La preuve que dieu n'existe pas !

Page 6 sur 22 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par mikael le Jeu 29 Jan 2015 - 10:18

Malheureux ! alors que si l'eau coule du robinet, c'est que le Démon l'a voulu ! LOL

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par dedale le Jeu 29 Jan 2015 - 10:23

Zeu a écrit:Vous vous posez des questions auxquelles la religion fourni des réponses claires, et ce ; aux bases du dogme.
Dieu est l'Eternel, l'Absolu, il n'a pas été créé.

On peut raconter n'importe quoi sur dieu : Il beau, il est grand, il est fort, il est inconcevable, incréé, éternel, c'est l'absolu....
Dieu est tout ce que tu veux puisqu'il est imaginaire.

Il existe dans le crâne des croyants, c'est un mirage.
Celui qui ne pige pas comment la nature, la matière, s'organise, pense qu'il y a une volonté surnaturelle, s'imagine qu'un barbu est aux commandes.
C'est une évidence si on est ignorant.

Mais si on s'intéresse directement à la nature, en se débarassant des oeillères religieuses, dieu n'est qu'une croyance.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4099
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par orthon7 le Jeu 29 Jan 2015 - 10:26

Spoiler:

nawel a écrit:Est ce que Dieu lui même pourrait s'exprimer ? Après tout...


Ainsi, recherchez avant tout l'amour ; aspirez en outre aux manifestations de l'Esprit, et surtout au don de prophétie.  

2 Celui qui parle dans une langue inconnue s'adresse à Dieu et non aux hommes : personne ne comprend les paroles mystérieuses qu'il prononce sous l'inspiration de l'Esprit.  

3 Mais celui qui prophétise aide les autres à grandir dans la foi, les encourage et les réconforte.  

4 Celui qui parle dans une langue inconnue est seul à en tirer un bienfait pour sa foi ; mais celui qui prophétise permet à toute l'assemblée de grandir dans la foi.  

5 Je veux bien que vous sachiez tous parler dans des langues inconnues, mais je préférerais que vous prophétisiez. Celui qui prophétise est plus utile que celui qui s'exprime dans une langue inconnue sauf si quelqu'un le traduit pour que l'Eglise puisse grandir dans la foi.  

6 Supposez, frères, que je vienne chez vous et que je m'exprime exclusivement dans ces langues inconnues, sans vous apporter aucune révélation, aucune connaissance nouvelle, aucune prophétie, aucun enseignement. Quel profit tireriez-vous de ma présence ?  

7 Voyez ce qui se passe pour des instruments de musique comme la flûte ou la harpe. Comment reconnaîtra-t-on la mélodie jouée sur l'un ou l'autre de ces instruments s'ils ne rendent pas de sons distincts ?  

8 Et qui se préparera pour la bataille si le signal que donne la trompette n'est pas parfaitement clair ?  

9 Il en va de même pour vous : comment saura-t-on ce que vous voulez dire si, en utilisant ces langues inconnues, vous ne prononcez que des paroles inintelligibles ? Vous parlerez en l'air !  

10 Il existe, dans le monde, un grand nombre de langues différentes, dont aucune n'est dépourvue de sens.  

11 Mais si j'ignore le sens des mots utilisés par mon interlocuteur, je serai un étranger pour lui, et lui de même le sera pour moi.  

12 Vous donc, puisque vous aspirez si ardemment aux manifestations de l'Esprit, recherchez avant tout à posséder en abondance celles qui contribuent à faire grandir l'Eglise dans la foi.  

13 C'est pourquoi, celui qui parle en langues inconnues doit demander à Dieu de lui donner de traduire ce qu'il dit en langage compréhensible.  

14 Car si je prie en langues inconnues, mon esprit est en prière, mais mon intelligence n'intervient pas.

15 Que ferai-je donc ? Je prierai avec mon esprit, mais je prierai aussi avec mon intelligence. Je chanterai les louanges de Dieu avec mon esprit, mais je chanterai aussi avec mon intelligence.  

16 Autrement, si tu remercies le Seigneur uniquement avec ton esprit, comment l'auditeur non averti, assis dans l'assemblée, pourra-t-il répondre « Amen » à ta prière de reconnaissance, puisqu'il ne comprend pas ce que tu dis ?  

17 Ta prière de reconnaissance a beau être sublime, l'autre ne grandit pas dans sa foi.  

18 Je remercie Dieu de ce que je parle en langues inconnues plus que vous tous.

19 Cependant, lors des réunions de l'Eglise, je préfère dire seulement cinq paroles compréhensibles pour instruire aussi les autres, plutôt que dix mille mots dans une langue inconnue.  

20 Mes frères, ne soyez pas des enfants dans votre façon de juger des choses. Pour le mal, soyez des petits enfants, mais dans le domaine du jugement, montrez-vous des adultes.  

21 Il est dit dans l'Ecriture : Je parlerai à ce peuple dans une langue étrangère par des lèvres d'étrangers, et même alors, ils ne m'écouteront pas, dit le Seigneur.  

22 Ainsi, les paroles en langues inconnues sont un signe du jugement de Dieu ; elles concernent, non pas les croyants, mais ceux qui ne croient pas ; les prophéties, elles, sont un signe de la faveur de Dieu : ils s'adressent non pas aux incroyants, mais à ceux qui croient.  

23 En effet, imaginez que l'Eglise se réunisse tout entière, et que tous parlent en des langues inconnues : si des personnes non averties ou des incroyants surviennent, ne diront-ils pas que vous avez perdu la raison ?  

24 Si, au contraire, tous prophétisent et qu'il entre un visiteur incroyant ou un homme quelconque, ne se sentira-t-il pas convaincu de péché et sa conscience ne sera-t-elle pas touchée ?  

25 Les secrets de son cœur seront mis à nu. Alors, il tombera sur sa face en adorant Dieu et s'écriera : « Certainement, Dieu est présent au milieu de vous. »  

26 Comment donc agir, mes frères ? Lorsque vous vous réunissez, l'un chantera un cantique, l'autre aura une parole d'enseignement, un autre une révélation ; celui-ci s'exprimera dans une langue inconnue, celui-là en donnera l'interprétation ; que tout cela serve à faire grandir l'Eglise dans la foi.  

27 Si l'on parle dans des langues inconnues, que deux le fassent, ou tout au plus trois, et l'un après l'autre ; et qu'il y ait quelqu'un pour traduire.  

28 S'il n'y a pas d'interprète, que celui qui a le don des langues garde le silence dans l'assemblée, qu'il se contente de parler à lui-même et à Dieu.  

29 Quant à ceux qui prophétisent, que deux ou trois prennent la parole et que les autres jugent ce qu'ils disent :  

30 si l'un des assistants reçoit une révélation pendant qu'un autre parle, celui qui a la parole doit savoir se taire.  

31 Ainsi vous pouvez tous prophétiser à tour de rôle afin que tous soient instruits et stimulés dans leur foi.  

32 Car les prophètes restent maîtres d'eux-mêmes.  

33 Dieu, en effet, n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix ; comme dans toutes les Eglises de ceux qui appartiennent à Dieu,  

34 que les femmes n'interviennent pas dans les assemblées ; car il ne leur est pas permis de se prononcer. Qu'elles sachent se tenir dans la soumission comme le recommande aussi la Loi.  

35 Si elles veulent s'instruire sur quelque point, qu'elles interrogent leur mari à la maison. En effet, il est inconvenant pour une femme de se prononcer dans une assemblée.  

36 Car enfin, est-ce de chez vous que la Parole de Dieu est sortie ? Est-ce chez vous seulement qu'elle est parvenue ?  

37 Si quelqu'un estime être un prophète ou pense bénéficier d'une manifestation spirituelle, il doit reconnaître, dans ce que je vous écris, un ordre du Seigneur.  

38 Et si quelqu'un refuse de reconnaître cela, c'est la preuve qu'il n'a pas été lui-même reconnu par Dieu.  

39 En résumé, mes frères, recherchez ardemment le don de prophétie et ne vous opposez pas à ce qu'on parle en des langues inconnues.  

40 Mais veillez à ce que tout se passe convenablement et non dans le désordre

   j'ai gagné au tiercé dans l'Ordre merci seigneur, j'ai entendu et compris ta voix grâce au traducteur.  
  En résumé seigneur harpe traducteur blabla orthon. merci

ps: attention ceci est du second degré naturellement, quoique !!


Dernière édition par orthon7 le Jeu 29 Jan 2015 - 11:03, édité 1 fois
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4570
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par mikael le Jeu 29 Jan 2015 - 10:30

Évidemment, si on se met à recopier la bible, ça va se compliquer... et être passablement ennuyeux.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par Jipé le Jeu 29 Jan 2015 - 10:48

mikael a écrit:Évidemment, si on se met à recopier la bible, ça va se compliquer... et être passablement ennuyeux.
Ennuyeux et interdit par la charte article 11

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25544
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par nawel le Jeu 29 Jan 2015 - 10:50

dedale a écrit:

On va pas remettre en cause le big-bang pour gober des théories moyen-âgeuses de saint thomas d'aquin.
Théories qui étaient elles-mêmes inspirées de croyances de l'antiquité.

A cette époque, il n'y avait pas de science, dieu expliquait tout : Il n'y avait que cette solution.
Aujourd'hui, il y a les sciences, la recherche, l'observation, et dieu n'explique plus rien.

Hé ben moi tu vois, j'ai du mal à croire  au Big Bang... et pourtant il y a des gens très intelligents qui s'y sont penchés.

Quant à Saint Thomas d'Aquin, j'en ai parlé parce que le prêtre de ma paroisse en a parlé, j'étais à la messe, c'était l'anniversaire de ce monsieur qui a vécu il y a longtemps, et j'ai du respect pour lui et ses idées, comme j'ai du respect pour toi, comme tu peux en avoir pour Dieu aussi, car, même si tu ne crois pas en lui, tu pourrais respecter la personne que je suis qui y croit.

Et puis, puisque c'est le sujet, avez vous la preuve de votre propre existence ? Puisque les scientifiques ont toutes les réponses, ont ils celle-ci ? Ou le scientifique qui l'a n'est pas encore né, tout simplement....

Et puisque tu ne veux pas gober des théories moyen-ageuses, tu ne parles pas des théories encore plus anciennes, non pas théories en fait, l'auteur lui même parle de lui-même, et de nous, aucun intermédiaire, tu n'en penses rien ?
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par nawel le Jeu 29 Jan 2015 - 11:01

mikael a écrit:Évidemment, si on se met à recopier la bible, ça va se compliquer... et être passablement ennuyeux.

Mikael,

Je n'ai jamais lu la Bible, il m'arrive de la feuilleter, et ce matin tout simplement, j'ai tapé sur Google les deux mots clés : preuve, Dieu, et le hasard a fait le reste, la Bible, pourquoi pas, est ce un tabou ? On fait références à des ouvrages, n'en est ce pas un ? Sans abuser et pour un texte pas compliqué à mon sens.

Je trouve que ce texte est clair, pas de parabole, pas de mystère, et c'est la clarté des mots qui m'a poussé à le copier coller, non pas pour que ce soit rébarbatif, mais pour vous faire partager ces mots qui pour moi n'ont aucune ambiguïté.

J'ai découvert ces versets ce matin, comme vous.

Partage tout simplement pour que, si quelqu'un y voit une cohérence, puisse le dire, maintenant, nous sommes libres, libres de nos pensées, de tout et de nous taire si bon nous semble.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par mikael le Jeu 29 Jan 2015 - 11:09

nawel, je t'avais dit que parfois il fallait ici un gilet pare-balles... bon, en même temps, dedale confond depuis toujours le domaine scientifique : qu'est-ce qui existe ? comment ça fonctionne ?" et le domaine ontologique, les grandes questions sur l'Etre, la raison que l'on donne à tout ce qui existe, toutes questions pour lesquelles la science ne peut pas nous aider, de même qu'elle ne nous dira jamais pourquoi ce morceau de musique ICI
me fait vibrer et laisse indifférent mon voisin...

nawel, on est là pour discuter, pas pour s'envoyer des pages de citations...

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par cana le Jeu 29 Jan 2015 - 11:15

Dédale a écrit:Celui qui ne pige pas comment la nature, la matière, s'organise, pense qu'il y a une volonté surnaturelle, s'imagine qu'un barbu est aux commandes.
C'est une évidence si on est ignorant.
Permets moi de te dire avec tout le respect que je te porte que c’est un sale et vilain  jugement de valeur  diable au fouet
A quoi ca sert d’avoir tout pigé comme toi … si on a pas le minimum de Compassion pour ceux qui cherchent  ?


Dédale a écrit:Mais si on s'intéresse directement à la nature, en se débarassant des oeillères religieuses, dieu n'est qu'une croyance.
Si tu le dis. A force de le répéter, tu va finir par le croire  sourire
Entre nous (sur un forum public  Suspect ) je ne vois pas qui sur ce fil, ne s’ empêtre pas avec ses œillères dans les sables de l'inconsistance.  
Inconsistance ->  Propriété d'une théorie logique dans laquelle une même formule est à la fois démontrable et réfutable.
Je crois que tu as bien résumé le truc

dd a écrit:En tant qu'homme de conviction, il cherchait certainement dieu, la "cause première".
Mais son travail s'appuyait sur une approche scientifique moderne.

Si on respecte cette approche, rien ne permet de penser que le big-bang est un "acte de création".
C'est un état primitif, initial, thermodynamique, de l'univers, l'impulsion primordiale qui a engendré la dynamique, l'expansion, la formation des états de notre univers.
Certains ont tendance à le considérer que c'est l'origine mais disons qu'il vaut mieux voir cela comme une phase.
Tin ça c’est Porteur mec ! ca concilie l’inconciliable, ca ouvre des perspectives et cela bien sûr n’empeche pas la rigueur scientifique.c'est Harmonieux, ca ouvre l'esprit merci
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 47
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par nawel le Jeu 29 Jan 2015 - 11:24

Mikael,

J'aurais pu faire autrement ? Si Dieu admettons, et là, vous allez enfin me taxer d'illuminée, voulait s'exprimer, car c'est bien de lui qu'il s'agit, il est le principal intéressé ? ou je fais fausse route....comment l'aurait il fait ? si ce n'est à travers un livre qui date de plus de 2 000 ans, dont il est l'auteur, pour ceux qui croient bien entendu.

Je suis une inconnue, anonyme, et c'est là où est l'intérêt, c'est que je n'y trouve aucun intérêt, car rester dans l'ombre c'est ce que j'ai toujours voulu.

Nous parlons d'un sujet super clair ou c'est moi qui suis sur une autre planète :

LA PREUVE QUE DIEU N'EXITE PAS.

Alors laissons s'exprimer Dieu, et arrêtons de croire que la Bible n'est réservée qu'à une catégorie de personnes, des cons sans intérêt.

T'as raison, faut mettre un gilet, ou faut tourner la page.... ou faut fuir... ou pleurer car ce qui m'interpelle ce n'est pas que vous croyez ou pas, c'est la manière de nous traiter mutuellement.... un peu d'humanité ne fait de mal à personne.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par nawel le Jeu 29 Jan 2015 - 11:41

cana a écrit:

Permets moi de te dire avec tout le respect que je te porte que c’est un sale et vilain  jugement de valeur  diable au fouet
A quoi ca sert d’avoir tout pigé comme toi … si on a pas le minimum de Compassion pour ceux qui cherchent  ?

J'adoree le diable au fouet Cana. et j'adore le C majuscule à compassion, et le reste aussi d'ailleurs merci
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par Jipé le Jeu 29 Jan 2015 - 11:58

Ne pas oublier que la compassion est de souffrir avec...Je n'en vois pas l'utilité, il me semble mieux d'aller vers l'empathie.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25544
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par mikael le Jeu 29 Jan 2015 - 12:02

nawel, il faut rester, tu verras on s'habitue ! et on finit par moins s'énerver. Pourquoi s'émouvoir quand la réflexion contre la spiritualité ne dépasse pas la vision de "Dieu en barbu aux commandes" ? ce sont des propos très fûtés qui dérangent, pas ceux qui sont en rase-mottes. Et puis on sait très bien qu'on ne peut pas apporter la preuve que Dieu n'existe pas, ce qui rend le titre de ce fil très étrange.

La bible est un livre infiniment respectable, pour ma part j'aime beaucoup les psaumes ; j'ai beaucoup travaillé (et continue) sur la compréhension du NT, la Nouvelle Alliance. Mais là je sors du sujet.
Bonne journée à toi !

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par cana le Jeu 29 Jan 2015 - 12:05

Jipé a écrit:Ne pas oublier que la compassion est de souffrir avec...Je n'en vois pas l'utilité, il me semble mieux d'aller vers l'empathie.

L'empathie (du grec ancien ἐν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qui est éprouvé)
compassion ou empathie? je ne vois pas de différence fondamentale. Aider celui qui en a besoin résume le truc.
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 47
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par Bean le Jeu 29 Jan 2015 - 12:26

nawel a écrit:Hé ben moi tu vois, j'ai du mal à croire  au Big Bang... et pourtant il y a des gens très intelligents qui s'y sont penchés.
Personne n'y croit au big bang, c'est un modèle cosmologique qui "fonctionne" avec une extraordinaire précision, nombre de scientifiques se sont cassés la tête à trouver mieux mais en vain pour le moment.
D'autant que ce modèle présente une singularité initiale que les physiciens n’apprécient pas et la connotation d'étincelle "divine" initiale y semble présente mais le chanoine Lemaitre s'est toujours défendu d'avoir mis le doigt de Dieu dans sa théorie.

Maintenant, si vous avez mieux à proposer.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par Bean le Jeu 29 Jan 2015 - 12:32

cana a écrit:L'empathie (du grec ancien ἐν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qui est éprouvé)
compassion ou empathie? je ne vois pas de différence fondamentale. Aider celui qui en a besoin résume le truc.
Et dans la sympathie ou l'antipathie, tu y mets de la souffrance ?
Ce qui est éprouvé n'est pas nécessairement souffrance.

Par contre, le sens de "souffrir avec" est bien présent dans le mot compassion.

De plus la compassion est plus proche de la sympathie que de l'empathie.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par Ling le Jeu 29 Jan 2015 - 12:45

Sympathie en grec est un strict équivalent de compassion. Comme l'indiquait Cana Pathos veut dire souffrir, éprouver sym avec. Les évolutions du sens ne devraient pas cacher l'etymologie...

Voir: http://fr.wiktionary.org/wiki/%CF%80%CE%AC%CE%B8%CE%BF%CF%82#grc


Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par Jipé le Jeu 29 Jan 2015 - 12:51

"La compassion est une vertu par laquelle un individu est porté à percevoir ou ressentir la souffrance d'autrui, et poussé à y remédier. " wikipédia

Toujours la même confusion entre souffrir avec, et ressentir, percevoir la souffrance des autres, ce n'est pas du tout pareil !
Si une personne est en train de couler dans une barque, la comparaison avec la compassion serait de monter dans la barque avec...
Or, l'empathie est la reconnaissance d'une souffrance et, dans mon exemple, serait de l'aider à sortir de la barque...

édit:
"Empathie
L'empathie (du grec ancien ἐν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qui est éprouvé) est une notion désignant la « compréhension » des sentiments et des émotions d'un autre individu, voire, dans un sens plus général, de ses états non-émotionnels, comme ses croyances (il est alors plus spécifiquement question d'« empathie cognitive »). En langage courant, ce phénomène est souvent rendu par l'expression « se mettre à la place de » l'autre.

Cette compréhension se produit par un décentrement de la personne (ou de l'animal) et peut mener à des actions liées à la survie du sujet visé par l'empathie, indépendamment, et parfois même au détriment des intérêts du sujet ressentant l'empathie. Dans l'étude des relations interindividuelles, l'empathie est donc différente des notions de sympathie, de compassion, d'altruisme ou de contagion émotionnelle qui peuvent en découler."


Dernière édition par Jipé le Jeu 29 Jan 2015 - 12:55, édité 1 fois

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25544
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par Bean le Jeu 29 Jan 2015 - 12:53

Ling a écrit:Les évolutions du sens ne devraient pas cacher l'etymologie...
Mais le sens des mots évolue et il faut tenir compte de cette évolution. Il s'agit donc plutôt d'éprouver les sentiments de l'autre avec lui que de souffrir.
L'empathie est une posture plus neutre que la sympathie, il s'agit de ressentir ce que l'autre éprouve sans la nécessité de les épouver avec lui.
La compassion reste un acte de sympathie orientés vers la souffrance de l'autre.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par Ling le Jeu 29 Jan 2015 - 13:03

Défintion:

wp a écrit:L'empathie (du grec ancien ἐν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qui est éprouvé) est une notion désignant la « compréhension » des sentiments et des émotions d'un autre individu, voire, dans un sens plus général, de ses états non-émotionnels, comme ses croyances (il est alors plus spécifiquement question d'« empathie cognitive »). En langage courant, ce phénomène est souvent rendu par l'expression « se mettre à la place de » l'autre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Empathie

et

WP a écrit:La compassion (du latin : cum patior, « je souffre avec » et du grec συμ πἀθεια , sym patheia, sympathie) est une vertu par laquelle un individu est porté à percevoir ou ressentir la souffrance d'autrui, et poussé à y remédier. D'où le besoin de ce mot, ainsi que de celui d'empathie. La compassion revient à ressentir la souffrance de l'autre, animé d'une intention d'amour. Il existe souvent une confusion entre pitié et compassion. En revanche la « miséricorde » peut s'apparenter à la compassion avec une sémantique plus religieuse. par opposition à la « commisération » qui aurait une signification plus laïque.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Compassion

Mais sans doute est-ce parce que vous estimez que le mot a "une valeur religieuse". Quand l'idéologie prend le pas sur la raison? Wink

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par Bean le Jeu 29 Jan 2015 - 13:18

Littré:

empathie: nf     (psychologie)   faculté de s'identifier à autrui, de ressentir les sensations d'un autre

Compassion: n. f. Sentiment qui nous fait compatir. La compassion pour les malheureux. Mali « Saïdou fut cependant touché de compassion ; il envoya chercher la pauvre femme ; il l'écouta avec bienveillance ; il la réconforta par de cordiales paroles et, mieux encore, il lui mit dans la main une lourde bourse pleine d'or... », Anonyme Contes soudanais.

Compatir:
1) Être touché, attendri des maux d'autrui.
2) Avoir une tolérance charitable. Compatir à la faiblesse humaine.
3) S'accorder, vivre avec.


D'après le Littré, l'empathie est une faculté alors que la compassion est un sentiment

Sympathie:
1) Penchant instinctif qui attire deux personnes l'une vers l'autre.
2) Terme de philosophie. La faculté que nous avons de participer aux peines et aux plaisirs des autres.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par Bean le Jeu 29 Jan 2015 - 13:29

Dictionnaire de l'académie française:

EMPATHIE n. f. XXe siècle. Composé du préfixe grec em-, de en, « dans », et de -pathie, d'après sympathie.
Capacité de s'identifier à autrui, d'éprouver ce qu'il éprouve.

COMPASSION n. f. XIIe siècle. Emprunté du latin chrétien compassio, « action de souffrir avec, compassion, pitié », de compati, « compatir ».
Sentiment qui porte à prendre part à la douleur et aux souffrances d'autrui. Être touché de compassion. Inspirer de la compassion. Exciter la compassion. Une femme digne de compassion. Avoir de la compassion pour quelqu'un, le plaindre.

La encore la différence est faite entre capacité et sentiment.

SYMPATHIE. n. f. Penchant instinctif qui attire des personnes les unes vers les autres. Il y a une grande sympathie entre eux. Les effets de la sympathie. Éprouver de la sympathie pour quelqu'un. Ne sentir pour quelqu'un aucune sympathie.
Il désigne également notre Accord avec le sentiment d'autrui, le pouvoir que nous avons de participer aux peines et aux plaisirs les un des autres. La sympathie sert en nous de contre poids à l'intérêt personnel.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par nawel le Jeu 29 Jan 2015 - 15:04

mikael a écrit:.
Bonne journée à toi !

Bonne journée à toi aussi sourire
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par cana le Jeu 29 Jan 2015 - 17:22

Bean a écrit:Littré:

empathie: nf     (psychologie)   faculté de s'identifier à autrui, de ressentir les sensations d'un autre

Compassion: n. f. Sentiment qui nous fait compatir. La compassion pour les malheureux. Mali « Saïdou fut cependant touché de compassion ; il envoya chercher la pauvre femme ; il l'écouta avec bienveillance ; il la réconforta par de cordiales paroles et, mieux encore, il lui mit dans la main une lourde bourse pleine d'or... », Anonyme Contes soudanais.

Compatir:
1) Être touché, attendri des maux d'autrui.
2) Avoir une tolérance charitable. Compatir à la faiblesse humaine.
3) S'accorder, vivre avec.


D'après le Littré, l'empathie est une faculté alors que la compassion est un sentiment

Sympathie:
1) Penchant instinctif qui attire deux personnes l'une vers l'autre.
2) Terme de philosophie. La faculté que nous avons de participer aux peines et aux plaisirs des autres.

Je crois qu'à un moment donnée la compassion, la charité, la bienveillance, la sympathie ou l'amour .... forment un pack non divisible.
Il y a peut être bien une différence entre la faculté et le sentiment, mais c'est plutôt un enchaînement.

M.Ricard a écrit:Lorsque la bienveillance inconditionnelle est confrontée à la souffrance, donc alertée par l'empathie, cela devient de la compassion.  
http://www.lavie.fr/religion/bouddhisme/les-cinq-lecons-de-sagesse-de-matthieu-ricard-pour-mieux-aimer-01-10-2013-44736_21.php

Et c'est pas parce que c'est dieu ou wiki qui l'a dit (ou un gars avec une robe vieux )
Tout le monde est concerné et récolte ce qu'il a planté. question de pure causalité.
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 47
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par Bean le Jeu 29 Jan 2015 - 17:34

cana a écrit:Je crois qu'à un moment donnée la compassion, la charité, la bienveillance, la sympathie ou l'amour .... forment un pack non divisible.
Il y a peut être bien une différence entre la faculté et le sentiment, mais c'est plutôt un enchaînement.
Certes, mais pour en apprécier la chaîne des relations, il est bon de savoir nommer précisément les maillons. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 22 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum