Le chômage...

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Le chômage...

Message par Bulle le Sam 26 Juil 2014 - 15:30

Deux études du CNRS  tendent à démontrer que l'exonération des cotisations sociales (c'est-à-dire le fameux pacte de responsabilité, qui reprend l'idée de l'allègement des charges proposée par le candidat  UMP) n'aideront en rien à l'inversion de la courbe du chômage.
En fait, il semblerait d'après ces études menées sur la période 2004 à 2010 que si les exonérations ont bien un effet positif sur l'emploi : "cette tendance moyenne générale cache cependant des différences qui conduisent à relativiser l'effet bénéfique de ces dispositifs, voire à s'interroger sur leur efficacité."
Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que la grande majorité des entreprises n'ont nul besoin d'augmenter leur nombre de salariés. Il n'y a en fait que peu de secteurs, donc d'entreprises qui créent ou suppriment des emplois  Crying or Very sad 

Code:
 Nos conclusions sont unanimes. Quelle que soit la population analysée, nos travaux montrent que les exonérations produisent essentiellement leur effet dans les entreprises en croissance. En d'autres termes, les entreprises qui tirent avantage de la baisse du coût du travail liée aux exonérations sont celles qui parviennent à saisir les opportunités de croissance et à s’adapter aux tendances du marché. En revanche, les entités dont l’effectif reste identique ou diminue profitent beaucoup moins de ces dispositifs. On peut donc considérer que les exonérations facilitent la création d’emplois dans les entités qui vont bien, plus qu’elles ne permettent de créer des emplois dans les établissements qui stagnent ou de limiter les destructions d’emplois dans les établissements qui ont des difficultés.

confie la chercheuse du CNRS Nadine Levratto à Médiapart commentant les résultas d'une étude validée tant en Métropole qu'Outre Mer.

Autrement dit, je sais que ce n'est déjà pas rien : le fameux projet pourra tout juste éviter que le chômage s'accentue. Mais pas plus.

Du coup, je me demande pourquoi ce système n'a pas été mis en place ... avant, par ceux qui se sont fait piquer l'idée ;  cela aurait au moins évité que le chômage s'accentue non ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par JO le Sam 26 Juil 2014 - 15:54

Il continue à s'accentuer .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Sam 26 Juil 2014 - 16:01

Donc si on ne veut pas qu'il continue à s'accentuer le fameux pacte de responsabilité peut avoir son intérêt.
Mais une politique pour l'emploi voudrait que l'emploi augmente et donc que le chômage diminue pas qu'il se stabilise simplement.
Du moins c'est ce qui me semble logique et d'autant plus pour un gouvernement qui se dit socialiste ; un gouvernement tout à fait libéral pourrait lui envisager d'augmenter l'emploi sans diminuer le chômage, en embauchant de la main d'oeuvre étrangère à meilleur marché par exemple...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Lun 28 Juil 2014 - 18:08

Nos conclusions sont unanimes. Quelle que soit la population analysée, nos travaux montrent que les exonérations produisent essentiellement leur effet dans les entreprises en croissance. En d'autres termes, les entreprises qui tirent avantage de la baisse du coût du travail liée aux exonérations sont celles qui parviennent à saisir les opportunités de croissance et à s’adapter aux tendances du marché. En revanche, les entités dont l’effectif reste identique ou diminue profitent beaucoup moins de ces dispositifs. On peut donc considérer que les exonérations facilitent la création d’emplois dans les entités qui vont bien, plus qu’elles ne permettent de créer des emplois dans les établissements qui stagnent ou de limiter les destructions d’emplois dans les établissements qui ont des difficultés.
Evidemment.
L'avantage de ce genre d'étude (on aurait envie de dire qu'ils reinventent l'eau chaude") c'est que cela fait entre-ouvrir la voie du libéralisme à des allergiques à ce concept.

La croissance est le nerf de la guerre contre le chômage et une fiscalité trop forte tue la croissance, car  les entreprises, au lieu d'investir, ce qui entraîne de la croissance et de l'emploi, payent des taxes.

Le libéralisme n'est ni de gauche ni de droite c'est un concept économique. Des socialiste, Européens et Jospin dans une moindre mesure, ont pris des mesures libérales, De gaulle a pris de grandes mesures libérales en 1958, et la droite, Chirac 2 ou sarko 2iem moitié, a pris des mesures très keynésienne.
Libéralisme = droite et keynésianisme = gauche est un concept totalement erroné.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Lun 28 Juil 2014 - 19:00

troubaadour a écrit:Libéralisme = droite et keynésianisme = gauche est un concept totalement erroné.
Tu parles du keynésianisme sans arrêt mais tu oublies une chose essentielle c'est que Keynes estimait que c'était la consommation le véritable moteur de l'économie. Et Keynes  préconisait exactement le contraire de ce que tu dis puisqu'il estimait qu'il fallait "l'élargissement des fonctions de l'Etat, seul capable d'éviter une complète destructions des institutions économiques actuelles" Cité par L'Economie pour les Nuls (donc à la portée de chacun de nous  sourire ) page 69 !
Je ne comprends donc absolument pas tes références incessante à Keynes qui fut abandonné "au début des années 1980   par l'abandon du courant keynésien et le triomphe absolu de la pensée libérale (...) (ibid p 70)
Tu pourrais t'expliquer un peu mieux ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Mer 30 Juil 2014 - 16:16

Bulle a écrit:Tu parles du keynésianisme sans arrêt

?

mais tu oublies

ha bon ?

c'est que Keynes estimait que c'était la consommation le véritable moteur de l'économie.
tu découvres le b-a BA du keynésianisme. Tu crois donc, pour dire que j'oublie,  que je te parle de keynésianisme sans savoir ce que c'est.  Étrange.
Autant je peux avoir besoin de la "philosophie pour les nuls" ou de "la psychologie pour les nuls". mais pour l'économie pas trop. Je pense avoir des bases solides.Ce sont mes études économiques qui m'ont donné mes bases juridiques - c'est tellement lié - entre autre la fiscalité, la réglementation les lois. Donc faut connaitre relativement bien le juridique pour étudier l'économique.

Je ferais juste remarquer que la relance par la consommation est la méthode économique employée depuis 40 ans en France (à quelques intermèdes prêt...) . Je dis cela par rapport à la contradiction de cette phrase : [Ji]e ne comprends donc absolument pas tes références incessante à Keynes qui fut abandonné "au début des années 1980   par l'abandon du courant keynésien et le triomphe absolu de la pensée libérale.[/i] ( croule de rire  excuse moi je n'ai pas pu m’empêcher de rigoler surtout quand on parle de l'a France... Mais c'est bien de la France que l'on parle..)

Pour faire simple :
Comment on relance l'économie par la relance de la consommation : en distribuant plus d'argent .
Comment on distribue plus d'argent : En augmentation la redistribution de revenus secondaires (- pour en savoir lus sur les différents type de revenus c'st ici)
Comment on finance l'augmentation de redistribution des revenus secondaires   ?  En creusant les déficits publiques.et/ou en augmentant les impôts.

Voila le pourquoi du comment de la situation économique de la France : Impôt très élevé, dépenses publiques très élevées, déficit très élevé, endettement très élevé. Et surtout une perspective d'avenir très médiocre. (parce que ce n'est pas le seul handicape... à cela il faut rajouter une administration pléthorique et une réglementation excessive)

40 ans que la France est en déficit pour relancer l'économie par la consommation de type keynésien ! . Ceci dit cette politique peut être valable après un choc économique pour relancer la machine. Mais elle a ses limites surtout quand elle n'est plus conjoncturelle mais structurelle. Alors cette politique devient à la fois inefficace et contre-productive.
C'est pour cela que l''économie de la France a besoin d'une cure de libéralisme, parce que le poids de l'Etat, du à 40 ans de politique keynésienne étouffe l'économie. Comme partout les excès sont nocifs : Trop de libéralisme comme trop de keynésianisme.

Donc le keynésianisme n'a jamais été abandonné en France il est la règle d'or depuis 1974. (à quelques intermèdes près)
Hollande a eu au moins ce courage de reconnaître qu'actuellement une telle voie n’était plus possible. Il préfère la politique de relance par l'offre (au lieu de la consommation), c'est à dire diminué les taxes supportée par les entreprises afin que celles ci retrouvent des marges de manœuvre et puisse innover et investir ce qui à terme leur permettra de se développer donc de recréer de la richesse. Les résultats ne se feront sentir pas avant 3 ans (le temps de mettre en place la mesure (6 mois), qu'elle porte ses fruits au sein de l'entreprise 18 mois - qu'elle investisse (12 mois).
C'est la raison pour laquelle la relance par la consommation a toujours été préféré parce que elle est efficace immédiatement, à très court terme mais n'a pas d'effet bénéfique )à moyen terme. alors que la relance par l'offre c'est le contraire.

Pour te dire je serais prêt à voter hollande en 2017 si celui ci a le courage d'aller un peu plus loin dans sa politique de l'offre. Et j'ai voté 2 fois sarko pour la TVA sociale qui était une manière d'appliqué la politique de l'offre. (il s'est dégonflé en 2007... grave erreur que la France paye aujourd'hui), qu'il a fait voté pour 2012 - annulé par hollande pour la remettre en 2047 - 2007 - 2014 : 7 ans de perdu !



"l'élargissement des fonctions de l'Etat, seul capable d'éviter une complète destructions des institutions économiques actuelles
C'est pour cela que le keynésianisme a toujours été plus une politique de gauche - théoriquement.
Sauf que keynes c'est 1920-1930 pas 2014. et que le poids de l'Etat et l'importance de l'Etat est totalement différent.
En partant de rien on peut dire : "on élargit"
Pas sur que si keynes voyais le poids de l'Etat dans l’économie française (57%) il dirait : Faut l'élargir.

Je ne comprends donc absolument pas tes références incessante à Keynes qui fut abandonné "au début des années 1980   par l'abandon du courant keynésien et le triomphe absolu de la pensée libérale (...) (ibid p 70)
Au niveau mondial, surtout anglo-saxon.
Mais pas en France non.
D'où d'ailleur peut être une raison du décrochage économique de la France. Sa structure économique étant devenu archaïque et inadapté au monde qui l'entoure.

Tu pourrais t'expliquer un peu mieux ?
J’espère avoir répondu de manière claire et compréhensible à ton interrogation.

C'est bien de lire la série "les nuls" j'aime bien aussi quand on a des lacunes cela permet d'approfondir. C'est généralement une série bien faite.

Bon j'ai répondu entre 2 coups de fl au boulot. A l'arrache et en 4 ou 5 fois. Désolé pour les fautes si il y en a de trop.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Millenium le Mer 30 Juil 2014 - 18:57

Nous voyons bien le paradoxe insoluble de la relance d'un système de l'obsolescence et du gaspillage colossale qu'il engendre dans l'exploitation esclavagiste du travail.

Avec l'arrivée des technologies modernes le travail se fait de plus en plus rare, si nous supprimions l'obsolescence inutile et même néfaste au bien commun il faudrait encore moins de force de travail.

Nous devons libérer le travail, il ne doit plus être un moyen de dominer, d'exploiter, d'enfermer, de détruire....

  Pour moi, la vraie valeur du travail se trouve dans le partage des compétences et la coopération qui inclus une auto gestion démocratique sur la base du bien commun.

Il y a donc bien deux mondes du travail, celui de la domination et celui de la coopération comme dans tous les secteurs qui gèrent les ressources et les relations humaines, notre civilisation a besoin d'une libération démocratique.
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Mer 30 Juil 2014 - 20:22

troubaadour a écrit: Je ferais juste remarquer que la relance par la consommation est la méthode économique employée depuis 40 ans en France (à quelques intermèdes prêt...) . Je dis cela par rapport à la contradiction de cette phrase : [Ji]e ne comprends donc absolument pas tes références incessante à Keynes qui fut abandonné "au début des années 1980   par l'abandon du courant keynésien et le triomphe absolu de la pensée libérale.[/i] ( croule de rire  excuse moi je n'ai pas pu m’empêcher de rigoler surtout quand on parle de l'a France... Mais c'est bien de la France que l'on parle..)
Mais que le keynesianisme soit appliqué à la France ou ailleurs c'est du pareil au même voyons. Et que tu le veuilles ou non la crise des années 70 marquent la ruine du keynésianisme à peut près partout . Seulement il faut arrêter de raisonner sur l'air des 30 glorieuses et les 30 glorieuses n'ont contrairement à certaines idées reçues pas grand chose à voir avec le keynésianisme. C'est comme ça et c'est pas autrement, en France et ailleurs aussi et même dans les pays pratiquant le néolibéralisme : la courbe en U c'est pour eux aussi. Sauf, bien entendu; pour un laps de temps court, dans les pays qui font un rattrapage qui eux peuvent encore prétendre à la croissance du style de celles de la période des 30 glorieuses.
Et il faut vraiment être sans une once de lucidité pour nier le fait que depuis les années 80 et la crise des subprimes "l'économie a été gouvernée sans partage par les libéraux" ; c'est exactement le contraire de ce que tu prétends. Etrange.
Je crois qu'il est grand grand temps que tu remettes tes connaissances à jour : le monde change tu sais...
Le dogme que tu défends à savoir : que le marché est le régulateur absolu et qu'il doit agir librement, que l'action de l'Etat est nocive autrement dit le dogme de la main invisible c'est de la foutaise et une erreur profonde.
Et je répète : Keynes était opposé aux libéraux et il a eu le mérite de dénoncer les fameux "équilibres parfaits".

Pour faire simple :
Comment on relance l'économie par la relance de la consommation : en distribuant plus d'argent .
Non. La redistribution est destinée à atténuer les inégalités et à permettre la satisfaction des besoins primaires (ceux là même qui n'apporte pas grand chose à la relance économique justement) ou encore dans le respect des valeurs de la République à la protection des individus ; pas à relancer la consommation. La relance de la consommation est pensée ainsi par les libéraux : "toute offre crée automatiquement sa propre demande" et c'est clairement ce que l'on peut constater : à peine un produit est sur le marché qu'un autre vient le rendre obsolète.
Il ne faut pas tout mélanger !
Ce que Keynes a "inventé" c'est la macro-économie : une espèce de circuit économique avec des une interdépendance entre la consommation, l'épargne et l'investissement.
Et lorsqu'on dit que Keines tablait sur la consommation c'est simplement parce qu'il estimait que l'épargne était une calamité. car elle faisait baisser la consommation...
Hollande a eu au moins ce courage de reconnaître qu'actuellement une telle voie n’était plus possible. Il préfère la politique de relance par l'offre (au lieu de la consommation), c'est à dire diminué les taxes supportée par les entreprises afin que celles ci retrouvent des marges de manœuvre et puisse innover et investir ce qui à terme leur permettra de se développer donc de recréer de la richesse.
Elle est bien bonne celle-là : c'est purement "keynésien" :
"L'Etat doit prendre en charge une part importante des investissements, en les finançant par le déficit budgétaire de préférence à l'emprunt qui peu peser sur les taux d'intérêt"
(...) L'Etat doit avoir une politique monétaire active. Il doit assurer, par le contrôle de l'offre de monnaie, des taux d'intérêt assez bas pour faciliter l'investissement, mais pas trop pour éviter que la monnaie ne soit engloutie dans la trappe à la liquidité" (ibid p 69)
... et on vient sur le même sujet parler de recherches qui prouvent que cette politique que tu estimes "méritante" est inutile car elle n'arrangera strictement rien !

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Mer 30 Juil 2014 - 20:28

Millenium a écrit:Nous voyons bien le paradoxe insoluble de la relance d'un système de l'obsolescence et du gaspillage colossale qu'il engendre dans l'exploitation esclavagiste du travail.
Tout à fait, enfin dans le "nous" il faudrait exclue troubaadour semble-t-il ...
Pour moi, la "vraie valeur du travail" se trouve dans le partage des compétences et la coopération qui inclus une auto gestion démocratique sur la base du bien commun.
La vraie valeur du travail n'intéresse plus grand monde hélas. Le temps de la "méritologie" est révolu c'est un constat. L'énorme problème est que de nos jours, les revenus du capital rapportent plus que les revenus du travail et cela conduit à la paupérisation ...
A part un impôt mondial (progressif) sur les revenus du capital et des profits industriels (je ne parle pas des revenus industriels mais des profits industriels) ; amha, utopie comme la suppression de toute monnaie,  bien entendu  sourire  je ne vois guère de solution...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Sam 2 Aoû 2014 - 7:37

Moi je passe... trop de conneries à lire.
Quand on y connait rien cela transparaît dès la deuxième ligne.
Et comme j'ai pas envie de me battre face à des moulins à vent qui comprennent rien et qui mélange tout.
dire qu'en France on est dans un  pays libéral alors que l"'économie étatique représente 57% du PIB faut vraiment être....
a+
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Sam 2 Aoû 2014 - 9:51

troubaadour a écrit:Moi je passe... trop de conneries à lire.
Quand on y connait rien cela transparaît dès la deuxième ligne.
Oui  tu as raison, et comme il semblerait que tu aies beaucoup de mal à comprendre, et que ce sont les vacances, repose donc ta  cervelle... lol!

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Lun 4 Aoû 2014 - 12:45

Bulle a écrit:Tu parles du keynésianisme sans arrêt mais tu oublies une chose essentielle c'est que Keynes estimait que c'était la consommation le véritable moteur de l'économie. Et Keynes  préconisait exactement le contraire de ce que tu dis puisqu'il estimait qu'il fallait "l'élargissement des fonctions de l'Etat, seul capable d'éviter une complète destructions des institutions économiques actuelles"  
 okey Bien dit Bulle !

 Neutral Ce qui veut dire que le keynésianisme a commencé à s'écrouler quand on a ouvert les frontières et abandonné le contrôle de notre monnaie. On n'a pas "élargi les fonctions de l'Etat", on les a au contraire réduites. Cela ne remet remet donc pas le keynésianisme en cause ! Si on veut faire du keynésianisme, faut le faire jusqu'au bout, ou pas du tout.

 No Donc ce ne sont pas les exonérations de charges qui vont changer quelque chose. Les entrepreneurs qui restent en France, c'est parce qu'ils ne peuvent pas faire autrement (les services principalement), mais les industriels, eux, se foutent d'une baisse des charges alors que dans un autre pays, y a pas de charges du tout et un salaire 5 à 10 fois moins élevé.

 dubitatif Donc à moins de devenir une nouvelle "Suisse" (n'est-on pas trop gros pour ça ?), l'économie française va continuer à s'écrouler, jusqu'au jour où on en reviendra à un VRAI système keynésien, avec des frontières, une monnaie, une vraie redistribution des richesses.

Cela pourrait se faire dans l'Europe, le problème c'est qu'on ne va pas tous s'écrouler au même moment. Or, faut être tous d'accord en même temps pour le faire. La sortie de l'Europe me semble donc plus probable à terme...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8085
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Lun 4 Aoû 2014 - 13:35

Le keynésianisme est une théorie qui était plausible du temps des 30 glorieuses parce qu'il y avait une croissance conséquente : un peu comme en Chine maintenant.
Mais de telles situations s'expliquent par les antécédents (il fallait reconstruire etc etc...). Aujourd'hui il faut penser autre chose car le maximum que les Etats puissent espérer est bien bien loin des taux de croissances de l'époque...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Lun 4 Aoû 2014 - 14:19

En tout cas à lire autant de connerie on rigole bien sur ce fil.....

"Le keynésianisme appliqué pendant les 30 glorieuses".. du grand n'importe quoi. C'est tout le contraire.. ha ma pauvre bulle tu me ferais presque pitié.. mais je ne t'aime pas assez pour cela.

C'est comme si je me décrétais expert en philosophie parce que j'ai lu "la philo pour les nuls"

Je vais essayer de faire très simple :
Le keynésianisme c'est faire de la relance par le déficit budgétaire. (plus betebete comme explicaiton on ne fait pas) en injectant de l'argent dans l'économie que l'on n'a pas.
Maintenant si certaine refuse de comprendre ne serait ce que le b-a-ba de l'économie.

En tout cas on rigole bien en vous lisant....
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Lun 4 Aoû 2014 - 14:59

troubaadour a écrit:Je vais essayer de faire très simple :
Le keynésianisme c'est faire de la relance par le déficit budgétaire. (plus betebete comme explicaiton on ne fait pas)
Je suis d'accord avec bête  (puissance2)  mais pas du tout d'accord ton résumé tout à fait stupide comme explication.
Après si tu estimes que les théories économiques et ici celle de Keynes se résume à ce genre de formule, libre à toi ...

Toujours est-il que pour Keynes ce qui détermine l'embauche (puisque c'est le sujet) n'a strictement rien à voir avec une baisse des salaires ; pour lui le salaire n'est nullement déterminant mais c'est "la demande effective" de biens et de services. Autrement dit les carnets de commande, et donc le prévisionnel. Et pour Keynes, contrairement à ce que tu affirmes la demande est plus haute si les salaires sont élevés, les gens consomment davantage.
Je cite :
"La conclusion de Keynes est renversante, au propre comme au figuré : pour faire baisser le chômage, il faut augmenter les salaires. Cette leçon fut parfaitement retenue tout au long des Trente Glorieuses.. Le Système mis en place dans l'après-guerre était totalement keynésien : des lois instaurèrent des salaires minima au niveau national (le smig français date de 1950), des accords patronat-syndicats (les conventions collectives)  firent de même au niveau des branches" (ibid. 253)
Rien, absolument rien à voir donc avec quelque relance par quelque déficit budgétaire que ce soit.   annonce haut pour Keynes c'est la stimulation de la demande qui est importante et donc une éventuelle hausse des salaires... Pour les néolibéraux, c'est par des politiques de restauration de la rentabilité des entreprises et donc une éventuelles baisse des salaires et une éventuelle augmentation du déficit budgétaire si l'état doit "aider"...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par pierre_b le Lun 4 Aoû 2014 - 15:04

Juste ça:

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/11/08/depuis-vingt-ans-la-france-diminue-les-charges-des-entreprises_1786486_823448.html
avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Lun 4 Aoû 2014 - 15:14

Et cela ne résout rien...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par JO le Lun 4 Aoû 2014 - 15:23

non, mais un chômeur qui perçoit plus en chômant qu'en travaillant n'est pas encouragé à se montrer créatif . Les indemnités de chômage devraient être égales pour tous .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Lun 4 Aoû 2014 - 15:26

pierre_b a écrit:Juste ça:
http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/11/08/depuis-vingt-ans-la-france-diminue-les-charges-des-entreprises_1786486_823448.html

Un graphique intéressant  sur cet article du Monde :


JO a écrit:non, mais un chômeur qui perçoit plus en chômant qu'en travaillant n'est pas encouragé à se montrer créatif . Les indemnités de chômage devraient être égales pour tous
Sans dec' JO, tu connais aujourd'hui des chômeurs qui touchent plus au chômage qu'en travaillant ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par pierre_b le Lun 4 Aoû 2014 - 15:44

Bulle, oui ça peut exister... Mais c'est marginal, et dans le fond sans beaucoup d'importance.
Et je ne parle pas des intermittents du spectacle, qui parfois travaillent pour beaucoup moins que ce qu'ils toucheraient en ne prenant pas les jobs proposés, mais c'est une autre histoire... quoi que...
avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par JO le Lun 4 Aoû 2014 - 15:51

Bulle , j'en connais qui, pères de famille nombreuse, vivent des allocations . Et combien, rien que dans mon quartier, vivent de petits boulots "au noir".
Ce que je voulais dire est qu'il est injuste qu'un chômeur perçoive de l'état une indemnité proportionnelle à son salaire d'activité , et non une allocation de survie égale pour tous . Un député au chômage vit bien, pas une caissière de supermarché .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par pierre_b le Lun 4 Aoû 2014 - 15:54

JO, l'indemnité est bien obligée de tenir compte du train de vie de celui qui perd son salaire!
Sinon comment celui-ci pourrait-il faire face à ses engagements financiers antérieurs?

J'admets qu'un plafonnement me semblerait logique (peut-être y en a t-il un d'ailleurs).
avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Lun 4 Aoû 2014 - 17:12

l’allocation minimale par mois ne peut dépasser 75% du salaire de référence (salaire brut). Elle est calculée sur la base d’un salaire de référence mensuel plafonné à 12124 €.
Source

Mais il semble que JO parle plus des "tricheurs", c'est-à-dire ceux qui emploient "au noir" comme ceux qui travaillent "au noir"...

Les allocations familiales n'ont rien à voir : elles sont destinées aux enfants. Et si elles permettent au père de famille de manger, ça sert aussi aux enfants non ?

JO a écrit:Un député au chômage vit bien, pas une caissière de supermarché
Cela vient du fait que l'indemnité est un pourcentage et que les revenus d'un député sont plus élevés que ceux d'une caissière (alors qu'elle n'a pas le temps de dormir au boulot elle  sourire )... On devrait peut-être penser à augmenter le salaire des caissières  sourire 

Cela dit, ce tableau montre que " les députés issus du privé au « chômage » touchent moins qu’un demandeur d’emploi du régime général (en moyenne 65% contre 66,4%, les deux premières années, 25% contre 30% la troisième année)."


(Source)

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Lun 4 Aoû 2014 - 19:16

Bulle a écrit:Le keynésianisme est une théorie qui était plausible du temps des 30 glorieuses parce qu'il y avait une croissance conséquente...
 Wink .. et parce qu'on consommait français. On n'achetait pas nos t-shirts à la Chine. Donc, le keynésianisme en France aujourd'hui relance bien l'emploi... mais celui des Chinois !

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8085
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Lun 4 Aoû 2014 - 20:08

C'est pour cela que je soulignais que le "monde change" et que l'on ne peut plus raisonner de la même manière qu'à une époque où la demande était effectivement liée aux revenus du travail.
Aujourd'hui,  les "éventuels" carnets de commande nécessitant de la main d'oeuvre peu qualifiée ne donnent plus de revenus de salaires qui seront redépensés sur le territoire, mais à l'étranger, à des gens sous-payés qui pourront ainsi tout juste satisfaire les besoins primaires ; et ce choix afin d'enrichir ceux qui ne travaillent pas : les actionnaires.
Je n'ai rien contre la rémunération des placements fondés sur les actions, ni contre quelque revenu du capital immobilier que ce soit etc... dans la mesure où ils ne sont pas vecteurs de paupérisation.

JO parlait des gens démotivés à travailler, mais pourquoi un gamin prendrait-il comme modèle son paternel qui n'est même pas fichu de boucler la fin de mois alors qu'il travaille et souvent d'un métier difficile dans les secteurs encore porteurs (bâtiment par exemple).
Il ne peut pas prendre comme modèle non plus les actionnaires qui en sont là parce qu'ils ont hérité de biens qu'ils ont su faire prospérer.
Il ne seront pas non plus les mieux nantis quant aux études qui permettront de lorgner sur un métier de service très rémunérateur...

Exit les valeurs et la méritologie  qvt

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum