Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par bulder le Mar 28 Oct 2014 - 23:13

Jipé a écrit:C'est un leurre de croire qu'il soit possible de ne plus penser. Comment le savoir si en même temps on ne pense pas que l'on ne pense pas ? qvt
y'a pas de leurre ça se ressent, admettons tu pense pas de la journée et que le soir pour x raison, t'a une pensée qui te vient sur un truc, donc là tu sais que t'es en train de penser. puis quand elle s'en va, t'es de nouveau dans le calme.

Ca m'arrrive des pensées en continue à certains moment mais moins intense qu'avant, (sensation de moulinage au ralenti).

De mon expérience j'ai remarqué qu'une chose qui me tient a coeur ou sensible à une "attache", les pensées défilent 5min non stop à certains moments.

Y parait que certains sont H24 dans le vide, en faite je vois pas comment c'est possible à moins d'avoir un détachement total de tout et que les réflexions arrivent en un éclair, sans besoin de construction mentale.

Rien qu'une discussion, lorsque l'argument est pertinent, répondre au tac au tac, sans se pencher sur la structure de la réponse, je vois pas comment le faire sans penser un minimum.

Dedale a écrit:En principe?
C'est un principe en rupture avec la réalité.
J'aime pas stresser
je trouve ça fataliste, en comprenant que le stress est mental on peux le diminuer en sachant que ce sont que des impressions non lié à l'esprit sourire Je vois pas de rupture avec la réalité car elle n'impose pas à stresser a tout prix. Ce qui impose est le mental.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par dedale le Mer 29 Oct 2014 - 2:16

mikael a écrit:Là, c'est fort, très fort ! mais tu ne vois pas que tu ne dis que des conneries carabinées ? des absurdités sorties de gens comme toi qui n'ont fait aucune étude sérieuse et sont incapables de conjuguer correctement un verbe français à l'impératif, et ça ose donner des leçons, ÇA ?

Ben heureusement pour toi que je fais des fautes.
Sans quoi, qu'est-ce que tu pourrais bien baragouiner?

Tu travailles ? mais tu es un médiocre, dedale, arrête de déconner, tu n'as pas le niveau de réflexion requis, tu te rêves en enseignant ? tu es nul et non avenu. Voilà les réflexions que m'inspirent ton agressivité en continu et ton esprit obtus.

Je vois que j'ai touché pile.
J'ai éveillé le bourrin qui est en toi. rire

Et,désolé, je suis assez rétif à l'incorrection du français,

Et moi je suis réfractaire au crétinisme.





avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4182
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par dedale le Mer 29 Oct 2014 - 3:11

bulder a écrit:
dedale a écrit:Tu es un être pensant. C'est à dire : Tu ^possèdes un état de cognition que l'on appelle la pensée, qui te permets de ressentir, d'analyser, des informations transmises par tes perceptions.
Donc quand tu dis que des pensées émergent dans ton esprit, ce sont des informations qui sont traitées par ton système cognitif d'être pensant.
Nous le sommes tous mais pourquoi l'utiliser tout le temps même quand y'a pas besoin ?

Nous n'utilisons pas la pensée : Ce que nous pouvons utiliser, ce sont les informations qu'elle permet d'articuler, de comprendre, d'imaginer.
La pensée est un état de cognition, et la cognition est une faculté de notre métabolisme.
On réfléchit, on raisonne, on apprend, etc,  par besoin/nécessité.
Mais si on pense c'est parce qu'on en possède la faculté. Cette faculté fait de nous des êtres pensants. Et il n'y a pas besoin de raison particulière pour penser.

Crois moi que ce vide et béatitude est tellement fantastique, qu'en conclusion la pensée est utile uniquement au besoin pour réfléchir à une chose ou détailler un point ne venant pas autrement que par la construction de pensées.

Cette béatitude est une pensée. Ce vide est une pensée.
Tu la recherches bien en toi cette béatitude, ainsi que ce vide.
Ce sont des états de suggestion.

On ne pense pas au vide, donc il n'est pas une information, le vide est une absence mentale où rien n'est ressenti cognitivement.

Pour la pensée, le vide est une information comme une autre.
Comme tu peux penser à l'absolu, à l'infini ou à l'indéfini, à l'inconnu.... : La pensée comprend aussi des abstractions.

Comme quand on fait du sport et qu'on voit pas le temps passer car le mental est au repos, ou quand tu regarde la télé, tu pense pas, t'observe

Quand tu écris tes messages sur le forum, tu ne vois pas le temps passer, et pourtant tu penses.
Tout ça ce n'est que du ressenti : Rien de plus trompeur.
Le ressenti n'est pas fait pour comprendre ce qui se passe dans notre cerveau, ou pour s'attaquer à des sujets tel que la perception du temps : C'est le domaine des sciences, du raisonnement.

Y'a plein de moment dans la journée, on pense à rien et le résultat fait qu'on voit pas le temps passer, avec aucune notion d'ennui, on vie pleinement les moments.

Tu ne penses à rien de particulier, ton attention n'est pas particulièrement fixée sur quelque chose, mais ta pensée est là -  sinon ça voudrait dire que ton cerveau a arrêté de fonctionner.
Mais si ton cerveau arrête de fonctionner, alors ton coeur ne bat plus, tu ne respires plus, tu ne vois plus, tu n'entends plus....

Ce qui stress sont les diverses focalisations et remonté de souvenir, ou jugement d'une situation. Sa cause est mentale, le stress est issus du matérialisme, (ego, conditionnement,  pensées intrusives non voulu).

Le stress est issu du matérialisme?
Tu sais, si tu te casses un bras, c'est un stress.
Le stress peut être physiologique, psychologique, pathologique...

Mentalement, certains supportent très bien le stress, d'autres non.
Le mental n'est pas la cause, il est l'interprétation qui peut amoindrir ou amplifier le stress.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4182
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par bulder le Mer 29 Oct 2014 - 5:54

Dedale a écrit:Tu ne penses à rien de particulier, ton attention n'est pas particulièrement fixée sur quelque chose, mais ta pensée est là -  sinon ça voudrait dire que ton cerveau a arrêté de fonctionner.
Mais si ton cerveau arrête de fonctionner, alors ton coeur ne bat plus, tu ne respires plus, tu ne vois plus, tu n'entends plus....
Non on ne meurt pas en arrêtant de penser, je comprend mieux pourquoi t'es si en alerte, si tu crois mourir, ça va pas t'aider à aller dans ce sens.

Je te rassure tu risque rien, ça fait que du bien, penser tout le temps fatigue et gaspille l'énergie pour rien. On finit aussi par se faire du mal en approuvant les intrusions et croire pour vrai ce que les pensées racontent.

Dedale a écrit:Nous n'utilisons pas la pensée : Ce que nous pouvons utiliser, ce sont les informations qu'elle permet d'articuler, de comprendre, d'imaginer.
J'ai pas changé d'avis, la pensée sert uniquement au besoin lorsque on fait une chose, dont on peux pas faire sans.

L'imagination je sais pas trop si c'est de la pensée, je la vois plutôt comme des auto-suggestions "ciblée" et volontairement positive.

La compréhension, ça dure même pas une seconde, (pas la peine de remuer ce qui a autour) c'est dans la boite et ça ressortira au moment venu.

En faite je sais plus trop sur quoi t'aiguiller, mais peut être qu'avec notre discussion t'a désormais conscience qu'a certains moment tu ne pense pas et donc observe ces moments pour me dire ce que tu ressens. sourire

Mentalement, certains supportent très bien le stress, d'autres non.
Le mental n'est pas la cause, il est l'interprétation qui peut amoindrir ou amplifier le stress.
Une interprétation est toujours mentale, l'esprit n'interprète jamais il n'est pas cognitif. Quand on se juge sois même on interprète et c'est le mental (pensée) qui le fait.

Quand le mental est au repos, tu ne va pas te juger ni t'interpréter, car t'es dans l'esprit (le détachement des situations quotidiennes)

Tout ça ce n'est que du ressenti : Rien de plus trompeur.
En faite on peux pas être à la fois dans l'esprit et dans le mental, et quand t'es dans l'esprit t'a une vision globale du mental car tu le vois quand il apparait.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par Jipé le Mer 29 Oct 2014 - 11:24

bulder a écrit:
Jipé a écrit:C'est un leurre de croire qu'il soit possible de ne plus penser. Comment le savoir si en même temps on ne pense pas que l'on ne pense pas ? qvt
y'a pas de leurre ça se ressent, admettons tu pense pas de la journée et que le soir pour x raison, t'a une pensée qui te vient sur un truc, donc là tu sais que t'es en train de penser. puis quand elle s'en va, t'es de nouveau dans le calme.
Etre dans le calme ne veux pas dire que nous n'avons pas ou plus de pensée, d'ailleurs pour savoir que l'on est dans le calme, il faut déjà y penser.
Maintenant, si pour toi être sans pensée veut dire ne pas être tourmenté, préoccupé, là je comprends un peu mieux, mais ce n'est pas le terme le plus approprié.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25747
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par bulder le Mer 29 Oct 2014 - 20:49

Oui t'a raison ce terme est un peu fourre tout quand je dis calme, ça fait référence à la plénitude et le détachement, ressentir que la matière ne domine plus et qu'on agit seulement avec.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par dedale le Jeu 30 Oct 2014 - 0:17

bulder a écrit: je comprend mieux pourquoi t'es si en alerte, si tu crois mourir, ça va pas t'aider à aller dans ce sens.

Ca n'a aucun rapport bulder.

Non on ne meurt pas en arrêtant de penser

C'est prouvé depuis les années 70.
L'état cognitif que l'on appelle la pensée ne s'arrête jamais de notre vivant.

Je te rassure tu risque rien, ça fait que du bien, penser tout le temps fatigue et gaspille l'énergie pour rien. On finit aussi par se faire du mal en approuvant les intrusions et croire pour vrai ce que les pensées racontent.

Comme déjà expliqué, l'absence de pensée dans la pensée, est une interprétation, pas une réalité.

J'ai pas changé d'avis, la pensée sert uniquement au besoin lorsque on fait une chose

C'est l'information qui est liée au besoin.
Si la pensée, c'est à dire l'état cognitif, s'est développé chez l'être humain, c'est parce qu'il traite des informations complexes et en grande quantité et qu'il les utilise de façon spécifique.

L'imagination je sais pas trop si c'est de la pensée

Ce n'est que de la pensée.

La compréhension, ça dure même pas une seconde, (pas la peine de remuer ce qui a autour) c'est dans la boite et ça ressortira au moment venu.

On se demande vraiment de quel genre de compréhension tu veux parler.

En faite je sais plus trop sur quoi t'aiguiller, mais peut être qu'avec notre discussion t'a désormais conscience qu'a certains moment tu ne pense pas et donc observe ces moments pour me dire ce que tu ressens.

A certains moment, tu n'as pas conscience que tu penses.
Comme tu n'as pas conscience à tout instant que tu portes des lunettes de soleil.
Le fait étant assimilé, tu n'as pas besoin de porter ton attention plus longtemps dessus.

Quand tu fais le vide en pensée, tu ne portes pas ton attention sur les pensées mais sur le vide qui est l'objet, l'information, de ta pensée. Et donc il se passe la même chose que pour les lunettes de soleil : Tu les portes bien sur tes yeux, elles filtrent bien la lumière du soleil, même si tu n'y fais plus attention.

C'est pas plus compliqué que ça.

l'esprit n'interprète jamais il n'est pas cognitif.

L'esprit est une notion de la littérature religieuse : Il est ce qu'on en pense, ce qu'on en imagine.
Pour certains c'est une entité surnaturelle, immatérielle. Pour d'autres, c'est la suprématie du raisonnement humain sur la nature, en métaphysique c'est un principe d'essence divine, etc.

Pour toi il n'est pas cognitif, pour d'autres, il n'est que pure cognition, l'essence même de la cognition, de la précognition, de l'extralucidité.
Tout ça, ce sont des croyances.

Quand on se juge sois même on interprète et c'est le mental (pensée) qui le fait.
Quand le mental est au repos, tu ne va pas te juger ni t'interpréter, car t'es dans l'esprit (le détachement des situations quotidiennes)

L'esprit, la pensée, le mental, sont d'anciennes notions qui existaient avant qu'on connaisse le rôle du cerveau et ses propriétés.
Ton cerveau peut te faire croire qu'en ce moment, tu es sur la planète Zorberon, en compagnie d'un harem de magnifiques créatures qui te font baver.

Tu es à la recherche de la béatitude?
Ton cerveau te la produira.
Mais face à la réalité, elle éclatera car ce n'était qu'une bulle. Une bulle de pensée.

Mais après, tout dépend de ce qu'on cherche. Pour certains, il peut être satisfaisant de faire des bulles. On est libre.


avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4182
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par mikael le Jeu 30 Oct 2014 - 0:21


L'esprit est une notion de la littérature religieuse
Mais comment peut-on dire autant de conneries en si peu de mots ? Il faudrait quand même apprendre un peu d'histoire de la philosophie, car tel quel, c'est consternant.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par bulder le Jeu 30 Oct 2014 - 2:39

Dedale a écrit:C'est prouvé depuis les années 70.
L'état cognitif que l'on appelle la pensée ne s'arrête jamais de notre vivant.
J'ai pas lu les preuves, mais je doute de la véracité de la chose car beaucoup d'animaux on un état cognitif au repos, et vivent des millénaires, d'ailleur je me demande si leur longévité de vie aurait un rapport avec ce repos "maximal".

Biensur que l'arrêt total et permanent semble illusoire mais j'ai jamais vu de plaintes d'un dysfonctionnement "d'esprit" au contraire, ils racontent leur plénitudes et le vivent à merveille.

Entre penser tous le temps H24 et être sur off durant x temps, y'a une marge. Je fais pas l'apologie d'une vacuité permanente car moi même j'y arrive pas, je te présente juste mon état comme je le ressens sourire

Dedale a écrit:C'est l'information qui est liée au besoin.
Si la pensée, c'est à dire l'état cognitif, s'est développé chez l'être humain, c'est parce qu'il traite des informations complexes et en grande quantité et qu'il les utilise de façon spécifique.
Je crois qu'on nous pousse "involontairement" dés notre jeune age à réfléchir et a terme on devient quasi prisonnier de ce remous incessant qui n'a de forme que ce qu'il est, ayant un intérêt souvent facultatif pour soi et voir même désastreux lorsque des attractions s'y mêlent.

On se demande vraiment de quel genre de compréhension tu veux parler.
La compréhension est immédiate et dure une seconde. Y'en a pas d'autre, une chose qui n'est pas appréhendé reste dans l'inconnu.

On peux s'approcher mais tant qu'on n'a pas tilté, ça reste vague. Le tilt dure une seconde.

Quand tu fais le vide en pensée, tu ne portes pas ton attention sur les pensées mais sur le vide qui est l'objet, l'information, de ta pensée. Et donc il se passe la même chose que pour les lunettes de soleil : Tu les portes bien sur tes yeux, elles filtrent bien la lumière du soleil, même si tu n'y fais plus attention.
Oui, on n'y fais pas gaffe car c'est une habitude on le vie simplement et donc on ne visionne pas le vide consciemment, on agit dans la matière de ce que ce vide produit.

L'esprit est une notion de la littérature religieuse : Il est ce qu'on en pense, ce qu'on en imagine.
Pour certains c'est une entité surnaturelle, immatérielle. Pour d'autres, c'est la suprématie du raisonnement humain sur la nature, en métaphysique c'est un principe d'essence divine, etc.
Je sens que tu vois l'esprit comme un ensemble (cerveau/corp/neurone) alors qu'il est indépendant de tout ça.

L'esprit est indépendant car à la base il est vide à l'image de l'univers il est notre conscience et quand une cognition passe dedans on en a conscience grace à lui.

Le faite de le voir en tant qu'ensemble est de ne pas être conscient de l'esprit lui même, quand tu visionne ton esprit, à terme, tu le vois indépendant du reste "matière".

y parait y'a 84000 façons d'atteindre l'éveil et de là tu le visionne ou du moins, tu vois les choses autrement et tu sais que l'esprit est indépendant du reste.

Tu es à la recherche de la béatitude?
Ton cerveau te la produira.
C'est pas aussi simple que ça mais c'est le chemin, rechercher quelque chose suppose mettre l'attracteur en route pour cette recherche, mais parfois ça met trop de temps voir même ça se produit jamais ou alors ça se produit mais d'une manière autre que prévue, il peut y avoir des similitudes, mais d'autres élément nouveaux n'était pas prévu au programme.

j'ai une hypothèse sur tout ça mais c'est un peu long à écrire. (sur le sujet du hasard, j'y ai fait allusion à un moment).

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par Bulle le Jeu 30 Oct 2014 - 9:44

mikael a écrit:

L'esprit est une notion de la littérature religieuse
Mais comment peut-on dire autant de conneries en si peu de mots ? Il faudrait quand même apprendre un peu d'histoire de la philosophie, car tel quel, c'est consternant.
Désolée mikael mais tu retires cette phrase de son contexte.
Dédale a écrit : "L'esprit est une notion de la littérature religieuse : Il est ce qu'on en pense, ce qu'on en imagine.
Pour certains c'est une entité surnaturelle, immatérielle. Pour d'autres, c'est la suprématie du raisonnement humain sur la nature, en métaphysique c'est un principe d'essence divine, etc." en réponse à Bulder qui affirmait "Une interprétation est toujours mentale, l'esprit n'interprète jamais il n'est pas cognitif. Quand on se juge sois même on interprète et c'est le mental (pensée) qui le fait. Quand le mental est au repos, tu ne va pas te juger ni t'interpréter, car t'es dans l'esprit (le détachement des situations quotidiennes)"
Et la division entre esprit (souffle de vie non cognitif) et esprit (principe de pensée et d'activité réfléchie de l'humain) est bel et bien une notion de la littérature religieuse !

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40264
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par JO le Jeu 30 Oct 2014 - 10:41

C'est Descartes , je crois, qui a transformé l'anthropologie tripartite, en dualisme confondant le psychisme et l'esprit en une seule entité spirituelle .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par Bulle le Dim 2 Nov 2014 - 13:35

Il ne faut pas confondre anthropologie tripartite et homme en 3 substances. Dans l'anthropologie tripartite (notion exclusivement paulinienne si mes souvenirs sont bons) il est question de zônes d'activité. Seule interprétation qui puisse donner une certaine cohérence à ce propos.
La bipartition corps et esprit est beaucoup plus classique... et antérieure !

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40264
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par JO le Dim 2 Nov 2014 - 17:27

Pour Fromaget, Descartes a groupé les deux notions pourtant distinctes de la psyche et de l'esprit . L'affect est une dimension humaine importante, bien qu'en partie involontaire et inconsciente, et elle est distincte de l'activité mentale et spirituelle .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par mirage le Dim 2 Nov 2014 - 19:40

dedale a écrit:
Le mental n'est pas la cause, il est l'interprétation qui peut amoindrir ou amplifier le stress.

Je le verrais plutôt comme un cercle vicieux ou vertueux, où l'émotion ferait la navette entre le mental et le physique, déterminant le niveau de stress
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum