Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par supra le Ven 28 Mar 2014 - 18:59

Message modéré Article 1
avatar
supra
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 228
Localisation : midi pyrenées
Identité métaphysique : expert autoproclamé
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par Bulle le Sam 29 Mar 2014 - 9:01

supra a écrit:La conscience evolutionnaire demontre en effet qu'avoir de telles hallucinations denote un probleme psychique qu'un homme conscient ne peut avoir.
Ce qui est totalement absurde : un homme peut parfaitement avoir des hallucinations et être conscient d'avoir des hallucinations. C'est la différence entre pathologie névrotique et pathologie psychotique.
BdM n'a jamais eu ces hallucinations, il pretendait simplement que des consciences autres que terrestres pouvaient exister dans l'univers et prendre la forme d'anges ou archanges pour limiter l'homme dans la spiritualité et  bloquer son intelligence universelle.
Oui, un grand classique : "c'est pas moi c'est les autres"...  rire 

_________________
Hello Invité !  Le du 01 juillet 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41872
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par supra le Sam 29 Mar 2014 - 9:55

Jipé a écrit:Extrait de cette diarrhée verbale...:

"Un homme assis dans son intelligence – donc scient des lois de la vie – et conscient du rayon harmonique de la femme saura non seulement protéger la psyché de cette dernière de toute interférence des plans de la mort, mais sera aussi présent à la femme qu’il aime et ce, de par sa capacité à s’infiltrer à l’intérieur du mouvement de la continuité chez elle. Ainsi, cet homme ne pourrait continuellement menacer la continuité du couple car ce faisant, il écorcherait le rayon harmonique de la femme."

 non mais ca va pas 

Que ceux qui comprennent et adhèrent lèvent le doigt !


AH AH AH... mdr ...
ceci veut simplement dire que l'homme doit proteger et respecter sa dulcinée car c'est elle qui detient l'energie du couple. soutenir 
avatar
supra
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 228
Localisation : midi pyrenées
Identité métaphysique : expert autoproclamé
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par Jipé le Sam 29 Mar 2014 - 10:11

Pourquoi c'est la femme qui détiendrait l'énergie du couple ?
Je connais des femmes complètement apathiques dans des couples et leur mari très dynamique...
Encore des généralités idiotes à mon sens!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26205
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par supra le Sam 29 Mar 2014 - 10:21

Bulle a écrit:
supra a écrit:La conscience evolutionnaire demontre en effet qu'avoir de telles hallucinations denote un probleme psychique qu'un homme conscient ne peut avoir.
Ce qui est totalement absurde : un homme peut parfaitement avoir des hallucinations et être conscient d'avoir des hallucinations. C'est la différence entre pathologie névrotique et pathologie psychotique.
BdM n'a jamais eu ces hallucinations, il pretendait simplement que des consciences autres que terrestres pouvaient exister dans l'univers et prendre la forme d'anges ou archanges pour limiter l'homme dans la spiritualité et  bloquer son intelligence universelle.
Oui, un grand classique : "c'est pas moi c'est les autres"...  rire 

non Bulle, ici le terme "homme conscient"ne s'applique pas comme cela, "l'homme conscient" est un homme qui a une conscience supramentale, capable de percevoir les manipulations de sa psyché et des plans, il ne tombera pas dans le piege de ces hallucinations, c'est justement la grande force de cette nouvelle conscience, il dejouera ces manipulations car pour lui, cela sonnera faux, il ne vibrera pas avec cela.
BdM n'est pas le seul à penser qu'il existe d'autres formes de vie dans l'univers, bon nombre d'astrophysiciens le pensent aussi, il y a des milliards de planetes dans des millions de systemes solaires dans des millions de galaxies, l'homme serait bien pretentieux de penser qu'il est seul dans l'univers....contredis tu cela ? blabla 
avatar
supra
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 228
Localisation : midi pyrenées
Identité métaphysique : expert autoproclamé
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par supra le Sam 29 Mar 2014 - 10:38

Jipé a écrit:Pourquoi c'est la femme qui détiendrait l'énergie du couple ?
Je connais des femmes complètement apathiques dans des couples et leur mari très dynamique...
Encore des généralités idiotes à mon sens!

je ne parle pas ici de dynamisme physique personnel, mais plutot d'une energie fondamentalement propre et attribuée à la femme depuis toujours, l'energie de fonder une famille, l'energie d'enfanter...celle ci est differente de celle de l'homme, ne dit on pas /: l'homme propose, la femme dispose ...
avatar
supra
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 228
Localisation : midi pyrenées
Identité métaphysique : expert autoproclamé
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par Jipé le Sam 29 Mar 2014 - 13:54

supra a écrit:
Jipé a écrit:Pourquoi c'est la femme qui détiendrait l'énergie du couple ?
Je connais des femmes complètement apathiques dans des couples et leur mari très dynamique...
Encore des généralités idiotes à mon sens!

je ne parle pas ici de dynamisme physique personnel, mais plutot d'une energie fondamentalement propre et attribuée à la femme depuis toujours, l'energie de fonder une famille, l'energie d'enfanter...celle ci est differente de celle de l'homme, ne dit on pas /:   l'homme propose, la femme dispose ...
Moi aussi je parle d'énergie de la personne, et rien ne démontre objectivement qu'une femme à plus d'énergie qu'un homme...Mais bien sûr l'énergie d'enfanter est la démonstration ultime de cette supériorité de la femme sur l'homme, sauf que la comparaison est fallacieuse, je te laisse deviner pourquoi!  sourire 

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26205
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par supra le Sam 29 Mar 2014 - 22:07

je ne parle pas justement d'energie personnelle mais d'energie apropriée à un sexe, une energie innée propre à la femme, et le recuser nous emmene droit au sexisme, si tu crois que dans ton couple tu mènes la barque, tu te trompes grandement....
avatar
supra
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 228
Localisation : midi pyrenées
Identité métaphysique : expert autoproclamé
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par Zarzou le Sam 29 Mar 2014 - 23:26

supra a écrit:tres mauvais extrait, n'etant pas du tout le sujet de la conscience evolutionnaire car pris en dehors de son contexte et demontrant volontairement l'hostilité d'un mode de pensée. La conscience evolutionnaire demontre en effet qu'avoir de telles hallucinations denote un probleme psychique qu'un homme conscient ne peut avoir. BdM n'a jamais eu ces hallucinations, il pretendait simplement que des consciences autres que terrestres pouvaient exister dans l'univers et prendre la forme d'anges ou archanges pour limiter l'homme dans la spiritualité et  bloquer son intelligence universelle.

Ce que je soulignais m'a surprise ! Par ce que voilà bien la caractéristique qui offre de distinguer le maître, de l'esclave... Je me demande même si vous le faisiez exprès, bref, c'est une définition qui demande un profond discernement fait exprès ou non. Pour fait exprés j'entends en toute conscience. Pour revenir à votre discussion, je ne suis pas opposée à l'idée de faire usage du terme "extra terrestre" pour considérer que dieu n'étant pas fait de matière et que l'univers n'est fait que de cela, dieu serait selon mon idée un "extra univers" loin, très loin de tout. Qu'entendez-vous par extra terrestre ? ( Par ce que, ce qui importe c'est la définition.)

Si vous me dites par exemple, les anges vivent sur une autre planète, je suis sûre que je vais avoir du mal à accueillir une telle idée, c'est que je fais un peu de cosmologie et je ne connais aucune planète qui puisse être habitée. Mais quand même, je sais une chose, une chose sûre sur laquelle me reposer, une vérité alors. C'est que la pensée n'est pas non plus de la matière. Elle repose sur la matière comme un coucou dans son nid mais elle n'est pas faite de matière et sa nature est une énigme. Rien à ma connaissance ne confirme que la pensée humaine soit le fruit d'une évolution, et l'infirme même je pense puisqu'il y a des milliers d'années l'humain possédait la même intelligence, les mêmes aptitudes, ce sont ses obervations et les expériences qu'il en retirait qui se sont enrichies. La pensée humaine ne connait aucune évolution, mais elle possède la capacité de réaliser ce à quoi elle est confrontée simplement.

Je crois que j'aimerais beaucoup réaliser ce que représente cette incroyable et fascinante intelligence qui nous habite, simplement.  sourire 

PS: Les esclaves font preuve d'hostilité, les maîtres d'autorité et les chiens de fidélité.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par Zarzou le Sam 29 Mar 2014 - 23:50

Jipé a écrit: Moi aussi je parle d'énergie de la personne, et rien ne démontre objectivement qu'une femme à plus d'énergie qu'un homme...Mais bien sûr l'énergie d'enfanter est la démonstration ultime de cette supériorité de la femme sur l'homme, sauf que la comparaison est fallacieuse, je te laisse deviner pourquoi!  sourire 

Pourquoi supériorité !? Si tu utilises un tel concept pour mesurer la femme et l'homme, tu risques de basculer, ou plutôt, tu basculeras sûrement vers une fausse estimation de la paire. Il n'y a aucune supériorité ou infériorité à estimer. De bonnes aptitudes cognitives sont essentielles pour comprendre ce qui distingue (ça c'est le mot qui convient), qui distingue, l'homme de la femme. C'est certain que le sens que tu donnes délivrera un résultat fallacieux... Ce n'est pas la femme qui complète l'homme mais l'homme qui complète la femme en ce sens que c'est la fusion des deux qui donnera un nouvel être. C'est la femme qui engendre, c'est à elle que la nature a donné les capacités (inconscientes?) de "choisir" celui qui fournira la meilleure semence. Et si elle se trompe, elle ira voir ailleurs, et ça, ça demande beaucoup plus d'énergie que de s'avachir comme un bienheureux au fond du sofa.

Le reste n'est que poudre aux yeux...  sourire 
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par Jipé le Dim 30 Mar 2014 - 8:38

Zarzou a écrit:
Jipé a écrit: Moi aussi je parle d'énergie de la personne, et rien ne démontre objectivement qu'une femme à plus d'énergie qu'un homme...Mais bien sûr l'énergie d'enfanter est la démonstration ultime de cette supériorité de la femme sur l'homme, sauf que la comparaison est fallacieuse, je te laisse deviner pourquoi!  sourire 

Pourquoi supériorité !? Si tu utilises un tel concept pour mesurer la femme et l'homme, tu risques de basculer, ou plutôt, tu basculeras sûrement vers une fausse estimation de la paire. Il n'y a aucune supériorité ou infériorité à estimer.  
je ne faisais que reprendre la citation de supra qui disait :"l'énergie d'enfanter est la démonstration ultime de cette supériorité de la femme sur l'homme", ce à quoi je lui répondais que c'était une comparaison fallacieuse.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26205
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par mikael le Dim 30 Mar 2014 - 10:37

Voilà un schéma bien connu, que ce soit en psychologie ou religion : L'auteur d'un fil exprime par son attitude exactement le contraire de ce qu'il prêche, de ce qu'il voudrait que nous fassions. Encore heureux qu'il n'y ait pas surcharge insensée de majuscules, passages en gras, points d'exclamation, soulignements...

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par supra le Dim 30 Mar 2014 - 13:32

je n'ai aucunement dit que la femme etait superieure à l'homme ni le contraire d'ailleurs. sourire 
avatar
supra
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 228
Localisation : midi pyrenées
Identité métaphysique : expert autoproclamé
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par Jipé le Dim 30 Mar 2014 - 14:19

supra a écrit:je n'ai aucunement dit que la femme etait superieure à l'homme ni le contraire d'ailleurs. sourire 
Si tu avais les capacités intellectuelles pour t'exprimer plus correctement, on te comprendrait alors avec peut-être plus de facilité...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26205
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par Zarzou le Dim 30 Mar 2014 - 14:41


Pour ma part, je ne crois pas que ce sont les capacités intellectuelles qui définissent la pertinence du raisonnement. Mais la somme des préjugés. Certains en sont presque dénués et d'autres sont complètement ensevelis sous leurs préjugés. Au point que le raisonnement lui-même devient obsolète, puisque tout leur parait éclairé... C'est un gros gachis, on est d'accord.

Je trouvais intéressante la proposition de Supra pour son originalité sachant que la définition d'une chose s'enrichie de multiples regards, surtout en matière de psychologie. Que tous les hommes s'accordent à penser la même chose pour convenir d'une définition ferme et définitive sur n'importe quel objet et il en sera fini de la richesse intellectuelle capable de colorer ce qui est incolore ou de rendre gouteux ce qui est insipide.

Il heurte les conventions selon lesquelles les anges sont... ?? Sont quoi d'ailleurs !?? Par ce que "personne" ne sait ce que représentent les anges dans notre mythologie, les idées sont vagues, incertaines. On ne sait pas, même pas Mikael avec son manuel du parfait petit exégète, un gros mystère ! Je ne trouve pas plus étrange de concevoir des anges extra-terrestre que des anges fumeux... Mais ce n'est qu'un avis personnel.  sourire 

avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par mikael le Dim 30 Mar 2014 - 15:30

Par ce que "personne" ne sait ce que représentent les anges dans notre mythologie, les idées sont vagues, incertaines. On ne sait pas, même pas Mikael avec son manuel du parfait petit exégète, un gros mystère !
Que viens-je faire dans cette galère ?
bon dimanche quand même !

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par Zarzou le Dim 30 Mar 2014 - 17:57

@ Mikael

Ramer sûrement !?  sourire 
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par supra le Dim 30 Mar 2014 - 23:28

Jipé a écrit:
supra a écrit:je n'ai aucunement dit que la femme etait superieure à l'homme ni le contraire d'ailleurs. sourire 
Si tu avais les capacités intellectuelles pour t'exprimer plus correctement, on te comprendrait alors avec peut-être plus de facilité...

bizarre...y'a quand meme que toi qui ne comprend rien....
bizarre qu'on ne censure pas tes propos calomnieux...
avatar
supra
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 228
Localisation : midi pyrenées
Identité métaphysique : expert autoproclamé
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par Jipé le Lun 31 Mar 2014 - 8:48

Il n'y a rien de calomnieux dans ce que je dis, c'est qu'une constatation personnelle...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26205
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par mikael le Lun 31 Mar 2014 - 10:03

J'ai essayé de comprendre le propos de BdM, je n'y parviens pas. Qu'est-ce donc qu'une race cosmique ? comment peut-on être à la fois nietzschéen et platonicien ? supra pourrait-il nous faire un résumé clair et simple, compréhensible ?

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par Jipé le Lun 31 Mar 2014 - 10:04

mikael a écrit: supra pourrait-il nous faire un résumé clair et simple, compréhensible ?
je ne pense pas, non..

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26205
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par supra le Lun 31 Mar 2014 - 12:54

gardes tes propos personnels jean pierre, car ils sont Hors Sujet, un esprit fermé ne peut pas comprendre en effet...
avatar
supra
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 228
Localisation : midi pyrenées
Identité métaphysique : expert autoproclamé
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par supra le Lun 31 Mar 2014 - 13:21

mikael a écrit:J'ai essayé de comprendre le propos de BdM, je n'y parviens pas. Qu'est-ce donc qu'une race cosmique ? comment peut-on être à la fois nietzschéen et platonicien ? supra pourrait-il nous faire un résumé clair et simple, compréhensible ?

pourquoi devrait on coller une etiquette sur tout ce qui est nouveau ou peu connu? il est presomptueux de pretendre que tout est decouvert et de dire que c'est nietzschéen, platonicien, freudien.....
"une race cosmique" implique de concevoir ou essayer de concevoir une idée et non pas de l'appliquer à la lettre et de s'endoctriner completement, essayer d'imaginer quoi ! ...simplement avoir un esprit ouvert au lieu de se braquer autoritairement....
Essayons donc tout simplement d'imaginer que dans l'univers, il existe plusieurs sortes d'intelligences differentes les unes des autres, certaines n'ayant pas de forme physique ou materielle, etheriques donc, et d'autres ayant une forme physique ou materielle. Elles font donc partie du cosmos mais sont des races differentes, donc des races cosmiques.
Il y a bien differentes races humaines sur la terre, pourquoi pas dans le cosmos....
La race humaine est donc par definition une race cosmique meme si certains pensent que c'est l'unique...
avatar
supra
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 228
Localisation : midi pyrenées
Identité métaphysique : expert autoproclamé
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par mikael le Lun 31 Mar 2014 - 13:51

il est presomptueux de pretendre que tout est decouvert et de dire que c'est nietzschéen, platonicien
C'est ce qu'on lit sur son site. Bon, je vois que la conversation est difficile et votre ton trop agressif pour moi. Et pour le résumé clair, c'est loupé.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard de Montréal et sa "psychologie évolutionnaire"

Message par Jipé le Lun 31 Mar 2014 - 13:55

supra a écrit:Il y a bien differentes races humaines sur la terre, pourquoi pas dans le cosmos....
La race humaine est donc par definition une race cosmique meme si certains pensent que c'est l'unique...
On voit bien là ta méconnaissance totale dans ce qui t'anime. Il n'y a pas des races humaines, mais une seule et unique race humaine.
Je n'ai pas encore vu une seule phrase correcte dans ce que tu as écrit sur ce forum, c' est dommage d'ailleurs....

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26205
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum