La règle d'or

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La règle d'or

Message par nawel le Mer 11 Mar 2015 - 9:01

Il y a une notion qui est relative. C'est celle qui peut être attribué au concept de la perception par rapport au concept mathématique.
Un exemple :
Une personne est tout à fait à son sens d'une immense sagesse. Sur un vecteur elle sera la totalité du vecteur. Mais son comportement irréprochable par son propre concept est relatif au concept absolu qui lui est l'inconnu.
Dans ce vecteur déterminé, ou cette personne se reconnait en tant que tel, il y aurait une proportion qui elle serait indéterminée mais qui équivaudrait toutefois au vecteur que la personne a défini.
Il y a dans ce sens une probabilité, une inconnu.
Si dans le monde réel nous pouvons déterminer cette proportion, elle ne peut pas être clairement définie toutefois car pour connaître le vecteur dans sa totalité il faut pouvoir connaître la valeur absolue qui elle détermine la valeur du vecteur ou segment.
Par là j'entends notion mathématique car dans un exemple précis comment déterminer par exemple la perfection d'une fleur si l'on ne connait pas la perfection de la fleur dans l'absolu.
Dans la notion du comportement comment déterminer le comportement de la personne si dans l'absolu on ne connait pas le comportement véritable de la personne, sur un jugement de valeur sans EQUIVOQUE, et à l'extrême la personne se croyant foncièrement "sage" peut être à l'inverse totalement le contraire car le jugement suprême ne peut être émis que par la personne la plus sage qui soi. Relativement, il n'y a rien qui puisse être prouvé.

Ce ne sont que des inconnus.

Il s'agit bien du nombre d'or dont je parle 1,6180339887 (décimales) ou suite de Fibonacci. (nombres entiers) ou proportion a+b/a = a/b ou équation 1+racine carrée de 5/2 ou phi.

Soit un segment [AC] et un point B plus proche de C que de A. Alors B sépare le segment selon le nombre d'or lorsque AB/BC = AC/AB, et alors le nombre d'or est la valeur de ces rapports.

AB+BC = AC or la proportion de BC peut être égale à A. D'où le mystère de ce nombre d'or. Il est d'ordre divin c'est le nom qu'on lui prête, car il est lié à la perfection qui nous échappe car nous ne connaissons pas la perfection. J'y vois une notion CONSIDEREE d'équilibre dans le rapport AB > BC probabilité d'équilibre mais pas l'EQUILIBRE tel que nous ne le connaissons pas.

Ce nombre d'or est partout, dans la nature (ananas par exemple dont les écailles sont des spirales constituées d'après la constatation de Fibonacci >> 5 écailles + 3 = 8 + 5 = 13 etc....) (les fleurs autre exemple : il n'existe pas de fleurs à 4,6,9 etc pétales mais plutôt à 3,5,8,13 pétales) Ce sont des constantes. Les animaux : spirales de l'escargot, la coquille est constituée de chambres, la première est d'une dimension x, la deuxième proportionnellement est différente, ainsi de suite mais le rapport entre les chambres sont du même ordre, des nombres entiers.... Constructions, œuvres d'art et le corps humain entre autres..... Tout est d'une part proportionnel, équilibré, pour aboutir à une perfection mais pas à la perfection car comme dit précédemment, tout est relatif quoi qu'il en soit.

Dans le corps humain, Léonard de Vinci a bien déterminé le canon de proportion.

Alors la question existentielle est soulevée. La perfection que nous ne pouvons ignorer. Mais elle est toutefois subjective car soumise à ce que nous percevons à partir des éléments dont nous disposons, mais ce HASARD là n'est pas un hasard. Le hasard n'existe pas car il ne créé pas l'équilibre parfait. Nous aurions pu avoir qu'un œil, c'est possible et nous nous serions acceptés comme tels, un œil exhorbité pour avoir un champ de vision large etc.... mais les conséquences de cet œil exorbité serait la conséquence d'une autre chose non déterminée etc etc...... Pour comprendre la perfection du corps humain il faut se pencher sur la source pour suivre son déroulement pour arriver à la conclusion qu'il est parfait. C'est une mathématique hors de notre entendement, et la nature a fait toute chose toute seule.......... personnellement je n'y crois certainement pas. Il ne peut pas y avoir tant de hasard car le monde entier est ainsi conçu.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Bulle le Mer 11 Mar 2015 - 14:20

Je crois qu'il faut garder les pieds sur terre : le nombre d'or est un mythe, ni plus ni moins.
Explication pour les écailles de l'ananas :
L’explication a été apportée par les physiciens Stéphane Douady et Yves Couder qui ont réalisé un système physique à l’aide de gouttes d’un fluide ferromagnétique placé dans un champ magnétique. Les contraintes stériques (occupation de l’espace) de la naissance des massifs cellulaires responsables de la formation d’une feuille ont été reproduites, et la même organisation, liée à la suite de Fibonacci, a ainsi été reproduite en laboratoire. Des simulations numériques ont donné les mêmes résultats. Il s’agit donc bien d’une conséquence de contraintes d’encombrement et d’optimisation de l’espace disponible qui conduit à la répartition liée au nombre d’or, et non pas un code génétique.
La physique des spirales végétales, Stéphane Douady et Yves Couder. La Recherche, Janvier 1993.

Le reste de l'article est également Sur le site de l'AFIS

_________________
Hello Invité !  Le du 01 octobre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39704
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par nawel le Mer 11 Mar 2015 - 14:50

Bulle a écrit:Je crois qu'il faut garder les pieds sur terre : le nombre d'or est un mythe, ni plus ni moins.
Explication pour les écailles de l'ananas :
L’explication a été apportée par les physiciens Stéphane Douady et Yves Couder qui ont réalisé un système physique à l’aide de gouttes d’un fluide ferromagnétique placé dans un champ magnétique. Les contraintes stériques (occupation de l’espace) de la naissance des massifs cellulaires responsables de la formation d’une feuille ont été reproduites, et la même organisation, liée à la suite de Fibonacci, a ainsi été reproduite en laboratoire. Des simulations numériques ont donné les mêmes résultats. Il s’agit donc bien d’une conséquence de contraintes d’encombrement et d’optimisation de l’espace disponible qui conduit à la répartition liée au nombre d’or, et non pas un code génétique.
La physique des spirales végétales, Stéphane Douady et Yves Couder. La Recherche, Janvier 1993.

Le reste de l'article est également Sur le site de l'AFIS

J'avoue Bulle que je n'ai rien compris dans cette explication, ce n'est pas que ce n'est pas exact, mais j'avoue que ça dépasse mon entendement. Pourrez tu m'expliquer toutefois ? En ce qui me concerne ce sont des domaines où les explications d'ordre philosophiques subjectives sont plus à ma portée comme je l'ai dit précédemment pour pouvoir les comprendre objectivement.

Je passe le bac, on me soumet un sujet en philo, je l'étaye, on me le note. Le professeur note à partir de ses propres connaissances et d'autres critères environnementaux. Si je suis mal notée, est ce parce que je n'ai pas compris le sujet, je suis hors sujet ou si je l'ai compris, l'ai je étayé suffisamment. Si le professeur l'a noté favorablement est ce parce qu'il est totalement dans le vrai ou parce que les critères divers l'ont permis de me noter favorablement etc etc.... c'est un cercle vicieux.
Moi je me situe dans la note, un 20 sur 20 chouette tout bon. Le professeur est dans le vrai puisqu'il a bien noté mon devoir. Mais lui est il dans le vrai pour me noter ainsi ?
A partir de là si je dois faire une figure géométrique, moi je suis dans le segment A....C mais il y a une part dans ce segment qui est  B...C qui est plus petit et pourtant égal à A......C c'est là que réside le mystère de ce nombre d'or en philosophie retranscrite en géométrie. C'est identique dans la nature qui est parfaite par l'harmonie de ce calcul mystérieux .

Si c'est un cercle vicieux, ce n'est pas évolutif, tandis que dans phi, tout est évolutif, c'est ainsi que les plantes croissent, c'est ainsi qu'il n'est pas exclu que l'homme  évolue  dans le sens où les moyens lui sont donnés, il peut exploiter ce qu'il possède par l'harmonie dans son corps et l'harmonie subjective de son corps, car tout est objectif et subjectif sauf l'objet par définition.

Ce n'est pas moi qui le dit mais ceux qui se sont penchés sur phi pour le nombre d'Or, pour le reste, c'est mon point de vue lien entre raison et cœur.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Lulu le Mer 11 Mar 2015 - 18:58

Nawel a écrit:Je passe le bac, on me soumet un sujet en philo, je l'étaye, on me le note. Le professeur note à partir de ses propres connaissances et d'autres critères environnementaux. Si je suis mal notée, est ce parce que je n'ai pas compris le sujet, je suis hors sujet ou si je l'ai compris, l'ai je étayé suffisamment. Si le professeur l'a noté favorablement est ce parce qu'il est totalement dans le vrai ou parce que les critères divers l'ont permis de me noter favorablement etc etc.... c'est un cercle vicieux.
Il n'y pas de cercle vicieux. Il y a des règles dans les compositions pour les examens, tu les suis ou pas, la compréhension du sujet fait partie de ces règles. Si tu remplis ces conditions, tu devrais déjà avoir la moyenne, le reste dépend de ton écriture et de la pertinence de tes arguments et connaissances. Le professeur est donc nécessairement dans le vrai à hauteur de la moyenne, le reste c'est plus discutable, mais il se rapporte tout de même à des références étudiées lors d'un programme. Disons que la part d'indétermination sur une copie doit être évaluable à 4 ou 5 points à tout casser. On demande pas d'écrire une thèse ou de faire une oeuvre d'art au bac (une copie sans faute c'est déjà le Pérou).

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par nawel le Mer 11 Mar 2015 - 19:11

Lulu a écrit:
Nawel a écrit:Je passe le bac, on me soumet un sujet en philo, je l'étaye, on me le note. Le professeur note à partir de ses propres connaissances et d'autres critères environnementaux. Si je suis mal notée, est ce parce que je n'ai pas compris le sujet, je suis hors sujet ou si je l'ai compris, l'ai je étayé suffisamment. Si le professeur l'a noté favorablement est ce parce qu'il est totalement dans le vrai ou parce que les critères divers l'ont permis de me noter favorablement etc etc.... c'est un cercle vicieux.
Il n'y pas de cercle vicieux. Il y a des règles dans les compositions pour les examens, tu les suis ou pas, la compréhension du sujet fait partie de ces règles. Si tu remplis ces conditions, tu devrais déjà avoir la moyenne, le reste dépend de ton écriture et de la pertinence de tes arguments et connaissances. Le professeur est donc nécessairement dans le vrai à hauteur de la moyenne, le reste c'est plus discutable, mais il se rapporte tout de même à des références étudiées lors d'un programme. Disons que la part d'indétermination sur une copie doit être évaluable à 4 ou 5 points à tout casser. On demande pas d'écrire une thèse ou de faire une oeuvre d'art au bac (une copie sans faute c'est déjà le Pérou).

Lulu on est dans un forum métaphysique. En philo le prof ne peut pas avoir la note la plus appropriée et la plus précise, la plus adaptée, la plus parfaite etc etc

Dans son sens le plus courant, un cercle vicieux (ou enchaînement diabolique, effet boule de neige ou encore spirale vicieuse) est un ensemble de causes et d'effets qui forment une boucle dégradant la situation, parce que l'effet négatif nourrit et amplifie les causes qui lui donnent naissance. À l'inverse, on parle de cercle vertueux ou de spirale vertueuse, lorsqu'un même mécanisme de rétroaction amplificatrice entraîne des effets positifs ou bénéfiques.

différence entre vicieux et évolutif.... dans le contexte du nombre d'or.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Lulu le Mer 11 Mar 2015 - 19:21

Nawel a écrit:Lulu on est dans un forum métaphysique. En philo le prof ne peut pas avoir la note la plus appropriée et la plus précise, la plus adaptée, la plus parfaite etc etc
La métaphysique c'est de la philosophie. Et pourquoi le professeur de philo ne pourrait noter de manière appropriée ? Tu penses qu'ils font au pif ? C'est des fonctionnaires comme les autres ma pauvre.

Enfin bref, je ne veux pas ruiner ton topic sur le nombre d'or, c'était un HS mal venu, tu m'en excuseras.

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Bean le Mer 11 Mar 2015 - 19:23

nawel a écrit:J'avoue Bulle que je n'ai rien compris dans cette explication, ce n'est pas que ce n'est pas exact, mais j'avoue que ça dépasse mon entendement.
Pour faire très simple, l'article dit que ce sont uniquement des contraintes mécaniques qui font que les choses s'organisent suivant les proportions du nombre d'or.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par nawel le Mer 11 Mar 2015 - 19:36

Bean a écrit:
nawel a écrit:J'avoue Bulle que je n'ai rien compris dans cette explication, ce n'est pas que ce n'est pas exact, mais j'avoue que ça dépasse mon entendement.
Pour faire très simple, l'article dit que ce sont uniquement des contraintes mécaniques qui font que les choses s'organisent suivant les proportions du nombre d'or.

sourire

Ce serait la conséquence qui provoque la cause ?


Dernière édition par nawel le Mer 11 Mar 2015 - 19:45, édité 2 fois
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par nawel le Mer 11 Mar 2015 - 19:42

Lulu a écrit:
Nawel a écrit:Lulu on est dans un forum métaphysique. En philo le prof ne peut pas avoir la note la plus appropriée et la plus précise, la plus adaptée, la plus parfaite etc etc
La métaphysique c'est de la philosophie. Et pourquoi le professeur de philo ne pourrait noter de manière appropriée ? Tu penses qu'ils font au pif ? C'est des fonctionnaires comme les autres ma pauvre.

Enfin bref, je ne veux pas ruiner ton topic sur le nombre d'or, c'était un HS mal venu, tu m'en excuseras.

Si je peux me permettre Lulu, c'était simplement un exemple. Si tu as questionnement à l'infini........ il existe bien une réponse, il y a toujours une réponse.... mais des questions restent sans réponse, et des questionnements il y en plein le forum sourire sans réponse. C'est un cercle vicieux........ et heureusement car il n'y aurait pas de forum, on ne se questionnerait plus, on tourne en rond quelque part non Lulu ? Quelquefois ? C'est ça la raison d'être, et heureusement que l'on a pas toutes les réponses, mais elles existent nul doute.....
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Bean le Mer 11 Mar 2015 - 19:46

Qu'est-ce ce qui te permets d'affirmer qu'il y a toujours une réponse ?
Enfin, j'entends, une vraie réponse, pas une réponse qui n'explique rien. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par nawel le Mer 11 Mar 2015 - 19:48

L'infini il y a une réponse par exemple, savons nous le définir ?
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Bean le Mer 11 Mar 2015 - 20:06

nawel a écrit:L'infini il y a une réponse par exemple, savons nous le définir ?
C'est une notion mathématique abstraite, vois-tu autre chose derrière ce qualificatif ?
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par nawel le Mer 11 Mar 2015 - 20:35

Bean a écrit:
nawel a écrit:L'infini il y a une réponse par exemple, savons nous le définir ?
C'est une notion mathématique abstraite, vois-tu autre chose derrière ce qualificatif ?

Je ne te suis pas ta question est abstraite, si tu étayes je pourrais te suivre... à moins que...
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Bean le Mer 11 Mar 2015 - 22:59

Si ma question est abstraite, la tienne l'est d'autant plus, je te demande simplement de préciser ce que tu qualifies avec ce terme "infini".
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par nawel le Mer 11 Mar 2015 - 23:30

L infini est une notion qui ne connaît aucune limite mais qui peut toutefois être tout à fait représentée par le signe mathématique que nous connaissons. S agissant d un entrelacement celui ci évolue à l infini ou la notion d espace temps a sa place. Le trou noir serait représentatif du signe mathématique. Ma brève intervention recueille t elle ton agrément? Quant aux seuils je n en ai pas la moindre idée. Trou noir et formes coniques sont toutefois dans le concept que je peux m en faire.
Voilà voilà si tu en connais un rayon je suis preneuse


Dernière édition par nawel le Mer 11 Mar 2015 - 23:41, édité 1 fois
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Bean le Mer 11 Mar 2015 - 23:38

Si ton questionnement est purement subjectif, tu peux y trouver également une réponse subjective qui te convienne. sourire

Mais est-ce le sujet ?
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par nawel le Mer 11 Mar 2015 - 23:46

Le sujet est le nombre d or. La dérive l infini. Le nombre d or subjectivement peut s étendre à l homme via le signe mathématique conceptuel de lien entre le perceptible et l imperceptible. J en ai fait l expérience que je pourrais étayer à mes risques et péril.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par nawel le Jeu 12 Mar 2015 - 0:00

En fait le cercle vertueux serait le cercle évolutif le 8 infini opposé au cercle vicieux qui lui est diabolique. . Question réponse sans issue. Dans le nombre d or la réponse se trouve dans la nature qui ne connaît pas le cercle vicieux.
A noter en parallèle ces deux termes sans équivoque somme toute et ceci dit en passant sourire
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Jean Cérien le Sam 14 Mar 2015 - 0:21

Bean a écrit:
nawel a écrit:J'avoue Bulle que je n'ai rien compris dans cette explication, ce n'est pas que ce n'est pas exact, mais j'avoue que ça dépasse mon entendement.
Pour faire très simple, l'article dit que ce sont uniquement des contraintes mécaniques qui font que les choses s'organisent suivant les proportions du nombre d'or.
Les contraintes mécaniques sous tenderaient-elles l'expression des proportions du nombre d'or dans les choses qui nous entourent ? secret
avatar
Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Bean le Sam 14 Mar 2015 - 0:34

Jean Cérien a écrit:Les contraintes mécaniques sous tenderaient-elles l'expression des proportions du  nombre d'or dans les choses qui nous entourent ? secret
Associées avec certaines contingences. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Jean Cérien le Sam 14 Mar 2015 - 0:40

lesquelles ?
avatar
Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par nawel le Sam 14 Mar 2015 - 0:58

@ bean
voudrais tu dire que l on peut reproduire synthétiquement ce que la nature nous offre comme les molécules synthétiques des médicaments dans ce cas oui.
Mais l objet est de définir la perfection des choses naturelles le reste n étant que reproduction.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Bean le Sam 14 Mar 2015 - 17:25

nawel a écrit:Mais l objet est de définir la perfection des choses naturelles le reste n étant que reproduction.
Les choses parfaites ne peuvent évoluer, hors tout évolue dans la nature.
La reproduction est le moteur de la multiplication du vivant dans la nature.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5823
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par nawel le Sam 14 Mar 2015 - 18:01

@ Bean

Oui d'accord.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La règle d'or

Message par Lulu le Dim 15 Mar 2015 - 12:28

Bean a écrit:Les choses parfaites ne peuvent évoluer, hors tout évolue dans la nature.
Est-ce que l'évolution de la nature n'est pas preuve de sa perfection ?

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum