Philosophie biologique

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par JO le Dim 29 Sep 2013 - 7:37

Tu écris, m'Enfin
Puisque nous sommes tous intrinsèquement différents, ce serait uniquement en essayant de s'entendre avec chacun que nous pourrions arriver à nous comprendre, donc en imaginant d'abord que les autres ont de bonnes intentions, puis en faisant des compromis de manière à établir des règles de fonctionnement communes.
Je pense, au contraire, que c'est dans les confrontations qu'on apprend à se connaitre soi-même et, donc, à mieux agir avec les autres.
Dire que tout le monde a de bonnes intentions, est évidemment démenti au jour le jour, par l'actualité, même si on se répète que c'est le cas . Mais je te rejoins sur la nécessité des compromis qui reconnaissent à autrui les mêmes droits qu'à soi . Les mêmes, exactement . C'est l'égalité républicaine . Pourquoi, alors, la nécessité de forces de maintien de l'ordre ? Pour que les inégalités soient gommées ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par M'enfin le Dim 29 Sep 2013 - 15:22

JO a écrit:Tu écris, m'Enfin
Puisque nous sommes tous intrinsèquement différents, ce serait uniquement en essayant de s'entendre avec chacun que nous pourrions arriver à nous comprendre, donc en imaginant d'abord que les autres ont de bonnes intentions, puis en faisant des compromis de manière à établir des règles de fonctionnement communes.
Je pense, au contraire, que c'est dans les confrontations qu'on apprend à se connaitre soi-même et, donc, à mieux agir avec les autres.
La seule façon de bien agir envers les autres, c'est de respecter les règles que la société s'est donnée, et de négocier de nouvelles règles au besoin. De cette manière, on apprend à bien  se comporter avec les autres, mais pas à se connaître. Pour se connaître, il faudrait demander aux autres ce qu'ils pensent de nous, car on ne peut pas s'observer soi-même. Mais puisque les autres pensent tous différemment les uns des autres, nous ne pourrions pas nous connaître de manière absolue en demandant à chacun, mais seulement relative.
Dire que tout le monde a de bonnes intentions, est évidemment démenti au jour le jour, par l'actualité, même si on se répète que c'est le cas .
On peut très bien avoir de bonnes intentions et faire du tord aux autres quand même. Comment savoir si un tortionnaire avait l'impression d'avoir de mauvaises intentions sans qu'il l'ait avoué? Ai-je l'impression d'avoir de mauvaises intentions si je veux le tuer? Moi j'ai toujours de bonnes intentions, pas toi JO? Et si oui, comment peux-tu imaginer que les autres puissent en avoir de mauvaises?
Pourquoi, alors, la nécessité des forces de maintien de l'ordre ?  Pour que les inégalités soient gommées ?
Pour faire respecter les lois tout simplement, car certains exagèrent malgré leurs bonnes intentions, et d'autres encore agissent comme s'ils ne faisaient pas partie de la société alors qu'ils en bénéficient: pour justifier nos différences, on a toujours de bonnes raisons, mais que les autres perçoivent inévitablement comme des prétextes.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par dedale le Mer 23 Juil 2014 - 4:48

JO a écrit:Les cérémonies mortuaires se retrouvent chez les animaux .

Ah non! Pas de cérémonie mortuaire chez les animaux.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par dedale le Mer 23 Juil 2014 - 4:50

Ling a écrit:
Jo a écrit: Difficile de tracer la frontière où commence l'humain
Il n'y a de frontière que biologique. Le reste est de l'anthropocentrisme. L'humain est un animal parmi les autres. Il a acquis des capacités à construire, à détruire aussi. Poser une spécifité humaine est séparer l'humain du reste du vivant, le considérez comme étant à part.

La limite est définie par la reproduction, comme toutes les autres espèces
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par dedale le Mer 23 Juil 2014 - 5:00

JO a écrit:Eh non, justement! Si je comprends bien, l'evolution serait un mythe? Un sujet phare lui est pourtant consacré ...
Je ne parle nulle part de cours "iniitialement" prévu,mais de sélection  naturelle contrariée . Le feu permet de manger cuit, le vêtement de ne pas mourir de  froid, l'arme, de tuer commodément ( acquisition de grand avenir!), l'élevage de transformer la chasse en plaisir et la culture, d'avoir sa maison  de campagne . La sécu,  de ne pas crever avant trente ans, la génétique , de permettre aux gènes aberrants de se multiplier ... sans parler de l'électricitté, de la SNCF et des impôts... toutes chooses absolument pas dépendantes de la sélection naturelle .

Une fourmi se livre à l'esclavage, à la guerre, détruit son milieu jusqu'a épuisement complet des ressources, fait de l'élevage, de la micro-culture, etc, etc.
L'homme ne contrecarre pas la sélection naturelle.
C'est simplement une plus grosse fourmi que les autres.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par casimir le Sam 26 Juil 2014 - 14:12

L'homme est un mammifère pas un insecte, ce n'est pas comparable.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par dedale le Dim 27 Juil 2014 - 0:36

casimir a écrit:L'homme est un mammifère pas un insecte, ce n'est pas comparable.

Etre un mammifère ça signifie seulement qu'on allaite ses petits. Ce n'est pas un obstacle à la comparaison.
C'est tout à fait comparable, et cette comparaison est très ancienne : Celle de la société humaine avec les sociétés d'insectes.

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par JO le Dim 27 Juil 2014 - 11:20

la médecine est l'art de permettre aux non viables sans artifices, de vivre quand même et de se reproduire, qui plus est .Elle contrecarre donc bien la sélection naturelle
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par dedale le Dim 27 Juil 2014 - 13:46

JO a écrit:la médecine est l'art de permettre aux non viables sans artifices, de vivre quand même et de se reproduire, qui plus est .Elle contrecarre donc bien la sélection naturelle

C'est proche de la philosophie nazi.

La médecine (du latin : medicina, qui signifie « art de guérir, remède, potion1 ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie), et cherchant à restaurer la santé par le traitement (thérapie) et la prévention (prophylaxie) des pathologies.
source : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9decine

En biologie, la sélection naturelle est l'un des mécanismes qui cause l'évolution des espèces. Ce mécanisme est particulièrement important du fait qu'il explique l'adaptation des espèces aux milieux au fil des générations. La théorie de la sélection naturelle permet d'expliquer et de comprendre comment l'environnement influe sur l'évolution des espèces et des populations en sélectionnant les individus les plus adaptés et elle constitue donc un aspect fondamental de la théorie de l'évolution.
source : http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9lection_naturelle

Le fait de pouvoir améliorer nos conditions d'existence ne contrecarre pas la sélection naturelle.
Ce qu'on contrecarre, c'est la fatalité.



avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par casimir le Jeu 31 Juil 2014 - 22:08

dedale a écrit:
casimir a écrit:L'homme est un mammifère pas un insecte, ce n'est pas comparable.

Etre un mammifère ça signifie seulement qu'on allaite ses petits. Ce n'est pas un obstacle à la comparaison.
C'est tout à fait comparable, et cette comparaison est très ancienne : Celle de la société humaine avec les sociétés d'insectes.




La société humaine est fondée sur des relations dominant/dominé.
Ce qui n'est pas le cas des fourmis.
Ce qui est sociétal chez l'homme procède d'un langage qui n'a pas d'équivalent dans la nature.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par JO le Ven 1 Aoû 2014 - 8:11

La fatalité, c'est la sélection naturelle .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par dedale le Dim 3 Aoû 2014 - 13:55

casimir a écrit:La société humaine est fondée sur des relations dominant/dominé.
Ce qui n'est pas le cas des fourmis.

Les sociétés de fourmis sont les plus belliqueuses et conquérantes de toutes les sociétés animales, sur terre. Ce sont aussi les plus stratégiques, les mieux organisées.
Sur cette page :
- http://www.canal-u.tv/video/cerimes/la_fermeture_des_societes_chez_les_fourmis_primitives.9274
...on assiste à un rituel de soumission observé chez les fourmis du nouveau monde : Précisons que dans une société naturelle, il y a toujours des dominants et des dominés.
Les fourmis soumettent en permanence ce qu'elles considèrent être des adversaires, des esclaves, des concurrents ou même à l'intérieur de leur propre société, des individus ou des groupes qui ne respectent pas la limite imposée par les castes.

Ce qui est sociétal chez l'homme procède d'un langage qui n'a pas d'équivalent dans la nature.

L'homme possède un cerveau beaucoup plus évolué que celui des fourmis ou de la pluopart des autres espèces, son langage est donc plus complexe, plus spécifique et spécialisé.
Mais le langage des cétacés n'a pas d'équivalent dans la nature

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par M'enfin le Dim 3 Aoû 2014 - 14:59

JO a écrit:la médecine est l'art de permettre aux non viables sans artifices, de vivre quand même et de se reproduire, qui plus est .Elle contrecarre donc bien la sélection naturelle
Avant l'humain, la sélection naturelle ne concernait que le biologique, depuis, elle concerne aussi les idées. La principale différence, c'est que les idées évoluent beaucoup plus vite que le biologique, et que leur synergie transforme très rapidement le milieu-même qui les sélectionne. Nous sommes devenus tellement efficaces que nous pouvons sans problème conserver nos tares génétiques, mais ce n'est certainement pas par compassion ou par morale que nous faisons ça, c'est seulement parce que notre instinct nous dit que de préserver la diversité intellectuelle est utile à l'évolution sociale.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par JO le Dim 3 Aoû 2014 - 15:26

... qui mène où ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par M'enfin le Lun 4 Aoû 2014 - 0:35

Chez le diable...  sourire 
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par pierre_b le Lun 4 Aoû 2014 - 16:11

JO a écrit:Au niveau de l'evolution, selon le schema bien connu des 24 heures depuis l'origine, elle appparait quelques minutes avant minuit . La conscience est probablement universelle et originelle, pas la réflexion...ni la pensée discursive intelligente, visiblement !
 
Spoiler:
PS j'avais placé mon premier post dans "evolution/creation" . Il a été déplacé sous le titre pompeux  qui n'est pas de moi
.

Je ne dis pas ça pour toi JO, mais ton "au niveau de" me fait rappeler qu'un prof de français mi disait toujours que lorsqu'il lisait dans une dissertation "au niveau de" le correcteur savait qu'il allait commencer à s'emmerder.
avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par M'enfin le Lun 4 Aoû 2014 - 16:22

Quand un lecteur lit "je ne dis pas ça pour toi" au début d'une réponse, il sait qu'il a affaire à un emmerdeur.  je sors 
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par pierre_b le Lun 4 Aoû 2014 - 16:26

M'enfin a écrit:Quand un lecteur lit "je ne dis pas ça pour toi" au début d'une réponse, il sait qu'il a affaire à un emmerdeur.  je sors 

 mdr 
C'est une locution prise au café du commerce que je fais mienne dans certaines circonstances!
avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par casimir le Lun 4 Aoû 2014 - 16:44

dedale a écrit:
casimir a écrit:La société humaine est fondée sur des relations dominant/dominé.
Ce qui n'est pas le cas des fourmis.

Les sociétés de fourmis sont les plus belliqueuses et conquérantes de toutes les sociétés animales, sur terre. Ce sont aussi les plus stratégiques, les mieux organisées.
Sur cette page :
- http://www.canal-u.tv/video/cerimes/la_fermeture_des_societes_chez_les_fourmis_primitives.9274
...on assiste à un rituel de soumission observé chez les fourmis du nouveau monde : Précisons que dans une société naturelle, il y a toujours des dominants et des dominés.
Les fourmis soumettent en permanence ce qu'elles considèrent être des adversaires, des esclaves, des concurrents ou même à l'intérieur de leur propre société, des individus ou des groupes qui ne respectent pas la limite imposée par les castes.

A ma connaissance, les castes sont déterminées physiologiquement.
Et je ne vois pas de rapport de domination structurant la colonnie, donc à l'interieur, comme c'est le cas dans les sociétés humaines.

Si certaines espèces fonctionnent sur ce principe, je n'ai pas l'info.
La comparaison restant hasardeuse puisqu'il y a plus de 12000 espèces de fourmis,
quelques 5000 espèces de mammifères...dont une seule espèce humaine.

Ce qui est sociétal chez l'homme procède d'un langage qui n'a pas d'équivalent dans la nature.

L'homme possède un cerveau beaucoup plus évolué que celui des fourmis ou de la pluopart des autres espèces, son langage est donc plus complexe, plus spécifique et spécialisé.
Mais le langage des cétacés n'a pas d'équivalent dans la nature


Pour l'humain, le langage prends des formes différentes d'un groupe à l'autre au point d'être un obstacle à la communication. Je doute qu'il y ai d'autres exemples dans la nature au sein d'une même espèce.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par Ling le Lun 4 Aoû 2014 - 17:01

Pour l'humain, le langage prends des formes différentes d'un groupe à l'autre au point d'être un obstacle à la communication. Je doute qu'il y ai d'autres exemples dans la nature au sein d'une même espèce.

Sur le langage des dauphins:

On peut séparer les ondes acoustiques émises par les dauphins en deux grands groupes : les sifflements, utilisés pour communiquer, et les clics servant à l’écholocation1. Le langage des dauphins est mal connu et semble complexe. Tout au plus peut on dire qu’il présente de grandes variations en fonction du groupe de dauphins étudié et des individus. Les sifflements sont bien localisés en fréquence et se situent plutôt dans les ultrasons (< 25 kHz).

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cholocation_des_dauphins#.C3.89cholocation_et_langage

La science n'en est qu'à ces débuts sur ses sujets. Il semble hasardeux d'affirmer dans un sens ou dans l'autre.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par casimir le Lun 4 Aoû 2014 - 17:20

On verra ou pas.

Le langage humain n'étant pas résolu.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par Ling le Lun 4 Aoû 2014 - 17:21

Pas plus que les modes de communication animaux.  sourire 

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par casimir le Lun 4 Aoû 2014 - 17:32

Alors que savons-nous ?
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par Ling le Lun 4 Aoû 2014 - 17:59

Beaucoup et peu à la fois

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie biologique

Message par JO le Mar 5 Aoû 2014 - 8:29

Tant mieux : on a encore à découvrir . D'une récente et involontaire intoxication médicamenteuse, je sors enrichie (??? oui: bof!) d'un vécu intéressant sur le plan du fonctionnement cérébral . "La vieille voulait jamais mourir, elle en apprenait tous les jours", dit une expression oubliée . Vivre les choses : ça apprend . C'est comme la mer: la sensation "eau" n'a rien à voir avec tout ce qu'on peut lire sur l'eau .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum