Vulgarisation de la science

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Ven 31 Juil 2015 - 16:09

M'enfin a écrit:Non, il n'y a malheureusement eu aucun raisonnement à propos de l'expérience de pensée avec le son.

Ca y est maintenant, tu es dans l'expérience de pensée à toutes les sauces :
- Mais quelle est la nécessité, la fonction de cette expérience de pensée?

Si le phénomène ou le dispositif que tu décris peut exister à notre échelle, en l'occurrence 2 émetteurs-récepteurs qui se calent en fonction de la LO (ondes sonores), il n'y aucun besoin d'expérience de pensée.

Un dispositif artificiel, conçu et étudié pour se caler en fonction des LO, ne peut pas s'appliquer aux atomes.
Il n'y a pas de raisonnement, c'est irrationnel.

Les atomes n'ont aucun besoin d'être synchronisés. Ils possèdent des propriétés de liaisons qui assurent une immense diversité de réactions physico-chimiques organisant la matière, et permettant des transformations d'états dont les "petits pas" ne tiennent pas compte.
D'ailleurs si on fait un bilan de tout ce que la théorie des petits pas ne prend pas en compte, il ne reste rien.

Et le fait de contourner le problème avec des ondes sonores ne change rien à tout cela, n'apporte rien qui puisse accréditer cette idée
Rien n'induit l'existence de petits pas.
Donc qu'est-ce que tu veux que te répondent des scientifiques?
- Ils connaissent les atomes et savent que leurs mouvements n'ont aucun rapport avec ton idée : C'est à toi à raisonner, pas à eux qui étudient les atomes et raisonnent sur une base de faits.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4659
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Ven 31 Juil 2015 - 17:34

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Pas besoin d'être ferré en physique pour analyser le cas des deux sources sonores, pourtant, personne n'a voulu en parler.
Dans le contexte où tu le présentes, il faut s'y connaître en physique, oui. Ben sinon à quoi ça sert de parler de 2 source sonores qui se caleraient sur une LO?
Connaître les principes de base ne fait pas de moi un physicien, et une expérience de pensée facile à imaginer vaut mille mots.

Impossible n'est pas français.
Sauf quand il est synonyme de foutaise semble-t-il!

Dedale a écrit:
parce que la source elle-même pourrait très bien avoir changé de direction ou de vitesse pendant que son onde nous parvenait.
Et alors?
Si la source change de vitesse ou de trajectoire, la LO nous le dira tôt ou tard.
Pas la peine d'aller s'imaginer n'importe quoi, ce sont des paramètres concrets fournissant des informations réelles.
Oui, mais de l'information périmée quand même. Nous avons le même problème avec la gravitation: comment une information périmée peut-elle entretenir un mouvement actuel entre deux astres?

Dedale a écrit:
Voilà une question intéressante: selon moi, puisque la conservation d'un mouvement est impliquée dans le synchronisme des deux émetteurs, je crois qu'ils demeureront synchronisés une fois le mouvement lancé
Pourquoi? Ces émetteurs se meuvent dans le vide où quoi? Puisque tu parles de conservation de l'énergie (cinétique).
Dans le vide, il n'y a pas d'onde sonore.
Je parle de la conservation du mouvement originel, celui qui a été initié par l'expérimentateur, pas de l'énergie puisqu'il faut une source d'énergie indépendante pour activer les moteurs. Quand l'expérimentateur avance la première source, il induit de l'effet doppler dans le système, qui est conçu pour le conserver, donc pour conserver l'information sur la poussée originelle.

Dedale a écrit:
Il faut bien comprendre qu'alors, leurs moteurs agiront pour que leur vitesse fasse coïncider très précisément chacune de leurs ondes à chacune des ondes incidentes, donc qu'il agira pour que les deux sources demeurent synchronisées.
Donc il ne s'agit pas de la conservation d'un mouvement, mais d'une action calculée pour que le mouvement se cale sur la LO - donc d'un mouvement variable en fonction de l'information doppler.
Il y a en quelque sorte renvoi d'une information originelle entre deux émetteurs, un échange qui se poursuit indéfiniment grâce à leur mouvement, donc je crois qu'on peut dire qu'il s'agit d'un système qui conserve cette information originelle sous forme de mouvement.

Dedale a écrit:
Le seul temps où il y aura désynchronisation, c'est lors de la poussée initiale, là où il y aura résistance.
Quel est le rapport avec la résistance à l'accélération?
La poussée initiale provoque immédiatement de l'effet doppler sur l'onde incidente, donc le moteur de cette source agira immédiatement pour contrer cette poussée, ce qui se traduira par de la résistance à cette poussée, résistance qui ne devra pas être plus forte que la poussée elle-même, sinon la source ne pourra pas bouger. Naturellement, dès que la poussée cessera, la source ralentira par elle-même, et elle s'arrêtera dès qu'il n'y aura plus d'effet doppler.

Dedale a écrit:
Par contre, si les moteurs des véhicules n'offrent pas la même poussée ou si leurs roues n'offrent pas le même frottement,  ils pourraient se rapprocher ou s'éloigner l'un de l'autre avec le temps, mais sans toutefois perdre leur synchronisme, un peu comme l'avance du périgée terre-lune qui ne change pas non plus leur période orbitale, donc leur synchronisme avec leur période solaire.
C'est complètement improvisé tout ça.
Voilà maintenant que tes 2 ER ont des roues.
C'était implicite: pourquoi un moteur sinon pour avancer, et comment avancer sans mécanisme pour pousser sur le sol? C'est de la mauvaise foi ou de la résistance aveugle?

Si tes 2 émetteurs se recalent en fonction des LO, ils se désynchroniseront forcément pendant qu'ils se recalent.
Ce n'est pas la fréquence qui change lors de ce que tu appelles le recalage, c'est la position de l'émetteur par rapport à ce que j'appelle les impulsions sonores. Si les impulsions qu'il émet sont plus longues que les impulsions incidentes, comme dans le cas du deuxième émetteur, il bouge dans le même sens qu'elles pour les allonger, et si elles sont plus courtes, comme dans le cas du premier émetteur, il bouge en sens contraire pour les raccourcir.

On se demande quelle question faut étudier et qu'elle en est la finalité fonctionnelle.
Pour information : Ce que tu appelles de la "résistance" et qui en est fait de la critique face à des allégations souvent absurdes et invérifiables vient justement du fait que tu attends l'opération du saint esprit, et que tout ton discours est fondé là-dessus.
Dans le cas des sources sonores, il n'y a rien de mystérieux et le principe est relativement facile à comprendre et à analyser, mais puisque mes interlocuteurs savent qu'il s'agit des atomes, personne ne veut l'analyser, et je soupçonne même que plusieurs ne font aucun effort pour le comprendre.  

Dedale a écrit:
Parfait, alors parlons-en pour voir si ça fonctionne pour le son.
Facile : Tu te mets sur une voie ferrée. Tu attends qu'un train arrive. Tu écoutes le son qu'il produit, et en fonction de ce que ce son augmente ou diminue, tu cours en accélérant ou en ralentissant, de manière à conserver la même distance avec le train (C'est une expérience de pensée).
Pourvu que la situation ne soit pas trop complexe et inextricable, ça devrait pouvoir marcher dans nombre de cas.
Bonne idée, mais avec deux trains au repos espacés d'une seconde-son sur une piste rectiligne, et je te laisse l'honneur de donner la poussée originelle! rire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Ven 31 Juil 2015 - 18:22

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Non, il n'y a malheureusement eu aucun raisonnement à propos de l'expérience de pensée avec le son.
- Mais quelle est la nécessité, la fonction de cette expérience de pensée?
L'intérêt, c'est d'établir le principe selon lequel deux sources peuvent effectivement échanger de l'information sous forme d'effet doppler en avançant pour demeurer synchronisées. Le but, c'est de vérifier si les atomes pourraient faire la même chose. Le problème, c'est d'avancer que les atomes pourraient ajouter cet échange d'information à leur panoplie sans contrevenir aux observations actuelles.

Si le phénomène ou le dispositif que tu décris peut exister à notre échelle, en l'occurrence 2 émetteurs-récepteurs qui se calent en fonction de la LO (ondes sonores), il n'y aucun besoin d'expérience de pensée.
C'est pourtant une expérience de pensée que nous sommes en train d'étudier, pas une expérience réelle.

Un dispositif artificiel, conçu et étudié pour se caler en fonction des LO, ne peut pas s'appliquer aux atomes.
Il n'y a pas de raisonnement, c'est irrationnel.
Il n'y a rien d'irrationnel à proposer un mécanisme physique qui justifierait à la fois la masse et le mouvement inertiel des corps, au contraire, ça me semble tout à fait logique. Reste à vérifier que ce mécanisme ne contrevient à aucune autre observation, et à investiguer la manière dont il pourrait se produire entre deux atomes en liaison moléculaire.

Les atomes n'ont aucun besoin d'être synchronisés. Ils possèdent des propriétés de liaisons qui assurent une immense diversité de réactions physico-chimiques organisant la matière, et permettant des transformations d'états dont les "petits pas" ne tiennent pas compte.
D'ailleurs si on fait un bilan de tout ce que la théorie des petits pas ne prend pas en compte, il ne reste rien.
En quoi les éventuels pas des atomes empêcheraient-ils leurs autres propriétés puisqu'ils ne justifient que leur masse et leur mouvement? En quoi la masse et le mouvement des corps empêche-t-ils leurs autres propriétés?

Et le fait de contourner le problème avec des ondes sonores ne change rien à tout cela, n'apporte rien qui puisse accréditer cette idée
Rien n'induit l'existence de petits pas.
Donc qu'est-ce que tu veux que te répondent des scientifiques?
- Ils connaissent les atomes et savent que leurs mouvements n'ont aucun rapport avec ton idée : C'est à toi à raisonner, pas à eux qui étudient les atomes et raisonnent sur une base de faits.
Ils raisonnent sur la base d'observations, il faut donc s'assurer que le principe des pas ne contrevienne à aucune observation, et non aux théories.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Ven 31 Juil 2015 - 19:43

M'enfin a écrit:Connaître les principes de base ne fait pas de moi un physicien,

Si tu n'es pas physicien, ne cherche pas à t'imposer dans cette matière.

et une expérience de pensée facile à imaginer vaut mille mots.

Quelle expérience de pensée? Qui se rapporte à quoi, dans quelle finalité?
Soit on parle de physique, soit tu te fais un film.

Impossible n'est pas français.
Sauf quand il est synonyme de foutaise semble-t-il!

Etudie l'effet doppler au lieu de faire du sophisme à 3 balles.

Oui, mais de l'information périmée quand même. Nous avons le même problème avec la gravitation: comment une information périmée peut-elle entretenir un mouvement actuel entre deux astres?

L'information ne va pas plus vite que la lumière. C'est ainsi que ça fonctionne.
Ce n'est pas un problème si un sait l'utiliser et ne pas envisager des trucs idiots, relevant de l'instantanéité des curés.
On se sert de ce qu'on a M'enfin, et non pas de ce qu'on a pas.

Je parle de la conservation du mouvement originel, celui qui a été initié par l'expérimentateur, pas de l'énergie puisqu'il faut une source d'énergie indépendante pour activer les moteurs.

Faut vraiment te décoder dans tes expressions personnelles.

Quand l'expérimentateur avance la première source, il induit de l'effet doppler dans le système, qui est conçu pour le conserver, donc pour conserver l'information sur la poussée originelle..

Si 2 émetteurs se calent sur les LO, ce n'est pas sur ses propres LO mais sur celles de l'autre émetteur : Sinon qu'est-ce qu'il calcule de ses propres LO, s'il est la source de l'émission?
Tu racontes n'importe quoi.
Une source ne peut pas calculer les LO ses propres émissions. Il faut un récepteur qui lui peut le faire.

Et donc c'est impossible que tu ne connaisses pas l'effet doppler? C'est seulement parce que tu n'es pas français.

Il y a en quelque sorte renvoi d'une information originelle entre deux émetteurs, un échange qui se poursuit indéfiniment grâce à leur mouvement, donc je crois qu'on peut dire qu'il s'agit d'un système qui conserve cette information originelle sous forme de mouvement.

Le 2 émetteurs ne peuvent se caler qu'en raison de la LO reçue : les 2 dernières crètes qui informent l'un ou l'autre s'il doit accélérer, changer de trajectoire, etc, aucun besoin d'une information originelle.

La poussée initiale provoque immédiatement de l'effet doppler sur l'onde incidente

Quelle onde incidente? Tu mélanges tout.

donc le moteur de cette source agira immédiatement pour contrer cette poussée

Tu es paumé dans un truc que tu improvises sans l'avoir étudié au préalable.
C'est totalement illogique ce que tu racontes.

Affaire suivante.





avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4659
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Ven 31 Juil 2015 - 19:58

Dedale a écrit:Faut vraiment te décoder dans tes expressions personnelles.
Décoder ce que les autres veulent dire, c'est vraiment la moindre des chose, et tu ne le fais même pas.

Affaire suivante en effet, et à la prochaine affaire, je vais prendre pour acquis que tu es dans l'impossibilité d'apprendre, ce qui devrait me sauver pas mal de temps en répétitions inutiles.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Sam 1 Aoû 2015 - 4:50

M'enfin a écrit:
Dedale a écrit:Faut vraiment te décoder dans tes expressions personnelles.
Décoder ce que les autres veulent dire, c'est vraiment la moindre des chose, et tu ne le fais même pas.

Affaire suivante en effet, et à la prochaine affaire, je vais prendre pour acquis que tu es dans l'impossibilité d'apprendre, ce qui devrait me sauver pas mal de temps en répétitions inutiles.

Dans ton univers déconnecté, le problème vient toujours des autres, mais surtout pas de tes inepties.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4659
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Sam 1 Aoû 2015 - 14:53

Je n'ai aucun problème avec les autres ici pour l'instant, seulement avec toi, et à voir certains commentaires à ton sujet, je ne suis pas le seul.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par AC* le Sam 1 Aoû 2015 - 15:16

M'enfin a écrit:Non, il n'y a malheureusement eu aucun raisonnement à propos de l'expérience de pensée avec le son.
Ah.
M'enfin a écrit:Mais tu as raison pour les physiciens: c'est plus facile de s'exprimer oralement que par écrit. J'ai même envisagé de payer pour leurs services. Mais je ne me suis pas décidé encore, j'attends d'avoir un signe positif sur les forums, et j'en profite pour améliorer mes connaissances en même temps.
Je crois que payer pour leur services serait sage, si tu veux avoir du répondant et si c'est dans tes moyens. Commence peut-être par une présentation générale de 2 pages, et regarde si ça prend.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 34
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Sam 1 Aoû 2015 - 17:11

La dernière fois que tu m'as conseillé, c'était pour me suggérer le logiciel de Comsol. Je l'ai installé, et j'ai vu qu'il ne pouvait pas s'adapter à mes besoins. Je vais probablement faire la même chose avec les physiciens, et je verrai s'ils ont la tête aussi dure qu'un logiciel. rire J'espère quand même qu'ils ne vont pas commencer par me dire que je ne connais pas l'effet doppler!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par AC* le Sam 1 Aoû 2015 - 17:40

Le logiciel (attention, tu n'as pas le droit de citer de marque - enfin il me semble), je te l'avais proposé essentiellement par le désespoir d'une aubaine. Ca n'avait aucune chance d'aboutir.

C'était bien de la simulation multi-physique, mais du moment que le concept que tu proposais était nouveau, il ne pouvait par définition pas être intégré (à moins que le logiciel n'eût des possibilités inescomptées), car ce que tu proposais, en tant que concept nouveau, aurait dû être intégré dans son méta-modèle, ce qui ne pouvais pas être encore le cas.

-Oh, les physiciens ont la tête dure, mais la plupart ne se permettront pas de te traiter avec dédain, surtout s'il voient que tu as un intérêt pour la physique (mais: pas d'aplomb à la "moi je sais tout", hein; joue plutôt l'étudiant avide de savoir, même si tu es agé - ça leur plaira).
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 34
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Sam 1 Aoû 2015 - 18:11

Je crois que je vais t'envoyer à ma place! Combien tu prends? rire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par AC* le Dim 2 Aoû 2015 - 0:51

Lol.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 34
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Dim 2 Aoû 2015 - 1:18

M'enfin a écrit:Je n'ai aucun problème avec les autres ici pour l'instant, seulement avec toi, et à voir certains commentaires à ton sujet, je ne suis pas le seul.

Avec moi un problème?
Il n'y a qu'un seul problème : Les grosses foutaises que tu racontes.

J'espère quand même qu'ils ne vont pas commencer par me dire que je ne connais pas l'effet doppler!

Si tu racontes la même chose qu'ici, dans ce forum, qu'est-ce que tu crois? Ils vont pas te dire que tu le connais, non.
Ils vont te dire que tu racontes n'importe quoi parce que c'est le cas.



ACourvoisier a écrit:Oh, les physiciens ont la tête dure, mais la plupart ne se permettront pas de te traiter avec dédain

S'il fait comme dans ce forum, il sera quand même considéré comme un gros zozo dont les synapses sont légèrement déconnectées.
T'as pas l'air de bien connaître les scientifiques : Moi j'ai bossé avec des gars qui étaient provocateurs, excentriques, moqueurs, mais ça ne les empêchait pas d'être excellents et très sérieux dans leurs travaux. Beaucoup se sont fait viré des forums - quant aux "sages", ils ne discutent même pas avec les M'enfin pour savoir que c'est peine perdue. Un scientifique ne peut rien faire avec un pseudo-scientifique.

surtout s'il voient que tu as un intérêt pour la physique (mais: pas d'aplomb à la "moi je sais tout", hein; joue plutôt l'étudiant avide de savoir, même si tu es agé - ça leur plaira).

Désolé, mais je pense que tu n'as pas bien observé :
- M'enfin n'as qu'un seul et unique intérêt : les petits pas. La physique, il s'en fout, c'est imaginaire pour lui. Il n'est pas capable d'admettre ses foutaises, même quand c'est démontré.
Autant discuter avec un témoin de jéovah.

Tu n'as pas suivi les débats depuis le début.
Moi-même, je lui ai conseillé d'envoyer des emails à des chercheurs, de se renseigner.

Il te baladera, c'est un troll.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4659
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par AC* le Dim 2 Aoû 2015 - 1:57

dedale a écrit:
Désolé, mais je pense que tu n'as pas bien observé :
- M'enfin n'as qu'un seul et unique intérêt : les petits pas. La physique, il s'en fout, c'est imaginaire pour lui.
mdr Je dois reconnaître que les petits pas pour expliquer la physique, pour expliquer la psychologie, pour expliquer la philosophie... Au bout de 20 posts il m'a gonflé grave!.. En tous cas, tu es très courageux de l'avoir remis dans ses rails jusqu'ici - moi, je n'aurais pas pu.
dedale a écrit:Tu n'as pas suivi les débats depuis le début.
À vrai dire, j'y ai songé (avant que tu n'arrives, d'ailleurs), mais je n'en ai eu ni les nerfs, ni le courage, ni la patience.
dedale a écrit:Moi-même, je lui ai conseillé d'envoyer des emails à des chercheurs, de se renseigner.

Il te baladera, c'est un troll.
Se renseigner de manière vivante est meilleur.

Ouais, j'ai toujours voulu croire qu'il aurait le courage de "s'abaisser au niveau d'un physicien" (Lol) en allant le rencontrer. Et il m'a envoyé balader.

Dommage, je l'aimais bien, quelque part.

Je crois que tu as raison, et que effectivement que c'est un troll.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 34
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Dim 2 Aoû 2015 - 3:51

Dommage, je l'aimais bien, quelque part.

Mes critiques n'enlèvent rien à ses qualités humaines. M'enfin est un gars qui est certainement très cool.
Dans une autre situation, ses délires pourraient être vus comme relevant d'un formidable génie.

Tu connais pas le codex seraphinianus?

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Codex Seraphinianus est un manuscrit du début XX°, dont le langage est absolument intraduisible et hermétique, et dont les pages sont bourrées de graphismes explicatifs d'une mécanique archi-ésotérique relevant autant du génie que du délire le plus profond. C'est un OVNI de la littérature moderne, un truc sans équivalent d'un très grand esthétisme, une sorte d'oeuvre mythographique peut être. Certainement un des manuscrits les plus étranges du monde.
Tu y trouves des schémas, des tables, des organigrammes, des illustrations, de la même manière que l'on développait des théories préscientifiques, ou les très anciens traités encyclopédiques, dans l'ancien temps, avec des trucs totalement imaginaires.
A voir
source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voilà ce que je conseille à M'enfin : Un Codex M'enfinianus. Avec les autres options, il ne fera que se casser les dents.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4659
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par AC* le Dim 2 Aoû 2015 - 4:10

dedale a écrit:
Tu y trouves des schémas, des tables, des organigrammes, des illustrations, de la même manière que l'on développait des théories préscientifiques, ou les très anciens traités encyclopédiques, dans l'ancien temps, avec des trucs totalement imaginaires.
A voir
source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tiens, c'est rigolo ce que tu dis. Il y a 3 nuits, j'ai rêvé de mon oncle électronicien. Dans le rêve, il allait présenter un nouveau modèle atomique, dans un livre. Je lui ai conseillé de commencer par les 2 premières pages, où il exposait qu'il n'avait pas écrit le livre linéairement, mais qu'il avait créé les articles en réseau.

Puis il a dit dans ce rêve toujours, qu'il était suivi par un psy, et il montre une page du sein du livre avec des délire artistiques.

Peut-être une prémonition de ce Codex Seraphinianus.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 34
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Dim 2 Aoû 2015 - 15:19

Dedale a écrit:T'as pas l'air de bien connaître les scientifiques : Moi j'ai bossé avec des gars qui étaient provocateurs, excentriques, moqueurs, mais ça ne les empêchait pas d'être excellents et très sérieux dans leurs travaux. Beaucoup se sont fait viré des forums -
Profitons-en pour faire de la psychologie m'enfinienne puisqu'on est dans la science vulgaire. Se faire virer des forums, ça dénote une intelligence surmontée par l'instinct guerrier. Rien de bien intelligent là-dedans!

quant aux "sages", ils ne discutent même pas avec les M'enfin pour savoir que c'est peine perdue. Un scientifique ne peut rien faire avec un pseudo-scientifique.
C'est de l'orgueil, la même soumission à l'instinct de conservation, mais qui sert cette fois à protéger ses arrières au lieu d'attaquer. Les scientifiques ne sont pas mieux adaptés que nous à la vie en société, chacun a ses défauts et ses qualités, mais le défaut le plus courant, c'est d'avoir adhéré à un système, de s'y être incrusté, et d'y avoir laissé son objectivité. On ne mord pas la main du système qui nous nourrit, et on le fait encore moins avec son propre système de pensée.

Allez Dedale, en grand sage que tu es, donne-nous encore des leçons de bonne conduite!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Dim 2 Aoû 2015 - 15:26

AC a écrit:Je crois que tu as raison, et que effectivement que c'est un troll.
Si, j'étais Magnus, je le prendrais comme une insulte: pas capable de détecter un troll après deux ans et demi? Moi qui te considérais comme un ami! Est-ce que tu prends des amistrolls? (c'est une pilule pour les endurer  rire )
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Dim 2 Aoû 2015 - 17:15

M'enfin a écrit:
dedale a écrit:quant aux "sages", ils ne discutent même pas avec les M'enfin pour savoir que c'est peine perdue. Un scientifique ne peut rien faire avec un pseudo-scientifique.
C'est de l'orgueil

C'est du réalisme.

la même soumission à l'instinct de conservation, mais qui sert cette fois à protéger ses arrières au lieu d'attaquer

Ca sert surtout à ne pas perdre inutilement du temps, à piétiner dans des débats absurdes et circulaires.

Les scientifiques ne sont pas mieux adaptés que nous à la vie en société, chacun a ses défauts et ses qualités, mais le défaut le plus courant, c'est d'avoir adhéré à un système, de s'y être incrusté, et d'y avoir laissé son objectivité. On ne mord pas la main du système qui nous nourrit, et on le fait encore moins avec son propre système de pensée.

N'importe quel zozo peut dire ça, que les scientifiques obéissent à l'Establishment.
Quand on n'est pas scientifique et qu'on voit son château de cartes s'écrouler, on se raccroche à tous ces clichés.

Ca ne sera qu'une connerie de plus à laquelle tu crois.

Profitons-en pour faire de la psychologie m'enfinienne

La psychologie étant une science inexacte, on s'imagine quand elle est m'enfinienne. sourire

Se faire virer des forums, ça dénote une intelligence surmontée par l'instinct guerrier. Rien de bien intelligent là-dedans!

Je ne sais pas ce que tu appelles "l'intelligence", mais tant que ça repose sur de de tels clichés, il n'y a pas de substance.
Tu ne fais que protéger tes fesses.

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4659
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Dim 2 Aoû 2015 - 17:23

ACourvoisier a écrit:Peut-être une prémonition de ce Codex Seraphinianus.

Ca je ne sais pas. Je pense que le codex seraph est en lui-même conçu comme une sorte de rêve artistique.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4659
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Dim 2 Aoû 2015 - 17:42

dedale a écrit:
la même soumission à l'instinct de conservation, mais qui sert cette fois à protéger ses arrières au lieu d'attaquer

Ca sert surtout à ne pas perdre inutilement du temps, à piétiner dans des débats absurdes et circulaires.
Dit-il après m'avoir piétiné pendant des mois!

Dedale a écrit:
Les scientifiques ne sont pas mieux adaptés que nous à la vie en société, chacun a ses défauts et ses qualités, mais le défaut le plus courant, c'est d'avoir adhéré à un système, de s'y être incrusté, et d'y avoir laissé son objectivité. On ne mord pas la main du système qui nous nourrit, et on le fait encore moins avec son propre système de pensée.
N'importe quel zozo peut dire ça, que les scientifiques obéissent à l'Establishment.
Quand on n'est pas scientifique et qu'on voit son château de cartes s'écrouler, on se raccroche à tous ces clichés.
Des études en psychologie, parfaitement scientifiques par ailleurs, ont prouvé que la plupart des gens étaient disposés à blesser un humain pour peu qu'un autre humain en blouse blanche leur ait demandé. Réponds-moi que les physiciens sont plus intelligents que ça!

Ca ne sera qu'une connerie de plus à laquelle tu crois.
Tourne le bouton, je suis résistant, mais fait gaffe de ne pas prendre un choc, c'est du vrai courant!

Dedale a écrit:
Se faire virer des forums, ça dénote une intelligence surmontée par l'instinct guerrier. Rien de bien intelligent là-dedans!
Je ne sais pas ce que tu appelles "l'intelligence", mais tant que ça repose sur de tels clichés, il n'y a pas de substance.
Tu ne fais que protéger tes fesses.
Exact, mais seulement de toi, et en te retournant ta médecine! Je te répond sur le même ton que toi, mais juste pour voir combien de temps Magnus va le supporter!?


Dernière édition par M'enfin le Dim 2 Aoû 2015 - 17:59, édité 1 fois
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par AC* le Dim 2 Aoû 2015 - 17:43


À Dédale:
J'ai regardé. Je pensais à un grimoire alchimique, mais comme vous le suggériez, ça ressemble plutôt à une encyclopédie (à la façon cabinet des curiosités - cas de dire).

Il y a un clair délire en couverture, avec l'accouplement de personnes qui forme une crocodile.

L'écriture semble inédite, même si ça ressemble à du coréen ou é du japonais.
On croirait un gros Lol! si les illustrations n'avaient pas été dessinées avec un tel soin.

Oui, il y a des organigrammes, récurrents, mais de dimension très limitée. L'auteur ne semble pas avoir pensé à l'époque organiser son livre à la façon d'un réseau, par contre - comme dans mon rêve - lol.

Par contre, si ça ressemble à une délire artistique inspiré de l'évolution, je n'ai pas trouvé la moindre partie mécanique - sauriez-vous m'indiquer entre quels numéros de pages se trouverait une telle partie de mécanique ?
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 34
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par AC* le Dim 2 Aoû 2015 - 17:57

M'enfin a écrit:
AC a écrit:Je crois que tu as raison, et que effectivement que c'est un troll.
Si, j'étais Magnus, je le prendrais comme une insulte: pas capable de détecter un troll après deux ans et demi? Moi qui te considérais comme un ami! Est-ce que tu prends des amistrolls? (c'est une pilule pour les endurer  rire )
Salut,

J'ai mis la partie-clé en gras. Je m'en méfiais, mais disons que... j'ai fait preuve de recul. À l'époque, tu écrivais des pavés et il fallait essayer de se mettre dans ton cerveau. En plus, j'ai pas assez confiance en moi.
Comme répondu à Dédale, je n'ai eu ni le courage, ni les nerfs, ni la patience de lire tous tes pavés.

Mais les petits pas pour expliquer la physique, pour la psychologie, pour la philosophie... sérieux etrange

Si tu étais si confiant en ta théorie:

  • tu éviterais de l'exposer pour tout,
  • tu serais allé voir un physicien compétent.

-Pour moi, le déplacement qui a un effet sur les fréquences incidentes et le 2ème refus implicite d'aller voir le physicien après 2 ans de conversations, tout cela marque le point de non retour.

Moi qui te considérais comme un ami!
Un ami inconnu de visu! -Dans la vie, on n'a pas d'ami. On était sur la même longueur d'onde, c'est vrai, (sauf pour ta théorie applicable à tout) - et j'ai aussi été très gentil avec toi, imputant tout le temps la faute à mon manque de compréhension - qui en général avait lieu - mais ton baptême du feu avec le vote sur ta compréhension y compris ton prétendu effet sur les ondes incidentes, ça m'a mené à considérer que c'était du chiqué.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 34
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Dim 2 Aoû 2015 - 18:15

AC a écrit:-Pour moi, le déplacement qui a un effet sur les fréquences incidentes
Je répète: le déplacement soudain d'un détecteur a une influence immédiate sur la fréquence d'arrivée des impulsions incidentes. Si tu ne comprends pas ce que je dis, c'est que tu ne comprends pas l'effet doppler. Je considère donc que c'est maintenant trois à deux dans mon sondage puisque je m'adressais seulement à ceux qui le connaissaient. Mais je raye aussi celui de Dedale puisqu'il dit la même chose que toi. Deux à deux donc.

et le 2ème refus implicite d'aller voir le physicien après 2 ans de conversations, tout cela marque le point de non retour.
Je n'ai pas refusé, j'ai même dis que je serais prêt à payer pour ses services, mais quand je me sentirai prêt.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par AC* le Dim 2 Aoû 2015 - 18:20

Et ceux qui ont voté sans s'exprimer ont tort, donc ça fait 2 à 0 pour toi. Tu as gagné.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 34
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum