Gödel, Escher, Bach : Les Brins d'une Guirlande Éternelle - Douglas Hofstadter

Aller en bas

Gödel, Escher, Bach : Les Brins d'une Guirlande Éternelle - Douglas Hofstadter

Message par Ling le Sam 2 Aoû 2014 - 8:00

« Je me suis rendu compte que Gödel, Escher et Bach n'étaient que des ombres projetées dans différentes directions par une essence centrale. J'ai essayé de reconstruire cet objet central, et c'est ce livre. » L'ouvrage exploite donc le concept d'analogie, mais aussi celui de paradoxe (et notamment les paradoxes de Zénon), de récursivité, d'infini, et de système formel. Ainsi, l'une des lectures du livre consiste en une analogie entre les systèmes formels et la manière dont se développe l'Univers (la question étant justement de savoir si l'Univers suit ou non des règles assimilables à celle d'un système formel). L'ouvrage questionne également le problème de la conscience, de la pensée humaine, et étudie la façon dont les particules élémentaires ont pu s'assembler pour former un être capable de s'intuitionner lui-même, mais aussi de s'extraire de la logique des systèmes formels (question qui est notamment étudiée par une comparaison entre l'homme et les machines douées d'intelligence artificielle).

http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%B6del,_Escher,_Bach

Un voyage ludique dans le monde de la logique.

Voir également:

Ma Thémagie

Une lecture qui ne peut se faire d'une seule traite et cela pour au moins deux raisons Tout d'abord le nombre impressionnant de pages, cet ouvrage en totalise 897 avec les annexes et n'est pas écrit en gros caractères (comme certains livres de tireurs à la ligne bien connus). Ensuite parce qu'il s'agit d'un discours comme le dit l'auteur lui-même sur "l'esprit et le sens" ou comme le précise le deuxième sous-titre d'un "Recueil entrecroisé d'études littéraires, scientifiques et artistiques." Excusez du peu ! Cela signifierait-il que ce livre aborde tout ce qui peut préoccuper l'esprit du curieux ou tout simplement de celui qui s'en sert ? Il me semble que l'on peut répondre de façon affirmative, et pour ceux qui sont familiers de la distinction cerveau droit et cerveau gauche (approximative mais très commode) on peut ajouter qu'aucun des deux hémisphères contenu dans notre boite en calcium n'est délaissé, au contraire, tous deux sont constamment sollicités, souvent
à l'extrême limite de leur capacité, avec comme effet secondaire merveilleux l'extension quasi certaine des dites capacités. Le livre commence par traiter de l'auto-référence et déjà on s'y amuse beaucoup "vous ne comprendrez pas cette phrase avant d'être parvenu à la fin". Le chapitre suivant en lien direct avec l'auto-référence est consacré aux "phrases virales et autres structures susceptibles d'auto-réplication" Lorsqu'on sait que cet article date de Janvier 1983 (!) on voit que l'auteur avait largement anticipé le phénomène actuel des virus. Vous n'avez pas d'ordinateur et pensez être à l'abri ? Que nenni! l'auteur nous fait rencontrer des virus de même nature que ceux qui se répliquent dans les disques souples ou durs, qui peuvent se propager de bouche à oreille (j'y ai rencontré une de mes inventions d'adolescent : la phrase canular attentat qui tue celui auquel on la livre, et n'épargne que ceux qui n'ont pas le niveau intellectuel suffisant pour la comprendre, voilà de quoi réconcilier les cancres avec eux-mêmes !).
Dernier chapitre "Sagesse et survie" Mais ne vous hâtez pas d'y arriver, le voyage vaut le détour.

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/2424

(Cochonfucius a participé à la traduction en français)

Deux excellentes lectures pour les vacances.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gödel, Escher, Bach : Les Brins d'une Guirlande Éternelle - Douglas Hofstadter

Message par AC* le Sam 2 Aoû 2014 - 10:40

Ca m'a l'air d'être un truc de malade...

Attention, Ling, lorsque la psychologie va trop loin, moi, je m'arrête !

(Je pense au fait de faire peur aux gens avec l'idée des virus, ou encore la phrase canular sélective.)

Effectivement, j'opte néanmoins pour la simplicité, dans une certaine mesure. Je veux bien croire que ton type est un génie, mais ne lui montez pas trop la tête non plus avec votre critique!
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gödel, Escher, Bach : Les Brins d'une Guirlande Éternelle - Douglas Hofstadter

Message par AC* le Sam 2 Aoû 2014 - 10:53

Ce qui me dérange, ce n'est pas tant qu'un phrase soit sélective, mais qu'elle "trucide" celui qui l'a comprise.

Je suis absolument contre ce genre de  méthodes.


Perso, je n'ai pas confiance en cochonfucius; si tu peux élaborer une critique indépendante, je pense que cela sera plus constructif.


(Même si tu dois éviter la citation-à-outrance, (genre sortir une page entière du bouquin)),

Essaie de distiller les concepts positifs... Je sais pas, moi, un truc à la foi mordant et plein de vie, comme tu sais le faire...

en même temps, je sais, avec des références croisées à tout va, ça va pas être évident.

Je te donnerai des nouvelles quand je l'aurai commencé.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gödel, Escher, Bach : Les Brins d'une Guirlande Éternelle - Douglas Hofstadter

Message par Ling le Sam 2 Aoû 2014 - 19:59

Je le lis en anglais, ma langue maternelle. Je cite Cochonfucius pour bien montrer que le Forum Metaphysique a de vrais talents, des personnes d'envergure...internationnale

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gödel, Escher, Bach : Les Brins d'une Guirlande Éternelle - Douglas Hofstadter

Message par Bulle le Dim 3 Aoû 2014 - 16:22

ACourvoisier a écrit:
Ce qui me dérange, ce n'est pas tant qu'un phrase soit sélective, mais qu'elle "trucide" celui qui l'a comprise.

Je suis absolument contre ce genre de  méthodes.


Perso, je n'ai pas confiance en cochonfucius; si tu peux élaborer une critique indépendante, je pense que cela sera plus constructif.


(Même si tu dois éviter la citation-à-outrance, (genre sortir une page entière du bouquin)),

Essaie de distiller les concepts positifs... Je sais pas, moi, un truc à la foi mordant et plein de vie, comme tu sais le faire...

en même temps, je sais, avec des références croisées à tout va, ça va pas être évident.

Je te donnerai des nouvelles quand je l'aurai commencé.
ACourvoisier cette rubrique est destinée à inviter à la lecture d'un livre.
Tu commences à nous e**r sérieusement avec tes alertes stupides et tes commentaires ad hominem désobligeants ou pas...
5 messages à la corbeille
1 avertissement



_________________
Hello Invité !  Le du 01 janvier est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 43168
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum