Sur le débat "Textes sacrés et "idée de dieu" (Stirica-Bulle)

Aller en bas

Sur le débat "Textes sacrés et "idée de dieu" (Stirica-Bulle)

Message par Leleu le Sam 3 Aoû 2013 - 10:55

Bonjour à toutes 2.

Enorme sujet.
Stirica dit :
Le néant me pose un problème conceptuel. Je ne sais pas imaginer le néant.
Normal.
Le néant ne peut être imaginé puisque le néant par définition n’est pas.
Le néant est la négation de ce qui Est soit rien et donc certainement pas un commencement puisque rien ne peut être le commencement de quoi que ce soit. Seul qu’il y Est peut-être un « début » encore que comme début, en terme de métaphysique des origines, c’est un début sans commencement ni fin puisque hors temps et hors espace.
Il y a début que dans le temps et l'espace autrement dit dans le physique : le début d'une nébuleuse, d'un système solaire, d'une terre, de la vie sur terre etc...
Cependant une majuscule se doit à Néant lorsqu’on lui attribue une signification majeure. En effet pour Être il faut Non-être aussi, une Comparaison puisque la Pensée est Réflexion, ce qui ne signifie pas pour autant à ce Plan une quelconque dualité mais quelque chose dans la Pensée comme une vibration, une Energie.
En tant que Néant à comprendre comme Non-être, il est de l’Être et ne le précède pas puisque seul l’Être peut Penser, se Penser, Néant «n’étant» (guillemets) que par Être.
En tant que néant (petit n), soit rien, il n’est rien.
En Métaphysique à une virgule près on ne dit pas la même chose, d’où l’écriture magistrale des écrits sacrés qui pour être magistraux sont toujours écrits à 3 niveaux afin d'être véritablement ouvert à la totalité du spectre de la Pensée et de ses applications. L’effet pervers étant toujours de prendre l’Esprit pour la Lettre et de confondre l’Esprit de la Lettre avec la Lettre de l’Esprit.
Pour Imaginer le Néant il faut Penser Dieu, Dieu qui ne peut ne pas être sinon encore une fois rien ne serait et même pas rien qui est déjà quelque chose. Dieu se Pense, c’est sa Manifestation, c’est en quoi on le dit Créateur ; Créateur de Lui-même. Se Penser comme affirmation que le Néant ne peut-être puisque Lui, seul, l'Être est et peut être.
On ne peut échapper à ce niveau d'abstraction si l'on veut aborder le « début ».
Au Commencement (qui ne veut pas dire début) Est le Verbe, Imprononçable puis de là Prononcé. C'est l'Imprononçable qui est confondu à Néant comme un « avant » qui n'en est pas un puisque hors temps. Nous sommes là hors chronologie. Imprononçable/Prononcé est perpétuel comme un Instant sans début ni fin.

Bon courage pour la suite.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le débat "Textes sacrés et "idée de dieu" (Stirica-Bulle)

Message par mirage le Sam 3 Aoû 2013 - 11:24

Stirica a écrit:Le néant me pose un problème conceptuel. Je ne sais pas imaginer le néant.

pour moi néant = RIEN. ça fait court mais j'ai rien d'autre a l'espr....dans les mains rire 
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4185
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le débat "Textes sacrés et "idée de dieu" (Stirica-Bulle)

Message par gaston21 le Sam 3 Aoû 2013 - 16:57

Bien d'accord avec Leleu  Le néant n'a jamais existé. On part avec une question de temps, et c'est là que débute l'erreur .Le temps est au-delà de notre notion du temps .Quant au chaos ...Prouvez-moi qu'il y a eu chaos...Simplement depuis toujours du bouillonnement dans la grande marmite...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le débat "Textes sacrés et "idée de dieu" (Stirica-Bulle)

Message par Leleu le Mar 6 Aoû 2013 - 1:30

Bien sûr, la création ne peut être que matérialiste.
Voilà bien la grosse erreur.
Toutes les déviances créationnistes partent de là, et les religions, à la lettre, sont toutes créationnistes.
La Création est purement spirituelle, exclusivement spirituelle !!!
L’erreur vient essentiellement d’une confusion de plan. Création au plan de la Création générale et création en tant qu’apparition de la terre. L’une Hors Temps, Hors Espace, l’autre limitée dans le temps et l’espace. Si la Bible semble à l’origine de cette confusion, il en est surtout d’une lecture beaucoup trop rapide et d’un désir des religions de convertir.
LA Création et la formation de la terre (et non sa création) son superposable dans le Principe en cela on peut, oui, réduire le schéma divin général en un lieu précis, en une situation définie dans le temps et l’espace. De là on peut dire que Dieu à créer la terre (et le ciel) puisqu’il est à l’origine de tout dont il est le Principe. Mais le sophisme n’est pas loin.
La Terre et le ciel apparaît d’une manière physique dans le Relatif c'est-à-dire dans la Limite tandis que la Création de Dieu qui est la Création de Lui-même se Manifeste par et dans sa Pensée : Absolue.
Attention les mots de la Bible ne sont pas les mots ni les notions d’aujourd’hui et que l’on ne vienne pas me parler seulement d’étymologie alors qu’il s’agit de l’étymologie de l’étymologie ; les Sons, les phonèmes… Sans oublier que les très nombreuses traductions ont édulcoré le propos jusqu’à que nombres religieux d’aujourd’hui sont des profanes dans leurs propres religions !

Deux plans fondamentaux :
L’Absolu, Abstrait. Première Création.
Le Relatif, Concret. Seconde Création en tant que conséquence de la première.

Le ciel et la terre sont ils à comprendre au premier degré ? Oui mais pas seulement.
Et si l’Abstrait était le Ciel du Concret cette Terre à bien comprendre ?
Le ciel, le Principe et la Terre son application !?
Puis seulement là à partir de cette Terre (entité du concret) le ciel et la terre au sens commun.

De ce point de vue donc 2 terres. 2 terres soit 2 glébeux. Un Principe comme la Terre-principe dit dans le second Testament le Fils (Père par procuration de la seconde Création), l’autre l’Adam ou entité de l’Homme qui permettra l’incarnation du dit Fils (donc du Père) en la personne de Jésus. Il ne faut manquer aucune marche de l'escalier.

Le second Testament précise le premier comme le troisième et dernier précisera le deuxième.
A+
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le débat "Textes sacrés et "idée de dieu" (Stirica-Bulle)

Message par Zarzou le Sam 10 Aoû 2013 - 13:04

Leleu a écrit:Deux plans fondamentaux :
L’Absolu, Abstrait. Première Création.
Le Relatif, Concret. Seconde Création en tant que conséquence de la première.
Ha! Enfin! Un homme qui parle un langage compréhensible pour savoir distinguer exemple et réalité; ce n'est pas faute pourtant d'en trouver maintes indications telle la tente que faisait Moïse pour l'exemple, hein, pas pour de vrai! Même si ça a l'air vrai pour être fait de main d'homme! Zut alors, j'ai bien cru être la seule au monde à concevoir cette distinction qui n'a rien d'une chinoiserie...

Tenez, ce fut un plaisir de vous lire! A mon sens cependant, je pense que le troisième offre de préciser les deux premiers, par ce que le second est la réalisation du premier ils sont indissociables, mais ce n'est qu'un avis personnel...

sourire 
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le débat "Textes sacrés et "idée de dieu" (Stirica-Bulle)

Message par Zarzou le Sam 10 Aoû 2013 - 13:07

gaston21 a écrit:Bien d'accord avec Leleu  Le néant n'a jamais existé. On part avec une question de temps, et c'est là que débute l'erreur .Le temps est au-delà de notre notion du temps .Quant au chaos ...Prouvez-moi qu'il y a eu chaos...Simplement depuis toujours du bouillonnement dans la grande marmite...
Attends que je réfléchisse, segrattelementon  voilà... , je sais où trouver le chao: dans ta tête! Et puis tu as vu, je n'ai même pas eu à chercher bien loin... souriantlunettes 
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le débat "Textes sacrés et "idée de dieu" (Stirica-Bulle)

Message par gaston21 le Sam 10 Aoû 2013 - 17:52

Zarzou, comme tu sais, j'ai foi en la Bible! C'est mon livre de chevet...
Or que dit la Genèse 1-2 ?
" Or la terre n'était que solitude et chaos; des ténèbres couvraient la face de l'abîme, et le souffle de Dieu planait à la surface des eaux."

C'est donc Dieu qui parle par ma bouche! Je sens le souffle de l'Esprit-Saint qui me sort par les oreilles!
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum