L'essentiel

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par Ling le Lun 2 Mar 2015 - 10:43

Le bonheur est un état d'esprit pas une quête.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par Nuage le Lun 2 Mar 2015 - 10:57

On peut tout de même être en quête d'un état d'esprit, non ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par Ling le Lun 2 Mar 2015 - 10:59

Je ne sais pas, cela me semble contradictoire.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par Nuage le Lun 2 Mar 2015 - 11:02

Et bien par exemple lorsque l'on essaye d'être plus stable émotionnelllement, c'est comme une quête intérieure.

Edit : Alors on peut bien également faire un travail  sur son état d'esprit, afin de vouloir influer sur celui-ci pour arriver à avoir un autre état d'esprit dans le futur, qu'on aimerait mieux avoir.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par nawel le Lun 2 Mar 2015 - 12:03

Ling a écrit:Le bonheur est un état d'esprit pas une quête.

C'est un état d'esprit. C'est.

Mais il y a le côté subjectif de l'être et le côté objectif.

L'état d'esprit serait le côté subjectif mais objectivement, le bonheur, lui est en quête. Quand il n'y aura plus rien à chercher, alors il y aura cette autre réalité que le bonheur est là. Maintenant qu'est ce que le bonheur véritable, où est sa limite ?

Concrètement, je voudrais m'expliquer car ce sont des mots que j'utilise pour faire abstraction de l'objet pour une représentation concrète.

C'est vrai que ce sont formes d'expression non figuratives mais issus de courants Védiques pour peu que je puisse en savoir car ce n'est pas à travers l'apprentissage de ces courants que je m'implique mais à travers ma propre expérience. Ces termes je les emprunte à ce que je vois et entend sur le net ou ailleurs, mais ce que je trouve plus intéressant est de pouvoir tirer de la pratique la théorie car du sentiment je peux voir dans les textes ce que je peux en tirer de véridique.

A partir de la respiration contrôlée, faire naître ce sentiment d'intense bonheur, sauriez vous faire ? C'est une alchimie en quelque sorte mais pourquoi ne pas essayer.

Si je vous donne un exemple tout simple sauriez vous dire à votre tour. N'avez vous jamais ressenti lors d'un rêve un sentiment d'immense bonheur que vous ne vous êtes jamais expliqué, non pas dans une situation dans le rêve, mais un sentiment isolé tout bonnement ? Si oui n'avez vous pas eu l'envie de reproduire cet instant avec l'intensité ressentie ?

Pour ma part je suis dans l'attente. Je vis le présent avec un bonheur contenu c'est à dire subjectivement retenu et objectivement là.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par nawel le Lun 2 Mar 2015 - 12:09

Nuage a écrit:On peut tout de même être en quête d'un état d'esprit, non ?

Si nous nous questionnons nous bouleversons notre pensée car la quête est encensée si nous en avons la volonté. Si comme moi vous vous êtes toujours questionnés, à mon sens il ne faut pas aller chercher la réponse, elle arrive seule.

En somme, ne pas se dire je vais respirer de telle façon pour, mais savoir écouter ce que la respiration peut engendrer.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par Nuage le Lun 2 Mar 2015 - 14:08

Oui mais pour savoir écouter la respiration, on peut tout de même se dire quand ce n'est pas le cas, qu'il faudrait savoir ou prendre le temps d'écouter la respiration.

Edit : Tu ne changes pas quelque chose, si à l'intérieur de toi  il ne se passe pas quelque chose.
Et il ne se passe pas quelque chose à l'intérieur de toi,  si tu n'as pas un minimum de "réflexion-analyse-conscience" personnelle.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par Ling le Lun 2 Mar 2015 - 14:24

nawel a écrit:Maintenant qu'est ce que le bonheur véritable, où est sa limite ?

Un sourire de ma fille, quelle limite?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par nawel le Lun 2 Mar 2015 - 15:34

Nuage a écrit:Oui mais pour savoir écouter la respiration, on peut tout de même se dire quand ce n'est pas le cas, qu'il faudrait savoir ou prendre le temps d'écouter la respiration.

Edit : Tu ne changes pas quelque chose, si à l'intérieur de toi  il ne se passe pas quelque chose.
Et il ne se passe pas quelque chose à l'intérieur de toi,  si tu n'as pas un minimum de "réflexion-analyse-conscience" personnelle.

Je suis d'accord Nuage. Il faut savoir pour après prendre le temps d'écouter sa respiration. En fait toujours la pratique mise en avant mais comment expliquer la théorie comme tu le dis si justement : "tu ne changes pas quelque chose, si à l'intérieur de toi il ne se passe pas quelque chose".

C'est comme apprendre à faire du vélo, tu as beau expliquer, l'équilibre c'est toi qui le sent et qui le maîtrise pour ne pas tomber. Tu auras beau expliquer les lois qui régissent le centre de gravité et la dynamique qui permettent d' arriver au résultat espéré, si l'enfant ou la personne ne l'intègre pas ni le matérialise pas ils ne pourront jamais savoir en faire sans en avoir fait personnellement l'expérience. Ils ne le pourront qu'à partir du moment où le vélo et eux font corps. A leur tour ils expliqueront et serviront de guide pour déjà mettre en confiance celui qui se lancera dans ce défi.

Maintenant, il suffit d'un petit "quelque chose" qui permet de pouvoir instinctivement mettre le doigt sur ce qui pourrait guider cette connaissance de soi. Et là, je pense qu'il faut avant tout bien tendre l'oreille sur soi-même pour commencer et il faut explorer. Tu parles de réflexion, j'ai parlé de questionnement c'est idem ; tu parles d'analyse, je parlerais d'instrospection, tu parles d'analyse-conscience et là c'est différent car, là, j'en viens à dire que soi-même nous en sommes incapables sans aide extérieure car pour se connaître et pouvoir chasser phobies, démons intérieurs, frustrations, tout ce que notre passé recèle d'expériences malheureuses même un psychothérapeute ne peut bien aboutir à nous absoudre dans le sens à nous en acquitter et enlever notre culpabilité même s'il a tous les atouts pour toutefois révéler à son patient ce qui pourrait le préoccuper.
A mon sens, la conscience est bien pourvue pour le faire, mais qu'est ce que véritablement la conscience ?!

Que doit on dire ici pour paraître raisonnable ? Quels sont les critères sur lesquels tu pourrais et vous pourriez vous baser pour savoir si je suis dans le vrai ou l'erreur ? Il n'y en a aucun.

La seule chose qui pourrait être dite c'est que nous pourrions, avant d'explorer les étoiles ou les mécanismes compliqués  dont nous ne connaissons pas réellement les rouages, commencer par chercher en nous-même, la science n'expliquant pas encore ce qui est de l'ordre de  ce qui nous appartient intrinsèquement et que nous ne pouvons partager du fait que cela nous appartient. Toutes personnes vivent différemment ce genre de choses A chacun sa propre expérience.

avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par Bean le Lun 2 Mar 2015 - 16:15

nawel a écrit:La seule chose qui pourrait être dite c'est que nous pourrions, avant d'explorer les étoiles ou les mécanismes compliqués  dont nous ne connaissons pas réellement les rouages, commencer par chercher en nous-même, la science n'expliquant pas encore ce qui est de l'ordre de  ce qui nous appartient intrinsèquement et que nous ne pouvons partager du fait que cela nous appartient. Toutes personnes vivent différemment ce genre de choses A chacun sa propre expérience.
Justement nawel, les mécanismes compliqués ne sont pas ceux des étoiles mais ceux qui sont en nous. Les rouages qui meuvent les étoiles sont infiniment plus simples que les rouages de la pensée et de la conscience. Nous avons autant de neurones qu'il existe d'étoiles dans une galaxie et infiniment plus de connexions inter-neuronales.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5806
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par nawel le Lun 2 Mar 2015 - 16:57

@Bean
Si près de nous et si loin.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par Bean le Lun 2 Mar 2015 - 17:49

avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5806
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par nawel le Lun 2 Mar 2015 - 18:09

Là derrière nos voix
Est ce que l’on voit nos cœurs
Et les tourments à l’intérieur
Ou seulement la la la ?
Entendez vous dans les mélodies ?
Derrière les mots
Derrière nos voix
Les sentiments les pleurs les envies
Qu’on ne peut pas dire
Non, non, non
Entendez vous l’amour caché là ?
Derrière les mots
Derrière les voix
.........
Est ce que l’on entrevoit ?

I love you
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par Lulu le Lun 2 Mar 2015 - 20:47

Ling a écrit:
nawel a écrit:Maintenant qu'est ce que le bonheur véritable, où est sa limite ?

Un sourire de ma fille, quelle limite?
Son inauthenticité peut être.


ps : profitez du sourire de votre fille, c'est bon pour le coeur ! Wink

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'essentiel

Message par nawel le Mar 3 Mar 2015 - 10:48

@ Ling - bonheur sans limite incommensurable sourire que celui du sourire de nos filles.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum