Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Cirtice le Sam 6 Déc 2014 - 18:22

@ tous et @ toutes,

Je pense avoir trouvé un qualificatif assez original pour pouvoir dresser le portrait psychologique de certains individus.  Comme les trous noirs dans l'espace qui sapent l'énergie de tout ce qu'il y a autour d'eux, on pourrait qualifier certains individus de véritables trous noirs envers leur entourage.  Ceux-ci gaspillent toutes les belles énergies qui viennent vers eux.  C'est passablement ardu de composer avec de tels individus.  Il y a de fortes chances que vous en ayez déjà rencontrés plusieurs durant votre vie.  Quelles pertes de temps, de salive, d'argent et d'amour qui mènent nulle part.  câlinchat tire langue
avatar
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 830
Age : 63
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Sam 6 Déc 2014 - 18:43

Oui, on connaît ! ensuite, il faut essayer d'être indulgent et de voir ce qui peut être arrangé ou bonifié ou redressé, autrement dit, voir ce qui peut relever de l'inné ou de l'acquis. Ce qui relève de l'inné, on peut composer avec, difficile d'améliorer ! il y a ainsi des profils natifs ou devenus anxieux, sombres, indifférents, cruels. Et souvent faire la part de l'inné ou de l'acquis est problématique, d'autant plus problématique qu'il y a bien des hypothèses sur la vie intra-utérine et son retentissement. J'ai pour ma part été très éclairé sur ces chapitres par la psychologie analytique de Leopold Szondi, qui est à cheval sur la psychanalyse et la psychiatrie. Si on considère Freud, on est quand même frappé par le fait que le fond de sa personnalité était sombre, alors que la biographie ne fait pas apparaître d'épisodes familiaux trop traumatisants.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Cirtice le Mar 23 Déc 2014 - 5:24

Je vais vous confesser que je suis moi-même le premier et le plus gros trou noir que j'ai rencontré dans ma vie.  Eh oui ! j'ai une très grande tendance à me négliger et à négliger autrui malgré tout le beau potentiel que j'ai et les belles énergies que beaucoup d'êtres m'envoient.  Je suis aussi un cyberdépendant monomaniaque.  C'est ma façon à moi de fuir la réalité.  Et en même temps que je passais 24 heures d'affilées sur mon ordi le 20 décembre dernier, le père d'un de meilleurs amis décédait à l'âge de seulement 67 ans.  C'est en sapant toute l'énergie de ce pauvre homme que j'ai pu sortir vivant de ce marathon.  Aujourd'hui, nous avons appris avec consternation le décès du fameux Joe Cocker à l'âge de seulement 70 ans ; c'est peut-être le même phénomène qui s'est encore produit.  J'ai décidé que la farce a assez duré car si tout ce marasme continue, nous ne pourrons peut-être pas connaître l'année 2015 de notre vivant.  

Si je me suiciderais à cause de ça, ça rendrait les choses encore pire, car ça voudrait dire que tout ce que j'ai reçu de bon des autres serait un épouvantable gaspillage d'énergie. Je sens très bien toute la frustration et l'indignation de tout le monde en ce moment.  À propos de l'énergie, je suis d'accord avec l'astrophysicien Stephen Hawking quand il dit que dans l'Univers, le total d'énergie existante est égal à zéro.  À chaque fois qu'il y a un gain à quelque part, il y a toujours une perte ailleurs.  C'est le fameux principe du tas de sable : le tas de sable n'apparaît pas de lui-même comme par magie, il y a toujours n creux équivalent à quelque part.  "Rien ne se perd, rien ne se crée ; tout se transforme" disaient avec sagesse Lavoisier et Anaxagore.  Et c'est à nous à nous prendre en mains, c'est de l'infantilisme d'espérer qu'une force divine va apparaître à un moment donné pour réparer tous les pots que nous avons nous-mêmes cassés par notre faute.  

Pour ce qui est de ma cyberdépendance, je vous suggérerais de visionner ceci :

https://www.youtube.com/watch?v=nzqF_gBpS84

Et pour ce qui est l'état dans le monde est présentement, visionnez aussi ceci :

https://www.youtube.com/watch?v=tYX2KRCr37g

merci
avatar
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 830
Age : 63
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Mar 23 Déc 2014 - 11:53

c'est de l'infantilisme d'espérer qu'une force divine va apparaître à un moment donné
ah mais, ça ne se passe pas ainsi ; il y a toutes sortes d'énergies qui peuvent agir, en négatif comme en positif ; par ailleurs, l'invisible et le visible interagissent : il suffit de l'avoir constaté par soi-même pour comprendre que ce ne sont pas des idées enfantines/infantiles. A tous les niveaux, le réel (et le "surnaturel" en fait partie) est d'une incroyable complexité et subtilité.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par M'enfin le Mar 23 Déc 2014 - 15:21

Ça suffit! Arrêtez de discuter immédiatement! Sinon vous allez devenir comme deux trous noirs qui essaient furieusement de s'échapper l'un de l'autre! je sors
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir

Message par Cirtice le Mar 23 Déc 2014 - 16:59

@ Mikael,

Crois-tu au messianisme , à la reincarnation et à une source d'énergie divine inépuisable. ? lol!
avatar
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 830
Age : 63
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Mar 23 Déc 2014 - 17:37

La question n'est pas de croire à quelque chose, mais de l'avoir constaté par soi-même. Et je n'ai pas l'intention ni la prétention de convaincre quiconque, j'exprime mon avis dans une discussion que je trouve intéressante ; mais il est vrai que ces sujets autour d'énergies psychiques, animales, voire de magnétisme, peuvent sembler bien farfelus à qui n'a jamais eu aucune expérience en ce domaine. Et j'ajouterai : aucune expérience non voulue ni recherchée, car l'auto-suggestion existe aussi.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Jipé le Mar 23 Déc 2014 - 17:49

L'auto-suggestion est parfois volontaire comme la méthode Coué, mais peut être aussi involontaire, c'est-à-dire non consciente.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Mar 23 Déc 2014 - 17:55

sans doute, Jipé, mais il y faut un motif. Quand je crois reconnaître une connaissance dans la rue, c'est que j'ai l'envie ou la crainte de la revoir... là, c'est un autre cas de figure : je parle de ce qui n'est pas souhaité car même pas connu.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Lulu le Mar 23 Déc 2014 - 18:10

mikael a écrit:Quand je crois reconnaître une connaissance dans la rue, c'est que j'ai l'envie ou la crainte de la revoir... là, c'est un autre cas de figure : je parle de ce qui n'est pas souhaité car même pas connu.
Effectivement, si tu désires exprimer quelque chose que tu ne peux exprimer, ça limite de suite la conversation. C'est animal quoi.

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Mar 23 Déc 2014 - 18:27

Lulu a écrit:
mikael a écrit:Quand je crois reconnaître une connaissance dans la rue, c'est que j'ai l'envie ou la crainte de la revoir... là, c'est un autre cas de figure : je parle de ce qui n'est pas souhaité car même pas connu.
Effectivement, si tu désires exprimer quelque chose que tu ne peux exprimer, ça limite de suite la conversation. C'est animal quoi.
n'importe quoi ; faut apprendre à lire 3 messages d'affilée

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Lulu le Mar 23 Déc 2014 - 18:52

Comment veux-tu parler de ce qui n'est pas souhaité, pas même connu ? Moi aussi je peux t'en parler.
Il aurait été nettement plus intéressant que tu puisses faire l'effort d'élever au langage ce "quelque chose" que tu as constaté (mais dont il n'est pas question de croire dans l'immédiat).

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Mar 23 Déc 2014 - 19:42

Lulu a écrit:Comment veux-tu parler de ce qui n'est pas souhaité, pas même connu ? Moi aussi je peux t'en parler.
Il aurait été nettement plus intéressant que tu puisses faire l'effort d'élever au langage ce "quelque chose" que tu as constaté (mais dont il n'est pas question de croire dans l'immédiat).
Mon propos complète ce que je disais :

ces sujets autour d'énergies psychiques, animales, voire de magnétisme, peuvent sembler bien farfelus à qui n'a jamais eu aucune expérience en ce domaine. Et j'ajouterai : aucune expérience non voulue ni recherchée, car l'auto-suggestion existe aussi. Pas souhaité, même pas connu. c'est la garantie que ladite expérience ne repose pas sur la suggestion. Sans doute faut-il une certaine sensibilité, qu'on ne se doute pas d'avoir. Je ne vois pas comment être plus précis avec quelqu'un qui n'a jamais connu cela. Certaines personnes dégagent une énergie étonnante, je n'en ai connu que 4 ou 5, mais c'est très impressionnant. D'autres vous donnent envie de les quitter au plus vite. Ce phénomène se produit aussi lors de certaines assemblées ferventes (les ésotéristes du XIXè siècle parlaient d'égrégore).
Il ne s'agit pas d'impressions psychologiques, est-il besoin de le préciser, ni de psychanalyse, je connais un peu ces domaines.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Jipé le Mar 23 Déc 2014 - 20:46

Il faut savoir que l'activation émotionnelle est à la base de nos persuasions, puis de nos prises d'actes décisionnels...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Mar 23 Déc 2014 - 22:57

je sais ce que j'ai vécu et ce que tu nas pas vécu, Jipé. On n'y peut rien, cela ne me donne aucun avantage, mais un petit plus...

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Cirtice le Mer 24 Déc 2014 - 1:57

Mikael a écrit :
je sais ce que j'ai vécu et ce que tu nas pas vécu, Jipé. On n'y peut rien, cela ne me donne aucun avantage, mais un petit plus...

@ Mikael,

Comme ça, pour toi, ton inconscient individuel et l'inconscient collectif n'existent à peu près pas ! Wow, t'es fort !

stop
avatar
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 830
Age : 63
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par dedale le Mer 24 Déc 2014 - 4:02

mikael a écrit:La question n'est pas de croire à quelque chose, mais de l'avoir constaté par soi-même.

Le problème est toujours le même : Quand on croit au Diable, on finit par le voir. On peut lui donner des formes et le teinter de réalité.

ah mais, ça ne se passe pas ainsi ; il y a toutes sortes d'énergies qui peuvent agir, en négatif comme en positif ; par ailleurs, l'invisible et le visible interagissent : il suffit de l'avoir constaté par soi-même pour comprendre que ce ne sont pas des idées enfantines/infantiles. A tous les niveaux, le réel (et le "surnaturel" en fait partie) est d'une incroyable complexité et subtilité.

le "constat" du surnaturel ne dépend que de notre connaissance de la nature.
Si tu ne sais pas quelle force naturelle engendre les tempêtes, alors tu t'imagines une force merveilleuse, inobservable, incommensurable, qui joue avec la puissance titanesque de la nature.
Un "constat" n'explique rien.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4182
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Mer 24 Déc 2014 - 9:08

En fait, le terme de surnaturel n'est qu'une convention , en toute rigueur, il n'y a que du naturel s'exprimant de diverses façons.

dedale, tu nous renvoies aux temps préhistoriques, là ? c'est assez primitif...
moi je te parle du XXIè siècle. Sinon, j'ai compris depuis longtemps que tu es fermé à toute explication, aussi sincère soit-elle.
bonne journée !

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Jipé le Mer 24 Déc 2014 - 10:19

mikael a écrit:je sais ce que j'ai vécu et ce que tu nas pas vécu, Jipé. On n'y peut rien, cela ne me donne aucun avantage, mais un petit plus...
Plus de quoi ? dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Mer 24 Déc 2014 - 11:17

...de cogitations parfois douloureuses face à ce qu'on nous a enseigné, de perplexité devant ce qui n'a jamais été nommé, d'ouverture au différent, d'étonnement devant ce qui n'est pas ce qu'on croit malgré les apparences, d'appréhension du complexe et du subtil, de découverte du bizarre vrai, de la preuve que ceux qui sont très affirmatifs et disent : "tout ça, ce n'est que.." disent souvent des conneries et y croient très fort, en ajoutant une couche en expliquant ce qu'ils n'ont jamais vécu à ceux qui ont fait cette expérience...

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Lulu le Jeu 25 Déc 2014 - 10:07

Mikael a écrit:Pas souhaité, même pas connu. c'est la garantie que ladite expérience ne repose pas sur la suggestion. Sans doute faut-il une certaine sensibilité, qu'on ne se doute pas d'avoir. Je ne vois pas comment être plus précis avec quelqu'un qui n'a jamais connu cela. Certaines personnes dégagent une énergie étonnante, je n'en ai connu que 4 ou 5, mais c'est très impressionnant.
En réalité tu ne peux être plus précis avec quelqu'un qui n'a jamais connu cela, ni même avec quelqu'un qui l'a connu, simplement parce que tout le monde l'a connu et que ton expérience n'a rien de singulier. Ce qui te paraît singulier c'est l'interprétation que tu donnes à cette sensation dont tu es certain et que chaque personne peut ressentir. Bref, ces phénomènes sont extraordinairement banaux et ne sont l'exclusivité de personne.

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Jipé le Jeu 25 Déc 2014 - 10:39

Lulu a écrit:Ce qui te paraît singulier c'est l'interprétation que tu donnes à cette sensation dont tu es certain et que chaque personne peut ressentir. Bref, ces phénomènes sont extraordinairement banaux et ne sont l'exclusivité de personne.
Je suis d'accord avec cela, les interprétations des sensations ressenties en font des représentations toutes personnelles qui peuvent aller de la banalisation aux phénomènes hors du commun...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Jeu 25 Déc 2014 - 14:44

Lulu a écrit:
Mikael a écrit:Pas souhaité, même pas connu. c'est la garantie que ladite expérience ne repose pas sur la suggestion. Sans doute faut-il une certaine sensibilité, qu'on ne se doute pas d'avoir. Je ne vois pas comment être plus précis avec quelqu'un qui n'a jamais connu cela. Certaines personnes dégagent une énergie étonnante, je n'en ai connu que 4 ou 5, mais c'est très impressionnant.
En réalité tu ne peux être plus précis avec quelqu'un qui n'a jamais connu cela, ni même avec quelqu'un qui l'a connu, simplement parce que tout le monde l'a connu et que ton expérience n'a rien de singulier. Ce qui te paraît singulier c'est l'interprétation que tu donnes à cette sensation dont tu es certain et que chaque personne peut ressentir. Bref, ces phénomènes sont extraordinairement banaux et ne sont l'exclusivité de personne.
Des phénomènes banals le sont quand tout le monde en fait l'expérience, comme vous le dites, c'est juste, logique et raisonnable. Problème : quand on parle de certains phénomènes à des personnes également présentes et que celles-ci n'ont rien perçu et vous regardent de travers, on se pose des questions, puis on se résigne à ne pouvoir en parler qu'à peu de personnes.
P.S.: "banaux" n'est le pluriel de "banal" qu'au sens ancien de : villageois, de la commune : des fours banaux.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Lulu le Jeu 25 Déc 2014 - 15:32

Hello Mikael, le fait de faire une expérience qui n'est pas vécue au même moment par d'autres ne justifie en rien que celle-ci soit une exclusivité absolue, voire surnaturelle. Dans une classe d'école certains élèves vont être impressionnés par le professeur, d'autres non, ou peut être seulement lorsque ce dernier se mettra à parler, ou écrire au tableau, certains vont avoir chaud, d'autres froid...etc. Bref chacun va vivre un événement à sa manière et en donner une interprétation particulière, néanmoins l'événement est le même pour tous même s'ils en font une expérience différente.
Ps : merci pour la correction de ce singulier pluriel !

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Jeu 25 Déc 2014 - 16:45

une exclusivité absolue, voire surnaturelle
Je n'ai jamais parlé en ces termes. Il est même certain que je ne suis ni le premier ni le dernier à faire ces expériences, qui ne relèvent du reste que d'un seul domaine : ce qui est, le réel, le contraire étant le faux, l'imaginaire, l'illusion d'optique, la fata morgana..;
mais ce réel peut avoir des aspects personnels, tout comme une personne à l'ouïe fine pourra entendre ce que d'autres ne perçoivent pas.
J'ai vu un jour apparaître 8 ou 9  secondes une auréole à la fin d'une messe dans les années 80, au-dessus de la tête d'une personne, plus précisément à la base de la tête ; c'était une couronne (pas un cercle plein) d'un teinte or mat, d'environ 6 à 8cm de large. La personne était venue au micro intervenir au profit du quart-monde, j'étais pour ma part au 5 ou 6è rang. Ma réaction première fut : Pourquoi personne ne réagit ? La seconde : peut-être que d'autres ont vu et ont fait comme moi ; la troisième : il  y a donc une réalité de l'auréole des saints, au-delà d'une représentation symbolique. Que devais-je ne déduire pour moi-même ? rien, je n'avais strictement rien de particulier, d'ailleurs cette expérience fut unique (mais j'en ai eu d'autres, différentes). Mais quand on la compare à toutes les illusions ou mirages dont est capable l'être humain, on sait que ce fut très spécial, voilà ce qui n'est pas communicable à autrui. Je passe sur le jugement que je peux porter sur ceux qui vous expliquent doctement que ce qu'ils n'ont jamais vu ne peut vous être arrivé, et vous donnent même des explications de votre psychisme sans vous connaître.. ni d'ailleurs avoir de formation en psychiatrie...

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum