Sujets Philo du bac 2014

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par M'enfin le Mar 24 Juin 2014 - 15:07

Gérard a écrit:Car on n'est pas seulement noté sur ce qu'on pense, mais surtout sur notre capacité à comprendre ce que les autres disent.
Notre capacité à comprendre ce que les autres veulent qu'on comprenne tu veux dire, comme les modos, et on n'a pas la possibilité d'être en désaccord avec les profs non plus parce qu'ils auront toujours le dernier mot: belle liberté pour eux, mais où je ne me sens pas libre du tout! La seule manière pour moi de bien répondre sur le sujet de la liberté, c'est de contester ce concept, et c'est ce que je fais, n'en déplaise à ceux qui se croient libres de m'en empêcher! Être libre ne veut rien dire, mais se sentir libre se produit parfois quand tout va sur des roulettes, puis on s'aperçoit qu'on est dans une course où les obstacles viennent beaucoup trop vite pour qu'on aie le temps de les voir arriver. Oui le hasard existe, et il existe aussi dans notre imagination, n'en déplaise à ceux qui se croient libres de l'utiliser pour contraindre les autres.


Dernière édition par M'enfin le Mar 24 Juin 2014 - 16:26, édité 1 fois
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par JO le Mar 24 Juin 2014 - 16:04

Je me sens libre quand j'accepte toutes les conséquences d'une décision .La vraie liberté , c'est la détermination, pour moi .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par M'enfin le Mar 24 Juin 2014 - 16:33

Ben oui, une détermination qui signifie aussi réduire ses choix à un seul, donc ne plus avoir de liberté, ou encore préférer ses choix à ceux des autres, mais en brimant les leurs! On n'en sort pas, la liberté est un concept leurre quoique nous en pensions.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par JO le Mar 24 Juin 2014 - 16:55

ça ne me dérange pas: pour moi, la liberté, c'est d'accepter ce qui me contraint, en le transformant en challenge à relever . Le refus de me laisser abattre, c'est ma liberté : têtue comme un bourrin, oui, peut-être !
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par M'enfin le Mar 24 Juin 2014 - 18:07

Et moi, quand je me sens abattu, je me couche et je dors, en sachant que le hasard qui préside à nos rêves se fera un malin plaisir de tout effacer. Faut dire que je n'ai pas la mémoire d'un éléphant qui se prend pour un bourrin!  Wink 
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par Gerard le Mar 24 Juin 2014 - 23:16

M'enfin a écrit:
Gérard a écrit:Car on n'est pas seulement noté sur ce qu'on pense, mais surtout sur notre capacité à comprendre ce que les autres disent.
Notre capacité à comprendre ce que les autres veulent qu'on comprenne tu veux dire,

 Wink Non non... à CE QU'ILS DISENT.

Parce que "ce que les autres veulent qu'on comprenne" c'est sujet à débat. Donc si toi tu me posais la question du sujet du Bac Philo, je pourrais dériver et tenter de deviner ce que tu veux que je comprenne, et avoir ton avis pour rectifier. Mais le Bac Philo, c'est une question froide, posée par un inconnu, avec qui on n'a aucun échange.

 qvt A partir de là, je ne peux pas "deviner". Je suis obligé de m'en tenir au texte.

Donc s'il dit "être libre", ce n'est pas "avoir l'impression d'être libre".

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8048
Age : 55
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par Gerard le Mar 24 Juin 2014 - 23:19

JO a écrit:Je me sens libre quand j'accepte toutes les conséquences d'une décision .La vraie liberté , c'est la détermination, pour moi .

 Wink C'est une belle idée...

 silent Le seul problème, c'est que ça n'a rien à voir avec la question posée.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8048
Age : 55
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par M'enfin le Mer 25 Juin 2014 - 0:19

Gerard a écrit:
M'enfin a écrit:
Gérard a écrit:Car on n'est pas seulement noté sur ce qu'on pense, mais surtout sur notre capacité à comprendre ce que les autres disent.
Notre capacité à comprendre ce que les autres veulent qu'on comprenne tu veux dire,

 Wink Non non... à CE QU'ILS DISENT.

Parce que "ce que les autres veulent qu'on comprenne" c'est sujet à débat. Donc si toi tu me posais la question du sujet du Bac Philo, je pourrais dériver et tenter de deviner ce que tu veux que je comprenne, et avoir ton avis pour rectifier. Mais le Bac Philo, c'est une question froide, posée par un inconnu, avec qui on n'a aucun échange.

 qvt A partir de là, je ne peux pas "deviner". Je suis obligé de m'en tenir au texte.

Donc s'il dit "être libre", ce n'est pas "avoir l'impression d'être libre".
Si je comprends bien, pour avoir le bac, il suffit de répéter ce qui est écrit sur wiki au sujet de la liberté mais dans ses propres mots, comme ça, on montre qu'on a compris. C'est pas marrant votre truc! Quand j'ai passé mon bac, l'examen était oral et je n'ai pas dit un mot, mais j'ai quand même obtenu 16/20. Tu sais pourquoi? C'était la plus basse note que le prêtre qui nous enseignait la philo donnait. Et tu sais pourquoi je n'ai rien dit? Le sujet était la preuve de l'existence de Dieu, basée sur Theillard de Chardin. À l'époque, la religion m'horripilait au point où je n'avais rien pu apprendre, et quand je l'ai dit au prof, il m'a dit de ne pas m'en faire. C'était un vrai philosophe!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par löfrg le Mer 25 Juin 2014 - 10:14

J'avais entendu une émission de radio où je ne sais plus quel philosophe était dans un taxi et où au cours de la discussion, le chauffeur en vînt à lui demander ce qu'était un philosophe.
A cette question, l'autre lui avait dit que sa question était finalement peut-être la question des questions en terme philosophique. Comme quoi, les questions aux apparences les plus simples révèlent un trésor de réflexion. Et lorsqu'on aura réfléchit et réfléchit encore sur une question, qu'on se sera éloigné du point de départ, qu'on tirera le fil en s'apercevant qu'il est toujours possible de le tirer d'avantage, à un moment une question cruciale telle que celle-ci pourra nous ramener à une sorte de point 0 : "Je réfléchis, je réfléchis, mais qu'est-ce que réfléchir ?" Et c'est reparti.

Fernando Pessoa parle d'ailleurs de "pensée sans conclusion".

Je me rappelle d'ailleurs d'un conseil de mon prof de philo de terminale. Il nous avait parlé de l'intérêt de conclure notre devoir par une question ouverte.

löfrg
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 173
Localisation : Antibes
Identité métaphysique : En progression
Humeur : attentive
Date d'inscription : 10/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par Jipé le Mer 25 Juin 2014 - 10:26

Etre capable de se poser des questions, c'est quelque part l'acceptation de continuer à vouloir vivre...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25612
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par Gerard le Mer 25 Juin 2014 - 11:04

M'enfin a écrit: Si je comprends bien, pour avoir le bac, il suffit de répéter ce qui est écrit sur wiki au sujet de la liberté mais dans ses propres mots, comme ça, on montre qu'on a compris. C'est pas marrant votre truc!
 qvt Mais parfois c'est leur but : poser une question fermée pour voir si le candidat va s'en rendre compte.

Si tu prends ça pour une question ouverte, c'est la preuve que

 Suspect - Soit tu te fais chier et t'as envie de parler seulement de ce qui t'intéresse.
(et ça, le système scolaire, il s'en fout pas mal que tu te fasses chier !)

 silent - Soit tu n'as pas compris la question posée.
(et ça, pour un test de philosophie, c'est presque éliminatoire.)

M'enfin a écrit:Quand j'ai passé mon bac, l'examen était oral et je n'ai pas dit un mot, mais j'ai quand même obtenu 16/20. Tu sais pourquoi? C'était la plus basse note que le prêtre qui nous enseignait la philo donnait. Et tu sais pourquoi je n'ai rien dit? Le sujet était la preuve de l'existence de Dieu
 okey Et alors ? C'est une note parfaitement méritée ! Quelle est la preuve de l'existence de Dieu et tu rends une copie blanche. C'est gonflé, mais ça peut prouver que tu t'en tiens scrupuleusement au sujet. Si tu penses qu'il n'y a pas de preuve, donc y a rien à dire, tu n'essayes même pas de broder sur l'absence de preuve.

 rire Une fois j'avais entendu dire qu'un sujet de philo était : "Qu'est-ce que le culot ?"
Et y a un mec qui a rendu une copie blanche avec pour toute réponse :
" Le culot, c'est ça. "
 pette de rire Paraît qu'il a eu une très bonne note.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8048
Age : 55
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par Gerard le Mer 25 Juin 2014 - 11:13

löfrg a écrit:Je me rappelle d'ailleurs d'un conseil de mon prof de philo de terminale. Il nous avait parlé de l'intérêt de conclure notre devoir par une question ouverte.
 okey C'est vrai que c'est un bon moyen de montrer qu'on a compris que la question du sujet n'est pas ouverte.

Donc CONCLURE sur "L'impression de liberté ne compte-telle pas d'avantage que la liberté ?", (sans y répondre) OK. Mais si tu démarres sur ça et que tu développes, alors que le sujet spécifie bien "la liberté", pas OK.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8048
Age : 55
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par löfrg le Mer 25 Juin 2014 - 12:18

Gérard a écrit:C'est vrai que c'est un bon moyen de montrer qu'on a compris que la question du sujet n'est pas ouverte.

Oui, du coup on ouvre la question, on montre ses limites en la questionnant d'avantage, ce qui amène des réponses qui elles-mêmes seront sujet à questionnement à développement etc.
Et lorsque tu dis que la question est fermée, on peut se demander si ce n'est pas en tant que réponse qu'elle l'est, en tant qu'on se limiterait à adhérer ou non à la réponse exclusive et binaire qu'elle semble vouloir induire.

Par exemple lorsqu'on demande : Suffit-il d'avoir le choix pour être libre ? La question semble en première instance exiger un oui ou un non tranchés, alors que justement la pratique philosophique serait exigence de clarifier la question : Qu'est-ce que avoir le choix ? Qu'entend t'on par être libre? Si dans un premier temps j'admets que le choix c'est ceci ou cela, alors je peux apporter une première réponse : "Oui dans ce cas, considérant que le choix c'est ceci ou cela, on peut dire qu'il suffit d'avoir le choix pour être libre" mais dans un deuxième temps je peux constater qu'en approfondissant les termes de l'équation, la question apparaît sous d'autres aspects et nécessite une réponse plus nuancée suite aux nouvelles limites que ma réflexion aura induite.

Voltaire conseillait de juger un homme par ses questions plutôt que par ses réponses. Dans un devoir de philo le challenge consisterait donc peut-être à faire réfléchir, et donc à poser les limites de chaque point de vue, pour essayer de les élargir.


löfrg
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 173
Localisation : Antibes
Identité métaphysique : En progression
Humeur : attentive
Date d'inscription : 10/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par M'enfin le Mer 25 Juin 2014 - 15:07

Pour moi, la philo, comme la religion, m'empêchent de toucher les gens avec mes idées. Ce qui m'intéresse, ce n'est pas de découvrir la vérité, mais de découvrir comment fonctionne physiquement notre boite à poux, et puisque les gens remettent en question la pertinence même de cette démarche, je ne peux même pas avancer d'un seul petit pas. Raz le bol de la philo et de la métaphysique pour expliquer l'esprit, cessons de discuter pour discuter et examinons des solution concrètes.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par Jipé le Mer 25 Juin 2014 - 15:27

Ben voyons...! Tous le monde devrait changer pour s'adapter à tes desiderata, et s'intéresser à ta pseudo-thèse qui est à mon avis qu'une foutaise...Tu n'es pas égocentrique toi, hein ?! rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25612
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par M'enfin le Mer 25 Juin 2014 - 16:18

On est tous aussi égocentriques les uns que les autres, aussi bien l'assumer!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par löfrg le Mer 25 Juin 2014 - 17:00

La philo peut être considérée comme un terrain d'échange je pense.
Comme un jeu : on se plie aux règles et à partir de là, le jeu devient possible.
C'est presque un prétexte à dévier notre égocentrisme sur une quête commune. Comme une équipe de foot dont le but est de gagner la partie, sauf que là peut-être, la partie ne finit jamais et que l'adversaire est abstrait.

löfrg
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 173
Localisation : Antibes
Identité métaphysique : En progression
Humeur : attentive
Date d'inscription : 10/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par nawel le Mer 27 Jan 2016 - 0:10

"Doit-on tout faire pour être heureux "

Devoir le faire est le signe que l'on ne l'est pas, déjà je dirais.

Devoir implique que l'on puisse faire sous toutes conditions, sans penser à autre chose qu'à soi pour y arriver, mais en agissant de la sorte, peut on être heureux, ce serait le faire au détriment d'autrui. Il y a dans ce devoir faire un sentiment de "bornes à dépasser pour arriver à être heureux", ces bornes sont elles les notres, propres, ou celles des autres.

Si ce sont nos bornes, cela implique que l'on doive se dépasser pour s'obliger à être heureux, comme si le bonheur était une contrainte, car pour y arriver il fallait faire cet effort que nous ne souhaitons pas faire. Peut être que cet effort est celui qui nous imposé par l'image du bonheur que les gens veulent lui donner, ainsi, "tout faire" pourrait signifier, gravir cette montagne pour se sentir libre. La longue marche vers le sommet serait pour nous le deal, le deal consistant à nous dire, si je le fais, je serais plus heureux car j'aurais réussi à atteindre  le but fixé. Comme je peux me fixer le but dans mon travail pour réussir à briller auprès de mon patron, auprès de mes collègues, auprès de mon banquier qui aura trouvé chez moi le compétiteur avec un compte en banque bien fourni grâce à ma ténacité et récompense à la clef de mon patron reconnaissant.

Cela serait le bonheur ? Une fois atteint, je pourrais m'assoir sur mon fauteuil et me dire, ce week end je ne redoute pas le lundi, enfin, je suis enfin libre, libre d'un lundi ensoleillé, pas ce lundi qui ressemble à celui que j'ai vécu enfant quand je redoutais l'école. Là on sera content de moi, j'obtiens des résultats.

Est ce que je suis heureux, ai je atteint le bonheur. Dois je me libérer d'un poids pour être heureux ? Ou ne devais je pas déjà être déjà libéré d'un poids pour rajouter une joie ? Pourquoi m'enlever une épine du pied pour la quête du bonheur ?

Je réfléchis, je suis heureux, je suis aisé, mes finances vont bien, je ne redoute pas lundi et pourtant je ne suis pas heureux.

Non je n'ai rien fait d'autre que d'acheter une tranquillité alors qu'elle devrait être gratuite. En fait je n'ai rien rajouté à ma vie, j'ai acquis ce qui, à juste titre, me revient.

Alors, adieu patron, adieu lundi, je vais voguer au gré du vent, et là je trouverais le bonheur certainement, baluchon sur le dos, un pécule en poche, juste assez, je travaillerais en route, des petits boulots, juste de quoi manger, une rencontre par ci par là.

Oui j'ai trouvé le bonheur, j'ai du tout faire pour être heureux, j'ai gardé l'essentiel, ma liberté.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par M'enfin le Mer 27 Jan 2016 - 18:09

À part lorsqu'on est en train d'exécuter un geste instinctif, on est heureux seulement en imaginant que ce qu'on projette de faire donnera le résultat prévu, et on commence à être malheureux dès que nos projections se sont concrétisées, lorsqu'on n'a plus besoin de notre imagination. Le bonheur a trait à la chance que l'on projette d'avoir, mais plus précisément, le plaisir a trait à la coïncidence entre la sensation projetée et la sensation réelle lors de l'exécution d'un geste inédit. On ne peut pas imaginer qu'un geste inédit sera douloureux et l'exécuter quand même, pas plus qu'on peut imaginer être malheureux dans l'avenir et faire quand même ce qu'on prévoyait faire.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par cana le Mer 27 Jan 2016 - 18:10

Nawel a écrit:Alors, adieu patron, adieu lundi, je vais voguer au gré du vent, et là je trouverais le bonheur certainement, baluchon sur le dos, un pécule en poche, juste assez, je travaillerais en route, des petits boulots, juste de quoi manger, une rencontre par ci par là.

Ca fait presque rêver ! okey
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 48
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par M'enfin le Mer 27 Jan 2016 - 18:12

L'herbe est toujours plus tendre.... :)
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par Bean le Mer 27 Jan 2016 - 18:17

Décidément Nawel est un homme. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5869
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par M'enfin le Mer 27 Jan 2016 - 18:23

Ou bien une hoministe. :)
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par Magnus le Mer 27 Jan 2016 - 18:27

nawel a écrit:Oui j'ai trouvé le bonheur, j'ai du tout faire pour être heureux, j'ai gardé l'essentiel, ma liberté.
Troublant. Pourquoi te déguises-tu en femme ? Et si tu es réellement une femme, pourquoi as-tu écrit "heureux" au lieu de "heureuse" ? dubitatif

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23883
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets Philo du bac 2014

Message par M'enfin le Mer 27 Jan 2016 - 18:34

C'est peut-être une citation...
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum