Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Ven 7 Mar 2014 - 11:47

noureddine2 a écrit:
Bulle a écrit:
Et ce qui n'est pas à faire dans un pays laïque et qui remplit sa mission d'un enseignement laïque c'est-à-dire à l'abri de toute tentative de récupération de la science par quelque forme de créationnisme que ce soit.
un pays laïque sépare le matérialisme du spirituel ,
ça ne veut pas dire que l'école ne peut pas enseigner les deux à la fois .

L'école enseigne ce qui est tangible.

Au mieux les religions seront elle abordée en Histoire Géographie comme facteur de ségrégation et de problème
Et en Philosophie comme tentative de réponse aux questionnements naturels que l'on peut se poser sur le sens de la vie ( s'il y en a un ... )

L'école n'est pas le lieu d'un enseignement "spirituel" !
Et cela devrait être  valable pour n'importe quel pays possedant une école publique

Comment sinon justifier de l'enseignement "obligatoire" d'une réponse religieuse plutôt qu'une autre ?
La planète regorge de réponse religieuses toutes aussi valables les unes que les autres ...  Laquel sera alors plus a même de répondre aux questionnement ?
Devra t on également réssucité les "religion" disparue ?  


Pour en revenir à "évolution-création" ...

récemment, en revoyant les fondamentaux en embryologie, je me suis apperçut que la "promesse" de disparition de la mort n'est pas tenable.

Car dans le développement embryonnaire la mort cellulaire est une condition sine qua non du developpement de l'oeuf en individu viable.
Les cavités se forment par la disparition de cellule qui se suicident ( apoptose ) pour laisser la place :)

Ainsi donc le concept de mort ne peut il pas disparaitre pour l'homme !




V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Ven 7 Mar 2014 - 21:38

et oui, rien ne peut exister ab nihilo. bien d'accord.

bulle a écrit:Petramanus n'a pas du comprendre qu'il s'agit de voter pour ce qui doit être enseigné à l'école en tant que matière scientifique

les convictions contre les conventions...

on ne risque pas d'aller loin en enseignant des idées fausses, comme on le fait actuellement à l'école. Le fait est que ceux qui pensent détenir un savoir qui les fait flotter au dessus du "vulgum pecus" n'aiment pas l'idée de chuter en questionnant leurs certitudes.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par noureddine2 le Sam 8 Mar 2014 - 13:40


keinlezard a écrit:
L'école enseigne ce qui est tangible.

Au mieux les religions seront elle abordée en Histoire Géographie comme facteur de ségrégation et de problème
Et en Philosophie comme tentative de réponse aux questionnements naturels que l'on peut se poser sur le sens de la vie ( s'il y en a un ... )

L'école n'est pas le lieu d'un enseignement "spirituel" !
Et cela devrait être  valable pour n'importe quel pays possedant une école publique
le Panthéisme est un mélange entre spirituel et matérialisme ,
et c'est une théorie acceptée par plusieurs scientifiques .
avatar
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 462
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Sam 8 Mar 2014 - 19:50

le spirituel fait référence au monde qui échappe à notre perception directe. L'ignorer est une aberration pour qui prétend vouloir comprendre l'univers.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Lun 10 Mar 2014 - 10:35


Antinea a écrit:
le spirituel fait référence au monde qui échappe à notre perception directe. L'ignorer est une aberration pour qui prétend vouloir comprendre l'univers.

hello
Si cela existe donc c'est testable si c'est testable alors c'est à la porté de notre perception !

Si je me met à accepter n'importe quoi pour expliquer l'univers je peux parfaitement décide que l'Univers actuelle provient de la licorne rose invisible ou du plat de nouilles pastafariens et personne n'est en droit de me dire le contraire de quelque manière que ce soit ...

Puisqu'alors je lui retourne l'argument que tu me sert :)  "Ils échappent à notre perception directe" ...

Et alors forcément nous sommes bien avancé pour comprendre ce qui nous entoure :) sans compter le dialogue de sourd qui s'ensuivrait :)

V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Lun 10 Mar 2014 - 10:45


noureddine2 a écrit:
keinlezard a écrit:
L'école enseigne ce qui est tangible.

Au mieux les religions seront elle abordée en Histoire Géographie comme facteur de ségrégation et de problème
Et en Philosophie comme tentative de réponse aux questionnements naturels que l'on peut se poser sur le sens de la vie ( s'il y en a un ... )

L'école n'est pas le lieu d'un enseignement "spirituel" !
Et cela devrait être  valable pour n'importe quel pays possedant une école publique
le Panthéisme est un mélange entre spirituel et matérialisme ,
et c'est une théorie acceptée par plusieurs scientifiques .

Il ne faut pas confondre la position personnelle d'une personne et son métier !

C'est du  mélange des genres que provient l'incompréhension.

La science est "matérialiste" en ce sens qu'elle s'appuie sur l'observation, l'expérience d'un monde tangible.
J'ai mis des """ pour noter le fait que le matérialisme scientifique n'a rien à avoir avec une position philosophique ou une forme de politique.

Ensuite viennent les personnes qui elles ne sont pas soumise aux règles stricte de la Science, et pour lesquelles peut s'envisager un rapport au monde différent.

Ces personnes quelle qu'elles soient peuvent croire ce qu'elles veulent, construire leur propre représentation du monde à partir de ce qu'elle en savent ...
Elle n'ont pas besoin d'avoir le qualificatif  de "scientifique" qui ne veux rien dire et est simplement qu'une façon d'invoquer un "argument d'autorité" déguisé !

le panthéisme n'est pas une Théorie Scientifique  mais une position personnelle ! Rien d'autre !

Tout aussi respectable que n'importe quelle autre position personnelle , fut elle à mon sens ridicule et stupide ... la croyance d'autrui est respectable.

Ce qui devient condamnable c'est de l'imposé comme un chose réelle , démontrée , démontrable alors quel ne peux par nature se plier à la méthode scientifique !

Or, enseigner une chose qui n'est pas structurée scientifiquement n'a strictement aucun intéret !


V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Lun 10 Mar 2014 - 12:40


keinlezard a écrit:
Antinea a écrit:
le spirituel fait référence au monde qui échappe à notre perception directe. L'ignorer est une aberration pour qui prétend vouloir comprendre l'univers.

hello
Si cela existe donc c'est testable si c'est testable alors c'est à la porté de notre perception !



V+
c'est testable à condition d'envisager que cela existe et ensuite de développer du matériel permettant d'étudier, ce qui n'est pas la cas.
Personne ne sait détecter ce que les magnétiseurs appellent "bovis" par exemple.
Personne ne peut expliquer comment certains peuples ont un sens qui leur permet de se repérer parfaitement dans le noir, en pleine mer, de repérer un banc de poissons, de diriger la manœuvre, dans le noir, et de le
capturer. Je pense en l'occurrence aux pilotes Sénégalais, mais il y en a d'autres. Ce n'est pas de la magie, et pour ces gens, c'est tellement naturel qu'ils n'imaginent même pas que tout le monde n'en fasse pas autant.
L'homme est capable de beaucoup de choses qui peuvent passer pour phénoménales et inexplicables scientifiquement, mais qui sont ainsi. Simplement l'homme se déconnecte des réalités pour en prendre d'autres purement artificielles qui ne lui apportent rien, sauf sur le plan purement matériel.
On ne peut plus déconnecter le monde invisible pour comprendre l'univers, d'autant plus depuis que la physique quantique a jeté un pont entre la matière et l'Esprit.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Lun 10 Mar 2014 - 14:53

hello

Antinea a écrit:
c'est testable à condition d'envisager que cela existe et ensuite de développer du matériel permettant d'étudier, ce qui n'est pas la cas.

J'avoue que cela est loin de ce que je connais. Et manipule ...
La science ne fonctionne pas ainsi. Il ne suffit pas de dire "j'envisage que cela existe".
D'abord la science Observe, et reproduit l'observation. Devant ce fait reproductible, on emet des hypothèses , puis les hypothèses sont vérifiée au travers d'une expérience.
L'expérience seule permet de valider ou non l'hypothèse.
Si l'hypothèse est validé alors nous pouvons partir de cette hypothèse pour échaffauder  une théorie plus générale.
Puis, cette théorie en place devant un paradigme , nous l'utilisons pour expérimenter le monde qui nous entoure.
Il arrive que la Théorie soit erronée exemple le la Théorie Newtonienne ne fonctionne pas pour la précéssion de Mercure ...
Elle n'a pas d'explication pour le rayonnement diffus a 2.3 Kelvin ....
( Je me contenterais de cet exemple ... mais cela fourmille en Science ) Alors, la Science reprend son baton de pélerin et accumule alors les expériences et observation méttant en défaut la Théorie ... puis un lent travail de maturation prend à nouveau forme et de nouvelle hypothèses sont fait , puis testée à nouveau validé ou non par
l'expérience.

étudier le spirituel ... déjà il faut le définir !
Qu'est ce qu'on appel le spirituel ?

A défaut , c'est l'esprit ... Mais là alors ... on connait c'est le cerveau et  l'IRM fonctionnelle nous permet d'explorer les pistes données par les neurologues, les psy et neuropsychiatre ...

étonnement l'IRM fonctionnelle montre que les esprit religieux fonctionnent différemment des autres
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

De même les expérience de Sortie du Corps ou EMI  ( NDE , mort imminente )
que l'on reproduit à l'envie sous l'influence de psychotrope   ou par excitation électrique du Cerveau

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Donc ici nous arrivons à la conclusion suivant partant que le cerveau est à la source de tout et en observant.
L'hypothèse naturelle ici bien avant les expérience précédente (n'ayant jamais vu ni testé le moindre revenant) le Cerveau est à l'origine du phénomène ( Religieux ou EMI ) ...
expérience : donc si on provoque l'excitation du cerveau idoine nous devons obtenir le résultat escompté ...
conclusion de l'expérience : nous obtenons la chose escomptée, nous pouvons la reproduire à l'envie sur quelque individu que l'on veux.
L'hypothèse dans le cadre du cerveau est donc un hypothèse raisonnable.

Il s'ensuit qu'entre une "hypothèse" d'un autre chose non défini et l'hypothèse d'une origine bien connue ( maintenant ) le Cerveau est à l'origine de Tout.
Il est bien plus raisonnable de rechercher les autres "explications" dans un mode de fonctionnement du cerveau que dans une "hypothètique" autre chose
non cernée.

Antinea a écrit:
Personne ne sait détecter ce que les magnétiseurs appellent "bovis" par exemple.

Je suis toujours épaté de ces "eux savent" mais pas les autres :)
Donc les magnétiseurs magnétiseraient avec un truc que personne ne sait détecter mais qui serait détecté par les autres organismes ( sic?)

Et pourtant aux teste en double aveugle
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous nous trouvons face d'un échec en faveur du magnétiseur ...

Maintenant que le fait que de trouver une écoute et un "traitement" qui convienne en surface ... pourquoi pas ... Ce qui fait du bien au gens , je suis preneur
tant que les "magnétiseurs" restent à leur place et savent reconnaitre là où ils ne pourront qu'échouer.




Antinea a écrit:
Personne ne peut expliquer comment certains peuples ont un sens qui leur permet de se repérer parfaitement dans le noir, en pleine mer, de repérer un banc de poissons, de diriger la manœuvre, dans le noir, et de le
capturer. Je pense en l'occurrence aux pilotes Sénégalais, mais il y en a d'autres. Ce n'est pas de la magie, et pour ces gens, c'est tellement naturel qu'ils n'imaginent même pas que tout le monde n'en fasse pas autant.
Pourquoi penser immédiatement à quelque "mystérieux pouvoir" et pas simplement l'expérience ?
Le mythe des trappeurs suivants la trace d'un gibier ... n'est pas un mythe mais simplement l'expérience du trappeur avec des années dérrière lui.
Ils n'invoque pas pour autant un quelconque pouvoir mystérieux.


Antinea a écrit:
L'homme est capable de beaucoup de choses qui peuvent passer pour phénoménales et inexplicables scientifiquement, mais qui sont ainsi. Simplement l'homme se déconnecte des réalités pour en prendre d'autres purement artificielles qui ne lui apportent rien, sauf sur le plan purement matériel.
On ne peut plus déconnecter le monde invisible pour comprendre l'univers, d'autant plus depuis que la physique quantique a jeté un pont entre la matière et l'Esprit.

Ouh là ... la mécanique quantique maintenant ... il ne faut pas confondre, je pense les questions philosophique que posent un certain nombre de résultat
de la mécanique quantique et la réalité du monde ... la mécanique quantique fonctionne pour l'infiniment petit ... rien à voir avec un phénomène macroscopique
voir les conséquence d'un tel phénomène.

D'autant plus que dans un premier temps tu sembles dire nous ne savons pas "ce qu'est" ... "on ne peut pas détecter" ...

sauf que la mécanique quantique c'est tout à fait le contraire ... nous savons ce que c'est et on peut détecter !

L'esprit n'est que la conséquence de l'organisation de la matière.  Rien de plus. Même si j'en suis le premier déçu ... j'aurais bien aimer être un "padawan" ou "un chevalier Jedi" :)

V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par Jipé le Lun 10 Mar 2014 - 15:05

Keinlézard a écrit:Maintenant que le fait que de trouver une écoute et un "traitement" qui convienne en surface ... pourquoi pas ... Ce qui fait du bien au gens , je suis preneur
tant que les "magnétiseurs" restent à leur place et savent reconnaitre là où ils ne pourront qu'échouer.
Exactement la place qu'il faut tenir, tout est bon jusqu'à une certaine limite, et beaucoup franchissent cette limite de façon malhonnête ou par incompétence avérée!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Lun 10 Mar 2014 - 21:33

il n'y a pas une physique macroscopique et une physique microscopique, mais une physique qui régit tout.
Si la science en est encore à faire le distinguo, c'est qu'elle s'est plantée quelque part, et déjà au niveau de l'atome avec son modèle de Rutherford/Bohr.

Le cerveau n'est pas l'Esprit et n'est rien d'autre qu'un interface. Il ne peut rien faire sans pilote pour activer ses fonctions limitées.

Pour ce qui est de l’expérience de la navigation dans un noir d'encre, je suis pas certaine, d'autant que ces pilotes Sénégalais ou Hawaien, ou autres peuvent être parachuté sur n'importe quel océan qui leur est totalement inconnu, et montrer le chemin pour le retour à leur base.

Je connais un magnétiseur, et je l'ai suivi quelques heures en recherche de sources et cours d'eau souterrain. Il ne se plante jamais.
Il donne emplacement exact, profondeur, débit approximatif. Ne se trompe jamais.
Par ailleurs il soigne. je l'ai vu travailler sur un nourrisson et guérir en dune séance là où pédiatres et généralistes avaient échoué.

Où, ne peuvent ils qu'échouer ???

L'esprit n'est que la conséquence de l'organisation de la matière.

Dans les rêves des scientifiques probablement, mais pas quand la nuit est terminée.
Car, comment s'organise la matière ? toute seule ?

Il suffit de sortir la tête des éprouvettes et d'admirer la voute céleste pour comprendre que la science est loin de la Connaissance, malgré tout son savoir.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Mar 11 Mar 2014 - 10:47

hello
Antinea a écrit:
il n'y a pas une physique macroscopique et une physique microscopique, mais une physique qui régit tout.
Si la science en est encore à faire le distinguo, c'est qu'elle s'est plantée quelque part, et déjà au niveau de l'atome avec son modèle de Rutherford/Bohr.
Et pourtant c'est le cas ...
La théorie de la  mécanique quantique  s'occupe de la matiere aux niveau microscopique
et la Théorie de la Relativité de la matière au niveau macroscopique ...

La théorie s'occupant des 2 n'existe pas à l'heure actuelle
quelques tentative existent : théorie des cordes ( plus exactement la théorie M ) et théorie de la gravitation à boucle ..

Je ne vois pas ce que cela à d'étonnant ?
La science avance au fur et à mesure de ses découvertes / observation / compréhension ...

Gallilé / Copernic / Newton / Einstein ... ne se sont pas trompé les un par rapport aux autre les 2 premiers n'avaient pas l'outil mathématique pour ... normal c'est newton qui l'a mis au point ...

De même la mécanique quantique n'est née que vers les année 1950 pour prendre l'essort que l'on connait ...
Mais ta réflexion sur "La physique régit tout" est intérressante c'est en effet le cas ... étonnament aucune équation de physique ne fait apparaitre la variable "spiritualité" ... Pas plus que la variable "Dieu".

Je pense que tu gagnerais à pousser la réflexion sur l'implication de la physique et son contrôle sur l'ensemble de ce qui nous entoure !
la physique c'est tout autant la relativé générale que la mécanique quantique ... la mécanique quantique est au centre de la chimie , qui elle même est au centre de la
biologie ... et comme être organique nous sommes donc défini par la mécanique quantique ...

or la chimie par la mécanique quantique ne montre pas de "spiritualité" ni de "Dieu" ... la biologie par la mécanique quantique pas plus ...



Antinea a écrit:
Le cerveau n'est pas l'Esprit et n'est rien d'autre qu'un interface. Il ne peut rien faire sans pilote pour activer ses fonctions limitées.
Que tu ne veuille pas que le Cerveau soit l'Esprit c'est ta conception du monde ...
La Science montre tout au contraire que le Cerveau est L'Esprit.
   
   La science le montre par les atteintes portée à l'intégrité du Cerveau qui alors dégradent l'Esprit.
    La Science le montre par les modification d'état du Cerveau sous l'action de drogues ou par electro-stimulation : Le Cerveau est L'Esprit.

Le neurones fonctionne par lui même pour lui même propagation de champ éléctrique et libération de neuro-transmetteur
c'est un fait et une certitude.  
   
Le cerveau n'a pas de fonction limitée ... elles sont limitée parce que  tu estimes quelles le sont. Notre cerveau est parfaitement adapté à notre survie en tant qu'espèce.
Nous sommes sorti de la soumission passive à la selection naturelle pour entrée dans une ère ou le savoir , la culture nous caractérise plus surement que notre capacité à survivre à la préssion selective.

Dire qu'il ne peut rien faire c'est en poussant le raisonnement au vivant que le cerveau du singe ne peut rien faire seul ce n'est qu'une interface ...
puis en remontant petit à petit vers des système nerveux de plus en plus simple en arrivée à dire que le "cerveau" du nématode  n'est qu'une interface ...
sauf que nous connaissons parfaitement le fonctionnement du nématode c'est purement un machine organique ...
le cerveau est une interface vis à vis du monde "matérialiste" dans lequel évolue le nématode ... pas une interface vis a vis d'une chose qui le piloterait...


Antinea a écrit:
Pour ce qui est de l’expérience de la navigation dans un noir d'encre, je suis pas certaine, d'autant que ces pilotes Sénégalais ou Hawaien, ou autres peuvent être parachuté sur n'importe quel océan qui leur est totalement inconnu, et montrer le chemin pour le retour à leur base.
Comme les bédouin au milieu du désert ...
comme marco polo avant l'invention du GPS ....

Ce n'est pas parce que les "occidentaux évolués" ont oublié les choses simple que c'est le cas des "peuples primitifs" qui se souviennent qu'en levant le nez
les étoiles sont une carte tout à fait lisible , ainsi que les courant , et les vents dominants ....

Tu sembles oublier les choses simple ... comme si l'occident était né hier avec satellites/super calculateur/portable ... et que les autres utilisaient quelques formes de magies ancéstrales que nous ne pourrions comprendre ...


Antinea a écrit:
Je connais un magnétiseur, et je l'ai suivi quelques heures en recherche de sources et cours d'eau souterrain. Il ne se plante jamais.
Il donne emplacement exact, profondeur, débit approximatif. Ne se trompe jamais.
Aux début des système expert ( informatique / intelligence artificielle ) certain furent bluffée que des machines détectent de nouveau gissement
de pétrole sans se tromper ...

L'explication est simple ... la machine avait une base de donnée suffisament grande , pour analyser les conformations du terrain et en
tirer les bonnes conclusions !

Le "magnétiseur" que tu décrits l'a tu mis dans une région dont il ignorait tout ? par exemple au millieu du sahara ?
ou alors au millieu de la sibérie ?

Il est plus que certain que son "savoir" pratique qui à acquis par des années de pratique , lui  fait consciemment ou inconsciemment remarquer
des détails que d'autre ne voient pas et lui fait donc tirer les conclusion qui s'impose sur la nature du terrain ...

L'hydologie est une science un réseau souterrain d'eau ( nappe phréatique ) n'apparait pas à 5 m de profondeur ici  puis à 50 mètre  2 pas plus loin ...
elle suite la composition du terrain ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Antinea a écrit:
Par ailleurs il soigne. je l'ai vu travailler sur un nourrisson et guérir en dune séance là où pédiatres et généralistes avaient échoué.
Combien de nourrisson se trouvent en néo-nat et que le guérisseur ne guérira jamais ?
Je n'ai pas dit qu'il n'avait pas une action ... mais son action est psychosomatique et toutes les études montre clairement l'absence que
quoique se soit d'autre ...

Je suis pour tout ce qui fait du bien ... mais il faut raison garder ...

Keinlézard a écrit:
L'esprit n'est que la conséquence de l'organisation de la matière.

Antinéa a écrit:Dans les rêves des scientifiques probablement, mais pas quand la nuit est terminée.
Car, comment s'organise la matière ? toute seule ?
 Comment la matière s'organise seule ...
 comment crois tu que se forment les cristaux ?
 prend de l'eau salé et fait évaporé lentement ... tu obtiendras spontanément  un arrangement ordonné
prend un tournesol la forme apparemment complique des spirale suis le même principe ...

La moindre resistance / le principe d'économie ... pas besoin que quelque force mystérieuse ...

Nous avons simplement dans un systeme ouvert une diminution locale de l'entropie ...

Antinea a écrit:
Il suffit de sortir la tête des éprouvettes et d'admirer la voute céleste pour comprendre que la science est loin de la Connaissance, malgré tout son savoir.

La voute celeste montre bien que la matière s'organise spontanément par la naissance de nouvelle étoile qui font passer les atomes d'hydrogène à des noyaux
d'hélium , puis de carbone , azote , lithium .... enfin bref les 92 élements ... dans leur coeurs ... et lorsque qu'elles explosent elle déversent leur entrailles dans l'univers
essaiment leur composé complexes ...  les météorites ferreuse 'écrasant produise naturellement des composé organique ( cf Kakegawa ) ...
... les volcan produisent de même ... des décharges électriques dans un milieu contenant carbone / azote / hydrogène /oxygène  produise également de composés
complexe spontanément ...
Pourquoi oublier  cela  ?

V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

A déplacer

Message par noureddine2 le Mar 11 Mar 2014 - 13:54

keinlezard a écrit:
Spoiler:

noureddine2 a écrit:
le Panthéisme est un mélange entre spirituel et matérialisme ,
et c'est une théorie acceptée par plusieurs scientifiques .

La science est "matérialiste" en ce sens qu'elle s'appuie sur l'observation, l'expérience d'un monde tangible.
J'ai mis des """ pour noter le fait que le matérialisme scientifique n'a rien à avoir avec une position philosophique ou une forme de politique.

V+
la science est matérialiste , mais la matière vivante peut utiliser le quantique pour tricher un peu ,
quand notre cerveau imagine un multivers , est ce qu'il l'invente ou est ce qu'il le découvre ?
un scientifique invente le multivers ou bien il le découvre ?
sur quelle base tu dis que le cerveau ne peut pas sentir le multivers ?
avatar
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 462
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par Bulle le Mar 11 Mar 2014 - 14:04

keinlezard a écrit:L'école enseigne ce qui est tangible.
Plus précisément, l'école enseigne des savoirs qui sont considérés comme étant universels : c'est le contrat méthodologique de la recherche.
Je crois qu'il est temps de préciser en quoi consiste ce que l'on appelle le matérialisme scientifique qui est un matérialisme méthodologique en science ; ce qui permettra d'ailleurs de souligner la différence entre sciences et pseudo-sciences. Voire de faire un sort aux propos lamentables de stupidité, propos qui ne visent en fait qu'à discréditer la sciences en faisant des amalgames et de la désinformation.

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42716
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Mar 11 Mar 2014 - 14:06

tout ça, c'est la surface des choses. mais personne n'explique rien.
Pourquoi l'hydrogène, le carbone, l'oxygène, l'adn ,
Qui code ?
tu vois bien que es frustré. tu vois des ombres chinoises mais tu ne sais rien de leur genèse. sourire

à Bulle:

il faut tout de même souligner que des gens comme Giordano Bruno, et d'autres,ont été rappelés à l'ordre car ils prétendaient des choses contraires à ce qui était admis à l'époque, alors qu'en définitive, ces gens avaient raison.
Don, en définitive, même en 2014, rien n'a vraiment changé. On reste dans le même schéma de pensé avec des gens qui ont toujours 10 tours de retard sur le leader, et qui pourtant, imposent le rythme.

Parce qu'on est en 2014 et que la science dispose de moyens de plus en plus faramineux, on s'imagine qu'elle ne peut plus se planter, et que ce qu'elle sait est la Connaissance.
Désolée, mais ce n'est que du savoir.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par Bulle le Mar 11 Mar 2014 - 14:24

Antinea a écrit:tout ça, c'est la surface des choses. mais personne n'explique rien.
Pourquoi l'hydrogène, le carbone, l'oxygène, l'adn ,
Qui code ?
Mais pourquoi veux-tu absolument qu'il y ait un codeur ? Et comment expliquerais-tu qui a codé le codeur ?
il faut tout de même souligner que des gens comme Giordano Bruno, et d'autres,ont été rappelés à l'ordre car ils prétendaient des choses contraires à ce qui était admis à l'époque, alors qu'en définitive, ces gens avaient raison.
Don, en définitive, même en 2014, rien n'a vraiment changé. On reste dans le même schéma de pensé avec des gens qui ont toujours 10 tours de retard sur le leader, et qui pourtant, imposent le rythme.
Au passage Bruno a été condamné parce qu'il défendait la métempsychose, pas pour autre chose...
Mais si cela avait été parce qu'il avait soutenu l'héliocentrisme, tu te tires une balle dans le pied Anthinéa : tu ne fais que montrer que l'importance de maintenir la recherche scientifique en dehors de toute contrainte religieuse ou politique !

De plus, je ne vois absolument aucun rapport entre ta conclusion et ce que tu pensais probablement être une argumentation : la science n'est pas là pour baliser quelque schémas de pensée que ce soit, et c'est même tout le contraire.

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42716
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Mar 11 Mar 2014 - 14:30

Mais pourquoi veux-tu absolument qu'il y ait un codeur ? Et comment expliquerais-tu qui a codé le codeur ?

franchement....
du code auto généré ?
Normalement, à ce genre d'élucubration, tout le monde rigole et s'exclame: "par l'opération du saint Esprit ???" lol

après, qui code ???
chacun voit, selon qu'il croit ou non en Dieu.

pour ce qui est de giordano bruno, il a mal fini parce qu'il faisait partie de ces gens qui, comme Copernic et Galillée, affirmaient ce qu'on sait aujourd'hui: que la Terre et les planètes , tournent autour du Soleil.


Dernière édition par Antinea le Mar 11 Mar 2014 - 14:38, édité 1 fois
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Mar 11 Mar 2014 - 14:33

hello
Antinea a écrit:tout ça, c'est la surface des choses. mais personne n'explique rien.
Pourquoi l'hydrogène, le carbone, l'oxygène, l'adn ,
Qui code ?
tu vois bien que es frustré. tu vois des ombres chinoises mais tu ne sais rien de leur genèse. sourire
Si expliquer les choses c'est expliquer quelque chose qui est indémontrable ... à mon avis nous n'aurons pas assez de l'éternité :)
Coder quoi ?

le pourquoi de l'hydrogène ... voilà une question qui ne mène pas très loin ...
mais bon l'hydrogène provient des quark et au plus bas de l'énergie elle même telle que E=mc² ... qui montre l' équivalence de la matière et de l'énergie.

Aujourd'hui nous n'allons pas beaucoup plus loin simplement parce que ne disposant pas des outils pour ...
Mais si une théorie telle les 2 pré cité se trouve d'une part confirmée et d'autre par permet des prédictions alors nous aurons une réponse ...
D'ailleurs à la vérité il faut être précis ... la théorie des cordes se présente comme la théorie du "tout" ... alors que la théorie de la gravitation quantique à boucle
se propose elle d'unifier uniquement la relativité et la mécanique quantique ...

chacune prévoit des multivers dans un bain d'énergie ... et chacun de ces univers à ses propres lois physiques :) les équations de la théorie des cordes prévoient une
infinité de "résolution" fincallement nous ne sommes qu'un univers parmi des myriades.

Alors dans ce cadre là ... la question du pourquoi du quark , de l'hydrogène .. .se résume à une seule réponse parce que c'est une éventualité sur une infinitude d'univers :)
c'est un peu un argument anthropique : ) ( pourquoi l'univers est ainsi ... parce que nous sommes là ) ... ici c'est un argument "cordique" ( pourquoi l'univers est ainsi ...
parce qu'il est contenu dans les équations .... )

Pourquoi doit il y avoir une réponse à toutes les questions ?
Si tu en es encore là ... c'est qu'il te manque une partie que tu n'as toujours pas résolu "Toutes les questions ont elles une réponse ?" ...

Il me semble que tu devrais déjà te questionner là dessus


Antinea a écrit:
à Bulle:

il faut tout de même souligner que des gens comme Giordano Bruno, et d'autres,ont été rappelés à l'ordre car ils prétendaient des choses contraires à ce qui était admis à l'époque, alors qu'en définitive, ces gens avaient raison.
Don, en définitive, même en 2014, rien n'a vraiment changé. On reste dans le même schéma de pensé avec des gens qui ont toujours 10 tours de retard sur le leader, et qui pourtant, imposent le rythme.

Justement ... lorsqu'il parle d'hélio centrisme ... c'est comme aujourd'hui parler de science sans autre raison et surtout sans Dieu ou "Force directrice" aucune

L'Héliocentrisme arrache la Terre du centre d'un univers cher à une pensée religieuse et philosophie du 16 eme siècle ...
La Science d'aujourd'hui arrache la prétendue "exeption" humaine à une pensée religieuse et philosophique qui voudrait que l'homme / l'âme soit une chose
inaccessible à la science pour garder une emprise sur nos existence ... et par voie de conséquence continué d'avoir une justification à leur existence propre.

Je ne condamne pas la pensée religieuse ou la pensée philosophie comme pour d'autre pan de la culture humaine cela nous caractérise ... ce que je condamne
c'est la prétendue supériorité d'un "spirituel" qui se prétend réponse alors même qu'il ne se défini pas lui même ...

La Science n'a aucune autre prétention que d'expliquer le monde par des connaissance dument établie par la voie de l'expérience et reproductible par tout un chacun
j'avoue que la possibilité de posséder un accélérateur de particule n'est pas pour tous Wink

V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Mar 11 Mar 2014 - 14:35

Antinea a écrit:
Mais pourquoi veux-tu absolument qu'il y ait un codeur ? Et comment expliquerais-tu qui a codé le codeur ?

franchement....
du code auto généré ?
Normalement, à ce genre d'élucubration, tout le monde rigole et s'exclame: "par l'opération du saint Esprit ???" lol

après, qui code ???
chacun voit, selon qu'il croit ou non en Dieu.

Cela revient à la question

" Toute question a t elle une réponse ?"

si ce n'est pas le cas alors ... il peut ne pas y avoir de raison à une chose mais nous paraissant importante.
V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Mar 11 Mar 2014 - 14:43

j'avoue que la possibilité de posséder un accélérateur de particule n'est pas pour tous

il n'a aucune autre utilité que de faire vivre des ménages, ce qui en soit est une belle chose.  sourire 

Comprendre l'univers revient en fait à s’interroger sur soi même car nous ne sommes rien d'autre qu'une expression réduite de ce Tout.

d'où : "connais toi toi même".

Personnellement, quand on parle d'enseignement scolaire, je pense qu'il faudrait commencer par sélectionner les bons ouvrages et les bons auteurs. Et surtout , ne pas hésiter un instant à remonter dans le "temps" pour étudier la pensé des anciens, qui ont selon moi, une fraîcheur qu'on ne retrouve plus.

je pense que toute question a une réponse, car si on se la pose, c'est qu'intuitivement, on l'entrevoit et qu'elle nous questionne.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Mar 11 Mar 2014 - 14:51

en parlant de Giordano Bruno a écrit:"Il osait clamer à travers l’Europe une théorie inédite : ni l’être humain, ni la terre, disait-il, ne sont au centre de la création, ils tournent autour du Soleil, dans un univers infini peuplé de mondes infinis, et Dieu ne peut être à l’extérieur de cet infini, il doit être présent partout, au plus profond de la matière, de nous-mêmes. Cessons donc de lever les bras vers le ciel et les idoles... "
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Mar 11 Mar 2014 - 15:24

Antinea a écrit:
j'avoue que la possibilité de posséder un accélérateur de particule n'est pas pour tous

il n'a aucune autre utilité que de faire vivre des ménages, ce qui en soit est une belle chose.  sourire 

Comprendre l'univers revient en fait à s’interroger sur soi même car nous ne sommes rien d'autre qu'une expression réduite de ce Tout.

d'où : "connais toi toi même".

Personnellement, quand on parle d'enseignement scolaire, je pense qu'il faudrait commencer par sélectionner les bons ouvrages et les bons auteurs. Et surtout , ne pas hésiter un instant à remonter dans le "temps" pour étudier la pensé des anciens, qui ont selon moi, une fraîcheur qu'on ne retrouve plus.

je pense que toute question a une réponse, car si on se la pose, c'est qu'intuitivement, on l'entrevoit et qu'elle nous questionne.

Pourtant la simple question :

" Existe il des question sans réponse?" en elle même n'a pas de réponse.
Car si l'on réponds oui alors il faut en apporter la preuve de même si on répond par la négative.

Le fait qu'une question soit sans réponse n'empêche cependant pas d'y répondre pour un problème donné bien circonscrit et de manière approchée ou encore statistique.

Par exemple le problème des 3 corps n'est pas résolvable ( question sans réponse ) alors on se place dans des cas particuliers 2 des 3 corps sont plus massif , plus rapide ou encore plus distant et seront vu par le troisième comme unique. Cela s'observe en astronomie problème Soleil Terre Lune ou Terre Lune Satellite
Nous le traitons aussi en mécanique quantique approximation hydrogénoïde.
Quand un uranium se désintègre il ? pas de réponse ... par contre nous connaissons la période de demi-vie ou après une certaine durée la moitié des atomes
radioactif d'un corps donné se seront désintégré ...

Se questionner sur une chose n'est ce pas simple une curiosité un besoin de comprendre ... je n'ai personnellement pas besoin de savoir si une question à une réponse
pour me la poser ... le fait de me poser la question peut être une fin en soit , et la recherche d'une réponse si elle existe qu'une autre chose ...

Je peux imaginer des choses impossible sachant qu'elle sont impossible ... et me posé la question "puis imaginer une chose impossible qui soit possible ?"

toutes ces questions bien connue ou la question elle même n'est pas resolvable car contenant des partie exclusive l'une de l'autre.
V+


keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par M'enfin le Mar 11 Mar 2014 - 16:52

Tout est imaginable, mais tout n'est pas utile à la survie. L'intelligence ne sert qu'à la survie, il ne faut pas l'oublier dans nos prières!   
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par cana le Mar 11 Mar 2014 - 17:34

Keinlézard a écrit:L'école n'est pas le lieu d'un enseignement "spirituel" !
Et cela devrait être  valable pour n'importe quel pays possédant une école publique
Que pensez de l'école publique après ça... ? Créer des têtes bien pleines?
Ajouter la matière méditation ne serait pas judicieux?
Ce n'est pas incompatible avec la laïcité.
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Mar 11 Mar 2014 - 19:27

Je peux imaginer des choses impossible sachant qu'elle sont impossible

qu'est ce qui prouve de façon indubitable qu'elle sont impossibles...définitivement, si ce n'est l'auto limitation, ou le manque de savoir à un certain moment ?
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Mer 12 Mar 2014 - 9:24

cana a écrit:
Keinlézard a écrit:L'école n'est pas le lieu d'un enseignement "spirituel" !
Et cela devrait être  valable pour n'importe quel pays possédant une école publique
Que pensez de l'école publique après ça... ? Créer des têtes bien pleines?
Ajouter la matière méditation ne serait pas judicieux?
Ce n'est pas incompatible avec la laïcité.

hello ...
J'entend par spirituel ici les choses qui non aucune prise avec des choses factuelles ...

Maintenant, une approche en philosophie ...pourquoi pas ... mais avant que de permettre aux enfants de réfléchir au sens philosophique il leur faut
un bagage intellectuel suffisant pour être capable de sens critique.

Je ne crois vraiment pas que l'enseignement du "spirituel" pour des jeunes enfants soit forcément très sain ... ne serait ce que parce que vu le nombre d'approche spirituelle , le choix fait sera forcément artificiel et imposé.

C'est déjà assez compliqué de parler de philosophie, de religion et de spiritualité au lycée alors si en plus on impose un vision bien formatée dès le début de la scolarité AMHA cela créera plus de problème que cela ne pourra en résoudre.

Sauf bien sur à imposer par la force, une spiritualité / religion mais dès lors nous sortons largement de la société telle que nous pouvons la concevoir avec sa
tolérance actuelle ...

V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum