Etre en compagnie ou seul

Page 3 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant

Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Magnus le Mar 12 Nov 2013 - 11:01

....Et souvent, s'ils se séparent et fondent un autre couple, ils réitèrent le même schéma... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24064
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par cana le Mar 12 Nov 2013 - 11:26

gaston a écrit:Je pense que l'idée de Dieu ne disparaitra jamais
Exactement.

gaston a écrit: elle est née de la peur panique de nos ancêtres devant la foudre, les cataclysmes...Elle est quasi gravée dans nos gènes. Cette peur a maintenant disparu, mais une certaine crainte inconsciente persiste.
Tu as peut être raison mais alors, je ne comprends pas cette phrase suivante

gaston a écrit: l’extrême  complexité de l'Univers nous incite à penser qu'il existe une suprême intelligence. Le jeu de dés d'Einstein... Je suis pour ma part convaincu que cette Intelligence existe.
Voilà ! Tu en arrive à cette « conclusion » sans pour autant avoir peur de quoi que ce soit non ? Par bon sens ?

orthon a écrit: Pour certain je pense que la peur du Néant, resteras à jamais la force de la religion
Tu as peut être raison mais s’arrêter à ce raisonnement ne mène pas loin.

si tu as le titre de ton film, ça m'intéresse. Je regrette de l'avoir loupé...
Idem pour moi m’enfin  ^^ Film intéressant de surcroit si on part du principe que les religions mentent.
Pour moi elles sont toutes vraies et évoquent un parcours intérieur, dans un monde Intérieur. Si on ôte le folklore parfois désuet de certaines religions, on trouve dans tous ces « mensonges », un guide vers l’éveil. En les butinant, sans restez scotché à l’une d’elle, on s’aperçoit qu’elle parle toutes de la même chose, le SOI, qui transformé en barbu sur un nuage, devient ridicule.
A vrai dire, se demandez si dieu existe n’a pas vraiment d’importance,  ce qui compte c’est ce que cette croyance provoque chez les gens. La meilleure religion est celle qui vous rend meilleure en tolérance, en compassion. Autant ne pas croire, si vous devenez pire.

La vie est loi de croyance. Vivre c'est croire !
C’est tout simple on croit ce que l’on veut.


Dernière édition par cana le Mar 12 Nov 2013 - 11:33, édité 1 fois
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par cana le Mar 12 Nov 2013 - 11:32

Magnus a écrit:....Et souvent, s'ils se séparent et fondent un autre couple, ils réitèrent le même schéma... .
ce même schéma c'est quoi ? attraction - répulsion ? Tout ce qui s'attire finira par se repousser, Tout ce qui monte finira par redescendre, et on le voit bien sourire 
Est ce anti-naturel Magnus ?

Etre lié par l'Amour exclusif envers une seule et meme personne?
Avoir une femme ou un homme .. pour toujours.  ref 
Enfin je sais pas mais vu d'ici, je tique pette de rire
non mais faut y croire c'est ca qui est important.
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par orthon7 le Mar 12 Nov 2013 - 12:07

M'enfin a écrit:Moi, je l'ai pris dans le sens où on pouvait être deux mais se sentir seul quand même dans sa tête.
pas seulement dans sa tête, mais dans son lit aussi.sourire 
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4951
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Jipé le Mar 12 Nov 2013 - 12:42

Les cas extrêmes que nous évoquons ici me font reposer la question :
"jusqu'où une personne souffrant de solitude est prête à aller ?", je sous-entends dans l'acceptation éventuelle de situation conflictuelle, mais à deux, dans l'humiliation et les reproches incessants, dans le "cocufiage", dans les coups, etc...
Où est la limite d'après vous, si limite il y a ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26442
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par _dede 95 le Mar 12 Nov 2013 - 13:01

Jipé a écrit:Les cas extrêmes que nous évoquons ici me font reposer la question :
"jusqu'où une personne souffrant de solitude est prête à aller ?", je sous-entends dans l'acceptation éventuelle de situation conflictuelle, mais à deux, dans l'humiliation et les reproches incessants, dans le "cocufiage", dans les coups, etc...
Où est la limite d'après vous, si limite il y a ?
Ca ne peut pas durer longtemps, même pour une personne souffrant de solitude.
Je n'aime pas la solitude bien que de temps en temps je m'y repose!
J'ai divorcé après 7 ans de mariage, mésentante complète, je me suis remarié 2 ans après et celà depuis 35 ans, il y a des haut et des bas certes mais à chaque fois on se réfugie dans les hauts, plutot on rejette les bas (sans jeux de mot svp).
Dans les cas que tu cites:
-  Humiliation? C'est limite psychomachin non?
- Cocufiage? Expression qui m'est inconnue, je ne saurais répondre!
- Dans les coups? Cela relève de la loi, donc rien de personnel! C'est la ligne rouge.
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Jipé le Mar 12 Nov 2013 - 13:35

L'emploi du mot "humiliation" est pour dire vexation, rabaissement, mépris de l'autre, dénigrement systématique, etc...
Cocufiage ou faire cocu, tromper l'autre en sachant que cela va provoquer de la peine, de la tristesse.
Pour moi, si le partenaire n'est pas dans une forme de consentement dit ou non-dit, le fait de lui faire croire en notre fidélité en sachant que c'est faux, c'est mentir. Je ne pourrais personnellement pas regarder mon conjoint dans les yeux si je lui mentais. Après, si les deux savent et que cette situation est acceptée par les deux, pourquoi pas.
Quant aux coups, il y a des degrés, une baffe pour certaines femmes n'est pas vraiment un coup, pour d'autres c'est inacceptable (je suis de cet avis...), il y a aussi le viol dans le couple, qui commence seulement à être réellement reconnu et passible de condamnation.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26442
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Ladysan le Mar 12 Nov 2013 - 13:50

JO a écrit:La difficulté, à mon sens, réside dans la disparité des aspirations dans un couple . Un fusionnel avec un indépendant formera un couple où les deux souffriront . J'ai connu des fusionnels heureux, après trente ans de mariage . Les indépendants gagnent à avoir chacun sa tanière et sa vie, quitte à se retrouver seulement pour le meilleur de la vie à deux .
 
On peut se construire "sa tanière" à l'intérieur de sa propre maison...
Après quelques orages dans ma vie de couple, nous avons constatés mon mari et moi que malgré nos différences, nous nous complétions très bien et nous avons donc décidés que nous pouvions envisager de continuer notre chemin ensemble.
Après 30 ans de vie commune, il a été nécessaire de part et d'autre de faire chacun quelques concessions, et par la même occasion, accepter le fait qu'après 30 ans de mariage, les raisons que nous avions de vivre ensemble, n'étaient plus les mêmes que celles qu'elles étaient étaient au début du mariage, mais à cause des liens affectifs qui entretemps se sont créés, et qu'une séparation ne ferait que nous faire souffrir tous les deux. Pour préserver notre couple, nous avons étés obligés de faire chambre à part à cause de ses ronflements qui m'empêchaient de dormir. (J'ai tenu 3 ans) Si mon mari m'avait obligé à l'époque à  les subir, je serais allée jusqu'à demander le divorce, car ma vie serait devenu un enfer. (Et non  ce n'est pas un détail) 
Nous avons fêtés nos 46 ans de mariage le 16 septembre de cette année, et nous continuons dare dare notre chemin...Sans aucun regret.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par _dede 95 le Mar 12 Nov 2013 - 13:54

Je suis entierement d'accord avec toi Jipé!
La vie d'un couple c'est l'acceptation de l'autre dans...la complicité!
Et comme vient de l'expliquer Lady, d'accepter des concessions!
Toute chose qui remet en cause cette complicité ne peut qu'aboutir à une rupture!

Pour le divorce et bien effectivement, les conséquences ne sont pas les mêmes si il y a des enfants ou non, car qui dit enfant dit une complicité qui subsiste, et que l'on ne peut effacer! D'où bien souvent l'effort que l'on doit faire pour leur expliquer le pourquoi de la situation!
Je sais de quoi je parles. Hélas!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Magnus le Mar 12 Nov 2013 - 13:57

Jipé a écrit:Les cas extrêmes que nous évoquons ici me font reposer la question :
"jusqu'où une personne souffrant de solitude est prête à aller ?", je sous-entends dans l'acceptation éventuelle de situation conflictuelle, mais à deux, dans l'humiliation et les reproches incessants, dans le "cocufiage", dans les coups, etc...
Où est la limite d'après vous, si limite il y a ?
Peut-être jusqu'à se mettre en couple avec une personne dont elle n'est pas vraiment amoureuse, mais en espérant une bonne entente quand même, à défaut d'un véritable amour.
L'humiliation, les reproches : personne ne se met en couple s'il y a ça dès les premières rencontres. D'ailleurs, il n'y a jamais ça dès les premières rencontres. Ca, ça vient beaucoup plus tard, même chez des personnes qui au début croyaient avoir trouvé le grand Amour.
Il est si facile d'aimer quand on est jeune, beau et en pleine santé, quand on n'a pas encore d'enfants, et quand on a suffisamment de fric aussi : la crise déstabilise pas mal de couples. Elle peut aussi inciter des célibataires qui ont fait le choix de vivre seuls, à se mettre quand même en ménage pour avoir un peu plus d'argent, partant de l'idée "à deux, on s'en sortira mieux".
Ne pas sous-estimer l'impact de la crise économique sur la solitude, sur les couples, sur les relations sociales.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24064
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Jipé le Mar 12 Nov 2013 - 14:03

Magnus a écrit:Ne pas sous-estimer l'impact de la crise économique sur la solitude, sur les couples, sur les relations sociales.
Absolument ! Le manque d'argent est une source conflictuelle. Même un couple très amoureux sera enclin aux tensions avec des fins de mois difficile.
Vivre d'amour et d'eau fraîche n'est valable que dans les contes de fées...Neutral 

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26442
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Ladysan le Mar 12 Nov 2013 - 14:07

Magnus a écrit:Peut-être jusqu'à se mettre en couple avec une personne dont elle n'est pas vraiment amoureuse, mais en espérant une bonne entente quand même, à défaut d'un véritable amour.
L'humiliation, les reproches : personne ne se met en couple s'il y a ça dès les premières rencontres. D'ailleurs, il n'y a jamais ça dès les premières rencontres. Ca, ça vient beaucoup plus tard, même chez des personnes qui au début croyaient avoir trouvé le grand Amour.
Il est si facile d'aimer quand on est jeune, beau et en pleine santé, quand on n'a pas encore d'enfants, et quand on a suffisamment de fric aussi : la crise déstabilise pas mal de couples. Elle peut aussi inciter des célibataires qui ont fait le choix de vivre seuls, à se mettre quand même en ménage pour avoir un peu plus d'argent, partant de l'idée "à deux, on s'en sortira mieux".
Ne pas sous-estimer l'impact de la crise économique sur la solitude, sur les couples, sur les relations sociales.

 
bravo  Je suis tout à fait d'accord avec ton raisonnement.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par gaston21 le Mer 13 Nov 2013 - 17:48

JO et Ladysan, j'admire votre sagesse . Je pense que c'est vous qui êtes le plus près de la réalité, et la réalité n'est pas toujours rose...Qui donc a inventé le mariage et pourquoi? Pour engrosser les avocats? Le seul bénéfice est sans doute d'assurer une certaine stabilité aux enfants, mais de nos jours, quelle est encore son utilité ? Le PACS est de loin le meilleur choix quand on lui aura donné les mêmes avantages qu'au mariage ( succession, retraites...); mais nos socialos boys-scouts sont tellement progressistes que ce n'est guère qu'un rêve...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par maya le Mer 13 Nov 2013 - 19:04

Je suis une solitaire heureuse et j'apprécie la solitude parce que je ne vis pas en vase clos. Je vois des amis souvent, mariés ou pas et j'ai une famille habitant à proximité.
Cette vie en solitaire est vraiment un choix. J'ai passé 35 ans en couple, élevé des enfants souvent seule avec un boulot très prenant et où je ne pouvais me détendre seule que de rare fois.
Je ne m'ennuie jamais avec moi-mème, car j'ai une vie intérieure, et je lis beaucoup...je rève aussi!!!
J'ai beaucoup réfléchi avant de divorcer mais vivre autour de 55 ans avec un homme devenu un "pepère" aigri et humiliant constamment sa femme et ses enfants, ce n'était plus possible, je laissais salir ma vision de l'amour qui nous avait uni pendant une bonne vingtaine d'année.
J'ai vécu depuis une très belle histoire où j'ai redecouvert le plaisir du coeur et du corps mais je ne peux en dire plus car c'est une histoire impossible...mais qui me comble l'esprit pour les années qui viennent.
Je re-choisis tous les jours de vivre seule, je sais qu'il serait facile (je suis plutot du genre sympa et pas laide) de rechercher un compagnon sur les sites de rencontres ou dans la société que je fréquente mais j'apprécie trop ma liberté chèrement gagnée. J'ai quelques amis masculins qui me vantent la vie à deux, mais comme je connais bien leurs épouses je sais aussi qu'elles ne sont pas heureuses tous les jours...

Je crois que j'apprécie aussi beaucoup le silence...
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par tango le Mer 13 Nov 2013 - 19:17

Bonsoir tous
j' ai perdu mon père il y a seulement quelques mois, et ce sujet me rappelle ce qu'il disait souvent= "Vaut mieux être seul que mal accompagné"
Certes, certains penseront que ces propos ne peuvent émaner que d'un être égoïste, mais d'autres penseront que l'être qui peut assumer la solitude, est un être courageux.
Pour tout dire, mon père a vécu tout au long de sa vie de multiples aventures amoureuses, mais le nombre de jours de solitude a été plus important que le nombre de jours de concubinage.
Ce qui m'interroge c'est que ses enfants ne parviennent pas vraiment, ni à le blâmer, ni à le louer.
Disons qu'entre le père qui ne s'est pas sacrifié pour eux, et l'homme qui leur a montré l'éventualité de s'en sortir tout seul, il y a une réelle hésitation.

Pour revenir au sujet, je dirais que c'est bien notre état préliminaire qui prédétermine ce que nous allons faire...
Ainsi celui qui soufre trop d'être trop accompagné se retirera, mais aussi, celui qui soufre trop d'être trop seul sera prêt à de nombreux compromis...

En conclusion, je dirais que dans notre condition manifestée, nous nous retrouvons dans un fluctuation d'états tellement contradictoires qu'ils nous est impossible de réellement répondre à la question posée dans ce sujet.
Certes, nous sommes tout un chacun sur un chemin qui serait celui de trouver l' Absolu et donc de manifester la réponse absolue à la question... mais bon, contentons-nous simplement d'une approximation.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par M'enfin le Mer 13 Nov 2013 - 20:45

À part la nécessité de nous reproduire, pour nous les hommes, il y a deux autres raisons pour nous rassembler: 1) bénéficier de commodités communes, dont "ne pas se sentir seul" fait partie, et 2) vérifier si les autres pensent comme nous et agir pour qu'il en soit ainsi. Pour les femmes, la deuxième raison est différente: elles doivent vérifier si les autres les apprécient et agir elles aussi pour qu'il en soit ainsi. À un âge ou la reproduction est exclue de l'équation, et où les commodités communes sont toujours utiles, la deuxième raison empêche toujours les deux sexes de se comprendre vraiment.

Comment demeurer ensembles seulement pour bénéficier de facilités communes quand il est impossible de comprendre ce que l'autre pense? En tout cas, mieux vaut ne pas inclure le sexe dans l'équation sinon, la partie est perdue d'avance. C'est ce que je fais avec celle chez qui je loue une chambre parce que je ne veux pas être forcé de déménager tous les six mois. Ça fait un an maintenant et tout va bien: on s'en reparle dans quatre ans pour voir si j'ai battu ma plus longue durée de vie commune. Pourquoi pas un loueur? Parce qu'ils veulent des femmes! Devinez pourquoi!?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par tango le Mer 13 Nov 2013 - 22:09

Bonsoir M'enfin
juste une ptite question=
dans ta reptation à raz du sol, quand tu rencontres un tapis, passes-tu dessus ou dessous ?admiration
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par M'enfin le Mer 13 Nov 2013 - 22:27

Salut tango!
Si je suis en train de danser le tango, je dois faire attention de ne pas m'enfarger dans sa bordure, mais pas de danger que je m'enfarge dans ses fleurs...  
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par tango le Mer 13 Nov 2013 - 22:49

si je comprends bien, la bordure du tapis est pour toi un obstacle... ce qui pour moi sous entends que ta reptation n'est pas si subtile que ça...
ceci-dit j'aime bien l'identification que tu as choisie d'adopter, aussi périlleuse soit-elle...elle te permet l' air de rien, d'aller flirter avec les fleurs où qu'elles soient...Hihi
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par M'enfin le Mer 13 Nov 2013 - 23:09

Je dirais plutôt "oser adopter" car, pour ceux qui me connaissent, le direct est un peu ma marque de commerce. L'air de rien ne plait pas à tout le monde, certains lui trouvent de l'hypocrisie, mais tu as raison pour le flirt, ma thèse est une touche à tout, et moi, un incorrigible présomptueux téméraire!  
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Nuage le Mer 13 Nov 2013 - 23:34

M'enfin a écrit:  


 

C'est pour vérifier si tu m'apprécies, et j'agis de telle sorte que ça soit le cas. C'est mon côté téméraire et direct souriantlunettes
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par M'enfin le Jeu 14 Nov 2013 - 0:01

Les femmes ne sont pas supposées être téméraires et directes, et encore moins avec les hommes. Je le suis peut-être, mais pas cruel ou violent comme certains, et je suis empathique aussi, mais pas à la manière des femmes, j'essaye de comprendre ce que tu dis, et je n'essaye pas de te frustrer ou de te rabaisser. Tu ne gagnes rien à jouer un jeu de gars avec moi, je l'ai déjà dit, je n'aime pas jouer à être un gars, par contre, je ne peux pas t'empêcher de me percevoir comme tel car j'en suis un. Il faut s'y faire Nuage, les gars et les filles ne se perçoivent pas comme ils le voudraient, mais on n'y peut rien, alors rien ne sert de s'en vouloir pour ça.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Nuage le Jeu 14 Nov 2013 - 8:12

Tu ne gagnes rien à jouer un jeu de gars avec moi,
Ha mais je ne joue pas un jeu de gars avec toi, je vérifie ta théorie sur les femmes.
Ca n'a pas marché ? Bizarre .....

Les femmes ne sont pas supposées être téméraires et directes
Bizarre .... pourtant je suis une femme .... dubitatif

je l'ai déjà dit, je n'aime pas jouer à être un gars
Pourtant tu es un gars ..... ? dubitatif

Il faut s'y faire Nuage, les gars et les filles ne se perçoivent pas comme ils le voudraient,
Heureka ! Mais c'est pour cela que tes théories ne collent pas du tout avec ce que tu fais, comment tu réagis, et ce dont tu es .... ! Tout s'explique ! cheers 

Mais alors pourquoi ces théories alors, si rien ne correspond ... ? dubitatif

Ce sont des théories idéalistes pour toi ? Et dont il faudrait se séparer ? dubitatif

Ha ben je crois que je suis sur la bonne route alors, moi aussi je m'en fout des supposées théories sur les hommes / femmes, puisque je sais qu'elles ne collent pas sourire 

Ha c'était un plaisir de Débattre, M'enfin sourire sourire sourire


Dernière édition par Nuage le Jeu 14 Nov 2013 - 8:22, édité 1 fois
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par mirage le Jeu 14 Nov 2013 - 8:17

maya a écrit: J'ai quelques amis masculins qui me vantent la vie à deux, mais comme je connais bien leurs épouses je sais aussi qu'elles ne sont pas heureuses tous les jours...

rire 
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4295
Age : 36
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre en compagnie ou seul

Message par Jipé le Jeu 14 Nov 2013 - 8:36

tango a écrit:Pour revenir au sujet, je dirais que c'est bien notre état préliminaire qui prédétermine ce que nous allons faire...
Qu'entends-tu par "état préliminaire" stp ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26442
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum