Croyance et foi

Page 19 sur 20 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Jipé le Lun 30 Juil 2012 - 17:26

gaston21 a écrit:" La reconnaissance entre illuminés...". Tango, Jipé va se croire aux JO où le tir à l'arc est représenté . Il sort ses flèches...Deux choix pour toi: Ou tu l'éblouis ou tu éteins la lumière ! Mais le cheminement ne suffira pas pour t'échapper !
J'ai lu et ne relève même pas...c'est pour te dire! Suspect

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Bulle le Lun 30 Juil 2012 - 18:08

tango a écrit:Ce n'est pas un arrière monde, ce serait plutôt l'explication du "pourquoi".
De quel pourquoi Tango ? De la cause ou de la raison ?
Je me souviens d'une fois où tu me disais que l' Absolu était un concept théorique, voir utopique. Et où je t'avais répondu que c'était une tentative d'expression d'une expérience.
Là il faut que tu m'expliques ce que l'absolu,



et l'expression, que dis-je la tentative d'expression d'une expérience ont à voir !
Disons que l'expérience de l' Absolu, t'imprègne d'un parfum que tu as envie de partager... Certes tu te retrouves à ne pouvoir que pointer ton doigt vers l'invisible, mais le sens est indiqué.
Ah c'est de cela que tu parles ?
sourire
à supposer que je sois imprégné d'une mission, elle serait d'indiquer un sens pour rassurer comme inciter les pèlerins à s'y aventurer.
Par quel moyen recommandes-tu de s'y aventurer ?

Ben justement c'est à chaque aventurier à tracer son chemin... Le cheminement n'est pas à l'image d'un cadeau de Noël.
Cela n'a pas grand chose à voir avec ma remarque Tango : les mots concernent l'expérience elle-même que tu tentes d'exprimer, pas le chemin de l'expérience.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39566
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par _4mol le Lun 30 Juil 2012 - 18:14

Bulle a écrit:Par quel moyen recommandes-tu de s'y aventurer ?
Ou là là! Ca sent la question piège à plein nez.
Il n'y a aucun plan de métro qui t'apprendra à nager.



_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par tango le Lun 30 Juil 2012 - 19:05

Bulle a écrit:
tango a écrit:Ce n'est pas un arrière monde, ce serait plutôt l'explication du "pourquoi".
De quel pourquoi Tango ? De la cause ou de la raison ?
Cause, raison, finalité sont inextricablement liés. Répondre au pourquoi serait l'explication absolue. Je ne dis pas avoir la réponse, mais je reste attentif à tous les signes que je trouve ça et là par synchronicité, et qui m'indiquent un sens.
Le simple constat d'un début et d'une fin à la manifestation relative, n'est pas la preuve de l'impermanence de l'être absolu.

Je me souviens d'une fois où tu me disais que l' Absolu était un concept théorique, voir utopique. Et où je t'avais répondu que c'était une tentative d'expression d'une expérience.
Là il faut que tu m'expliques ce que l'absolu,
et l'expression, que dis-je la tentative d'expression d'une expérience ont à voir !
ça me parait pourtant clair, l'expérience de l'Absolu et la tentative de l'exprimer sont liés.
Je ne doute pas que celui qui a inventé le concept de l' Absolu, en ait fait auparavant l'expérience.

à supposer que je sois imprégné d'une mission, elle serait d'indiquer un sens pour rassurer comme inciter les pèlerins à s'y aventurer.
Par quel moyen recommandes-tu de s'y aventurer ?
Je dirais que le fruit tombe quand il est mur... Je ne force personne à s'y aventurer, c'est à chacun de voir, quand c'est le moment, et quel chemin l'inspire... Je crois en des synchronicités prédéterminantes.

Ben justement c'est à chaque aventurier à tracer son chemin... Le cheminement n'est pas à l'image d'un cadeau de Noël.
Cela n'a pas grand chose à voir avec ma remarque Tango : les mots concernent l'expérience elle-même que tu tentes d'exprimer, pas le chemin de l'expérience.
Je ne peux pas décrire l'expérience elle-même, par contre je peux en suggérer certains aspects... Quant au chemin, c'est à chacun de voir si ça l'inspire... Et il est probable que mon témoignage puisse servir à certains tant pour retrouver des idées intimes en eux-même, tant pour les rassurer à persévérer.

Disons que tu me vois battre des ailes comme un papillon, et que parfois un battement porte ses fruits, alors même que personne ne s'en rend compte... d'autres fois il m'arrive de recevoir des remerciements alors que je ne m'y attendais pas... C'est comme ça le parfum de l' Absolu, c'est une substance qui n'appartient à personne mais à tous, et c'est une grande joie de le faire circuler.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par tango le Lun 30 Juil 2012 - 22:45

maya a écrit: par contre Tango
répond que les athées sont allergiques à l'inconnu. Pour moi qui suis athée et ne crois pas à un Dieu quelconque, barbu ou pas, je suis sure que le tangible est le 1% et l'intangible 99% de notre raison d'exister et donc l'inconnu est là...je l'affirme. Sans preuves!!!Appelez cela l'Esprit, le Grant tout, la Nature, comme vous voulez. interroge
Pour moi l' athée est celui qui ne reconnait pas la présence d'un mystère qui soit souverain.
Peu importe comment on nomme ce mystère.
Je te reconnais comme quelqu'un qui fait une démarche spirituelle, et pour moi athée et spiritualiste ne peuvent pas être confondus.
Mais bon, on voit que maintenant tous les mots sont galvaudés, alors il ne faut plus s'étonner de de ne plus se comprendre.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Bulle le Mar 31 Juil 2012 - 10:02

tango a écrit:Cause, raison, finalité sont inextricablement liés.
Non peut parfaitement créer sans raison et on peut aussi créer avec une finalité particulière.
Quel raisonnement t'amène à affirmer que tout est inexticablement lié ?
Le simple constat d'un début et d'une fin à la manifestation relative, n'est pas la preuve de l'impermanence de l'être absolu.
Ce n'est pas la preuve de l'inverse non plus, ce n'est donc qu'un simple constat.
ça me parait pourtant clair, l'expérience de l'Absolu et la tentative de l'exprimer sont liés.
Je ne doute pas que celui qui a inventé le concept de l' Absolu, en ait fait auparavant l'expérience.

Bah non il a très bien pu tout simplement faire comme chacun l'expérience du relatif et désirer nommer son opposé comme idéal donc comme un objet principal de la recherche philosophique... pour les idéalistes sourire
Ce que l'étude du concept semble démontrer d'ailleurs puisque si chez Platon l'absolu correspond au bien (dans le sens paroxystique du terme, d'idéal du bien pour résumer), il correspond à l'Absoluter Geist chez Hegel (le savoir : art, philo, religion etc...) pour ne citer que ces deux occurrences.
Je dirais que le fruit tombe quand il est mur... Je ne force personne à s'y aventurer, c'est à chacun de voir, quand c'est le moment, et quel chemin l'inspire... Je crois en des synchronicités prédéterminantes.
Ce qui est donc contradictoire avec "indiquer un sens pour rassurer comme inciter les pèlerins à s'y aventurer"
On ne peut pas inviter quelqu'un à faire quelque chose dont il ne maîtrise ni le déclenchement, ni l'approche. Tu peux tout juste dire : si ça t'arrive, ne craint rien...
Mais comment peut-on savoir que "c'est le moment", il y a une recherche, une préparation ?
Disons que tu me vois battre des ailes comme un papillon, et que parfois un battement porte ses fruits, alors même que personne ne s'en rend compte... d'autres fois il m'arrive de recevoir des remerciements alors que je ne m'y attendais pas...
Cool c'est gagnant sur tous les tableaux ! Quand tes battements d'aile n'ont aucun effet puisque tu n'as pas eu de remerciement, c'est que l'on ne se rend pas compte du fruit...
Autrement dit dans cette histoire ce qui est surtout absolu c'est le battement de tes ailes, dont l'effet est relatif à la réception qui en est faite rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39566
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par tango le Mar 31 Juil 2012 - 11:02

Bulle a écrit:
tango a écrit:Cause, raison, finalité sont inextricablement liés.
Non peut parfaitement créer sans raison et on peut aussi créer avec une finalité particulière.
"créer sans raison ?" j' en doute !
Quel raisonnement t'amène à affirmer que tout est inexticablement lié ?
Disons que c'est le parfum de l' Absolu qui m'imprègne de cette certitude. Et quand j'expérimente cette conviction avec la réalité, je retrouve ce lien dans les explications qui étayent la compréhension.
Comment pourrait-il y avoir des explications si les contrastes n'étaient pas liés ?

Le simple constat d'un début et d'une fin à la manifestation relative, n'est pas la preuve de l'impermanence de l'être absolu.
Ce n'est pas la preuve de l'inverse non plus, ce n'est donc qu'un simple constat.
Oui, mais plus haut tu disais que tout s'arrêtait à la fin de la manifestation. Tu me permettras de préserver mon point d'interrogation et de cheminer avec.


ça me parait pourtant clair, l'expérience de l'Absolu et la tentative de l'exprimer sont liés.
Je ne doute pas que celui qui a inventé le concept de l' Absolu, en ait fait auparavant l'expérience.

Bah non il a très bien pu tout simplement faire comme chacun l'expérience du relatif et désirer nommer son opposé comme idéal donc comme un objet principal de la recherche philosophique... pour les idéalistes sourire
Il y a deux façons d'aborder le concept, soit par l'expérience préalable, soit par l'intellect... Et je crains fort que la voie rationnelle ne permette pas d'en atteindre l'expérience... Tant l'expérience de fusion avec l' Absolu nécessite un extrême lâcher prise, qui ne pourrait encore être pourvu de croyances en ses connaissances.

Mais comment peut-on savoir que "c'est le moment", il y a une recherche, une préparation ?
Disons que tout un chacun est animé par une force vitale invisible, et qu'il s'agit peut-être de simplement se mettre à son écoute.

Autrement dit dans cette histoire ce qui est surtout absolu c'est le battement de tes ailes, dont l'effet est relatif à la réception qui en est faite rire
Oui, ton interprétation est pertinente... Elle correspond bien à ce que je vis...
J' ai souvent une grande joie à me laisser surprendre par ce que disent ces battements d'ailes, un peu comme si ce n'était pas moi qui écrivais et que je n' en étais que spectateur... Ensuite bien sur ces écrits sont des effets relatifs et chacun les lira dans son propre contexte relatif... et le papillon continue joyeusement à battre des ailes. sourire
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par JO le Mar 31 Juil 2012 - 11:25

La croyance est un faux savoir . La foi, un non savoir confiant en une réalité intuitive .La première est rationnelle , même si son objet ne l'est pas . La seconde est purement intuitive : battements d'aile de Tango, qui s'épuise à verbaliser ce qui est incommunicable, pur quale .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Geveil le Mar 31 Juil 2012 - 12:20

JO a écrit:La croyance est un faux savoir . La foi, un non savoir confiant en une réalité intuitive .La première est rationnelle , même si son objet ne l'est pas . La seconde est purement intuitive : battements d'aile de Tango, qui s'épuise à verbaliser ce qui est incommunicable, pur quale .
C'est une autre façon de dire ce que j'ai écrit dans le post d'introduction. On n'a pas beaucoup avancé, enfin, des neurones ont poussé leurs dentrites et des synapses se sont créées, c'est toujours ça.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Ling le Mar 31 Juil 2012 - 13:03

Croyance => Latin: credere : croire
Foi => Latin: Fides: Fidèle

Les mêmes concept exprimés de manière différentes mais vus sous un angle différent.
Etablir une différence entre les deux est aussi un moyen de séparer "les croyants" (sinitres imbéciles ne comprenant rien si j'ai bien compris) des personnes "ayant la foi" étant plus intuitif.
Cette différence n'est historiquement pas pertinente.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Geveil le Mar 31 Juil 2012 - 14:31

Peut-être es-tu croyante, et donc fais-tu partie des sinistres imbéciles. Et alors ? Tu as le droit de vivre ! De toute façon, ce qui a trait à l'être humain n'est jamais dichotomique, mais réparti sur une courbe de Gauss, ce qui veut dire que chacun est plus ou moins idiot, à l'origine on trouve les crétins qui ne comprennent vraiment rien, très loin à droite sur l'axe des abscisses les génies et à l'infini, Dieu. Te sens-tu vexée de n'être pas Dieu ?

Comme je l'ai expliqué dans mon post donné plus haut en référence, " Croyance et foi" la croyance est le résultat d'une peur, d'une certaine frilosité, d'une forme de paresse et la foi le résultat de confiance en la vie, d'une grande vitalité, de curiosité. Là encore, les humains se répartiront sur une courbe de Gauss. C'est MA définition et je me fiche de celle qu'en donne le dictionnaire.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Ling le Mar 31 Juil 2012 - 15:29

Geveil a écrit:
Comme je l'ai expliqué dans mon post donné plus haut en référence, " Croyance et foi" la croyance est le résultat d'une peur, d'une certaine frilosité, d'une forme de paresse et la foi le résultat de confiance en la vie, d'une grande vitalité, de curiosité. Là encore, les humains se répartiront sur une courbe de Gauss. C'est MA définition et je me fiche de celle qu'en donne le dictionnaire.

Vous pouvez expliquer ce que vous désirez, cela n'engage que vous et ceux qui seraient enclin à vous suivre.
J'ai toujours trouvé intéressant les glissements sémantiques de termes qui sont attestés depuis des siècles. Ils révèlent toujours beaucoup sur leurs auteurs. Réfléchissez à ce que vous m'apprenez sur vous. Le reste de votre prose finit à sa place dans les oubliettes.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Geveil le Mar 31 Juil 2012 - 16:28

Quelle admirable méchanceté ! Twisted Evil Toi, ce n'est pas aux oubliettes que tu iras si tu ne changes pas, c'est en enfer, d'ailleurs tu y es sans doute déjà ! diable fourche
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Ling le Mar 31 Juil 2012 - 16:35

Vous n'êtes pas pratiquant de l'humour pince sans rire. sourire
Je préfère mon enfer à votre paradis.

Stiri

PS: je ne vois pas où j'ai été méchante.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Bulle le Mar 31 Juil 2012 - 16:36

tango a écrit:
Bulle a écrit:
tango a écrit:Cause, raison, finalité sont inextricablement liés.
Non peut parfaitement créer sans raison et on peut aussi créer avec une finalité particulière.
"créer sans raison ?" j' en doute !
Tu as le droit. Toutefois si tu avances qu'il y a une cause/raison/finalité à la création de l'univers, il faut non seulement les décrire, aussi accepter qu'il y ait une cause/raison/finalité à la création du créateur...
Comment pourrait-il y avoir des explications si les contrastes n'étaient pas liés ?
Mais ce sont de simples postulats qui conduisent à un raisonnement !
Oui, mais plus haut tu disais que tout s'arrêtait à la fin de la manifestation.
Quel rapport ?
Il y a deux façons d'aborder le concept, soit par l'expérience préalable, soit par l'intellect...
Non. Un concept est la manière de se représenter une chose concrète ou abstraite. Le concept d'absolu est la manière de se représenter l'idéal de perfection (qu'il soit divin, naturel ou autre peu importe). Du point de vue de l'expérience dont tu parles, ce n'est jamais que l'interprétation de l'expérience qui conclu a "j'ai touché l'absolu" ou assimilé. La voie rationnelle pour un concept philosophique est tout simplement le support verbal et la logique de raisonnement puisque quelque soit la pétition de principe de départ, cela n'exclu nullement une logique de raisonnement.
Autrement dit : pétition de principe > j'ai accès à l'absolu implique 1)ta définition de l'absolu (et mettre une majuscule à un mot n'a jamais été une définition) et 2) une logique de raisonnement : qu'est-ce qui te persuade d'affirmer c'est dieu si et pas un fac similé trompeur, par exemple la rencontre avec l'absolu est la rencontre le divin) etc etc...
Tant l'expérience de fusion avec l' Absolu nécessite un extrême lâcher prise, qui ne pourrait encore être pourvu de croyances en ses connaissances.
Pourquoi la fusion avec l'absolu nécessiterait un lâcher prise ? Il me semble qu'une volonté de fusionner ferait tout aussi bien l'affaire non ?
Disons que tout un chacun est animé par une force vitale invisible, et qu'il s'agit peut-être de simplement se mettre à son écoute.
L'instinct de conservation est une force vitale invisible, c'est de cela dont tu parles ? Ou bien du vitalisme de Barthez ? Là aussi il serait bon de préciser et d'argumenter. Pour ce qui est de la critique cf le Hasard et la Nécessité de Monod.
... et le papillon continue joyeusement à battre des ailes. sourire
Et il est tout content de montrer ses ailes parce qu'il les trouve belles sourire Quel cabot ce papillon pette de rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39566
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 16:47

Bulle a écrit:
Pourquoi la fusion avec l'absolu nécessiterait un lâcher prise ? Il me semble qu'une volonté de fusionner ferait tout aussi bien l'affaire non ?
Ben non justement, la volonté est un écran filtrant beaucoup trop limité et personnel. Cet écran ne peut que fortement déformer la vision de l'immersion dans le champ global qu'est la conscience. N'est-il pas ?.
boowang

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par tango le Mar 31 Juil 2012 - 17:49

Bulle a écrit: Toutefois si tu avances qu'il y a une cause/raison/finalité à la création de l'univers, il faut non seulement les décrire, aussi accepter qu'il y ait une cause/raison/finalité à la création du créateur...
L' Absolu est suspendu hors espace/temps. L'espace et le temps font parti des manifestations. Si créateur il y a, il est au-dessus des manifestations et donc hors du temps.
Quant aux descriptions que tu souhaiterais entendre, elles sont ineffables, il s'agit seulement pour nous d'en renifler le sens et de s'y acheminer.

Non. Un concept est la manière de se représenter une chose concrète ou abstraite. Le concept d'absolu est la manière de se représenter l'idéal de perfection (qu'il soit divin, naturel ou autre peu importe). Du point de vue de l'expérience dont tu parles, ce n'est jamais que l'interprétation de l'expérience qui conclu a "j'ai touché l'absolu" ou assimilé. La voie rationnelle pour un concept philosophique est tout simplement le support verbal et la logique de raisonnement puisque quelque soit la pétition de principe de départ, cela n'exclu nullement une logique de raisonnement.
Tu es toujours dans le vouloir saisir par la raison, or on ne saisit pas l' Absolu, c'est lui qui te saisit.

Autrement dit : pétition de principe > j'ai accès à l'absolu implique 1)ta définition de l'absolu (et mettre une majuscule à un mot n'a jamais été une définition) et 2) une logique de raisonnement : qu'est-ce qui te persuade d'affirmer c'est dieu si et pas un fac similé trompeur, par exemple la rencontre avec l'absolu est la rencontre le divin) etc etc...
La première fois que j'ai vu l'océan j'ai vu que ça correspondait au concept théorique qu'on m'avait raconté... Imagines-toi le premier homme qui a vu l'océan, comment aurait-il pu en rendre témoignage sans créer le concept... l' océan est encore un objet manifesté, alors imagines-toi d'avoir à témoigner d'une expérience abstraite.

Tant l'expérience de fusion avec l' Absolu nécessite un extrême lâcher prise, qui ne pourrait encore être pourvu de croyances en ses connaissances.
Pourquoi la fusion avec l'absolu nécessiterait un lâcher prise ? Il me semble qu'une volonté de fusionner ferait tout aussi bien l'affaire non ?
4mol a bien répondu.
Cet ultime lâcher prise doit même être dénué de toute intention. C'est comme si on abandonnait tout son sort au cosmos.

Disons que tout un chacun est animé par une force vitale invisible, et qu'il s'agit peut-être de simplement se mettre à son écoute.
L'instinct de conservation est une force vitale invisible, c'est de cela dont tu parles ? Ou bien du vitalisme de Barthez ? Là aussi il serait bon de préciser et d'argumenter. Pour ce qui est de la critique cf le Hasard et la Nécessité de Monod.
Je parle d'un peu tout ça à la fois... Le tao en est encore une autre façon de le décrire="wiki"="Le tao est la force fondamentale qui coule en toutes choses dans l’univers, vivantes ou inertes. C'est l’essence même de la réalité et par nature ineffable et indescriptible".
à propos de Monod que je ne connaissais pas, j'ai trouvé="wiki"="Avec François Jacob, il est un de ceux qui ont popularisé l'idée qu'un programme génétique est censé diriger la vie et le développement des êtres vivants". dubitatif

... et le papillon continue joyeusement à battre des ailes. sourire
Et il est tout content de montrer ses ailes parce qu'il les trouve belles sourire Quel cabot ce papillon pette de rire
Oui, mais il est surtout surpris d' avoir des ailes. albino
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Jipé le Mar 31 Juil 2012 - 17:59

tango a écrit:
Bulle a écrit: Toutefois si tu avances qu'il y a une cause/raison/finalité à la création de l'univers, il faut non seulement les décrire, aussi accepter qu'il y ait une cause/raison/finalité à la création du créateur...
L' Absolu est suspendu hors espace/temps. L'espace et le temps font parti des manifestations. Si créateur il y a, il est au-dessus des manifestations et donc hors du temps.
Quant aux descriptions que tu souhaiterais entendre, elles sont ineffables, il s'agit seulement pour nous d'en renifler le sens et de s'y acheminer.
Mais tu veux t'acheminer dans quelle direction et quand, si tu n'as pas ni espace, ni temps ?







_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par tango le Mar 31 Juil 2012 - 18:31

Jipé a écrit:Mais tu veux t'acheminer dans quelle direction et quand, si tu n'as pas ni espace, ni temps ?
Il y a un sens à renifler, la cause et la finalité sont ineffables, bien qu'inextricablement liées.

J'ai déjà répondu en disant=
tango a écrit:
tango a écrit: Disons que tout un chacun est animé par une force vitale invisible, et qu'il s'agit peut-être de simplement se mettre à son écoute.
Bulle a écrit:L'instinct de conservation est une force vitale invisible, c'est de cela dont tu parles ? Ou bien du vitalisme de Barthez ? Là aussi il serait bon de préciser et d'argumenter. Pour ce qui est de la critique cf le Hasard et la Nécessité de Monod.
Je parle d'un peu tout ça à la fois... Le tao en est encore une autre façon de le décrire="wiki"="Le tao est la force fondamentale qui coule en toutes choses dans l’univers, vivantes ou inertes. C'est l’essence même de la réalité et par nature ineffable et indescriptible".
à propos de Monod que je ne connaissais pas, j'ai trouvé="wiki"="Avec François Jacob, il est un de ceux qui ont popularisé l'idée qu'un programme génétique est censé diriger la vie et le développement des êtres vivants". dubitatif
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Jipé le Mar 31 Juil 2012 - 18:43

tango a écrit:
Jipé a écrit:Mais tu veux t'acheminer dans quelle direction et quand, si tu n'as pas ni espace, ni temps ?
Il y a un sens à renifler, la cause et la finalité sont ineffables, bien qu'inextricablement liées.
ça ne répond pas à ma question...Mais c'est vrai que de dire "ineffable" est une merveilleuse issue de secours okey

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par tango le Mar 31 Juil 2012 - 18:49

Jipé a écrit:
tango a écrit:
Jipé a écrit:Mais tu veux t'acheminer dans quelle direction et quand, si tu n'as pas ni espace, ni temps ?
Il y a un sens à renifler, la cause et la finalité sont ineffables, bien qu'inextricablement liées.
ça ne répond pas à ma question...Mais c'est vrai que de dire "ineffable" est une merveilleuse issue de secours okey
Tiens, décris-nous ce que tu ressens quand tu prends ton pied avec Bulle. sourire

Et surtout ne me dis pas que c'est ineffable. merci
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 18:52

tango a écrit:
Tiens, décris-nous ce que tu ressens quand tu prends ton pied avec Bulle. sourire
Info ou Intox ? secret

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Jipé le Mar 31 Juil 2012 - 19:00

tango a écrit:
Jipé a écrit:
tango a écrit:
Jipé a écrit:Mais tu veux t'acheminer dans quelle direction et quand, si tu n'as pas ni espace, ni temps ?
Il y a un sens à renifler, la cause et la finalité sont ineffables, bien qu'inextricablement liées.
ça ne répond pas à ma question...Mais c'est vrai que de dire "ineffable" est une merveilleuse issue de secours okey
Tiens, décris-nous ce que tu ressens quand tu prends ton pied avec Bulle. sourire

Et surtout ne me dis pas que c'est ineffable. merci
c'est l'extase! clindoeil Tu vois, j'exprime avec des mots...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par Bulle le Mar 31 Juil 2012 - 19:03

tango a écrit:L' Absolu est suspendu hors espace/temps. L'espace et le temps font parti des manifestations. Si créateur il y a, il est au-dessus des manifestations et donc hors du temps.
Quel rapport avec cause/raison/finalité ?
Tu es toujours dans le vouloir saisir par la raison, or on ne saisit pas l' Absolu, c'est lui qui te saisit.
Quel rapport avec la définition de la notion de concept ?
l' océan est encore un objet manifesté, alors imagines-toi d'avoir à témoigner d'une expérience abstraite.
Mais c'est très exactement ce que font les artistes, les poètes et les écrivains tous les jours. C'est ce que faite toute personne évoquant son amour, son ressenti, la beauté : ils témoignent d'une expérience abstraite et communiquent leur émotion
Il en va des extases mystiques comme de toutes ces expériences abstraites et elles sont d'ailleurs tout à fait
partageables très simplement comme par exemple ici :
"Au fond, c'est ce que Freud décrit comme « un sentiment d'union indissoluble avec le grand Tout, et d'appartenance à l'universel ». Ainsi la vague ou la goutte d'eau, dans l'océan... Le plus souvent, ce n'est qu'un sentiment, en effet. Mais il arrive que ce soit une expérience, et bouleversante, ce que les psychologues américains appellent aujourd'hui un altered state of consciousness, un état modifié de conscience. Expérience de quoi ? Expérience de l'unité, comme dit Swami Prajnanpad : c'est s'éprouver un avec tout.
Ce « sentiment océanique » n'a rien, en lui-même, de proprement religieux. J'ai même, pour ce que j'en ai vécu, l'impression inverse : celui qui se sent « un avec le Tout » n'a pas besoin d'autre chose. Un Dieu ? Pour quoi faire ? L'univers suffit. Une Église ? Inutile. Le monde suffit. Une foi ? À quoi bon ? L'expérience suffit.
Que cette expérience puisse se dire en termes religieux, c'est bien sûr possible, lorsqu'elle tombe, si l'on peut dire, sur un croyant. Mais ce n'est nullement nécessaire."
André Comte Sponville - Esprit de l'athéisme - pp 159-160
Fastoche non ? C'est clair, c'est limpide et tout le monde le comprend sourire
4mol a bien répondu.
Cet ultime lâcher prise doit même être dénué de toute intention. C'est comme si on abandonnait tout son sort au cosmos.
Et bien non je ne vois pas pourquoi il devrait être dénué d'intention. Celui que se met en état de méditer a bien l'intention de méditer.
A propos de Monod que je ne connaissais pas, j'ai trouvé "Avec François Jacob, il est un de ceux qui ont popularisé l'idée qu'un programme génétique est censé diriger la vie et le développement des êtres vivants".
Il est question en réalité des mécanismes entrant dans l'explication de... la sélection naturelle sourire
Ca c'est de la biologie plus rien à voir avec la philosophie ! Pas de grand timonier chez Monod et Jacob, juste un mécanisme de régulation métabolique qui permet à une bactérie de s'adapter à court terme.
Je cite : "D'une manière générale, de nombreux gènes du génome bactérien sont activés et inactivés par les fluctuations de l'état métabolique de la cellule. Le mécanisme fondamental de ce mode de régulation de l'expression génique, appelé modèle de l'opéron, a éé découvert en 1961 par François Jacob et Jacques Monod, de l'Institut Pasteur de Paris." Biologie 7ème édition - Neil Campbell-Jane Reece - p384

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39566
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyance et foi

Message par tango le Mar 31 Juil 2012 - 19:06

Jipé a écrit:
tango a écrit:
Tiens, décris-nous ce que tu ressens quand tu prends ton pied avec Bulle. sourire

Et surtout ne me dis pas que c'est ineffable. merci
c'est l'extase! clindoeil Tu vois, j'exprime avec des mots...
Tu me fais bien rire !
Comment expliquerais-tu ce qu'est l'extase à un puceau ? sourire
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 20 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum