L'existentialisme

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'existentialisme

Message par ronron le Lun 29 Fév 2016 - 16:11

Bean a écrit:
Ronron a écrit:Le choix se fait tout seul.
Dans ce cas, tu ne peux choisir, t'es en trop également!
sourire
Bravo, tu comprends...

P.S. Je n'en attendais pas moins de toi... Y a de l'espoir... sourire
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existentialisme

Message par Bean le Lun 29 Fév 2016 - 16:27

ronron a écrit:Bravo, tu comprends...
Je comprends surtout que ton raisonnement est tellement déterministe qu'il en est circulaire, d'où ton pseudo "ronron", car ça ronronne comme un moteur qui tourne sur place mais qui fera le choix de passer une vitesse pour que ça avance un peu?
Pas toi, bien entendu, puisque tu ne disposes pas de la liberté de choisir.
Ton déterminisme est stérile.
sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5966
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existentialisme

Message par ronron le Lun 29 Fév 2016 - 18:38

Bean a écrit:
ronron a écrit:Bravo, tu comprends...
Je comprends surtout que ton raisonnement est tellement déterministe qu'il en est circulaire, d'où ton pseudo "ronron", car ça ronronne comme un moteur qui tourne sur place mais qui fera le choix de passer une vitesse pour que ça avance un peu?
Pas toi, bien entendu, puisque tu ne disposes pas de la liberté de choisir.
Ton déterminisme est stérile.sourire
Je m'attendais à cette réponse... Et je répète que je préfère penser que je suis libre...

En tout cas, mon déterminisme doit être créateur puisqu'il me permet de penser que je suis libre. Est-ce un hasard? Et avais-je le choix de cette liberté de choisir? Et qu'est-ce qui ferait que ma liberté m'apparaît comme intégrale? D'où vient qu'il en soit ainsi? Bio-chimie, bio-électricité, synapses, neurones, souvenirs, combinatoires, et je ne sais quoi encore?  Alors au bout du compte?

Quoi qu'il en soit, cette liberté liée au choix, c'est un niveau... On peut aussi parler de la liberté dans le simple fait d'être...

Ou de sentir la liberté comme un état d'être où la liberté est ressentie comme se mouvant en soi. Cela nous montre qu'il y a en soi un espace où elle se meut... Et ce ressenti se donne à penser comme la vraie liberté...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum