Philosophie de la douceur...

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par M'enfin le Mer 12 Mar 2014 - 14:54

La vérité, c'est beau!   
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Ladysan le Jeu 13 Mar 2014 - 13:43

Zarzou a écrit:
Le « Sois doux avec toi-même » a ceci de pervers qu’il méconnaît le fait qu’on n’y est pas prêt du tout ! Pour approcher la douceur, il faut d’abord prendre conscience de la sauvagerie en place. Et faire un travail de guerrier pour dénicher ce qui fait rage, en nous comme hors de nous. Cela demande du discernement, un rapport à la vérité, à l’absolu, de l’intransigeance. C’est très exigeant.  ( Anne Dufourmentelle )

C'est intéressant... Mais ne sommes pas encore une fois confrontés au devoir faire face à une philosophie du devoir ? Être doux, c'est mieux que d'être brutal. Croit on vraiment que l'on a pas besoin de brutalité ?? J'entends bien que l'on ne puisse pas toujours dire "non" avec douceur mais trop souvent avec autorité ( qui est une violence désagréable et contrariante. ) Alors, je ferais l'impasse sur l'idée de l'absolu qui me surprend beaucoup, par ce que l'absolu n'a cela de discernable que sous une forme conceptuelle ( imaginaire?? )

Tout à fait d’accord avec toi Zarzou. Cela dépend de la sorte de douceur que l’on s’accorde…
De ma propre expérience, par le passé, j’ai payé très cher le peu de douceur que « j’ai volé » au détriment de « l’autre » Alors qu’avec un peu de patience, de compréhension  ou quelques subterfuges j’aurais obtenu ce dont j’avais grandement besoin.
Comme tu le dis «  On ne peut pas choisir d’être doux ou brutal dans toutes les situations ».

Jo a écrit:Il y a la douceur naturelle d'un caractère : le sujet doit faire avec ce qui est inné, puis culturel: un garçon doux sera encouragé dès la petite enfance, à la "virilité". Inversement, une fille coléreuse, à la passivité . Mais le naturel reprend forcément le dessus. Toutefois, on apprend à gérer ses sentiments pour que leur expression soit compatible avec la société où l'on vit .
Exactement. Mais l'on ne choisi pas toujours l'environnement dans lequel on vit. Perso, ayant un caractère assez malléable, j'arrives sans trop de difficulté à à faire face à accepter la "différence". Et rester bien dans ma peau, pour certains, cela peut être considéré comme un défaut, et pour d'autres une qualité.
S'accorder de la douceur, c'est comme s'accorder une liberté d'action. Or, s'accorder une liberté d'action, c'est en quelque sorte ne pas respecter celle de l'autre. Faut juste trouver le juste milieux, un équilibre qui soit positif pour l'un et pour l'autre. Et c'est ça qui n'est pas toujours facile et qui peut entrainer quelques conflits intérieurs. Mais je crois que l'âge aidant, on peut se permettre de jeter un peu de lest de temps en temps et se faire plaisir. La vie est si courte...
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par JO le Ven 14 Mar 2014 - 7:52

J'avais une amie douce, prof de yoga, que j'admirais beaucoup ... et qui "virait" les gens d'un calme et doux :" ça ne me va pas", que je trouvais d'une extrême violence . Alors qu'on voit des inséparables se chamailler tout le temps . La douceur froide, c'est la pire violence, entre gens censés s'aimer . Les enfants le savent, que le retrait d'amour culpabilise sans mots ni châtiment explicite .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Zarzou le Ven 14 Mar 2014 - 8:01

C'est certain, j'aime beaucoup ce que tu exprimes ici JO. La douceur peut être intolérante, sourde autant que la brutalité. Mais est-ce vraiment de la douceur ? Dans la mesure où nous prêtons à la douceur d'être bonne.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par JO le Ven 14 Mar 2014 - 10:58

Pour elle, c'était naturel : le yoga lui avait donné de la non violence plus que de la douceur et elle n'a jamais voulu entendre que le "ça ne me va pas", même sans agressivité, excluait l'autre d'une participation souhaitée . Ce qui lui allait était sa boussole absolue mais elle naviguait en toute sérénité .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Jipé le Ven 14 Mar 2014 - 11:03

La douceur dans l'attitude n'empêche nullement la violence de la pensée, c'est une question de self-contrôle...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Ladysan le Ven 14 Mar 2014 - 12:02

Jipé a écrit:La douceur dans l'attitude n'empêche nullement la violence de la pensée, c'est une question de self-contrôle...

Hélas !  diable pleure
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Jipé le Ven 14 Mar 2014 - 12:48

Ceci dit, la pensée violente permet très souvent de ne pas passer à l'acte violent, c'est une façon de l'expurger.
C'est comme les rêves où on se voit commettre des actes violents, parfois extrêmement violents et en se réveillant la tension retombe aussitôt, comme si la "cocotte minute" avait enfin lâché toute la vapeur accumulée.

Le ressenti de l'acte violent a libéré l'adrénaline pendant le sommeil et le rêve, ce qui fait qu'au réveil la libération des tensions est perceptible, on est comme "vidé" !

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Zarzou le Dim 16 Mar 2014 - 8:59

Jo a écrit:Pour elle, c'était naturel : le yoga lui avait donné de la non violence plus que de la douceur et elle n'a jamais voulu entendre que le "ça ne me va pas", même sans agressivité, excluait l'autre d'une participation souhaitée . Ce qui lui allait était sa boussole absolue mais elle naviguait en toute sérénité .
Tu exprimes de nouveau cette correlation que tu faisais au début du topic avec la "zénitude" que je trouvais très intéressante. La douceur peut être une arme, je pense, une arme de non violence sans pour autant que cela puisse exclure un état de violence. La violence peut être sous jacente, contenu, maitrisée simplement par ce que ce qui génère la violence ne relève pas de notre volonté. Nous ne souhaitons pas la violence, mais son autonomie rend impossible un état de douceur permanent. Nous la contiendrons pour certains, ou nous nous livrerons à cette violence pour d'autres. ( Je prends les extrêmes sans exclure toutes les nuances. Certains la maitriserons mieux que d'autres.)

Pour que la violence disparaisse, qu'elle perde son caractère autonome. Il faudrait que tout ce qui la génère se dissolve profondément en nous. Le simple fait cependant de désapprouver quelque chose, comme l'injustice, générera une violence dés lors que nous sommes en désapprobation. Faudrait il alors ne plus "rien" désapprouver ? Faire preuve d'une tolérance ""absolu"" en tout et pour tout ? Je ne dis pas approuver mais tolérer. D'accepter l'injustice, la guerre, la violence sous toutes ses formes. C'est une question à laquelle je me suis déjà confrontée et en toute honnêteté je suis dans l'incapacité d'y satisfaire... Nécessairement alors je suis dans une situation où je désapprouve ces choses et de les désapprouver génère violence et peur.

Jipé a écrit:La douceur dans l'attitude n'empêche nullement la violence de la pensée, c'est une question de self-contrôle...
Oui, c'est certain... Mais la violence n'est pas de la douceur. Donc, dire les choses très calmement et distinctement peut faire l'effet d'une douche froide. Manifester son opposition, sa désapprobation de quelque façon que ce soit, est toujours une violence.

avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Jipé le Dim 16 Mar 2014 - 14:51

Zarzou a écrit:
Jipé a écrit:La douceur dans l'attitude n'empêche nullement la violence de la pensée, c'est une question de self-contrôle...
Oui, c'est certain... Mais la violence n'est pas de la douceur. Donc, dire les choses très calmement et distinctement peut faire l'effet d'une douche froide. Manifester son opposition, sa désapprobation de quelque façon que ce soit, est toujours une violence.

De la violence de la part de l'émetteur ou perçue comme telle par le receveur ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par JO le Dim 16 Mar 2014 - 15:03

Le malentendu vient de ce qu'on oppose douceur et violence,en appliquant les termes à l'attitude ou au sentiment, et tantôt à celui qui la ressent ou au spectateur .La vraie douceur, je crois , est une façon d'être, pas une attitude ou une volonté . Il y a des êtres doux et pourtant expansifs: certains chiens, par exemple et des faux doux , comme les chats, chez les animaux .
La douceur , c'est le réflexe non agressif, naturel ou acquis .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Ladysan le Dim 16 Mar 2014 - 17:52

Jo a écrit:La vraie douceur, je crois , est une façon d'être, pas une attitude ou une volonté
Exact : J'ai un tempérament vif que j'ai hérité de ma maman, alors que mon père affichait toujours une attitude calme. Je percevais pourtant plus de douceur et de sensibilité  chez ma maman que chez mon père, qui en quelques mots pouvait te démolir. Il se riait de mon tempérament vif qui semblait l'amuser, car il ne perdait jamais une occasion de provoquer de la colère chez moi, pendant que lui restait coi...
Aujourd'hui, je peux facilement perçevoir la différence qu'il y a entre le calme apparent affiché des uns et la force tranquille qui émane des autres.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Jipé le Dim 16 Mar 2014 - 17:59

Dis-moi comment tu me perçois Ladysan....suis-je un calme/doux ou un nerveux/violent ?  sourire 

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Zarzou le Dim 16 Mar 2014 - 22:11

Jipé a écrit:
Zarzou a écrit:
Jipé a écrit:La douceur dans l'attitude n'empêche nullement la violence de la pensée, c'est une question de self-contrôle...
Oui, c'est certain... Mais la violence n'est pas de la douceur. Donc, dire les choses très calmement et distinctement peut faire l'effet d'une douche froide. Manifester son opposition, sa désapprobation de quelque façon que ce soit, est toujours une violence.

De la violence de la part de l'émetteur ou perçue comme telle par le receveur ?

Les deux... Manifester une opposition à quelqu'un relève "toujours" d'un sentiment de violence qui peut se traduire par: Je ne supporte pas, je ne veux plus. Ne pas supporter, ne pas vouloir relève d'une tension, d'une inquiétude, d'une angoisse, d'une peur. Le simple fait d'éprouver de l'irritation est une violence, une agression à soi même.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Zarzou le Dim 16 Mar 2014 - 22:19

Ladysan a écrit:
Jo a écrit:La vraie douceur, je crois , est une façon d'être, pas une attitude ou une volonté
Exact : J'ai un tempérament vif que j'ai hérité de ma maman, alors que mon père affichait toujours une attitude calme. Je percevais pourtant plus de douceur et de sensibilité  chez ma maman que chez mon père, qui en quelques mots pouvait te démolir. Il se riait de mon tempérament vif qui semblait l'amuser, car il ne perdait jamais une occasion de provoquer de la colère chez moi, pendant que lui restait coi...
Aujourd'hui, je peux facilement perçevoir la différence qu'il y a entre le calme apparent affiché des uns et la force tranquille qui émane des autres.

Très fort Ladysan, je vois très bien ce dont tu parles. La douceur est souvent au service du calme, d'où l'analogie que faisait JO avec l'état de zénitude, de tranquillité. Il peut y avoir de grandes violences dans les manifestations calmes, posées d'un individu. Une chose qu'il faut considérer je pense, c'est que nous avons tous pour reflexe d'être "plus attentif" avec une personne douce et tranquille, qu'une personne un peu brutale et active. C'est un fait qui peut être expérimenter facilement.

@ JO La violence n'est pas opposable à la douceur mais peut accompagner la douceur.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par JO le Lun 17 Mar 2014 - 8:27

Bien d'accord avec ce dernier point .
Finalement, l'ideal, chez autrui, est l'indifférence face à notre comportement, et la chaleur inconditionnelle de la bienveillance . Une mère, un ami, c'est un être qui ne juge pas et accueille toujours . Vraie, rare douceur de l'ami(e)
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Zarzou le Lun 17 Mar 2014 - 10:06

La douceur n’a de sens que si elle s’éprouve, se donne, se distille. Mutualisée, elle offre une force prodigieuse. Elle recèle un pouvoir de transformation sur les êtres et les choses. Mais elle provoque aussi de la violence, car effectivement elle n’offre aucune prise possible au pouvoir. Elle est en quelque sorte l’extrême pointe sublimée de la violence. Elle peut aller de pair avec un refus, et une grande fidélité à soi. Une confiance qui devient bel et bien une puissance inaliénable. La douceur est chrysalide, en ce sens qu’elle accouche d’un nouvel élan vital. C’est un aboutissement, pas un sacrifice. On peut dire qu’elle est politique.

A l'évidence, Madame Dufourmentelle connait bien son sujet... Voilà un esprit tel que je l'aime, objectif ! Alors la douceur est-elle politique ? Je suis tout à fait d'accord avec ça. La douceur telle que le souligne l'auteure est une arme, une carapace invulnérable et si elle désarme ce sera par la violence seulement. C'est exactement, précisemment ce que souligne Ladysan dans le comportement de son père.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Ladysan le Lun 17 Mar 2014 - 11:01

Jipé a écrit:Dis-moi comment tu me perçois Ladysan....suis-je un calme/doux ou un nerveux/violent ?   
Tu triches Jipé, je sais que tu sais que je sais qu’en tant qu’animateur et  modérateur, tu te dois d’adopter une certaine « attitude »Attitude que tu n’a peut-être pas dans la vie réelle...  
Sincèrement, ce que je peux percevoir chez toi, n’a rien à voir avec de la violence.  Je ne fais que te percevoir  à travers ce que tu écris, où je perçois une forte personnalité, de la détermination...Et une bonne compréhension de l’homme (H). Tu aimes exprimer  tes idées, mais tu es aussi à l’écoute de l’autre. Tu peux être casse-bonbon pour certains, ou casse-couille pour d’autres, en manquant parfois de tact et de diplomatie, mais tu es loyal car tu as toujours affiché ta couleur.    
-Calme ? Je ne sais pas.
-Nerveux ? je ne crois pas non plus sinon, il y a longtemps que tu aurait donné ta démission...
-Doux ? Encore moins, mais j'vais demander à Bulle  lol! 

Cela dit, Ce n'est pas parce qu'une personnalité est plus contenue qu'elle est moins forte. On peut avoir une très forte personnalité (avec une violence contenue) sans désirer vouloir l'étaler, ni l'exprimer...Sur un forum, tel que celui-ci. On n'est pas là pour se défouler, mais pour échanger, dialoguer ou débattre...Pour les plus érudits.     sourire 

PS : Désolée d'avoir supprimé mon premier envoi, mais j'avais collé 2 fois mon brouillon.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Millenium le Lun 17 Mar 2014 - 11:32

Il faut faire face, allez au-delà des peurs sans se retourner pour ne plus laisser de prise au pouvoir et au déni illusoire.

C'est la démarche du guerrier amérindien, une démarche qui implique une confiance ( "foi" ) du rapport à la vérité. ( la recherche )

C'est la recherche du développement personnel qui montre un potentiel d'une puissance salvatrice inconsidérable dans sa mutualisation. ( la violence démocratique sur les croyances )

Cette démarche implique d'avoir compris qu'il n'existe qu'un pouvoir légitime, celui qui soutient l'évolution libre, ce n'est que lui seul qui à le pouvoir de définir ce que nous sommes au-delà des croyances, des manipulations...

avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Ladysan le Lun 17 Mar 2014 - 12:18

Vaste sujet Millénium !
Faudrait lire tout Tocqueville pour comprendre que la douceur démocratique par l’égalité ne suffit pas... sourire
(Je laisse ce soin aux intellectuels qui semblent savoir de quoi ils parlent) pette de rire
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Millenium le Lun 17 Mar 2014 - 12:41

Contradictions, paradoxes, la pensée de Tocqueville est loin d'être une référence pour moi.
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Bulle le Lun 17 Mar 2014 - 13:08


_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39578
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Ladysan le Lun 17 Mar 2014 - 15:16

Bulle:
Merci pour l'info Bulle,  sourire Je comprends mieux votre complicité. cela ne fait que renforcer ma sympathie pour vous deux. Le couple idéal quoi. C'est rare de nos jours,  sourire  
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par JO le Lun 17 Mar 2014 - 15:53

 si on dérange ? ... secret segrattelementon 
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie de la douceur...

Message par Bulle le Lun 17 Mar 2014 - 15:57

Jalouse  lol! 

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39578
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum