Le syndrome de Diogène...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le syndrome de Diogène...

Message par Jipé le Mar 19 Aoû 2014 - 16:55

Appartement saccagé. Pourquoi vivent-ils au milieu de leurs ordures ?  dubitatif



Source

Caractéristiques:

Le syndrome associe entre autres :

une négligence parfois extrême de l'hygiène corporelle et domestique ;
une accumulation d'objets hétéroclites nommée également syllogomanie ;
un déni de son état, associé en conséquence à une absence de toute honte ;
un isolement social selon les critères habituellement admis dans sa culture ;
un refus d'aide concernant cet état, celle-ci étant vécue comme intrusive ;
une personnalité pré-morbide : soupçonneuse, astucieuse, distante, tendant à déformer la réalité (là encore selon les critères culturels en cours).
La première étude de ce modèle de conduite date de 1966. Le nom « syndrome de Diogène » adopté en 1975 fait référence à Diogène de Sinope, philosophe grec du IVe siècle av. J.-C. et figure clé du cynisme ainsi que disciple d'Antisthène. Si son but était de vivre au plus près de la nature (comprendre, hors la culture, la civilisation grecque), et qu'il se pliait à certains exercices restrictifs afin d'accéder à la plus grande liberté matérielle et mentale, nous le connaissons surtout pour la vie qu'il menait envers et contre toute convention sociale. Bien que les motivations impliquées n'aient rien en commun, c'est cette vie hors-norme et même choquante aux yeux de la société, qui concevait mal que l'on puisse habiter dans une jarre renversée ou même pratiquer la masturbation sur la place publique, que l'on croit observer chez les personnes atteintes du syndrome de Diogène.

Wikipédia

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le syndrome de Diogène...

Message par stana le Mer 8 Oct 2014 - 15:25

Je ne connaissais pas ce symptôme, mais sa définition correspond parfaitement de personnes que je connais ou dont j'ai entendu parler dans mon entourage...
A côté de mon village d'origine, il y a eu un homme qui vivait dans les bois...il habitait dans une cabane en bois et en tôle ondulée, et vivait de la chasse, de la pêche, de la ceuillète...il ne se lavait jamais et portait de longs cheveux emmèlés. Il était complètement associal et vivait littéralement en-dehors de la société; il ne fréquentait personne du village ni d'ailleurs...on l'appelait d'ailleur "l'homme des bois" ou "l'homme de cro-magnon" lol
Il y a aussi eu deux frères qui vivaient ensemble dans un taudis qui n'avait jamais été lavé, avec des bouts de carton scotchés en guise de carreaux aux fenêtres. L'un portait jour et nuit les mêmes bottes en caotchou-oui, même au lit!-et quand un jour il est allé à l'hôpital, on a dû les dècouper autour de ses pieds xd bien sûr ils vivaient en autarcie complète et volontaire.
Un autre encore, reclu dans sa petite maison pour le moins aussi crasseuse que sa personne, épaulait son fusil et même tirait en l'air les rares fois où on l'apperçevait sur son seuil, si qui que ce soit approchait!
Dans le présent, j'ai une voisine qui ne sors quasiment jamais de son appartement. Les cheveux gras, elle passe son temps sur son canapé, et ne met les pieds dehors que pour aller acheter ses bières et est fâchée avec tout le quartier.

Ce sont peut-être autant de personnes atteintes de ce syndrôme lol elles le niraient asssurément si on le leur disait, mais toutes ont en commun la saleté corporelle et de leur logement, dont elles n'ont aucune honte apparente, le côté autarcie, misanthropie presque, dècalage par rapport au mode de vie des autres. Il y a aussi un manque d'estétique, un côté fouilli dans les dits logements.

Pour certaines, c'est peut-être juste de la dépression, mais lorsque ça s'installe dans la durée et que la personne trouve naturel son ètat, il est fort à parier que le syndrôme y est LOL
(hihi moi j'aimerais beaucoup faire commequi dirait une retraite en-dehors de la société et de ses codes, mais pas sans hygiène! c'est vraiment le pire des laissez-aller!) Je n'arrve pas à comprendre les gens qui ne se lavent pas, c'est quant même bizzarre, je n'arrive pas à comprendre...la plupart des personnes négligentes dans ce domaine-celles que je connais et d'autres encore-ont souvent les autres symptômes, ça ne peu pas être un hasard.

stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7151
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le syndrome de Diogène...

Message par Ladysan le Mer 15 Oct 2014 - 22:10

Jipé a écrit:un refus d'aide concernant cet état, celle-ci étant vécue comme intrusive ;
Cette phrase m'interpelle plus que les autres...
Ces personnes se sentent-elles peut-être "protégées" par les déchets dont elles s'entourent et "produites par elles-mêmes ?
Il serait peut-être intéressant de savoir, si elles ne s'entourent que de leur propres déchets...
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le syndrome de Diogène...

Message par Jipé le Jeu 16 Oct 2014 - 9:43

Il me semble que pour ces personnes, être entourés d'objets divers et variés qu'ils soient personnels ou pas, les rassure.
Cela forme une sorte de "nid" bien à eux, ce sont des repères familiers qui doivent apaiser des sentiments anxiogènes, ceux de se retrouver complètement seul, démuni, voire à la rue...
Il y a peut-être aussi la réaction de rejet total de la société, vouloir se différencier pour exister.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum