous ?

Et pour vous, quelle est votre conception du « raisonnable » ?  

Si cela vous tente, le débat est ouvert. sourire
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par M'enfin le Lun 29 Juil 2013 - 21:51

On a tous l'impression d'être raisonnables, et on a tous l'impression que les autres ne le sont pas. Il y a toujours quelque chose qui cloche chez les autres, mais jamais chez soi. Ceux qui ont des caractères dits forts font passer leurs raisons avant celles des autres, et ceux qui ont des caractères dits faibles font l'inverse. Il n'y a pas de juste raison, il n'y a que nos raisons personnelles. La raison du plus fort est toujours la meilleure, à condition toutefois qu'elle ne soit pas qu'intellectuelle. L'âge de raison ne nous rend pas raisonnables, mais justiciables. Rien n'est raisonnable en soi, il faut vérifier si les autres nous trouvent raisonnables, et la volonté ne sert pas à être raisonnables, mais à s'imposer aux autres.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par mirage le Lun 29 Juil 2013 - 23:03

Ladysan a écrit:

On me reproche souvent, de n'être pas raisonnable, car pour certaines personnes je ne profites pas assez de la vie...
...Mais en ajoutant à tous les coups le " Bah, c'est toi qui sait, après tout, chacun est libre d'agir comme il veut".
Comme si, le fait d'agir raisonnablement ne dépendait que de notre volonté.

off, on peut toujours prendre des "risques" raisonnables, ou tenter sans s'engager forcement plus avant sourire 

Ladysan a écrit:

Et pour vous, quelle est votre conception du « raisonnable » ?  


d'une manière générale, savoir (se) dire "non".
ou (se) dire "oui"
en ayant la mesure des choses (a développer) ..... 

perso ? se dire: non, non et non. et..non plus rire 
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4127
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Jean Doute le Lun 29 Juil 2013 - 23:13

"Comme si, le fait d'agir raisonnablement ne dépendait que de notre volonté."

De quoi d'autre?
avatar
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par M'enfin le Lun 29 Juil 2013 - 23:18

De rien d'autre, puisque la raison n'est qu'un leurre!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Jean Doute le Mar 30 Juil 2013 - 17:58

Si la raison n'est qu'un leurre il est tout à fait déraisonnable de poser pareille question.

minidodo
avatar
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par M'enfin le Mar 30 Juil 2013 - 18:20

Ce qui me paraîtrait déraisonnable dans ce cas, c'est d'y répondre en m'imaginant que ma réponse aura l'air raisonnable aux yeux de tous. Mais d'essayer d'expliquer pourquoi notre concept de raison est un leurre me parait raisonnable dans le sens où cette explication permettrait de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau. Tu dors toujours?  
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Jean Doute le Mar 30 Juil 2013 - 19:24

M'enfin, une bonne (voire excellente) conduite automobile ne permet en rien de comprendre le fonctionnement du moteur.
Ceci étant, n'est-ce pas ce qui te sert de raison qui t'interdit de naviguer torse nu dans les rues de Val David en plein mois de janvier?

câlinchat
avatar
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par M'enfin le Mar 30 Juil 2013 - 20:31

Ma raison m'empêche effectivement de me jeter au froid pour rien, mais si je me retrouve par hasard nu dehors l'hiver, ce n'est pas ma raison qui me motivera, mais mon instinct de conservation. Je crois qu'il faut distinguer nos raisons face à ce que nous connaissons, et celles face à ce que nous imaginons. Nous développons des automatismes face à ce que nous connaissons, et nous nous servons de notre imagination pour les conserver ou les changer. Se servir de son imagination pour ne pas changer ses propres automatismes face à ceux des autres ne se nomme pas de la raison, mais des prétextes, et se servir de son imagination pour les changer alors que l'avenir est imprévisible n'est pas très raisonnable non plus. Dans tous les cas intermédiaires, je trouve qu'il ne s'agit pas de raison raisonnable. Qu'en dis-tu?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Ladysan le Mar 30 Juil 2013 - 20:35

M'enfin a écrit:Ce qui me paraîtrait déraisonnable dans ce cas, c'est d'y répondre en m'imaginant que ma réponse aura l'air raisonnable aux yeux de tous. Mais d'essayer d'expliquer pourquoi notre concept de raison est un leurre me parait raisonnable dans le sens où cette explication permettrait de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau. Tu dors toujours?  

Ce sujet a certainement été ressassé un millier de fois, mais j’aimerais que pour une fois nous l'abordions d'une autre manière. C'est à dire sans trop intellectualiser.
Je ne cherche pas à savoir comment "on devrait raisonner" mais plutôt qu'est-ce qu'une personne raisonnable ou déraisonnable. Par exemple, pour la plupart des gens, vivre raisonnablement c'est vivre au jours le jours sans se préoccuper du lendemain. A ton avis, est-ce bien raisonnable ?


J'en doute a écrit:"Comme si, le fait d'agir raisonnablement ne dépendait que de notre volonté."

De quoi d'autre?
J'ai dit "agir" et pas "penser" raisonnablement. J'aimerais par exemple disposer de plus de temps pour moi au lieu de travailler toute la journée, mais j'y suis involontairement contrainte car j'ai un travail a terminer. Suis-je déraisonnable parce que cette année encore j'ai choisit de me passer de vacances ?

J'en doute a écrit:Si la raison n'est qu'un leurre il est tout à fait déraisonnable de poser pareille question

  
Oui mais M'enfin, il voit des leurres partout:lol!:
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par M'enfin le Mar 30 Juil 2013 - 21:02

Ladysan a écrit:Je ne cherche pas à savoir comment "on devrait raisonner" mais plutôt qu'est-ce qu'une personne raisonnable ou déraisonnable. Par exemple, pour la plupart des gens, vivre raisonnablement c'est vivre au jours le jours sans se préoccuper du lendemain. A ton avis, est-ce bien raisonnable ?
On ne peut pas savoir si on est raisonnable sans être humains autour de nous pour nous en avertir. La raison est une question de point de vue, il n'y a pas de raison absolue. Si tu ne te préoccupes pas du lendemain et que tu survis, même si le voisin te dis que ce n'est pas raisonnable, tu vas survivre pareil. Par contre, si tu lui nuis en faisant ça, il serait préférable pour ta survie que tu l'admettes et que tu fasses des compromis pour t'entendre avec lui. Être raisonnable se résumerait donc à trouver des moyens pour s'entendre avec les autres.
J'ai dit "agir" et pas "penser" raisonnablement. J'aimerais par exemple disposer de plus de temps pour moi au lieu de travailler toute la journée, mais j'y suis involontairement contrainte car j'ai un travail a terminer. Suis-je déraisonnable parce que cette année encore j'ai choisit de me passer de vacances ?
Si tu ne nuis à personne et si personne ne s'imagine que tu vas lui nuire, personne ne te reprochera d'être déraisonnable, mais si tu crois que tu es déraisonnable quand même, tu as un problème de perception de toi. On ne peut pas se percevoir soi-même, c'est une impossibilité physique semblable à l'ubiquité, mais on peut parfaitement l'imaginer. Si tu t'imagines déraisonnable sans preuves, donc sans que ça te fasse mal pour vrai, tu n'as qu'à réaliser que tu te sens bien à chaque fois que tu as cette idée et elle va changer toute seule.
Oui mais M'enfin, il voit des leurres partout lol!
C'est pas ma faute, je suis poisson ascendant asticot!  
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Jean Doute le Mar 30 Juil 2013 - 21:03

M'enfin a écrit:
Qu'en dis-tu?
Je dis que la route promet d'être longue d'ici à Val David.

avatar
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Ladysan le Mar 30 Juil 2013 - 21:21

M'enfin a écrit:
Ma raison m'empêche effectivement de me jeter au froid pour rien, mais si je me retrouve par hasard nu dehors l'hiver, ce n'est pas ma raison qui me motivera, mais mon instinct de conservation. Je crois qu'il faut distinguer nos raisons face à ce que nous connaissons, et celles face à ce que nous imaginons. Nous développons des automatismes face à ce que nous connaissons, et nous nous servons de notre imagination pour les conserver ou les changer. Se servir de son imagination pour ne pas changer ses propres automatismes face à ceux des autres ne se nomme pas de la raison, mais des prétextes, et se servir de son imagination pour les changer alors que l'avenir est imprévisible n'est pas très raisonnable non plus. Dans tous les cas intermédiaires, je trouve qu'il ne s'agit pas de raison raisonnable. Qu'en dis-tu?
Moi ce que j'en dis c'est que c'est la raison qui te motive, ton instinct il te dit seulement "J'ai froid " Ton instinct de  conservation il " t'oblige" à raisonner "raisonnablement "c'est ce qui va motiver ta recherche d'un logement. Sr:

Désolée  d'avoir loupé ce message, j'étais impatiente de lire les nouvelles du jour sur Méta.lol!
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Jean Doute le Mar 30 Juil 2013 - 21:21

Ladysan a écrit: Par exemple, pour la plupart des gens, vivre raisonnablement c'est vivre au jours le jours sans se préoccuper du lendemain. A ton avis, est-ce bien raisonnable ?[/font][/color]

Exemple très surprenant, on s'attendrait plutôt à l'inverse: "pour la plupart des gens vivre raisonnablement c'est éviter de vivre au jour le jour", sauf à conclure que la plupart des gens sont déraisonnables, et j'en doute.
avatar
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Ladysan le Mar 30 Juil 2013 - 21:25

M'enfin a écrit:C'est pas ma faute, je suis poisson ascendant asticot! rigole

lol!
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Jean Doute le Mar 30 Juil 2013 - 21:31

Ladysan a écrit: [J'ai dit "agir" et pas "penser" raisonnablement. J'aimerais par exemple disposer de plus de temps pour moi au lieu de travailler toute la journée, mais j'y suis involontairement contrainte car j'ai un travail a terminer. Suis-je déraisonnable parce que cette année encore j'ai choisit de me passer de vacances ?


Vous aimeriez avoir plus de temps à votre disposition, néanmoins vous vous imposez de répondre prioritairement à vos obligations, n'est-ce pas grâce à votre volonté? Vous adoptez une attitude raisonnable à l'aide de votre volonté.
avatar
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Ladysan le Mar 30 Juil 2013 - 21:34

Jean Doute a écrit:
Ladysan a écrit: Par exemple, pour la plupart des gens, vivre raisonnablement c'est vivre au jours le jours sans se préoccuper du lendemain. A ton avis, est-ce bien raisonnable ?[/font][/color]

Exemple très surprenant, on s'attendrait plutôt à l'inverse: "pour la plupart des gens vivre raisonnablement c'est éviter de vivre au jour le jour", sauf à conclure que la plupart des gens sont déraisonnables, et j'en doute.

Non, cela n'est pas si surprenant que ça, ça existe et c'est pourquoi j'ai soulevé ce sujet. J'en ai marre des gens qui se plaignent à longueur de journée en se demandant comment il vont faire pour se chauffer cet hiver, alors qu'ils viennent juste de rentrer de vacance. Ce sont ces mêmes personnes qui me donnent des leçons de morale en me traitant presque de maso parce que je me prive de vacances et de sorties afin de terminer mes travaux.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par M'enfin le Mar 30 Juil 2013 - 21:42

Jean Doute a écrit:Exemple très surprenant, on s'attendrait plutôt à l'inverse: "pour la plupart des gens vivre raisonnablement c'est éviter de vivre au jour le jour", sauf à conclure que la plupart des gens sont déraisonnables, et j'en doute.
Tu vois, tu appliques ta propre raison sans t'en apercevoir. Les animaux vivent bien au jour le jour, alors pourquoi n'en serions-nous pas capables? Moi, j'aime mieux prévoir mais, de toute façon, on ne peut pas tout prévoir, alors pourquoi s'en faire autant? Il faut de tout pour faire une humanité, certains sont prévoyants, d'autres moins. La diversité sociale, c'est excellent pour l'évolution sociale! Attention, tu cognes des clous! sourire 
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Ladysan le Mar 30 Juil 2013 - 21:49

Jean Doute a écrit:
Ladysan a écrit: [J'ai dit "agir" et pas "penser" raisonnablement. J'aimerais par exemple disposer de plus de temps pour moi au lieu de travailler toute la journée, mais j'y suis involontairement contrainte car j'ai un travail a terminer. Suis-je déraisonnable parce que cette année encore j'ai choisit de me passer de vacances ?


Vous aimeriez avoir plus de temps à votre disposition, néanmoins vous vous imposez de répondre prioritairement à vos obligations, n'est-ce pas grâce à votre volonté? Vous adoptez une attitude raisonnable à l'aide de votre volonté.

Oui, mais il y a longtemps que je m'impose des obligations,  je commence à me poser sérieusement des questions car je me sens devenir de plus en plus asociale, je n'arrive plus à déterminer si ce sont les autres qui sont déraisonnables ou si c'est  moi qui le suis.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par M'enfin le Mar 30 Juil 2013 - 22:00

Ladysan a écrit:Oui, mais il y a longtemps que je m'impose des obligations,  je commence à me poser sérieusement des questions car je me sens devenir de plus en plus asociale, je n'arrive plus à déterminer si ce sont les autres qui sont déraisonnables ou si c'est  moi qui le suis.
Dans nos interactions avec les autres, il n'y a pas de raison qui vaille: il faut s'entendre avec eux en faisant des compromis de part et d'autre.
Ce sont ces mêmes personnes qui me donnent des leçons de morale en me traitant presque de maso parce que je me prive de vacances et de sorties afin de terminer mes travaux.
En quoi ça les dérange que tu procèdes ainsi?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Jean Doute le Mar 30 Juil 2013 - 22:15

Ladysan a écrit:
Non, cela n'est pas si surprenant que ça, ça existe et c'est pourquoi j'ai soulevé ce sujet. J'en ai marre des gens qui se plaignent à longueur de journée en se demandant comment il vont faire pour se chauffer cet hiver, alors qu'ils viennent juste de rentrer de vacance. Ce sont ces mêmes personnes qui me donnent des leçons de morale en me traitant presque de maso parce que je me prive de vacances et de sorties afin de terminer mes travaux.

Ca existe, en effet, mais "ça" n'est pas la majorité. La plupart des gens ne vit pas au jour le jour.
avatar
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Jean Doute le Mar 30 Juil 2013 - 22:21

M'enfin a écrit:
Jean Doute a écrit:Exemple très surprenant, on s'attendrait plutôt à l'inverse: "pour la plupart des gens vivre raisonnablement c'est éviter de vivre au jour le jour", sauf à conclure que la plupart des gens sont déraisonnables, et j'en doute.
Tu vois, tu appliques ta propre raison sans t'en apercevoir. Les animaux vivent bien au jour le jour, alors pourquoi n'en serions-nous pas capables? Moi, j'aime mieux prévoir mais, de toute façon, on ne peut pas tout prévoir, alors pourquoi s'en faire autant? Il faut de tout pour faire une humanité, certains sont prévoyants, d'autres moins. La diversité sociale, c'est excellent pour l'évolution sociale! Attention, tu cognes des clous! sourire 

Qui a dit que nous n'en sommes pas capables? Je me contente de dire que ceux qui vivent "au jour le jour" ne sont pas la majorité. Qui a dit qu'on peut tout prévoir? En clair tu fais les questions et les réponses, tu es à toi seul l'enclume et le marteau.
avatar
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par mirage le Mar 30 Juil 2013 - 22:23

si on est organisé, alors on est pas pressé.
si on est pas pressé, rien ne nous empêche de saisir au vol les occasions qui se présentent rire 
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4127
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par Jean Doute le Mar 30 Juil 2013 - 22:30

Ladysan a écrit:
je n'arrive plus à déterminer si ce sont les autres qui sont déraisonnables ou si c'est  moi qui le suis.

J'en doute.

avatar
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes-nous "bien" raisonnables ?

Message par M'enfin le Mar 30 Juil 2013 - 22:32

Jean Doute a écrit: En clair tu fais les questions et les réponses, tu es à toi seul l'enclume et le marteau.
Oups..., je t'ai réveillé un peu trop fort avec mon marteau et mon enclume! sourire Je pose le marteau, à toi de frapper.  
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum