Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par fantoben le Jeu 5 Mar 2015 - 2:33

Lettre ouverte à Diogène de Sinope (soi-disant philosophe de rue 413-327 av. J.-C.)
Diogène le chien, l'appelait-on jadis.

À toi, Diogène, je dis : même si tu as souhaité jadis vivre comme un animal, tu étais loin d'être son égal. Contrairement à toi, Diogène, l'animal n'a pas, lui, la stupidité de rejeter le confort et la bonne bouffe lorsque ces bienfaits lui sont accessibles. De plus, l'exhibitionnisme et le masochisme dont tu as fait preuve tout au long de ton existence sont des comportements humains déviants qui ne sont imputables à aucun animal digne de ce nom.

Alors malgré tout le respect que j'ai pour toi Diogène, je suis persuadé que tu n'es pas une référence louable pour la philosophie. La sagesse et la vertu n'ont aucune résonance dans les propos vulgaires et l'effronterie auxquels tu t'es livré sur la place publique en te masturbant devant tout le monde qui passait devant toi. Le respect de soi et des autres est une leçon de vie que tes Maîtres ont sans doute négligé de t'enseigner. Mais peut-être n'avaient-ils pas eux-mêmes ce sentiment envers leurs semblables.

Le philosophe n'est pas celui qui méprise son semblable lorsque celui-ci aspire à une meilleure qualité de vie. Le philosophe ne renie pas non plus la nature humaine dans ce qu'elle a de plus noble, c'est-à-dire la faculté de composer avec les éléments qui permettent à l'Homme de se réaliser.

Nous aussi, à l'aube de ce troisième millénaire, avons des Diogène qui traînent sur les bancs publics dans les villes et dans les parcs. Bien que pour certains d'entre eux la critique de notre société leur est facile, nul n'aurait toutefois la prétention de leur accorder le titre de philosophes.
avatar
fantoben
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 74
Localisation : Québec ~ Canada
Identité métaphysique : Philosophe de rue
Humeur : Rigueur du propos
Date d'inscription : 27/02/2015

http://pages.videotron.com/benito

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Jipé le Jeu 5 Mar 2015 - 8:25

C'est un jugement un peu sévère à mon avis. Je ne vois pas pourquoi il n'y aurait pas aujourd'hui des "clodos" polymathes...
Les circonstances de la vie peuvent mener les plus brillants d'entre nous à se retrouver un jour dans la rue. Ne les jugeons pas sans la connaissance de leur parcours.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Ling le Jeu 5 Mar 2015 - 9:03

fantoben a écrit: le masochisme dont tu as fait preuve tout au long de ton existence sont des comportements humains déviants qui ne sont imputables à aucun animal digne de ce nom.

En quoi un comportement déviant est-il condamnable ou peut-il faire l'objet d'un jugement de valeur s'il ne nuit pas à autrui?

Qu'est-ce qu'être déviant?
Qu'est-ce que la norme?
Qui définit la norme?

Si nous pouvions arrêter la philosophie de comptoir et nous poser les "vraies" questions.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Lulu le Jeu 5 Mar 2015 - 12:58

Fantoben, vous avez une compréhension assez «sommaire» du faux-monnayeur de Sinope et du kunisme en général. Vous devriez peut être relire Laërce (Diogène lui aussi).

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Bulle le Jeu 5 Mar 2015 - 13:58

fantoben a écrit:Nous aussi, à l'aube de ce troisième millénaire, avons des Diogène qui traînent sur les bancs publics dans les villes et dans les parcs. Bien que pour certains d'entre eux la critique de notre société leur est facile, nul n'aurait toutefois la prétention de leur accorder le titre de philosophes.
Tu n'as visiblement pas très bien compris  la philosophie de l'un des acteurs du triangle subversif attelé à déconstruire la philosophie idéaliste et (pour eux) parfaitement idiote de Platon... qvt
Voir à ce sujet les motivations de la philosophie cynique...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39577
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Layens le Sam 24 Sep 2016 - 2:00

Ling a écrit:
fantoben a écrit: le masochisme dont tu as fait preuve tout au long de ton existence sont des comportements humains déviants qui ne sont imputables à aucun animal digne de ce nom.

En quoi un comportement déviant est-il condamnable ou peut-il faire l'objet d'un jugement de valeur s'il ne nuit pas à autrui?

Qu'est-ce qu'être déviant?
Qu'est-ce que la norme?
Qui définit la norme?

Si nous pouvions arrêter la philosophie de comptoir et nous poser les "vraies" questions.


okey
C'est exactement à ces questions que répondait Diogène. Sa philosophie était une philosophie d' "action". Contrairement au pédantisme de ses contemporains... Comme Platon, et surtout Aristote.

Qu'est ce que la norme ?
Voilà une question essentielle...

Fantoben, je vous encourage à lire Michel Onfray... C'est grâce à lui que j'avais un peu compris la philosophie cynique.

Et oui, Diogène est digne d'être appellé philosophe. Il est le premier, le tout premier à remettre en question [par ses actions ], la norme et la convenance. (Bien qu'Antishene a fait un peu de chose dans le domaine ).
Ce Diogène, pour ces raisons fait partie de mes philosophes préférés quoique je n'apprécie du tout pas ses agressions physiques et verbales. Et puis, masturber en public, c'est mauvais, cela nuit à autrui...
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 717
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Bean le Sam 24 Sep 2016 - 2:43

Se masturber en public ne nuit à personne, c'est simplement réprouvé par la morale et très mal vu car montrant en exergue d'animalité humaine.
Ce que Diogène voulait surtout exprimer par ce geste masticatoire, c'est qu'il est simple de satisfaire un désir sexuel alors qu'un désir de faim ne se satisfait pas aussi simplement en se frottant le ventre.

Actuellement, on appellerait ça une performance artistique. Diogène serait un performeur comme l'est par exemple Deborah De Robertis qui exhibe sa nudité dans une démarche artistique dont l'expression philosophique ressemble à celle des cyniques antiques.
sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5749
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par stana le Sam 24 Sep 2016 - 11:20

C'est sûr qu'on ne peux pas, dans une société civilisée, permettre à quelqu'un de se masturber en public-ou tout autre acte sexuel d'ailleurs-pas par "morale", pas selon mon point de vue en tout cas, et pas davantage parce-qu'il y aurait quelque chose de trivial, de "sale" dans le sexe (comme dirait M'enfin rire ); mais parce-que la sexualité est du domaine de l'intime, du privé, que c'est purement personnel. Sinon, les gens finiraient pas s'accoupler (le mot conviendrait en l'occurrence...) n'importe où, n'importe quand, n'importe comment, dans la rue etc ce serait le regression de l'humain vers l'animalité pure et dure, ce qui serait dommage.
Je ne dis pas que j'ai quelque chose contre Diogène (je prèfère èvidemment Platon), je le connais mal en fait, mais, même si on peux comprendre ses motivations, il vaut mieux que ce genre d'exibition, quels que soient les motifs, restent des cas isolés, l'exception qui confirme littéralement la règle. A ces conditions on peux comprendre lol à chaque règles ses exceptions qvt
Si ses raisons étaient bien celles que tu dis Bean, il y a en effet une subtilité que n'ont pas les "vrais" exibitionistes, et c'est parce-qu'il s'agit d'une exception qu'elle peux frapper les esprits, comme c'était déjà le cas même dans l'Antiquité. Ca ne pourrait pas être le cas si se masturber en public était admis et courant, qui dit légalisé dit banalisé. Les lois humaines lui ont indirectement permis de s'exprimer, de transmettre ses idées ref rire
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Layens le Sam 24 Sep 2016 - 15:29

Et puis, quoi que l'on dise pour prouver le contraire, se masturber en public n'a rien de philosophique.

Je ne dis pas cela, parce que je suis contre la philosophie de Diogène, bien au contraire, je préfère sa philosophie à celle des socratiques (Socrate, Platon, Aristote).
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 717
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Bean le Sam 24 Sep 2016 - 17:24

Stana a écrit:il y a en effet une subtilité que n'ont pas les "vrais" exibitionistes
Oui, ce n'est pas un simple acte "bestial", il est dans la logique d'une démonstration pour faire passer un message philosophique et politique. C'était l'époque des orgies romaines ou se mêlait sans vergogne nourriture et sexe. Diogène montre par ce geste que si tout le monde peut assouvir sa sexualité, seuls les riches peuvent assouvir correctement ou copieusement leur faim, laissant les pauvres le ventre creux sans solution de rechange comme pouvait être une solution de rechange la masturbation faute d'une sexualité normale, voire débridée.

Si la philosophie de Diogène n'avait pas été aussi appréciée, il n'aurait jamais pu répondre à Alexandre le Grand, "Ote-toi de mon soleil." sans risquer la mort. Face à Alexandre le Grand, il se nommait lui-même Diogène le chien. Il défendait le point de vue du pauvre et vivait totalement démuni abrité par une grande jarre ou un tonneau.

Platon était quand à lui du coté des riches romains et n'avait cure du pauvre peuple et des esclaves.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5749
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par stana le Dim 25 Sep 2016 - 10:54

On peux très bien transmettre une philosophie sans vivre en permanence dans le dénuement et dans la crasse dubitatif tenter l'expèrience pourquoi pas, provisoirement, pour mieux comprendre la misère et les vraies priorités, les vraies valeurs de la vie, et essayer de mieux faire comprendre tout ceci à ses contemporains, englués dans une quelconque société de consommation...à condition d'avoir déjà une réputation de philosophe XD sinon l'effet ne serait pas du tout le même...
 Oui comme tu dis Bean, beaucoup de ses contemporains, y compris parmi les gens favorisés par la fortune le respectaient en tans que philosophe, autrement son mode de vie et ses propos n'auraient pas été à peu prés bien acceuillis, particulièrement son célèbrissime "Ote-toi de mon soleil" cyclops s'il s'ètait agis d'un illustre inconnu, même supérieurement intelligent sans qu'on le sache, il aurait inspiré au mieux de la pitié.
 Encore une fois, je ne vois pas l'utilité de poursuivre indéfiniment ce mode de vie quand on peux faire autrement, mais ça a drôlement frappé les esprits, et ce devait être l'un des buts. Après tout, s'il était retourné, après une période plus ou moins longue de dénuement, au luxe auquel il avait droit, l'effet aurait pus ne pas être le même.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Mephisto le Dim 25 Sep 2016 - 15:55

Stana a écrit:On peux très bien transmettre une philosophie sans vivre en permanence dans le dénuement et dans la crasse
Il faut comprendre que pour lui, c'est vous qui vivez dans la crasse et le dénuement.
avatar
Mephisto
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1494
Localisation : SO
Identité métaphysique : post-métaphysique
Humeur : on s'en fout
Date d'inscription : 23/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Jamejempa le Ven 30 Sep 2016 - 23:27

J'avais cru comprendre que la philosophie grecque avait pour finalité de tendre vers l'état de sagesse. Ce qu'on appellerait maintenant le "détachement de l'ego" est une condition nécessaire à cet état. Chaque école ( épicurisme, cynisme, pyrhonisme, stoïcisme, etc. ) avait leurs propres ascèses pour cela. Diogène, par son refus des conventions, par son dénuement, etc. proposait une méthode rapide pour ne plus s'identifier au "moi". L'anecdote du disciple trainant un hareng au bout d'une ficelle pour se libérer de la honte et du regard d'autrui en est, me semble-t-il, une parfaite illustration.

Jamejempa
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 5
Localisation : Bordeaux
Identité métaphysique : Aspire à ne pas en avoir
Humeur : A l'ouest
Date d'inscription : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Layens le Sam 1 Oct 2016 - 2:19

Jamejempa a écrit:L'anecdote du disciple trainant un hareng au bout d'une ficelle pour se libérer de la honte et du regard d'autrui en est, me semble-t-il, une parfaite illustration.
Ah ouais, c'est l'un de mes préféré. Dans cet exemple j'ai appris que pour vraiment avancer il faut se liberer des "qu'en dira-t-on". Mais le disciple avait trop peur du jugement social...
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 717
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Layens le Dim 16 Juil 2017 - 20:11

Depuis quelques semaines, il y a une question que je n'arrête pas de me poser.
Je me demande si l'un d'entre vous saura trouver une réponse, vu que de nombreuses controverses existent sur le sujet.

Que voulait dire exactement Diogène par "Je cherche l'Homme" ?
Ou plutôt :
Est-ce je cherche l'Homme qu'il disait ou plutôt "Je cherche un homme" ?
Cherchait-il le Concept Homme de l'idéalisme platonicien ou plutôt parlait-il tout simplement de l' "homme" (de l'humain) au sens moral du terme, c'est-à-dire l'individu qui serait digne d'être appellé ainsi ?
Et enfin, et c'est ce qui me semble le plus important :
Pourquoi marchait-il avec une lanterne pour chercher cet "homme" ou cet ''Homme" là ?
S'il s'agissait du concept platonicien, il saurait déjà que ce qu'il voulait trouver ne peut exister dans le monde physique où il le cherchait, ne serait-ce qu'avec une lampe.
Mais que symbolise cette lampe exactement ? Pourquoi la portait-il ?
Et même si Diogène recherchait l'"homme moral", la lampe n'aurait aucune utilité.
À moins qu'il ne s'agisse dans un cas comme dans l'autre d'une technique purement pédagogique, et même là, la lanterne qu'il tient à la main aura un sens.

J'ai déjà mes idées sur la question, mais les nombreuses interprétations que j'ai lu m'ont poussé à les remettre en cause.
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 717
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Layens le Dim 16 Juil 2017 - 20:22

Mais moi si je tiens une lampe à la main, c'est juste pour trouver où mettre les pieds dans les Ténèbres de l'Obscurantisme religieux. lol! Et ce ne serait pas l'Homme que j'aurai cherché, mais tous les concepts sans exception :
Dieu, l'Etat, la Religion, la Morale, la Tradition...
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 717
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Cochonfucius le Dim 16 Juil 2017 - 20:27

Voir (entre autres)

http://www.forum-metaphysique.com/t4530p100-jours-de-2010#108485

pour une mise en contexte.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23076
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Layens le Dim 16 Juil 2017 - 20:54

fantoben a écrit:Lettre ouverte à Diogène de Sinope (soi-disant philosophe de rue 413-327 av. J.-C.)
Diogène le chien, l'appelait-on jadis.

À toi, Diogène, je dis : même si tu as souhaité jadis vivre comme un animal, tu étais loin d'être son égal. Contrairement à toi, Diogène, l'animal n'a pas, lui, la stupidité de rejeter le confort et la bonne bouffe lorsque ces bienfaits lui sont accessibles. De plus, l'exhibitionnisme et le masochisme dont tu as fait preuve tout au long de ton existence sont des comportements humains déviants qui ne sont imputables à aucun animal digne de ce nom.

Alors malgré tout le respect que j'ai pour toi Diogène, je suis persuadé que tu n'es pas une référence louable pour la philosophie. La sagesse et la vertu n'ont aucune résonance dans les propos vulgaires et l'effronterie auxquels tu t'es livré sur la place publique en te masturbant devant tout le monde qui passait devant toi. Le respect de soi et des autres est une leçon de vie que tes Maîtres ont sans doute négligé de t'enseigner. Mais peut-être n'avaient-ils pas eux-mêmes ce sentiment envers leurs semblables.

Le philosophe n'est pas celui qui méprise son semblable lorsque celui-ci aspire à une meilleure qualité de vie. Le philosophe ne renie pas non plus la nature humaine dans ce qu'elle a de plus noble, c'est-à-dire la faculté de composer avec les éléments qui permettent à l'Homme de se réaliser.

Nous aussi, à l'aube de ce troisième millénaire, avons des Diogène qui traînent sur les bancs publics dans les villes et dans les parcs. Bien que pour certains d'entre eux la critique de notre société leur est facile, nul n'aurait toutefois la prétention de leur accorder le titre de philosophes.

C'est maintenant que j'ai pris vraiment le temps de te lire et c'est maintenant que je me suis rendu compte de la flagrante absurdité que renferme ce discours.
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 717
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Layens le Dim 16 Juil 2017 - 20:55

Merci Cochon
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 717
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Layens le Lun 17 Juil 2017 - 20:49

Cochonfucius a écrit:Voir (entre autres)

http://www.forum-metaphysique.com/t4530p100-jours-de-2010#108485

pour une mise en contexte.
Je vois certes, d'assez jolis poèmes. Surtout les tiens. Pourtant aucun ne répond à mes questions.
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 717
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Cochonfucius le Lun 17 Juil 2017 - 21:50

C'est vrai.

La lampe reste une énigme.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23076
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à Diogène de Sinope

Message par Mephisto le Mar 18 Juil 2017 - 1:03

Au hasard, l'orgueil de Prométhée.
avatar
Mephisto
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1494
Localisation : SO
Identité métaphysique : post-métaphysique
Humeur : on s'en fout
Date d'inscription : 23/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum