Limite et défi ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Limite et défi ?

Message par Imala le Ven 19 Sep 2014 - 17:21

A partir d'une assertion lue quelque part : une limite est une limite pour un animal : pour un homme, c'est un défi à relever, cette question :

Peut-être faut-il d'abord s'entendre sur le mot limite, mais une limite, pour l'être humain est-elle vraiment un défi à relever ?

En certaines circonstances, n’est-elle pas ce qu'il s'agit d'accepter si l'on veut pouvoir vivre sereinement ? Le vrai défi ne se situerait-il pas là justement ?

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par Bulle le Ven 19 Sep 2014 - 18:31

Je pense que le défi à relever concerne les situations où le fait de repousser ses limites autant que faire se peut est utile à soi, à l'autre donc au mieux vivre ensemble. Sinon, effectivement la sagesse est d'admettre son humanité et donc de reconnaître que l'on ne peut rien changer dans certaines circonstances.

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42568
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par pierre_b le Ven 19 Sep 2014 - 18:44

avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par Imala le Ven 19 Sep 2014 - 19:00

Bulle a écrit:Je pense que le défi à relever concerne les situations où le fait de repousser ses limites autant que faire se peut est utile à soi, à l'autre donc au mieux vivre ensemble. Sinon, effectivement la sagesse est d'admettre son humanité et donc de reconnaître que l'on ne peut rien changer dans certaines circonstances.

Est-il possible de dire que admettre son humanité, reconnaître que l'on ne peut rien changer dans certaines circonstances, et s'accepter soi-même tel que l'on est, revient au même... ou est-ce différent ?  

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par Bulle le Sam 27 Sep 2014 - 9:40

Imala a écrit:Est-il possible de dire que admettre son humanité, reconnaître que l'on ne peut rien changer dans certaines circonstances, et s'accepter soi-même tel que l'on est, revient au même... ou est-ce différent ?  
Non : on peut parfaitement admettre son humanité, c'est à dire ses faiblesses et ses défauts et chercher à dépasser lesdites faiblesses et chercher à corriger ses défauts...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42568
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par JO le Sam 27 Sep 2014 - 10:26

Les limites, comme les lois, ont la transgression comme corollaire: elles marquent la frontière de la responsbilité personnelle . Elles sont calculées pour le gros des vivants obeissant aux cadres fixés .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par Ling le Sam 27 Sep 2014 - 10:39

Toute limite est faite pour être dépassée mais il faut d'abord accepter la limite, la reconnaître. L'évolution est à ce prix.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par Jipé le Sam 27 Sep 2014 - 11:03

Pas toutes les limites devraient être dépassées, non. Les limites de l'amour d'un père pour son enfant sont atteintes lorsque le dépassement amène à l'inceste, par exemple...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26346
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par Ling le Sam 27 Sep 2014 - 11:12

Tout à fait, Jipé. Mais nous sommes là dans la transgression pas dans le dépassement des limites. C'est, imho, différent.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par JO le Sam 27 Sep 2014 - 15:05

De plus, chacun a ses propres limites, intellectuelles, caractérielles ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par Jipé le Sam 27 Sep 2014 - 17:00

Ling a écrit:Tout à fait, Jipé. Mais nous sommes là dans la transgression pas dans le dépassement des limites. C'est, imho, différent.
Il est vrai que dans le texte d'Imala, la transgression ne paraît pas être concerner, mais plutôt le dépassement de soi.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26346
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par JO le Dim 28 Sep 2014 - 7:36

Dans le jardin d'Eden, on pouvait manger de tout, sauf... d'où la tentation, puis la transgression fatale ... Au-delà des limtes, l'attrait du fruit défendu .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par Ling le Dim 28 Sep 2014 - 10:00

Toujours la confusion entre "transgression" et "Dépassement".

Le dépassement permet d'évoluer
La transgression est une involution.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par JO le Dim 28 Sep 2014 - 16:24

On dépasse ses propres limites, on transgresse celles de la société et le mouvement est différent, d'un dépassement de soi à la transgression d'une limite imposée du dehors . Mais les deux ont à voir avec la liberté .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par Ling le Dim 28 Sep 2014 - 16:30

Y compris l'amour dévoyé évoqué par Jipé?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par JO le Dim 28 Sep 2014 - 16:43

L'inceste n'est plus de l'amour, encore moins du dépassement de soi mais bien une transgression de la loi civile, religieuse et humaine . Hors limites légales, oui !
Le dépassement de son propre désir impose le respect des limites en ce cas .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par Ling le Dim 28 Sep 2014 - 16:53

Vous parliez de liberté.

Jo a écrit:Mais les deux ont à voir avec la liberté .

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par Imala le Dim 28 Sep 2014 - 19:43

Bulle a écrit:
Imala a écrit:Est-il possible de dire que admettre son humanité, reconnaître que l'on ne peut rien changer dans certaines circonstances, et s'accepter soi-même tel que l'on est, revient au même... ou est-ce différent ?
 

Non : on peut parfaitement admettre son humanité, c'est à dire ses faiblesses et ses défauts et chercher à dépasser lesdites faiblesses et chercher à corriger ses défauts...

Amen  rire  

wistle Excuse-moi !

Plus sérieusement, j'ajoute à ta réponse :  et se "faire grâce" (je n'ai pas trouvé meilleure formule  Cool ) -chaque fois que l'on y parvient pas !  Condition quasi incontournable à une réelle acceptation de soi, non ? Sans jugement, ni condamnation... Il me semble que là est un des secret de la paix... du cœur !  

JO a écrit:Les limites, comme les lois, ont la transgression comme corollaire: elles marquent la frontière de la responsbilité personnelle . Elles sont calculées pour le gros des vivants obeissant aux cadres fixés .

Comme corollaire ? C'est donc un peu comme une fatalité pour toi ?

Ling a écrit:Toute limite est faite pour être dépassée mais il faut d'abord accepter la limite, la reconnaître. L'évolution est à ce prix.

Quand à moi, je ne crois pas que toute limite soit faite pour être dépassée... on voit dans les journaux ce que certaines limites, (même celles ne concernant que le dépassement de soi, dans le sport extrême par exemple) -allègrement dépassées, ont comme conséquences... Par contre, je crois aussi que la reconnaissance et l'acceptation de ses limites permet l'évolution d'une personne, cette acceptation à être "qui elle est" au moment même où elle prend conscience de "qui elle est" : ombre et lumière, alors que peut-être elle ne se voudrait que lumière, va lui permettre de faire un pas de plus "vers un plus-être". Et quand bien même cette conscience disparaîtrait l'instant d'après.  

Jipé a écrit:Il est vrai que dans le texte d'Imala, la transgression ne paraît pas être concerner, mais plutôt le dépassement de soi.

Oui, tout à fait.

JO a écrit:Dans le jardin d'Eden, on pouvait manger de tout, sauf... d'où la tentation, puis la transgression fatale ... Au-delà des limtes, l'attrait du fruit défendu .

Bof ! C’est un peu "bateau" comme interprétation, non ?

Ling a écrit:
Le dépassement permet d'évoluer

Je dirai, a contrario : l'acceptation permet d'évoluer.

JO a écrit:On dépasse ses propres limites, on transgresse celles de la société et le mouvement est différent, d'un dépassement de soi à la transgression d'une limite imposée du dehors . Mais les deux ont à voir avec la liberté .

Oui, pourtant si les deux ont à voir avec la liberté, la frontière entre les deux se fait de plus en plus floue... Et le mot "liberté" est, pour le moins, en passe de devenir un "gros fourre-tout", pour le pire : une justification en vis-à-vis de bien des exactions .

S'accepter tel que l'on est, accepter son humanité, me concernant, c'est renoncer à se croire plus qu'un être humain, mais également à l'idée d'être moins qu'un être humain, sachant que si cela est valable pour moi, cela l'est pour l'autre en face de moi. Quel que soit cet autre.

Dès lors, une question se pose : Qu'est-ce qu'un être humain ?
Quand à moi je réponds ceci : un fils de Dieu.
 
Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par M'enfin le Dim 28 Sep 2014 - 20:19

Si dieu est mon père, je le renie tout de go!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par Ling le Lun 29 Sep 2014 - 8:05

Imala a écrit:Je dirai, a contrario : l'acceptation permet d'évoluer.

Il n'y a pas de dépassement possible sans acceptation préalable. Choisir ou non de dépasser est une question de choix personnel.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par cana le Lun 29 Sep 2014 - 10:49

En même temps on nous apprends tout petit à respecter les limites, à respecter la loi et la vie en société. Finalement nous sommes conditionnés par ces limites qui à partir d'un point nous empêchent d'évoluer.

J'aime bien l'expression de Lmala "se faire grâce" car c'est tout à fait çà. Charité bien ordonnée commence par soi même et Savoir se pardonner à soi est difficile  mais vecteur de bien être.
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par JO le Lun 29 Sep 2014 - 11:04

Et il faut accepter de "payer le prix" de ses actes, conformes ou transgressifs / si je fume, j'accepte l'éventuel cancer du poumon .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par pierre_b le Lun 29 Sep 2014 - 17:27

JO a écrit:Et il faut accepter de "payer le prix" de ses actes, conformes ou transgressifs / si je fume, j'accepte l'éventuel cancer du poumon .

et il faut que les autres acceptent chacun de payer une partie des soins ...
avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par JO le Mar 30 Sep 2014 - 9:35

tu viens d'inventer la sécu! bravo
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite et défi ?

Message par pierre_b le Mar 30 Sep 2014 - 11:01

JO a écrit:tu viens d'inventer la sécu! bravo

Non, non... mais je pensais à elle aussi...
avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum