Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Lulu le Sam 27 Déc 2014 - 17:42

Merci pour le partage et le surprenant témoignage Mikael, mais ne penses-tu pas que l'on pourrait considérer une autre possibilité que "la réalité de l'auréole des saints" concernant ce curieux phénomène que tu nous décris, comme par exemple une illusion d'optique ? Ou c'est l'impossibilité qu'a l'homme de recréer de manière factice ce type d'illusion qui t'a donné cette conviction ?

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Sam 27 Déc 2014 - 18:38

Ah, bien sûr, on envisage tout avant de s'incliner devant ce qu'on ne comprend pas. Car une illusion n'a pas ce degré de réalité, surtout en plein jour et à 3 ou 4 mètres de distance. En plus, je croyais en fait jusque-là que l'auréole était un disque doré, plein.
Je suppose qu'en cas d'autosuggestion, et devant une expérience intéressante (ou : me rendant intéressant à moi-même), j'aurais voulu la renouveler ? or, elle fut unique... Mais tout compte fait, la découverte de la mécanique quantique fut bien plus stupéfiante !

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Jipé le Sam 27 Déc 2014 - 18:41

Bulle aussi a une auréole sur la tête, rien d'anormal et de plus, tout le monde peut la voir! sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Magnus le Sam 27 Déc 2014 - 19:04

Jipé a écrit:Bulle aussi a une auréole sur la tête, rien d'anormal et de plus, tout le monde peut la voir! sourire
lol!

Mais on pourrait peut-être admettre que ce qu'a vécu Mikael relève pour le moment de l'inexplicable, tout comme les apparitions de Marie, par exemple : à ma connaissance, il n'y a pas vraiment d'explications.

(rien à voir le syndrome du trou noir, mais bon)

EDIT : Non, à la réflexion, la comparaison avec les apparitions mariales n'est pas bonne : elles peuvent avoir des explications telles que l'hallucination, l'illusion, la suggestion, l'auto-suggestion, voire même la tricherie dans certains cas.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Sam 27 Déc 2014 - 22:24

Les apparitions... il y a bien des explications possibles. Y compris que des enfants aient vraiment la vision d'un être réel mais relevant d'une autre dimension, sans être Marie... Vous savez, quand on a mis un doigt là-dedans, on se rend compte que ce que disent les religieux et les athées est peut-être tout aussi faux.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par dedale le Dim 28 Déc 2014 - 6:18

Mikael a écrit: Car une illusion n'a pas ce degré de réalité

Quel degré de réalité?

Dans les années 80, j'ai vu une photo qu'on m'a présenté lors d'une discussion, qui avait été faite à Lourdes le jour d'un pélerinage.
Cette photo avait été fait avec du matériel de très bonne qualité. Et moi à l'époque je connaissais très mal la région et ses petits "mystères".

Cette photo montrait le soleil dans un ciel bleu, et une forme lumineuse qui jaillissait du soleil, comme une sorte de rayon de lumière très dense.
Cette forme était celle de la vierge Marie, ou du moins s'en approchait : Elle montrait donc un silhouette lumineuse, comme si c'était de la lumière très dense et pas éblouissante, qui tendait ses bras vers la population des pélerins. On m'a raconté que ce jour là, tout le monde, des milliers de gens, s'étaient prosternés : Ils étaient massés en face de cette petite grotte où Bernadette avait vu la fameuse vierge. Grotte au miracles qui, d'ailleurs, n'est pas la vraie. la vraie se trouve de l'autre côté du gave, à 3 km, bien protégée des visiteurs, mais la fausse semble elle aussi faire des miracles. bref.

Quel que soit le phénomène, si c'était une illusion, c'était un phénomène optique objectif, puisqu'un appareil photo pouvait le prendre.
Une personne à qui j'en ai parle m'a dit qu'elle se souvenait que c'était passé la télé : Donc ce n'est pas un délire, c'était bien un phénomène que tout le monde pouvait apercevoir.
Ca n'a pas duré bien longtemps, peut être quelque secondes.

Il faut bien comprendre que quand on parle de "réalité", il s'agit de phénomènes objectifs, qu'ils soient qualifiés comme on veut ou comme on peut (surnaturels, divins, multidimensionnels ou rationnels, peu importe ce qu'on en définit). Avec un phénomène objectif, on est sûr de la réalité.
Sinon on est sûr de rien : Ce n'est pas un degré de réalité, c'est un degré d'incertitude.

Et si bien sûr, un phénomène est perçu par un individu mais que les autres autour de lui ne perçoivent rien, sa réalité est mise en doute.
En fait, on ne peut même pas parler de réalité : On peut parler d'expérience, de ressenti, peut être de densité ou de réalisme du phénomène, qui fait qu'on l'a perçu comme si c'était réel.

Car une illusion n'a pas ce degré de réalité

Si l'illusion est hypnagogique par exemple, ou pire, tu ne peux pas faire la différence avec le réel.
parce que si le réel, n'est pas méthodologiquement, rigoureusement, défini, alors il se réfère à ce que l'on ressent : Et on peut ressentir que c'est réel, alors que ça ne l'est pas.

Il m'est arrivé une expérience intense et malencontreuse une fois, où j'ai pris sans vraiment être vigilant, un produit d'enfer (une simple tisane) : je ne rentrerais pas dans le détail, mais j'ai vu, entendu, touché, rencontré des trucs absolument inimaginables, papoter de choses et d'autres avec des dieux-démons des anciens temps, visiter une enceinte atlante au murs d'aurichalque, et j'en passe, et ceci pendant des heures, sans me poser une seule seconde la question si c'était réel ou pas.
Et j'ai assisté à assez de choses pour savoir qu'une "illusion" n'est pas forcément distincte de la réalité.

Ca ne sert d'expliquer pourquoi ou comment : On l'admet ou pas.


avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4183
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par dedale le Dim 28 Déc 2014 - 6:25

Magnus a écrit:EDIT : Non, à la réflexion, la comparaison avec les apparitions mariales n'est pas bonne : elles peuvent avoir des explications telles que l'hallucination, l'illusion, la suggestion, l'auto-suggestion, voire même la tricherie dans certains cas.

Il y a des "apparitions" qui sont en fait des phénomènes naturels, éventuellement exceptionnels, que l'on interprète selon sa culture
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4183
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Jipé le Dim 28 Déc 2014 - 10:23



Un exemple parmi tant d'autres....

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Dim 28 Déc 2014 - 10:27

dedale, père d'Icare, qui se brûla les ailes pour être allé trop près du soleil, pose très bien le problème du réel, en partant cette fois d'un phénomène "objectif".
Mais déjà, phénomène signifie en grec "ce qui apparaît" (appliqué d'abord aux astres visibles), pas ce qui est dans l'absolu, dans son essence même, ce que Kant appelle le noumène, précisément par opposition au phénomène, et qu'il déclare inaccessible à l'humain.

Il faut s'y résigner, les limites humaines nous font évoluer dans le relatif et le subjectif pour ce que nous appelons notre appréhension du réel. L'esprit critique indispensable à l'approche de ce qui sort du domaine scientifique ne doit pas nous faire sacrifier une sensibilité réellement "scientifique", à savoir le doute et la remise en question, la nuance, le sens du subtil. La physique quantique nous a prévenus depuis longtemps.

Quant aux visions et hallucinations qu'on peut avoir dans des états particuliers, elles existent comme phénomènes et peuvent nous en apprendre sur nous-mêmes.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Lulu le Dim 28 Déc 2014 - 14:03

Mikael a écrit:En plus, je croyais en fait jusque-là que l'auréole était un disque doré, plein.
Qu'est-ce qui donc te fait rétrospectivement penser à une auréole en particulier ? Le contexte ?

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par dedale le Dim 28 Déc 2014 - 14:53

mikael a écrit:Mais déjà, phénomène signifie en grec "ce qui apparaît" (appliqué d'abord aux astres visibles), pas ce qui est dans l'absolu, dans son essence même, ce que Kant appelle le noumène, précisément par opposition au phénomène, et qu'il déclare inaccessible à l'humain.

Le noumène est un concept antique : Et il fut légitime en son époque vu qu'il n'existait pas d'approche objective.

Par exemple, à l'époque de Kant, il n'y avait pas d'appareil photo, c'est à dire une extension impersonnelle de nos perceptions, un "être-chose" possédant une sensibilité optique équivalente à la nôtre, mais qui ne passe pas par un filtre mental. Donc à son époque, philosophiquement, on pouvait douter de la réalité en soi des choses, à moins de procéder à nombre de tests de vérification, et encore, ça ne permettait pas de résoudre ce fameux biais mental.

Mais aujourd'hui, les choses dans leur réalité propre, sont accessibles à l'homme, jusqu'aux tréfonds de la "matière".

Il faut s'y résigner, les limites humaines nous font évoluer dans le relatif et le subjectif pour ce que nous appelons notre appréhension du réel.

Ceux qui se résignent s'inventent des limites qu'ils veulent imposer à tout le reste.
Kant ne parle pas de la réalité mais du savoir; il n'est pas dans l'observation rigoureuse des choses mais dans la gnoséologie peut-on dire : C'est à dire dans l'appréhension de choses qui ont été observé ou pensé par Platon par exemple, qui sont déjà interprétées avant lui. Mais ce n'est pas ça la réalité.: ca c'est la philosophie, un monde d'idées qui ne correspondent pas forcément aux faits.

la réalité c'est ce à quoi on est confronté ici et maintenant et qui ne procède que d'une seule et unique question : Comment faire pour connaître la nature d'une chose, d'un phénomène, d'un événement, d'un état matériel, dynamique, psychologique, etc? En évitant évidemment toute interprétation arbitraire.
La résignation n'a qu'une seule issue : Celle de l'évacuation.

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4183
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Dim 28 Déc 2014 - 15:16

Mais aujourd'hui, les choses dans leur réalité propre, sont accessibles à l'homme, jusqu'aux tréfonds de la "matière"
Décidément , on ne se comprendra pas. Ce dont tu parles, et qui pour toi est le tout, ce n'est que 50% de la vie des choses et des êtres. Si je vais voir un film, je prends en compte 50% de matière/technique et 50% de ce qui est difficile à décoder et évaluer car relevant de l'humain seul.
la réalité c'est ce à quoi on est confronté ici et maintenant et qui ne procède que d'une seule et unique question : Comment faire pour connaître la nature d'une chose, d'un phénomène, d'un événement, d'un état matériel, dynamique, psychologique, etc? En évitant évidemment toute interprétation arbitraire.
La résignation n'a qu'une seule issue : Celle de l'évacuation.
Tu fais une sorte d'équation implicite : interprétation arbitraire = subjective = non valable.
Dommage que tu n'aies pas fait d'études de philo, tu comprendrais mieux ce dont je parle (il n'y a là aucun reproche ni condescendance).

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Jipé le Dim 28 Déc 2014 - 17:49

mikael a écrit:
Quant aux visions et hallucinations qu'on peut avoir dans des états particuliers, elles existent comme phénomènes et peuvent nous en apprendre sur nous-mêmes.
Je rappelle ce qu'est une hallucination :
"Les hallucinations peuvent affecter l'ensemble des sens, tels la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût et superficiellement le toucher. La modification d'une de ces perceptions se fait appeler illusion. L'illusion est une mauvaise information reçue d'un objet extérieur existant. À la suite d'une hallucination le patient considère que sa perception était réelle, et il met en doute le fait que sa perception n'était qu'une illusion." wikipédia

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Dim 28 Déc 2014 - 18:12

Je parle du contenu, dans une perspective psychanalytique. À rapprocher des contenus oniriques.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Jipé le Lun 29 Déc 2014 - 9:47

mikael a écrit:Je parle du contenu, dans une perspective psychanalytique. À rapprocher des contenus oniriques.
Verbaliser ses pensées et en faire des associations n'expliqueront pas la cause pathologique possible du problème hallucinatoire.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Lun 29 Déc 2014 - 10:14

Jipé a écrit:
mikael a écrit:Je parle du contenu, dans une perspective psychanalytique. À rapprocher des contenus oniriques.
Verbaliser ses pensées et en faire des associations n'expliqueront pas la cause pathologique possible du problème hallucinatoire.
...ni pourquoi certains s'obstinent à parler d'hallucinations (pour des gens qu'ils ne connaissent pas) quand ceux qui ont vécu ce qui est en question sont sûrs du contraire. Acharnement puéril.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Jipé le Lun 29 Déc 2014 - 17:55

Que veux-tu que ce soit d'autres que des hallucinations ou, si tu préfères, des illusions optiques ?
Si ce n'était pas de cet ordre-là, d'autres personnes auraient eu la même vision, cela me paraît logique...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Lun 29 Déc 2014 - 18:14

Jipé a écrit:Que veux-tu que ce soit d'autres que des hallucinations ou, si tu préfères, des illusions optiques ?
Si ce n'était pas de cet ordre-là, d'autres personnes auraient eu la même vision, cela me paraît logique...
Voilà qui est savoureux : des milliers de gens (en majorité des religieux) ont déjà eu ce genre d'expériences, l'Histoire en est pleine, es-tu le seul à l'ignorer ?

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Lun 29 Déc 2014 - 18:18


mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Jipé le Lun 29 Déc 2014 - 18:40

mikael a écrit:
Jipé a écrit:Que veux-tu que ce soit d'autres que des hallucinations ou, si tu préfères, des illusions optiques ?
Si ce n'était pas de cet ordre-là, d'autres personnes auraient eu la même vision, cela me paraît logique...
Voilà qui est savoureux : des milliers de gens (en majorité des religieux) ont déjà eu ce genre d'expériences, l'Histoire en est pleine, es-tu le seul à l'ignorer ?
Mais en quoi ignorerais-je la réalité des hallucinations ??? Bien sûr qu'elles existent et elles sont même étudiées !

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par mikael le Lun 29 Déc 2014 - 18:47

on pourrait parler aussi de blocages névrotiques devant l'inconnu, tu ne serais pas le premier cas...

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Jipé le Lun 29 Déc 2014 - 18:53

Oui oui, on va dire cela si tu veux... sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Cirtice le Lun 29 Déc 2014 - 20:08

Personnellement, les choses bizarres qui me sont arrivées le plus souvent, ce sont des pressentiments très négatifs qui se sont avérés fondés la plupart du temps.  Ceci a commencé à se produire chez moi vers l'âge de 16 ou 17 ans.  J'ai commencé à avoir malgré moi des pressentiments négatifs envers des êtres autour de moi qui très souvent ne me connaissaient même pas, mais qui la plupart du temps étaient très appréciés par leur entourage.  

Un jour, je regardais dans un journal hebdomadaire la photo du grand joueur de base-bal Roberto Clemente (à l'époque, le base-bal était mon sport préféré).  Je me suis mis alors à penser ceci : "Tiens, lui, il va mourir bientôt."  J'ai essayé ensuite du mieux que je pouvais de chasser cette vilaine pensée de ma tête.  Mais une dizaine de mois plus tard, il y a eu un très gros séisme qui est survenu dans le pays d'origine de ce grand athlète faisant au moins 60,000 morts.  C'était dans un pays d'Amérique Centrale.  M. Clemente a alors décidé de venir en aide à sa façon à son pays natal.  Il a décidé de prendre son petit avion et d'aller porter des vivres aux sinistrés.  Mais comble de malheur, pendant son périple, son avion s'est écrasé dans le Triangle des Bermudes.  Imaginez comment je me sentais après avoir appris cette nouvelle.  Était-ce par ma faute si cette tragédie s'est produite ? Si je n'avais pas eu cette pensée très négative auparavant, cette tragédie se serait-elle produite quand même ? Après ce grave traumatisme, je ne savais plus du tout où je m'en allais.  J'avais beaucoup de remords après cette histoire.  Le pouvoir de la pensée (de ma pensée) était-il si fort que ça ? Je n'avais jamais entendu parler de ce genre de choses auparavant venant de qui que ce soit.  

C'est à partir de ce moment-là que j'ai développé ce mauvais réflexe d'avoir à tout bout de champ des mauvais pressentiments négatifs envers n'importe qui et n'importe quoi.  Et une très grande partie de ces pressentiments se sont concrétisés à mon grand désarroi.  Et j'ai gardé ce secret très profondément pendant plusieurs décennies.  J'en suis même venu à me demander si j'étais le Diable ou l'Antéchrist en personne.  J'ai vécu des moments de solitude extrême à cause de ça.  Qu'auriez-vous fait à ma place ?

Il y a une chose qui m'a consolé et c'est lorsque je me suis dit que j'avais peut-être des pressentiments positifs qui se sont avérés fondés eux-aussi.  Aujourd'hui, j'en suis venu à répondre par l'affirmative à ce questionnement.  Mais là encore, ai-je des pouvoirs divins pour que de telles choses se produisent ? Mais si j'avais à choisir, j'aimerais mieux ne pas avoir à me tracasser avec ce genre d'histoires.  Aujourd'hui, je suis obligé de prendre des prescriptions de calmants et de somnifères si je veux fonctionner le moindrement bien dans la vie.  Mais ça me hante continuellement ce phénomène qui est le fait que j'ai simplement à claquer des doigts et que tout se passe comme j'avais prévu.  Je me sens très souvent comme Atlas qui est obligé de porter le monde sur ses épaules.  

Cependant, j'ai connu à un moment-donné deux femmes qui ont vécu le même genre de problèmes que j'ai.  J'ai eu aussi de grandes révélations lorsque j'ai lu des ouvrages qui disaient que le hasard n'existe pas et aussi en examinant des forums sur le Net dans lesquels il est question de phénomènes soit-disant paranormaux.  

Mais pour cette question de trous noirs et de transferts d'énergies qui sont les sujets de ce topic-ci, si je suis en mesure de pressentir ces événements positifs ou négatifs, c'est parce qu'instinctivement je perçois les énergies dont je bénéficie ou que je gaspille.  Juste pour vous en donner une idée à quel point je me néglige et que je gaspille ce qu'il y a de bon autour de moi, je possède une quantité effarante de bons albums de musique, de livres et de vidéos dont je ne profite vraiment pas assez.  Je peux vous affirmer que je ne vivrai jamais assez vieux pour tout voir et écouter tout ce que je possède. Je sors de chez-moi très rarement aussi.  Je suis trop occupé à flâner, à rêvasser et à m'acharner sur mon ordi.

Pour ce qui est de savoir si la quantité d'énergie qui existe dans notre Univers est inépuisable ou non, j'ai pensé dernièrement que cette énergie peut s'accroître indéfiniment lorsque l'on en bénéficie comme il se doit et qu'on la renvoie correctement autour de nous en retour.  

Mais je m'inquiète encore beaucoup ces temps-ci à propos des dégâts causés par la "Grande Faucheuse" en ce décembre 2014.  J'ai su comme vous tous ce qui est arrivé tout dernièrement à l'avion de AirAsia et ça me préoccupe grandement.  L'heure est grave.
stop
avatar
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 830
Age : 63
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Jipé le Lun 29 Déc 2014 - 20:45

Tu as déjà consulté un psy Cirtice ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau syndrome : le syndrome du "trou noir"

Message par Cirtice le Lun 29 Déc 2014 - 21:09

@ Jipé,

Oui. Les médicaments que je consomme sont prescrits par mon psychiatre et je reçois régulièrement chez moi un infirmier en santé mentale. Mais beaucoup de gens qui travaillent dans le monde de la santé mentale sont de tendance freudienne et considèrent le genre de choses que je viens de raconter comme des pathologies. Ils auraient avantage à agrandir et à assouplir leur champ de vision. muet
avatar
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 830
Age : 63
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum