Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Zarzou le Mar 7 Jan 2014 - 14:04

Oui une conscience mais plusieurs états de lucidité, certains sont plus lucides que d'autres. Je crois que c'est de cela en particulier qu'il est question dans le bouddhisme, ce qu'ils désignent sous des termes comme l'éveil, des états de lucidité considérant qu'il n'y a qu'un état de conscience et lieu de plus ou moins de lucidité. On peut illustrer la lucidité par les sens, la lucidité est le sens de la conscience, son entendre, son voir, son toucher... Enfin, je gère les choses comme ça. Pour moi il n'y a qu'un état de conscience.  sourire 

avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Jipé le Mar 7 Jan 2014 - 14:22

Ben, déjà lorsque tu dors, tu as au moins deux états de conscience qui englobent le sommeil lent et le sommeil paradoxal. Sous hypnose tu as plusieurs états de conscience qui va de la rêverie, à la léthargie et jusqu'à la catalepsie, en passant par de nombreuses étapes....

On ne peut pas parler d'un seul état de conscience chez l'être humain, à mon avis.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26091
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Zarzou le Mar 7 Jan 2014 - 14:22

Tiens pour en revenir à ce topic, crois-tu vraiment qu'il y ait une réponse à cette question ? La réponse n'est-elle pas évidente ? Faut-il être lucide pour voir le monde comme il est selon ce qu'il offre d'inacceptable à notre raison ? On se voudrait "permanents", "divins", "uniques" et nous sommes en tous points opposés. Nous sommes pluriels, impermanents quand à divins je te laisse y répondre... Mais tu verras que le monde de Grimm est à la porte de tous les hommes dès qu'il s'agit d'enrichir un terreau aussi pauvre que celui qui s'offre à nous.

La raison pour laquelle nous existons est la même que celle des puces, nous sommes utiles à ce monde et tant que le monde conservera son équilibre nous ferons un excellent terreau.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Jipé le Mar 7 Jan 2014 - 14:59

Mais tout le monde ne pense pas ou ne voudrait pas être permanent, ne pas généraliser...
L'homme, l'être humain, n'est que de passage, il se retrouve là par "accident" et la nature se passe aisément de l'humain, c'est cela la réalité, non ?!
L'erreur est de se penser "indispensable", comme si nous voulions laisser une trace indélébile de notre passage sur terre, mais pourquoi ? Est-ce que le caillou au fond de la rivière à une mission sur terre ? Il roule, il roule, se transforme et disparait à notre vue...Nous c'est pareil, nous sommes là que pour disparaître un jour, complètement, définitivement!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26091
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Zarzou le Mar 7 Jan 2014 - 16:42

jipé a écrit:L'homme, l'être humain, n'est que de passage, il se retrouve là par "accident" et la nature se passe aisément de l'humain, c'est cela la réalité, non ?!

Accidentellement, je ne sais pas, peut-être ou peut-être pas. Notre intelligence, nos aptitudes au raisonnement n'ont rien d'extraterrestre: tout est là. As-tu vu des choses qui émergent en ce monde pour déroger à ses règles? Pas moi, tout est comme "désiré" pour être ainsi fait simplement... Les éléphants ne présentent pas une excroissance nasale indésirable mais nécessaire, utile. Oui, utile, alors la bonne question serait plutôt de comprendre "quelle est notre fonction"... Sais-tu qu'au Canada il existe un arbre qui vit en symbiose avec le loup? Va savoir comment ou pourquoi le loup défèque au pied de cet arbre pour lui rendre le service inestimable de lui permettre de vivre en bonne santé. C'est en chassant les loups que les arbres dépérissaient, alors les gardes forestiers les ont réintroduits par ce qu'il n'avait jamais su quel rôle ce prédateur jouait sur la flore de ces arbres.

Nous sommes utiles mais en quoi ?

Renverser l'ordre de ce monde peut-être pour le détruire. Nous serions sa maladie fatale... Son fléau.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Geveil le Mar 7 Jan 2014 - 16:43

J'approuve, Jipé, mais les cailloux ont sinon une mission mais un rôle à jouer, ce qu'expliqueraient mieux que moi les géologues.

Personne n'a réagi à mon message ci-dessus
Et toi ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Zarzou le Mar 7 Jan 2014 - 17:11

Geveil a écrit:Pour vivre toujours plus intensément.  Les poissons nagent sous l'eau, les oiseaux volent, les léopards courent à 110 kmh, mais les hommes nagent, plongent, volent, courent en formule 1 à bien plus de 110kmh, de plus ils composent des symphonies, bâtissent des cathédrales, contemplent les étoiles, font l'amour bien plus longtemps et plus souvent que la plupart des animaux, etc, etc. Il y en a même, paraît-il, qui au prix d'un long entraînement connaissent des états de conscience extatiques.

Ça ne te suffit pas ?

( Je réponds alors, mais je l'avais lu déjà deux fois sans trop comprendre ce que tu cherches à dire...)

Tout d'abord, les bonobos sont une espèce sexuellement beaucoup plus active que nous ne le seront jamais - donc, pour ce qui est d'en profiter, ils nous battent à plate couture... Je pense justement que pas une espèce ne déroge en ce monde à une loi fondamentale: le profit individuel. Quel que soit la chose vivante même une plante, sa vie n'a de valeur qu'au regard de sa propre satisfaction. Tu fais ici l'apologie de tout ce que nous aimons faire, pratiquer, de tout ce dont nous aimons jouir ce qui n'a rien d'exceptionnel. Ce qui est surprenant cependant, c'est que parmi toute l'histoire de cette planète nous soyons la première et unique espèce à pouvoir s'offrir le luxe de tirer du plaisir pour tout et n'importe quoi!

avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Geveil le Mar 7 Jan 2014 - 17:29

Ben oui, et alors? Tu causes histoire de causer ?

En ce qui concerne les bonobos, je suis d'accord pour ce qui est de l'activité, par contre, d'après les documentaires que j'ai pu voir, ils n'ont pas lu le kamasutra sourire 
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Zarzou le Mar 7 Jan 2014 - 17:48

hahaha! Un point pour toi... De toute façon je ne vois pas où tu veux en venir avec ton raisonnement mais je pense que tu fais allusion au profit oui. Tu es un gros profiteur quoi! Hahahaha! Je comprends que tu te sois totémisé avec mon vieux lion... Chaque chose en son temps. ( Moi non plus je ne l'ai jamais lu le kamasutra.)
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par M'enfin le Mar 7 Jan 2014 - 17:48

Zarzou a écrit:Quel que soit la chose vivante même une plante, sa vie n'a de valeur qu'au regard de sa propre satisfaction.
Mais la satisfaction n'a de sens que si elle assure la survie de l'individu, ou de l'espèce dans le cas de la satisfaction sexuelle. À quoi bon les jeux sexuels si ce n'est pour se reproduire puisque, avec l'espérance de vie des couples réduite à environ deux ans, chacun sait maintenant que la sexualité ne sert pas à nous entendre entre nous, donc qu'elle n'a pas d'utilité sociale, quoi.


Dernière édition par M'enfin le Mar 7 Jan 2014 - 17:53, édité 1 fois
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Zarzou le Mar 7 Jan 2014 - 17:52

On parle de satisfaction en général... Nombre de choses nous satisfont.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par M'enfin le Mar 7 Jan 2014 - 17:58

La chose la plus satisfaisante pour moi présentement, c'est de développer mes idées, et il me semble que ce serait une bonne solution pour dépenser moins d'énergie pendant que nous trouvons des solutions au problème écologique, mais peu de gens trouvent leur satisfaction ainsi.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Geveil le Mar 7 Jan 2014 - 18:03

M'enfin a écrit:
chacun sait maintenant que la sexualité ne sert pas à nous entendre entre nous, donc qu'elle n'a pas d'utilité sociale, quoi.
Ah ben non, moi, je ne savais pas, mais si tu le dis !
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Geveil le Mar 7 Jan 2014 - 18:05

Profiteur ? Hélas non, je n'ai souvent pas profité des occasions que me proposait la vie.
Zarzou a écrit:( Moi non plus je ne l'ai jamais lu le kamasutra.)
Ah! Et tu as une activité bonobo ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par M'enfin le Mar 7 Jan 2014 - 19:27

Geveil a écrit:
M'enfin a écrit:chacun sait maintenant que la sexualité ne sert pas à nous entendre entre nous, donc qu'elle n'a pas d'utilité sociale, quoi.
Ah ben non, moi, je ne savais pas, mais si tu le dis !
Ben j'te l'dis....ben j'te l'jure!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Zarzou le Mar 7 Jan 2014 - 19:34

Je ne comprends pas ce qu'ils disent sur cette vidéo...  sourire 
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par M'enfin le Mar 7 Jan 2014 - 20:39

Dommage, ils sont très drôles! Ils se racontent des histoires impossibles qui finissent toujours par: ben j'te cré pas, ben j'te l'dis, ben j'te cré pas, ben j'te l'dis, ben j'te cré pas, ben j'te l'jure, ben j'te cré. Cré, c'est pour le verbe croire. Ce sketche était un running gag à l'émission Samedi de rire qui a duré quelques saisons il y a vingt ans à la télé d'état. Le duo était formé d'Yvon Deschamp, notre humoriste national, et de Normand Brathwaite, notre animateur national d'émissions drôles.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Zarzou le Mar 7 Jan 2014 - 20:42

Remarque rien que l'accent, chui morte de rire!   
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par M'enfin le Mar 7 Jan 2014 - 20:53

C'est une caricature, l'accent est accentué, si je puis dire!   
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par maya le Mer 8 Jan 2014 - 17:14

Je pense que nous sommes sur terre pour que notre conscience puisse progresser, par nos rencontres et communications physiques et mentales avec les autres : etres humains ou animaux vivants, là c'est évident on donne mais on reçoit...., mais aussi le partage avec les objets qui nous semblent à première vue inanimés comme les montagnes, les pierres, l'eau de la rivière, les fleurs, les arbres, le feu, le vent...car c'est bien un partage car nous recevons d'eux le "retour" comme s'ils nous donnaient leurs beautés, leurs forces, et nous chargeons notre conscience de tout cela pour atteindre une connaissance subtile que nous redistribuons sans nous rendre compte dans de nouvelles rencontres qui vont nous "recharger" de nouveau.C'est la signification du cycle présent dans la nature, nuit jour, chaud froid...

Nous sommes comme des piles d'énergie qui s'éteignent quand les transmissions ont eu lieu suffisamment longtemps pour qu'une autre pile prenne le relais...C'est ce que je pense avoir compris dans la notion de "continuum" dont parle le Bouddha...énergie qui de vie en vie vient recharger la Conscience ou connaissance jusqu'à l'Eveil qui est l'extinction définitive. Le crash du Nirvana.
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par komyo le Sam 11 Jan 2014 - 9:25

maya a écrit:Je pense que nous sommes sur terre pour que notre conscience puisse progresser, par nos rencontres et communications physiques et mentales avec les autres : etres humains ou animaux vivants, là c'est évident on donne mais on reçoit...., mais aussi le partage avec les objets qui nous semblent à première vue inanimés comme les montagnes, les pierres, l'eau de la rivière, les fleurs, les arbres, le feu, le vent...car c'est bien un partage car nous recevons d'eux le "retour" comme s'ils nous donnaient leurs beautés, leurs forces, et nous chargeons notre conscience de tout cela pour atteindre une connaissance subtile que nous redistribuons sans nous rendre compte dans de nouvelles rencontres qui vont nous "recharger" de nouveau.C'est la signification du cycle présent dans la nature, nuit jour, chaud froid...

Nous sommes comme des piles d'énergie qui s'éteignent quand les transmissions ont eu lieu suffisamment longtemps pour qu'une autre pile prenne le relais...C'est ce que je pense avoir compris dans la notion de "continuum" dont parle le Bouddha...énergie qui de vie en vie vient recharger la Conscience ou connaissance jusqu'à l'Eveil qui est l'extinction définitive. Le crash du Nirvana.

très belle réponse, j'ai un peu le meme sentiment, je me demande s'il n'y a pas un parallèlisme avec la notion d'exil dans certaines religions  sourire 
Plus jeune, , j'accompagnais mon maitre bouddhiste a des réunions inter religieuses tenue par un soufi. Il y avait des rabbins comme ouaknin, des bouddhistes comme sogyal, des hindouistes, des pretres, l'idée de base c'était celle de ramakrishna qui disait que la vérité est une les chemins sont nombreux. Ce sufi employait souvent l'image de la terre comme étant une classe ou des êtres de divers niveaux s'incarnaient.  Certains arrivaient avec des exigences de maternelle, d'autres au niveau études supérieurs. Leurs conceptions de la religion s'en ressentaient, ca peut paraître élitiste a certains, mais cela pourrait expliquer le coté facilité de compréhension ou don pour ceci ou cela sourire
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Zarzou le Sam 11 Jan 2014 - 13:47

Sur quoi repose une telle perception du monde Komio ? Il est certain que ton point de vue ne relève pas d'une observation de notre environnement, entendu que l'on n'y trouve rien qui soit susceptible de justifier l'idée d'une réincarnation. Donc, d'où vient l'idée que les espèces vivants en ce monde sont habités d'une "entité" éternelle qui change de peau lorsqu'elle tombe en ruine comme on changerait de manteau ?

Je ne comprends pas sincèrement... mais alors pas du tout!
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par komyo le Sam 11 Jan 2014 - 18:37

tu as raison rien ne le justifie, a part quelques comptes rendus de gens prétendant se souvenir de vies antérieures, il n'y a pas grand chose.
Dans le bouddhisme, il n'y a pas d'entité eternelle mais quelque chose qui transmigre de vie en vie jusqu'à l'extinction finale dans ce qui reste a découvrir.
Bien des yogis comme ramana maharshi et d'autres disent que l'on change de vie comme de chemise.
Ce n'est pas le meme corps, la meme histoire, on parle de continuum, le feu se communique d'une buche a l'autre.
Ce qui explique peut etre la force de tendances que l'on retrouve chez des gens.

Rien ne le prouve, est ce que des éléments précis l'infirme, je ne sais pas, a toi de nous le dire !
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par M'enfin le Dim 12 Jan 2014 - 20:32

Moi je suis contre la partisanerie, alors je suis nécessairement contre celle qui concerne les idéologies spirituelles. Si jamais un jour ma thèse est admise, je bannirai de mon clan ceux qui prieront le hasard de les favoriser.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Message par Petramanus le Mar 14 Jan 2014 - 21:58

Bonjour,

la question de savoir ce que nous faisons sur Terre demande probablement de savoir préalablement et à minima ce qu'est la Terre et comment elle s'inscrit dans l'univers observable que nous avons autours de nous.

La deuxième partie du questionnement consiste également, à mon avis, à savoir ce que nous sommes, "nous".

Ce sont ici deux questions dont les réponses semblent à priori évidentes, surtout depuis que les sciences paraissent capables d'y apporter des réponses.

Or les critiques que l'on pourrait faire à la démarche scientifique qui prétend, le plus souvent de manière dogmatique, apporter les réponses à ces questions sont les suivantes :

Concernant la Terre :
Il est admis dans les milieux scientifiques, que la Terre est ce qu'on appelle une planète, sur la base d'un certain nombre de critères physiques très élaboré (Pluton par exemple n'est pas une "planète"), en rotation autour d'un astre massif central, une "étoile", comme il semble en exister tant d'autres dans l'univers qui apparait à nos yeux et à nos telescopes.

Les observations qui ont été faites, in situ pour ce qui concerne notre système solaire depuis la grèce antique, et au delà de notre système solaire pour ce qui concerne notre époque moderne, sont, et on l'oublie assez souvent, dépendantes d'une représentation humaine.
Il n'est alors pas inutile de s'interroger, non pas sur la validité de cette représentation, qui on le sait concorde parfaitement avec les faits et les théories qui lui ont été associées, mais sur sa limite de validité.
Toute représentation humaine semble (et l'histoire donne raison à cette approche à chaque fois qu'une représentation est remplacée par une autre) se limiter à un certain cadre.
Il n'y a pas, du moins dans le cas des sciences, de cadre absolu, éternel, dans lequel une représentation serait valide, sans limite.

Ici, et c'est le premier cadre très général dans lequel toutes les sciences dites modernes prennent racine, l'approche représentationelle se fonde sur la notion de catégorie.
La Terre est une planète car elle rentre dans la catégorie des "Planetes".
Notre Soleil est une étoile car elle rentre dans la catégorie des "Etoiles" (présentant elle-même des sous-catégories etc).
 
Cette notion de catégorie, dont l'utilité n'est certes plus vraiment discutée en sciences, tant sont grands les mérites qu'on attribue à cette "méthode", n'est pourtant pas nécéssairement adaptée à
la représentation à toutes les échèlles.
Il est possible ici (on sent bien quelque part au fond de la raison qu'il peut y avoir inadéquation à l'emploi de la notion de catégorie), en toute rigueur, de douter (jusqu'à preuve du contraire) de la légitimité à employer le concept de catégorie, aussi bien à l'échelle microscopique qu'à l'échelle d'un Univers.

La deuxième critique concerne le présupposé qui consiste à dire que ce que nous avons "ici", et que vous voyons "ailleurs" sont  équivalents en nature, et ne présentent qu'une seule différence, qui est de se trouver à une position différente de la nôtre.
Il s'agit peut-être d'une représentation simpliste des choses.
 
Bien sûr, ce point de vue paraut évident, et pour le vérifier, il "suffirait" de voyager jusqu'à un autre système solaire pour en constater la véracité.
Néanmoins, si la planete CD-35 2722 de je ne sais quel système solaire ne se trouvait pas à distance de la Terre, mais "conjointe" à la nôtre, nous n'en parlerions pas mais plutôt dirions que la Terre, pour autant qu'elle soit constituée des deux corps fusionés... est la Terre.

C'est ce qui s'est produit au tout début de la formation du système solaire.
Une planète qui est entrée en collision avec la "terre" a donné lieu à la Terre, et produit notre satelite naturel, la Lune.

Je vais pour le moment m'arreter là pour les critiques concernant la représentation catégorielle concernant la Terre, afin de pouvoir revenir sur le cas de l'Homme en ces mêmes termes.

Concernant l'Homme :

Ces mêmes critiques peuvent à mon avis être appliquées à la représentation de l'Homme.
Bien sûr, il s'agit d'une critique contre une évidence d'autant plus "certaine" que nous savons tout un chacun que nous sommes un individu, à part entière, distincts, comme nous le somme entre nous, d'un bonobo ou d'une grenouille.
Il s'agit en quelque-sorte de la représentation de base, innée à tout individu, qui n'a pas attendu que l'Homme soit capable de distinguer les catégories d'objets tout autours de lui.

Ni même que les sciences lui en fournisse la preuve contraire...
Ce qui aurait été difficile, puisque les sciences se basent justement comme dit tout au début, sur la notion très générale de catégorie pour toutes ses représentations.
La science étend avec rigueur la raison de l'homme, elle ne s'y substitue pas.

Petramanus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 262
Localisation : France
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 14/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum