Colares

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Colares

Message par dedale le Mer 21 Jan 2015 - 5:55

Aujourd'hui j'ai été pris d'un coup de nostalgie.
Je me suis levé, tôt dans la nuit, en pensant à une histoire de soucoupe volante : l'histoire de Colares.
Il ne s'agit pas d'un cas classique d'OVNI mais d'une longue série d'événements étranges touchant toute une population, comptant des milliers d'habitants.

Colares est une ville du Brésil, dans l'état de Para. Elle est érigée sur ce qui forme une île : L'Ilha de Colares. L'un des versants donne sur la Baie de Marajo qui semble être un ancien lit de l'Amazone, et est entourée d'autres fleuves qui la sépare de la terre ferme. Il existe d'ailleurs des réseaux fluviaux qui mènent à l'embouchure de l'Amazone située plus à l'ouest et un peu plus au nord, à 170 km env. C'est un milieu luxuriant, typique de la jungle brésilienne, amazonienne. Les villes sont généralement habitées par les descendants des européens, des portugais en l'occurrence, et plus profonds dans les terres, sur les rives des fleuves, ce sont les autochtones qui vivent.. Dans la jungle se cachent des contrebandiers, parfois même des groupes militaires ou politiques. Dans les années 80, l'armée brésilienne recherchait des communistes supposés activistes qui se cachaient soit parmi les habitants de kl'état de Para, de Maranaho, ou soit dans la jungle profonde.
Pendant longtemps, le Brésil était l'un des états les plus violents du monde : Il y avait plus de victimes que dans des états en guerre. Entre les contrebandiers, l'état et l'armée, c'était la guerre.

C'est une région du monde où les légendes vont bon train et en particulier celle du Chupacabra qui, comme le mothman, est plus qu'un démon buveur de sang : Sa présence annonce en général de très mauvais présages suivis, selon les dires, de disparitions d'animaux et d'hommes. Il faut dire que l'endroit est idéal pour faire disparaître quelqu'un : Dans la jungle, tout disparaît.
Bref, il y a un contexte très particulier.

En premier lieu je vais résumer, dans ce poste, puis ensuite rentrer dans le détail dans d'autres postes qui suivront :

- C'est en août 1977 que les habitants de Colares observent des lumières, des phénomènes lumineux.
Les indigènes les nomment : Chupa-chupa.
Ce sont des objets lumineux qui apparaissent au-dessus de la région en question et projettent de minces filets lumineux.
Quand ces rayons qui semblent n'être que de la lumière a priori touchent des gens, ces derniers en ressentent des effets négatifs.
Les victimes sont atteint de nausées, des sortes de pustules apparaissent sur leur peau; certains meurent comme s'ils avaient été empoisonnés et d'autres s'évanouissent et reprennent leur esprit en étant atteint d'amnésie.
En Novembre 1977, le médecin en charge de la santé publique, observe chez ses patients disant avoir été touchés par les rayons divers symptômes inexplicables : Des lésions, des rougeurs, des trous dans la peau, des nécroses, une perte des poils, hyperémie généralisée, maux de tête, etc.
Et chose étrange, c'est que les blessés semblent avoir perdu du sang : C'est ce détail qui remet au goût du jour la légende du chupa-chupa.

Un enquête va être ouverte par l'armée de l'air brésilienne (Op. Prato) et l'USAF va dépêcher J. Vallée et son équipe pour étudier le phénomène.
Ce genre d'événement va se poursuivre pendant des mois.
C'est l'une des rares affaires où les enquêteurs font eux-mêmes des observations.

-> la suite au prochain numéro.



avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4493
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par JO le Mer 21 Jan 2015 - 8:00

Le paranormal est le cabinet noir de la science, mais est normal, puisque des faits sont observés, mais encore non expliqués .
Inquiétants, ces chupas-chupas!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22716
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par dedale le Jeu 22 Jan 2015 - 15:02

JO a écrit:Le paranormal est le cabinet noir de la science, mais est normal, puisque des faits sont observés, mais encore non expliqués .
Inquiétants, ces chupas-chupas!

Tu sais dans les sciences, la normalité est une notion dont on a tendance à se méfier. Donc le paranormal....à voir.
Dans le cas de Colares comme dans d'autres, il y a un ensemble de phénomènes qui constituent un événement : On aurait tendance donc à expliquer l'événement globalement puisque tous ces phénomènes semblent liés, ce qui donne 1 cause, ou un modèle explicatif, pour l'événement. Mais souvent c'est plus complexe que ça : 1 événement peut être constitué de différents phénomènes combinés qui s'expliquent chacun à leur manière. On dira "événement, phénomène, composite".
La cause ufologique de Colares est donc l'hypothèse d'une agression de démons-E.T. C'est cohérent avec les théories extraterrestrialistes (vieux terme de derrière les fagots) qui considèrent les entités surnaturelles, légendaires, les anciens dieux-démons, comme des extraterrestres.

On peut proposer d'autres types d'explications.

Déjà, cela commence par inspecter ce qui est vérifiable, prosaïque, qui possède potentiellement une explication rationnelle.
Evidemment, si on considère tout globalement, cela paraît confus, inexplicable, avec en prime une certaine couverture militaire, une difficulté pour le chercheur civil à s'assurer que l'information est authentique, n'est pas passée par des "filtres" ou des retournements de situation comme dans l'affaire Roswell, laissant suspecter qu'une affaire d'OVNI peut cacher autre chose.

L'affaire Colares est complexe, il serait étonnant qu"'il n'y ai pas anguille sous roche, mais c'est ça qui donne tout l'intérêt à l'affaire.
- Des E.T belliqueux, ou inconscients des conséquences néfastes de le leur technologie, auraient débarqués sur terre, ou peut être, comme certains l'ont avancés, se sont installés quelque part, peut être au fond de l'océan (puisque les conditions sub-océaniques sont proches de l'espace profond et qu'il y a beaucoup de ressources) - donc des extraterrestres sont là, présents, visibles, mais une infime partie de la communauté scientifique est avertie. On laisse l'enquête à des "spécialistes" parfois improvisés de l'armée.

L'affaire commence en 1977, et c'est en 1995 que le ministère de la défense français envoie des équipes au Brésil : On ne sait pas grand chose du rapport effectué. On sait que ce n'est pas COMETA. Beaucoup de choses sont auréolées de mystère : Mais le mystère engendré par la désinformation n'est pas le mystère du phénomène. Heureusement les vieux ufologues invétérés se sont occupés d'enquêter malgré le blackout.

le blackout est réel mais pas particulièrement lié à l'affaire Colares, car c'est la guerre froide. Le contexte est particulier : A l'époque, le Brésil accueille des adeptes de Che Guevara, des opposants donc au système ricain.
Les choses sont faites pour que d'éventuelles informations capitales ne passent pas aux mains des russes, ou simplement des révolutionnaires.

En réalité, les OVNI en eux-mêmes n'intéressent pas les autorités : Depuis 1970, le rapport Condon fait autorité, confirmant les conclusions du rapport Robertson en 1953, selon lesquels les OVNI ne constituent aucun danger pour la sécurité, et que rien ne prouve leur relation avec l'existence d'objets manufacturés extraterrestres. Pas de preuve matérielle. Alors qu'il existe depuis les 50's, une revendication ufologique de l'existence de vaisseaux extraterrestres portée comme une évidence, sur la base de témoignages et d'interprétation de paramètres radar, de photos parfois.

Et a priori, jusqu'à l'événement de Colares, il n'y avait jamais eu de situation de ce type, où des témoins disent avoir été "agressés" ou subissent des conséquences néfastes, observables, de phénomènes liés à l'ufologie.








avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4493
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par dedale le Lun 26 Jan 2015 - 8:38

Interview par Bob Pratt (Ufologue) du médecin de la santé présent sur les lieux de l'évènement :

Q : Combien de personnes avez-vous soigné pour des blessures liées aux observations de Colares en 1977 ?

R :. Quarante personnes approximativement, majoritairement des adultes.

Q. De quelles sortes de blessures s'agissait-il ?

R. La plupart du temps, c'étaient des brûlures sur la poitrine, comme des coups de soleil, au niveau du visage, de la gorge et de la poitrine.

Q. La plupart des gens étaient comme ça ?

R. Oui. Les brûlures couvraient généralement une surface de dix à vingt centimètres.

Q. Presque aussi grosse qu'un ballon de foot ?

R. Oui... La peau partait. Ces blessures guérissaient rapidement. Habituellement, il faut soixante-douze heures pour que la peau brûlée pèle. Les brûlures causées par les OVNIs commençaient à peler presque aussitôt.

Q. Pelaient et guérissaient rapidement ?

R. Oui. Des cas intéressants. J'ai pu remarquer deux petites traces de piqûres au milieu de ces brûlures.

Q. Dans tous ces cas ?

R. Oui, dans tous. Tous ces gens présentaient des inflammations, des gonflements, des rougeurs. Une couleur très rouge.

Q. Presque toujours sur la poitrine, la gorge et le visage ?

R. Oui.

Q. C'était un rayon lumineux qui les avait touchés ?

R. Oui.

Q. C'est ce que ces gens vous ont dit ?

R. Oui. Je sais qu'il y a eu deux décès.

Q. Deux morts ?

R. Oui, un homme et une femme. La femme a été conduite à Belém... Huit heures après que je l'ai soignée pour ses brûlures, elle est décédée d'une attaque cardiaque et, ce matin-là, elle portait une importante brûlure sur la poitrine.

Q. Vous souvenez-vous de son nom ?

R. Non. Je me rappelle d'une autre femme qui a eu les mains brûlées par la lumière émise par un OVNI et qui a eu une forte brûlure sur la poitrine. Elle était en train de travailler.

Q. Mais ce n'était pas la même femme ?

R. Non. Cette autre femme était en train de faire de la couture, chez elle, la nuit, quand un OVNI est arrivé et qu'il a émis de la lumière à travers le jardin. Elle se trouvait sous sa véranda. Ses mains ont été sérieusement brûlées, et elle a affirmé que son tissu avait été brûlé, lui aussi.

Q. Vous rappelez-vous quel est le mois où cette femme est décédée ?

R. En septembre 1977.

Q. Vous avez également dit qu'un homme était mort ?

R. L'homme est mort après. C'était un pêcheur.

Q. Un mois après ?

R. À peu près, oui.

Q. Vous sou venez-vous de l'âge approximatif de cette femme ou de cet homme ?

R. Elle avait quarante-quatre ou quarante-cinq ans, et l'homme était plus jeune, trente-deux ans.

Q. Quel type de blessures présentait-il ? Avait-il été brûlé ?

R. Les mêmes brûlures sur la poitrine. Le document émanant du gouvernement ne précisait pas la cause du décès. Il n'y avait pas eu d'autopsie. L'Armée de l'air n'avait pas autorisé d'autopsie.



Q. Est-ce que l'Armée de l'air était présente sur les lieux quand ces deux personnes sont décédées ?

R. Oui. Elle est arrivée à Colares en août ou septembre 1977.

Q. Hollanda ?

R. Oui, l'équipe d'Hollanda. Ils avaient des médicaments pour tranquilliser les gens car de nombreuses personnes étaient vraiment épouvantées. Tous mes patients avaient été brûlés. J'ai effectué des tests sanguins sur eux, et tous avaient un faible taux d'hémoglobine.

Q. Cela est-il normal ?

R. Non

Q. La femme morte avait été brûlée, puis conduite à l'hôpital où elle a trouvé la mort, suite à une crise cardiaque. L'homme qui est décédé : a t-il été emmené à l'hôpital ou bien est-il mort chez lui ?

R. Ils sont morts tous les deux le jour même où ils ont été brûlés. Il est mort chez lui, à Colares, environ deux heures après que je lui ai parlé.

Q. Que faisait cet homme ?

R. Il était pêcheur, et la femme était domestique.

Q. Avez-vous cru ces personnes (qui avaient été brûlées) quand elles sont venues vous voir et qu'elles vous ont raconté ce qui s'était passé ?

R. Pas au début, je ne les ai pas crues.

Q. Quand avez-vous commencé à les croire ?

R. Au départ, j'ai pensé qu'elles étaient folles, mais, après le cinquième cas, j'ai commencé à considérer tout cela sérieusement... Pendant longtemps, le chef de la police, le prêtre et moi avons été les seuls professionnels à Colares. Quand les OVNIs sont arrivés à Colares, de nombreuses personnes sont parties. Seulement trois professionnels sont restés là. Il n'y avait plus de magasins ouverts. Nous avions peu de choses à manger, à part des œufs et de la farinha. Les pêcheurs ne voulaient plus pêcher parce qu'ils avaient peur.

Q. Sur quelle période de temps avez-vous soigné cette quarantaine de personnes ?

R. Environ trois mois. Nombreux sont ceux qui ont quitté la région.

Q. Combien de temps avez-vous vécu sans nourriture ? Une semaine, deux semaines ?

R. Septembre, octobre et novembre... Pas de nourriture tant que les pêcheurs refusaient de sortir. Seulement des œufs et de la farinha...

Q. Avez-vous vu un ovni vous-même [3] ?

R. Oui, j'ai vu un ovni en novembre [1977]. C'était un objet cylindrique. Il était à peu près dix-huit heures. Ma secrétaire était avec moi. Elle s'est évanouie.

Q. Que pensez-vous à propos des OVNIs ?

R. Je pense que les ovnis proviennent d'une autre partie de l'Univers. Il est stupide de croire que nous sommes seuls dans l'Univers.

Q. Quelles couleurs avez-vous vu sur l'OVNI ?

R. Une couleur métallique argentée. Une partie était d'une couleur plus claire.

Q. À quelle distance se trouvait-il ?

R. À une quarantaine de mètres.

Q. Combien de minutes cela a-t-il duré ?

R. Quelques minutes. Je ne connais pas la durée exacte, car j'étais fascinée par le phénomène. Plus de dix minutes. C'était très beau.

Q. Plusieurs autres personnes l'ont-elles vu ?

R. Oui. Tous les autres ont eu peur et sont rentrés chez eux en courant. J'étais la seule à être restée dans la rue. Tous me criaient de courir, mais je suis restée là.

Q. Était-ce près de la plage ?

R. À environ deux cents mètres. Les gens me criaient de courir, mais je n'en ai rien fait. J'étais bien trop fascinée... Une fois, un OVNI a volé très bas. Il allait atterrir. Des gens ont tiré dessus et ont lancé des pierres sur lui pour le faire s'en aller, mais les hommes d'Hollanda sont alors arrivés et ont hurlé : « Non ! Non ! Non ! Ne faites pas ça ! » Mais les gens étaient effrayés... De nombreuses personnes ont dit qu'ils avaient vu des gens comme moi à bord des OVNIs, avec des cheveux blonds, de longs cheveux blonds. Ils sont nombreux à avoir dit ça. Ils ont dit que je ressemblais aux extraterrestres. J'étais la seule femme à porter des cheveux blonds là-bas... L'ovni que j'ai vu a effectué des cercles dans le ciel. C'était beau, beau, beau ! L'Armée de l'air est au courant de ce cas, mais elle demande aux gens de ne pas parler de ces histoires.

Q. Hollanda ?

R. Son équipe. Mais je n'ai pas oublié.

Source : UFOFU
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4493
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par JO le Lun 26 Jan 2015 - 9:10

Le scandale de la vérité! La science officielle veille au sommeil du commun des mortels et "ce qui n'est pas possible" est seulement inexplicable, aujourd'hui . Et rien de plus hypocrite que le pouvoir temporel . Dormez, bonnes gens ... jusqu'au jour où la vérité sort de dessous le tapis et nous éclate à la figure . Cf 11 janvier...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22716
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par dedale le Lun 26 Jan 2015 - 12:39

JO a écrit:Le scandale de la vérité! La science officielle veille au sommeil du commun des mortels et "ce qui n'est pas possible" est seulement inexplicable, aujourd'hui . Et rien de plus hypocrite que le pouvoir temporel . Dormez, bonnes gens ... jusqu'au jour où la vérité sort de dessous le tapis et nous éclate à la figure . Cf 11 janvier...

Moi je ne fais pas de politique, désolé. Ce qui est impossible ou ce qui est inexplicable ne me permet pas d'apprendre, je travaille avec ce que j'ai, librement et comme je peux, loin de toute conspiration. Si les mortels s'endorment avec les sciences, c'est qu'ils ne sont pas plus éveillés avec les autres systèmes de pensée. Ne gobent-ils pas n'importe quoi, prêts à tuer pour un simple dessin qu'ils n'ont peut être jamais vu? La vérité est que l'être humain est irrationnel, fragile, instable, s'accroche à des chimères et se rend coupable des pires exactions. L'endoctrinement : N'est-ce pas un exemple de cerveau ramolli?

Soyons sérieux. S'ils avaient ne serait-ce qu'un poil de culture scientifique, ça ne les intéresserait même pas.
Regardes bien les sciences en face : La vérité que tu cherches s'y trouve, et bien au-delà.

Même les choses les plus inexplicables ont toujours une part qui peut être expliquée. Ou du moins peut on proposer des raisonnements, des hypothèses, des tentatives, établir des liens, arrêter un peu la théorie et passer à la pratique. On n'est vivant et c'est maintenant que ça se passe.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4493
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par Bean le Lun 26 Jan 2015 - 13:32

dedale a écrit:On n'est vivant et c'est maintenant que ça se passe.
Enfin une phrase digne d'intérêt dans cette discussion. lol!
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6411
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par JO le Lun 26 Jan 2015 - 15:20

C'est une raison de plus pour chercher à comprendre ce qu'on fait là .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22716
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par M'enfin le Lun 26 Jan 2015 - 15:42

Mister Dédale préfère croire aux ovnis que de croire aux idées des autres. À chacun ses croyances faut croire! je sors
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par Ling le Lun 26 Jan 2015 - 15:43

dedale a écrit:
Spoiler:
Interview par Bob Pratt (Ufologue) du médecin de la santé présent sur les lieux de l'évènement :

Q : Combien de personnes avez-vous soigné pour des blessures liées aux observations de Colares en 1977 ?

R :. Quarante personnes approximativement, majoritairement des adultes.

Q. De quelles sortes de blessures s'agissait-il ?

R. La plupart du temps, c'étaient des brûlures sur la poitrine, comme des coups de soleil, au niveau du visage, de la gorge et de la poitrine.

Q. La plupart des gens étaient comme ça ?

R. Oui. Les brûlures couvraient généralement une surface de dix à vingt centimètres.

Q. Presque aussi grosse qu'un ballon de foot ?

R. Oui... La peau partait. Ces blessures guérissaient rapidement. Habituellement, il faut soixante-douze heures pour que la peau brûlée pèle. Les brûlures causées par les OVNIs commençaient à peler presque aussitôt.

Q. Pelaient et guérissaient rapidement ?

R. Oui. Des cas intéressants. J'ai pu remarquer deux petites traces de piqûres au milieu de ces brûlures.

Q. Dans tous ces cas ?

R. Oui, dans tous. Tous ces gens présentaient des inflammations, des gonflements, des rougeurs. Une couleur très rouge.

Q. Presque toujours sur la poitrine, la gorge et le visage ?

R. Oui.

Q. C'était un rayon lumineux qui les avait touchés ?

R. Oui.

Q. C'est ce que ces gens vous ont dit ?

R. Oui. Je sais qu'il y a eu deux décès.

Q. Deux morts ?

R. Oui, un homme et une femme. La femme a été conduite à Belém... Huit heures après que je l'ai soignée pour ses brûlures, elle est décédée d'une attaque cardiaque et, ce matin-là, elle portait une importante brûlure sur la poitrine.

Q. Vous souvenez-vous de son nom ?

R. Non. Je me rappelle d'une autre femme qui a eu les mains brûlées par la lumière émise par un OVNI et qui a eu une forte brûlure sur la poitrine. Elle était en train de travailler.

Q. Mais ce n'était pas la même femme ?

R. Non. Cette autre femme était en train de faire de la couture, chez elle, la nuit, quand un OVNI est arrivé et qu'il a émis de la lumière à travers le jardin. Elle se trouvait sous sa véranda. Ses mains ont été sérieusement brûlées, et elle a affirmé que son tissu avait été brûlé, lui aussi.

Q. Vous rappelez-vous quel est le mois où cette femme est décédée ?

R. En septembre 1977.

Q. Vous avez également dit qu'un homme était mort ?

R. L'homme est mort après. C'était un pêcheur.

Q. Un mois après ?

R. À peu près, oui.

Q. Vous sou venez-vous de l'âge approximatif de cette femme ou de cet homme ?

R. Elle avait quarante-quatre ou quarante-cinq ans, et l'homme était plus jeune, trente-deux ans.

Q. Quel type de blessures présentait-il ? Avait-il été brûlé ?

R. Les mêmes brûlures sur la poitrine. Le document émanant du gouvernement ne précisait pas la cause du décès. Il n'y avait pas eu d'autopsie. L'Armée de l'air n'avait pas autorisé d'autopsie.



Q. Est-ce que l'Armée de l'air était présente sur les lieux quand ces deux personnes sont décédées ?

R. Oui. Elle est arrivée à Colares en août ou septembre 1977.

Q. Hollanda ?

R. Oui, l'équipe d'Hollanda. Ils avaient des médicaments pour tranquilliser les gens car de nombreuses personnes étaient vraiment épouvantées. Tous mes patients avaient été brûlés. J'ai effectué des tests sanguins sur eux, et tous avaient un faible taux d'hémoglobine.

Q. Cela est-il normal ?

R. Non

Q. La femme morte avait été brûlée, puis conduite à l'hôpital où elle a trouvé la mort, suite à une crise cardiaque. L'homme qui est décédé : a t-il été emmené à l'hôpital ou bien est-il mort chez lui ?

R. Ils sont morts tous les deux le jour même où ils ont été brûlés. Il est mort chez lui, à Colares, environ deux heures après que je lui ai parlé.

Q. Que faisait cet homme ?

R. Il était pêcheur, et la femme était domestique.

Q. Avez-vous cru ces personnes (qui avaient été brûlées) quand elles sont venues vous voir et qu'elles vous ont raconté ce qui s'était passé ?

R. Pas au début, je ne les ai pas crues.

Q. Quand avez-vous commencé à les croire ?

R. Au départ, j'ai pensé qu'elles étaient folles, mais, après le cinquième cas, j'ai commencé à considérer tout cela sérieusement... Pendant longtemps, le chef de la police, le prêtre et moi avons été les seuls professionnels à Colares. Quand les OVNIs sont arrivés à Colares, de nombreuses personnes sont parties. Seulement trois professionnels sont restés là. Il n'y avait plus de magasins ouverts. Nous avions peu de choses à manger, à part des œufs et de la farinha. Les pêcheurs ne voulaient plus pêcher parce qu'ils avaient peur.

Q. Sur quelle période de temps avez-vous soigné cette quarantaine de personnes ?

R. Environ trois mois. Nombreux sont ceux qui ont quitté la région.

Q. Combien de temps avez-vous vécu sans nourriture ? Une semaine, deux semaines ?

R. Septembre, octobre et novembre... Pas de nourriture tant que les pêcheurs refusaient de sortir. Seulement des œufs et de la farinha...

Q. Avez-vous vu un ovni vous-même [3] ?

R. Oui, j'ai vu un ovni en novembre [1977]. C'était un objet cylindrique. Il était à peu près dix-huit heures. Ma secrétaire était avec moi. Elle s'est évanouie.

Q. Que pensez-vous à propos des OVNIs ?

R. Je pense que les ovnis proviennent d'une autre partie de l'Univers. Il est stupide de croire que nous sommes seuls dans l'Univers.

Q. Quelles couleurs avez-vous vu sur l'OVNI ?

R. Une couleur métallique argentée. Une partie était d'une couleur plus claire.

Q. À quelle distance se trouvait-il ?

R. À une quarantaine de mètres.

Q. Combien de minutes cela a-t-il duré ?

R. Quelques minutes. Je ne connais pas la durée exacte, car j'étais fascinée par le phénomène. Plus de dix minutes. C'était très beau.

Q. Plusieurs autres personnes l'ont-elles vu ?

R. Oui. Tous les autres ont eu peur et sont rentrés chez eux en courant. J'étais la seule à être restée dans la rue. Tous me criaient de courir, mais je suis restée là.

Q. Était-ce près de la plage ?

R. À environ deux cents mètres. Les gens me criaient de courir, mais je n'en ai rien fait. J'étais bien trop fascinée... Une fois, un OVNI a volé très bas. Il allait atterrir. Des gens ont tiré dessus et ont lancé des pierres sur lui pour le faire s'en aller, mais les hommes d'Hollanda sont alors arrivés et ont hurlé : « Non ! Non ! Non ! Ne faites pas ça ! » Mais les gens étaient effrayés... De nombreuses personnes ont dit qu'ils avaient vu des gens comme moi à bord des OVNIs, avec des cheveux blonds, de longs cheveux blonds. Ils sont nombreux à avoir dit ça. Ils ont dit que je ressemblais aux extraterrestres. J'étais la seule femme à porter des cheveux blonds là-bas... L'ovni que j'ai vu a effectué des cercles dans le ciel. C'était beau, beau, beau ! L'Armée de l'air est au courant de ce cas, mais elle demande aux gens de ne pas parler de ces histoires.

Q. Hollanda ?

R. Son équipe. Mais je n'ai pas oublié.

Source : UFOFU

Pratt avait écrit un livre sur le sujet. Il existe des photos des lésions , elles doivent être disponibles sur son site. La seule conclusion que nous pouvons tirer. Il s'est passé quelque chose. Nous ne savons pas quoi. Et cela entraîne d'autres questions:

Avons nous toutes les données?
Comment ne pas entrer dans l'interprétation?


Ce genre d'"évènement" est la frontière entre science, police et psychologie, sociologie.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par M'enfin le Lun 26 Jan 2015 - 15:46

JO a écrit:C'est une raison de plus pour chercher à comprendre ce qu'on fait là .
Mais on fait rien là JO: on est éphémères et négligeables, tout au plus!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par Bean le Lun 26 Jan 2015 - 21:25

Ling a écrit:La seule conclusion que nous pouvons tirer. Il s'est passé quelque chose. Nous ne savons pas quoi. Et cela entraîne d'autres questions:
Avons nous toutes les données?
Comment ne pas entrer dans l'interprétation?
Ce genre d'"évènement" est la frontière entre science, police et psychologie, sociologie.
A moins que ce ne soit classé secret défense aux US, genre armes laser de la guerre des étoiles (si chère à Reagan, dans les deux sens du terme) ou avion furtif ...
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6411
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par Bean le Lun 26 Jan 2015 - 22:28

Une conférence de Pierre Lagarde sociologue des sciences:

avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6411
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par Ladysan le Lun 26 Jan 2015 - 22:53

Je découvres ce fil, que, vu l'heure, je n'ai lu qu'en diagonale.
Alors, juste une première impression basée uniquement sur le questionnement des témoins.
Ces personnes n'ont-t-elle pas pu être "contaminées" par quelque chose que les autorités se refusent à révéler ? qvt
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par idrom le Mar 27 Jan 2015 - 0:32

A premiere vue, c'est une infection à staphylococcus Aureus avec un syndrome de choc toxique.

idrom
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : France
Identité métaphysique : aucune, rien, a pu
Humeur : sais pas
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par Ling le Mar 27 Jan 2015 - 5:45

Bean a écrit:
Ling a écrit:La seule conclusion que nous pouvons tirer. Il s'est passé quelque chose. Nous ne savons pas quoi. Et cela entraîne d'autres questions:
Avons nous toutes les données?
Comment ne pas entrer dans l'interprétation?
Ce genre d'"évènement" est la frontière entre science, police et psychologie, sociologie.
A moins que ce ne soit classé secret défense aux US, genre armes laser de la guerre des étoiles (si chère à Reagan, dans les deux sens du terme) ou avion furtif ...

Dans ce cas, nous sommes dans le cadre avons nous toutes les données? A cette époque Reagan devait encore être gouverneur de Californie. Carter était le Président

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par dedale le Mar 27 Jan 2015 - 12:05

JO a écrit:C'est une raison de plus pour chercher à comprendre ce qu'on fait là .

C'est assez simple : Tu es un organisme vivant et pensant, un être organisé possédant une certaine capacité de décider, de faire des choix. A toi à définir ce que tu peux faire, selon tes capacités.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4493
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par Bean le Mar 27 Jan 2015 - 12:06

Ling a écrit:Dans ce cas, nous sommes dans le cadre avons nous toutes les données? A cette époque Reagan devait encore être gouverneur de Californie. Carter était le Président
Le projet "Guerre des étoiles" a été lancé en 1983 et faisait appel à la technologie laser.
Il est probable que des essais militaires antérieurs furent réalisés dans les années 1970.

Ce qui est intéressant de noter dans cette affaire, c'est l'intervention rapide de l'armée américaine.

Mais mythe ou réalité ?
Pourquoi Hollanda s'est-il suicidé ?

Pour se faire une idée du mythe ou de la réalité, voici un lien de l'interview de Hollanda à UFO Magazine en 1997:
http://ufologie.patrickgross.org/htm/colareshollandaf.htm


Dernière édition par Bean le Mar 27 Jan 2015 - 12:30, édité 1 fois
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6411
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par dedale le Mar 27 Jan 2015 - 12:23

idrom a écrit:A premiere vue, c'est une infection à staphylococcus Aureus avec un syndrome de choc toxique.

Ha! Pas mal! L'idée est bonne.

En fait les symptômes présentés par les victimes sont proches de l'hydrargisme : Contamination au mercure.

En amont de Colares, les rivages de l'Amazone (Tapajo) sont le fief des orpailleurs (du moins à l'époque). De nombreuses tribus indigènes ont ainsi été intoxiquées par cette activité qui non seulement utilise le mercure mais en libère du sous-sol de la forêt qui en recèle énormément. Le mercure ruisselle et fini dans le fleuve pour ensuite aller vers la mer, emporté par les eaux boueuses : D'autant plus qu'à l'époque de l'événement de Colarès, c'était une période de crue de l'Amazone : Ce n'est dans aucun rapport (?) pourtant ces énormes crues rendaient toutes recherches très difficiles. Bref.

Les symptômes sont divers : De la pure folie hallucinatoire, des nausées, des intoxications, des pustules sur le corps, des fatigues intenses, des paralysies, des morts étranges... Il y a toute une gamme de symptômes selon les doses qui ont été absorbées ou avec lesquelles on a été en contact.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4493
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par dedale le Mar 27 Jan 2015 - 12:45

Ling a écrit:Avons nous toutes les données?

Non.
Non seulement nous n'avons pas toutes les données mais les données que nous avons ne sont pas fiables.
Le climat de cet événement est celui d'une "psychose" : beaucoup de personnes semblent croire qu'elles sont victimes de démons, d'entités surnaturelles malfaisantes. La description qui en est faite convainc les ufologues que l'événement correspond à un schéma ufologique : Des E.T possédant une technologie, attaquent une région du Brésil.

Comment ne pas entrer dans l'interprétation?

Ce que nous savons de l'événement en lui-même est en grande partie, déjà, une interprétation. (Ce n'est pas péjoratif).
On ne peut pas exiger d'une population qu'elle possède des méthodes d'observation et d'analyse rigoureuses : Nombre de témoins ou de victimes décrivent comme ils peuvent, dans la mesure de leur culture, de leur croyance, des rumeurs qui circulent et qui sont pour beaucoup, terrifiantes : ce sont de terribles présages.

Donc le truc c'est de voir si on peut analyser ce qu'on a objectivement.

Ce genre d'"évènement" est la frontière entre science, police et psychologie, sociologie.

Ca n'est pas un problème inextricable


avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4493
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par Bean le Mar 27 Jan 2015 - 12:56

dedale a écrit:Les symptômes sont divers : De la pure folie hallucinatoire, des nausées, des intoxications, des pustules sur le corps, des fatigues intenses, des paralysies, des morts étranges... Il y a toute une gamme de symptômes selon les doses qui ont été absorbées ou avec lesquelles on a été en contact.
Et aucun médecin n'a diagnostiqué cela ?
Tiens, pourquoi le sein gauche des femmes était atteint de brûlures ? Allaitement ?
Et pour les hommes, c'était plutôt les bras? La pêche ?
Les poissons devaient être bourrés d'oxyde de mercure.

Reste les phénomènes lumineux et les photos d'OVNI.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6411
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par dedale le Mar 27 Jan 2015 - 13:26

Voici quelques photos :



Il existe une autre région du monde où l'on observe des phénomènes semblables : Hessdalen.
- http://www.unacknowledged.info/hessdalen-lights-norway/

On remarquera que les phénomènes de Hessdalen surviennent dans une région qui forme une presqu'île. Ce n'est pas tout à fait comparable à Colares, mais il y a des éléments similaires, du point de vue de certaines conditions générales.

- cela peut-il être des phénomènes naturels?
A priori oui : Il y a des théories concernant les plasma, les lueurs sismiques, mais aussi des phénomènes d'origine biologiques (bioluminescence), qui peuvent être à l'origine de certains de ces phénomènes luminescents

On observe ICI une plage bioluminescente.
Ce sont des organismes microscopiques qui peuvent être emportés par le vent et un peu d'air chaud.
A noter que certains organismes bioluminescents peut être facteur de toxicité, leur contact peut être nocif.

Pourquoi penser à la bioluminescence?
Généralement, la bioluminescence se présente chez les organismes océaniques.
A Colares, beaucoup de pêcheurs relatent des observations effectuées en mer.

Leur description n'est pas sans rappeler les légendaires feux de saint Elme : Ce sont des lueurs qui s'en prennent aux navires. C'est un phénomène électrique, d'ionisation de l'atmosphère.
Pour que cela se produise, il faut des conditions atmosphériques particulières.

L'hypothèse de phénomènes naturels n'est donc certainement pas à exclure.


avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4493
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par Bean le Mar 27 Jan 2015 - 13:26

A moins que cette fable n'ai été mise en scène pour masquer les exactions de la dictature au pouvoir.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dictature_militaire_au_Br%C3%A9sil_%281964-1985%29
La chasse aux opposants allait bon train à l'époque.
D'autant que Carter et les US soutenaient ce régime de peur qu'un régime communiste ne le remplace.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6411
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par Ling le Mar 27 Jan 2015 - 13:29

Le conspirationnisme est une arme de destruction massive de l'intelligence...

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colares

Message par dedale le Mar 27 Jan 2015 - 13:32

Bean a écrit:Et aucun médecin n'a diagnostiqué cela ?

Ca on ne le sait pas.

Tiens, pourquoi le sein gauche des femmes était atteint de brûlures ? Allaitement ?
Et pour les hommes, c'était plutôt les bras? La pêche ?

Vu les conditions, je penserais plutôt à des traces de torture à la cigarette ou autres objets brûlants: Activité très répandue à cette époque dans ces régions.

Les poissons devaient être bourrés d'oxyde de mercure.

Les poissons oui, mais aussi l'eau, les nappes phréatiques....
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4493
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum