Quel est le point commun entre ....

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Ven 20 Sep 2013 - 10:18

Bean, là pour le thread, je ne sais pas ce qu'il faut chercher, où ce qu'il faut regarder.
Je ne comprends pas si c'est les basses toute seule indépendament du reste, ou s'il faut regarder l'évolution des basses avec le reste ou une partie du reste.

Mais de toute façon comme je n'ai pas encore compris si les couleurs sur l'ancélogramme, c'était des instruments différents, ou si c'était des tonalités différentes ..... c'est pour moi encore un grand caffouilli dans lequel je nage à grandes brasses.

L'idéal, c'est vrai qu'il faudrait extracter en bande son-image, uniquement ce qui nous intéresse.
Et aussi expliquer la-dessus où son les temps, et toutes ces choses qui constituent le décors que l'on doit observer.

Parce-que je vois bien que moi comme Mirage, et Ladysan, c'est comme une langue chinoise pour nous. Et en plus on est dure de la feuille.

Edit : J'ai ma première explication de Bean ! (le post juste avant mon dernier précédent) cheers 


Dernière édition par Nuage le Ven 20 Sep 2013 - 10:23, édité 1 fois
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Bean le Ven 20 Sep 2013 - 10:19

Nuage a écrit:
Ca te tente pas ?
Non, juste une passion.sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5966
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Bean le Ven 20 Sep 2013 - 10:22

Nuage a écrit:Bean, là pour le thread, je ne sais pas ce qu'il faut chercher, où ce qu'il faut regarder.
Je ne comprends pas si c'est les basses toute seule indépendament du reste, ou s'il faut regarder l'évolution des basses avec le reste ou une partie du reste.
Contente-toi des basses en violet sur les deux derniers exemples pour le moment, le reste viendra plus tard. Tu as déjà vu le rythme, il te faut trouver un schéma général simple mais plus large dans la durée. sourire

Note: pour le rythme du dernier exemple, c'est longue / longue = 2 temps + 2 temps = 4 temps. Et ça se compte 1 (2) 3 (4).


Dernière édition par Bean le Ven 20 Sep 2013 - 10:26, édité 1 fois
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5966
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Ven 20 Sep 2013 - 10:26

Le rytme, c'est ce que tu appelles le 3 temps ? ou c'est la vitesse du 3 temps ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Bean le Ven 20 Sep 2013 - 10:28

Nuage a écrit:Le rytme, c'est ce que tu appelles le 3 temps ? ou c'est la vitesse du 3 temps ?
Le rythme est à 3 temps (sauf le dernier qui est à 4 temps) la vitesse se nomme le tempo qui peut être très lent, lent, modéré, rapide, très rapide. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5966
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Ven 20 Sep 2013 - 10:46

Bean a écrit:
Nuage a écrit:Ha et aussi j'ai oublié,  les basses ça fait : un note court / une note longue / une court / une longue / ... .......

Le système A - B / A - B / A - B / ...... dont j'avais parlé.
Ce sont les trois temps dont on a déjà parlé: une note courte +une note longue, la note longue dure 2 fois plus de temps que la note courte, au total, ça fais donc 1 temps +2 temps = 3 temps puis cela se répète jusqu’à la fin. il y a parfois une seule note qui dure les 3 temps ou des notes plus brèves et parfois des silences mais le rythme reste à 3 temps.

Si je prends un autre exemple de rythme à 3 temps: la valse, cela fait POM / pom / pom / POM / pom / pom, etc ... et donc 1, 2, 3, 1, 2, 3, avec un appui sur le premier temps. C'est donc un rythme différent de celui ci qui fait court / long .... sourire
Bean a écrit:
Nuage a écrit:Le rytme, c'est ce que tu appelles le 3 temps ? ou c'est la vitesse du 3 temps ?
Le rythme est à 3 temps (sauf le dernier qui est à 4 temps) la vitesse se nomme le tempo qui peut être très lent, lent, modéré, rapide, très rapide. sourire
Et quand on appuie sur un temps plus qu'un autre, ça s'appelle  comment l'ensemble ? Le rythme ?
Le rythme, ce n'est pas le nombre de temps ?

Les pauses, elles sont aussi comptées comme un temps alors ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Bean le Ven 20 Sep 2013 - 11:01

Nuage a écrit:
Et quand on appuie sur un temps plus qu'un autre, ça s'appelle  comment l'ensemble ? Le rythme ?
Le rythme, ce n'est pas le nombre de temps ?

Les pauses, elles sont aussi comptées comme un temps alors ?
Tout est compté, le temps, c'est comme une horloge, il passe ...

L'appui périodique du premier temps détermine la pulsation, comme les battements du cœur. Et quand le premier temps n'est pas appuyé, on parle de syncope ou de contre-temps. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5966
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Ven 20 Sep 2013 - 11:06

Et on peut appuyer sur le deuxième temps par exemple ? ou juste sur le troisième ?
Ce sont des pulsations aussi ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Bean le Ven 20 Sep 2013 - 11:24

Nuage a écrit:Et on peut appuyer sur le deuxième temps par exemple ? ou juste sur le troisième ?
Ce sont des pulsations aussi ?
Oui, mais dans ce cas on parle de rythmes syncopés ou chaloupés car en général, c'est le premier temps qui est appuyé. Dans notre cas, c'est le temps le plus long qui est appuyé et c'est précisément le premier(*) qui se prolonge sur le deuxième, le troisième est un temps moins appuyé, on dit que le premier temps est le temps fort, et le deuxième et le troisième temps des temps faibles. sourire

(*) Attention, ce n'est pas la première note que l'on entend car les morceaux débutent sur le 3ième temps. il faut donc penser: court (3) / appui long (1,2) / court (3) / etc ...
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5966
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Ven 20 Sep 2013 - 11:37

Ca y est j'ai regardé l'ancélogramme des basses.
Et maintenant que j'ai eu tout plein d'explications identifiées de Bean, je peux mieux décrire ce que je vois.

Alors les basses, la courbe en vagues, elle monte plus rapidement qu'elle ne ne descend.
En général, quand ça monte, les notes sont les une au-dessus des autres sur la gamme (il me semble que ce sont bien des notes), ce qui veut dire que c'est progressif en montée note après note.
Alors que quand ça descend, y'a une note qui descend, une qui remonte, et ensuite ça saute un palier à la descente pour retomber en dessous de l'avant dernière qui était plus basse que la dernière, et même fur et à mesure de la descente ça saute plusieurs paliers, de sorte que la descente et un peu comme une dégringolade progressive (avec quand même ses inter-notes entre qui remonte pour mieux redégringoler.

C'est très régulier.
On retrouve quand même régulièrement à la montée par moment une note au milieu qui vas descendre pour remonter, mais c'est juste avant d'arriver au sommet.

Et puis aussi il y a les parties exceptions au milieu du morceau, où la ça va monter et redescendre sur un schéma identique pour les deux  (montée - descente : avec une note un contre direction à chaque pallier), mais par contre la différence supplémentaire avec le reste du morceau, c'est que ce sont des notes beaucoup plus courtes et très rapides (montée- descente) et qu'en générale elles sont très collée en montées et descentes, et que les sauts de paliers intermédiaires se font à la fin d'un ensemble montée-descente.


Dernière édition par Nuage le Ven 20 Sep 2013 - 11:44, édité 1 fois
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Bean le Ven 20 Sep 2013 - 11:42

Tu es encore trop dans le détail, ne vois-tu rien de plus global? sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5966
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Ven 20 Sep 2013 - 11:46

Et bien le globale pour moi c'est la montée plus rapide que la descente, et les paliers en escaliers à contre-marches.

S'il faut que je regarde la courbe générale de l'ancélogramme des basses, faut me la mettre tout d'une ligne sur une seule page.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Ven 20 Sep 2013 - 11:51

Bon j'y retourne pour regarder. Mais je ferais ça plus tard, car j'ai un rendez-vous cet aprem et là j'en suis au petit déjeuner et je ne suis pas encore lavée. sourire 

Merci Bean. sourire
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Ven 20 Sep 2013 - 12:05

Bean, j'ai regardé la deuxième vidéo, puisqu'on voit mieux une vision d'ensemble sur la deuxième vidéo.
Ben la courbe des basses, elle est identique du début jusqu'à la fin (enfin sauf les notes finales).
C'est du copier-coller les vagues entre elles. C'est ça qu'il faut regarder ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Bean le Ven 20 Sep 2013 - 22:06

Nuage a écrit:Bean, j'ai regardé la deuxième vidéo, puisqu'on voit mieux une vision d'ensemble sur la deuxième vidéo.
Ben la courbe des basses, elle est identique du début jusqu'à la fin (enfin sauf les notes finales).
C'est du copier-coller les vagues entre elles. C'est ça qu'il faut regarder ?
Autrement dit, c'est répétitif, c'est ce que tu veux dire? sourire 
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5966
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Ven 20 Sep 2013 - 22:14

Ben oui c'est ce que je veux dire, c'est d'ailleurs ce que j'avais déjà dis non ?
C'est exactement les même vagues tout du long, exactement pareil, en montant en descendant, tout pareil sur le deuxième morceaux, du copier coller quoi. Du papier calque.

Bon en même temps moi je croyais que pour les basses c'était normale ; mais en y réfléchissant bien, et bien non les basses elles auraient pu varier si ce qu'il y a plus haut changeait, mais là non.
Donc du coup en ne variant pas malgré que le reste varie, cela donne ce côté lancinant entre autre.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Bean le Ven 20 Sep 2013 - 22:49

Nuage a écrit:
Donc du coup en ne variant pas malgré que le reste varie, cela donne ce côté lancinant entre autre.
La, tu as mis le doigt dessus, le coté lancinant est exprimé par la répétition d'un même thème par les basses. Cela se nomme basso ostinato (basse obstinée) comme par exemple le Boléro de Ravel:



On avance ... maintenant, tu peux écouter les autres morceaux avec cette impression en tête sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5966
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Ven 20 Sep 2013 - 23:59

Sans avoir re-écouté les autres morceaux (parce-qu'il est tard et que je veux le faire tranquillement), je peux déjà dire (qu'il me semble), que pour tous (à plus ou moins des échelles différentes), la mélodie (est-ce-que je peux dire mélodie ?) des autres instruments, joue par moments au sein du morceau, au trompe l'oeil avec les basses.
C'est à dire que la (/les) mélodie(s) des autres instruments, descends rejoindre les basses pour se mélanger à celles-ci, et même passent au-dessous des basses, ce qui dont une impression, que ces dernières ont varié, tout comme la mélodie des autres instruments, ce qui n'est pas le cas pour les basses en faite (puisque c'est régulier et répétitif tout du long)..

De plus il me semble toujours (d'après mes souvenirs de ressentis dans ce cafarnahum de compréhension au sein des morceaux), que les basses, tout du long d'un morceau, elles varient en volume (donc en appuie), et que celle-ci passent du coup par moment en premier plan, ou accompagnent tout en se mélangeant, le reste de la mélodie.

Ce qui du coup augmente doublement cet effet que la mélodie (les instruments du haut), et les basses du bas, se rejoignent dans une danse en relief qui n'est pas collée en bas.
(Schématiquement je le vois très bien, mais je ne sais pas comment retranscrire).
Vous prenez vos mains séparées devant vous, paumes ouvertes face à votre regard. Vous écartez les doigts, et vous faites passer vos doigts de la main droites entre les doigts de votre main gauche. Et vous regardez le V ou le X en relief que font vos doigts.
Bon ce n'est pas exactement ça, mais y'a de l'idée, et faut juste imager que c'est différent et que ça danse en mélangé avec le mouvement et plein de variations de la mélodie du haut (celle des autres instruments).

Mais bon, demain j'irais écouter les autres morceaux en gardant à l'esprit la régularité des basses, comme me l'a conseillé Bean. sourire
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Bean le Sam 21 Sep 2013 - 0:16

Nuage a écrit:
Mais bon, demain j'irais écouter les autres morceaux en gardant à l'esprit la régularité des basses, comme me l'a conseillé Bean. sourire
Ce qui est acquis, c'est que les basses jouent un rôle important, reste à trouver lequel et comment.
Mais demain est (déjà) un autre jour. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5966
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Dim 22 Sep 2013 - 10:45

J'suis sur un truc, mais je n'ai pas fini d'écouter tous les morceaux.
En plus le n° 5 me pose problème (celui-là j'aimerais bien le dégager comme une quille).
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Bean le Dim 22 Sep 2013 - 11:07

Il faut passer l'introduction et écouter à partir de la 54ème seconde. Les basses sont parfois moins audibles en effet, en voici une autre interprétation:



sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5966
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Dim 22 Sep 2013 - 12:12

Je n'ai pas tout à fait fini d'écouter les morceaux, on y viens on y viens .....

Mais c'est pas grave j'ai pris une deuxième piste en cours de route (qui n'est pas sans rapport avec la première pour l'effet générale), et pour l'instant de mon côté c'est bingo !

Bon je sais bien, qu'à chaque fois c'est la ramasse, mais bon, moi je m'en fout c'est un bingo pour moi sourire 

A tout à l'heure ....
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Dim 22 Sep 2013 - 12:24

Salopiot ! La deuxième vidéo avec l'ancélogramme, vient d'anéantir ma première piste jumelée à ma deuxième.

Il compte ou pas ce morceau ? Parce-que tu as dis que pour celui-là c'était uniquement pour la première étape des basses.
Ce qui pourrait dire que pour la suite, il ne faut pas le prendre en compte ce morceau ..... sourire 
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Dim 22 Sep 2013 - 13:16

Bon alors voici ma première piste :

- Les morceaux (en dehors du cinquième qui est là comme un chien au milieu d'un jeu de quille, pour le début), commencent avec les basses en solo, et ce avec son air répétitif copier-coller, histoire de mettre en place les bases du morceaux on pourrait dire.

Ensuite les basses, tout en étant toujours là, laissent la place aux autre instruments ou mélodies ; d'abord l'une, puis l'autre, chacun son tour (vu qu'il y a plusieurs instruments).

Ensuite tout ce petit monde jouent ensemble avec ses variantes (sauf pour les basses puisque c'est régulier).

Mais à la fin des morceaux, ou lors de la dernière partie d'un morceau, il y a quelque chose qui se passe avec les basses, celles-ci ne prennent plus leur route toute tracée en solo, mais changent leur trajectoire et se mêlent avec les autres instruments en naviguant à présent vraiment ensemble, pour ensuite se terminer ensemble en beauté sur la même lignée.

Alors qu'avant, c'était comme si en jouant ensemble, le haut et le bas étaient séparés l'un de l'autre (plutôt indépendant. Les différents instrument du haut par contre eux ils n'évoluaient pas indépendamment de leur collègues, même si chacun peut avoir sa propre danse).

L'effet générale que cela donne, pour moi, c'est que c'est comme si quelque chose c'était passé, et qu'une nouvelle possibilité et direction se faisaient présence. Ce qu'il y a en bas et ce qu'il y a en haut, peuvent se rejoindre.



Voici ma deuxième piste pris en cours de route en parallèle :

Tous les morceaux, je crois, et on le voit bien dans la première vidéo avec ancélogramme), les basses, contiennent (du verbe se contenir) les autres instruments.
Ce qui veut dire qu'aucune note des instruments du haut ne passent en dessous de la courbe des basses au même moment que la note des basses qui est en cours.
C'est à dire que la courbe des basses contient les courbes du haut et rien ne passent en-dessous.
Le plus proche du frôlement des courbes haut - bas, c'est une note du haut un moment donné qui est à la même hauteur qu'une note de la courbe du bas, au court de la vague de cette dernière, mais jamais simultanément, mais juxtaposée.

Et là où ça rejoint ma première piste (sauf pour la vidéo à 4 temps), c'est qu'à la fin des morceaux (ou dans la dernière partie, comme pour la vidéo du premier ancélogramme), et bien cela change. Les instruments du haut passent en dessous de la courbe des basses dans le danse.
Les basses ne contiennent (freinent) plus les instruments du haut vers la descente.
Et en prime, en revenant à ma première piste, ces basses, elles-même finissent par ne plus suivre leur courbe régulière.
Un changement radicale vient de s'opérer, contre toute attente, mais ce par de faibles pulsations, qui ensuite se rejoignent tous dans la même direction .
Un jour nouveau apparait, où nous pourrons avancer ensemble, sans être séparé, ou sans être dans ce refrain lancinant et immuable.



Allez Bean, sois sympa, dit que c'est la bonne .... (parce-que je ne pourrais pas compter les vagues du haut, avec à quel moment la note de la courbe du haut raisonne avec la note de la courbe du bas).


Dernière édition par Nuage le Dim 22 Sep 2013 - 13:40, édité 2 fois (Raison : Rectification d'une partie de texte qui s'était déplacée tout seul hi hi hi ! + grammaires)
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le point commun entre ....

Message par Nuage le Dim 22 Sep 2013 - 13:22

J'ai une merde dans ma rédaction, y'a un passage au début qui n'est pas à sa place, je cherche où il va, ou est le truc qui s'est déplacé, quel est ce truc .....
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum