L'arbre-univers

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

L'arbre-univers

Message par _InfinimentGrand le Jeu 5 Sep 2013 - 23:30

Le grand arbre-univers porte ses fruits-àmes,
pour que ces derniers se réalisent en fruits-esprits,
et pour qu'ils se concrétisent en fruits-ètres,
le temps d'une vie sur une planète.


On a tous fait au moins une sieste sous un pommier,
une fois dans sa vie,
On a surment pris son temps d'observer comment étaient les choses.

Et bien, il y a d'abord un premier cycle.
Lorsqu'une pomme se décroche d'elle-mème,
elle tombe au sol. Elle pourrira si personne ne la ramasse,
et ce ne sont que quelques jours plus tard,
que cette pomme pourrie s'apparentera à de la terre,
et que cette partie de terre-pomme renourrira les racines de l'arbre.
Le cycle nutritionnel subtance-terre-pomme permettra à l'arbre
de refaire apparaitre le printemps prochain, un nouveau bourgeon,
un nouveau bouquet floral, et enfin une nouvelle grappe de pommes.

Magnifique, non?

La pomme de mon arbre peut connaitre une autre destinée,
si je la cueille avant qu'elle tombe.
Elle aura une vie toute aussi courte par mon intermédiaire.
Si je mange la pomme de l'arbre, celle-ci commencera
un cycle de digestion par moi-mème, en débutant de ma bouche,
et en terminant par le saint organe anal.
J'obtiendrai bien sur à la fin de ce cycle,
un bronze fecal sur le sol, tel l'excrement-pomme.
Et c'est moi qui, de par cette partie de pomme-excrement
renourirai le sol de l'arbre, et ses racines, et ainsi de suite
comme pour le premier exemple, jusqu'à la nouvelle pomme sur branche.

Surprenant, non?

Et bien je pense que si la vie est ainsi faite,
elle s'étend ainsi à l'infini.
Je pense que l'univers parsème les àmes,
qui viennent se réaliser et se concrétiser
sur une planète, le temps d'une courte vie terrestre,
par un début et une fin.
Je pense que chaque ètres meurent,
et chaque esprit de ces derniers repart
sur le chemin du grand arbre-univers
pour connaitre un nouveau cycle.

Merveilleux, non?

Et c'est encore là que je dis,
qu'il n'y a pas de temps véritablement,
car le futur ne vient que de la mémoire du passé,
le passé(les racines), le présent(le tronc), et le futur(les fruits)
sont liés en un seul et mème tout, l'arbre,
et ce depuis la plus petite et improbable chose qui soit,
la graine, le rien.
Est-ce l'arbre ou la graine qui est apparue en premier?
Seul le véritable infini de nos coeurs donne la réponse.

Le rien et le tout ne font qu'un.
L'infiniment petit et l'infiniment grand se rejoignent.
Tout est cyclique, et infiniment perpetuel.
Accomplissez votre vie jusqu'à la fin,
et recyclez-vous tranquille pour de futurs lendemains.

Encore un morceau bien fondant pour les scientifiques,
Alors certains vont me dire que c'est très poétique,
d'autres crieront que c'est utopique.
Et bien c'est en tout cas ce que je crois,
car en effet la vie est parfois dure et cruelle,
mais elle sait aussi ètre poétique et utopique.
Dans l'infini tout est possible


Merci.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par mirage le Ven 6 Sep 2013 - 0:53

très poétique okey 

------------------

"Est-ce l'arbre ou la graine qui est apparue en premier?"
j'ai toujours trouvé cette histoire d’œuf ou la poule complétement idiote, (aussi loin que je m'en souvienne)
avant l’œuf et la poule il y avait "autre chose et autre chose", avant pareil, etc....jusqu’à.... j'en sais rien pourquoi pas une seule et même chose ?
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4236
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par _InfinimentGrand le Ven 6 Sep 2013 - 1:02

Bonne réponse.
L'arbre est déjà le porteur de milliers de graines en ses fruits futurs, pour les millions d'arbres à venir dans le temps. Quand la graine et l'arbre ne font qu'un. Comme l'oeuf et la poule, ou encore l'homme et l'homme finalement.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par JO le Ven 6 Sep 2013 - 8:02

... si le grain ne meurt, disait l'homme-dieu...La reproduction sexuelle est nettement un progrès, même chez les pommiers . Chacun mélange sa graine et c'est déjà mieux que la germination célibataire de la cellule primordiale , divisible mais pas multipliable .
Mais un arbre, ça se taille, ou ça étouffe le jardin .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22647
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par gaston21 le Ven 6 Sep 2013 - 11:15

Et que dire de la pomme d' Adam ! Euh...laquelle ?
Le bronze fécal ... D'où l'expression "couler un bronze"...
De toute façon, IG, tu nais dans un trou et tu sors du même trou...Voilà qui te ramène à ta juste condition...Guère plus qu'un excrément! Que deviens-tu quand tu "crèves" ? Pire...
Chantons alléluia !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par _InfinimentGrand le Ven 6 Sep 2013 - 13:19

Ouais mais là ce n'est pas trop la réponse que j'attendais de votre part les anciens rire Est-ce la vision terne de la vieillesse, à l'aube du grand saut vers l'éTERNité?
J'aurais préféré:
"Mais biensur IG, dans un UN qui se replie ou se retourne sur lui-même, les temps du passé, du présent, et du futur ne viennent pas d'ailleurs, sinon ce ne serait pas le grand tout en un. Et comme rien ne se perd, tout se transforme, ta belle poésie a au moins le mérite de tenir debout!"

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par Quantix le Sam 7 Sep 2013 - 0:50

Effectivement très poétique ;p

cela me fait pensé au principe de Fractalité, des poupées russes, des univers imbriqués.

Et il est vrai que d'un plan à l'autre on peut retrouver plus ou moins les mêmes structures, Notamment celle de la spiral ou le nombre d'or ou ici l'arbre.

Dans chaque plan si on zoom sur une des briques le constituant on trouve alors un nouveau plan tout aussi complexe, qui à son tour possède des briques qui sont d'autres plans tout aussi complexe etc etc

Anecdote : étant petit, j'imaginais que L'univers était fractale à l'infini et que l' univers ( je parle ici de l'ensemble des galaxies ) n’était que la plus petit brique d'un plan beaucoup plus grand.

Et je m'amusais aussi à boucler la boucle en me disant que l'univers entier n’était en faite que le plus petit constituant existant ( à cet époque j'imaginais l'atome)

ce qui donnerai un univers fractale à l'infini et qui serai imbriquer en lui même puisque le plan grand plan serai aussi le plus petit ^^ mais ce n'est qu'une vue philosophique.

Ou j'imaginais que l'univers n’était qu'une cellule d'un être vivant infiniment grand etc

Maintenant que je suis un peu plus grand je ne peux empêcher de penser que l'univers n'est surement qu'une brique d' un autre plan mais maintenant je me garderais bien de pouvoir définir ce nouveau plan.

Je reste aussi fasciné devant l'infiniment petit et me demande où celui ci s’arrêtera ;p
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par _InfinimentGrand le Lun 9 Sep 2013 - 0:34

Et tu avais quel âge pour penser déjà tout ca? segrattelementon 

Euh je me permets...

...Si tu imagines l'espace le plus grand vers l'infiniment grand; Un espace où la matière ne parait tellement plus, que cet espace semble vide et obscur,

si tu définis cet espace comme une sphère, (parce-qu'il faut donner à cet espace une forme spacio-temporellement régulière, pour supposer proprement cette théorie, donc forme atomique, pour le moins constituer d'un centre et d'une strato-limite d'égale distance au centre vieux )

Si cette sphère grandit à son maximum, qu'est-ce qui peut t'empêcher de croire que cette sphère de rien puisse être l'élément le plus infiniment petit, du point de vue d'un plan encore plus grand?

Qu'est-ce qui peut t'empêcher de croire que cet élément ne constitue pas l'infime microconstitution d'un atome, par exemple?

Et repartant de l'atome, tu comprends bien que tu reconstruis les éléments de la vie à notre échelle humaine!

Il est peut-être difficile de te rendre compte qu'entre une vision vers l'infiniment grand, une boucle est théoriquement possible vers l'atome, puis de nouveau vers un cycle vers l'infiniment Grand!

C'est ce que j'appelle "faire le tour de soi-même" un peu comme quand tu retournes une chaussette dont le bout est troué. Tu retournes la chaussette infiniment de fois que tu veux. Et si tu redétends ta chaussette, elle se compose toujours de deux extrêmes, ce qui représente spacialement un début et une fin de cycle. Ainsi, grace aux mouvements infinis, les cycles sont infinis.

Découvre-toi toi-même, et tu découvriras l'univers.

Le mystère de l'infini, c'est que ce n'est pas forcement quelque chose qui s'étend infiniment loin, mais dont le tout cyclique de son UN se retourne de manière infinie.

Donc dans les deux sens, l'infiniment grand et l'infiniment petit ne font qu'un.


_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par Nuage le Lun 9 Sep 2013 - 0:47

gaston21 a écrit:De toute façon, IG, tu nais dans un trou et tu sors du même trou...Voilà qui te ramène à ta juste condition...Guère plus qu'un excrément!
Petite précision : un excrément qui nourrit, c'est de l'énergie, non ?

IG, j'aime bien quand tu t'exprimes de cette manière sourire

Est-ce-que tu es comme le Dr Jekylle et Mister Hyde, dans la façon de t'exprimer suivant les sujets ou les types (formulations) de sujets ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par _InfinimentGrand le Lun 9 Sep 2013 - 2:40

Donne de la matière à un artiste, et il te réalisera son oeuvre.

Parle-lui du monde et il te fera un scandale.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par Quantix le Lun 9 Sep 2013 - 2:42

InfinimentGrand a écrit:Et tu avais quel âge pour penser déjà tout ca? segrattelementon 

Euh je me permets...

...Si tu imagines l'espace le plus grand vers l'infiniment grand; Un espace où la matière ne parait tellement plus, que cet espace semble vide et obscur,

si tu définis cet espace comme une sphère, (parce-qu'il faut donner à cet espace une forme spacio-temporellement régulière, pour supposer proprement cette théorie, donc forme atomique, pour le moins constituer d'un centre et d'une strato-limite d'égale distance au centre vieux )

Si cette sphère grandit à son maximum, qu'est-ce qui peut t'empêcher de croire que cette sphère de rien puisse être l'élément le plus infiniment petit, du point de vue d'un plan encore plus grand?

Qu'est-ce qui peut t'empêcher de croire que cet élément ne constitue pas l'infime microconstitution d'un atome, par exemple?

Et repartant de l'atome, tu comprends bien que tu reconstruis les éléments de la vie à notre échelle humaine!

Il est peut-être difficile de te rendre compte qu'entre une vision vers l'infiniment grand, une boucle est théoriquement possible vers l'atome, puis de nouveau vers un cycle vers l'infiniment Grand!

C'est ce que j'appelle "faire le tour de soi-même" un peu comme quand tu retournes une chaussette dont le bout est troué. Tu retournes la chaussette infiniment de fois que tu veux. Et si tu redétends ta chaussette, elle se compose toujours de deux extrêmes, ce qui représente spacialement un début et une fin de cycle. Ainsi, grace aux mouvements infinis, les cycles sont infinis.

Découvre-toi toi-même, et tu découvriras l'univers.

Le mystère de l'infini, c'est que ce n'est pas forcement quelque chose qui s'étend infiniment loin, mais dont le tout cyclique de son UN se retourne de manière infinie.

Donc dans les deux sens, l'infiniment grand et l'infiniment petit ne font qu'un.

Tu as exactement et très poétiquement développer ce que je visualisait !

Moi, Ici Quantix a écrit:
Et je m'amusais aussi à boucler la boucle en me disant que l'univers entier n’était en faite que le plus petit constituant existant ( à cet époque j'imaginais l'atome)

ce qui donnerai un univers fractale à l'infini et qui serai imbriquer en lui même puisque le plan grand plan serai aussi le plus petit ^^ mais ce n'est qu'une vue philosophique.
Sinon je ne me souviens pas exactement mais c'était lors de l'adolescence il me semble; p
Mais depuis l'enfance j'adore créer des concepts sur l'infini.

En tout cas cette théorie du TOUT en UN se mort la queue tel un Serpent Cosmique ^^



avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par _InfinimentGrand le Lun 9 Sep 2013 - 15:59

Je préfère la poupée russe.
Peu importe le plan qu'on regarde,
on voit toujours qu'une poupée,
entourant ou entourée à l'infini.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par gaston21 le Lun 9 Sep 2013 - 16:20

Le serpent, il peut se la mordre. IG, toi qui est encore jeune, as-tu la souplesse du serpent ? En tout cas, avec tes raisonnements "spaciaux", tu m'as largué ! Et dans l'espace !  Car, qu'est-ce-que l'espace ? Même le grand Albert s'y est emmêlé les pinceaux! L'espace-temps, oui, mais l'espace tout seul ?
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par Quantix le Lun 9 Sep 2013 - 20:49

En parlant d' Infini,
Un des petits concepts que j'ai "inventé" étant plus jeune.

L' Infini Bonheur :

Je suis heureux !
Je suis heureux de pouvoir être heureux !
Je suis heureux de pouvoir être heureux d'être heureux !
Je suis heureux de pouvoir être heureux d'être heureux + l' Infini

Ce n'est pas juste un concept que l' on peut comprendre.
Il faut essayer de ressentir avec votre Cœur chaque étape, alors vous connaîtrez L' Infini Bonheur !
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par _InfinimentGrand le Mar 10 Sep 2013 - 0:36

Si l'espace est le tout, peut-il contenir en lui-méme l'univers?

Et dans le méme temps,
Si l'espace n'est rien, peut-il étre contenu au coeur de l'atome?

Entourant et entouré, contenant et contenu, suivant un cours à l'infini.

Les cycles de l'univers se succèdent, mais ne sont pas les mémes.

Moi, je pense que les cycles sont diffèrents, méme si on parle toujours de l'univers.

Hier j'avais 30 ans, aujourd'hui j'ai 31 ans, demain j'aurai 32 ans.
Et c'est toujours moi, mais ce moi évolue chaque année.

Des fois je demande, à quel cycle de l'univers sommes-nous? Le 16ème, le 100ème, le 3.000.000ème?

Les recherches scientifiques poussent les limites de la découverte au-delà de l'univers, et plus infiniment petit que l'atome.

Je suis persuadé qu'on trouvera un jour le pont physique entre l'infiniment grand et l'infiniment petit.

En attendant on perse les mystères de l'atome. On découvre des particules plus petites que l'atome, comme le quark, le lepton, et le boson.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par gaston21 le Mar 10 Sep 2013 - 18:49

Avant-hier, j'étais un têtard qui essayait de sortir d'une trompe ! Hier, j'avais l'âge d'IG et je pétais le feu ! Aujourd'hui, j'ai 80 ans bien sonnés et je ne pète plus grand chose... Demain matin, comme je le disais ce matin à Emmanuelle, une jeune voisine, tu me verras peut-être sous forme de léger nuage, de simple fumée, su tu lèves les yeux...Pas exaltant, IG ?
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par _InfinimentGrand le Mar 10 Sep 2013 - 21:36

Oui je sais bien Gaston, vivre sous la forme d'un nuage, ce n'est pas aussi exaltant que de vivre comme un brin d'herbe sans pouvoir se mouvoir, et attendre chaque matin la pissée du chien,
pas plus joyeux qu'un rocher rose sur la cote de Lanion,
pas plus jouissif qu'un astre en plein cosmos,
la vie est ainsi mon Gaston.

Et comment va ton épagneuil?

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par Nuage le Mar 10 Sep 2013 - 23:11

Il a pissé sur les vierges de Gaston lol! 
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par _InfinimentGrand le Mar 10 Sep 2013 - 23:52

Bien, je n'ai certainement pas de preuves de ce que j'avance avec mes poèmes d'arbre-univers, de poupées russes, ou d'infiniment grand au coeur de l'invisiblement rien...
...mais vous savez...
... quand un arbre tombe,
on en replante un autre avec ses graines.

Oú se trouve la graine de l'arbre?
La graine de trouve au coeur de l'arbre, dans les fruits!

Et qu'est-ce qu'une graine?
C'est tellement magnifique de se rendre compte que quand on plante une graine, celle-ci donnera un arbre.

Quand vous la tenez dans votre main, ce que vous regardez est un arbre sous forme de graine: Un arbre qui n'est pas encore dressé de ses quelques mètres.

Mais si la graine vient à germer dans le sol, l'arbre existera dans l'histoire.

Chaque graine que porte un arbre, est un futur arbre en mémoire qui arrive du futur. Et d'après vous selon quoi? Selon le passé d'un arbre précédent!

Les cycles des arbres sont identiques à ceux de l'univers, comme je l'ai écrit, tout comme ceux de l'homme, et d'ailleurs comme toutes les choses.

Imaginez un instant le plus grand arbre qui soit. Le genre de séquoia géant que j'aime bien.
Méme si cet arbre est le plus grand de tous les arbres, celui-ci naitra sous forme d'une petite graine.
L'arbre est donc au coeur de la graine.
Et ainsi se succèdent les cycles des arbres, lorsque l'un meurt, un autre nait.
On se souvient des arbres qui sont morts dans le passé,
on contemple celui qui pousse lentement au bord du champs,
quand d'autres arbres viendront à l'avenir, les arbres futurs des espaces-temps parallèles. C'est comme ca que j'appelle aussi le parallèlisme des cycles passés, présents, futurs.

Maintenant, imaginez encore une fois l'espace le plus grand du cosmos contenant tous ses univers,
un espace si grand que la matière des univers en est réduit à une infime quantité de particules,
on peut se demander si l'infiniment petit commence de rien, car en effet dans cet espace il n'y a plus rien, est-ce la brique constructive du rien?
d'après vous, cet espace de rien peut-il étre à l'aube de l'énergie atomique?

Nous vivons à une étape de l'univers,
mais vivons-nous plus précisement en plein cycle de l'univers?
Y-a-t-il eu d'autres cycles précedents?
Y-aura-t-il de nouveaux futurs cycles parallèles à venir?

Que penser des cycles exponentiels?
Les espaces possibles des possibilités infinies?
Y-a-t-il des espaces de couleurs? Des espaces cubiques? Des espaces blancs, des espaces fractionnels? A petits pois, à rayures, ou écossais, ahahah
Devrais-je dire prochain sujet!

Bon je vous laisse une derrière question:
Si vous avez suivis le sens poétique de mes cycles,
si vous entendez qu'un espace cosmique, tel qu'il soit, d'oú qu'il vienne, soit lui-mème le précurseur de l'infiniment petit,
est-il possible,
qu'un espace mémoire, en tant qu'espace mémoire de la vie, mémoire cosmique faisant le cycle de la vie, comprenant imagination, rèves, pensées, diversités à tous les degrès, puisse ètre lié à l'infiniment petit de notre propre mémoire?

Ce qui supposerait que notre imagination, ne vient pas uniquement d'un processus neuronal, que sais-je, mais aussi de l'espace?

Ce qui supposerait que toutes nos visions, tous nos rèves viennent de l'espace, là oú tous les possibles sont possibles dans la mèmoire des cycles parallèles.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par Quantix le Mer 11 Sep 2013 - 0:50

Si on imagine qu'une boucle est possible entre l'infiniment petit et l'infiniment grand et qu' il ne font qu' UN.

Alors notre univers entier n'est qu'un " n'infini rien de la plus petite brique de l' échelle quantique" ( on peut imaginer un atome pour simplifier la theorie )d' un autre univers.

Du coup à l’inverse tout les atomes contenue dans notre univers sont aussi des Univers.

Notre Univers contiendrais donc une infinité d' univers parallèles, puisqu'il contient une infinité d'atomes

Mais ces univers parallèle, qui sont des atomes pour notre univers, contiennent eux aussi tout les plans d' un univers classique, et aussi l'atome, ils contiennent à leur tour une infinité d'univers parallèles, etc etc etc

On obtient très vite un Grand arbre ou chaque ramification donnerait une infinité de nouvelles branches et où chaque nouvelle branche donnerait une infinité de nouvelles branches et ainsi de suite.
Un arbre à la croissance exponentielle.

On obtient alors UN Grand Univers qui serait infiniment exponentiel en nombre d'univers parallèle à cause de la boucle infiniment grand=infiniment petit.

En posant u = univers cela donnerait une fonction du genre :
u = u exp(u), mais puisque u=uexp(u) alors on à u = u exp[ u exp ( u ) ] etc etc etc

Mais ce TOUT, cet arbre à la croissance exponentielle, ça ne serait pas aussi une petite graine ? segrattelementon 

bin oui souvenez vous j'étais partie seulement vers le bas, de notre univers et de ces atomes j'avais trouver un arbre d'univers exponentielle tourner vers le bas.
et maintenant en remontant vers le haut en considérant que nous sommes l' atome d'un univers, il y a aussi d'autre atomes dans cet univers qui nous contient.
ces autres atomes du plan nous contenant sous forme d'atome ,ce sont nos univers parallèles direct, du même plan. ce sont d'autres arbres exponentielle tourné vers le bas

L' univers juste au dessus de nous, n'est qu'une foret d'arbre-univers-exponentielle parallèles!

Mais si on remonte encore d'un cran on s’aperçoit que la foret d'arbres n' était q'un arbre, et que notre plan n'est pas un arbre, mais une simple ramification, un cycle.

Bref Moi je dis, si je m'autorise à penser à des choses aussi tordues que celles-ci alors je ne m'interdit pas de penser que j'ai chopé l'info de l' univers infiniment exponentiel bouclé sur lui même dans l' infini-mémoire-exponentielle de l' univers ! ;p
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par _InfinimentGrand le Mer 11 Sep 2013 - 13:35

Biensur!
Le temps est exponnentiel, par tous les possibles infinis.
Le temps annonce l'arrivé du futur univers, de la future graine, ou du futur bébé.
Un cycle d'existance en succède un autre, avec d'autres possibilités parallèles.

Les branches d'un arbre se divisent exponnentiellement. D'après vous pourquoi j'ai appelé ce sujet l'arbre-univers? 
Les racines de l'arbre se divisent aussi exponnentiellement. 

L'arbre fait des fleurs. Mais quand il produit des fruits, et que ces derniers font le pont pour nourrir les racines, lorsque la pomme pourrit tombe au sol, pourquoi ne pas imaginer directement relier les branches aux racines.
On obtiendrait  exactement les cycles du temps passé/présent/futur en UN, dans une sorte de replit circulaire sur eux-même.



Moi je me permets de penser que l'univers fonctionne par ce mouvement perpétuel. Recyclant et recyclant le tout de son entier au centre de rien. Le rien et le tout en UN.

Si tout le sang de mon corps ne passe pas par mon coeur, alors j'ai tout faux.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par cana le Mer 11 Sep 2013 - 14:26

ben sur le coup moi je dirais que tu as tout bon !
sourire 
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 48
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par _InfinimentGrand le Mer 11 Sep 2013 - 22:46

Le sang du corps circule partout, mais c'est le coeur qui bat.

Le tronc d'un arbre est son coeur, le centre de l'arbre.

Je considère donc que le temps présent, à la seconde oú nous parlons, à chaque seconde qui passe, je considère que le présent est le coeur de l'espace-univers; L'Arbre-univers. Le présent est son coeur, qui bat en chaque seconde.
Tout se qui vit en ce moment présent est le centre de l'arbre-univers.
Ses racines représentent le passé.
Ses branches représentent le futur.
Le passé et le futur sont donc des cycles éteinds et des cycles à venir.
Ils ne sont que "mémoire" de la vie.
Ce qui est intéressant, c'est de se rendre compte que le passé et le futur ne sont pas dans le présent.
La mémoire n'a pas et n'est pas de la matière tangible, en tant que telle.
Ce n'est sans doute que de l'espace; Du vide ou du rien. Mais considèrant bien les choses, c'est le grand TOUT.
L'espace est le tout-passé et le tout-futur.

Mais alors oú se trouve le présent? Le coeur? Le centre?
En effet, le centre se trouve bien au coeur présent de l'espace-univers:
Lá où tous les cycles passés et futurs convergent et fusionnent, en un point, en un seul point qui ne représente rien, le grand RIEN qui s'oppose au TOUT.

Et c'est assez étrange d'observer que le TOUT est de l'espace purement intangible, et que le RIEN est notre matière cosmique tangible.



Le présent serait le rien,
Le passé et le futur seraient le tout.
Le rien serait matière tangible,
le tout serait immatière intangible

La réalité que nous connaissons n'est peut-ètre rien,
car les choses se construisent et se détruisent en nous retournant.

Quand de l'autre coté du miroir,
l'irréalité que nous ne connaissons pas représente sans doute tout,
car les choses restent à jamais dans le temps.

Est-ce là-bas que nous devons aller quand nous mourrons?
Est-ce là-bas que nous nous réincarnons?
Est-ce bien grace aux cycles de réincarnations que la vie continue?

La pomme ne devient-elle pas matière organique pour redevenir une pomme?
Si vous ne savez plus, revenez au début!

Mais si la vie est ainsi, à quoi bon croire que tout se termine?

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par _InfinimentGrand le Mer 11 Sep 2013 - 23:19

Je concluerai par ceci:

Le présent n'est rien, rien n'existe, et tout se transforme.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre-univers

Message par gaston21 le Jeu 12 Sep 2013 - 17:23

IG, mon épagneul est un chien savant! Je l'ai équipé de lunettes spéciales ordinateur! Il lit sur l'écran en même temps que moi. Enthousiasmé par tes envolées mystiques, il en a pissé d'émotion sur ma jambe gauche! Nuage, mes vierges étaient au repos! Elles récupéraient!

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.123ideecadeau.fr/590-1295-thickbox/lunettes-pour-chien-doggles.jpg&imgrefurl=http://www.123ideecadeau.fr/cadeau-insolite/590-lunettes-pour-chien-doggles.html&h=600&w=600&sz=43&tbnid=RUltAHm7vgru-M:&tbnh=90&tbnw=90&prev=/search%3Fq%3Dchien%2Blunettes%2Bimage%26tbm%3Disch%26tbo%3Du&zoom=1&q=chien+lunettes+image&usg=__R3prlToXqdryz9O_-uDdrLELfTQ=&docid=wEW8Kkpaqj6dCM&sa=X&ei=EdoxUtmVB-Ob0QXUnoGICg&ved=0CFMQ9QEwCg&dur=6893
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum