Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par M'enfin le Sam 12 Avr 2014 - 22:48

Bravo! J'aimerais bien avoir ton talent! Ma thèse serait sûrement mieux écrite, plus attrayante, pour ceux qui aiment la fiction en tout cas, car elle aussi est fictive, pour l'instant. Lâche-toi lousse!   
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Golem le Sam 12 Avr 2014 - 23:27

Vous trouverez dans mes propos quelques tirades symboliques mais rien n'y est fictif.

La gravité est-elle fictive, une simple image projetée par l'ombre de la matière ?
La matière est elle fictive, une simple lueur projeté par la gravité ?
L’œuf ou la poule ?

avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par M'enfin le Dim 13 Avr 2014 - 3:34

Un autre qui a l'impression d'être plus réel dans ses rêves que dans la vraie vie! Bienvenue au club!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Golem le Dim 13 Avr 2014 - 3:51

Nous sommes tous sur la même terre et nous ne partageons pas tous les mêmes rêves.

Est-ce que c'est votre vraie vie et votre humanité qui font vos rêves ou est ce que ce sont vos rêves, vos expériences de vie virtuelle, qui font votre humanité. À quel endroit se trouve la réalité ?
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Golem le Dim 13 Avr 2014 - 7:20

- C'est grave docteur ?
- Vous êtes en très bonne santé et vous semblez un peu agité, cela pourrait finir par fatiguer votre organisme, vous avez bien fais de venir me voir, je vais vous référer à un spécialiste qui saura s'occuper de votre cas.
Le sourcil droit de Malak se souleva pendant que le gauche s'abaissait. En analysant les mouvements du stylo, il voyait le praticien rédiger une ordonnance pour une évaluation psychiatrique. Il se senti frissonner et décida de continuer à attendre dans l'expectative.
Quelques jours après avoir contacté Yeshua de Binah par l'intermédiaire d'un mage, il avait commencé à perdre toutes ses puissances, sauf son cœur et son esprit. Un matin, il n'avait pas pu se lever.
Avec l'argent de Shlomo il s'était acheté les services d'un notaire qui lui avait acheté une vaste maison de campagne incluant quelques dépendances dont une belle écurie et une grange à foin tellement grande et tellement vide qu'il avait eu envie de chanter en canon avec l'écho. Il avait choisi la France, une petite ville du nom d’Avalon, au sud d'Auxerre. Il avait à son service 23 personnes qui habitaient sur le domaine, que du beau monde. Rien d'autre, aucun projet ...
Ce matin, pour pouvoir se lever, Malak avait du utiliser ses muscles. Il semblait ne plus être capable d'agir sur la matière par la pensée. Il n'avait plus de champ de protection autour de lui et il se sentait terriblement vulnérable.
Binah lui parlait en envoyant des messages par pigeon voyageur. Pour répondre, Malak devait écrire à la plume sur une planche en bois ciré puis laver la planche pour faire couler l'encre à terre. Malak avait trouvé le procédé quelque peu outrageant et il s'était  fendu d'une remarque peu diplomatique auprès de Binah, lequel lui avait répondu qu'il avait seulement le choix entre des pigeons ou des corbeaux.
Déja d'humeur maussade depuis son arrivée dans l'Yonne, Malak commençait à se dire que son erreur de calcul pour son arrivée sur terre pouvait peut être se révéler tragique.
En se levant il avait la nausée, il lui semblait que c'était le stress mais il se demandait s'il n'était pas tout simplement en train dépérir à cause d'une éventuelle malédiction qui aurait pu être attachée à son interdiction de séjour sur terre sauf en cas de bataille à Armageddon. Il avait écrit sur la planche ce qui se passait et Binah lui avait envoyé un médecin et le médecin le prenait pour un dingue ! Malak eu un rictus, comme un grand sourire, mais seulement pendant un seizième de seconde, et seulement du coté gauche du visage. C'était un peu trop compliqué pour lui et il décrocha en se disant: ''bah, si je meurt ça me fera des vacances''.
Le médecin tendit la feuille à Malak en disant: ''Je n'ai jamais vu un être humain en aussi bonne santé physique que vous, je ne peux as vous aider. Aller à l’hôpital d'Auxerre et présentez vous à l'Accueil avec cette lettre, ils vous aiderons. Maintenant si vous permettez je vais prendre congé.''
Pendant que Malak voyait le médecin sortir il froissa le papier pour en faire une boule et tenta de la faire s’enflammer en la regardant, il ne se passa rien du tout, et celui qui n'avait pas prévu de devenir humain jeta le papier dans la cheminée et s'enragea en interrogeant le ciel.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par M'enfin le Dim 13 Avr 2014 - 21:56

Golem a écrit:Nous sommes tous sur la même terre et nous ne partageons pas tous les mêmes rêves. Est-ce que c'est notre vraie vie et notre humanité qui font nos rêves ou est ce que ce sont nos rêves, nos expériences de vie virtuelle, qui font notre humanité? À quel endroit se trouve la réalité ?
Pour moi, la réalité se situe dans le présent, et tant qu'ils n'y sont pas exécutés, nos rêves se trouvent encore dans le passé mais concernent le futur. En exécutant nos rêves, nous les confrontons au présent, soit, aux rêves de ceux qui exécutent les leurs en même temps et au même endroit que nous, mais puisque ce sont tous des rêves qui concernent le futur, et que ce futur n'est pas encore advenu, rien ne peut prévoir quels sont les rêves qui se réaliseront. Nos rêves sont donc créés à partir de notre vraie vie, mais passée, et ce sont eux qui déterminent plus tard notre vraie vie aussi, mais future. Mais comment se créent nos rêves? Comment se créent dans ta têtes tes histoires? Et que veut dire le verbe créer? S'il veut dire imaginer du nouveau, alors comment créons-nous du nouveau seulement à partir de ce que nous connaissons?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Nuage le Dim 13 Avr 2014 - 22:46

Pour moi, des rêves sont dans le présent, car rêver est un acte présent, comportant des données futures qui se construisent dès à présent.
C'est mon présent qui construit mon futur, autant qu'une projection future va construire mon présent.

Créer et imaginer, peuvent à mon sens être également une adaptation de données sur un autre format : une re-transposition en somme, une façon autre d'imager et de donner un sens : de lier les choses (entre elles).

Et il me semble que c'est ce que tu fais Golem, avec tes écrits.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Golem le Dim 13 Avr 2014 - 23:59

Il y a plusieurs dimensions qui se superposent.
Pour la vie pratique je crois qu'il est bien d'avoir la volonté de prendre le temps qu'il faut pour construire nos rêves, quelques uns d'entre eux au moins, pour se sentir capable et avoir quelque chose à dire sur soi même.

Pour ce qui est ce ma petite collection de textes sur les anges qui se débattent entre eux-mêmes pour attendre que ne vienne pas la fin d'un certain temps, c'est un travail à vocation esthétique, c'est pour faire du beau, je crois que c'est important de faire ça. Certainement que ce n'est pas la seule chose importante à faire et ce n'est pas la seule que je fais mais c'est ce que je fais ici et je fais d'autres choses ailleurs, et pas que des choses importantes, surtout, ne soyez pas sage !
Puisqu'on peut joindre l'utile à l'agréable, mon travail ici est un amalgame entre ce qui existe déjà dans les écritures prophétiques et les possibilités que cela me donne pour raconter ce que j'ai envie, en marge de l'histoire, en respectant l'histoire mais lui donnant un nouveau sens dans une morale post guerrière en accord avec ma vision du monde. Détruire les anciens textes c'est comme brûler l'histoire. Toutes les écritures sont inspirées. Quel est le petit plaisantin qui a ajouter qu'il ne faut rien ajouter ? Vous la croyez celle là ? Tu y crois, toi ? On peut tout écrire et les écritures resteront.

Cependant, si je fais un travail d'écriture en n'y mêlant que ces deux ingrédients, je vais me retrouver avec une nouvelle religion sur les bras et je ne peux pas me permettre de me racheter un karma de gourou. Donc pour éviter de provoquer tout risque d'équivoque qui pourrait ternir ma réputation d’esthète je tourne le texte au burlesque en ajoutant à la soupe toutes les choses personnelles qui me sont arrivées et dont j'aime bien me souvenir, mais de façon que cela ne soit pas reconnaissable, des souvenirs qui relatent la plupart du temps la banalité du bonheur dans une vie sans complication, je les transmute par élément et j'échange les zones et les causes des actions et des émotions, sous couvert je regarde et je ressens puis je raconte des personnages impassibles qui transpercent le multivers de leur présence par leurs pensées pointues. C'est comme encastrer des figures géométriques en fractale, c'est un tableau de fil.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par mirage le Lun 14 Avr 2014 - 3:33

C'est cousu main, un fil d'or traçant la signature d'un contrat asses surprenant a lire, mais pas tellement déstabilisant au final.
Et c'est marrant de ne pas s'en étonner longtemps, même si des mots peu polis peuvent venir a la bouche, de par celle la même qui est sensée et censurée, comme avoir a choisir entre les clés et la bagnole.
En parlant de véhicule commun, sur un coup de tête on s'embarque dans une douce galère, qui dans son sillage laisse ce que doit laisser ce fier vaisseau de détenus, romains pour la forme.
Et pour l'usage; un coup de semonce peut s’avérer propice pour faire place nette, ce qui est plutôt contrariant. Ou contractuel je sais plus.
Après effectivement, il est question d'un rapport entre la vitesse et la sensation, insaisissables toutes les deux, alors que l'on apprend que l'on peut cueillir Marguerite, ce qui soit dit en passant nous fait une belle jambe, vu que lire une partition devrait en un sens être aussi jouissif que de la lire.
le capitaine a dit les deux, mais lui il cherche toujours.
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4136
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par M'enfin le Lun 14 Avr 2014 - 5:43

Je ne te connaissais pas cette écriture-là Mirage. Tu te laisse inspirer je crois. Moi je n'ose pas. Je manque de gratuité je crois. Mes idées sont bourrées de cause et d'effet, mais sont dénuées de sentiment et d'émotion.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Golem le Mer 16 Avr 2014 - 20:51

J'en suis là: 3D orbit, appuyez sur Entrée ou Echap.

Je me suis dis, je vais mettre un mot pour dire que je suis occupé (je dois finir pour demain matin et il me manque encore un paquet de vis) et que ça viendra dans un moment, mais ça, je l'ai déjà dis, pas ici et maintenant mais ailleurs à un autre moment et tu sais, l'éternel retour et ses impressions de déjà vu...

Au milieu des histoires à dormir debout voici un morceau de tangible avec une image qui fait parti d'un modèle 3D mercantil et qui réclame mon attention ce qui fait que je met du temps parfois à revenir sur l'intrigue (spoiler:  le prochain épisode s'intitule: pluie de météorites)



Est ce que j'ai le droit de faire de la pub en citant le nom du logiciel chinois que j'utilise parce que c'est 4 fois moins cher que la grande marque la plus connue ?
On peut aussi utiliser la version d'évaluation gratuitement et sans limite de temps.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Golem le Jeu 17 Avr 2014 - 22:03



Premier octobre 1857, 4h27 du matin, le petit prospecteur de métaux et de minéraux ouvre les yeux. Il a dormi entre quatre tombes et il est d'humeur bucolique. Cela fait deux jours qu'il attend ici que vienne choir entre ses mains un cadeau des cieux. Au travers de son corps parcoure quelques méridiens de terres rares qu'il utilise comme de antennes de perception des variation du champ gravitationnel. Il ferme ses yeux, écarte ses bras, ouvre ses mains et scrute son ciel en aspirant doucement de l'air et en écoutant l'écoulement du flux avec ses mains dont la sensibilité tactile lui permet de détecter le son que l'air fait en passant au fond de lui. Il perçoit l'objet venir, celui ci est devancé par une onde de choc qui s'amplifie à mesure que le bolide s'approche.
Il n'avait pas pu calculé le moment de l'impact avec une grande précision, il y avait une incertitude de quelques minutes. Normalement le lieu de l'impact lui était déjà connu avec un écart de moins de 300 millimètres. Une lumière apparaît dans son esprit, il voit l'objet qui brille, un métal étrange, qui fut expulsé du cœur d'une lourde étoile qui s’écroulait et tomba entre deux naines blanches qui se rejoignaient.
Il attend un morceau de 248 grammes de platine dans lequel se trouve dispersé un peu de poudre de terre rouge, un catalyseur dont son commanditaire à besoin.
Plus loin au nord, à une vingtaine de kilomètre, tombent au sols les débris les plus petits qui se sont détaché de la météorite alors qu'elle entrait dans la haute atmosphère.
Le morceau qu'il attend arrive. Ses bras sont écartés et ses paumes font face au ciel, là où le bolide vient de crever les nuages. Sa main gauche se trouve vers la bas, sa main droite se tourne vers le haut, son bras gauche descend et le gauche monte, les deux bras se replient et ses mains se font face devant son cœur, le lieu de l'impact.
Juste avant de n'avoir plus le temps de bouger, quelques millisecondes avant d'être touché, il bouge et laisse passer la boule de feu entre son bras et sa poitrine.
Le précieux boulet pourfend la terre et s'enfonce d'un demi mètre en retournant le sol autour de lui. Le nabot saute et applaudit, il rit et il fait la roue pendant trois minutes, en attendant que son trésor refroidisse. Autour de l'impact à l'intérieur d'un cercle d'un mètre de diamètre, les mottes d'herbes sont déchirées, en petits morceaux fumants, sans dessus dessous.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Golem le Sam 19 Avr 2014 - 7:07




A l'encre rouge sur la petite poterie, il était écris:

''Cela fait quelques mois que je suis devenu humain, presque, je doute de l'être entièrement et sans retour possible mais en tout états de cause j'en ai toutes les apparences. Je suis comme un vrai humain mais comme ceux qu'on ne peut habituellement voir que dans les livres. J'ai conservé les bénéfices de mon entraînement physique et mental. Dans la mesure ou j'ai été créé comme un guerrier ultime, un pur destructeur, le vecteur du néant des ennemis déclarés des puissances qui m'ont créé, je crois que de toutes façons je n'ai pas de limite et je crois également que je n'ai pas été créé en vain, certainement ma situation à une raison d'être. Il est certain que je ne suis pas un être compromis, j'ai payé assez cher pour le savoir, je ne peux pas oublier que j'ai tout perdu et que je n'ai rien accepté en dédommagement. En vérité j'ai tout donné pour le respect des lumières qui me guident, qui guidaient les puissances qui m'ont créé, et je suis fier de ce que j'ai accompli. Que je disparaisse ou pas, ce que j'ai fais c'est moi qui en suis responsable et cela restera. Ce que j'ai fais et ce pourquoi je l'ai fait, cela à été fait une seule fois et j'en suis satisfait, que je perdure ou que je disparaisse, c'est égal, j'ai fais ce que je devais faire. Il n'y aura qu'une seule fois, si je devais recommencer ce serait une seule unité, il n'y aura pas d'autre fois, pas une autre histoire, si j'avais une autre chance, je reproduirais le même karma, ce que j'ai fais était suffisant et je ne veux pas en faire plus.''

Le vieux reposa le vase dans son écrin et referma le couvercle.  Il ôtât ses lunettes et pris quelques secondes de pose genre ''je réfléchis'' avec les yeux en l'air, l'index et le majeur de sa main gauche sur sa bouche et la main droite qui tapote le couvercle du petit coffret en or.
- Tu as trouvé ça au sol, au milieu d'un tas de cadavres. Donne moi plus de détails.
- Quatre morts exactement, je les ai enterrés proprement. Ils étaient morts de la dysenterie probablement. Il y avait deux hommes de la contrée, d'après leurs dents ils ont passé leur enfance à Auxerre, et un couple de petites personnes qui venaient d'un endroit que je ne connais pas. L'homme avait encore un souffle de vie quand je les ai trouvé, il m'a demandé de les mettre en terre, je lui ai assuré que ce serai fait et il a dis que j'étais un envoyé de Dieu. Êtes vous Dieu?
- Je ne t'ai pas envoyé pour les enterrer. As tu ce que je t'ai envoyé chercher pour moi ?

Le petit pantin tout noir fouilla dans ses manches et sortit de son coté droit une pépite plus grosse que son bras, il la lança avec force agilité vers le vieux bonhomme, celui ci mit les mains devant lui, comme pour attraper le minerai presque parfait, mais la petite sphère d'un blanc pale resta en l'air, entre les deux mains du vénérable, puis celui-ci la saisi et la déposa prestement dans sa poche pendant qu'elle disparu dans un petit nuage de fumée bleuté.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Ling le Sam 19 Avr 2014 - 7:46

Exceptionnellement beau

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Golem le Sam 19 Avr 2014 - 14:20

merci 
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Golem le Sam 19 Avr 2014 - 23:49

avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Dari le Dim 20 Avr 2014 - 0:45

Bravo pour cette puissante inspiration métaphysique : que de profondeur, que de vertiges, et que de beauté dans ces lignes ! continue dans cette voie, tous mes encouragements (et mon admiration !)...
avatar
Dari
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 28
Localisation : ici et là...
Identité métaphysique : humain, trop humain
Humeur : la nuit sera calme
Date d'inscription : 13/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anges - Les guerriers de l'apocalypse.

Message par Golem le Lun 21 Avr 2014 - 20:44



Dans la pénombre, le petit personnage fut mystifié par le vieux mage, encore et comme à chaque fois. On pourrait penser qu'il avait un penchant pour cela. Au sens propre il ne vit que du bleu : un nuage de poussières bleu et sa balle de matière étrange qui disparaissait dedans le bleu pendant qu'il calculait le résultat de l'analyse de sa perception des couleurs. Il vit alors apparaître dans sa conscience visuelle des images en gros plan de cristaux de sulfate de cuivre dont il déduit que les composés avaient précipité. Il hocha la tête : cela se passa lorsqu'il vit le bleu virer un peu plus foncé.
Il avait du oublier la bille de métal pour se concentrer sur les couleurs des composés pour pouvoir résoudre l'énigme du nuage bleu. Maintenant qu'il se souvenait des ensembles, étant revenu au menu de ce qui l'avait amené là après avoir résolu son problème, il souriait du type de stratagème que le vieux avait mis en œuvre pour le subjuguer, encore et comme à chaque fois, et au delà de tout profit, il souriait de ce que cela sous entendait de l’intérêt du vénérable pour sa petite personne.
Pour elle-même, la petite personne pensa : Il m'en fait voir de toutes les couleurs!
Ses yeux s'arrondirent et il se mit à rire en applaudissant.

Le mage se dit in peto : L'archange de la fin des temps a chuté au sol, je me demande bien pourquoi. S'il est là avant que les signes ne se produisent ce n'est probablement pas pour combattre, sinon tout serait déjà terminé. On devrait pouvoir négocier.
En même temps il demanda à son fidèle coursier : - Crois tu pouvoir me retrouver l'auteur de la poterie d'art qui est dans un petit coffre en or et que tu as pris pour me le ramener comme un objet brillant potentiellement intéressant quand tu jouais au milieu d'un lieu maudit pour attendre que s’abatte sur terre une étincelle des foudres de la colère des cieux ?
Quand les yeux invisibles qui se trouvaient sous le capuchon du vaste manteau gris dans une des poches duquel il percevait la présence d'un morceau de métal blanc pâle tournèrent leur regard vers lui, le petit pantin cessa d’applaudir et écouta en ouvrant les mains. Il réfléchi plusieurs secondes en clignant des yeux. Puis il dit :''- Je ne sais pas. L'artiste n'est-il pas un démon?''
- C'est un ange tombé sur la terre après le temps du déluge.
- Donc c'est un démon!
- Non, il ne l'est pas encore, il n'est pas mort, il n'est pas devenu un mauvais esprit habitant des humains possédés. Il est devenu humain, il possède son propre corps.
- Selon le livre de la splendeur il est impossible qu'un ange puisse se matérialiser à terre après le temps du déluge.
- Le livre dit vrai et la réalité s'accorde avec, nous devons adapter notre raison pour trouve la solution. Les humains sont propriétaires de la terre et celui ci est un invité. Je désire que tu enquête sur notre hôte.
- Je vais trouver l'artiste et le questionner.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum