Le chômage...

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Mer 1 Oct 2014 - 12:35

Gerard a écrit:]Non, mais je vote pour le Président qui les nomme, les dirige et leur impose la politique qu'il souhaite.
Oui c'est un des sytèmes démocratiques mais pas le seul.
Indirectement tu as voté pour le président de l'union via ton vote pour le président de la République et via ton vote pour le député européens.

Avec l'UE, je ne vote pas pour le Président de l'UE, et de toute façon, le Président n'a rien à imposer aux Commissaires européens (et je n'ai toujours pas compris qui décide du choix des commissaires : ils sont enterrinés par des élus, oui, mais proposés par le président de la Commission. Un peu comme en Chine en ce moment : les HongKongais ont le droit de vote, mais c'est la Chine qui décide de qui est candidat. Tu trouves ça DEMOCRATIQUE ?
Je ne sais pas si c'est comme la Chine mais en chine à aucun moment il y a des élus par le peuple. En Europe tous les décideurs sont des élus. Un commissaire n'est pas un décideur mais comme un ministre. Il propose. Avec c'est accpeté ou refuser par le conseil de l'Europe et parlement. Comme un ministre 'nimpose pas sa loi. Celle ci doit être adopté au conseil des ministres puis votée.

Il faut comprendre que Commissaire européen c'est comme ministre français.
vieux Le Président du Parlement européen Jerzy Buzek proposa en 2010 que les commissaires soient élus directement. Ils seraient placés par leurs États membres en tête des listes aux élections européennes. Cela leur donnerait individuellement, mais aussi à l'institution dans son ensemble, un mandat démocratique.
Et cela changerait quoi. Le commissaire français est Moscivici avec ce systeme il aurait du etre tete de liste élus avant d'etre nommés commissaire;
En efet cela rrendrait la commission moins anonyme.
C'est un peu comme si tu obligeais un ministre a être obligatoirement élu député. C'est démocratiquement intéressant mais cela ferme toute ouverture à la société civile. Mais je pense qu'au niveau européen ce serait intéressant. Très bonne proposition ! .

Oui Grard tout systeme est perfectible surtout un système en construction. .

tapelatête On ne comprend rien ! QUI DECIDE DE QUOI DANS CE BORDEL ?!!
Tu es perdu car tu n'as pas tes reperes franco-français.

Oui il n'y a pas un monarque qui décide de tout  comme en France ! Cela te trouble car tu n'es pas habitué à un partage des pouvoirs et à la nécessite de gouverner qu'au travers d’entente et de coalition.
Il n'y a pas de Chef en Europe. Il y a des chefs et ces chefs doivent s'entendre pour prendre une décision.

Il n'y a pas de dirigeant comme en France. Le systeme français est un systeme d'inspiration monarchique. L'Europe fonctionne sous forme coopérative entre les Etats. Ils doivent se mettre d'accord entre eux il n'y a pas un chef qui décide. C'est de la co-gestion.

Les seuls élus européens sont les députés européens.
Le conseil de 'Europe est composé de gouvernants élus dans chaque pays. Donc ils ont une légitimité démocratique.

Apres tu essayes de comprendre le schéma explicatif de bulle sachant que tu n'y trouveras jamais un chef suprême. Il n'y en a pas. Ne cherche pas un De Gaulle, un Mitterrand, un Sarko ou un Hollande à la tête de l'Europe qui décide de tout et s'occupe de tout, il n'y en a pas.

C'est une gouvernance collégiale au sein du conseil de l'Europe, en association avec le parlement européen.

Et tous que ce soit au parlement européen ou au conseil de l'Europe ont une légitimité démocratique. (à la différence de la Chine)


Dernière édition par troubaadour le Mer 1 Oct 2014 - 12:48, édité 1 fois
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Millenium le Mer 1 Oct 2014 - 12:41

Haha la bonne blague, la légitimité "démocratique" des dictateurs, des lobbys, des corporations.... mdr
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Mer 1 Oct 2014 - 12:51

Millenium a écrit:Haha la bonne blague, la légitimité "démocratique" des dictateurs, des lobbys, des corporations.... mdr

Et la tienne ?
tu es un élu ?
tu t'es deja présenté ?
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Mer 1 Oct 2014 - 14:04

troubaadour a écrit:Indirectement tu as voté pour le président de l'union via ton vote pour le président de la République et via ton vote pour le député européens.
silent  Tu peux aussi considérer que j'ai voté pour sanctionner le Président sortant, donc pour sanctionner l'Union Européenne. Le Président sortant a été sanctionné mais ça n'a rien changé au niveau de nos rapports avec l'Europe.

No  Donc il est impossible de sanctionner la direction européenne, donc elle n'est pas "démocratique".

troubaadour a écrit:Je ne sais pas si c'est comme la Chine mais en chine à aucun moment il y a des élus par le peuple.
Wink  Ha mais si, renseigne-toi : les dirigeants de HongKong vont bien "être élus par le peuple". Mais comme ce ne sera que des candidats favorables à Pékin qui pourront participer, ce sera comme en Europe : impossible de sanctionner une politique.

troubaadour a écrit:En Europe tous les décideurs sont des élus. Un commissaire n'est pas un décideur mais comme un ministre. Il propose. Avec c'est accpeté ou refuser par le conseil de l'Europe et parlement.
qvt  He oui, là aussi les décideurs ne sont pas les "proposeurs". Du coup, ils ne peuvent rien "refuser". C'est la même logique qui a amené Hollande et le PS à ratifier des accords qu'ils désaprouvent : parce qu'il n'y a rien d'autre à accepter. C'est donc bien une "démocratie" artificielle.

troubaadour a écrit:(élire les commissaires) Et cela changerait quoi. Le commissaire français est Moscivici avec ce systeme il aurait du etre tete de liste élus avant d'etre nommés commissaire;
Neutral    Cela le rendrait redevable envers ses électeurs. Pour l'instant, Moscivici n'a aucun compte à nous rendre, il ne nous doit rien, il ne nous a rien promis. Mais tu as raison de préciser que ça ne changerait pas grand chose, les commissaires ne sont pas "les responsables" de l'ensemble de la politique européenne.

troubaadour a écrit:Oui il n'y a pas un monarque qui décide de tout  comme en France !
Suspect    Au moins, c'est un monarque qu'on peut VIRER avec une élection. Tel n'est pas le cas du pouvoir occulte issu du labyrinthe des commissions européennes.

C'est le principe de la dictature molle : y a pas de personnification du pouvoir, donc y a pas de responsable. Les eurosceptiques qui attaquent Merkel ou Baroso ont vite fait de se faire démonter, car ce n'est pas Merkel ou Baroso qui DIRIGENT l'Europe : on ne peut rien reprocher à personne. C'est le camouflage idéal pour permettre à ceux qui ont le vrai pouvoir de faire ce qu'ils veulent.

toubaadour a écrit:Et tous que ce soit au parlement européen ou au conseil de l'Europe ont une légitimité démocratique. (à la différence de la Chine)
Evil or Very Mad    Leur légitimité tient aux accords acceptés par référendum il y a plusieurs décennies. Donc c'est comme la Chine : à l'origine, tous les chinois ont été pour une dictature du prolétariat. Mais au bout d'un certain temps, il faudrait reposer la question de l'acceptation du système, non ?

No   La Chine ne le fait pas, l'Europe non plus.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8085
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Mer 1 Oct 2014 - 16:36

Gerard a écrit:[ Tu peux aussi considérer que j'ai voté pour sanctionner le Président sortant, donc pour sanctionner l'Union Européenne. Le Président sortant a été sanctionné mais ça n'a rien changé au niveau de nos rapports avec l'Europe.
tu n'es pas le centre du monde.
Si tu votes pour une autre raison que le scrutin demandé tant pis pour toi.
Le président actuel n'a pas été sanctionné. La seule sanction qu'il peut avoir c'est une destiture.
Le reste repose sur du fantasme populiste.
Soit tu votais pour l'Europe à gauche ou une Europe à droite
soit tu votais contre l'Europe à gauche ou à droite.
Jamais il n'a été demandé de sanctionner ou non  le président.

La démocratie marcherait mieux si les électeurs votaient sur quoi on leur demande .

Donc il est impossible de sanctionner la direction européenne, donc elle n'est pas "démocratique".
si cela est possible en :
- votant contre l'europe - une multitude de partie était anti-européen. Mais les partis pro-européens sont arrivés largement en tête (ps - ump - centristes - libéraux - ecolo + divers autres).
- En ne reconduisant pas les élus/partis sortants s donc en votant pour de nouveaux élus/partis et donc logiquement une nouvelle orientation.

qvt He oui, là aussi les décideurs ne sont pas les "proposeurs". Du coup, ils ne peuvent rien "refuser"..
Mais bien sur qu'ils peuvent refuser/modifier/amender.. cela se pratique en permanence.  Faut arreter de fantasmer.
Moi ce qui m'impressionne c'est le préjugé qu'il y a autour de l’Europe.


troubaadour a écrit:Oui il n'y a pas un monarque qui décide de tout  comme en France !
Au moins, c'est un monarque qu'on peut VIRER avec une élection. Tel n'est pas le cas du pouvoir occulte issu du labyrinthe des commissions européennes.
Ben oui mais il n'y a pas de roi à décapiter.... faudra t'y habituer.

C'est le principe de la dictature molle
Non c'est le principe de la démocratie et de la représentativité des opinions. La recherche du compromis. On n'est pas habitué en France. C'est pour cela que tu es perdu. C'est une autre forme de politique. Non pas du combat mais du compromis. Tu ne peux gouverner l'Europe qu'au travers de compromis, tout autre méthode serait vouée à l'échec.
y a pas de personnification du pouvoir, donc y a pas de responsable.
tu n'as pas compris il n'y a pas UN responsable mais DES  responsables. Et rien ne t’empêche de LES changer au lieu de LE changer.

Les eurosceptiques qui attaquent Merkel ou Baroso ont vite fait de se faire démonter, car ce n'est pas Merkel ou Baroso qui DIRIGENT l'Europe : on ne peut rien reprocher à personne. C'est le camouflage idéal pour permettre à ceux qui ont le vrai pouvoir de faire ce qu'ils veulent.
typique du fantasme. Qui sont ceux qui ont le vrai pouvoir : Les 28 dirigeants + le parlement.
Apres chaque dirigeant à plus ou moins d'influence suivant la puissance du pays (démographique et économique) comme pour les députés.
Ceux qui ont le vrai pouvoir( (sous-entendu une force occulte) c'est du complotisme à la Millenium. ou à la lepen. On évite de t'expliquer quoique ce soit pour te faire croire au grand méchant loup. C'est le principe du petit chaperon rouge. Ou des livres religieux. C'est des contes pour enfant expliqué aux grands.

Leur légitimité tient aux accords acceptés par référendum il y a plusieurs décennies.
non leur légitimité démocratique provient des dernières élections qui les a élus. En moyenne tous les 5 ans en Europe.


La Chine ne le fait pas, l'Europe non plus.
Je ne connais pas le systeme politique chinois je ne saurais te répondre.
Je pense que l'Europe est une zone démocratique où le peuple élis ses dirigeants et représentant de manière régulière et libre
Je ne pense pas que cela soit le cas de la Chine. Mais peut être que je me trompe.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Millenium le Mer 1 Oct 2014 - 17:32

Juger ceux qui parlent de liberté démocratique de complotiste ça relève d'une théorie du complot complètement surréaliste. ref sourire


http://trends.levif.be/economie/banque-et-finance/goldman-sachs-les-incroyables-enregistrements-d-une-employee-de-la-fed/article-normal-314831.html

"quand les clients sont suffisamment riches, certaines lois ne s'appliquent pas à eux" ha bon?
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Mer 1 Oct 2014 - 18:56

non ceux qui dénigrent systématiquement pensant détenir LA vérité.

Marre d’être prix pour un  bébé par des gens qui pensent révélé la vérité mais qui sont finalement aussi manipulés que les autres.

Déjà la méthode d'avoir besoin de balancer des tonnes de copier/coller montre à quel point la personne est manipulée.
Moi je lis j’essaye d’analyser je ne digère pas tout cru l'info d'où qu'elle me vienne. JE n'y arrive pas toujours hélas.
.
Toi tu lis tu fais un copier/coller comme un perroquet. "le Môssieur a dit que...alors le môssieur a raison"  C'est quand meme ce que tu nous démontres depuis un certain temps. C'est ton degré de réflexion. T'es tu déjà interrogé pour savoir si tu es manipulé ou non ou es tu persuasdé de ne pas l’être ?

Les discours des gourous reposent toujours sur la même méthode de "révélation". Pour moi une personne qui me "révèle" une vérité (je vais vous révéler la vérité qui vous est caché, que personne ne connait, vous allez faire partie du cercle des initiés, grace à moi vous serez dans LA vérité). je fais immédiatement un pas en arrière et je tourne des talons sans plus l'écouter pour ne pas risquer de me faire avoir.

Tu as vu la vidéo d'asselineau au bout de 35 secondes on voit qu'il dit des conneries. toi tu ne l'as pas vue tellement tu es subjugué. Moi j'ai arrêté immédiatement de l'écouter. Surtout quand la connerie est manifestement grosse.

Goldmann Sachs magouille. Ok c'et mal. Il faut les juger et les condamner. Et alors ?

Mais je ne vois pas bien le rapport avec la démocratie. Ce ne sont pas des gens élus. ils ne se présentent pas à des élections que je sache.

Pourquoi ce désir, ce besoin, de tout mélanger systématiquement, pour mieux tout salir.
On parle d'Europe, de fonctionnement de l'Europe tu viens nous polluer avec le gourou asselineau ou la mafia goldmann scahs. Parce que finalement sur le fond de la discussion entre moi et gérard tu n'as rien à dire parce que c'est hors du référentiel des prédicateurs de révélations !

Si goldmann sachs magouille que le client entubé porte plainte, la justice américaine s'en occupera. Elle a déjà fait tomber et condamner des banques. Goldmann sachs n'est pas à l'abris d'une procédure judiciaire américaine. et certains avocats américains se feraient un plaisir de faire tomber goldmann sachs.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Millenium le Jeu 2 Oct 2014 - 10:40

De quelle erreur dans la vidéo parles tu?

Du reste, si tu avais visionné la vidéo, tu saurais que goldman sachs est implanté dans le pouvoir européen avec des hommes autoproclamés à la tête de l’Italie et la Grèce (sans élection) et dans la commission.
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Jeu 2 Oct 2014 - 12:26

troubaadour a écrit:
Gerard a écrit:[ Tu peux aussi considérer que j'ai voté pour sanctionner le Président sortant, donc pour sanctionner l'Union Européenne. Le Président sortant a été sanctionné mais ça n'a rien changé au niveau de nos rapports avec l'Europe.
tu n'es pas le centre du monde.
Si tu votes pour une autre raison que le scrutin demandé tant pis pour toi.
confused  Quelle autre raison ? Si tu votes POUR quelqu'un, tu sanctionnes forcément son adversaire, non ? Donc on peut parfaitement considérer que la raison du scrutin est effectivement de sanctionner la politique dont on ne veut pas. Or, la majorité des français a sanctionné la politique de Sarkozy et pourtant, on a toujours la même direction politique, tout simplement parce que ce ne sont pas eux qui décident de la direction politique.

C'est donc la preuve que les élections sont le maquillage démocratique d'une dictature.

troubaadour a écrit:
Gerard a écrit:Donc il est impossible de sanctionner la direction européenne, donc elle n'est pas "démocratique".
si cela est possible en :
- votant contre l'europe - une multitude de partie était anti-européen.
Evil or Very Mad   Même avec 100% de députés français anti-européens, la direction européenne ne sera pas sanctionnée, ils ne représentent que 10% du Parlement Européen.

troubaadour a écrit:En ne reconduisant pas les élus/partis sortants s donc en votant pour de nouveaux élus/partis et donc logiquement une nouvelle orientation.
Evil or Very Mad   Regarde la vague FN, PREMIER parti de France ! (vu du Parlement Européen) et ça ne change rien.

troubaadour a écrit:
Gerard a écrit: les décideurs ne sont pas les "proposeurs". Du coup, ils ne peuvent rien "refuser"..
Mais bien sur qu'ils peuvent refuser/modifier/amender.. cela se pratique en permanence.  Faut arreter de fantasmer.
Neutral   Oui ils "PEUVENT" théoriquement. Tout comme théoriquement, le PS aurait pu théoriquement refuser de ratifier le Traité de Lisbonne. Mais ils sont dans la logique du refus de la chaise vide : si tu refuses la chose proposée, tu es dans l'immobilisme et ce sont les autres qui décident pour toi. Avec cette logique, du "j'approuve pour la forme, mais en fait je désapprouve" tu finis par tout accepter.

troubaadour a écrit:Ben oui mais il n'y a pas de roi à décapiter.... faudra t'y habituer.
Crying or Very sad   La dictature sans visage... Effectivement, va falloir s'y habituer...
Suspect   Mais me demande pas d'approuver.

troubaadour a écrit:
Gerard a écrit:C'est le principe de la dictature molle
Non c'est le principe de la démocratie et de la représentativité des opinions. La recherche du compromis.
Evil or Very Mad  Ce n'est pas un compromis. Quand on refuse de fixer des critères, c'est le nivellement par le bas qui se met en place automatiquement. Et ce nivellement par le bas est une direction bien précise, voulue par certains. Donc ce n'est pas un "compromis".

troubaadour a écrit:
Gerard a écrit:y a pas de personnification du pouvoir, donc y a pas de responsable.
tu n'as pas compris il n'y a pas UN responsable mais DES  responsables.
Suspect   Oui, DES responsables qui se renvoient la balle de la responsabilité les uns aux autres. Donc c'est jamais la faute de personne. Mais moi je te parle d'UN responsable qui ne pourrait rejeter son échec sur personne d'autre que lui-même.

troubaadour a écrit:
Gerard a écrit:C'est le camouflage idéal pour permettre à ceux qui ont le vrai pouvoir de faire ce qu'ils veulent.
typique du fantasme. Qui sont ceux qui ont le vrai pouvoir : Les 28 dirigeants + le parlement. (...)
c'est du complotisme à la Millenium. ou à la lepen
No   Y a pas besoin de faire de complot quand les représentants du peuple ABDIQUENT et renoncent d'eux-mêmes à leur pouvoir. C'est le principe du libéralisme : les institutions n'ont plus rien à faire, les marchés, les systèmes financiers s'auto-régulent. Et comme certains pourraient trouver ça choquant, on continue à leur organiser de belles élections, mais qui ont de moins en moins de signification.

troubaadour a écrit:
Gerard a écrit:Leur légitimité tient aux accords acceptés par référendum il y a plusieurs décennies.
non leur légitimité démocratique provient des dernières élections qui les a élus. En moyenne tous les 5 ans en Europe.
diable fourche  Mais pour la millième fois, il y a des élections dans toutes les dictatures !

C'est le principe des fausses élections , du moment que la dictature définit
1 : QUI peut se présenter,
2 : le POUVOIR REEL de l'élu,
3: le CADRE INSTITUTIONNEL auquel la nouvelle politique est soumise.
.. en respectant ces 3 impératifs, une dictature peut parfaitement laisser les gens faire mumuse avec des bulletins de vote, cela ne changera rien.

troubaadour a écrit:
Gerard a écrit:La Chine ne le fait pas, l'Europe non plus.
Je ne connais pas le systeme politique chinois je ne saurais te répondre.
rire  Crois-moi que si la Chine avait fait un référendum pour savoir si les chinois voulaient garder ou changer le système actuel, tu en aurais entendu parler.

Suspect De même, si la France avait voulu faire un référendum pour savoir si les français voulaient rester dans l'UE, on en aurait entendu parler.

troubaadour a écrit:Je pense que l'Europe est une zone démocratique où le peuple élis ses dirigeants et représentant de manière régulière et libre
Evil or Very Mad  Elle élit des représentants sans réel pouvoir dans un cadre institutionnel rigide où 80% des choix politiques sont déjà définis par des traités vieux de 20 ans.

Relis mes 3 points nécessaires pour de fausses élections. On en respecte déjà 2 sur 3 et quand tu vois comment sont "élus" les commissaires européens, on n'est pas loin des 3 sur 3.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8085
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Ven 3 Oct 2014 - 18:40

bon gérard on va arreter là on ne se comprendra jamais. on va totuner en rond
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Ven 3 Oct 2014 - 18:46

Millenium a écrit:De quelle erreur dans la vidéo parles tu?

Du reste, si tu avais visionné la vidéo, tu saurais que goldman sachs est implanté dans le pouvoir européen avec des hommes autoproclamés à la tête de l’Italie et la Grèce (sans élection) et dans la commission.

il dit que le traité transatlantique a été adopté par le parlement européen et sera en oeuvre en 2014/

Rien n'est vrai. Il a du faire cette video en 2012 avec des prévision apocalyptiques abracadabrantesques évidemment et une invention, une déformation de faits.

Concernant goldman sachs on dirait une nouvelle forme de mafia.

Et les mafias sont toujours tombés par la justice.

L'etau se resserre.

Après les petites banques, les banques moyennes, les banques internationales voila que c'est le tour de jp morgan d'etre sous le feu de la justice américaine : http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/jpmorgan-va-devoir-face-face-a-une-class-action-liee-aux-mbs-1002854.php

Cela va bientôt être au tour de goldman sachs de subir les foudres de la justice américaine.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par p1rlou1t le Lun 6 Oct 2014 - 1:06

La remarque de troubaadour est, à mon humble avis, pertinente. Il semble en effet que François Asselineau se soit trompé d'une année dans sa vidéo.

Voici ce que déclare François Asselineau à partir de 02m16:
"Mr Peter Sutherland, Président de Goldamn Sachs International, Président pour l'union européenne du Transatatlantic Policy Network, c'est un club de réflexion qui est en train de préparer ce qui est la prochaine étape, à partir de 2014, c'est-à-dire dans deux ans, la création qui a déjà été approuvée, dans votre dos par les parlementaires européens, la constitution d'un grand marché transatlantique, c'est-à-dire l'apparition de cet empire euro-atlantique dirigé par Washington, dans lequel nous sommes voués à disparaitre selon les concepteurs de toutes ces opérations...qui veulent éviter tout débat, qui traitent de conspirationnistes tous ceux qui donnent toutes les citations que je fais, et qui veulent surtout que les peuples restent bien en train de dormir devant TF1."

Pour ceux que ce sujet peut intéresser, la création du Tafta a été officielement planifiée par le parlement européen en Juin 2006:
"3. souligne également l'impérieuse nécessité, pour le prochain sommet Union européenne-États-Unis de juin 2006, de fixer sans plus attendre l'objectif consistant à parachever, sans entraves, le marché transatlantique d'ici à 2015, comme le Parlement européen, le Congrès des États-Unis et des personnalités de la politique, des milieux universitaires et du monde des affaires l'ont proposé à maintes reprises;"
http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P6-TA-2006-0238&language=FR

Le vote du parlement évoque un "parachèvement du traité transatlantique". Sa création semble donc dater de 2005, selon wiki:
"En 2003, le couple franco-allemand refuse de participer à la guerre d'Irak occasionnant un ralentissement dans les relations transatlantiques. Le climat s'améliore deux ans plus tard comme en témoigne la visite à Bruxelles du président américain George Bush, en février 2005.

Des négociations pour la mise en place d'un marché transatlantique se tiennent alors lors des sommets États-Unis – Union européenne
environ une fois par an entre le président américain (Barack Obama), le secrétaire d'État (John Kerry), le président du Conseil européen (Herman Van Rompuy), le président de la commission européenne (José Manuel Durão Barroso) ainsi que le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité (Catherine Ashton). Chaque sommet États-Unis-UE fait le point sur l'ensemble des travaux effectués lors de l'année écoulée et fixe l'orientation, crée de nouvelles instances et avalise les décisions stratégiques en signant décisions et accords permettant de développer le marché transatlantique. "
http://fr.wikipedia.org/wiki/Partenariat_transatlantique_de_commerce_et_d'investissement#cite_ref-6

La parachèvement du Tafta selon le TPN (je précise ce point car il est évoqué par François Asselineau):
"The Report called for a deepening and broadening of the transatlantic market to be completed by 2015 with a special focus on financial services, civil aviation, the digital economy, competition policy and regulatory cooperation.

In 2005, the two sides launched the Transatlantic Economic Initiative to begin to work for closer cooperation across a broad front. Meanwhile, TPN urged adoption by December 2015 of the key elements of a “Transatlantic Partnership Agreement” that would reflect the main recommendations of its 2003 Strategy Report, including stronger institutional structures for the relationship."
http://www.tpnonline.org/2000-to-the-present/



Le TPN a donc recommandé la création du Tafta en 2003.

Résumé:
En 2003, le TPN recommande la création du Tafta.
En 2005, les négociations sont mises en place.
En 2006, le parlement européen vote le "parachèvement" du Tafta pour 2015.

Conclusion:
Les affirmations "Rien n'est vrai" et "...des prévision apocalyptiques abracadabrantesques évidemment et une invention, une déformation de faits." de la part l'utilisateur troubaadour semblent erronées.

Je ne sais si je suis le seul à ne jamais avoir entendu parler de toutes ces négociations en 2006, mais il me semble, sans doute à tort, me souvenir que le débat de la présidentielle 2007 se concentrait plus autour de "nettoyage au karcher" que de Tafta. Chacun ses priorités...

p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Lun 6 Oct 2014 - 13:10

reprenons ce que dit Asselineau - mot pour mot - à partir de la 30iem seconde :

La prochaine étape, à partir de 2014, c'est à dire dans deux ans, la création, qui a été déjà approuvée dans votre dos par les parlementaires européens, la constitution d'un d'un grand marché transatlantique...

A cela, et sur les bases apportées par l’utilisateur p1rlou1t on peut dire :
Aucune création ou constitution d'un grand marché européen n'a été approuvé par les parlementaires européens (et encore moins par le Conseil de l'Europe)

L’utilisateur p1rlou1t devrait faire attention de ne pas confondre mandat de négociation, avec une date de fin, le "parachèvement",  avec création et mise en place de l'accord/traité. (qui devrait etre approuvé par le parlement Européen, par le Conseil de l'Europe, et surement par les parlements nationaux... ndlr : cela ne se ferait pas dans le dos des braves, et cons, citoyens que nous sommes victimes des grands et gros méchants députés européens.... )

Effectivement les parlementaires européens ont donné un mandats de négociation en vue de la création d'un traité transatlantique  avec la date de parachèvement qui est de 2015.

Cela ne signifie pas que le traité ait été signer et encore moins de sa date d'application.

Il en ressort donc que Asselineau ment. Car il connait très bien la différence, et il agit sciemment pour tromper son auditoire.

Alors oui je confirme mes dires :
Rien n'est vrai ! Il n'y a pas d'accord signé et d'accord approuvé par les parlementaires européens, et mis en place.
On n'en est qu'au stade de négociation.
des prévision apocalyptiques abracadabrantesques Comme il ne connait pas le détail de ce traité qui n'existe pas je ne vois comment il peut dire que cela sera une horreur. Un tel raisonnement est d'une connerie absolue.

une invention, une déformation de faits Tout à fait, il fait référence à l'application d'un traité qui n'a pas été signé en confondant volontairement autorisation de négociation avec approbation d'un traité.

Cela s'appelle de la manipulation.

Et il est tout de même étrange qu'au sortir de ces recherches, très intéressantes au demeurant, l’utilisateur p1rlou1t n'ai pas découvert la supercherie narrative d'Asselineau.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par p1rlou1t le Lun 6 Oct 2014 - 15:42

Chacun sa grille de lecture cher troubaadour. En ce qui me concerne, les faits sont là:
- le TPN a recommandé la création du marché transatlantique en 2003.
- la création du marché transatlantique a bien été approuvée par le parlement européen en 2006.
- ce projet n'a pas été massivement médiatisé et encore moins débattu publiquement.
- le parachèvement de ce projet est prévu pour 2015.

A mon humble avis, le propos de François Asselineau est donc véridique dans sa globalité. La seule erreur que je vois dans son propos est d'avoir évoqué l'année 2014 au lieu de l'année 2015.

Au vu de votre réponse, dont je vous remercie, je ne crois pas que vous admettrez en l'état actuel ce qui sont pour moi des évidences. Je ne suis pas là pour vous convaincre personnellement, les lecteurs attentifs jugeront par eux-mêmes.

Au plaisir.


p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par troubaadour le Lun 6 Oct 2014 - 17:17

Tenons nous en aux faits :
Va t il y avoir en 2014 ou 2015 (la date importe peu) la création (ou constitution) d'un grand marché transatlantique comme l'affirme Asselineau approuvé par le parlement européen ?

La réponse est de toute évoidence non, le traité n'ayant meme pas été signé et le parlement européen n'ayant pas la compétence pour approuvé, seul, un tel traité.

Ce sont les faits. Asselineau ment quand il dit "la création (constitution) d'un grand marché transatlantique" pour 2014 (ou 2015 cela importe peu)

Il faut réfléchir sur la transformation de faits (tels que vous les exposer) en fausse vérité (tel que l'expose Asselineau)..

Attendons 2015 et nous en reparlerons. Wink Wink
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Bulle le Sam 11 Oct 2014 - 20:19

Gerard a écrit:
Wink  Qui parle d'interdire ?
Et bien toi. Je te cite : "si les chefs d'entreprise "décident" de s'ouvrir à l'international et que les gouvernants disent NON, ça sera NON"
Alors pourquoi les médias ne parlent (presque) jamais du président de l'Europe ?
Quel rapport avec ma réponse qui était "Mais je n'ai émis aucune opinion sur la superficialité des médias" ? Quant aux médias qui n'en parlent pas, désolée mais tape "Président de l'Europe 2014" pour limiter les recherches et il te ressort une bonne dizaine de pages... Et plus encore si tu tapes son nom...
 S'il y a plusieurs commissions, c'est bien qu'il y a plusieurs cadres de débat !
Non c'est qu'il y a plusieurs sujet de débats, et que chaque sujet est débattus par les spécialistes du sujet de chacun des pays. C'est donc une structure plutôt intelligente et bien pensée.
Et je ne peux pas d'avantage VOTER pour un commissaire européen. Ravi de voir que cette absence de démocratie te fait rire. Ils servent au moins à ça.
En quoi est-ce la marque d'une absence de démocratie ? Tu votes pour élire les sénateurs ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 mai 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41419
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Dim 12 Oct 2014 - 12:40

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:
Wink  Qui parle d'interdire ?
Et bien toi. Je te cite : "si les chefs d'entreprise "décident" de s'ouvrir à l'international et que les gouvernants disent NON, ça sera NON"
Neutral  C'était un raccourci. Je te répète qu'il suffit de TAXER pour avoir l'équivalent d'une interdiction.

Bulle a écrit:Quant aux médias qui n'en parlent pas, désolée mais tape "Président de l'Europe 2014" pour limiter les recherches et il te ressort une bonne dizaine de pages...
qvt  J'ai tapé et j'ai obtenu des résultats qui mélangent tout : le président du Conseil, le Président de l'Union, le Président de la Commission...

annonce haut Est-ce que quelqu'un ici connaît "Herman Van Rompuy" ?

Wink Allez.. soyez francs ! Personne ne sait qui c'est ! Pourtant il est censé être à la tête d'une communauté de 505 millions de personnes ! Il est plus important qu'Obama ! Mais personne ne le connaît et il n'est là que pour 6 mois. En Décembre 2014, ce ne sera plus lui. Vachement commode pour que les gens se sentent "représentés", non ?

Bulle a écrit:En quoi est-ce la marque d'une absence de démocratie ? Tu votes pour élire les sénateurs ?
Evil or Very Mad  Les sénateurs ne servent à rien. S'ils s'opposent à une loi, l'Assemblée Nationale peut l'adopter quand même. Mais les lois européennes, on ne peut pas les contrer.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8085
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par mirage le Dim 12 Oct 2014 - 23:25

J'avais pensé à un truc pour le chômage:

Que l'état construise des bâtiments qui abritent une activité professionnelle pour les chômeurs.
En gros le travail est un droit, le chaumage n’existe pas.
Je détaille un peu plus:
Tout demandeur d'emploi se verrait attribuer un poste d'office dans ces structures.
Tu vas y travailler; c'est ok. Tu n'y vas pas; tu n'as droit à rien.
Bien sur ce serait un environnement semi-professionnel très souple; répondant aux exigences de la recherche d'un emploi dans le privé; tout comme la qualification, la reconnaissance et le salaire.
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4236
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Ladysan le Lun 13 Oct 2014 - 13:23

Gérard a écrit:qvt J'ai tapé et j'ai obtenu des résultats qui mélangent tout : le président du Conseil, le Président de l'Union, le Président de la Commission...

annonce haut  Est-ce que quelqu'un ici connaît "Herman Van Rompuy" ?

Wink  Allez.. soyez francs ! Personne ne sait qui c'est ! Pourtant il est censé être à la tête d'une communauté de 505 millions de personnes ! Il est plus important qu'Obama ! Mais personne ne le connaît et il n'est là que pour 6 mois. En Décembre 2014, ce ne sera plus lui. Vachement commode pour que les gens se sentent "représentés", non ?
Il a été notre premier ministre. sourire  Figures-toi que je l'avais également oublié celui-là...
...Jusqu'au jours où un chef d'état (dont je ne me souviens plus le nom) l'a traité de "lavette mouillée"   pette de rire

Mais je n'avais jamais entendu parler de Junker non plus. qvt On ne peut pas les connaître tous...

Si Herman Achille Van Rompuy, homme politique Néerlandophone Belge, est vite passé aux oubliettes, c'est peut-être parce qu'il à quitté son poste de premier ministre après seulement un an, et après avoir été choisi par les 27 chefs d'états et de gouvernements de l'union européenne en 2009. A l'époque, c'était le seul qui avait accepté de gouverner momentanément la Belgique...
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Lun 13 Oct 2014 - 14:22

Ladysan a écrit:Mais je n'avais jamais entendu parler de Junker non plus. qvt On ne peut pas les connaître tous...

Neutral Tu connais pourtant bien OBAMA qui ne dirige qu'un petit pays de 300 millions d'habitants.

Peut-être que c'est parce que Obama DIRIGE effectivement quelque chose, alors que Van Rompuy n'est qu'une figure de proue, une potiche quoi...

Wink Evidemment, s'il a été ton premier ministre, normal que tu le connaisses, mais je suis prêt à parier que tu ignorais qu'il était effectivement le Président du Conseil Européen. Non ?...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8085
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Ladysan le Lun 13 Oct 2014 - 15:00

Gérard a écrit: Tu connais pourtant bien OBAMA qui ne dirige qu'un petit pays de 300 millions d'habitants.

Peut-être que c'est parce que Obama DIRIGE effectivement quelque chose, alors que Van Rompuy n'est qu'une figure de proue, une potiche quoi...

Beh, une potiche il l'était aussi lors de sa fonction de premier ministre...Il faisait fonction de bouche-trou, mais l'on n'en savais pas plus sur lui. Outre le fait bien sur, que c'était un philosophe et qu'il avait une propension à la poésie... croule de rire
Evidemment, s'il a été ton premier ministre, normal que tu le connaisses, mais je suis prêt à parier que tu ignorais qu'il était effectivement le Président du Conseil Européen. Non ?...
Mais non, je ne l'ignorais pas,  à l'époque je me suis même posé la question de savoir à quoi il pouvait être utile à l'union Européenne...D'autant plus quand  quelqu'un avait eu l'audace de le qualifier de lavette mouillée...c'est qu'il y avait certainement une bonne raison non ? Et vu que la Belgique ne manque pas d'hommes politiques forts, ma question reste : Pourquoi lui et pas un(e) autre ?  
Ah bin zut alors, là tu vas m'obliger à m'intéresser à ce qu'ils foutent à la comission Européenne. non mais
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Mar 14 Oct 2014 - 11:48

Ladysan a écrit:
Gerard a écrit: Evidemment, s'il a été ton premier ministre, normal que tu le connaisses, mais je suis prêt à parier que tu ignorais qu'il était effectivement le Président du Conseil Européen. Non ?...
Mais non, je ne l'ignorais pas,  à l'époque je me suis même posé la question de savoir à quoi il pouvait être utile à l'union Européenne...

Neutral  Bon ok, tu le savais, mais je pense que les médias belges en ont forcément d'avantage parlé vu que c'était un ancien premier-ministre belge.

rire Mais sur les médias français, je peux te dire que ça n'a pas fait les grands titres des journaux.

Je suppose que ce serait la même chose si par exemple Jean-Pierre Raffarin devenait le Président de l'Europe : y aurait 65 millions de français qui se rappelleraient qu'il avait été notre premier ministre et 440 autres millions d'européens qui se demanderaient  yeux ecarquilles  qui est ce gugus ?

Evil or Very Mad Ce n'est pas ça la démocratie et la représentativité.

Aux USA, tous les américains connaissent le nom de leur président et pas seulement les habitants de l'Illinois sous prétexte qu'il avait été leur sénateur.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8085
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Ladysan le Mer 15 Oct 2014 - 20:46

 Bon ok, tu le savais, mais je pense que les médias belges en ont forcément d'avantage parlé vu que c'était un ancien premier-ministre belge.
Bin non, même pas... qvt
 Ce n'est pas ça la démocratie et la représentativité.

Gérard,
Pour en savoir un peu plus, j'ai été lire un peu de tout...Et son contraire, car honnêtement, et contrairement à aujourd'hui, je ne me suis jamais posé ces questions, mais vu la nouvelle situation politique chez nous, je me suis dit qu'il était temps d'en savoir un peu plus sur la réalité des pouvoirs de l'UE et comment "çà" fonctionne.
Impossible de faire un résumé de tout ce que j'ai lu ou compris, mais je dois avouer que tu n'as pas tout à fait tort de te poser la question...

S'il faut en croire les sondages d’opinion, beaucoup de gens n'auraient aucune idée de la manière dont fonctionne l' institution européenne, (Et ça, je le savais aussi), et que nombreux parmi eux, voteraient pour des partis populistes ou anti-européennes, dont les représentants risqueraient, (ou, selon certains), occuperaient un bon quart de sièges. Et que tant qu'ils bouderont les urnes, les citoyens auraient eux aussi une part de responsabilités, vu le taux d'abstentions qu'il en résulte, et je suis tout à fait d'accord avec ça. Mais n'est - ce pas le rôle des autorités politiques des états membres à informer "leur" citoyens sur le rôle joué au parlement par ses représentants et les représentants des autres Etats ?  

La construction de l'Union européenne ayant été créé pour être démocrate, doit simplement veiller à ce qu'elle reste démocrate, et ne devrait être représentée que par des représentants démocrates. Et c'est là que survient le paradoxe...(Si tout les états étaient dirigés par des partis démocrates, l'Europe n'aurait pas lieu d'exister, et donc l'Europe démocrate il faut la créer, et comme dit le dicton, "Rome ne s'est pas faite en un jour" Et l ’Union européenne est toujours en construction. Le hic, c'est que depuis que l'union européenne existe, les états membres sont de moins en moins démocrates. Tu comprends ça toi ? qvt
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Gerard le Jeu 16 Oct 2014 - 10:57

Ladysan a écrit: Et l ’Union européenne est toujours en construction. Le hic, c'est que depuis que l'union européenne existe, les états membres sont de moins en moins démocrates. Tu comprends ça toi ? qvt
Neutral  Oui je comprends. Cela vient d'un manque de vigilance aux moments clés.

Wink Maastricht était un bon projet, cela pouvait apparaître comme une stratégie efficace pour faire face à la mondialisation. Un bon début, en tout cas. J'avais voté pour. Et je me disais que si ça ne marchait pas, on l'annulerait tout simplement, et qu'on tenterait une autre stratégie.

silent Mais je n'avais pas lu les "petits cacaractères" : Maastricht, on n'en sort pas comme ça ! Donc c'est comme si on avait élu un dirigeant, en oubliant qu'on l'avait élu à VIE !

pale  Or, la suite de la construction derrière Maastricht n'a pas été d'améliorer l'union entre états, mais au contraire d'améliorer leur compétitivité entre eux. Dès lors, pour amender Maastricht dans le sens qu'on voudrait, la seule solution est de l'annuler unilatéralement, ce qui veut dire "quitter l'UE".

qvt Comme aucun parti ne le propose (à part les "extrémistes"), ni ne propose de rendre Maastricht annulable, les électeurs ne sont là que pour se prononcer sur "la couleur des rideaux du parlement", normal qu'ils ne soient pas motivés, non ?

Evil or Very Mad  ... et quand on leur demande leur avis, comme lors du référendum sur le TCE, et que cette fois, ils lisent "les petits caractères", leur réponse est NON. Mais c'est déjà trop tard ! Maastricht et l'Euro restent inamovibles, ce n'est pas une expérience réversible.

Neutral  Maastricht est donc notre "Staline" : on peut lui demander de changer la couleur des rideaux, mais pas de s'en aller. C'est trop tard, on l'a élu à vie. A partir de là, pour protester, soit on ne vote pas soit on vote pour des "extrémistes" qui veulent "quitter l'UE".

silent  Et c'est parce que cette situation est totalement indéfendable qu'ils ne peuvent pas nous donner un PRESIDENT unique, élu par tous les citoyens d'Europe, sinon ce président supplanterait Maastricht ou devrait reconnaître qu'il n'a aucun pouvoir tout en étant pourtant RESPONSABLE devant ses électeurs de la politique suivie.

No  Donc, y a rien à faire pour améliorer l'UE, ses faiblesses sont constitutionnelles à cause de Maastricht.

Seule solution : casser cette union pour tout reconstruire en évitant cette fois de remettre à plus tard les nécessités démocratiques, mais au contraire en commençant par celles-ci. (Par exemple, en accordant à un traité un "mandat" de 5 ans ou 10 ans, comme pour la politique d'un élu, de façon à ce qu'on puisse en changer sans que ce soit considéré comme de "l'extrémisme".)

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8085
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chômage...

Message par Ladysan le Jeu 16 Oct 2014 - 18:44

Je comprends beaucoup mieux Gérard...
En tout cas, un grand merci pour ces précision, la clarté avec laquelle tu t'exprimes. câlinchat


silent Mais je n'avais pas lu les "petits caractères" : Maastricht, on n'en sort pas comme ça ! Donc c'est comme si on avait élu un dirigeant, en oubliant qu'on l'avait élu à VIE !

pale  Or, la suite de la construction derrière Maastricht n'a pas été d'améliorer l'union entre états, mais au contraire d'améliorer leur compétitivité entre eux. Dès lors, pour amender Maastricht dans le sens qu'on voudrait, la seule solution est de l'annuler unilatéralement, ce qui veut dire "quitter l'UE".
J'ignorais tout cela, et je regrette de ne m'être jamais intéressée à la politique. Embarassed ( En dehors de la politique Belge bien sûr)
Mais il n'est jamais trop tard n'est-ce pas ?  rire
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum