Vulgarisation de la science

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Jeu 13 Aoû 2015 - 18:23

La masse et le défaut de masse ont un rapport certain

Donne moi des exemples, des sources, au lieu de baragouiner dans le vide.

et j'ai montré de manière compréhensible comment les petits pas l'expliquaient

Tu n'as rien montré vu que c'est imaginaire et que ça repose sur des "connaissances" qui sont loin d'êtres valides.

alors si le Higgs explique la masse, il devrait pouvoir expliquer le défaut de masse lui aussi.

Ben ça dépend, c'est pour ça qu'il me faut des sources, des exemples.
Tu comprends ou il te faut un petit dessin?

Mais tu n'y arriveras pas, parce que le Higgs n'explique que la résistance lors d'une accélération: la glue. Il n'explique ni le mouvement ni le défaut de masse parce que la définition de la masse ne le permet pas. Dire que la masse entraîne le mouvement n'est pas suffisant, et dire que le défaut de masse coïncide à l'énergie de liaison non plus: il faut expliquer le mécanisme sous-jacent, et les petits pas le font.

Dans les sciences, les trucs imaginaires n'expliquent rien.

Et je vois que tu es coincé du bulbe, à répéter que "la masse entraîne le mouvement" : Vu que le contexte de higgs sont des particules qui n'ont pas de masse..
On voit là encore ta grande connaissance du boson.

La recherche des petits pas aussi.

Il n'y a aucune "recherche des petits pas", il n'y a que de arguments démontrés débiles, des revendications, des spéculations simplistes, et une ignorance crasse de la physique.

Observe-t-on le Higgs provoquer la masse?

Qu'est-ce tu crois qui se passe au CERN?
- Que des cancres dans ton genre se gargarisent d'âneries sans queue ni tête?
Faudrait peut être sortir de ta coquille.

Il y en a qui disent ça des mystères aussi!

C'est tout ce que tu es capable de faire : Des commentaires absurdes et déconnectés.

Alors que le rapport est évident, rien ne relie le défaut de masse au mouvement dans la physique actuelle

Si ce rapport est évident, alors démontre le.

et encore moins le Higgs

Pour toi, le higgs ne peut rien démontrer, vu ce que tu en raconte.

La beauté des petits pas, c'est que la masse devient un effet secondaire du mouvement

Les petits pas et leur beauté sont un truc qui n'existe que dans ton crâne.
Et cela semble te poser problème pour te connecter à de véritables recherches scientifiques.

alors que dans la physique actuelle, c'est le mouvement qui est un effet secondaire de la masse.

Pas le boson de higgs non. Puisque les particules de ce champs n'ont pas de masse.
Tu es parfaitement incapable de le saisir et de te ressaisir. Reste coincé dans tes conneries, donc.

Tes petits pas ne sont pas de la physique et tu ne pompes rien à la physique.

Contrairement aux petits pas toutefois, la définition actuelle de la masse est circulaire: un corps conserve sa direction et sa vitesse à cause de sa masse, alors que circulairement, sa masse se manifeste justement lors de sa résistance à un changement de vitesse et de direction. Rien ne sert d'ajouter un mécanisme comme le Higgs à cette définition, elle sera toujours circulaire.

Ce qui ne sert absolument à rien, c'est d'aller s'inventer un truc imaginaire en physique alors que tu n'y pompes rien - et que tu n'as jamais été capable de sortir le moindre argument valide.
Tu peux arrêter de revendiquer tes petits pas : Tu pisses dans un violon. Déjà commence par sortir de ton illettrisme scientifique




avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Jeu 13 Aoû 2015 - 23:41

dedale a écrit:
La masse et le défaut de masse ont un rapport certain
Donne moi des exemples, des sources, au lieu de baragouiner dans le vide.
Pas besoin d'exemples, l'expression le dit: dans la masse des corps, il y a un défaut, donc ce défaut a nécessairement trait à leur masse.

Dedale a écrit:
alors si le Higgs explique la masse, il devrait pouvoir expliquer le défaut de masse lui aussi.
Ben ça dépend, c'est pour ça qu'il me faut des sources, des exemples.
Quel entourloupette! Je te demande de puiser dans tes sources sur le Higgs pour m'expliquer le défaut de masse, et tu me demandes des sources pour justifier ma question!

Tu comprends ou il te faut un petit dessin?
Et tu en rajoutes en me rajeunissant!

Dans les sciences, les trucs imaginaires n'expliquent rien.
Les trucs imaginaires, comme tu dis, sont à l'origine de toutes les avancées scientifiques, mais rassure-toi, tu ne risques pas d'en provoquer une en t'énervant comme tu le fais!

Dedale a écrit:Et je vois que tu es coincé du bulbe, à répéter que "la masse entraîne le mouvement" : Vu que le contexte de higgs sont des particules qui n'ont pas de masse..
On voit là encore ta grande connaissance du boson.
Sers-toi de ta connaissance, et commence par m'expliquer comment ce boson peut provoquer du mouvement! S'il ne peut pas, on pourra en discuter, s'il peut, je laisse tomber ma thèse.

Il n'y a aucune "recherche des petits pas", il n'y a que de arguments démontrés débiles, des revendications, des spéculations simplistes, et une ignorance crasse de la physique.
Et chez toi, il n'y a que des arguments à mon sujet, aucun argument scientifique.

Dedale a écrit:
Observe-t-on le Higgs provoquer la masse?
Qu'est-ce tu crois qui se passe au CERN?
À ce niveau d'énergie, la détection d'une particule telle que le Higgs ne dit rien de sa fonction. En plus, c'est à peine si son bruit dépasse le bruit de fond.

- Que des cancres dans ton genre se gargarisent d'âneries sans queue ni tête?
Faudrait peut être sortir de ta coquille.
J'ose pas, y a une plume qui vole trop bas!

Dedale a écrit:
Il y en a qui disent ça des mystères aussi!
C'est tout ce que tu es capable de faire : Des commentaires absurdes et déconnectés.
Et toi, des commentaire qui dépassent les bornes, mais on dirait bien qu'elles ne sont pas pour toi!

Dedale a écrit:
Alors que le rapport est évident, rien ne relie le défaut de masse au mouvement dans la physique actuelle
Si ce rapport est évident, alors démontre le.
C'est très simple: le défaut de masse diminue la masse, donc il diminue la force qu'il faut exercer pour déplacer cette masse, ce qui fait que la vitesse ou la direction acquise sous une même force ne sera pas la même si les particules sont liées ou si elles ne le sont pas, mais puisque la vitesse ou la direction d'une particule, c'est justement son mouvement, on peut donc dire que son défaut de masse affecte directement son mouvement. CQFD

Dedale a écrit:
et encore moins le Higgs
Pour toi, le higgs ne peut rien démontrer, vu ce que tu en raconte.
Ce n'est pas ce que j'ai dit: j'ai seulement dit que le mécanisme du Higgs ne pouvait pas expliquer le mouvement ou le défaut de masse, et j'ai même ajouté qu'il pourrait être impliqué dans les petits pas puisqu'il s'agit d'un boson.

Dedale a écrit:
alors que dans la physique actuelle, c'est le mouvement qui est un effet secondaire de la masse.
Pas le boson de higgs non. Puisque les particules de ce champs n'ont pas de masse.
Tiens donc! Alors si je comprends bien, depuis la découverte du Higgs, on ne définit plus le mouvement inertiel comme étant dû au fait que, à cause de sa masse inertielle, un corps résiste à changer de direction ou de vitesse, donc cherche à conserver son mouvement? Dis-moi comment on le définit alors!

Tu es parfaitement incapable de le saisir et de te ressaisir. Reste coincé dans tes conneries, donc.
Et toi, incapable de prendre ça relax!

Tes petits pas ne sont pas de la physique et tu ne pompes rien à la physique.
On verra, mais pour l'instant, c'est toi qui pompe pour rien. Relaxe, tu vas exploser!

tu n'as jamais été capable de sortir le moindre argument valide.
Relis ta réponse précédente, et trouve-moi un seul argument scientifique de ta part. Relaxe, y a encore de l'air pour un bout de temps!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Ven 14 Aoû 2015 - 5:02

M'enfin a écrit:
Donne moi des exemples, des sources, au lieu de baragouiner dans le vide.
Pas besoin d'exemples, l'expression le dit: dans la masse des corps, il y a un défaut, donc ce défaut a nécessairement trait à leur masse.

Affaire suivante.

Quel entourloupette! Je te demande de puiser dans tes sources sur le Higgs pour m'expliquer le défaut de masse, et tu me demandes des sources pour justifier ma question!

Affaire suivante.

Et tu en rajoutes en me rajeunissant!

Oui, oui.

Les trucs imaginaires, comme tu dis, sont à l'origine de toutes les avancées scientifiques

Ca c'est une croyance qui ne sert qu'à te justifier.
Pour le moment, les sciences, tu ne fais que les caricaturer.

et commence par m'expliquer comment ce boson peut provoquer du mouvement!S'il ne peut pas, on pourra en discuter, s'il peut, je laisse tomber ma thèse.

Moi, ce qu'il faudrait m'expliquer, c'est pourquoi tu ne l'as pas laisser tomber il y a belle lurette?
Elle te rend totalement sourdingue, mon pauvre.

Combien de fois je t'ai répété que le boson n'a aucun rapport avec tes histoires de mouvements?
Le boson de higgs, ça explique comment une particule non-massique acquiert de la masse.

Et chez toi, il n'y a que des arguments à mon sujet, aucun argument scientifique.

Toi tu aimes faire tourner les autres en bourrique. C'est ta grande stratégie.
Moi je te remet à ta place de cancre parce que je considère que c'est nécessaire.


À ce niveau d'énergie, la détection d'une particule telle que le Higgs ne dit rien de sa fonction. En plus, c'est à peine si son bruit dépasse le bruit de fond.

Le boson de higgs a une masse 130 fois supérieure à celle d'un atome d'hydrogène et une énergie d'env. 126 GeV. C'est comme si tu comparais une supernova avec une allumette.
Les chances que cela soit dû à un bruit de fond sont de l'ordre de 1/10 millions.

Quant à la fonction : Quelle chance de détecter une particule élémentaire massique de ce type etv de ette importance dans un bombardement ne comprenant que des particules de masse bien plus infime?
- Réponse : Aucune si ça ne correspond pas au champ de higgs.
Tout en précisant que cette expérience fut répétée par 2 équipes indépendantes travaillant en aveugles avant d'être validées par la communauté.

Et toi, des commentaire qui dépassent les bornes, mais on dirait bien qu'elles ne sont pas pour toi!

Quand on se permet de raconter n'importe quoi en boucle, on se fait critiquer. C'est dans la nature des choses.

Si ce rapport est évident, alors démontre le.
C'est très simple: le défaut de masse diminue la masse, donc il diminue la force qu'il faut exercer pour déplacer cette masse, ce qui fait que la vitesse ou la direction acquise sous une même force ne sera pas la même si les particules sont liées ou si elles ne le sont pas, mais puisque la vitesse ou la direction d'une particule, c'est justement son mouvement, on peut donc dire que son défaut de masse affecte directement son mouvement. CQFD

Ah! Quand même. Quel cinéma. Faut te tirer les vers du nez. sourire
Ben non, tu te trompes, le défaut de masse ne diminue aucunement la force de la poussée nécessaire au déplacement de cette masse.Par ailleurs, il s'agit d'atomes et non de corps répondant à la physique newtonienne.
L'énergie d'interaction abaisse l'énergie du système. La masse étant une forme d'énergie (E=MC2), cette diminution d'énergie est synonyme de diminution de masse.

Quand un atome perd un photon, en passant d'un état d'excitation à un état fondamental, il perd de la masse puisqu'il perd de l'énergie, du fait que la masse se traduit en énergie.
Il ne peut s'agir, comme en physique classique de Masse = Quantité de matière, puisque l'atome compose la matière, donc ce qui le compose à lui, n'est pas de la matière au sens classique, ce sont des forces, des interactions, qui se traduisent en énergie. Dans la physique, la masse est une énergie : C'est à dire, une quantité de force.

Cela n'a pas de rapport direct avec le boson de higgs.

'ai seulement dit que le mécanisme du Higgs ne pouvait pas expliquer le mouvement ou le défaut de masse'ai seulement dit que le mécanisme du Higgs ne pouvait pas expliquer le mouvement ou le défaut de masse

Pourquoi ça expliquerait le défaut de masse ou le mouvement?
Le boson de higgs se situe tout à fait dans un autre registre, celui de l'apparition de la masse dans la formation de l'univers.
C'est un rayonnement du big-bang, dans un contexte où les particules n'ont pas de masse et ne forment pas encore d'atomes, puisque pour avoir un atome il faut avoir de la masse.
Quant au mouvement : les particules de ce type sont des états de propagations, des ondes, des rayonnement dont la source est thermonucléaire : le big-bang.

C'est le big-bang, l'impulsion primordiale, qui explique le mouvement, l'expansion, dans l'univers.

Qu'est-ce tu vas tout me mélanger pour que ça ne veuille plus rien dire?

Tiens donc! Alors si je comprends bien, depuis la découverte du Higgs, on ne définit plus le mouvement inertiel comme étant dû au fait que, à cause de sa masse inertielle, un corps résiste à changer de direction ou de vitesse, donc cherche à conserver son mouvement? Dis-moi comment on le définit alors!

Tu sais ce que c'est le mouvement inertiel?
- C'est quand un corps de la physique classique est en chute libre. Et ça c'est déjà défini depuis plusieurs siècles, par Newton.
Mais tu veux parler de la force inertielle je pense :
- C'est quand la masse (grave) d'un corps augmente en raison de son accélération. Là aussi c'est une question d'équivalence masse-énergie : C'est la force cinétique qui vient s'ajouter à celle de la masse, le tout traduit sous forme d'énergie. Ce n'est que de la logique M'enfin. Il suffit de connaître ces trucs scolaires.

Un corps ne cherche pas à conserver son mouvement. Ce genre d'expression ou d'idée, c'est pour les neuneus.

Et toi, incapable de prendre ça relax!
.....
On verra, mais pour l'instant, c'est toi qui pompe pour rien. Relaxe, tu vas exploser!

Ah, ça, tu fais les commentaires que tu peux.
Ca ne change rien à ce que l'on peut constater de tes états de service.

tu n'as jamais été capable de sortir le moindre argument valide.
Relis ta réponse précédente, et trouve-moi un seul argument scientifique de ta part. Relaxe, y a encore de l'air pour un bout de temps!

Pas un seul argument valide depuis presque 2 ans. Et selon ce que l'on m'a dit, c'était pas mieux avant.
T'as pas avancé d'un iota, et tu me rabâches exactement les mêmes sempiternelles foutaises à la manière des mecs qui perdent leur tête.

Si je balance de arguments scientifiques, c'est pas pour toi, faut pas rêver.







avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Ven 14 Aoû 2015 - 15:30

Dedale a écrit:Ben non, tu te trompes, le défaut de masse ne diminue aucunement la force de la poussée nécessaire au déplacement de cette masse.... .
Pour une même poussée, moins de masse signifie plus de vitesse finale.

cette diminution d'énergie est synonyme de diminution de masse
Et quand il y a diminution de masse, il y a diminution de la poussée nécessaire à l'acquisition d'un vitesse donnée, ou encore obtention d'une vitesse finale plus grande pour une même poussée.

Cela n'a pas de rapport direct avec le boson de higgs.
Hé oui, ça a un rapport direct puisque c'est lui qui est supposé provoquer la masse, donc la résistance à la poussée.

Dedale a écrit:Mais tu veux parler de la force inertielle je pense
Non,  je voulais établir que, avec le Higgs, le mouvement est un effet secondaire de la masse, et avec les petits pas, la masse un effet secondaire du mouvement, et je voulais parler de ce qui suit:
Wiki, sur l'inertie a écrit:En physique, l'inertie d'un corps, dans un référentiel galiléen (dit inertiel), est sa tendance à conserver sa vitesse : en l'absence d'influence extérieure, tout corps ponctuel perdure dans un mouvement rectiligne uniforme. L'inertie est aussi appelée principe d'inertie, ou loi d'inertie, et, depuis Newton, première loi de Newton.
En gras: "tout corps ponctuel perdure dans un mouvement rectiligne uniforme", et un corps ponctuel, c'est justement un corps qui possède une masse, donc, c'est bel et bien la masse qui provoque le mouvement dans ce cas, alors qu'avec les petits pas, c'est l'inverse, c'est lors de leur exécution que la résistance se manifeste, ce qui fait que la masse ne s'y manifesterait donc pas sans ce mouvement. Avec les petits pas, la masse vient après le mouvement et non avant: tant qu'il n'y a pas de poussée, il n'y a pas de masse. Tu saisis ou si tu as besoin d'un dessin?

Un corps ne cherche pas à conserver son mouvement. Ce genre d'expression ou d'idée, c'est pour les neuneus.
Alors, ce que wiki veut dire par "tendance à conserver sa vitesse", c'est encore une erreur? J'espère que tu vas te décider à les corriger, parce que si ça continue comme ça, on ne pourra plus s'y fier!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Ven 14 Aoû 2015 - 18:42

M'enfin a écrit:Pour une même poussée, moins de masse signifie plus de vitesse finale.

Oui, en physique newtonienne.
Ou est-ce que tu as vu que la physique newtonienne, ça s'applique aux atomes? Newton a étudié les atomes?

Et quand il y a diminution de masse, il y a diminution de la poussée nécessaire à l'acquisition d'un vitesse donnée, ou encore obtention d'une vitesse finale plus grande pour une même poussée.

De quelle poussée tu parles?
Nous parlons d'échange d'énergie entre les atomes : Tu ne resitues pas le contexte du défaut de masse?

Hé oui, ça a un rapport direct puisque c'est lui qui est supposé provoquer la masse, donc la résistance à la poussée.

Tu es à côté de la plaque. Tu mélanges la physique classique avec la MQ et la physique nucléaire, encore une grosse sauce qui ne veut rien dire.

Non, je voulais établir que, avec le Higgs, le mouvement est un effet secondaire de la masse,

Tu perds ton temps.

Avec le boson de higgs, la question est de savoir comment les particules peuvent acquérir de la masse.
Ces particules sont des états de propagation, donc déjà en "mouvement" puisque l'énergie de toute particule est en partie cinétique.
Réfléchis un peu.

et avec les petits pas, la masse un effet secondaire du mouvement

Oui tu voudrais bien que les petits pas expliquent la masse, comme ça, par magie.
Un mouvement, quel qu'il soit, petit pas ou non, n'explique que la force inertielle, qui est le produit de la force cinétique d'un objet possédant une masse.
Le boson de higgs explique l'acquisition de masse d'objets qui n'en ont pas.

En gras: "tout corps ponctuel perdure dans un mouvement rectiligne uniforme", et un corps ponctuel, c'est justement un corps qui possède une masse

Dans la physique classique, tous les corps physiques possèdent une masse.
Les corps ponctuels sont des corps qui ressemblent à des points, ou s'étudient comme tels, en raison des distances qui les séparent - dans un référentiel galiléen.
Renseigne toi sur les définitions.

Est-ce que tu penses que les ondes EM peuvent être considérées comme des points dans un référentiel galiléen? Ben non, justement

Tu inverses l'approche :
- Commence par prendre le phénomène étudié et adapte tes théories en fonction.
toi tu voudrais que les phénomènes s'adaptent à tes théories.

alors qu'avec les petits pas, c'est l'inverse, c'est lors de leur exécution que la résistance se manifeste,

Et à quel phénomène réel ça se réfère?
Ou tu l'as simplement décrété comme ça parce que c'est madjik?

En gras: "tout corps ponctuel perdure dans un mouvement rectiligne uniforme", et un corps ponctuel, c'est justement un corps qui possède une masse, donc, c'est bel et bien la masse qui provoque le mouvement dans ce cas, alors qu'avec les petits pas, c'est l'inverse, c'est lors de leur exécution que la résistance se manifeste, ce qui fait que la masse ne s'y manifesterait donc pas sans ce mouvement. Avec les petits pas, la masse vient après le mouvement et non avant: tant qu'il n'y a pas de poussée, il n'y a pas de masse.

Un corps ponctuel est un corps qui se traite comme un point au regard des distances qui le séparent des autres et de l'observateur. la définition est pourtant claire.
On ne peux pas traiter la lumière, la gravitation, la masse, les ondes EM, comme des points.

Ce ne sont pas les théories qui font les faits.
Ce sont les faits qui exigent des théories appropriées.

Tu saisis ou si tu as besoin d'un dessin?

Si le dessin est aussi déconnecté que ton discours, je n'en vois pas l'intérêt.

Alors, ce que wiki veut dire par "tendance à conserver sa vitesse", c'est encore une erreur?

Une tendance n'est pas une recherche.
Te planque pas dans les jupons de wiki. C'est pas ta mère. sourire

J'espère que tu vas te décider à les corriger, parce que si ça continue comme ça, on ne pourra plus s'y fier!

Tu racontes que les atomes ont des perceptions, qu'ils calculent l'effet doppler, et maintenant que les corps recherchent à conserver leur vitesse, et d'autres trucs encore tous aussi simplistes.
C'est pas wiki le problème

Sinon, on va continuer à baragouiner de tes trucs imaginaires et déphasés pendant longtemps?
Tant que tu n'as pas trouvé d'argument valide, je n'en vois pas l'intérêt.




avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Ven 14 Aoû 2015 - 22:21


Oui je sais, ça fait 10 pages que tu réponds, mais sans y voir d'intérêt! On commence à le savoir où il se trouve ton intérêt!

C'est pas wiki le problème
Décide-toi: ils ont tort ou ils ont raison? Parce que s'ils ont raison, c'est toi le problème!

Une tendance n'est pas une recherche.
Biiiiiiiip... 5 minutes jours pour obstruction!

Te planque pas dans les jupons de wiki. C'est pas ta mère.
Non, mais c'est mon ami, et il est plus fort que ton père! rire

Si le dessin est aussi déconnecté que ton discours, je n'en vois pas l'intérêt.
Tu aurais dû choisir le dessin, juste pour voir ce que j'aurais dessiné!

Un corps ponctuel est un corps qui se traite comme un point au regard des distances qui le séparent des autres et de l'observateur.
Tout pour ne pas considérer ce que je dis!  diable au fouet  Ponctuel ou pas, la définition de wiki reste la même: "un corps perdure dans un mouvement rectiligne uniforme tant qu'il ne rencontre pas d'obstacle"

Le boson de higgs explique l'acquisition de masse d'objets qui n'en ont pas.
Par définition, un objet qui ne possède pas de masse ne peut pas résister à une poussée et ainsi continuer dans la même direction et la même vitesse, donc il ne peut pas bouger puisqu'il ne peut pas non plus acquérir de vitesse à partir d'une vitesse nulle. La seule chose que le Higgs apporte de massif, c'est la glue, et non l'inertie. Tu dis que la physique quantique n'a pas besoin de l'inertie, mais l'inertie existe bel et bien à notre échelle, alors d'où vient-elle si elle ne vient pas du Higgs?

Ces particules sont des états de propagation, donc déjà en "mouvement" puisque l'énergie de toute particule est en partie cinétique.
Réfléchis un peu.
Réfléchis toi-même: une particule sans masse ne répond pas à la définition de l'inertie, qui est la même que celle du mouvement inertiel. Le Higgs n'explique pas ce mouvement? Donc c'est une fausse piste. Les petits pas l'expliquent? Donc il se peut que ce soit une bonne piste, c'est aussi simple que ça, surtout que, en prime, ils expliquent le défaut de masse.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Sam 15 Aoû 2015 - 7:26

M'enfin a écrit:Oui je sais, ça fait 10 pages que tu réponds, mais sans y voir d'intérêt! On commence à le savoir où il se trouve ton intérêt!

Tu piges pas grand chose, mon pauvre.
Je n'ai aucun intérêt à discuter avec toi.

Qu'est-ce que tu veux que je foute avec les petits pas?
Que veux-tu qu'un physicien puisse foutre de ça? Y'a rien.
Ca ne va pas plus loin que n'importe quel autre délire chié par des loufoques en manque de reconnaissance.
Tout ce que tu cherches, c'est de l'attention, quitte à te faire passer pour le dernier des crétins : Peu importe que tu piges rien, le tout c'est de pouvoir prendre le chou, d'attirer l'attention sur toi.
Tous les cancres font ça.

Biiiiiiiip... 5 minutes jours pour obstruction!

C'est une obstruction toute légitime et tu sais pourquoi.  
Les corps qui cherchent à conserver leur trajectoire, c'est digne de l’analphabétisme.

Mais bon t'es pas à une couche près.


Te planque pas dans les jupons de wiki. C'est pas ta mère.
Non, mais c'est mon ami, et il est plus fort que ton père!

Heureusement pour toi que wiki, ton ami,  peut pas répondre.
Il te dirait de vite dégager de ses jupons pour aller jouer avec Rael.

Tu aurais dû choisir le dessin, juste pour voir ce que j'aurais dessiné!

Vas-y fais un dessin si tu veux.

Tout pour ne pas considérer ce que je dis!

Tu ne savais pas ce qu'était un corps ponctuel.
Si tu veux discuter de science un jour, apprend un peu, ça te fera pas de mal.

Ponctuel ou pas, la définition de wiki reste la même: "un corps perdure dans un mouvement rectiligne uniforme tant qu'il ne rencontre pas d'obstacle"

Réponse de cancre.
La définition s'applique à un corps ponctuel dans un référentiel galiléen.

Par définition, un objet qui ne possède pas de masse ne peut pas résister à une poussée

Tu parles toujours du boson de higgs?
Non parce qu'autrement, tu me montres comment on pousse des ondes.  merci

Par définition, un objet qui ne possède pas de masse ne peut pas résister à une poussée et ainsi continuer dans la même direction et la même vitesse, donc il ne peut pas bouger puisqu'il ne peut pas non plus acquérir de vitesse à partir d'une vitesse nulle. La seule chose que le Higgs apporte de massif, c'est la glue, et non l'inertie. Tu dis que la physique quantique n'a pas besoin de l'inertie, mais l'inertie existe bel et bien à notre échelle, alors d'où vient-elle si elle ne vient pas du Higgs?

Faut que tu m'expliques le gros problème que tu as, et qui est un handicap dans les débats
D'un poste à l'autre, tu te souviens pas de ce qu'on te dit et tu inventes des réponses qu'on ne te fait pas. On est obligé de tout répéter, de tout réexpliquer.

Relis et prend des notes. Arrête de balbutier.

Réfléchis toi-même: une particule sans masse ne répond pas à la définition de l'inertie,

Ta définition ne répond pas  à l'état de la particule, donc faut en trouver une meilleure. C'est tout.
Tu veux pas que tout s'adapte à tes conneries non plus.

- Tu oublies la force cinétique. Quand on parle de mouvement, alors on fait entrer en jeu l'énergie cinétique.

Les sciences, ça s'étudie.

la définition de l'inertie, qui est la même que celle du mouvement inertiel

Non ce n'est pas la même chose. Va voir ton ami wiki

Le Higgs n'explique pas ce mouvement?

Ca fait vraiment désordre de rien pomper quand on prétend révolutionner les sciences.

On a déjà parlé de ça plusieurs fois.
Si t'es amnésique et que t'as pas pris de note, je n'y peux rien.

Donc c'est une fausse piste.

Calme toi. C'est toi qui est totalement paumé, qui piétines sans savoir où tu marches.
Mais tu es incapable de le reconnaître.

Les petits pas l'expliquent?

ga bu zo meu

Donc il se peut que ce soit une bonne piste, c'est aussi simple que ça, surtout que, en prime, ils expliquent le défaut de masse.

J'au toujours trouvé que les shadocks, c'était très pertinent.
Ca reflète bien ton état : Et tu pompes, et tu pompes, mais en fait tu ne pompes rien.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Sam 15 Aoû 2015 - 15:18


dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Oui je sais, ça fait 10 pages que tu réponds, mais sans y voir d'intérêt! On commence à le savoir où il se trouve ton intérêt!

Tu piges pas grand chose, mon pauvre.
Je n'ai aucun intérêt à discuter avec toi.

Qu'est-ce que tu veux que je foute avec les petits pas?
Que veux-tu qu'un physicien puisse foutre de ça? Y'a rien.
Ca ne va pas plus loin que n'importe quel autre délire chié par des loufoques en manque de reconnaissance.
Tout ce que tu cherches, c'est de l'attention, quitte à te faire passer pour le dernier des crétins : Peu importe que tu piges rien, le tout c'est de pouvoir prendre le chou, d'attirer l'attention sur toi.
Tous les cancres font ça.
Aucun argument, que du dénigrement, et je ne vais pas faire la même chose, alors pas de réponse!

Dedale a écrit:
Biiiiiiiip... 5 minutes jours pour obstruction!
C'est une obstruction toute légitime et tu sais pourquoi.  
Les corps qui cherchent à conserver leur trajectoire, c'est digne de l’analphabétisme.
Mais bon t'es pas à une couche près.
Idem!


Dedale a écrit:
Te planque pas dans les jupons de wiki. C'est pas ta mère.
Non, mais c'est mon ami, et il est plus fort que ton père!
Heureusement pour toi que wiki, ton ami,  peut pas répondre.
Il te dirait de vite dégager de ses jupons pour aller jouer avec Rael.
Idem!

Dedale a écrit:
Tu aurais dû choisir le dessin, juste pour voir ce que j'aurais dessiné!
Vas-y fais un dessin si tu veux.
Inutile! Ça ne changera rien à ton comportement!

Dedale a écrit:
Tout pour ne pas considérer ce que je dis!
Tu ne savais pas ce qu'était un corps ponctuel.
Si tu veux discuter de science un jour, apprend un peu, ça te fera pas de mal.
Ibidem!

Dedale a écrit:
Ponctuel ou pas, la définition de wiki reste la même: "un corps perdure dans un mouvement rectiligne uniforme tant qu'il ne rencontre pas d'obstacle"
Réponse de cancre.
La définition s'applique à un corps ponctuel dans un référentiel galiléen.
Ça ne s'améliore pas!

Dedale a écrit:
Par définition, un objet qui ne possède pas de masse ne peut pas résister à une poussée
Tu parles toujours du boson de higgs?
Non parce qu'autrement, tu me montres comment on pousse des ondes.
C'est bien ce que je disais: un objet qui ne possède pas de masse ne résiste pas à une poussée.

Dedale a écrit:
Par définition, un objet qui ne possède pas de masse ne peut pas résister à une poussée et ainsi continuer dans la même direction et la même vitesse, donc il ne peut pas bouger puisqu'il ne peut pas non plus acquérir de vitesse à partir d'une vitesse nulle. La seule chose que le Higgs apporte de massif, c'est la glue, et non l'inertie. Tu dis que la physique quantique n'a pas besoin de l'inertie, mais l'inertie existe bel et bien à notre échelle, alors d'où vient-elle si elle ne vient pas du Higgs?
Faut que tu m'expliques le gros problème que tu as, et qui est un handicap dans les débats
D'un poste à l'autre, tu te souviens pas de ce qu'on te dit et tu inventes des réponses qu'on ne te fait pas. On est obligé de tout répéter, de tout réexpliquer.
Relis et prend des notes. Arrête de balbutier.
C'est pas mieux!

Dedale a écrit:
Réfléchis toi-même: une particule sans masse ne répond pas à la définition de l'inertie,
Ta définition ne répond pas  à l'état de la particule, donc faut en trouver une meilleure. C'est tout.
Tu veux pas que tout s'adapte à tes conneries non plus.
C'est encore mauvais!

- Tu oublies la force cinétique. Quand on parle de mouvement, alors on fait entrer en jeu l'énergie cinétique.
Les sciences, ça s'étudie.
Mauvais!

Dedale a écrit:
la définition de l'inertie, qui est la même que celle du mouvement inertiel
Non ce n'est pas la même chose. Va voir ton ami wiki
C'est la même chose, mais tu nies wiki!

Dedale a écrit:
Le Higgs n'explique pas ce mouvement?
Ca fait vraiment désordre de rien pomper quand on prétend révolutionner les sciences. On a déjà parlé de ça plusieurs fois.
Si t'es amnésique et que t'as pas pris de note, je n'y peux rien.
Mauvais!

Dedale a écrit:
Donc c'est une fausse piste.
Calme toi. C'est toi qui est totalement paumé, qui piétines sans savoir où tu marches.
Mais tu es incapable de le reconnaître.
Toujours mauvais!

Dedale a écrit:
Les petits pas l'expliquent?
ga bu zo meu
....

Dedale a écrit:
Donc il se peut que ce soit une bonne piste, c'est aussi simple que ça, surtout que, en prime, ils expliquent le défaut de masse.
J'au toujours trouvé que les shadocks, c'était très pertinent.
Ca reflète bien ton état : Et tu pompes, et tu pompes, mais en fait tu ne pompes rien.
Pas besoin de pomper, tu le fais à ma place. Détend-toi et change-toi les idées!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Sam 15 Aoû 2015 - 17:39

M'enfin a écrit:
dedale a écrit:La définition s'applique à un corps ponctuel dans un référentiel galiléen.
Ca ne s'améliore pas!

La définition s'applique à un corps ponctuel dans un référentiel galiléen, et tu me dis que "peu importe" : C'est l'objet de la définition.
Et donc, tu as décidé que non?

Aucun argument, que du dénigrement, et je ne vais pas faire la même chose, alors pas de réponse!

Et tu comprends pas pourquoi je critique?
Tu serais à ce point déconnecté?

Tu ne savais pas ce qu'était un corps ponctuel.
Si tu veux discuter de science un jour, apprend un peu, ça te fera pas de mal.
Ibidem!

Tu m'étonnes que tu zappes : Les sciences, je te vois mal en train de les étudier.
Avec quelques bribes, t'as déjà les symptômes de Croswell-Jacob.... pette de rire

C'est bien ce que je disais: un objet qui ne possède pas de masse ne résiste pas à une poussée.

Le boson de higgs ne s'analyse pas avec de la physique classique, donc ton raisonnement est nul sur toute la ligne
Il ne produira jamais le moindre résultat puisqu'il est totalement inapproprié..

Il n'y a pas de particule en physique classique. Tu pisses dans un violon.

Faut que tu m'expliques le gros problème que tu as, et qui est un handicap dans les débats
D'un poste à l'autre, tu te souviens pas de ce qu'on te dit et tu inventes des réponses qu'on ne te fait pas. On est obligé de tout répéter, de tout réexpliquer.
Relis et prend des notes. Arrête de balbutier.
C'est pas mieux!

Je t'explique ce qui ne va pas depuis presque 2 ans.
- Tu veux rien savoir?
Très bien.

Ta définition ne répond pas à l'état de la particule, donc faut en trouver une meilleure. C'est tout.
Tu veux pas que tout s'adapte à tes conneries non plus.
C'est encore mauvais!

Tout le monde s'en tape que tu restes inadapté.

- Tu oublies la force cinétique. Quand on parle de mouvement, alors on fait entrer en jeu l'énergie cinétique.
Les sciences, ça s'étudie.
Mauvais!

La cinétique, oui c'est très mauvais.
Appliquer de la physique classique au boson de higgs, c'est surement très bon, plein de pertinence.

la définition de l'inertie, qui est la même que celle du mouvement inertiel
Non ce n'est pas la même chose. Va voir ton ami wiki
C'est la même chose, mais tu nies wiki!

Voilà que "je nie wiki". Bonjour l'apôtre.
Tu es aussi vicieux et ravagé qu'un curé du moyen-âge qui tente de tout diabolisé.

Le mouvement inertiel et l'inertie, ça n'a pas la même définition.
Et tu ne trouveras nulle part une définition qui s'applique aux 2.

Ca fait vraiment désordre de rien pomper quand on prétend révolutionner les sciences. On a déjà parlé de ça plusieurs fois.
Si t'es amnésique et que t'as pas pris de note, je n'y peux rien.
Mauvais!

Continue à jouer à l'amnésique, je vais te rappeler à l'ordre sourire

Donc c'est une fausse piste.
Calme toi. C'est toi qui est totalement paumé, qui piétines sans savoir où tu marches.
Mais tu es incapable de le reconnaître.
Toujours mauvais!

N'importe qui peut t'observer en train de baragouiner dans tous le sens sans savoir où tu vas, à t'inventer des énormités déconnectées de la réalité.
Vas-y rabâche nous encore que l'effet doppler produit du mouvement. Pourquoi attendre?

bon pour le reste, je te laisse à tes goberies irresponsables.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par Jipé le Sam 15 Aoû 2015 - 17:57

C'est un peu répétitif votre jeu de ping-pong tous les deux....Vous ne voulez pas passer à autre chose svp ?! dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Sam 15 Aoû 2015 - 18:31

hs:

Tes manières sont beaucoup plus irresponsables que mes hypothèses. Les idées ne tuent pas, du moins tant qu'elles ne sont pas mises en oeuvre, mais les émotions oui, et tes attaques personnelles montrent que tu mets les tiennes en oeuvre.

Il n'y a pas de particule en physique classique.
Il faut s'en tenir aux faits, et non aux théories. Le fait est qu'il faut de l'énergie pour accélérer n'importe quelle particule, le même genre d'énergie qu'il faut pour accélérer n'importe quel corps.

Et tu comprends pas pourquoi je critique?
Ce n'est pas des critiques que tu fais, c'est des attaques personnelles. Tiens, une petite dernière pour la route puisque Jipé commence à s'énerver:
Wiki a écrit:La locution latine ad hominem (à l'homme) ou argumentum ad hominem sert à désigner un argument de rhétorique qui fut au départ défini comme consistant à confondre un adversaire en lui opposant ses propres paroles ou ses propres actes. De nos jours, fréquemment considéré comme une manœuvre malhonnête, il consiste à discréditer des arguments adverses, sans les discuter eux-mêmes, mais en s'attaquant à la crédibilité (paroles, actes, physique, etc.) de la personne qui les présente.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par Bulle le Sam 15 Aoû 2015 - 20:13

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:
dedale a écrit:La définition s'applique à un corps ponctuel dans un référentiel galiléen.
Ca ne s'améliore pas!

La définition s'applique à un corps ponctuel dans un référentiel galiléen, et tu me dis que "peu importe" : C'est l'objet de la définition.
Et donc, tu as décidé que non?
M'enfin pourrais-tu répondre à cette question, elle me semble essentielle !

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42716
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par dedale le Dim 16 Aoû 2015 - 0:08

M'enfin a écrit:Tes manières sont beaucoup plus irresponsables que mes hypothèses. Les idées ne tuent pas, du moins tant qu'elles ne sont pas mises en oeuvre, mais les émotions oui, et tes attaques personnelles montrent que tu mets les tiennes en oeuvre..

Mes critiques sont objectives et vérifiables. Elles visent ton comportement vicieux.

Il n'y a pas de particule en physique classique.
Il faut s'en tenir aux faits, et non aux théories. Le fait est qu'il faut de l'énergie pour accélérer n'importe quelle particule, le même genre d'énergie qu'il faut pour accélérer n'importe quel corps.

Non. ce n'est pas la même énergie que n'importe quel corps.
Dans les faits, les particules sont des ondes pour la physique classique ; Et les ondes n'exigent pas de poussée pour se propager.
Comme les corps de la physique classique n'exigent pas de fréquence pour accélérer.



Ce n'est pas des critiques que tu fais, c'est des attaques personnelles. Tiens, une petite dernière pour la route puisque Jipé commence à s'énerver:

Ce sont des critiques pleinement justifiées. Elles visent à, ce que tu cesses de troller les débats pour vendre ta doctrine absurde et aveugle.

La locution latine ad hominem (à l'homme) ou argumentum ad hominem sert à désigner un argument de rhétorique qui fut au départ défini comme consistant à confondre un adversaire en lui opposant ses propres paroles ou ses propres actes. De nos jours, fréquemment considéré comme une manœuvre malhonnête, il consiste à discréditer des arguments adverses, sans les discuter eux-mêmes, mais en s'attaquant à la crédibilité (paroles, actes, physique, etc.) de la personne qui les présente.

Le seul hic c'est que je discute tes pseudo-arguments et que je démontre que ce sont des foutaises.
De nos jours, ça s'appelle de la démystification, du débunking, et ça passe aussi fatalement par des critiques du troll amnésique qui ne veut rien savoir malgré que ses inepties soient démontrées.

Il faut sen tenir aux faits et non aux théories. sourire

Bulle a écrit:M'enfin pourrais-tu répondre à cette question, elle me semble essentielle !

laisse tomber.

Jipé a écrit:C'est un peu répétitif votre jeu de ping-pong tous les deux....Vous ne voulez pas passer à autre chose svp ?!

Promis. J'insiste pas, je vais le traumatiser.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par M'enfin le Dim 16 Aoû 2015 - 15:51

Bulle a écrit:
dedale a écrit:
M'enfin a écrit:
dedale a écrit:La définition s'applique à un corps ponctuel dans un référentiel galiléen.
Ca ne s'améliore pas!
La définition s'applique à un corps ponctuel dans un référentiel galiléen, et tu me dis que "peu importe" : C'est l'objet de la définition.
Et donc, tu as décidé que non?
M'enfin pourrais-tu répondre à cette question, elle me semble essentielle !
Comme d'habitude, Dedale esquive le problème qui me préoccupe. Ce n'est pas nécessairement en ajoutant des univers parallèles ou des particules virtuelles pour expliquer certaines observations qu'on creuse dans la bonne direction. Ces hypothèses sont encore plus invraisemblables que les miennes, ce sont des lapins et des colombes sortis de nulle part. Un point est un objet mathématique qui permet de considérer un corps comme insécable le temps d'une équation, mais en réalité, il se peut que les corps soient sans cesse divisibles. C'est ce que les petits pas impliquent, parce que la masse d'une particule donnée y est toujours justifiée par les pas de ses composants à une échelle inférieure. Introduire une particule virtuelle dans le mécanisme de la masse à une certaine échelle implique qu'il n'y aura plus de masse à une échelle inférieure, donc plus d'autres composants. C'est une philosophie comme une autre, mais ce n'est qu'une hypothèse comme une autre aussi.

Avec les petits pas, on comprend que le mouvement possède peut-être une explication, donc on comprend que la définition de la masse n'est peut-être pas complète, et avec cette explication du mouvement, on comprend aussi que le concept des référentiels inertiels serait peut-être dépassé. Dedale réagit comme si je lui avais enlevé son os, mais c'est faux, au contraire, je lui présente un os tout neuf mais il dit qu'il sent mauvais pour ne pas avoir à y goûter. Ce n'est pas un caprice, c'est ce que tout le monde a toujours fait face au changement, mais les chiens ne mordent pas tous quand on leur présente un nouvel os. Par contre, les humains qui mordent finissent toujours par jeter leurs torts sur le dos des autres. Selon certains, il paraitrait même que leur goût du viol serait causé par les femmes.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulgarisation de la science

Message par Bulle le Dim 16 Aoû 2015 - 20:10


annonce haut  Les petits pas ne sont pas le sujet !
Encore un sujet récupéré, une discussion devenue tout à fait stérile et HS : sujet clôturé

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42716
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum