Etre en compagnie ou seul

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par M'enfin le Lun 25 Nov 2013 - 19:33

hs il y a déjà un sujet sur la misogynie:
justify]
mirage a écrit:Les hommes tuent plus de femmes que le contraire. Et ? Il y a des hommes qui sont misogynes, mais plus que de femmes qui ont de l'aversion envers les hommes? Alors là, rien n'est moins sûr. Misogyne est un terme fort....qu'une part soit plus ou moins présente en chacun de nous pourquoi pas. Mais de là à en faire un facteur déterminant, je trouve que c'est démesuré.
Si tu consulte mon lien vers Wiki, tu y trouvera ceci à la rubrique "Langage":
Wiki a écrit:La misogynie peut passer inaperçue à la conscience lorsqu'elle est portée par le langage. Dans la langue française, par exemple, on peut remarquer que le mot « homme » peut être porteur d'ambiguïté car il est plurivoque étant donné qu'il désigne à la fois l'individu de sexe masculin et le genre humain, où le mot homme est synonyme de « les hommes » dans leur ensemble et désigne l'humanité entière, hommes et femmes.

Dans la langue française les genres ne sont pas masculin ou féminin mais « genre non marqué » et « genre marqué féminin ». Ainsi, un groupe d'étudiants est composé d'hommes, de femmes ou d'un ensemble des deux tandis qu'un groupe d'étudiantes est exclusivement composé de femmes. L'accord des groupes de mots mixte (ex : un étudiant et une étudiante) se fait en utilisant le genre non marqué.

Par confusion, cette règle est parfois abrégée en « le masculin l'emporte sur le féminin », alors qu'il serait correct de dire : seul les groupes exclusivement féminin sont féminins, les autres utilisent le genre non marqué
Ce genre de constatation en dis gros sur la manière masculine de considérer les femmes depuis toujours et, entre autre, cela n'a rien à voir avec la manière féminine de considérer les hommes.[/justify]


Dernière édition par M'enfin le Lun 25 Nov 2013 - 19:38, édité 2 fois
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Ladysan le Lun 25 Nov 2013 - 19:35

Jipé a écrit:
Ladysan a écrit:
JO a écrit:l'amour possessif, c'est l'amour de soi . Je parlais de l'amour, chacun pour l'autre .
 
C'est ce que j'avais compris aussi Jo, et je suis d'accord avec ça. sourire
Je ne dirais pas exactement cela...Amour possessif est un manque d'assurance de soi, un manque d'estime de soi et une peur maladive de perdre ceux à qui on pense être amoureux de soi.
C'est bien plus complexe que ce que l'on pense cet amour maladif, il est souvent fait d'idéalisation et si une personne idéalisée est "amoureuse" de soi, on croit atteindre une forme de sérénité, ce qui est faux dans les faits!
On tue parce que personne d'autre ne peut être aimée par la personne idéalisée, elle ne pourra aimer que soi !
"je l'ai tué parce que je l'aimais trop"...est une phrase terrible très souvent entendue dans les tribunaux.
 
 
Jipé, relis la phrase de Jo, tu ne l'a peut-être pas bien comprise, moi du moins je l'ai comprise ainsi :
elle dit que l'amour possessif c'est l'amour de soi, mais elle ajoute "qu'elle parlait" de l'amour que chacun à pour l'autre"
Comme sa phrase pouvait sembler ambiguë, je tenais à lui dire je j'avais compris ce qu'elle voulait dire.
Quant à l'amour possessif, je suis d'accord avec ce que tu en pense. C'est d'ailleurs ce que j'essayais d'expliquer plus haut.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Ladysan le Lun 25 Nov 2013 - 19:52

M'enfin a écrit:
Ladysan a écrit:Mon mari et moi, n'avons jamais eu de secrets, il me connait comme personne ne me connaitra jamais.
Il connait tes comportements vis à vis de lui, et toi tu connais les sien vis à vis de toi, mais face à quelqu'un d'autre, tout serait à recommencer. Nous ne connaissons de nous que ce que nous développons face aux autres.
 
 
Exactement Jipé, mais cette complicité, cette amitié amoureuse suffit amplement a un vieux couple pour vivre ensemble être heureux et vieillir ensemble. Se quitter ou refaire sa vie avec un autre parce que la magie des débuts a disparu, c'est aussi aller chercher des emmerdes dont on pourrait se passer, car une séparation, et je sais de quoi je parle, ça fait aussi des dégâts collatéraux, et pas des moindres.
Quand plus rien ne va dans un couple, il ne faut pas attendre une dizaine d'années avant de se séparer. Ceux qui peuvent se le permettre, doivent le faire le plus rapidement possible, et pas attendre que les carottes soient cuites.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par mirage le Lun 25 Nov 2013 - 19:59

hs il y a déjà un sujet sur la misogynie:

M'enfin a écrit:
mirage a écrit:Les hommes tuent plus de femmes que le contraire. Et ? Il y a des hommes qui sont misogynes, mais plus que de femmes qui ont de l'aversion envers les hommes? Alors là, rien n'est moins sûr. Misogyne est un terme fort....qu'une part soit plus ou moins présente en chacun de nous pourquoi pas. Mais de là à en faire un facteur déterminant, je trouve que c'est démesuré.
Si tu consulte mon lien vers Wiki, tu y trouvera ceci à la rubrique "Langage":
Wiki a écrit:La misogynie peut passer inaperçue à la conscience lorsqu'elle est portée par le langage. Dans la langue française, par exemple, on peut remarquer que le mot « homme » peut être porteur d'ambiguïté car il est plurivoque étant donné qu'il désigne à la fois l'individu de sexe masculin et le genre humain, où le mot homme est synonyme de « les hommes » dans leur ensemble et désigne l'humanité entière, hommes et femmes.

Dans la langue française les genres ne sont pas masculin ou féminin mais « genre non marqué » et « genre marqué féminin ». Ainsi, un groupe d'étudiants est composé d'hommes, de femmes ou d'un ensemble des deux tandis qu'un groupe d'étudiantes est exclusivement composé de femmes. L'accord des groupes de mots mixte (ex : un étudiant et une étudiante) se fait en utilisant le genre non marqué.

Par confusion, cette règle est parfois abrégée en « le masculin l'emporte sur le féminin », alors qu'il serait correct de dire : seul les groupes exclusivement féminin sont féminins, les autres utilisent le genre non marqué
Ce genre de constatation en dis gros sur la manière masculine de considérer les femmes depuis toujours et, entre autre, cela n'a rien à voir avec la manière féminine de considérer les hommes.
Pourquoi; les femmes considèrent les hommes comment ?
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4138
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par M'enfin le Lun 25 Nov 2013 - 20:02

Ladysan a écrit:Exactement Jipé,
 C'est drôle, ces temps-ci, les gens me prennent pour d'autres. Pauvre JP, meilleure chance la prochaine fois!  
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par M'enfin le Lun 25 Nov 2013 - 20:16

Mirage a écrit:Pourquoi; les femmes considèrent les hommes comment ?
Contrairement aux hommes qui disent ne pas comprendre les femmes, les femmes disent qu'elles nous comprennent. Mais elles disent aussi qu'elles nous trouvent en général grossiers ou inintelligents, alors que la blague sur la sottise des blondes en dit long sur ce que les hommes pensent de l'intelligence des femmes en général. Se trouver réciproquement grossier et sot servirait-il à mieux s'entendre pour faire des cochonneries?  


Dernière édition par M'enfin le Lun 25 Nov 2013 - 20:32, édité 1 fois
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Ladysan le Lun 25 Nov 2013 - 20:21

Bulle a écrit:Le souffle de l'âme se nomme la vie (anima) ; l'amour comme fragrance de l'âme l'esprit, pour ceux qui en sont pourvu. Il y a des personnes incapables d'aimer, non pas qu'ils refusent mais qui n'en n'ont pas (ou plus) la capacité.
En parlant de capacité...
Certains confondent aussi l'amour avec attraction sexuelle. On peut avoir quelqu'un dans la peau, sans avoir  la capacité de l'aimer autrement ou, au contraire, aimer son ou sa partenaire sans éprouver d'attraction sexuelle, ou très peu.
Une de mes ex-copines a quitté 2 fois son mari pour vivre deux aventures sexuelles différentes.
Ici, c'était la femme qui était la plus demandeuse. Je ne sais pas ce qu'il s'est passée ensuite, mais c'est aujourd'hui un couple qui semble encore très amoureux après 30 ans de mariage.
Sauf que la femme continue à dire, même en présence de son mari, que le jour ou il ne pourra plus la satisfaire, elle le quittera. Certains prennent ça pour de l'humour, mais moi je sais de quoi elle est capable.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Ladysan le Lun 25 Nov 2013 - 20:28

M'enfin a écrit:
Ladysan a écrit:Exactement Jipé,
 C'est drôle, ces temps-ci, les gens me prennent pour d'autres. Pauvre JP, meilleure chance la prochaine fois!  
 
Je me suis trompée ? Bah, chacun se reconnaitra...sourire
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par M'enfin le Lun 25 Nov 2013 - 20:38

C'est déjà corrigé! Quel diligence quand même! La classe! okey 
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Nuage le Lun 25 Nov 2013 - 20:47

Ladysan, tu as oublié par contre de corriger le prénom dans ton texte (au tout début de celui-ci).

Edit : Ho mais ce n'est pas toi qui a corrigé l'auteur du citer ? Il n'y a pas de trace d'édition.


Dernière édition par Nuage le Lun 25 Nov 2013 - 20:51, édité 1 fois
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par tango le Lun 25 Nov 2013 - 20:50

Vaut-il mieux être en compagnie pour dire des sottises, ou seul pour ne rien dire ?
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Nuage le Lun 25 Nov 2013 - 20:54

Ladysan, tout de même avec ton mari, vous ne vous connaissez chacun très bien uniquement l'un par rapport à l'autre ?

Il n'y a pas des choses dont tu sais comment ton mari fonctionne ou réagit en dehors de avec / par rapport à toi, et vis versa ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par mirage le Lun 25 Nov 2013 - 21:45

M'enfin a écrit:
Mirage a écrit:Pourquoi; les femmes considèrent les hommes comment ?
Contrairement aux hommes qui disent ne pas comprendre les femmes, les femmes disent qu'elles nous comprennent. Mais elles disent aussi qu'elles nous trouvent en général grossiers ou inintelligents, alors que la blague sur la sottise des blondes en dit long sur ce que les hommes pensent de l'intelligence des femmes en général. Se trouver réciproquement grossier et sot servirait-il à mieux s'entendre pour faire des cochonneries?  
donc il faudrait faire des efforts ?
parce que partir de la misogynie pour arriver en couple, je te raconte pas l'histoire ! rire
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4138
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Ladysan le Lun 25 Nov 2013 - 21:48

Nuage a écrit:Ladysan, tu as oublié par contre de corriger le prénom dans ton texte (au tout début de celui-ci).

Edit : Ho mais ce n'est pas toi qui a corrigé l'auteur du citer ? Il n'y a pas de trace d'édition.
La vérité si je mens...lol! 
En réalité ma belle, j'ai été obligée de bâcler mon dernier message et tout et tout, sans avoir "daigné" vérifier de quoi M'enfin voulait parler.lol! 
J'ai dû m'absenter c'est tout.  
Ladysan, tout de même avec ton mari, vous ne vous connaissez chacun très bien uniquement l'un par rapport à l'autre ?
 
Il n'y a pas des choses dont tu sais comment ton mari fonctionne ou réagit en dehors de avec / par rapport à toi, et vis versa ?
Désolée, mais je ne comprends pas bien ta question, du moins je n'en suis pas sure. Je crois comprendre que tu veux savoir si en dehors de notre couple nous réagissons comme nous le faisons l'un envers l'autre ? Si par exemple, mon mari me parle de quelqu'un, je n'ai pas besoin de lui demander ce qu'il a répondu. Mais peux-tu reformuler ta question s'il te plait ?
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par mirage le Lun 25 Nov 2013 - 21:48

tango a écrit:Vaut-il mieux être en compagnie pour dire des sottises, ou seul pour ne rien dire ?
les deux sont lassants, mais inséparables rire 
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4138
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Ladysan le Lun 25 Nov 2013 - 21:58

hs il y a déjà un sujet sur la misogynie:

mirage a écrit:
M'enfin a écrit:
Mirage a écrit:Pourquoi; les femmes considèrent les hommes comment ?
Contrairement aux hommes qui disent ne pas comprendre les femmes, les femmes disent qu'elles nous comprennent. Mais elles disent aussi qu'elles nous trouvent en général grossiers ou inintelligents, alors que la blague sur la sottise des blondes en dit long sur ce que les hommes pensent de l'intelligence des femmes en général. Se trouver réciproquement grossier et sot servirait-il à mieux s'entendre pour faire des cochonneries?  
donc il faudrait faire des efforts ?
parce que partir de la misogynie pour arriver en couple, je te raconte pas l'histoire ! rire
 
En effet Mirage, la misogynie c'est bien plus complexe que cela, cela n'a rien à voir non plus avec les incompréhensions qui peuvent surgir chez un couple. En vérité, très peu d'hommes ou de femmes sont véritablement misogynes. Mais je crois que ce n'est pas le sujet, et il y a encore des choses que j'aimerais apprendre et comparer mes sources avant de pouvoir en parler.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par mirage le Lun 25 Nov 2013 - 22:04

hs il y a déjà un sujet sur la misogynie:
je partais sur cette base proposée par M'enfin:
wiki a écrit:La misogynie peut passer inaperçue à la conscience lorsqu'elle est portée par le langage. Dans la langue française, par exemple, on peut remarquer que le mot « homme » peut être porteur d'ambiguïté car il est plurivoque étant donné qu'il désigne à la fois l'individu de sexe masculin et le genre humain, où le mot homme est synonyme de « les hommes » dans leur ensemble et désigne l'humanité entière, hommes et femmes.

Dans la langue française les genres ne sont pas masculin ou féminin mais « genre non marqué » et « genre marqué féminin ». Ainsi, un groupe d'étudiants est composé d'hommes, de femmes ou d'un ensemble des deux tandis qu'un groupe d'étudiantes est exclusivement composé de femmes. L'accord des groupes de mots mixte (ex : un étudiant et une étudiante) se fait en utilisant le genre non marqué.

Par confusion, cette règle est parfois abrégée en « le masculin l'emporte sur le féminin », alors qu'il serait correct de dire : seul les groupes exclusivement féminin sont féminins, les autres utilisent le genre non marqué
tout en étant conscient que le terme misogyne est plus particulièrement utilisé pour décrire une aversion manifeste envers les femmes, et pas un simple constat de déséquilibre de rapports.

M'enfin le sait très bien et a évité le "piége" rire
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4138
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Nuage le Lun 25 Nov 2013 - 22:19

Ladysan, tu disais que tu n'avais pas de secret pour ton mari et que celui-ci te connaissait comme personne.

Et M'enfin te répondait que ceci était valable parce-qu'il connaissait tes comportements vis à vis de lui, et toi tu connaissais les siens vis à vis de toi, mais que face à quelqu'un d'autre, tout serait à recommencer.

Ce que tu as approuvé.

Mais c'est le début de la phrase de M'enfin avec la fin de cette même phrase, et en réponse avec ce que tu disais, que je trouve qui ne va pas.
Car toi tu parlais que ton mari te connaissait comme personne, et je suppose que cela n'englobe pas uniquement les réactions que tu peux avoir avec lui, mais également ton fonctionnement en dehors de ton mari (suivants des situations, ta façon de fonctionner en générale suivant les thèmes, ...).

Et même en enlevant le facteur que ton mari soit dans ta vie, je suppose qu'il y a des choses qui font partie de toi et qui resteront là même si ton mari ne partageait pas ta vie.

Bien que je reconnais que lorsque une structure si intime de la vie quotidienne disparait, cela peut également changer beaucoup de choses dans notre façon d'appréhender, de réagir, face à des situations.

Mais il n'empêche, que tu garderais quand même beaucoup de choses qui font partie de toi et de ta façon d'être ou de faire, non ?
De la même manière que ton mari pourrait savoir comment tu pourrais réagir sur certaines situations s'il venait à ne plus faire partie de ta vie (je parle d'un futur proche). Ou bien il saurait de quelle manière tu pourrais changer ou évoluer en fonction de ce que tu es actuellement et suivant les situations, si le facteur de sa présence à tes côtés dans ta vie n'était plus là (et ce en prenant également en compte des facteurs autres faisant peut-être partie de ton entourage).

Par exemple mon compagnon, moi il sait que si quelque chose me perturbe, cela va complètement me déstabiliser à l'heure actuelle.
Mais il sait également, que quand j'ai plus de structure autour de moi, et que les choses sont bien en place, j'ai beaucoup plus de facilité pour gérer les imprévus ou les problèmes.

Et moi par exemple, lorsque nous nous sommes séparés il y a quelques années, je n'ai pas fait ça n'importe comment, car je savais qu'il allait être complétement perdu, et qu'il aurait fait n'importe quoi si j'avais fait les choses d'une manière négligeante de mon côté avec lui (déjà qu'il m'a donné beaucoup de fil à retordre au moment de la séparation, dont il n'arrivait pas à assimiler ; ça beugait dans son cerveau).

Donc en fait je voulais dire que la personne qui partage notre vie, quand celle-ci nous connait très bien, et bien elle nous connait très bien mais pas uniquement sur notre fonctionnement vis à vis d'elle, mais aussi sur notre fonctionnement tout court, non ?


Dernière édition par Nuage le Lun 25 Nov 2013 - 22:38, édité 2 fois (Raison : éditer plusieurs fois pour reformuler certaines parties de phrase, ainsi que fautes de frappe + orthograpphe de "frappe")
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par M'enfin le Lun 25 Nov 2013 - 23:32

hs il y a déjà un sujet sur la misogynie:

mirage a écrit:
M'enfin a écrit:
Mirage a écrit:Pourquoi; les femmes considèrent les hommes comment ?
Contrairement aux hommes qui disent ne pas comprendre les femmes, les femmes disent qu'elles nous comprennent. Mais elles disent aussi qu'elles nous trouvent en général grossiers ou inintelligents, alors que la blague sur la sottise des blondes en dit long sur ce que les hommes pensent de l'intelligence des femmes en général. Se trouver réciproquement grossier et sot servirait-il à mieux s'entendre pour faire des cochonneries?  
donc il faudrait faire des efforts ?
Il faudrait d'abord comprendre pourquoi nous avons ces impressions, et c'est ce que je tente de faire ici, mais peu de gens aiment avouer leurs tords, et ces impressions sont justement considérées comme des tords. Si on arrêtait de les considérer comme tels, peut-être pourrions-nous commencer à creuser la question.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par M'enfin le Lun 25 Nov 2013 - 23:38

hs il y a déjà un sujet sur la misogynie:

Ladysan a écrit:En vérité, très peu d'hommes ou de femmes sont véritablement misogynes. Mais je crois que ce n'est pas le sujet, et il y a encore des choses que j'aimerais apprendre et comparer mes sources avant de pouvoir en parler.
Si la misogynie est innée comme je le crois, elle n'est pas consciente, et tous les hommes sont misogynes à des degrés divers, même moi qui me croit féministe, c'est tout dire!  
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Jipé le Mar 26 Nov 2013 - 10:14

Ladysan a écrit:Ici, c'était la femme qui était la plus demandeuse. Je ne sais pas ce qu'il s'est passée ensuite, mais c'est aujourd'hui un couple qui semble encore très amoureux après 30 ans de mariage.
Sauf que la femme continue à dire, même en présence de son mari, que le jour ou il ne pourra plus la satisfaire, elle le quittera. Certains prennent ça pour de l'humour, mais moi je sais de quoi elle est capable.
Je ne sais pas si on peut parler d'amour dans ce cas-là ! Imaginons que cet homme devienne impuissant après une maladie, ou un accident, elle le quittera simplement par besoin de sexualité (ce que je peux comprendre...), ou restera-t-elle par amour pour lui, en se permettant des écarts sexuels, que lui devra comprendre et accepter ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25612
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Leleu le Mar 26 Nov 2013 - 11:01

Jipé a écrit:Oui, pour le "meilleur ou pour le pire".dubitatif 
Leleu a écrit:Il faut du courage et souvent beaucoup d'abnégation pour combattre le pire, le dépasser, une véritable volonté que seul l’Amour permet..
148 femmes tuées par leur conjoint en 2012...C'est avec de l'"Amour" qu'on accepte cela, qu'on le dépasse ? Ces femmes là ne dépassent plus rien.
148 seulement ?
Vue le nombre d’homme qui disent ne plus supporter leur femme çà en fait beaucoup qui dépassent leur instinct !!! ref 

Mais franchement Jipé, croyez-vous que nous parlions de çà, pensez-vous que le pire entende cela ? Sincèrement mauvaise foi mise à part, en toute honnêteté, ceci est-il un argumentaire au regard de mes propos ?
Que la folie puisse aller jusqu’au crime ? oui de toute évidence. Supprimer la vie est une démonstration de folie même passagère. Tuer l’autre soit disant parce qu’on l’aimerait de trop, c’est tout simplement du passionnel (sinon une tentative d'inspirer la clémence de jurés pleurnichards) autrement dit l'exact inverse du moindre amour ! L’amour ne peut-être que libre et le mariage ne l’enferme pas mais l’exauce.
Or vécu comme une limite le mariage enferme. Pourquoi est-il une limite alors qu'il se propose comme un aboutissement revendiqué même « pour tous » ?
Ou donc se situe l'aiguillage qui déraille ?
Ma réponse clairement est que l'épreuve que constitue ce pacte est sévèrement mise devant lorsque la légèreté s'en est allé et que la gravité d'une telle union apparaît pour ce qu'elle est : un véritable engagement et son lot de contraintes.
C'est à partir de là que nous divergeons. Refuse-t-on ou pas la contrainte ?
Généralement par égoïsme on réfute tout, l'eau du bain et le bébé ! Le mariage, le pacte d'union, qu'il soit officialisé ou pas est une dure épreuve pour l’ego. Partager au sens total du mot (sens réel du meilleur et pour le pire) est pour l'individualisme le pire en question.
Si le mariage est consenti sur la base d'un amour authentique et durable alors chacun grandira à chercher à vaincre cette redoutable épreuve ; oui par le dépassement pas par la négation des personnalités. La négation des personnalités n'est pas le mariage puisque ce n'est pas l'amour de l'autre qui ne peut-être que respect. Je t'aime pour ce que tu es et certainement pas parce que tu sorts les poubelles ou je fais la cuisine sans parler du sexe sanitaire.
Alors réponse d'un prétendu idéaliste à des fatalistes de la misère : Vous avez, nous avons ce que nous méritons dans le sens de ce que nous cultivons. On peut dépasser nos ego et ainsi vouloir fructifier l'amour qui était au départ, on peut se rendre à l'évidence qu'au départ c’était une amourette pas de quoi cultiver un quelconque dépassement (la chaire est triste). On peut rompre un pacte caduc.
On peut être seul sans aucune solitude et vivre l'Amour pour le coup idéal avec Tristan ou Iseult de l'autre coté. C'est souvent en fin de vie ce qui arrive à des veufs ou veuves mais également à certains maîtres tantriques.
Tout ceci pour dire que nous sommes tout de même assez libres pour décider de nos vies intimes et que dans une très grandes majorités des cas nous sommes responsables de notre existence. A condition évidemment d'en avoir une vision du dessus en non seulement par dessous mais trop d'efforts pour certains les rejettent par abandon dans un tiers mondisme de misérabilisme gémissant reprochant jusqu'à Dieu ou le Diable de ne pas faire à leur place.
Debout les morts !  
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Leleu le Mar 26 Nov 2013 - 11:08

Salut Bulle.

Pas le temps pas l'envie et puis pas vraiment le sujet de vous répondre ici aujourd'hui.
Au fil des rencontres cela se retrouvera. Là je repars dans le Jura, pas de réseaux chez-moi.
N'en profitez pas pour dire des vacheries, je laisse un œil derrière moi !!! cyclops
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Bulle le Mar 26 Nov 2013 - 14:25

Leleu a écrit:Salut Bulle.

Pas le temps pas l'envie et puis pas vraiment le sujet de vous répondre ici aujourd'hui.
Au fil des rencontres cela se retrouvera. Là je repars dans le Jura, pas de réseaux chez-moi.
N'en profitez pas pour dire des vacheries, je laisse un œil derrière moi !!! cyclops
Et bien bon retour et bon courage car il fait frisquet là bas en ce moment brrrrr....

_________________
Hello Invité !  Le du 01 novembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39937
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Bulle le Mar 26 Nov 2013 - 14:33

Ladysan a écrit:En parlant de capacité...
Certains confondent aussi l'amour avec attraction sexuelle. On peut avoir quelqu'un dans la peau, sans avoir  la capacité de l'aimer autrement ou, au contraire, aimer son ou sa partenaire sans éprouver d'attraction sexuelle, ou très peu.
Une de mes ex-copines a quitté 2 fois son mari pour vivre deux aventures sexuelles différentes.
Ici, c'était la femme qui était la plus demandeuse. Je ne sais pas ce qu'il s'est passée ensuite, mais c'est aujourd'hui un couple qui semble encore très amoureux après 30 ans de mariage.
Sauf que la femme continue à dire, même en présence de son mari, que le jour ou il ne pourra plus la satisfaire, elle le quittera. Certains prennent ça pour de l'humour, mais moi je sais de quoi elle est capable.
Dans la mesure où cela semble leur convenir à tous les deux, et si c'est leur manière de s'aimer, je ne vois rien à y redire...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 novembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39937
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum