Résurrection

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Résurrection

Message par Miroir le Dim 17 Mai 2015 - 17:40

Quand je lis les échanges ici et là, je constate que la Résurrection n'a pas le même sens pour tous.

Je vous pose donc la question : qu'est-ce la RESURRECTION selon vous ?

Merci pour vos réponses !
avatar
Miroir
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 8
Localisation : France
Identité métaphysique : ?
Humeur : Zen
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Cochonfucius le Dim 17 Mai 2015 - 17:55

Ma réponse :

http://www.forum-metaphysique.com/t4253p160-sagesse-du-pluvian#226015


« Résurrection » , disait ce matin le soleil;
La lune l'avait dit à nos âmes dormantes.
Et pour nous confirmer cette chose étonnante,
Tous les astres du ciel ont quitté leur sommeil.

Mercure a fulguré d'un éclat sans pareil,
Antarès a rougi de sa flamme géante;
Vénus a chuchoté de sa voix innocente
Et Jupiter souri de son oeil de vermeil.

Tout dit « résurrection », la danse des comètes,
Celle d'un satellite autour d'une planète,
Et dans le fond des cieux, le trou noir qui mugit.

Le seul qui n'a rien dit est mon oncle Saturne,
Plus que les autres jours, je le sens taciturne;
Il sait bien que nul bois de cendres ne surgit.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25696
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Miroir le Jeu 21 Mai 2015 - 18:57

Ce poème est vraiment beau !
Il émane de ton esprit cochonfucius  ?

Je complète la question : Selon ce que vous comprenez des Ecritures (ou selon votre Idée), la Résurrection des esprits se réalise dans des corps de chair ou dans des corps glorieux et donc simultanément à la transsubstantiation ?

Je pose la question car il me semble que les avis divergent sur le sujet.
avatar
Miroir
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 8
Localisation : France
Identité métaphysique : ?
Humeur : Zen
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Golem le Ven 22 Mai 2015 - 6:18

L'âme c'est la personne charnelle, et c'est bien son âme que l'on peut perdre dans la mort.
L'esprit est éternel, le corps, lui, qui est issu de la poussière, retournera à la poussière.

Quoi qu'il se passe nous seront toujours en esprit, toujours cela veux dire au delà de la fin des temps, sans limite.

Pour garder son corps charnel, une solution est de ne pas mourir.

Énoch n'est pas mort, Ezéchiel n'est pas mort, pour y parvenir, il faut être parfait selon l'ancien alliance, il faut être un Naziréen.
À ceux là, parce qu'ils ont su maîtriser leur attitude comme si leur esprit était pur, on leur accorde d'entrer aux cieux sans passer par le jugement, sans passer par la mort, la destruction du corps et la mise à nu de leur esprit pour examen de la couleur de la flamme de la psyché.

Énoch et Ézéchiel, ainsi que tous les saints, ont vécu (ou vivront) leur vie sur terre, puis après leur temps fixé, ayant rempli leur contrat, ils sont montés aux cieux et ils ont été rétribués (remises de diplômes honorifiques, harpes angéliques, trompettes célestes, défilé de l'armées des anges au pas cadencé et tout le tin-touin). Après ça ils sont libres de faire ce qu'ils veulent de leur temps, y compris redescendre sur terre avec leur corps charnel pour fricoter avec les humains, comme les anges avant le déluge.

Jésus est un naziréen, il n'a pas gouté du fruit de la connaissance du bien et du mal et la loi que Dieu à mis sur les hommes compromis, leur imposant la mort et le jugement à cause de leur libre arbitre terrestre, ne l'atteint pas. Jésus n'a jamais usé de son libre arbitre, à aucun moment de sa vie terrestre il n'a fait autre chose qu'accomplir la volonté de son père céleste.

Quand Jésus eut accompli sa mission sur terre, il se trouvait à un moment critique de la vie de l'humanité, plutôt que de le faire monter aux cieux sans délai, les cieux sont descendus à terre, sous la forme de la colombe incarnant l'esprit saint, afin de pouvoir permettre à Jésus de rester sur terre, pour continuer à guider les humains.

Jésus n'est pas vraiment mort, il s'est laissé crucifier, et ensuite il est rester trois jours à se reposer dans une caverne parce qu'avait mal au cul à cause de la position très inconfortable que provoque la suspension sur un poteau de torture.

Après il est revenu, le retour du christ, c'était trois jour après la mise en scène de sa mort. À ma connaissance, Jésus n'a jamais disparu plus de trois jour, il est là depuis le début des temps, il est parti une fois pendant trois jour et il est revenu, et il sera là, présent avec nous et avec la création, jusqu'à la fin des temps.

Après ses trois jours d'absence, après que Jésus soit revenu sur terre, il s'est montré aux apôtre et il leur a montré qu'il avait un corps de chair, le même qu'avant d'être supplicié, mais avec quelques traces de supplice en plus.

Ceux qui sont agréés par jésus pourront comme Jésus et comme les naziréens conserver le bénéfice de leur corps charnel, même s'il ne sont pas naziréens. Cependant, s'il ne sont pas naziréens, il devront mourir et être jugés, puis ils seront changés afin d'être affinés, puis ils seront sauvés et prendront par a la résurrection sur la nouvelle terre, avec un nouveau corps. Ceux là ne pourront pas revenir sur la vielle terre avec une enveloppe charnelle, comme Énoch et les naziréens, mais ils pourront revenir en esprit, comme les anges depuis le déluge.

La vielle terre et les hommes qui vivent dessus, mortels ou naziréens, resteront vivant jusqu'à la fin des temps, ce qui durera toujours si les forces du mal ne gagnent pas la terre et si la destruction finale n'intervient pas, dans ce cas, il y aura toujours de nouvelles naissances et de nouveaux esprits.

Si la terre est renversée, alors la fin des temps ici bas viendra, tout ce qui fut issu de la poussière y retournera, y compris le corps des naziréens, mais pas leur esprit ni celui de tous ceux qui auront vécu.

Le destin de la vielle terre n'est pas entre nos mains, si la quantité de noms que Dieu à inscrit dans le livre de la vie est infini, la fin des temps viendra après un temps infini, c'est à dire jamais, même si c'est de plus en plus proche, mais si la quantités de noms de cette liste est fini, quand tous les esprit auront vécu sur terre après avoir été incarnés et après avoir vécu leur temps fixé, alors viendra la fin des temps.

Si la liste est finie, le modèle standard sera vérifié, si la liste est infinie, c'est la génération continue qui sera vérifié et on découvrir que le soleil, comme la terre, est éternel (mais il faudra peut être le réparer et changer des morceaux de temps en temps).



Si l'on reste dans le contexte de la bible, il y a incertitude sur le destin de la terre, si l'on prend un contexte plus large, il y a des cas ou la terre est éternelle et il y a des cas ou la terre est détruite puis recréée de façon cyclique. Ceci est légèrement hors sujet mais c'est pour dire que les révélations de la bible ne sont pas les seules écritures inspirées, d'après mon sens critique.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Jipé le Ven 22 Mai 2015 - 10:02

Golem a écrit:

Jésus n'est pas vraiment mort, il s'est laissé crucifier, et ensuite il est rester trois jours à se reposer dans une caverne parce qu'avait mal au cul à cause de la position très inconfortable que provoque la suspension sur un poteau de torture.

Lorsque tu dis que Jésus avait mal au cul après sa crucifixion, tu casses un peu le mythe quand même croule de rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26295
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par orthon7 le Ven 22 Mai 2015 - 10:27

Miroir a écrit:Je constate que la Résurrection n'a pas le même sens pour tous.

comme tous ce qui touche aux croyances.

Résurrection du corps

Notre corps est unique ; il n'est pas un vêtement qu'on peut échanger pour un autre. Il est tout autant objet de l'amour de Dieu que le noyau spirituel de notre être que nous appelons communément âme. L'amour de Dieu nous prend entièrement en compte : corps et esprit. Et notre corps est unique. La résurrection n'est pourtant pas une réanimation ou un retour à l'intérieur du temps terrestre ; ressusciter, c'est entrer dans une vie nouvelle avec tout ce que nous sommes, notre corps compris, pour ne plus jamais mourir.

Source réssurection

jipé: diable au fouet ......... lol!

et ben  moi je vais mourir pour du vrai pas de résurrection ni de réincarnation prévu. sourire Orthon
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4894
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par _nawel le Ven 22 Mai 2015 - 11:38

En Occident, selon les courants de pensée, la résurrection est décrite comme le corps astral, corps fluidique, corps subtils, corps éthérique, qui, après la mort, se détache et renait sous une autre forme, un autre lieu.

Dans l'Égypte antique, il est tout à fait semblable au ka traduit par le concept du "double" et est représenté par deux bras levés sur le dieu bélier Khnoum qu'il porte sur sa tête, représentation qui exprime la décorporation de l'esprit qui s'élève après la mort.

Dans l'Ancien Testament, la résurrection correspond au « souffle de vie » (ou pneuma en grec). Dans les Évangiles, il correspond au « corps spirituel ».Le mot résurrection vient du latin resurgere qui signifie se relever, se lever une nouvelle fois.

La Résurrection désigne le passage physique de Jésus-Christ de la mort, à la suite de sa crucifixion, à la vie manifestée le matin de Pâques, « le troisième jour, selon les Écritures »


En Orient, le concept d'une énergie corporelle se retrouve dans le reiki et ressemble au qi chinois. Il possède des points communs avec le prana connu en Indes.

En ce qui me concerne, je crois en la Résurrection de Jésus, et ne croit pas en la réincarnation car ce concept me laisse perplexe du fait que nous ne pouvons avoir en mémoire les fautes commises dans des vies précédentes pour les racheter dans les suivantes. Il y a aussi cette notion d'individu, nous avons une identité, un adn, une empreinte digitale chacun, nous sommes uniques. Maintenant l'on pourrait penser que nous pourrions être, tels que le croient les Hindous, réincarnés et âmes imbriquées, comme des poupées russes, et nous saurions intrinsèquement qui nous étions, sans le savoir réellement, avec des attitudes qui seraient influencées par ces vies intérieures que nous possédons. Là est peut être le mystère de la conscience, qui nous laisse entrevoir des portes, que nous aurions à franchir, et nous affranchir, pour atteindre comme disent les hindoux le Nirvana.

Point d'interrogation pour moi Orthon7 mais quoi qu'il en soit je suis très enclin à penser que nous ne sommes pas fait uniquement que de chair, et que notre esprit lui est libre ou libéré quand nous mourrons, et qu'il aura le destin que nous lui aurons donné, en la forme humaine que nous avons actuellement, basé sur cette notion d'élévation, relative aux ondes vibratoires subtiles qui nous induiront à renaître sous des cieux favorables si nous nous somme conduit (au somme propre du terme) conformément à certaines valeurs humaines adéquates ou défavorables si nous avons fait preuve d'actions pas très "orthodoxes "! ou jugées impropres à ce que doit normalement être un être humain, étant bien entendu que ces jugements de valeurs diffèrent selon tous individus, mais dont la base essentielle se trouve condensée dans les dix commandements.

En alchimie, on pourrait parler d'éther ou ondes électromagnétiques, substances subtiles qui se distinguent de la matière,  comme une sorte d'air plus subtil et plus pur, milieu diffusant la lumière considérée comme une onde, la résurrection selon certains philosophes serait la séparation de ce fluide subtil composé de lumière.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Jipé le Ven 22 Mai 2015 - 13:31

Si Jésus à bien ressuscité après sa crucifixion, c'est à dire qu'il a pu revenir de la mort à la vie, est-ce que cela veut dire qu'il est resté immortel ? Où est-il depuis ? Ou bien, s'il est mort une deuxième fois, pourquoi n'a-t-il pas pu bénéficier d'une deuxième résurrection ? Et dans ce cas, où est-il enterré ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26295
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par orthon7 le Ven 22 Mai 2015 - 13:58

Jipé a écrit:Si Jésus à bien ressuscité après sa crucifixion, c'est à dire qu'il a pu revenir de la mort à la vie, est-ce que cela veut dire qu'il est resté immortel ? Où est-il depuis ? Ou bien, s'il est mort une deuxième fois, pourquoi n'a-t-il pas pu bénéficier d'une deuxième résurrection ? Et dans ce cas, où est-il enterré ?

Où est-il depuis ?

ben dans la mémoire collective écrite des croyants, faut lire les livres voyons Jipé t'es nul.  lol!

Et dans ce cas, où est-il enterré ?

ben je sais pas. étonné un


ps: bon je vais relire tous les livres en hébreu, en hiératique, en  609 de l'ère chrétienne, etc ... oops je sors
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4894
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par orthon7 le Ven 22 Mai 2015 - 14:05

Nawel a écrit:Point d'interrogation pour moi Orthon7 mais quoi qu'il en soit je suis très enclin à penser que nous ne sommes pas fait uniquement que de chair, et que notre esprit lui est libre ou libéré quand nous mourrons, et qu'il aura le destin que nous lui aurons donné.

Merci Nawel pour ta réponse, dans ta façon de pensée je ne suis pas trop mal placé.
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4894
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par _nawel le Ven 22 Mai 2015 - 15:01

Jipé a écrit:Si Jésus à bien ressuscité après sa crucifixion, c'est à dire qu'il a pu revenir de la mort à la vie, est-ce que cela veut dire qu'il est resté immortel ? Où est-il depuis ? Ou bien, s'il est mort une deuxième fois, pourquoi n'a-t-il pas pu bénéficier d'une deuxième résurrection ? Et dans ce cas, où est-il enterré ?

Jésus a ressuscité après la crucifixion. Jésus est mort et est revenu à la vie, et est monté aux cieux, corps et âme. C'est l'Ascension telle que les Chrétiens la perçoivent.

Il s'agit là de la foi des Chrétiens, telle qu'elle est décrite, et telle qu'il faut la percevoir, si l'on est Chrétien.

Pour les Athées, puisque la raison s'applique et que la dite raison n'entends pas que quelqu'un puisse mourir, revivre, et qu'il puisse s'élever corps et âme, la question ne se pose pas, et on ne peut pas dire, tel que tu le dis, que Jésus ait pu ressuscité, qu'il ait pu vivre ou pas une vie dans l'immortalité, qu'il ait pu mourir une deuxième fois, et qu'il n'ait pas pu bénéficier d'une deuxième résurrection. C'est un peu tarabiscoté. Mais j'avoue que croire qu'un être humain puisse accéder au Royaume des Cieux, sans laisser de trace de son corps ici bas est de l'ordre du mystère. C'est pour cela qu'il est Jésus Jipé, nul autre homme ne pourrait être ainsi.

Il n'est pas, toujours selon les Chrétiens et j'insiste car si l'on adhère pas, on adhère pas, quelqu'un de commun.

A Dieu, rien n'est impossible. Le fait d'être resté dans le tombeau trois jours, blessures guéris, d'en être sorti et être monté aux cieux, n'a rien d'extraordinaire pour celui qui croit. Maintenant celui qui ne croit pas, n'a pas à chercher à comprendre si quand bien même il n'a pas cette foi là.

Maintenant il est un fait avéré est que Jésus a laissé une trace indélébile dans la mémoire des gens, et que notre calendrier commence au moment de sa naissance. L'impact qu'il laisse sur le monde revêt une importance relative et la résurrection fait partie des faits relatés comme l'ont été les miracles qui eux aussi peuvent soulever des manifestations de non approbation.

Orthon7 et Jipé, en tant que non croyants, ne vous décarcassez pas l'esprit, seul compte ce qui vous motive, avoir bonne conscience sourire


Dernière édition par nawel le Ven 22 Mai 2015 - 15:08, édité 1 fois
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par _nawel le Ven 22 Mai 2015 - 15:06

orthon7 a écrit:
Nawel a écrit:Point d'interrogation pour moi Orthon7 mais quoi qu'il en soit je suis très enclin à penser que nous ne sommes pas fait uniquement que de chair, et que notre esprit lui est libre ou libéré quand nous mourrons, et qu'il aura le destin que nous lui aurons donné.

Merci Nawel pour ta réponse, dans ta façon de pensée je ne suis pas trop mal placé.

ange
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Jipé le Ven 22 Mai 2015 - 16:07

Oui, donc Nawel, si je te comprends bien, croire veut dire "gobe et ensuite ferme ta gu****", parce qu’au travers de tes réponses, je ne pense pas que ce sont mes questionnements qui soient tarabiscotés, mais plutôt tes non-explications qui sont difficiles à avaler.
Je ne dis pas que Jésus n'était pas hors du commun, mais de là à transformer la loi de la gravité en une magie du corps volant, il y a quelque chose qui ne me paraît pas très cohérent.

J'aimerai tout le restant de ma vie, entendre les croyants dire : "croit ce qu'on te dit et circule parce qu'il n"y a rien à voir!", c'est magnifique ! cheers

Vous les croyants, vous n'avez pas l'impression que parfois votre religion vous prend un peu pour des imbéciles ?! dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26295
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Miroir le Ven 22 Mai 2015 - 20:17

Merci pour vos fructueuses réponses !

Golem a écrit:Jésus n'est pas vraiment mort, il s'est laissé crucifier,
Par "mort" pour ma part j'entends qu'il n'y a pas eu de coupure en sa conscience lors de la mise à mort physique et que donc en effet il n'est pas mort car il était pleinement conscient >  à même de piloter son âme à travers les divers plans ou cieux.  
Car selon ce que le Christ en Jésus enseigne, la mort n'est autre que l'inconscience = sommeille de l'âme > ainsi Il dit par exemple : "laissez les morts enterrer les morts". Ce qui sous entends bien qu'il ne suffit pas d'être incarnés pour être vivants (non-morts).

De même,  selon ce que tu dis, Enoch n'est pas mort car il est né Vivant = l'âme non voilée par l'inconscience = toujours connecté à l'Esprit Vivant et donc immortel.   


Golem a écrit:Après ses trois jours d'absence, après que Jésus soit revenu sur terre, il s'est montré aux apôtre et il leur a montré qu'il avait un corps de chair, le même qu'avant d'être supplicié, mais avec quelques traces de supplice en plus.
Ce n'est pas ce que je comprends en lisant la Bible car si Jésus leur apparaît il semble que ce n'est pas avec son corps de chair vu que de prime abord il n'est pas reconnu > on peut lire dans la Bible que Marie Madeleine ( qui fut le premier témoin de la Résurrection de Jésus) (Évangile de Marc, XVI, 1s ; Évangile de Matthieu, XXVIII, 9),  ne le reconnaît pas tout de suite. Elle ne le reconnaît qu'après qu'il l'appelle par son prénom.
Ce qui remet en cause l'idée qu'il apparait avec son ancien corps de chair non ?

Que penses-tu de cette interprétation  ?  
> " Si Marie-Madeleine ne reconnaît pas Jésus c'est donc que Jésus est "autre". Jésus n'est plus de ce monde. Jésus Ressuscité n'est plus dans la même condition qu'ayant sa Passion et sa mort. Jésus est transformé, transfiguré par sa Résurrection. C'est pourquoi pour reconnaître Jésus, car c'est bien Lui, il faut que les yeux de notre cœur s'ouvrent par la foi, car c'est seulement un regard de foi qui permettra de reconnaître l'identité profonde de Jésus Ressuscité. Et ce regard de foi va s'ouvrir dans le cœur de Marie-Madeleine quand Jésus va toucher son cœur en l'ap­pelant par son nom, quand Il lui dit : "Marie !" Alors, en lui manifestant ainsi la proximité de son propre cœur de Dieu, de Dieu incarné, avec son cœur à elle, en prononçant son nom avec toute la douceur, toute la tendresse dont Jésus est capable, Lui qui connaît cha­cune de ses brebis et qui les appelle par leur nom, c'est en l"appelant par son nom que Jésus ouvre les yeux du cœur, les yeux de la foi de Marie-Madeleine. Alors, à ce moment-là, tout d'un coup, cela devient évident à ses propres yeux c'est vraiment Lui, Lui qui n'es plus de ce monde, mais qui est venu, encore une fois dans ce monde, pour manifester à sa Bien-Aimée qu'II est vivant, qu'Il est sa vie."


nawel a écrit:En ce qui me concerne, je crois en la Résurrection de Jésus, et ne croit pas en la réincarnation car ce concept me laisse perplexe du fait que nous ne pouvons avoir en mémoire les fautes commises dans des vies précédentes pour les racheter dans les suivantes.
Jésus étant né Vivant, il n'était en effet pas concerné par la réincarnation.
A mon sens, la réincarnation s'opère lorsque l'âme est encore "aveugle" et donc lorsqu'elle est  encore mue par ses désirs charnels et autres élans "aveugles" qui la pousse  à plonger à  nouveau dans l'incarnation pour y continuer son cheminemant en vue d'y vivre l'Eveil.  
Les enseignements que l'âme aquière de vie en vie ne se perdent pas, mais s'enregistre en notre inconscient qui va aller déterminer nos orientations et ce,  jusqu'a ce que notre âme se dévoile complètement à elle-même, étant alors à même de se relever et donc de vivre la Résurrection, étant dès lors dirigé par la l'Esprit Vivant qui l'éclaire pleinement.  

Ainsi les réincarnations préparent (et précèdent) à la Résurrection qui à mon sens également n'implique pas un retour dans la chair car selon ce qu'enseigne le Christ en Jésus, à la Résurection les êtres quittent le monde de la chair (dualité sous la forme mâle-femelle) >  " Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel."
avatar
Miroir
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 8
Localisation : France
Identité métaphysique : ?
Humeur : Zen
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par _nawel le Ven 22 Mai 2015 - 22:07

Jipé a écrit:Oui, donc Nawel, si je te comprends bien, croire veut dire "gobe et ensuite ferme ta gu****", parce qu’au travers de tes réponses, je ne pense pas que ce sont mes questionnements qui soient tarabiscotés, mais plutôt tes non-explications qui sont difficiles à avaler.
Je ne dis pas que Jésus n'était pas hors du commun, mais de là à transformer la loi de la gravité en une magie du corps volant, il y a quelque chose qui ne me paraît pas très cohérent.

J'aimerai tout le restant de ma vie, entendre les croyants dire : "croit ce qu'on te dit et circule parce qu'il n"y a rien à voir!", c'est magnifique ! cheers

Vous les croyants, vous n'avez pas l'impression que parfois votre religion vous prend un peu pour des imbéciles ?! dubitatif


Rien ni personne ne t'oblige à croire. Je dis comment je perçois la résurrection, je n'oblige personne à penser comme je le pense, il s'agit d'échanges. Maintenant, il se trouve que toi tu n'adhères pas mais d'autres peut être que oui. Tu as une vision pseudo cartésienne de la résurrection, elle t'appartient,  je l'ai trouvé trop simple et trop compliqué dans le sens où là je peux dire que tu "mets à ta sauce" (chacun son tour) une façon très terre à terre dont les évènements soulèveraient comme questions à partir du moment où la vie et la mort sont dans cet ordre précis tels que tu les as cités. Les questions que tu as posées sont un piège que tu as tendu aux croyants. Tu es parti d'un questionnement rationnel et tu as cherché des réponses qui ne pourront jamais être données, en le sachant.

Jipé a écrit:Si Jésus à bien ressuscité après sa crucifixion, c'est à dire qu'il a pu revenir de la mort à la vie, est-ce que cela veut dire qu'il est resté immortel ? Où est-il depuis ? Ou bien, s'il est mort une deuxième fois, pourquoi n'a-t-il pas pu bénéficier d'une deuxième résurrection ? Et dans ce cas, où est-il enterré ?
Rester immortel après une résurrection. Déjà renaître après une mort tu admettras que ce n'est pas chose commune. Tu sous entends qu'il vécut longtemps puisque la mort n'a pas d'emprise sur lui puisqu'il a revécu. C'est simpliste car déjà renaître après une mort ce n'est pas donné à tout le monde, tu en conviendras et le reste ne coule pas de tout de source. Mais de plus tu te demandes où Jésus aurait vécu, là c'est un peu je pousser le bouchon, et c'est clair que tu ne peux pas "gober les croyants" (je verrais bien ce qui sera dit). Mais si toutefois il n'a pas été immortel, une deuxième mort s'en est suivie, et dans ce cas là pourquoi n'a t il pas revécu une deuxième fois. Et dans ce dernier cas où serait son corps.

Là Jipé c'est un gros pied de nez aux croyants et tu le sais que c'est tarabiscoté.

Je ne me permettrais jamais de dire "gobe et ensuite ferme ta gu*****, Je dis les choses de la façon dont moi Chrétienne je les vois, tout simplement, et c'est ce "tout simplement" qui te gêne, mais il se trouve que je n'ai pas d'autre explication que celle de Jésus monté aux Cieux, immortel nul doute,

Maintenant, tu admets que Jésus n'est pas hors du commun et c'est bien la première fois que tu admets déjà qu'il fut, et puis qu'il fut exceptionnel..... je suis émue.

Quant à dire qu'il y a une explication qui peut être rationnelle concernant ce qui constitue notre  corps, j'ai cette perceptibilité qui me permets de le dire, maintenant, je n'ai pas cette capacité de le prouver.

Il ne s'agit pas de croire les gens "sur parole", il s'agit d'échanger sur des choses mystérieuses, autrement dit le dire n'est pas une vérité universelle, mais une authentique conviction ou foi, dans ce post dédié au Christianisme.

Si les croyants te gênent je peux le concevoir, je n'aimerais pas si le cas se présentait qu'on me fasse avaler des vessies pour des lanternes, et comment dire les choses sauf que comme chacun les perçoit, à partir du moment où il s'agit bien là d'un forum où les avis convergent ou divergent.

J'ai simplement profité de l'opportunité de ce sujet pour dire ce que je pensais de la résurrection. Si par les réponses données tu ne trouves aucune réponse qui n'ait de valeur à tes yeux, tu ne me peux pas me le reprocher et je conçois que tu ne puisses pas trouver cet éclaircissement. C'est aussi, je dirais le but recherché, le discours, car si tout est clair et limpide, plus personne ne se questionnerait, et que ferions nous, peut être jouer au scrabble, j'aime bien.

Juste un dernier truc, parmi les croyants qu'il m'arrive de côtoyer, je ne suis pas toujours perçue comme "bonne croyante" car j'ai mes points de vue sur certaines questions et ne gobe pas tout ce qu'ils peuvent dire. Entre autres, je ne crois pas au diable, ni à ses copains diablotins, et là, ils n'aiment pas trop cela les autres "croyants" car ils prennent à la lettre ce qu'ils lisent et ce qu'ils se disent mutuellement. (une parenthèse en passant).
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Golem le Sam 23 Mai 2015 - 16:07

Salut miroir, merci de montrer de l'intérêt pour les questions que tu proposes à la discussion.

A propos de la mort de Jésus, ta façon d'évoquer le concept d’immortalité me parait convenable.
Pour ma part, je dis que Jésus n'est pas vraiment mort parce que cela sous entend ton explication qui est valable pour les occidentaux et parce que cette formulation est également compatible avec la culture islamique tout en n'étant pas incompatible avec le principe brahmanique dans lequel je nie l'existence de la mort.

Je ne sais pas si je suis chrétien avant tout mais ce que je connais le mieux et ce que je comprends le plus profondément c'est la bible, dans son ensemble, depuis la genèse jusqu'à l'apocalypse, sauf les macchabées, qui ne faisaient pas parti de la première bible que j'ai tenu entre mes mains.

Avant d'avoir jamais lu une bible, bien que j'étais déjà largement documenté, j'avais volontairement évité tout sujet religieux, philosophique ou politique, mais je ne savais pas encore à l'époque que la politique est un cas d'école de la philosophie, et donc je ne savais pas ce que je voulais volontairement éviter, ce qui m'a conduit à des rencontres fortuites et des concours de circonstances dans lesquels j'ai fini par ouvrir la bible pour en commencer la lecture.

Ça m'a fait comme un léger choc, j'ai abandonné ma carrière de tueur à gage, je me suis confondu avec une de mes couvertures en devenant un bourgeois chef de famille, et j'ai eu le temps de réfléchir à tout ça en regardant mes enfants grandir.

Avant de devenir chrétien, j'étais un chaman.
Le français ne m'est pas entièrement naturel. Le langage verbal est utile pour l'ingénierie. Pour faire des réalisations humaines il faut connaître tous les stades de production et connaître le vocabulaire pour décrire toutes les pièces de rechange de toutes les machines de production. Pour faire des réalisations chamaniques, tu fermes les yeux, tu évoques la vision de la chose que tu désire et tu imagines un processus qui t'emmène de l'endroit où tu étais avant de fermer les yeux jusqu'à la vision évoquée, puis tu ramènes le principe du processus dans ton environnement physique par le truchement d'une réalisation symbolique dans laquelle sera introduite l'idée de la vision du processus par des paroles et de la fumée, de la musique, quelques incantations et un petit pas de danse ... et un verre de calva ...

Donc, échoué par je ne sais quel prodige dans le vingtième siècle, mes parents m'ont appris des noms de constellations dont vous n'avez jamais entendu parler, et ils connaissaient de nombreuses choses, bien qu'eux-mêmes ne savaient compter que jusqu'à 2.

J'en étais fort aise et je parlais aussi bien avec les esprits des morts, des pierres, des eaux ou des animaux, sur la terre et dans les cieux.
Sauf que contrairement à toutes mes attentes, j'ai un jour rencontré Satan, le gros débile mental qui croyait la faire à Dieu et qu'on rencontre dans la bible, un abominable et pestilentiel démon des religions sacramentielles et monothéistes.

La première fois que j'ai vu cet abruti, ça n’a pas duré deux minutes: j'esquivé, j'ai du esquivé une seconde fois, et je l'ai foutu dans un sac, proprement.
Après il braillait et il gigotait dans le sac, alors je lui ai collé des coups de bâtons jusqu'à ce qu'il se calme. Finalement j'ai discuté avec lui, et comme il m'a répondu des trucs pas trop con, je lui ai fait promettre de ne jamais tenter d'attenter contre moi à nouveau, je l'ai marqué avec sa promesse et je l'ai laissé sortir du sac pour qu'il retourne s'occuper de ses affaires.

Je me disais que c'était encore une aventure extraordinaire comme les autres, sauf que pas très longtemps après l'autre gros Bill, Dieu le père, est venu me poser des questions (ça ne vous regarde pas c'était quoi comme question), il m'a d'abord transpercé de lumière puis deux anges ont trié dans les morceaux de moi rependu à terre les réponses à ses questions.
Je n'étais pas peu impressionné.

Et donc après ça j'ai arrêté de me droguer avec des décoctions de cactus parce que si tu peux parler avec les puissances d'un livre que tu n'as jamais lu avec de la mescaline, tu peux encore plus facilement leur parler en lisant le livre que tu as vu dans tes visions, et donc il devient inutile de boire et fumer des conneries qui te niquent le système nerveux et qui ont provoqué la mort prématurée de tous tes ancêtres par hémorragie intestinale et-ou cancer de la vessie.

C'est ainsi que je suis devenu un érudit après avoir appris à lire pour pouvoir étudier les livres.

Je crois être assez académique dans mon approche du sacré, je ne sais pas pourquoi Jipé sous-entend que je suis un iconoclaste.



Pour ce qui est du corps de Jésus revenu sur terre, je veux bien croire qu'il avait un nouveau corps, mais il avait aussi son ancien corps. J'interprète la difficulté à le reconnaître au fait que son corps de puissance infinie transparaissait au-delà de son enveloppe charnelle et bien que cet aspect de lui était invisible comme le divin, on ne voyait que cela, comme la lumière des cieux, et il fallait donner toute son attention à l'identité du Jésus terrestre (hého hého je suis là disait-il en faisant un signe de sa main stigmatisée) pour pouvoir le reconnaître.

Jésus est parfait, rien ne peut être autrement que Saint non seulement en lui mais en tout ce qu'il touche, il suffit qu'il t'approche et toi aussi tu brilles de la lumière intérieur, la source de la vie jaillie en toi même pendant qu'il croise ton regard, de la même façon que tu es toi-même le buisson ardent quand tu regardes Dieu (ou la gorgone païenne) dans les yeux.

Jésus es né vivant certes, comme Énoch et comme Adam, et s’il n’est pas concerné par la réincarnation, c’est parce qu’il n’est pas concerné par la mort, comme Énoch et comme Adam.
Sauf que … Adam est mort. Ce qui veut dire que l’immortalité d’Énoch et de Jésus, bien qu’elle ait été acquise par plan divin et que rien ne peut déroger au dessein de Dieu, il fallait tout de même que les concernés aient bien du mérite pour satisfaire à l’alliance divine qui les ferait agréer pour remonter de la terre vers les cieux.

L’incarnation c’est le test de la vie pour les enfants de Dieu. Les enfants de Dieu jouaient dans un jardin, Dieu leur dit : touchez vous le kiki et couvrez moi la terre avec des copies de vous-mêmes qui vont vous sortir par le derrière, sauf si vous arrivez à le faire par le devant. Alors c’est ce que firent les enfants de Dieu, mais il touchèrent aussi le kiki du serpent, et n’importe quoi leur est sorti de tous les trous … alors Dieu a dit, on va trier ceux qui sont des qui et ceux qui sont des quoi, pour qu’il n’y ait point de quiproquo, je jette tout le monde sur la terre, s’ils remontent aux cieux quand ils meurent, cela veut dire que ceux sont des humains, s’ils disparaissent, cela veut dire que c’étaient des créatures de l’ombre, postérité du serpent qui existe par son propre mensonge alors que J’existe par ma propre vérité ainsi que ceux qui sont fait à mon image.

Il n’y a pas de réincarnation pour ceux que la mort ne concerne pas.
Jean marchait sur la terre avec l’esprit d’Élie, lequel Élie, était mort, et devait revenir.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Jipé le Sam 23 Mai 2015 - 16:23

Golem a écrit:

Et donc après ça j'ai arrêté de me droguer avec des décoctions de cactus parce que si tu peux parler avec les puissances d'un livre que tu n'as jamais lu avec de la mescaline, tu peux encore plus facilement leur parler en lisant le livre que tu as vu dans tes visions, et donc il devient inutile de boire et fumer des conneries qui te niquent le système nerveux et qui ont provoqué la mort prématurée de tous tes ancêtres par hémorragie intestinale et-ou cancer de la vessie.

Je ne voudrais pas paraître moqueur, mais à te lire je pense qu'il te reste quelques séquelles de ta période de camé... sourire
Tu marches à "l'ouest" complètement!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26295
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Magnus le Sam 23 Mai 2015 - 16:27

Golem a écrit:L’incarnation c’est le test de la vie pour les enfants de Dieu. Les enfants de Dieu jouaient dans un jardin, Dieu leur dit : touchez vous le kiki et couvrez moi la terre avec des copies de vous-mêmes qui vont vous sortir par le derrière, sauf si vous arrivez à le faire par le devant. Alors c’est ce que firent les enfants de Dieu, mais il touchèrent aussi le kiki du serpent, et n’importe quoi leur est sorti de tous les trous …
croule de rire Ca, ça veut son pesant de cacahuètes !

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24042
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Miroir le Sam 23 Mai 2015 - 22:33

Golem a écrit:L’incarnation c’est le test de la vie pour les enfants de Dieu. Les enfants de Dieu jouaient dans un jardin, Dieu leur dit : touchez vous le kiki et couvrez moi la terre avec des copies de vous-mêmes qui vont vous sortir par le derrière, sauf si vous arrivez à le faire par le devant. Alors c’est ce que firent les enfants de Dieu, mais il touchèrent aussi le kiki du serpent, et n’importe quoi leur est sorti de tous les trous … alors Dieu a dit, on va trier ceux qui sont des qui et ceux qui sont des quoi, pour qu’il n’y ait point de quiproquo, je jette tout le monde sur la terre, s’ils remontent aux cieux quand ils meurent, cela veut dire que ceux sont des humains, s’ils disparaissent, cela veut dire que c’étaient des créatures de l’ombre, postérité du serpent qui existe par son propre mensonge alors que J’existe par ma propre vérité ainsi que ceux qui sont fait à mon image.

lol!  originale approche qui fait référence au blé et à l'ivraie.

Et en effet, seul le feu de vérité est a même de les distinguer > de cette vérité qui  n'est pas un concept mental mais une onde puissante qui souffle le faux afin que se revèle et se relève  le vrai qui sommeille au sein du ment-songe.
avatar
Miroir
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 8
Localisation : France
Identité métaphysique : ?
Humeur : Zen
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par patrick_victo le Dim 4 Fév 2018 - 23:08

Les christianismes orthodoxes ont une vision de Dieu qui m'apparaît, à la limite blasphématoire. En effet, l'on fait de Dieu l'auteur de la matière et de ce qu'elle contient: le péché, la maladie et la mort.

Dieu est Âme, Vie, Amour, Vérité, etc. En Lui il n'existe aucun mal et Dieu n'est pas l'auteur du mal. Dieu n'a rien à voir avec la matière et le corps physique. Du point de vue de Dieu, la matière, le péché, la maladie et la mort n'ont pas d'existence. Dieu est l'Être et la matière est le non-être. Ils n'ont rien en commun.

Le Christ, le principe divin de Vie, ne pouvait souffrir à la croix. C'est Jésus l'humain qui a été crucifié puis mis au tombeau. Utilisant la Science Divine en union avec le Christ, le principe divin, Jésus a montré que la mort n'est qu'une illusion et a soigné ses plaies. Il est sorti du tombeau guéri puis il a continué son ministère. Jésus ayant une compréhension juste de sa nature spirituelle et étant complètement libéré de l'erreur matérielle, il n'a pas connu la mort. Il est passé d'un état de conscience à un autre. Comme lorsque l'on se réveil d'un rêve.

patrick_victo
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 22
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Oui
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 05/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Bean le Lun 5 Fév 2018 - 1:41

Et pourtant !

Esaïe 45:7 Le formateur de la lumière, le créateur de la ténèbre, le faiseur de la paix, le créateur du mal.
Moi, IHVH-Adonaï, l’auteur de tout cela !
(traduction André Chouraqui)

Ésaïe 45:7
-moi qui ai formé la lumière et qui ai crée les ténèbres; qui fais la prospérité, et qui crée le malheur: moi, l’Éternel, je fais toutes ces choses (Darby)

יֹוצֵ֥ר אֹור֙ וּבֹורֵ֣א חֹ֔שֶׁךְ עֹשֶׂ֥ה שָׁלֹ֖ום וּבֹ֣ורֵא רָ֑ע אֲנִ֥י יְהוָ֖ה עֹשֶׂ֥ה כָל־אֵֽלֶּה׃ ס (Westminster Leningrad Codex)

רָע (rah) : mal, adversité

La Bible, livre sacré, serait donc elle-même blasphématoire ?

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6517
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par JO le Lun 5 Fév 2018 - 9:03

va savoir!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22726
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Jipé le Lun 5 Fév 2018 - 9:10

Dieu est celui qui a envoyé son rejeton se faire clouer, à part cela, c'est un brave type... qvt

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26295
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par JO le Lun 5 Fév 2018 - 9:28

J'évoquais la parabole des talents :
nous serions donc, temporairement vivants, pour évoluer L'évolution est une réalité devenue dogme. La vie fait évoluer le monde physique, dont nous participons .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22726
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résurrection

Message par Cochonfucius le Lun 5 Fév 2018 - 9:33

Le Créateur a dispensé du supplice l'enfant d'Abraham, mais pas le sien propre (qui, pour certains, s'identifie à lui).

Ce qui nous vient de Dieu, parfois il le réclame ;
Abraham, sur le point d'égorger son garçon,
Ne songeait nullement à pouvoir dire non
À l'auteur de son corps, et surtout, de son âme.


Le Créateur, ce jour, pour éviter un drame,
A remplacé l'enfant par la chair d'un mouton ;
Mais plus tard, il n'a point épargné son fiston
Ni le torrent de pleurs aux yeux de Notre Dame.


https://paysdepoesie.wordpress.com/2013/08/12/abraham-et-margoton/
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25696
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum