Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Bean le Lun 23 Jan 2017 - 16:09

Aaron7 a écrit:J'ai remarqué que certains athées aimaient à se définir libre-penseurs pour la seule et unique raison qu'ils ne croyaient pas en Dieu. Je trouve ca aussi naif que prétentieux.
Et également l'inverse, certains croyants aiment à se définir libre-penseurs pour la seule et unique raison qu'ils croient en Dieu.
sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5749
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Nailsmith le Lun 23 Jan 2017 - 18:01

La libre pensée n'a rien à voir avec les croyances ou non. C,est une question d'attitude.
La vie, me fait penser à endroit que j'ai déjà visité. Le Capilano Bridge à Vancouver.
http://www.capbridge.com/explore/suspension-bridge/
C'est un pont suspendu de 137 mètres de long. En marchand sur ce pont ayant de la difficulté à marcher dû au balancement du pont, je vois l'humanité. Le parcours de notre vie est de 137 mètres, les vicissitudes de la vie sont les oscillations du pont. Certains, dû au vertige, s'accrochent au câble de droite avec leurs certitudes dogmatiques, d'autres dû au même vertige, s'accrochent au câble de gauche avec leur idéologie, leur science. Les deux groupes avancent péniblement, nécessairement dans la même direction. Il y a un certain nombre de personnes qui se tiennent dans le milieu étant plus facile à marcher. Ceux-ci regardent autant du côté gauche comme du côté droit pour admirer le panorama et apprécier la beauté des lieux tout en marchand dans la même direction que les autres mais beaucoup plus rapidement, sachant qu’en eux-mêmes le pont peut supporter le poids de 100 éléphants. La qualité de vie n’est pas une question d’intelligence ni de richesse, ni de croyance  mais une question d’attitude envers soi-même et les autres. Çà c'est penser librement qui n'a rien à voir avec nos croyances.
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1088
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par _Aaron7 le Lun 23 Jan 2017 - 18:12

Bean a écrit:
Aaron7 a écrit:J'ai remarqué que certains athées aimaient à se définir libre-penseurs pour la seule et unique raison qu'ils ne croyaient pas en Dieu. Je trouve ca aussi naif que prétentieux.
Et également l'inverse, certains croyants aiment à se définir libre-penseurs pour la seule et unique raison qu'ils croient en Dieu.
sourire

Je n'en ai jamais croisé. Toi oui ? J'en doute. L'orgueil de certains croyants est en général plutôt celui de détenir "la verité" du fait de leur croyance en Dieu.

_Aaron7
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 27
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Bénigne
Date d'inscription : 29/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Bean le Lun 23 Jan 2017 - 19:02

Tu as le droit de douter, c'est très sain pour la pensée.
Pourtant les écoles dites "libres" sont surtout des écoles de confessions religieuses. sourire
Les arguments avancés par le libre-penseur religieux, c'est que Dieu en créant l'homme, lui a donné toute liberté mais à lui de bien l'utiliser et de la placer au service de Dieu.
Amusant, non ?
sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5749
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Layens le Lun 23 Jan 2017 - 19:57

Dis moi ce que ça à avoir avec la libre-pensée :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_oppositionnel_avec_provocation?_e_pi_=7%2CPAGE_ID10%2C1884164471
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 717
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Nailsmith le Lun 23 Jan 2017 - 21:39

Layens a écrit:Dis moi ce que ça à avoir avec la libre-pensée :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_oppositionnel_avec_provocation?_e_pi_=7%2CPAGE_ID10%2C1884164471
Si pour vous cela n'a rien à voir alors vous êtes libre de penser que le TOP ne s'applique pas au sujet. En fin de compte,c'était à la blague. Je suppose que la libre pensée n'exclut pas le sens de l'humour.
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1088
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Layens le Mar 24 Jan 2017 - 0:00

La libre-pensée est le rejet de toutes formes d'autorités qu'elles soient religieuses, politiques ou philosophiques s'appuyant sur des dogmes et qui cherchent à imposer leurs idées. Un libre-penseur est tout d'abord quelqu'un qui peut penser par lui et qui donne pas à la tradition ou sa religion ou même à sa communauté le droit de penser à sa place.
Pour moi c'est ça.
Toutefois, selon Wikipédia :
"un libre-penseur peut croire en l'existence d'un dieu, si la base de cette conviction est un argument rationnel, plutôt qu'un argument fondé sur une autorité ou une tradition"
Croyant libre-penseur, c'est donc possible...
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 717
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par stana le Mar 24 Jan 2017 - 18:10

Bean a écrit:
Aaron7 a écrit:J'ai remarqué que certains athées aimaient à se définir libre-penseurs pour la seule et unique raison qu'ils ne croyaient pas en Dieu. Je trouve ca aussi naif que prétentieux.
Et également l'inverse, certains croyants aiment à se définir libre-penseurs pour la seule et unique raison qu'ils croient en Dieu.
sourire
Tout-à-fait Bean, il ne faut pas remplacer un préjugé par un autre et généraliser-ceux qui le font, quelles que soient leurs idées ou croyances, se basent justement sur un préjugé pour appuyer lesdites idées ou croyances. Tout le monde prêche pour sa paroisse, au sens propre ou figuré lol mais ceux qui fourrent tout le monde dans le même sac, sous pretexte qu'ils ne pensent pas comme eux, usent mal de leur libre pensée je trouve...il y a des nuances, des subtilités dans tout. Parfois c'est même à prendre au cas par cas.
 Il y a des croyants qui argumentent, font des recherches pour appuyer leur foi, se donnent la peine d'avoir une pensée critique, une pensée personnelle sur tel sujet ethique, scientifique ou autre, et aussi des athées qui disent: "C'est comme ça, un point c'est tout", comme le font les croyants qui ont des œillères, en rejetant avec condescendance d'autres points de vue que le leur. Tout existe, mais il ne faut pas se baser que sur les mauvais exemples.
 Naturellement, un croyant cherchera en priorité tout ce qui peux appuyer ce en quoi il croit, possibilités scientifiques, témoignages, concordances etc et un athée tout ce qui appuie les siennes. Ce qui n'empêche pas toujours d'essayer de comprendre la logique des arguments de l'autre, même s'il ne les partage pas. Les seules personnes véritablement objectives sont peut-être les agnostiques, et encore, les idées auquelles ils s'interresseront le plus seront, plus ou moins consciemment, celles qui se rapprochent de ce vers quoi ils penchent insensiblement, c'est-à-dire athéisme ou un minimum de croyance ou de foi. S'il y en a en parfait èquilibre entre les deux, ils peuvent ètudier avec impartialité les différents arguments des uns et des autres, et se dire: "Peut-être" sourire  j'en connais peu, mais je sais qu'ils existent.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par stana le Mer 25 Jan 2017 - 15:12

Aaron7 a écrit:Les croyants peuvent-ils être libre penseurs ? La question qu'on pourrait d'abord se poser c'est si les athées sont nécessairement libre-penseurs. Si le seul domaine de croyance était la religion, ce serait probablement le cas, mais les croyances impregnent l'esprit d'absolument tout le monde à tous les niveaux: croyances culturelles, politiques, sociales et même scientifiques...Mais c'est tout à fait normal, nous sommes bombardés d'informations en permanence et nous avons autre chose à faire que de tout vérifier par nous mêmes, d'autant que cela nous est souvent impossible.J'ai remarqué que certains athées aimaient à se définir libre-penseurs pour la seule et unique raison qu'ils ne croyaient pas en Dieu. Je trouve ca aussi naif que prétentieux.
Je trouve que tu as raison sur toute la ligne Aaaron sourire oui si on y réfléchit bien, la libre-pensée n'est pas l'apanage des athées. Il y a d'ailleurs un certain nombre d'individus qui suivent les idées, mode de vie, de pensée...de la majorité, en préférant ne pas se poser de questions. C'est aussi vrai pour certains athées que pour certains croyants. Sans compter que certains athées ont des idées bien arrêtées dans tel ou tel domaine, des convictions (aussi inébranlables que celles de croyants) politiques, idéologiques ou autres. Il y a des personnes ayant plus de libre-pensée que d'autres, toutes catégories confondues.
okey
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Layens le Jeu 26 Jan 2017 - 2:29

Stana a écrit:Les seules personnes véritablement objectives sont peut-être les agnostiques,
okey
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 717
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Bean le Jeu 26 Jan 2017 - 11:09

Il est certain que quand on ne se prononce pas, on ne risque pas de se tromper.
lol!
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5749
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par stana le Jeu 26 Jan 2017 - 13:17

lol!

Et comme quoi un croyant ou un athée peuvent avoir l'objectivité de comprendre que certains sont plus objectifs qu'eux vieux
sourire
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par dedale le Jeu 26 Jan 2017 - 16:56

Aaron a écrit:Les croyants peuvent-ils être libre penseurs ? La question qu'on pourrait d'abord se poser c'est si les athées sont nécessairement libre-penseurs.

Attention tout de même! Le libre penseur est un contestataire qui considère que le système ne lui offre pas la liberté d'expression à laquelle il aspire ou dont il a besoin pour s'exprimer plein pot :
- La possibilité de pratiquer la religion, la philosophie, la politique qu'il veut, ou d'étudier ce qu'il veut.

Il fut des époques où les penseurs, les chercheurs, étaient contraints. Le système ne permettait pas de penser librement : On ne pouvait pas aller contre la religion, contre la politique, sans subir des sanctions.
Ca existe toujours à notre époque. Heureusement, on trouve des contestataires, des gens qui estiment que la pensée n'a pas à être enfermée dans des moules, prédéfinis, et qu'il y a nécessité d'une liberté de penser, de pouvoir faire ses choix selon une réflexion individuelle. En toile de fond de la libre pensée, il y a l'égalité, le même droit à l'expression pour tout le monde.

Mais comme nous l'avons vu, ce droit à la liberté de penser peut être considéré, aujourd'hui encore, comme une déclaration de guerre, pouvant entraîner des représailles. Pourtant ce n'est qu'un strict minimum, une goutte de liberté dans un océan de contraintes.
La liberté, c'est un grand mot qui alimente de grandes aspirations, mais si on voulait vraiment, si on faisait tout, pour y parvenir, il y aurait des abysses à franchir, devant lesquelles le fait d'être athée ou croyant ne signifierait pas grand chose, sinon qu'on a peur d'y aller. C'est humain, ça se passe d'étiquettes : Tout le monde est dan la même galère.

Donc on se restreint à une vision de la liberté toute relative, accessible : C'est de la fausse vraie liberté.
On sait très bien que c'est en grande partie un rêve dont on peut seulement matérialiser certains aspects, mais non sans effort, sans contestation, sans révolution. Un peu de liberté se traduit par beaucoup de sang.
La liberté est un espoir pour lequel on se sacrifie. Et si on se sacrifie, c'est parce qu'on n'est pas libre.

On n'est pas vraiment libre de penser n'importe quoi n'importe comment. Disons qu'il y a plutôt une liberté, peut-être, de choisir ses propres chaînes, ou quelque chose comme ça.
- Qui s'enchaîne soi-même sait se déchaîner par lui-même.
Quand bien même, c'est très difficile de prôner une liberté de penser quand on considère tout ce qui peut nous enchaîner malgré toute notre bonne volonté et tout ce dont on peut avoir conscience.

Quand il s'agit donc d'un système, d'institutions, qui obstruent et sanctionnent la liberté de penser, c'est concret et on peut éventuellement lutter contre.
Mais s'il s'agit de trouver en soi ce que l'on peut ressentir comme de la libre-pensée, c'est beaucoup plus aléatoire, et notamment si la pensée que l'on a est elle-même une représentation de la liberté.
On rentre dans des paradoxes :
- Une pensée portant une certaine idée peut être à la fois très vaste sur la forme mais très réductrice sur le fond, ou le contraire. Elle peut être très logique, très cohérente, et pourtant chimérique. Elle peut sembler libre et pourtant enfermée dans des présupposés;
Mai la liberté, c'est de pouvoir l'exprimer.

Quand on exprime librement une pensée, on la partage. Et si on la partage, on peut la faire évoluer, faire reculer les frontières.











avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par stana le Jeu 26 Jan 2017 - 20:21

Je trouve que tu as bien tout résumé Dédale sourire

avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par stana le Jeu 26 Jan 2017 - 22:53

Au XVIIIe siècle, un libre-penseur, ou réputé tel, était généralement athée parce-qu'il bravait avant tout les règles morales, voire même éthiques instituées par l'Eglise, et que peu de personnes osaient alors les transgresser-du moins ouvertement...il n'y avait pas tans de personnes que ça, pour dissocier spiritualité et morale admise, donc ceux qui choisissaient un autre mode de vie, de pensée se disaient que seul l'athéisme était compatible avec leurs idées et choix. Ce que l'on appelait un libertin à cette èpoque, ce n'était pas uniquement quelqu'un qui vivait une sexualité libre, mais aussi quelqu'un qui avait une grande liberté de pensée à tout egars, politique, étique...ce n'est qu'à notre èpoque, où la liberté de pensée est officiellement reconnue, que le terme "libertin", galvaudé comme tans d'autres, est devenu synonyme de liberté sexuelle extrême uniquement. Laquelle n'est pas moins admise à cette heure LOL mais ça doit plus interprèté une majorité sourire
Cela dit, certains libertins au sens premier du terme, délivrés de toutes les "chaînes" connues, pouvaient en avoir d'autres, avoir de nouvelles convictions inébranlables remplaçant les autres, ce qui générait de nouveaux préjugés. Et pour certains, une impossibilité probable à en sortir, quand bien même l'auraient-ils voulu...Comme Sade que j'ai souvent cité; ses chaînes, les virtuelles et les autres, sont assez visibles lol!

Comme, actuellement, la liberté de pensée et d'agir sont à peu près générales, le sens de libre-penseur est plus large; un croyant peux l'être, de même qu'un athée ou un agnostique. Certains croyants le sont par leur regard critique sur le dogme de leur culte, ou d'être ouverts à d'autres spiritualités. Et même sans parler de croyance au sens propre du terme, on peux avoir des idées, voire même des convictions politiques, et comparer, réfléchir à d'autres possibilités, tout comme pour les questions éthiques, ne pas se sentir tenu de ne jamais être plus souple, voire même de penser plus ou moins différemment un jour.
Quelqu'un qui se dit libre-penseur et se sens obligé d'être "pour tout ce qui est contre, contre tout ce qui est pour" par esprit de contradiction n'est pas tellement plus libre que celui qui se contente de suivre docilement le troupeau Twisted Evil Evil or Very Mad l'un comme l'autre croient-ils vraiment toujours que "la majorité a raison" ou "la majorité à tort?" Certains ne doivent plus avoir de pensée critique, ils suivent une ligne de conduite, ce qui peut être positif, mais ne peuvent en dévier, s'ècarter d'un chemin, classique ou non.
Etre libre, c'est se sentir le droit d'avoir une pensée personnelle, qu'elle cadre ou non exactement avec nos idées, croyances...ne pas penser qu'il n'y a qu'une forme de bonheur, de mode de vie possibles pour être "bien", quel que soit le sens qu'on donne à ce mot.
Personnelement, si quelqu'un a un mode de vie, de pensée, des croyances etc on ne peux plus différents des miens, je l'approuve ouvertement si c'est ce qui lui convient vraiment parce-que je sais que la liberté consiste avant tout à suivre sa propre nature. Se forcer, par esprit de contradiction, à être "différent", ou à être "comme tout le monde" si ce n'est pas le cas, c'est se forger des chaînes pesantes.
Quelqu'un qui se force à avoir un mode de vie débridé pour "faire comme les autres", alors que tel n'est pas son penchant naturel n'est pas plus libre qu'un autre, issu d'une famille conservatrice par exemple, et qui adopte un mode de vie rigide pour lui complaire. Respecter nos goûts aussi bien que nos dégoûts, quoique puisse en penser autrui, c'est ça la clé, non un conformisme ou anticonformisme rigides sourire
"Choisir ses propres chaînes" est aussi une forme de liberté parce-qu'il y a tout de même un choix-mais c'est une liberté uniquement si la personne les choisis de son plein gré et parce-qu'elle obéit à son penchant naturel...pas si l'on se croit obligé d'avoir une chaine quelconque lol je dis toujours aussi que le meilleur moyen de garder une porte fermée, c'est de pouvoir l'ouvrir. Rien n'est plus vrai: ne pas se sentir contraint à quoi que ce soit, dans un sens ou dans l'autre, laisser ouvert le champs des possibles...et c'est ainsi qu'on suis naturellement notre propre voie, parfois sans même s'en rendre compte: c'est notre nature, nos penchants qui s'expriment alors vraiment parce-qu'il n'y a pas contrainte mais lâcher-prise.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Bulle le Sam 28 Jan 2017 - 17:59

Bean a écrit:
Aaron7 a écrit:J'ai remarqué que certains athées aimaient à se définir libre-penseurs pour la seule et unique raison qu'ils ne croyaient pas en Dieu. Je trouve ca aussi naif que prétentieux.
Et également l'inverse, certains croyants aiment à se définir libre-penseurs pour la seule et unique raison qu'ils croient en Dieu.
sourire
Un site athée donne ceci Biographies d'auteurs, de philosophes libres penseurs ou athées sourire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39576
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Bulle le Sam 28 Jan 2017 - 18:05

Stana a écrit:Les seules personnes véritablement objectives sont peut-être les agnostiques,
Sauf que l'agnosticisme est une "attitude philosophique qui considère l'absolu inaccessible à l'intelligence humaine" et que l'absolu est un idéal de perfection qui n'est pas forcément "dieu".

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39576
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par stana le Sam 28 Jan 2017 - 20:11

Hé oui, les subtilités de la langue française rire
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par JO le Dim 29 Jan 2017 - 9:33

... pas forcément dieu, mais, plus loin, plus profond, hors de l'horizon humain ...libre penseur, c'est libre de penser, mais pas forcément hostile à une vision élargie du réel
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Jipé le Dim 29 Jan 2017 - 9:46

Il y a "libre penseur" et "libre rêveur", oui...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Layens le Dim 29 Jan 2017 - 14:45

lol!
Et c'est quoi le "libre-rêveur" ?
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 717
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par Jipé le Dim 29 Jan 2017 - 16:59

C'est celui qui a un grand besoin de calme et solitude.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libre-penseur, quest-ce à dire ?

Message par dedale le Lun 30 Jan 2017 - 16:22

stana a écrit:Etre libre, c'est se sentir le droit d'avoir une pensée personnelle, qu'elle cadre ou non exactement avec nos idées, croyances...ne pas penser qu'il n'y a qu'une forme de bonheur, de mode de vie possibles pour être "bien", quel que soit le sens qu'on donne à ce mot.

En dehors du sens philosophique que peut avoir la notion de libre-pensée, la plus grande des prisons, des pièges, de l'être humain, c'est la misère.
Quel que soit le sens que l'on donne à la liberté, un misérable ne peut pas être libre : Tout le contraint, son existence est obstruée, sa pensée est oblitérée. Il est comme un fou, dans une camisole.

Ce n'est pas si important  que ça qu'un libre-penseur se sente libre de penser. D'ailleurs, s'il le pense ou s'il pense qu'il n'est pas libre, cela découle d'une certaine liberté de le penser.  sourire
Mais sa soif, son idéal, sa quête de liberté, son humanisme, ne peut pas tolérer ni supporter que l'humanité soit ainsi gangrenée  par de tels fléaux.
- Fléaux qui ne sont pas toujours une fatalité.

Je crois que c'est V.Hugo  qui est à l'origine de cette expression. Son oeuvre majeure : Les misérables. Son regard se porte sur une misère d'une rare violence, qui existe au cœur même de la civilisation qui l'a elle-même engendré - et qui la juge pourtant coupable.
- Coupable de tous les crimes et en particulier, celui d'être né misérable, de n'avoir aucune liberté sinon peut être celle d'être un déchet. Comme si on l'avait choisi ou encore mieux, comme si dieu l'avait voulu.
Il y a de la misère, soit parce qu'elle est profitable à certains qui établissent ainsi leur pouvoir, soit aussi parce que l'homme n'est pas assez burné pour s'en débarrasser Ben oui, faut en avoir.
L'homme fait-il tout pour s'enrichir ou fait-il tout pour fuir la misère? Comment se débarrasser d'une telle peur au regard des désastres qu'elle engendre? Peut être en fermant les yeux.

Fermer les yeux, c'est si simple.

Mais on ne peut pas être libre en fermant les yeux. D'une certaine manière, c'est la critique du film "Matrix".
- Quand on ouvre les yeux, on se découvre une grande liberté mais aussi la misère qui a gangrené le monde.
La tentation est grande de les laisser fermés.
Après tout, dans le monde "libre", chacun peut voir la liberté à sa porte s'il en a le loisir, la condition pour le faire.
Mais en général, ce qu'on fuit finit toujours par nous rattraper. Mais c'est un risque devant lequel on peut aussi fermer les yeux.

La liberté commence là où celle des autres s'arrête.
Mais je ne mettrais pas ça dans les mains d'un fou-furieux.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum