Le chômage...

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Lun 1 Sep 2014 - 16:02

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:J'ai beau m'esquinter les yeux à relire 10 fois l'article, je ne vois pas l'ombre d'une proposition.
Alors tu ne sais pas lire ...
sourire Beh alors lis moi !

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:Ce que je n'ai pas compris, c'est comment on peut y changer quelque chose par la seule volonté de nos dirigeants politiques nationaux.
Ah ? Il n'y a pas de parlement européen, pas de conseil européen, pas de commission européenne...
Wink Ha. Maintenant, c'est toi qui ne sait pas lire. Mais moi, je vais t'aider :

nos dirigeants politiques nationaux
parlement européen

vieux Tu noteras la différence entre les deux mots dans leur aspect, mais aussi dans leur signification : le niveau national concerne le parlement national. Donc le parlement européen concerne le niveau européen.   No Donc malheureusement, nos dirigeants nationaux ne peuvent rien faire pour changer la politique européenne. Ils ne peuvent que pleurnicher et répéter en boucle "Yaka changer l'Europe".

Bulle a écrit:"La compétitivité hors-prix consiste à faire valoir des avantages compétitifs décisifs — autres que le prix de vente — pour l'acheteur et le consommateur potentiel.
qvt Tu le dis toi-même :
avantages compétitifs décisifs — autres que le prix de vente.
Donc le prix de vente EST un avantage compétitif. Et ce n'est pas parce qu'il y en a d'autres qu'ils vont oublier celui-là. Et pour le maintenir, délocaliser la production est un bon moyen. Pourquoi y aurait besoin d'aller au Maroc pour avoir des gadgets sur les voitures ? On ne sait pas le faire en France ? On sait le faire. Donc la seule et unique raison de la délocalisation c'est l'avantage compétitif décisif d'être moins cher.

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:Pas seulement dans le tertiaire, mais aussi dans le primaire et secondaire.
Dans la mesure où il était question du reclassement des non-qualifiés du primaire et du secondaire par une reconversion par une requalification ou pour ceux qui n'en n'ont pas la possibilité par un reclassement dans un secteur porteur je ne vois pas ce que ta remarque vient faire là.
Neutral Désolé, je croyais que tu parlais du reclassement des non-qualifiés du tertiaire.

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:Si on ne peut pas comparer avec AVANT, à quoi bon discuter politique alors ?
Mais c'est bien ce que font  les statistiques économiques. Seulement lorsque je parle de rembobiner le film indéfiniment, je souligne simplement et ce pour la nième fois que l'on ne peut pas se remettre dans la situation des glorieuses ni faire un déni du fait que le monde a changé.
affraid Le monde a changé ?!!
Tu vas bientôt nous dire que c'était mieux avant ?...
Suspect  Attention à la dérive populiste Bulle ! pette de rire

Bulle a écrit: annonce haut ce n'est pas parce que l'Europe traverse une phase difficile que le problème est du à l'Europe
Evil or Very Mad Ce n'est pas l'Europe qui traverse une phase difficile, c'est la France et les pays riches engagés dans une politique sociale. Pour la Pologne, l'Europe va très bien, merci.

Bulle a écrit:les US ce n'est pas l'Europe et le problème est identique.
Neutral Obama vient d'annoncer une croissance supérieure à 4 pour les USA. Donc le problème n'est pas tout à fait identique, ou plus exactement ils le gèrent un peu mieux que nous : ils sont maîtres de leur monnaie et ne se gênent pas pour faire du protectionnisme.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8422
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Ling le Lun 1 Sep 2014 - 16:13

Gerard a écrit: Obama vient d'annoncer une croissance supérieure à 4 pour les USA. Donc le problème n'est pas tout à fait identique, ou plus exactement ils le gèrent un peu mieux que nous : ils sont maîtres de leur monnaie et ne se gênent pas pour faire du protectionnisme.

Ils ont des hautes technologies non tranférables immédiatement
Ils ont une énergie peu chère
Ils ont relocalisé une partie des emplois

Maintenant malgré cette croissance, le taux de chomage ne baisse pas. Donc les deux ne sont plus liés, contrairement à une opinion largement répandue. La robotisation est une partie de la réponse mais pas la seule.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Jipé le Lun 1 Sep 2014 - 16:24

Gerard a écrit: Pour la Pologne, l'Europe va très bien, merci.
Mais sais-tu de quoi tu parles ?? dubitatif


"La Pologne est peut-être considérée comme l'une des réussites économiques de l'Europe, mais son système de santé et ses services sociaux s'effondrent. Et ses jeunes qualifiés préfèrent de plus en plus s'exiler plutôt que d'accepter des emplois très mal payés et sans avenir.[...]
Des services sociaux en dessous de tout, la faiblesse voire le manque de système de santé, l’absence d'emploi pour les parents et de crèches pour les enfants, le coût élevé du logement.[...]
L'avenir des jeunes Polonais est loin d'être brillant : le pays qui a payé de grosses sommes pour les former n'a pas besoin d'eux sur le marché du travail et ne sait absolument pas quoi en faire : le taux de chômage officiel pour les diplômés de l'université tourne autour de 20%. Ceux qui parviennent à trouver un emploi sont tout aussi frustrés : ils ont souvent l'impression d'occuper des emplois sous-qualifiés, des "McJobs" sans la moindre perspective de carrière et doivent souvent gagner une partie de leurs revenus au noir pour échapper aux impôts – ce qui rend par exemple l'obtention d'un crédit difficile. Il n'y a pratiquement aucune sécurité de l'emploi ; les employeurs pensent que le marché est fait pour les acheteurs et qu'ils pourront toujours trouver un meilleur employé, c'est à dire plus "malléable." Ils sont lents à recruter et rapides à licencier.[...]
L'appareil d'Etat est à la fois pléthorique et notoirement inefficace : le gouvernement a récemment reconnu qu'une aide sociale de 50 zlotys (12 euros en coûtait 100 (25 euros) en frais administratifs. Pas étonnant qu'il n'y ait pas d'argent pour des plans destinés aux jeunes. Pas étonnant que ceux-ci quittent la Pologne. Selon une étude récente, il y avait en 2009 1,8 à 2 millions de Polonais, des jeunes pour la plupart, qui travaillaient à l'étranger. "

Source

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Mar 2 Sep 2014 - 13:12

Jipé a écrit:
Gerard a écrit: Pour la Pologne, l'Europe va très bien, merci.
Mais sais-tu de quoi tu parles ?? dubitatif


"La Pologne est peut-être considérée comme l'une des réussites économiques de l'Europe, mais son système de santé et ses services sociaux s'effondrent.

qvt  Beh c'est ça le libéralisme ! Et la Pologne est une démocratie, elle l'a librement choisi ! Donc elle ne va pas demander à l'Europe de faire le contraire de ce qu'elle demande à son propre gouvernement, non ?

C'est une constante de tous les ex-bloc-soviétiques :
Evil or Very Mad les politiques de gauche, ils n'en veulent pas. La dégradation des services sociaux est pour eux un sacrifice préférable au risque du chômage et de la liberté d'entreprise.

silent Nous, c'est le contraire : on préfère voir l'emploi se dégrader plutôt que de voir les services sociaux se dégrader.

Neutral  Les deux choix de société sont également respectables, mais faut en tirer les conclusions logiques qui s'imposent : la Pologne libérale veut adhérer au club des ultra-libéraux qu'est l'Europe et c'est bien normal. Par contre, nous... on veut adhérer au club des ultra-libéraux en espérant qu'ils feront le contraire de ce qu'ils font.

No C'est pas logique !

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8422
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Mar 2 Sep 2014 - 13:27

Ling a écrit:
Gerard a écrit: Obama vient d'annoncer une croissance supérieure à 4 pour les USA.

Ils ont des hautes technologies non tranférables immédiatement
confused Quelle "hautes technologies non transférables" ?

Toutes les hautes-technologies sont transférables SAUF si on décide de ne pas les transférer. Cela fait partie du "protectionnisme".

Ling a écrit:Ils ont une énergie peu chère
Wink Ils sont maîtres de leurs taxes, pas nous.

Ling a écrit:Ils ont relocalisé une partie des emplois
Maintenant malgré cette croissance, le taux de chomage ne baisse pas. Donc les deux ne sont plus liés, contrairement à une opinion largement répandue. La robotisation est une partie de la réponse mais pas la seule.
Wink Obama a aussi dit que le chômage baissait aux USA :
http://www.journaldunet.com/economie/magazine/en-chiffres/chomage-aux-etats-unis.shtml

... de 1,1% sur un an. C'est pas le Pérou, mais ça veut dire que la dégringolade est arrêtée.

cheers Si Hollande pouvait en faire seulement autant, il serait acclamé comme un dieu !

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8422
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Ling le Mar 2 Sep 2014 - 13:55

Gérard a écrit:Toutes les hautes-technologies sont transférables SAUF si on décide de ne pas les transférer. Cela fait partie du "protectionnisme".

Les nanotechologies, les bio-technologies ne sont pas transférables rapidement.

Gérard a écrit: Ils sont maîtres de leurs taxes, pas nous.

Il y a surtout qu'ils produisent encore du pétrole et qu'ils exploitent le gaz de schiste.

Gérard a écrit:... de 1,1% sur un an. C'est pas le Pérou, mais ça veut dire que la dégringolade est arrêtée.

Il y avait un article du New York Times qui était plus pessimiste que cela (aout il me semble).

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Mar 2 Sep 2014 - 14:37

Il faudrait analyser la situation de la Pologne avant son intégration dans l'UE à celle de maintenant.

Parce effectivement c'est facile de dire : "oh ce n'est pas assez bien" ou de mettre en exergue uniquement tout ce qui ne va pas ou mal.

Mais bon....
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par pierre_b le Mar 2 Sep 2014 - 14:53

En plus en Pologne y'a vachement de polonais alors j'vous dis pas....
avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Mar 2 Sep 2014 - 17:38

Un extrait d'article intéressant sur un point non encore abordé par votre débat : L’excès de dépenses publiques en France crée-t-il du chômage ?

La culture dirigiste française, à droite comme à gauche, débouche sur un interventionnisme public excessif avec un poids record des dépenses publiques, dont on peut dire qu’il est le meilleur critère du collectivisme, et présente une forte corrélation avec le taux de chômage.

Dép. publiques – PIB taux de chômage
France : 57% – 11%
Royaume Uni : 47% – 6,6%
USA : 38% – 6,3%
Australie : 35% – 5,8%
Suisse : 34% – 3,3%
Corée du Sud : 30% – 3,7%
(www. statistiques –mondiales.com, chiffres mars -mai 2014).

Ces dépenses publiques s’expliquent par un secteur public surdimensionné et une protection sociale trop coûteuse, clientéliste, idéologique n’atteignant même pas son but. Au lieu d’être en partie payées par leurs bénéficiaires comme il conviendrait, les charges qui en découlent sont imposées aux entreprises dont la compétitivité est ainsi amoindrie face à des concurrents aujourd’hui planétaires. Le résultat est que ces personnes aidées payent par le chômage cette pseudo-protection, les mêmes subissant de plus l’effet d’un droit du travail sans flexibilité freinant ainsi l’embauche mais auquel s’accrochent par idéologie arriérée la majorité des syndicats de salariés.

Un autre problème est de trouver aux commandes du pays principalement des personnes sans pratique entrepreneuriale marchande et de formation monocolore : on recense plus de 90% d’énarques dans les cabinets de l’exécutif !

L’arrivée au gouvernement d’Emmanuel Macron ne remet pas en cause le « SOS » lancé en juillet par Charles Gave, économiste et Président de l’Institut des Libertés, constatant un phénomène unique dans le monde développé : « Pour la première fois dans l’histoire de notre pays, il n’y a pas un seul membre du gouvernement qui ait la moindre expérience du secteur privé. Tous les membres du gouvernement ont toujours été payés par nos impôts et jamais par un client. »

Soulignons aussi l’absence de vrais partenaires sociaux, de syndicats de salariés qui travailleraient avec le patronat pour améliorer le sort de tous les acteurs de l’économie. Mais non ! La France ne connait que des « adversaires sociaux », avec des syndicalistes pour la grande majorité mus encore par des idéologies communistes et trotskistes, refusant de reconnaître que « l’économie n’est pas une idéologie, c’est une réalité dans laquelle chaque société tente de tirer le meilleur de ce qu’elle produit ». (Olivier Dassault, Pt GEEA) et que la croissance et l’emploi dépendent en priorité des décisions des chefs d’entreprise.

Dans une récente interview (Les Échos, 25.8.14), Jean-Claude Trichet remarque : « En France, la culture dominante est celle des partenaires sociaux des secteurs non exportateurs, publics et privés. En Allemagne, la culture dominante est celle des secteurs exportateurs. C’est pourquoi notre pays a absolument besoin d’un mot d’ordre… d’une stratégie de « stabilité compétitive ». Les partenaires sociaux allemands, eux, poursuivent cette politique spontanément ».

Source : http://www.contrepoints.org/2014/09/02/179357-le-plus-grand-deficit-francais-le-deficit-de-realisme
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Mar 2 Sep 2014 - 19:47

troubaadour a écrit:La culture dirigiste française, à droite comme à gauche, débouche sur un interventionnisme public excessif avec un poids record des dépenses publiques, dont on peut dire qu’il est le meilleur critère du collectivisme, et présente une forte corrélation avec le taux de chômage.

Dép. publiques – PIB taux de chômage
France : 57% – 11%
Royaume Uni : 47% – 6,6%
USA : 38% – 6,3%
Australie : 35% – 5,8%
Suisse : 34% – 3,3%
Corée du Sud : 30% – 3,7%
(www. statistiques –mondiales.com, chiffres mars -mai 2014).

 confused  C'est absurde ! Cela revient à inverser les causes et les conséquences !

Ce n'est pas parce qu'il y a 57% de dépenses publiques qu'il y a 11% de chômage, c'est parce qu'il y a 11% de chômage que l'Etat claque un fric fou pour tenter d'éponger l'hémorragie !

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8422
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Mar 2 Sep 2014 - 19:59

Ling a écrit:
Gérard a écrit:Toutes les hautes-technologies sont transférables SAUF si on décide de ne pas les transférer. Cela fait partie du "protectionnisme".
Les nanotechologies, les bio-technologies ne sont pas transférables rapidement.
Neutral  Oui, tout comme l'informatique il y a quelques années. Mais quand on veut transférer, ça va vite. Depuis le temps, la technologie des OGM auraient pu être transférée. S'ils ne le font pas, c'est qu'ils la protègent.

Ling a écrit:Il y a surtout qu'ils produisent encore du pétrole et qu'ils exploitent le gaz de schiste.
Wink  C'est vrai, mais comparé aux milliards de barils qu'ils importent, je crois vraiment qu'une baisse des taxes de quelques points est plus utile pour baisser le prix de l'énergie que l'apport du gaz de schiste.

Ling a écrit:
Gerard a écrit:... de 1,1% sur un an. C'est pas le Pérou, mais ça veut dire que la dégringolade est arrêtée.

Il y avait un article du New York Times qui était plus pessimiste que cela (aout il me semble).
Neutral  Oui, y a plusieurs mois négatifs, mais sur l'année le chômage baisse. Avec Hollande, on voudrait juste "un seul mois" sans augmentation du chômage...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8422
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Mar 2 Sep 2014 - 23:08

Gerard a écrit:
troubaadour a écrit:La culture dirigiste française, à droite comme à gauche, débouche sur un interventionnisme public excessif avec un poids record des dépenses publiques, dont on peut dire qu’il est le meilleur critère du collectivisme, et présente une forte corrélation avec le taux de chômage.

Dép. publiques – PIB taux de chômage
France : 57% – 11%
Royaume Uni : 47% – 6,6%
USA : 38% – 6,3%
Australie : 35% – 5,8%
Suisse : 34% – 3,3%
Corée du Sud : 30% – 3,7%
(www. statistiques –mondiales.com, chiffres mars -mai 2014).

 confused  C'est absurde ! Cela revient à inverser les causes et les conséquences !

Ce n'est pas parce qu'il y a 57% de dépenses publiques qu'il y a 11% de chômage, c'est parce qu'il y a 11% de chômage que l'Etat claque un fric fou pour tenter d'éponger l'hémorragie !

...
ton erreur est là. Tu as été élevé comme moi au biberon de l'Etat providence : Plus il y a d'Etat mieux c'est. Et si c’était faux ? Pose toi la question.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Mer 3 Sep 2014 - 11:19

troubaadour a écrit:ton erreur est là. Tu as été élevé comme moi au biberon de l'Etat providence : Plus il y a d'Etat mieux c'est. Et si c’était faux ? Pose toi la question.

Neutral Oui c'est la question classique sur le principe de l'aide :
si on arrêtait de nourrir ceux qui crèvent de faim, il n'y aurait pas de gens qui crèvent de faim... puisqu'ils seraient morts. Alors qu'en les nourrissant, chaque année y en a encore plus.

Donc si y avait pas d'Etat providence, les gens feraient avec, tout simplement. C'est ce que faisaient les tsars russes et l'Allemagne de Weimar.. mais la façon de "faire avec" des gens a été de mettre Staline et Hitler au pouvoir. Donc l'Etat providence vise d'abord à maintenir sa propre existence en maintenant sa stabilité intérieure.

dubitatif Tu me diras qu'on aurait peut-être besoin d'une bonne guerre. C'est pas faux, mais je suis pas chaud pour ça. Question de sensibilité... rire

.. et enfin, si tu penses que l'Etat ne doit pas intervenir, à quoi bon voter et élire des gens pour... "ne rien faire" ? Si je vote pour des élus, c'est pour leur donner un pouvoir et donc pour qu'ils FASSENT des choses.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8422
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Mer 3 Sep 2014 - 15:21

Tu ne t'es toujours pas interrogé :
Et si l'Etat providence à outrance rendait les gens pauvres ?
Est ce possible ?
Dans quel cas cela le serait ?
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par M'enfin le Mer 3 Sep 2014 - 16:00

Je crois que l'état providence permet de développer la créativité des gens, ce qui est avantageux à long terme pour la société. Sinon, comment expliquer le développement accéléré des pays démocratiques, là où les plus pauvres ont aussi leur chance? En tout cas, moi, j'en ai profité pour être créatif, et je ne crois pas que j'aurais pu faire la même chose sans avoir été soutenu par l'état.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Mer 3 Sep 2014 - 16:48

Je parle de l'Etat providene à outrance. Egaré. sans commune mesure. Hors norme.

La créativité est elle plus faible aux USA en Angleterre qu'en France ?

Je ne le pense pas au contraire.

L'Etat providence français amène aussi à des contre performances. Par exemples en France l'année dernière a été produit plus de 300 films dont 270 sont morts la premières semaines (270 navets)
Pourquoi :! Parce qu'il suffit d'avoir une caméra deux acteurs, un pré-supposé scénario, tourné le film en 6/8 semaines , le mettre à l'affiche une semaine pour toucher les subventions. C'est devenu le jeu "comment on touche une subvention pour faire un film".

alors effectivement dans le lot il y a un peu de création. De film réussi. Heureusement. Mais quand la créativité n'est plus l’élément premier de l'art l'artiste disparaît.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Mer 3 Sep 2014 - 19:40

troubaadour a écrit:Tu ne t'es toujours pas interrogé :
Et si l'Etat providence à outrance rendait les gens pauvres ?
Est ce possible ?
Dans quel cas cela le serait ?
Neutral  Oui, c'est possible, mais moins vite que si l'Etat n'intervenait pas.

Comme on dit, l'aide alimentaire RUINE les agricultures du Tiers-monde. Car les quelques agriculteurs qui pourraient gagner leur vie se retrouvent avec une production qui ne vaut rien, en concurrence avec du "gratuit". Mais d'un autre côté, faut bien faire bouffer tout le monde, non ?

Donc, l'Etat Providence qui aide en laissant une concurrence s'installer est nuisible, je suis d'accord. C'est pour ça que ce pauvre Montebourg perd son temps à soutenir des industries alors que son gouvernement laisse la concurrence continuer à les ruiner.

rire Comme je disais, c'est l'Etat Providence qui écope le Titanic avec une petite cuillère. Y a d'avantage d'eau qui rentre que d'eau expulsée, donc ça ne peut pas marcher... mais ça occupe... ça peut éviter une panique...

Wink Maintenant à toi de me répondre :

Dans quel cas, l'Etat Providence aurait une utilité ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8422
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Jeu 4 Sep 2014 - 13:58

Gerard a écrit:Beh alors lis moi !
Tu n'es pas, du moins je l'espère,  un incapable, je ne vois donc aucune raison de faire les efforts de lecture et de compréhension à ta place...  sourire
nos dirigeants politiques nationaux
parlement européen
Les dirigeants nationaux font partie du parlement européen donc la volonté des dirigeants nationaux s'exprime comme dans toute structure démocratique au niveau du parlement européen.
Donc le prix de vente EST un avantage compétitif. Et ce n'est pas parce qu'il y en a d'autres qu'ils vont oublier celui-là
Je répondais à : "Il ne s'agit pas d'être moins cher, il s'agit de ne pas être plus cher." et tu limitais, à tort,  la compétitivité à cela. Et tu as beau répéter toujours la même bêtise, à savoir :  "donc la seule et unique raison de la délocalisation c'est l'avantage compétitif décisif d'être moins cher.", les entreprises qui délocalisent veulent avant tout être pérennes, c'est-à-dire augmenter leur valeur ajoutée.
Voir le tableau explicatif
Le monde a changé ?!!
Tu vas bientôt nous dire que c'était mieux avant ?...
Non ça c'est ton discours réactionnaire et nationaliste ;  et je te le laisse ...
Obama vient d'annoncer une croissance supérieure à 4 pour les USA. Donc le problème n'est pas tout à fait identique, ou plus exactement ils le gèrent un peu mieux que nous : ils sont maîtres de leur monnaie et ne se gênent pas pour faire du protectionnisme.
Parce que l'Europe n'est pas maîtresse de sa monnaie et ne pourrait pas selon toi revoir l'euro à la baisse pour mieux exporter ? Quant au protectionnisme des USA, il n'a strictement rien à voir avec la fermeture des frontières que tu vantes et  l'Europe fait exactement le même type de protectionnisme lorsqu'elle taxe les panneaux solaires chinois, par exemple.

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42718
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Jeu 4 Sep 2014 - 14:48

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:Beh alors lis moi !
Tu n'es pas, du moins je l'espère,  un incapable, je ne vois donc aucune raison de faire les efforts de lecture et de compréhension à ta place...  sourire
rire  Effort qui serait bien inférieur à celui de me répéter depuis 4 posts d'aller chercher la réponse moi-même;  
dubitatif Donc j'en déduis :
1 - Que tu ne lis pas tes sources.
2- Que tu sais très bien que ta source ne dit rien sur la manière de changer l'Europe.

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:nos dirigeants politiques nationaux
parlement européen
Les dirigeants nationaux font partie du parlement européen donc la volonté des dirigeants nationaux s'exprime comme dans toute structure démocratique au niveau du parlement européen.
rire  Bien, alors nouvelle leçon sémantique en étudiant deux mots :
- "Participer"
- "Diriger"


vieux Les deux mots diffèrent dans leur aspect, mais aussi dans leur sens ! Celui qui "participe" ne "dirige" pas. Ce qui veut dire que la "direction" (qui vient du mot "diriger") ne dépend nullement du "participant".

qvt Donc désolé Bulle, je ne vois toujours pas comment nos "participants nationaux" peuvent "diriger" l'Europe vers une nouvelle direction...

Bulle a écrit:Je répondais à : "Il ne s'agit pas d'être moins cher, il s'agit de ne pas être plus cher." et tu limitais, à tort,  la compétitivité à cela.
Neutral  Je n'ai jamais limité la compétitivité à cela (sinon, ce n'est pas le Maroc que Renault choisirait, mais le Vietnam ou la Thaïlande), mais toi par contre, tu l'as totalement exclu. Or le prix est un critère MAJEUR, même s'il n'est pas le seul, je le reconnais.

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:Le monde a changé ?!!
Tu vas bientôt nous dire que c'était mieux avant ?...
Non ça c'est ton discours réactionnaire et nationaliste ;  et je te le laisse ...
sourire  Ha bon ouf... j'ai eu peur. Donc le monde n'a pas changé, y a toujours eu 3 millions de chômeurs, donc nos dirigeants s'en sortent plutôt bien, hein ?...



Bulle a écrit:
Gerard a écrit:ils sont maîtres de leur monnaie et ne se gênent pas pour faire du protectionnisme.
Parce que l'Europe n'est pas maîtresse de sa monnaie et ne pourrait pas selon toi revoir l'euro à la baisse pour mieux exporter ?
INFO : annonce haut Nous ne sommes pas l'Europe, mais une "partie de l'Europe" !

Wink Les américains eux, sont les USA. Tu vois la différence ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8422
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Jeu 4 Sep 2014 - 16:19

Gerard a écrit: Donc j'en déduis :
1 - Que tu ne lis pas tes sources.
2- Que tu sais très bien que ta source ne dit rien sur la manière de changer l'Europe.
Compte-tenu des multiples démonstrations que tu as faites de ton incapacité à faire des déductions pertinentes, celle-ci ne pose aucun problème.
 Donc désolé Bulle, je ne vois toujours pas comment nos "participants nationaux" peuvent "diriger" l'Europe vers une nouvelle direction...
Tu parlais bien de "nos dirigeants politiques nationaux" et je te parle du rôle qu'ils ont à jouer au   parlement européen, au conseil européen,  et dans les  commissions européennes... Si tu ne vois vraiment pas comment l'Europe fonctionne et comment une politique européenne se décide, se modifie, essaie de relire ce que WP explique et entre autre que :
Code:
Les institutions de l'Union européenne sont les institutions qui régissent l'Union européenne. Étant devenue une figure politique, économique et monétaire, celle-ci a besoin d'institutions dont le rôle est de défendre ses valeurs, ses objectifs, ses intérêts, ceux de ses citoyens et de ses États membres1, et qui fonctionnent en étroite collaboration avec les gouvernements et les administrations de ceux-ci.
Selon l'article 13 du traité sur l'Union européenne, ces institutions sont les suivantes : le Parlement européen, le Conseil européen, le Conseil de l'Union européenne (souvent appelé simplement « Conseil »), la Commission européenne, la Cour de justice de l'Union européenne, la Banque centrale européenne et la Cour des comptes européenne.


 
Je n'ai jamais limité la compétitivité à cela (sinon, ce n'est pas le Maroc que Renault choisirait, mais le Vietnam ou la Thaïlande), mais toi par contre, tu l'as totalement exclu. Or le prix est un critère MAJEUR, même s'il n'est pas le seul, je le reconnais.
Tu le reconnais maintenant alors que ça fait des pages que tu nous déclines compétitivié = baisse des prix y allant même d'une pathétique interrogation : "Et qu'appelles-tu "rester dans la course", si ce n'est d'être le moins cher possible ?"
Donc le monde n'a pas changé, y a toujours eu 3 millions de chômeurs, donc nos dirigeants s'en sortent plutôt bien, hein ?...
Je répète ce que j'ai écrit : " Seulement lorsque je parle de rembobiner le film indéfiniment, je souligne simplement et ce pour la nième fois que l'on ne peut pas se remettre dans la situation des glorieuses ni faire un déni du fait que le monde a changé."
Le monde a changé = l'époque des trentes glorieuses est terminée et les solutions acceptables et adaptées à l'époque ne fonctionnent plus suffisamment pour éviter la situation catastrophique de la paupérisation. Et ce y compris aux USA  où le phénomène existe et s'amplifie. Capito ?
Bulle a écrit:
Gerard a écrit:ils sont maîtres de leur monnaie et ne se gênent pas pour faire du protectionnisme.
Parce que l'Europe n'est pas maîtresse de sa monnaie et ne pourrait pas selon toi revoir l'euro à la baisse pour mieux exporter ?
INFO : annonce haut Nous ne sommes pas l'Europe, mais une "partie de l'Europe" !
annonce haut Mais la monnaie est européenne et dépend de l'Europe et pas d'une partie de l'Europe de la même manière que le dollar ne dépend pas d'un seul Etat.
 Les américains eux, sont les USA. Tu vois la différence ?
pette de rire  Et les USA ce sont une cinquantaine d' Etats Unis ... Un peu comme il y a une "Union Européenne" vois-tu ... Et vu que comme tu le soulignais toi-même les USA se démerdent mieux que l'Europe  au lieu de continuer à chanter l'hymne de retour à la France repliée sur elle même (ce qui serait toujours mieux que de nourrir des "crèves la faim"  sic...) tu ferais mieux de proposer le modèle américain, ce serait au moins plus logique...

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42718
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Jeu 4 Sep 2014 - 17:33

Bulle a écrit:Tu parlais bien de "nos dirigeants politiques nationaux" et je te parle du rôle qu'ils ont à jouer au   parlement européen, au conseil européen,  et dans les  commissions européennes...


yeux ecarquilles Houlala... Et il est où LE GRAND PATRON là-dedans ? Je le situe pas bien...

Evil or Very Mad Donc PERSONNE ne peut dire : "JE vais changer l'Europe" au même titre qu'un président français pouvait dire (avant Maastricht) : "JE vais changer la France".

Bulle a écrit:
Gerard a écrit: le prix est un critère MAJEUR, même s'il n'est pas le seul, je le reconnais.
Tu le reconnais maintenant alors que ça fait des pages que tu nous déclines compétitivié = baisse des prix
silent  Et je persiste ! Tu sais lire ?  annonce haut  "Critère MAJEUR" Cela veut dire "le plus important", mais sans exclure d'autres facteurs. Tandis que toi tu nous rabâchais que "le prix tout le monde s'en fout".

Bulle a écrit:Le monde a changé = l'époque des trentes glorieuses est terminée et les solutions acceptables et adaptées à l'époque ne fonctionnent plus suffisamment pour éviter la situation catastrophique de la paupérisation. Et ce y compris aux USA  où le phénomène existe et s'amplifie. Capito ?
Neutral  Qu'en sais-tu ? "l'époque des trentes glorieuses" n'est pas une période magique survenue fortuitement comme une éclaircie dans le ciel, mais une époque survenue suite à l'application de politiques précises. C'est sûr que si on ne veut plus appliquer ces politiques, les "trente glorieuses" ne reviendront jamais.

Je le répète, actuellement les industries du pays sont plus endommagées qu'au sortir de la seconde guerre mondiale, il y a donc une logique de reconstruction à envisager. L'expèrience libérale Maastrichienne aura certes été moins pénible qu'une vraie guerre, mais faut savoir faire le bilan et arrêter les dégâts.

Bulle a écrit:annonce haut Mais la monnaie est européenne et dépend de l'Europe et pas d'une partie de l'Europe
Wink  Je te le fais pas dire !

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:Les américains eux, sont les USA. Tu vois la différence ?
pette de rire   Et les USA ce sont une cinquantaine d' Etats Unis ...
Wink Ha oui ?... Et Obama, il dirige quel état, rappelle-moi ?....

Neutral Si on avait un Président responsable à la tête de l'Europe qui avait besoin de mon suffrage, c'est à lui que je demanderais des comptes et ce qu'il compte faire.

No Mais on n'a que des seconds couteaux vers qui nous retourner.

Que des "participants" mollassons qui disent :
fatigué ou marre de  - Ouai... on va essayer de faire pression pour que ça change...

qvt  Donc toujours personne pour nous dire ce qu'il va FAIRE !
(au lieu de nous dire ce qu'il va TENTER de faire)

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8422
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Jeu 4 Sep 2014 - 17:45

Gerard a écrit:e]yeux ecarquilles Houlala... Et il est où LE GRAND PATRON là-dedans ? Je le situe pas bien...
Il y a une flèche où c'est écrit "co-décident" suit là !  sourire  sourire  sourire  sourire  sourire  sourire


 Donc PERSONNE ne peut dire : "JE vais changer l'Europe" au même titre qu'un président français pouvait dire (avant Maastricht) : "JE vais changer la France".
bravo tu as tout compris !
Pareil quand tu es célibataire tu poses ta brosse à dent n'importe où ... après quand tu ne l'es plus ca change.... y a quelqu'un qui passe derrière toi et qui va gueuler si tu laisses traîner ton caleçon sale au milieu du salon.
L’Europe c'est pareil on l'a fait à plusieurs (c'est l’intérêt....!) faire l'Europe tout seul n'a jamais été pratique ! Et comme on l'a fait à plusieurs il faut les avis de plusieurs et pas que d'un.... donc le "JE vais changer l'Europe" sera remplacer par un "NOUS allons changer l'Europe". Comme il y a eu un NOUS allons construire l'Europe.

Le NOUS ne rend pas les choses impossible et irréalisable. Preuve en est l'Europe existe.

Moi je veux bien qu'on s'isole comme les Suisses ou les Norvégiens mais pour cela il nous faudrait soit :
- Du pétrole qui coule à gogo
- Le secret et le paradis fiscal à la Suisse.

Ors on n' aucun des deux....  C'est quoi l'atout de la France ? Son fromage ses vins et ses belles femmes ? sourire
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Jeu 4 Sep 2014 - 18:41

Gerard a écrit: Donc PERSONNE ne peut dire : "JE vais changer l'Europe" au même titre qu'un président français pouvait dire (avant Maastricht) : "JE vais changer la France".
Mais qui a prétendu qu'il allait à lui tout seul "changer l'Europe" ? Personne, absolument personne...
 
Et je persiste ! Tu sais lire ?  annonce haut  "Critère MAJEUR" Cela veut dire "le plus important", mais sans exclure d'autres facteurs. Tandis que toi tu nous rabâchais que "le prix tout le monde s'en fout".
"Critère majeur" date du moment où je t'ai fait découvrir que la compétitivité ne se limitait pas aux prix  en répondant à ta question "Et qu'appelles-tu "rester dans la course"... Et oui je répète autant que tu veux pour ce qui est de la création de richesses, c'est à dire de plus value pour l'entreprise, le prix de vente, tout le monde s'en fout : la délocalisation ne sert pas à faire baisser les prix (sic :  Si Renault délocalise au Maroc, c'est bien pour faire des produits MOINS CHERS non ?" ) .
Qu'en sais-tu ? "l'époque des trentes glorieuses" n'est pas une période magique survenue fortuitement comme une éclaircie dans le ciel, mais une époque survenue suite à l'application de politiques précises. C'est sûr que si on ne veut plus appliquer ces politiques, les "trente glorieuses" ne reviendront jamais.
Tu oublies le contexte pourtant criant de logique puisque la période concernée se situe entre la fin de la seconde guerre mondiale et le premier choc pétrolier.
Je cite WP :
la reconstruction économique de pays largement dévastés par la guerre ;
le retour vers une situation de plein emploi dans la grande majorité des pays ;
une croissance forte de la production industrielle (un accroissement annuel moyen de la production d'environ 5 %) ;
une expansion démographique importante (le baby boom) dans certains pays européens et nord-américains – particulièrement en France, en Allemagne de l'Ouest, aux États-Unis et au Canada.
La forte croissance est facilitée par :
un accès encore aisé aux énergies en général et aux énergies fossiles en particulier ;
un rattrapage technologique (par rapport aux États-Unis) dans les pays dont le capital humain (niveau d’éducation et d’expérience des travailleurs) était important.
Mais si tu n'es pas capable de faire la différence entre reconstruire ce qui a été dévasté par la guerre et une industrie obsolète ou non compétitive ... Mais tu devrais proposer de raser les murs de toutes les entreprises, comme ça les ouvriers chômeurs pourraient les reconstruire   ref
Et Obama, il dirige quel état, rappelle-moi ?....
Il est chef de l'exécutif des Etats Unis j'espère que tu le savais au moins ; exactement comme il y a un chef de l'exécutif des Etats Européens c'est-à-dire du  Conseil européen ... Alors les fonctions diffèrent, c'est une évidence, mais pour autant ce n'est pas plus Obama qui décide de la valeur du dollar que Tusk...

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42718
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Jeu 4 Sep 2014 - 18:42

troubaadour a écrit: Le NOUS ne rend pas les choses impossible et irréalisable. Preuve en est l'Europe existe.
Tout à fait. Et il n'y a pas que deux solutions : continuer ainsi ou sortir de l'europe. Il y a aussi celle de repenser son fonctionnement de manière à faire une politique de relance plus pertinente.
Or on n' a aucun des deux....  C'est quoi l'atout de la France ? Son fromage ses vins et ses belles femmes ? sourire
Tu as oublié  les grands penseurs économistes du "on retourne à l'après guerre et on recommence",  comme Gégé ... croule de rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42718
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Jeu 4 Sep 2014 - 19:38

troubaadour a écrit:
Gerard a écrit:yeux ecarquilles Houlala... Et il est où LE GRAND PATRON là-dedans ? Je le situe pas bien...
Il y a une flèche où c'est écrit "co-décident" suit là !  sourire  sourire  sourire  sourire  sourire  sourire
Suspect J'ai demandé le GRAND PATRON, pas le PETIT CO-DECIDEUR !

troubaadour a écrit:bravo tu as tout compris !
Pareil quand tu es célibataire tu poses ta brosse à dent n'importe où ... après quand tu ne l'es plus ca change.... y a quelqu'un qui passe derrière toi et qui va gueuler si tu laisses traîner ton caleçon sale au milieu du salon.
Wink  C'est pour ça que le divorce a été inventé !

Et dans les traités européens, les procédures de divorce ont été prévues. Alors pourquoi faudrait rester dans l'Europe si on ne s'entend plus ? Y a aucun Dieu qui nous tapera sur les doigts pour ne pas être restés mariés !

troubaadour a écrit:Moi je veux bien qu'on s'isole comme les Suisses ou les Norvégiens mais pour cela il nous faudrait soit :
- Du pétrole qui coule à gogo
- Le secret et le paradis fiscal à la Suisse.
yeux ecarquilles Et comment on faisait avant l'Europe ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8422
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum