Limites...

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par JO le Ven 26 Sep 2014 - 9:02

c'est que les limites sont floues: il y a continuité sans frontière autre qu'intellectuelle . Mes enfants sont largement adultes mais le lien familial perdure : on se sait porteuse de vie bien après la fécondation . La science confirme, parait-il, que l'organique précède la conscience, même si le désir influence le premier, en boucle rétroactive .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par Bulle le Ven 10 Oct 2014 - 14:26

pierre_b a écrit:Tu écrivais que le commencement de "sa" vie (entend "ma") commençait avec l'indépendance du foetus que je fus
Mais le foetus n'est pas indépendant ! Pas plus que le gui...
D'où ma question, le gui qui est un parasite n'a t-il pas de commencement puisqu'il n'est jamais indépendant de son hôte?
Il a un commencement ... d'organisme vivant incapable de vivre indépendamment de son hôte.
Donc sa vie n'est pas qu'à lui sourire

_________________
Hello Invité !  Le Limites... - Page 2 Quizzv10 du 01 décembre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45157
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par pierre_b le Ven 10 Oct 2014 - 17:39

Tu écrivais que le commencement d'un "truc" c'était quand il était viable (et tu précisais: après sa dépendance, quand il était autonome), je faisais remarquer que le gui (qui est un truc aussi) n'avait jamais d'indépendance puisqu'il est et restera un parasite et que donc d'après ce que tu disais il n'avait jamais de commencement.

Je ne comprends donc pas ton dernier message.
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par Bulle le Ven 10 Oct 2014 - 20:39

J'ai écrit :
Pour le "sa" : au moment où le fœtus est viable puisqu'avant il n'y a pas d'autonomie et l'on dépend du géniteur porteur, notre vie n'est donc pas tout à fait la nôtre...
Lorsqu'il est question d'avoir une vie à soi, personnelle - d'où le "sa" = la sienne : il faut que l'organisme vivant ait une autonomie.
Le gui est bien un organisme vivant mais est un parasite et il ne peut pas, pas plus que le foetus, avoir de vie personnelle puisque tous deux dépendent de leur hôte hébergeur.
C'est plus clair ?

_________________
Hello Invité !  Le Limites... - Page 2 Quizzv10 du 01 décembre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45157
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par Ladysan le Ven 10 Oct 2014 - 21:44

Ma vie à commencé à ma naissance, et depuis chaque jours elle est différente.
Donc pour moi, ma vie commence tous les matins à mon réveil. qvt
"Sa" vie on la construit tous les jours.
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par dedale le Mer 24 Déc 2014 - 3:45

pierre_b a écrit:Y a t-il un commencement aux choses?

Il y a une chose qu'il faut absolument que tu saches : Si tu veux des réponses claires et précises, alors il vaut mieux que tu poses des questions précises.
Les "choses" on nécessairement un commencement et une fin.
Néanmoins, il y a des choses dont le commencement ou la fin relève d'une compréhension particulière, spécifique, rendue complexe par la nature de la chose dont on cherche le commencement.
Par exemple, comment commence et finit un proton ou un photon?
C'est plus facile d'expliquer comment apparaît une flaque d'eau et comment elle s'évapore.

Où est le commencement de sa vie?

La vie d'un être vivant commence dès que sa première cellule se forme, alors sa formation est en route.
maintenant si tu parles de sa vie en tant qu'individu autonome, qui apprend et découvre, ça vient progressivement après la naissance.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par pierre_b le Mar 17 Nov 2015 - 10:06

et ben moi je pense que les commencements n'existent pas... je pense que le commencement est permanent... que la création ce n'est pas " un jour ça n'existe pas et le lendemain c'est là".... je pense qu'il n'y a que transformations et pas commencement... je pense qu'imaginer une limite aux choses c'est vouloir les enfermer dans un système que nous seuls créons ...
Bon, faut dire aussi que je pense vachement. lol! et puis alors en plus je peux facilement changer d'avis.... quand j'en suis convaincu bien sûr!!! admiration
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par _nawel le Mar 17 Nov 2015 - 10:08

L'infini....
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par Ling le Mar 17 Nov 2015 - 10:42

pierre_b a écrit:et ben moi je pense que les commencements n'existent pas... je pense que le commencement est permanent... que la création ce n'est pas " un jour ça n'existe pas et le lendemain c'est là".... je pense qu'il n'y a que transformations et pas commencement... je pense qu'imaginer une limite aux choses c'est vouloir les enfermer dans un système que nous seuls créons ...
Bon, faut dire aussi que je pense vachement. lol! et puis alors en plus je peux facilement changer d'avis.... quand j'en suis convaincu bien sûr!!! admiration

Vue qu'il n'y a que des formes transitoires, il n'y a en effet que des débuts et des fins apparentes. Même pour l'Univers...

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par _nawel le Mar 17 Nov 2015 - 10:44

Ling a écrit:
pierre_b a écrit:et ben moi je pense que les commencements n'existent pas... je pense que le commencement est permanent... que la création ce n'est pas " un jour ça n'existe pas et le lendemain c'est là".... je pense qu'il n'y a que transformations et pas commencement... je pense qu'imaginer une limite aux choses c'est vouloir les enfermer dans un système que nous seuls créons ...
Bon, faut dire aussi que je pense vachement. lol! et puis alors en plus je peux facilement changer d'avis.... quand j'en suis convaincu bien sûr!!! admiration

Vue qu'il n'y a que des formes transitoires, il n'y a en effet que des débuts et des fins apparentes. Même pour l'Univers...

L'homme de la Préhistoire et l'homme dit moderne Ling ?
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par M'enfin le Mar 17 Nov 2015 - 16:05

L'univers est lancé, difficile de savoir s'il a une limite, mais pour l'instant, tout ce qu'il contient est sur cette lancée. Ça s'appelle l'inertie, et personne ne sait comment ça fonctionne, sauf moi, mais moi je suis pas tout à fait quelqu'un. rire
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par dedale le Mer 18 Nov 2015 - 15:06

pierre_b a écrit:et ben moi je pense que les commencements n'existent pas... je pense que le commencement est permanent... que la création ce n'est pas " un jour ça n'existe pas et le lendemain c'est là".... je pense qu'il n'y a que transformations et pas commencement... je pense qu'imaginer une limite aux choses c'est vouloir les enfermer dans un système que nous seuls créons ...
Bon, faut dire aussi que je pense vachement. lol! et puis alors en plus je peux facilement changer d'avis.... quand j'en suis convaincu bien sûr!!! admiration

C'est à dire que le terme de commencement peut impliquer des limites, une phase première d'apparition par exemple, mais pas forcément des limitations.

Un commencement ne fait que définir un état d'émergence : Globalement oui, c'est lié à des processus de transformation (rien ne se perd, rien ne se crée...) mais le "commencement" indique qu'un nouveau stade est atteint dans ce processus de transformation.
Par exemple, quand on parle dans les sciences de "commencement de l'univers", il s'agit du stade dans lequel apparaît la matière observable.

Cette matière nécessite d'énergie pour exister, chaque chose possède donc une "durée de vie", un commencement et une fin.

Vue qu'il n'y a que des formes transitoires, il n'y a en effet que des débuts et des fins apparentes. Même pour l'Univers...

Tout dépend de ce qu'on appelle "l'univers".
1 - L'univers physique dans lequel le temps est un paramètre de mesure traduisant l'interaction de la matière et de l'espace : Les mouvements, la dynamique, la propagation des forces et donc les transformations des systèmes.
2 - L'univers quantique, dans lequel le temps tel qu'il est exprimé à notre échelle, n'existe pas. C'est simplement de la dynamique dans un non-temps : Un instant, peut-on dire,  où les notions de commencement et de fin sont des probabilités.

M'enfin a écrit:L'univers est lancé, difficile de savoir s'il a une limite, mais pour l'instant, tout ce qu'il contient est sur cette lancée. Ça s'appelle l'inertie, et personne ne sait comment ça fonctionne, sauf moi, mais moi je suis pas tout à fait quelqu'un.

N'importe quel physicien peut t'expliquer la force inertielle.
Suffit de se renseigner.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par M'enfin le Mer 18 Nov 2015 - 15:48

Même wiki n'y arrive pas. D'abord ils sont imprécis sur la définition, parce que ce n'est pas seulement la vitesse qui est conservée, mais aussi la direction.
Wiki a écrit:En physique, l'inertie d'un corps, dans un référentiel galiléen (dit inertiel), est sa tendance à conserver sa vitesse : en l'absence d'influence extérieure, tout corps ponctuel perdure dans un mouvement rectiligne uniforme.

Puis, ils ajoutent ceci:
Wiki a écrit:Il n'y a pas de théorie unique acceptée qui explique la source de l'inertie. Divers efforts notables à ce niveau ont été faits par des physiciens tels que Ernst Mach (voir le principe de Mach), Albert Einstein, Dennis W. Sciama et Bernard Haisch, mais ces efforts ont tous été critiqués par d'autres théoriciens.
Au lieu de dire que n'importe quel physicien peut l'expliquer, tu devrais donc plutôt dire que chacun d'eux a sa petite explication personnelle, ce qui signifie bel et bien que personne ne comprend le phénomène.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par dedale le Mer 18 Nov 2015 - 16:56

M'enfin a écrit:Même wiki n'y arrive pas.

Wiki est-il un ouvrage de physique? Avec des exemples, un bilan actuel des découvertes et des théories?
Ou est-ce une encyclopédie générale et bénévole qui traite de tous les sujets, qui donne une base pour que tu puisses aller plus loin? - si tu a envie d'apprendre bien sûr.

En physique, l'inertie d'un corps, dans un référentiel galiléen (dit inertiel), est sa tendance à conserver sa vitesse : en l'absence d'influence extérieure, tout corps ponctuel perdure dans un mouvement rectiligne uniforme.

Oui donc : physique classique. Et où est le problème?
La physique classique s'arrête aux atomes. Si tu veux piger les causes de la force inertielle, tu es obligé d'aller voir dans les interactions subatomiques, c'est à dire dans un domaine où l'on peut tout convertir en énergie : L'énergie d'un objet en mouvement, qui possède une masse.

Il n'y a pas de théorie unique acceptée qui explique la source de l'inertie. Divers efforts notables à ce niveau ont été faits par des physiciens tels que Ernst Mach (voir le principe de Mach), Albert Einstein, Dennis W. Sciama et Bernard Haisch, mais ces efforts ont tous été critiqués par d'autres théoriciens.

Ca c'était avant le boson de Higgs. De plus tu sais qu'une particule dont la masse est nulle ne subit pas de force inertielle, et que par conséquent, la source de l'inertie est la masse.

Au lieu de dire que n'importe quel physicien peut l'expliquer, tu devrais donc plutôt dire que chacun d'eux a sa petite explication personnelle

Peu importe ce que pensais Dudule il y a 10 000 ans, aujourd'hui on connait les causes vérifiables de la force inertielle : Certaines théories ont été confirmées depuis Eintein ou Mach.
Les désaccords de ces scientifiques étaient techniques et non spéculatifs ou personnels : Simplement, à leur époque, ils mettaient au point ce qui nous a permis aujourd'hui de trouver la bonne réponse.

Et même si tu ne l'as pas compris, les sciences, c'est avant tout une bonne dose de critique.

ce qui signifie bel et bien que personne ne comprend le phénomène.

Ce qui signifie que ce n'est pas en piochant 3 pauvres phrases sur wiki que tu seras à jour sur le plan scientifique.



dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par pierre_b le Mer 18 Nov 2015 - 17:22

Quand on sait que les particules sont à la masse on ne se fait plus d'illusion sur la bonne marche du monde...
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par M'enfin le Mer 18 Nov 2015 - 17:43

Dedale a écrit:Certaines théories ont été confirmées depuis Eintein ou Mach
S'il y en avait, elles seraient sur wiki, parce que même s'ils ne sont pas absolument précis, ils sont quand même à jour, et ils ne retiennent que ce qui est admis. Il n'y a pas de bonne explication au phénomène que l'on nomme inertie parce que sa définition est contradictoire, et la mienne a du potentiel parce qu'elle lève la contradiction.

Pourquoi un corps conserve-t-il sa vitesse et sa direction? Parce que c'est la lumière qui produit le mouvement et qu'il est prouvé que sa vitesse et sa direction se conservent de manière absolue.

Pourquoi résiste-t-il à en changer? Ou encore pourquoi résiste-t-il à être accéléré? Parce que la distance entre les impulsions lumineuses est elle aussi absolument constante, de sorte que les particules s'en servent pour demeurer synchronisées entre elles, et qu'elles doivent donc résister au changement quand elles perçoivent de l'effet doppler.

Vas-y, donne libre cours à tes émotions, comme d'habitude!
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par M'enfin le Mer 18 Nov 2015 - 17:52

pierre_b a écrit:Quand on sait que les particules sont à la masse on ne se fait plus d'illusion sur la bonne marche du monde...
Je ne connaissais pas l'expression, merci google.  Des particules folles et qui résistent au changement, ça nous ressemble effectivement un peu, mais ça a quand même du sens, le même genre de sens déjanté de nos blagues. sourire
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par dedale le Jeu 19 Nov 2015 - 8:25

M'enfin a écrit:S'il y en avait, elles seraient sur wiki

Et donc tu as tout lu de wiki pour affirmer que cela n'y est pas?
Tu as fait des recherches on ne peut plus approfondies sur la force inertielle?

C'est sûr qu'on va rester coincé à Ton (absence de) niveau juste pour te faire plaisir.

parce que même s'ils ne sont pas absolument précis, ils sont quand même à jour

Toi tu ne l'es pas.

et ils ne retiennent que ce qui est admis.

Oui ils parlent même de l'énergie noire et de l'espace courbe.
Tous les trucs qui te donnent des boutons sur les fesses, tu peux les trouver sur wiki. sourire

Il n'y a pas de bonne explication au phénomène que l'on nomme inertie parce que sa définition est contradictoire, et la mienne a du potentiel parce qu'elle lève la contradiction.

Ca y est il recommence avec ses effets doppler pour débiles moyens et ses "petits pas" attestant de son ignorance totale de la physique.
Le sujet est foutu : On ne va plus parler que du nombril de M'enfin. Ciao l'infini et les grande questions, et bonjour au piétinement dans l'absurde.

La physique explique parfaitement la force inertielle : Si n'importe qui ici d'autre que toi me le demande, je le démontre sur le champs avec des exemples précis.
Vu tes connaissances, tu en es au stade de l'étude et non de l'affirmation.

Pourquoi un corps conserve-t-il sa vitesse et sa direction? Parce que c'est la lumière qui produit le mouvement et qu'il est prouvé que sa vitesse et sa direction se conservent de manière absolue.

Arrête! Tu raconte n'importe quoi.
La lumière n'a rien à voir avec ça. Elle ne produit pas de mouvement. Le saut quantique n'est pas un mouvement.

Tout mouvement est produit par une poussée. Et la poussée est la force d'une impulsion.
Si un objet conserve sa direction et sa vitesse dans l'espace, c'est en raison de sa masse.

Pourquoi résiste-t-il à en changer?

Il ne résiste pas M'enfin : La vitesse et la trajectoire restent les mêmes tant que rien ne vient les contrarier. Tout simplement.

Ou encore pourquoi résiste-t-il à être accéléré? Parce que la distance entre les impulsions lumineuses est elle aussi absolument constante, de sorte que les particules s'en servent pour demeurer synchronisées entre elles, et qu'elles doivent donc résister au changement quand elles perçoivent de l'effet doppler.

Voilà pourquoi tu tentes de zapper les théories scientifiques, juste pour pouvoir resservir ton radotage.

Il vaut bien mieux se contenter des maigres explications de wiki que de donner le moindre crédit à ces espèces d'infirmités pseudo-scientifiques.

Vas-y, donne libre cours à tes émotions, comme d'habitude!

Quelles émotions?
Tu sais faudrait peut être arrêter d'amalgamer ton désespoir de mec paumé et les théories scientifiques : Ce n'est pas compatible.





dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par Ling le Jeu 19 Nov 2015 - 8:43

Dedale a écrit:Si un objet conserve sa direction et sa vitesse dans l'espace, c'est en raison de sa masse.

Quelle est la masse de la lumière?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par dedale le Jeu 19 Nov 2015 - 13:19

Ling a écrit:
Dedale a écrit:Si un objet conserve sa direction et sa vitesse dans l'espace, c'est en raison de sa masse.

Quelle est la masse de la lumière?

La lumière n'est pas un objet et sa masse est nulle.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par Ling le Jeu 19 Nov 2015 - 13:59

Particule ou onde?

L'onde n'est pas un objet mais qu'en est-il de la particule?

Il n'y a pas de réponse simple en science. Il y a à peine plus de 100 ans... L'éther était scientifique... Humilité

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par M'enfin le Jeu 19 Nov 2015 - 15:13

Depuis quand les ours sont-ils capables d'humilité? Faudrait en raser un pour voir s'il arrêterait de grogner! rire

Dedale a écrit:Le saut quantique n'est pas un mouvement.
C'est quoi? Une probabilité de mouvement?

La vitesse et la trajectoire restent les mêmes tant que rien ne vient les contrarier. Tout simplement.
Les trajectoires restent les mêmes tout simplement parce qu'elles restent les mêmes! Méchante explication. On va aller loin comme ça! Droit dans le mur! rire

En fait, ce n'est pas une explication, c'est une constatation, et elle est la même depuis que le premier humain a lancé la première pierre.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par dedale le Ven 20 Nov 2015 - 4:24

Ling a écrit:Particule ou onde?

L'onde n'est pas un objet mais qu'en est-il de la particule?

Tu chipotes pour rien, sur le sens propre et figuré des mots.

Il n'y a pas de réponse simple en science.

La simplicité est pourtant la première chose à rechercher.


Il y a à peine plus de 100 ans... L'éther était scientifique... Humilité

Ben justement, savoir se remettre en question, c'est ça l'humilité. C'est pas simplement de la morale pour les autres.
Il y a à peine + de 100 ans, on découvrait que les espèces actuelles avaient de lointains ancêtres, un groupe ou peut être même un seul ancêtre : C'était une première dans l'histoire du monde, une révolution dans les connaissances.

Comme tu vois, il n'y a pas que le côté timoré, il y aussi cette audace qui caractérise le chercheur, dont les découvertes peuvent tout remettre en question.
Attention à ne pas confondre humilité et médiocrité.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par pierre_b le Ven 20 Nov 2015 - 9:13

Attention aussi aux mots : médiocrité dans le sens d'insuffisance ou plus ancien de commun, vulgaire?
D'ailleurs ce glissement sémantique montre à voir ce que nous pensons maintenant des gens communs.

Et je me demande si c'est un progrès...
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Limites... - Page 2 Empty Re: Limites...

Message par Ling le Ven 20 Nov 2015 - 9:33

dedale a écrit:
Ling a écrit:Particule ou onde?

L'onde n'est pas un objet mais qu'en est-il de la particule?

Tu chipotes pour rien, sur le sens propre et figuré des mots.

Il n'y a pas de réponse simple en science.

La simplicité est pourtant la première chose à rechercher.


Il y a à peine plus de 100 ans... L'éther était scientifique... Humilité

Ben justement, savoir se remettre en question, c'est ça l'humilité. C'est pas simplement de la morale pour les autres.
Il y a à peine + de 100 ans, on découvrait que les espèces actuelles avaient de lointains ancêtres, un groupe ou peut être même un seul ancêtre : C'était une première dans l'histoire du monde, une révolution dans les connaissances.

Comme tu vois, il n'y a pas que le côté timoré, il y aussi cette audace qui caractérise le chercheur, dont les découvertes peuvent tout remettre en question.
Attention à ne pas confondre humilité et médiocrité.

Je vais vous inviter fermement à cesser votre dédain à mon égard mais aussi celui que vous avez envers tous vos interlocuteur. Suis-je claire? Bulle si vous passiez par là...

Maintenant sur la simplicité;

Si en effet la simplicité est à rechercher, un modèle géocentrique est largement suffisant à nos besoins quotidiens... Il faut peut-être chercher à comprendre le sens des mots.

dédale a écrit:Ben justement, savoir se remettre en question, c'est ça l'humilité.

Je ne vous ai pas vu souvent ôter vos oeillères pour le faire, ni même pour chercher à comprendre vos interlocuteurs.

Dédale a écrit:Comme tu vois, il n'y a pas que le côté timoré, il y aussi cette audace qui caractérise le chercheur, dont les découvertes peuvent tout remettre en question.
Attention à ne pas confondre humilité et médiocrité.

L'humilité est de savoir que la route vers la connaissance est longue et sans doute sans fin
La médiocrité est penser tout savoir...

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum